Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 09 Aoû 2020, 06:35

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 171 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
MessagePosté: 04 Nov 2009, 18:00 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Et l'enculage de gamins consentants (consentants = qui hurlent pas "NON" assez fort) par de grands branquignols, ça te fait vomir aussi ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Nov 2009, 19:31 
Avatar de l’utilisateur
Me semble avoir demandé un lien menant au palabre du type avec lequel vous me confondez. Mais peut-être que t'as besoin qu'on te le répète cinquante fois avant qu'un de tes neurones veuille bien transmettre l'information ?

Reverend Archie Cash a écrit:
La majorité concerne les lois, sa maturité ne concerne qu'elle même. C'est là que tu peines à capter : si elle en éprouve l'envie et qu'elle est consentante (*), vu qu'elle est sexuellement majeure... son partenaire ne risque rien à lui péter le cul. Tu piges toujours pas que c'est le partenaire adulte d'un enfant qui se met hors la loi - et seulement lui - car c'est seulement LUI qui est majeur, ou quoi ?

En quoi ça répond au problème que j’ai posé, hein ? Ce que je constate, boule de gras, c’est que tu me brandis la lois comme certains tarés brandissent la bible : la loi le dit donc c’est ainsi. Certes oui, belle rhétorique irréfutable, ça permet aux cons d'insulter l'autre de pédo en posant des smileys horribles, mais ça ne démontre rien. Les lois empêchent-elles de se soumettre à la problématique que j’ai exposé ? Les lois sont-elles vérités et immuables pour qu’on avorte toute discussion à ce sujet ? Si on s’en fit bêtement aux lois alors un majeur qui couche avec un mineur est obligatoirement dans l’illégalité, et ce quelles qu’en soit les circonstances, puisque la loi le dit. Donc afin de ne pas perdre plus de temps avec ce dialogue de sourd je me permets d’exposer la simulation suivante :

/!\ À ne pas lire plus de quinze fois d’affilé au risque de de venir schyzo /!\

George : Pourquoi c’est mal ?
Michel : Parce que c’est illégale.
George : Pourquoi c’est illégale ?
Michel : Parce que c’est mal.
George : Pourquoi c’est mal ?

Bref… outre cette putain de loi, rien ne justifie une faute dans les exemples que je t’ai donné, et c’est ici que je trouve donc la situation aberrante puisqu’elle condamne quelque chose sous le seul prétexte que la loi le dit. T’auras beau maniérer à côté de mon putain de raisonnement c’est pas comme ça que tu arriveras à me contredire, la seule chose que tu fais c’est brasser du vent, certain d‘avoir fait mouche. Sans me brandir la putain de loi donc, explique moi où se situe la faute dans le putain de fait qu’un putain de type de dix huit ans (pour ne pas dire un putain de majeur, vu que t’es pas foutu de comprendre les putains de mots avec ton putain de cerveau) couche avec une putain de gosse de quatorze, consentante et mâture aussi bien dans sa putain de psychologie que dans son putain de corps ?

Reverend Archie Cash a écrit:
Je ne veux rien à interdire à des gens qui s'aiment

Ainsi tu laisserais une gamine de quatorze ans se faire enculer par son copain majeur sous prétexte qu’ils s’aiment... bravo pédo !!! :++:

Reverend Archie Cash a écrit:
mais il est nécessaire que les lois protègent ces mineurs. Point.

Étant donné que c’est la loi qui définit ce qui est majeur de ce qui ne l’est pas, ta phrase n’a aucun sens. Ça revient à dire "il est nécessaire que la loi protège les gens qu’elle a désigné d’un superlatif abstrait qui n’a de sens que dans un contexte juridique, justement parce qu'ils sont affublé de ce superlatif abstrait qui n'a de sens que dans un contexte juridique ". Il serait plus juste de parler des jeunes ados... (Quoi, comment ça je charrie ? Oui je charrie, connard, tu m’as fait la même dans ton poste quand j’ai parlé de mineur !)

Reverend Archie Cash a écrit:
Pertes et profits pour les deux consentants hypothétiques de ton exemple, car seulement en cas de conflit cela ira au tribunal. Au juge en ce cas d'user de circonstances et de clémence, après évaluation..

Mais c'est intolérable, ça serait dès lors bafouiller ces fameuses lois objectives (sic) qu'on est sensées suivre ! C’est pour ça que je dis qu’il serait bon d’y ajouter une nuance à cette loi qui condamne tout majeur couchant avec une mineur sans même faire la part des choses. Es-tu contre cette nuance ? Tu crois qu’à quinze ans, comme par magie, on passe de l’inaptitude à l’aptitude sexuelle ?


Haut
  
 
MessagePosté: 04 Nov 2009, 19:31 
Avatar de l’utilisateur
Reverend Archie Cash a écrit:
Et l'enculage de gamins consentants (consentants = qui hurlent pas "NON" assez fort) par de grands branquignols, ça te fait vomir aussi ?

Nan, ça me fait jouir ! 8-)

:chaise: Boutade de mauvais goût ou pas, m'en fous, Greem, la pédophilie et la pédopornographie n'est pas tolérable!

Roberte.


Et insulter quelqu'un de pédophile à plusieurs reprises sans raison, c'est tolérable ? On me tend la perche, je la retourne et l'insinue dans l'envoyeur, c'est tout.


Haut
  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 00:41 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
P'tain il capte rien à rien ce bougre d'abruti. T'aimes pas les lois contre les relations pédosexuelles mon grand ?
Alors je vais t'en reparler encore.

Ces lois ne sont pas argumentables ni négociables, elles sont un choix de société. Un excellent choix.
Elles sont faites par des gens comme nous (les non pédos de ce forum) , pour protéger les enfants contre les gens comme toi (le pédo). Elles protègent donc les enfants et non pas tes droits à baiser des mioches.
Tu piges ça, pauvre type ? C'est pas un argument dis-tu ?
Non, en effet : c'est un CHOIX de société. On protège les mioches et non pas tes droits à la sodomie sur gosses, connard.

Pédophile a écrit:
Ainsi tu laisserais une gamine de quatorze ans se faire enculer par son copain majeur sous prétexte qu’ils s’aiment... bravo pédo !!!

:mrgreen: Ah le con.
Si je ne suis pas saisi de cette affaire et si cette hypothétique affaire ne parvient pas à ma connaissance, je ne vois pas qui - à part Madame Soleil - pourrait s'en mêler. Il faut que cela parvienne aux oreilles de la justice par plainte, alors elle sera saisie.
Si l'adulte et l'enfant le cachaient aux parents du mineur, cela constitue aussi un délit si les parents déposent plainte une fois ces relations connues : << Le détournement de mineur est le délit constitué par le fait de soustraire un mineur aux adultes ayant autorité sur lui. >>
Bref. Relations (soi-disant) consenties ou pas, elles sont un délit dans tous les cas si le tribunal est saisi. Point. Et je m'en réjouis. :mrgreen:

Pauvre pédophile incompris a écrit:
Étant donné que c’est la loi qui définit ce qui est majeur de ce qui ne l’est pas, ta phrase n’a aucun sens. Ça revient à dire "il est nécessaire que la loi protège les gens qu’elle a désigné d’un superlatif abstrait qui n’a de sens que dans un contexte juridique, justement parce qu'ils sont affublé de ce superlatif abstrait qui n'a de sens que dans un contexte juridique ". Il serait plus juste de parler des jeunes ados... (Quoi, comment ça je charrie ? Oui je charrie, connard, tu m’as fait la même dans ton poste quand j’ai parlé de mineur !)

Non. Les lois protègent aussi contre les relations sexuelles sous la contrainte ou non consenties, quel que soit l'âge de la victime. Simplement, la limite inférieure au-delà de laquelle il n'y a plus de revendication possible au consentement mutuel, est de 15 ans (ou âge de consentement). Excellente chose que de mettre une limite.


Pauvre pédophile indigné a écrit:
Mais c'est intolérable, ça serait dès lors bafouiller ces fameuses lois objectives (sic) qu'on est sensées suivre ! C’est pour ça que je dis qu’il serait bon d’y ajouter une nuance à cette loi qui condamne tout majeur couchant avec une mineur sans même faire la part des choses. Es-tu contre cette nuance ? Tu crois qu’à quinze ans, comme par magie, on passe de l’inaptitude à l’aptitude sexuelle ?

C'est comme toutes les lois du code pénal, y compris celles contre le meurtre et l'assassinat. Elles peuvent créer un problème lors de "légitime défense". Au tribunal alors de statuer entre ci et ça.
Pour ce qui nous concerne ici, pauvre pédophile, même si cela t'indigne que ces lois puissent te priver de ton droit d'abuser et de sodomiser des mioches, et bien c'est ainsi : ces lois sont faites pour emmerder les gens comme toi et protéger les gamins contre les gens dans ton genre.
Ceux qui surfent avec des idylles dans ces frontières, ou par delà les frontières - là où il n'y a plus de poils - connaissent le risque ou sont supposés le connaître. A eux de retenir leur quéquette. S'ils aiment tant que ça le partenaire, ils attendront le moment de sa majorité. L'amour est patient. :mrgreen:

Ca te choque ma couille ? Ce sont des lois fascistes à tes yeux ? Tu m'en vois ravi ma couille.

:mrgreen: Mais oh, je suis bon prince ! Je vais de suite t'envoyer un bouquet de fleurs pour te consoler de ta peine de ne pas pouvoir impunément et librement péter le cul des gamins. Connard.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 01:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Pour conclure ici avec Greem, avant qu'il ne se mette à déballer ce qu'il est vraiment. Je rappelle encore en substance les lois à ce sujet, par cette courte synthèse:

<< - La loi (du pays d'hébergement de ce site) interdit les relations sexuelles des mineurs (entre 0 et 18 ans), même avec leur consentement, avec leurs parents naturels ou adoptifs et avec certains partenaires ayant autorité sur eux : beau-père ou belle-mère, professeur, éducateur...
- La loi interdit toute relation sexuelle entre mineurs de 0 à 15 ans et majeurs. Il n'y a pas de consentement considéré en dessous de 15 ans. >>


:mrgreen: Quant aux lois sur l'apologie de tout ce que la loi condamne, les peines sont similaires à ce qu'il en coûterait. Faut prendre ça comme un averto ma couille. C'en est un.

Topic provisoirement fermé afin d'éviter à Greem d'ultérieurs tracas dans ce forum. Prends ça comme un bon geste altruiste, Greem : Je préfère cette mesure plutôt que de te virer... Tu peux participer à d'autres discussions. Le choix est vaste.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 01:11 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Oui tout est dit mettre des limites au niveau légal est bien la moindre des choses j'ajoute juste en passant socialement parlant on met également des limites officieuses qui sont, elles aussi, très importantes, pensons à la simple limite que peut poser la famille à vouloir encore protéger sa fille ou son fils de 15 ans via une bonne éducation de manière à ce que, par exemple, elle ne se fasse sauter par un type de 40 ans quand bien même elle aurait l'âge légale, les normes sociales complétant les normes légales!

Il ne s'agit pas de là de puritanisme ni même l'envie d'avoir une société liberticide via des lois et des normes oppressante mais simplement de mettre des limites et aussi d'avoir un équilibre entre les lois (qui interdisent les relations sexuelles adultes-gamins/gamines) et les responsabilités individuels mais pas seulement celles de l'adolescent/l'adolescente mais aussi celles des parents qui eux aussi mettent des limites pour le bien même de l'enfant et de sa maturation durant l'adolescence et après (le drame étant bien sûr celui des mauvais parents qui laissent leur gamins faire n'importe quoi), mais donc pour palier le cas des parents les plus irresponsables mais surtout comme déjà dit pour palier les adultes sans scrupules désireux de se taper des mioches il est nécessaire d'avoir au moins des lois qui mettent des limites!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 01:30 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
:mrgreen: J'ai déjà justifié ce qu'est à mes yeux la sensibilité pédophile, ma couille : ce n'est pas un goût immodéré uniquement pour les enfants, mais une sensibilité qui n'a de l'empathie que pour la liberté de relation sexuelle des enfants et adultes, hors de toute autre considération (comme l'abus d'autorité, l'irresponsabilité, l'âge de consentement, etc.). Rien ne te distingue ici de la sensibilité pédophile, et ta plaidoirie pour la liberté pédosexuelle "consentie", le confirme. Techniquement, rien ne te distingue non plus du pédophile potentiel (cf : juridiquement le détournement de mineurs), puisque la barrière de la minorité, tu ne la considères tout simplement pas. Ou ne sembles pas vouloir la comprendre...

Ceci dit, je répète encore que tu n'es pas viré car la sensibilité ou orientation sexuelle pédophile n'est pas un délit ni un crime - seul l'acte sexuel avec mineurs l'est. Raison pour laquelle tu as un averto mais n'es pas viré. L'averto est justifié car l'apologie d'actes répréhensibles, est bien un délit. Il n'y aura pas de rappels.
Comme pour les mauvaises pièces de théâtre.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 01:53 
Avatar de l’utilisateur
J’ai jamais fait l’apologie de quoi que ce soit, boule de gras.

Tu n'es qu’un bouffon qui pour se faire remarquer se complait à batailler avec des propos qu’il attribue a son interlocuteur, on appelle ça la rhétorique de l’homme de paille, et si t’es un tant soit peu rationnel sur les bords tu devrais te fustiger la tronche pour avoir usé et abusé d’une rhétorique aussi lamentable.

Quant à cette "sensibilité pédophile", elle n’a de sens qu’à tes yeux, parce que je ne vois pas ce que ça veux dire "une sensibilité qui n'a de l'empathie que pour la liberté de relation sexuelle des enfants et adulte" ? D’autant plus que je suis loin de ce "hors de toute autre considération comme l'abus d'autorité, l'irresponsabilité" et encore moins attiré par les mômes contrairement à ce que tu t’es borné à t’imaginer. Tu prends tes désires pour des réalité mon pauvre...

Au début je pensais que tu me charriais gentiment avec tes raccourcis à la noix, mais face à l’évidente bêtise incommensurable qui émane de ta personne, je préfère tailler la route. À quoi bon rester sur un forum rationaliste si l’admin n’est pas foutu de raisonner et se comporter de la sorte ? Je t’invite allégrement à relire notre échange, tu es lamentable.


Haut
  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 02:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Bon vent ma couille. Je connais un excellent site de bains turcs et de saunas en famille, si ça t'intéresse contacte-moi.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 05:16 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006, 02:40
Messages: 739
Localisation: Le parc zoologique
Ca va pas la tête Révérend ?Tu n'es pas normal ou quoi ? Il ne te manque que le baton pour frapper les intervenants.Tu réagis vraiment mal lorsqu'une personne emet une critique à ton endroit.On t'a connu plus cool, plus humouristique, plus sportif ,mais là tu depasses les bornes.Evite surtout d'écouter ton égo , il est entrain de te couler .

Une critique est le reflet du point de vue d’un autre. «Cette personne ne détient jamais la vérité absolue», de même que toi aussi tu ne détiens jamais la vérité.Alors du calme mon révérend.Si tu es fatigué , prends du recul , passe à autre chose . Il n'y a pas que les forums dans la vie.Les forums ce n'est qu'un jeu. Il y a d'autres choses plus agréables , plus passionnantes que les forums .


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 06:57 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
... Et le ridicule clébard lança quelques gémissements, montrant ses petites canines cariées à son maître. Lui rappelant que s'il est ridicule, il est toujours en vie, et qu'il lui faudrait soit un petit nonos à ronger, soit une petite promenade dans le quartier.

Image
Tiens Diablotin ! Ton nonos - pas le temps pour des promenades.


:fr: Ma tête va bien. Ma bite pas mal, et ma rate n'est pas dilatée. Autre chose, pauv' enfonceur de portes ouvertes ? As-tu cru que j'avais viré Greem ? Ben non, il n'est pas viré.

Me font marrer les deux indignés. Indignés de quoi, duo de gros nazes ?
Greem, dans un de ses premiers posts a écrit:
Coucher avec une personne de moins de quinze ans est donc considéré dans tout les cas comme un abus sexuel. Au risque de me faire passer pour l’avocat du diable (j’adore ça) suis-je le seul a trouver ceci complètement débile ? [...]
D’un côté on dit qu’il y a un problème si cette limite est franchie et de l’autre on dit que cette limite est pour éviter les problèmes. Vire cette limite et il n’y a plus de problème ! Après bon tu vas peut-être me dire "mais les pédos vont en profiter". Ce à quoi je répondrais… et alors ? S’il n’y a pas viol, où est le problème ?

J'ai joué à ton p'tit jeu, ducon-la-joie. Tu n'assures pas, ma couille ! Ce qui est en gras est le raisonnement type du pédophile.

Tu quittes le forum en claquant la porte tel un vieux pédéraste aigri, indigné par ce monde où il ne trouve ni amour ni compréhension ni respect pour son amour des éphèbes. Pouarf.
<< Puis avant de quitter la salle, il enroula son boa autour du cou tel un sénateur romain enroulant sa toge, et s'en alla en déhanchant, boitant légèrement, et frappant très fort ses talons aiguilles pour signaler son départ. Dernier acte de présence, espérant ainsi que quelqu'un daigne le rappeler. >>
Connard !

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 08:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Yep.

Pour ma part j'aimerais bien rappeler au bouseux "qui ne se sent pas pédophile mais ne trouve rien à redire à la sexualité avec une mineure consentante"....
Lui rappeler que la pédophilie (la déviance s'entend) n'est pas un délit en France par ex., mais seulement l'abus sexuel, l'agression, le viol, le détournement de mineur. Le terme pédophilie n'est pas dans le code pénal.

Bien des gens avec goût sexuel très porté vers les jeunes, ne passeront jamais à l'acte - la plupart d'ailleurs - car ils sont responsables et répriment, contrôlent leur glauque orientation ou même leurs éventuelles pulsions.
Ceux-là, la société n'a rien à leur reprocher. Ils sont comme d'autres, nous tous, vis-à-vis d'une femme très sexy et désirable : ils ne vont pas la violer malgré leur désir pour cette femme.

Fort de ce fait, il faut se souvenir que le passage (peu importe l'âge de la cible) à l'acte se fait soit lorsqu'un quidam n'arrive pas à réprimer ses pulsions, à les contrôler malgré l'interdit, malgré sa connaissance des raisons psychologiques-morales de cet interdit (hormis les lois) soit alors il n'a tout simplement pas conscience de cet interdit psychologique-éthique, car il trouve tout-à-fait naturel de coucher avec un gamin consentant. Ces deux-là sont les potentiels abuseurs et/ou violeurs de mineurs.

Psychologiquement, cette phrase de Greem : << Vire cette limite et il n’y a plus de problème ! Après bon tu vas peut-être me dire "mais les pédos vont en profiter". Ce à quoi je répondrais… et alors ? S’il n’y a pas viol, où est le problème ? >> fait de lui un abuseur potentiel.

Le gars (Greem) ne distingue que consentement(*)/pas consentement, pour lui il est logique et naturel, beau même, et/ou épanouissant, de baiser un gamin consentant... Mais il ne remet en aucune manière en question la pénétration, le rapport disproportionné, sexuel, avec le mineur, il n'a aucun scrupule ni inhibition à envisager ce rapport de forces complètement disloqué... Greem est de cette même sensibilité. Il présente une des deux vectorielles ou facettes qui permettent potentiellement de passer à l'acte.
(*) or comme déjà dit, il n'y a techniquement pas de consentement chez les mineurs.

:evil:

ps : il est particulièrement agaçant de lire certains nouveaux forumistes ici, ou philosopheux ailleurs, mettre tous les pédophiles dans un même panier - le panier du criminel ou du mal absolu - alors que ce n'est pas le cas. La pédophilie est techniquement considérée comme un trouble [mental] de la préférence sexuelle. Or "Trouble mental = criminel ", est un raccourci pas bien adroit.
C'est d'ailleurs souvent, comme c'est étrange n'est-ce pas, une certaine catégorie de personnes qui, sans doute par défiance envers d'éventuels soupçons qui pourraient être portés sur eux (bizarre de se soupçonner soi-même soupçonné :mrgreen: ) , condamnent "la pédophilie" sans ménagement, jetée comme anathème invariant, en mot sans substance et sans aucun fond autre que sa sonorité ; alors que sous sa forme la plus bénigne il n'est que goût envers l'apparence "jeune". Un goût assez récurrent chez le mâle, assumé aussi chez la femme - les salons de chirurgie esthétique en témoignent. Sans nécessairement impliquer d'abus sexuel illicite.
Glauque que cette attirance envers les jeunes/impubères, envers les sexes sans poils ? C'est certain -, mais ce goût bizarre ne se commande pas... Les criminels, les abuseurs, ne sont pas que des esthètes ; ils ajoutent d'autres condiments à leur attirance envers les impubères : ce n'est pas que l'apparence nubile qui les motive. Cette sauvage défiance et cette fausse indignation de Greem lorsque ce terme "pédo" a été porté sur lui, est assez amusante... arf
<< Moi pédo ? Quelle honte ! Non ! T'es fou ?! Moi je ne suis pas pédophile, mais je ne trouve rien à redire à la sexualité avec une mineure consentante... >>
rétorqua Greem

:fr:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 08:33 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Salut

Je ne siuis pas sur que notre nouveau (ex) ami, Greem soit de tendance pédophile.

Je pense, par contre, qu'il ne comprends pas le danger de ses asertions et qu'il utilise, peut-être involontairement, l'argumentaire habituellement utilisé par les pédophyles agissants: "J'ai rien fait de mal au gamin de 8 ans que j'a sodomisé; il n'a pas dit "non". Il était donc consentant".

Je classerais plutôt "Greem" dans la catégorie des anarchistes libertaires. Ceux que les termes "lois", " règlements", "limites" révulsent par principe.

Toutes les lois posent des problèmes par essence. Ton exemple:

Citation:
D’un côté on dit qu’il y a un problème si cette limite est franchie et de l’autre on dit que cette limite est pour éviter les problèmes. Vire cette limite et il n’y a plus de problème ! Après bon tu vas peut-être me dire "mais les pédos vont en profiter". Ce à quoi je répondrais… et alors ? S’il n’y a pas viol, où est le problème ?


est particulièrement mal choisi et maladroit.

Mets cette tirade dans le contexte du meurtre et tu en saisiras (peut-être) l'ineptie.

En effet, si il n'y avait pas de lois interdisant le meurtre, il n'y aurait pas de meurtrier et donc, pas de problèmes!

Risible, non?


Le consentement à un acte implique la compréhension de cet acte dans toutes ses facettes, y compris la responsabilité de cet acte.

Je ne suis pas certain qu'une gamine de 13 ans mesure vraiment la responsabilité de se retrouver enceinte, pour ne prendre que cet aspect de "la" chose. Et pour avoir moi-même des gamines (15 et 17 ans) et être dans le métier, je peux te dire que la prise de la pillule est plus qu'aléatoire à cet age!

Avoir ses règles n'est pas le signe d'une maturation mentale. En fait, il n'y a pas de signes fiables d'une telle maturation.

Alors, vu qu'il semble évident qu'il y ait un age( ou un état mental) où un enfant ne puisse raisonablement décider si il est en droit de faire l'amour (j'espère au moins que tu es d'accord pour décréter que 6 ans est trop tôt pour se faire sauter!?), il faut que la loi impose une limite!

Que cette limite soit arbitraire, je l'admets (15 ans en France, 16 ans en Belgique...) mais c'est un moindre mal pour protéger ceux qui n'ont pas encore "l'age de raison" qui leur permet de décider en connaissance de cause.

L'adulte qui désire avoir une relation sexuelle avec un(e) très jeune est, lui, pleinement responsable (souvent) et ce n'est pas lui qui est en danger.


Puisque tu tiens ce type de considérations pour l'age des relations sexuelles, pourquo ne t'insurge-tu pas contre la limite de 18 ans pour le permis de consduire? De 18 ans pour le droit de vote?16 ans pour le travail rémunéré (en Belgique)?

Techniquement, un gosse de 8 ans peut cocher une case sur un bulletin électoral et mon gamin de 11 ans serait tout-à-fait capable de démarer ma bagnole, passer les vitesses et tourner le volant pour rester (un petit moment au moins) sur la route.


Pourquoi aussi s'insurger contre ces images de gamins de 7ans qui fabriquent des godasses de sports dans les pays du Sud-Est Asiatique ou en Inde. Ils sont consentants (et ils gagnent leur vie) après tout!


J'espère aussi que tu pourras comprendre qu'une loi, faite pour protéger les gens n'est pas là pour les emmerder systématiquement.
La loi sur la majorité sexuelle n'est pas faite pour emmerder le garçon de 17 ans qui file le parfait amour avec sa copine de 15.5 ans mais bien pour protéger cette gamine de 15.5 ans d'une éventuelle ordure de 50 balais qui, du haut de sa supériorité intellectuelle et de son expérience en manipulation, soumettra cette adolescent à ses caprices (voire, la mettra sur le trottoir...avec son consentement bien-sur)

De même que la loi sur la protection du mineur au travail n'est pas faite pour empêcher les scouts de laver les bagnolles 1x/an pour avoir du pognon pour les camps d'été mais pour empêcher l'exploitation de enfants.


C'est la grande différence entre la rigidité d'une loi (et elle ne peut être autrement que rigide) et la souplesse de son application.


Est-ce aussi difficile de comprendre ces notions?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 08:44 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Oui, il peut très bien n'avoir aucune attirance sexuelle envers les impubères. Ca je m'en fous, ça le regarde.
Son raisonnement et sensibilité, sa mécanique mentale (pas son orientation sexuelle) est la même qu'une certaine catégorie d'abuseurs sexuels, dont la caractéristique est qu'ils n'ont aucune espèce d'empathie pour la cible. Ils ne fonctionnent qu'en projetant leur plaisir et ressenti sur celle-ci. Ca fait de lui un abuseur potentiel.

Je ne l'accuse de rien d'autre que d'avoir la même sensibilité, ou incompréhension de ce que subit la victime mineure... qu'il propose consentante. Ils disent tous pareil. :mrgreen:

Personnellement, j'ai de la peine à croire à la saine idylle entre un adulte et une gamine mineure par ex. Ce genre de relations sentimentales ne véhiculent pas tant une attirance esthétique envers les impubères que la maîtrise d'un rapport de forces assez étrange, particulier et parfois même difficile à gérer pour l'adulte.
Ca me fait sourire jaune quand on parle de mineure consentante, alors qu'il s'agit surtout de prise de pouvoir sur une mineure, relationnel et sexuel ; mineure qui n'est pas même encore capable d'un regard distancié envers son environnement. Le consentement sexuel chez une mineure, sous la plume des défenseurs de l'amour libre, est fumisterie de mauvais goût.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 17:28 
Avatar de l’utilisateur
Misère...

Hé boule de gras, si t’as besoin de taper sur quelqu’un contente toi de focaliser sur ma personne, inutile de t’en prendre à Diablotin sous prétexte qu’il te fait remarqué que tu exagères. Tien, je t’autorise même à citer n’importe quelle de mes phrase hors contexte si ça te permet de te conforter dans l’idée que je suis un vilain pédo. Elle est pas belle la vie, hein, mon gros ? :++:

(Bref, passons ses errements intellectuels et voyons la suite)

Lord Dralnar a écrit:
Je pense, par contre, qu'il ne comprends pas le danger de ses asertions et qu'il utilise, peut-être involontairement, l'argumentaire habituellement utilisé par les pédophyles agissants: "J'ai rien fait de mal au gamin de 8 ans que j'a sodomisé; il n'a pas dit "non". Il était donc consentant".

Ce n’est pas mon argumentaire, et c‘est vraiment désolant de devoir le préciser. Le consentement passe bien évidement par autre chose qu’un silence malsain (faudrait donc songé à arrêter sérieusement de me faire dire ce que je n‘ai jamais dit, sinon vous pouvez bien faire la discussion tout seul en agitant vos petites mains comme des marionnettes pendant que moi je retournerais m‘occuper de ces gosses dans mon armoire ! 8-) ) et pour exprimer mon incompréhension vis-à-vis de cette loi qui punit de façon arbitraire tout majeur couchant avec un mineur j’ai toujours évoqué des mineurs matures aptes à prendre ce genre de décision. J’ai du mal à voir comment vous pourriez être contre cette idée (mineur apte à prendre la décision de coucher avec un majeur et étant physiologiquement mature, pour les deux qui suivent pas au fond) à moins que vous considériez les quinze ans d’un individu comme une sorte de limite magique qui fait que l’ado passe soudainement de l’inaptitude à l’aptitude de prendre ce genre de décision ? (J’ai pas fini ! Donc avant de commencé à rédiger votre réponse, merci de lire la suite.)

Lord Dralnar a écrit:
Je classerais plutôt "Greem" dans la catégorie des anarchistes libertaires. Ceux que les termes "lois", " règlements", "limites" révulsent par principe.

Je ne suis pas du tout un anarchiste libertaire qui encule les lois (en fait, j’encule seulement les animaux, mais majeur les animaux, hein ! Je suis pas un pédo moi 8-) ) seulement il règne en moi une terrible incompréhension et je mets simplement le doigt dessus. Je sais aussi que des lois parfaites ça n‘est pas possible, seulement ce n’est pas une raison pour s’en contenter bêtement s’il est possible de les améliorer, ni de simplement s’interroger sur la question, et encore moins d’insulter de pédophile le premier gus qui s’interroge. Avec boule de gras j’ai vraiment l’impression d’avoir affaire à un arriéré qui me brandit sa bible pour m’expliquer que c’est ainsi parce que la bible le dit. C'est d'un dépit je te jure...

Lord Dralnar a écrit:
Mets cette tirade dans le contexte du meurtre et tu en saisiras (peut-être) l'ineptie.

Aucun rapport avec mon exemple. Dans le cas du meurtre on peut tout à fait expliquer pourquoi c’est mal contrairement a la problématique que j’ai exposé dans mon propos que tu cites (en gras, pour pas que mon propos que tu cites soit ensuite sorti de son contexte) --> J’ai demandé à boule de gras de m’expliquer, sans brandir les lois, où se situait la mal dans un rapport mineur (mature et consentant, suis-je encore obligé de le préciser ?)/majeur, et malheureusement, à part m’attribuer des propos et une attention qui n’a d’existence que dans ses profonds délires qu’il prend pour réalité, il n’a pas été foutu de me répondre le gros... c'est quand même très dommage :livre:

Lord Dralnar a écrit:
Alors, vu qu'il semble évident qu'il y ait un age( ou un état mental) où un enfant ne puisse raisonablement décider si il est en droit de faire l'amour (j'espère au moins que tu es d'accord pour décréter que 6 ans est trop tôt pour se faire sauter!?), il faut que la loi impose une limite!

Mais là tu ne fais que répéter ce que me disait boule de gras. C’est pour ça que j’ai émis l’idée d’y mettre un bémol à cette loi. Et encore une fois, arrêtez de me positionner en tant que révolutionnaire qui se croit détenteur de la vérité, je ne fais que m’interroger et je n’ai jamais prétendu avoir de solution parfaite. Inutile donc de me diaboliser comme le fait boule de gras, pas que j‘en ai quelque chose à ciré, mais un tel méprit pour la logique me répugne profondément. Beuark...

Lord Dralnar a écrit:
Puisque tu tiens ce type de considérations pour l'age des relations sexuelles, pourquo ne t'insurge-tu pas contre la limite de 18 ans pour le permis de consduire? De 18 ans pour le droit de vote?16 ans pour le travail rémunéré (en Belgique)?

Tu fais une fausse analogie en comparant la majorité sexuelle avec la majorité civile. La majorité sexuelle concerne là protection de l'enfance, alors en soi c’est quelque chose de louable, mais à brandir des lois définies là ou ça devrait être plus le rôle de la science ou de la psychologie, on trouve des énormités :

"De fait, la majorité sexuelle n'est pas exactement un âge de consentement ; les adultes peuvent être condamnés pour avoir des relations sexuelles avec des personnes n'ayant pas la majorité sexuelle, même si par ailleurs on considère que ces mineurs peuvent consentir à des relations sexuelles : d'une part, parce que les relations entre mineurs sont licites, d'autre part parce que l'atteinte sexuelle sur un mineur non consentant est un acte plus sévèrement puni que s'il est consentant.
[…]
La relation sexuelle consentie avec un mineur de 15 ans est prévue par le code pénal sous le nom d'atteinte sexuelle et punie de cinq ans d'emprisonnement maximum."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Majorit%C3%A9_sexuelle


L’aberration se situe clairement non dans l’acte, mais dans la considération abusive qu’en fait la loi, puisqu’elle considère automatiquement la chose comme un abus sexuel sous le seul prétexte qu’elle a décrété que c’était ainsi. Je suis désolé mais je trouve ça complètement idiot, parce que logiquement, si la loi punit certaines choses elle doit pouvoir expliquer pourquoi, sinon on est dans une sorte de dogme religieux. Et à défaut de ne pas avoir de lois parfaites, un bémol à la ladite loi me semble toute de même nécessaire afin de ne pas faire de généralités abusives.

Maintenant si boule de gras pouvait nous expliquer concrètement en quoi ça fait de moi un pédo, ou un promoteur de la pédo, ou même un type à "sensibilité pédo" (j‘ai toujours pas compris ce que c‘était ça, la "sensibilité pédo" ? Mais ce terme à l‘air de faire bander boule de gras, alors bon… je le laisser répandre son pus 8-) ) qu’il le fasse, mais en nous épargnant ses raisonnements fallacieux digne d’un gogol du genre "certains pédos raisonnent comme toi donc toi aussi tu es pédo gniiii gniiiii ! :dingue2: ".


Haut
  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 20:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
:beer: Pauvre gars. Il revient encore avec un fromage indigeste sur le seul truc que son cogito a été capable de capter...

A 12 ans, en cours d'éducation civique, quand le prof explique la majorité civile aux élèves, il y a toujours un âne bâté qui du fond la classe croit très futé de rétorquer que "C'est idiot cet âge de majorité à 18 ans ! Car si on a 17 ans et 11 mois et 29 jours, hein, on serait pas majeur ? Et pourquoi ? C'est pas normal M'sieur ! >>
Et le prof, compréhensif mais un peu las, lui répond :
"Ben ouais mon gars, c'est ainsi."...

Tu fais exactement la même chose ici, tu exprimes ici la même redécouverte de l'eau tiède : les étapes tranchées du code [civil ou pénal]. Ce malgré les nombreuses fois où plusieurs d'entre nous t'avons déjà expliqué que les codes civils et pénaux fonctionnent tous ainsi, car il ne peut en être autrement. :mrgreen:
Pourquoi pas autrement ?
Car comme l'explique si bien Highlander dans les Highlands : "Car il ne peut en rester qu'un".

Allez ma biche. Va hurler encore et encore ta redécouverte que l'eau ça mouille, c'est ébouriffant.
:D Quel âge as-tu ma couille ?

Pedzouoille redécouvreur de l'obscurité dans la nuit a écrit:
Maintenant si boule de gras pouvait nous expliquer concrètement en quoi ça fait de moi un pédo, ou un promoteur de la pédo, ou même un type à "sensibilité pédo" (j‘ai toujours pas compris ce que c‘était ça, la "sensibilité pédo" ? Mais ce terme à l‘air de faire bander boule de gras, alors bon… je le laisser répandre son pus 8-) ) qu’il le fasse, mais en nous épargnant ses raisonnements fallacieux digne d’un gogol du genre "certains pédos raisonnent comme toi donc toi aussi tu es pédo gniiii gniiiii

T'as une sensibilité pédo car tu as une sensibilité pédophile. C'est pourtant simple à comprendre.
Pourquoi une sensibilité pédo ? Car c'est la même.
Clair, logique, rationnel : économie d'énergie => moindre déperdition => efficacité discursive.

Bougre d'abruti a écrit:
Tu fais une fausse analogie en comparant la majorité sexuelle avec la majorité civile. La majorité sexuelle concerne là protection de l'enfance, alors en soi c’est quelque chose de louable, mais à brandir des lois définies là ou ça devrait être plus le rôle de la science ou de la psychologie, on trouve des énormités : [ Extrait de wiki sur la nuance entre majorité sexuelle et âge de consentement]

La science à la place des lois, ouff !!

P'tain, il capte rien à rien ce bougre de pédâne. Rien. En plus il copie-colle juste dessous un extrait de wiki auquel il ne capte que pouic non plus. Un truc qui justement ne va pas dans le sens de ses redécouvertes de prépubère.
M'enfin ma couille rose, tout ce que tu démontres avec tes copiés-collés est que tu sais les faire. Rien d'autre.
A+

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 21:36 
Avatar de l’utilisateur
Bouboule a encore répandu un peu de sa graisse...

Je trouve cet entêtement à vouloir définir une limite sexuelle, absurde ! La sexualité ce n’est pas quelque chose qui concerne une désignation civile tel que la majorité, ça n’est absolument pas du même ordre. Depuis le début tu m’imposes un faux dilemme avec tes "c’est soit on met une limite, soit on permet les pédos de sodomiser des gosses de quatre ans gniii gniiii :hein3: ", mais on peut très bien définir d’autres lois qui réprimandent les abus sexuelles sans pour autant fixer une limite aussi incompréhensible et punitive...

"Le fait, par un majeur, d'exercer sans violence, contrainte, menace ni surprise un acte sexuel sur la personne d'un mineur de 15 ans est nommé atteinte sexuelle et puni de cinq ans d'emprisonnement et de 75000 euros d'amende."

Je suis seulement fautif de trouver cette loi absurde...

Cadeau : http://flaquedos.blogspot.com
Sur ce, je taille la route pour de bon.


Haut
  
 
MessagePosté: 05 Nov 2009, 23:48 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Meuh non tu vas pas tailler ta route, bien sûr que non. Tu vas encore revenir nous faire marrer.
Je t'ai préparé une petite pièce de théâtre. Tu vas voir c'est marrant et très instructif.

Cour d'assises. Le Juge d'instruction : << Monsieur Greem. Vous êtes majeur, et accusé d'avoir abusé sexuellement d'une fillette de 13 ans. Qu'avez-vous à dire ?>>
Greem : << C'est une femme. Elle était très mûre et consentante ! >>
Le juge : << Il s'agit d'une enfant. Mineure, et qui n'a pas l'âge de consentement. >>
Greem : << Mais c'est injuste ! Je ne savais pas ! >>
Le Juge : << C'est la loi, vous êtes censé ne pas ignorer la loi. >>
Greem : << La loi est injuste ! Je refuse d'accepter cette loi ! >>
Le juge : << Oui, je sais. C'est pour ça que vous êtes en Cour d'assises et que je vous envoie en prison. Car vous avez transgressé cette loi. >>
Greem : << Je ne le mérite pas. Mais que vais-je faire en prison ? >>
Le juge : << Je ne sais pas. Méditer, vous masturber, réviser les lois. Il y a des activités en prison. Vous verrez, cela passera très vite. Vous n'y passerez pas 5 ans, mais probablement 3 ans seulement, car vous êtes gravement imbécile. C'est une circonstance atténuante. Ce sera ajouté au dossier. >>
Greem : << Je ne comprends pas : on n'avait dit à personne ce que l'on faisait ! >>
Le juge : << Les parents de l'enfant l'ont appris, et ont contacté les autorités compétentes. >>
Greem : << De quoi se mêlent-ils ? >>
Le juge : << Ils sont les responsables légaux de l'enfant. Ils n'ont fait que leur devoir de parents et selon leur conscience. >>
Greem : << Oh vous ! Vous ne comprenez rien à mes arguments. Vous êtes une boule de gras !!! >>
Le juge : << Outrage à magistrat. Vous ferez deux ans de plus. :mrgreen: >>

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2009, 00:41 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006, 02:40
Messages: 739
Localisation: Le parc zoologique
Reverend Archie Cash a écrit:
... Et le ridicule clébard lança quelques gémissements, montrant ses petites canines cariées à son maître. Lui rappelant que s'il est ridicule, il est toujours en vie, et qu'il lui faudrait soit un petit nonos à ronger, soit une petite promenade dans le quartier.

Image
Tiens Diablotin ! Ton nonos - pas le temps pour des promenades.


:fr: Ma tête va bien. Ma bite pas mal, et ma rate n'est pas dilatée. Autre chose, pauv' enfonceur de portes ouvertes ? As-tu cru que j'avais viré Greem ? Ben non, il n'est pas viré.

Me font marrer les deux indignés. Indignés de quoi, duo de gros nazes ?
Greem, dans un de ses premiers posts a écrit:
Coucher avec une personne de moins de quinze ans est donc considéré dans tout les cas comme un abus sexuel. Au risque de me faire passer pour l’avocat du diable (j’adore ça) suis-je le seul a trouver ceci complètement débile ? [...]
D’un côté on dit qu’il y a un problème si cette limite est franchie et de l’autre on dit que cette limite est pour éviter les problèmes. Vire cette limite et il n’y a plus de problème ! Après bon tu vas peut-être me dire "mais les pédos vont en profiter". Ce à quoi je répondrais… et alors ? S’il n’y a pas viol, où est le problème ?

J'ai joué à ton p'tit jeu, ducon-la-joie. Tu n'assures pas, ma couille ! Ce qui est en gras est le raisonnement type du pédophile.

Tu quittes le forum en claquant la porte tel un vieux pédéraste aigri, indigné par ce monde où il ne trouve ni amour ni compréhension ni respect pour son amour des éphèbes. Pouarf.
<< Puis avant de quitter la salle, il enroula son boa autour du cou tel un sénateur romain enroulant sa toge, et s'en alla en déhanchant, boitant légèrement, et frappant très fort ses talons aiguilles pour signaler son départ. Dernier acte de présence, espérant ainsi que quelqu'un daigne le rappeler. >>
Connard !


Voilà ce qui arrive quand on pisse sur la merde ! Tout naturellement elle dégage ses odeurs nauséabondes !


Pauvre homme ! Tu as perdu le sens de la réalité.Tu ne vis que d'illusion.tu es devenu la risée de ce forum sans même t'en rendre compte.Casse-toi vieille pute .Tu te comportes comme la pouffiasse usée et vieillie guettant et attendant avec impatience le moindre client pour le déplumer.Ca saute aux yeux que t'as besoin qu'on te cause dans ce forum.Tu n'as rien d'autres choses à faire que d'être à l'affût de n'importe quel quidam qui débarque par ici pour lui rentrer dedans tels ces rapaces qui attendent leurs proies pour les croquer.

Je n'ai même pas envie de te lire.Toujours le même style répétitif, monotone et sans attrait qui donne envie de gerber.

Je resterai dans ce forum juste pour soulager ma vessie en te pissant dessus.Tu aimes qu'on te pisse dessus.Je te ferai cette faveur, te pisser dessus.

Je me demande quelle personne tu es dans la vie réelle?


Diablotin.
Calme-toi un peu, allons. Lors de ta dernière crise de solitude, il fallut en dernier recours t'anesthésier pour te sortir du forum. Pas bien glorieux comme expérience: tu écumais de la bave, saignais du nez, tu traitais toutes les dames de salopes, crotte, putes, et insultais même tes grand-mères... comme un forcené ! Épargnons-nous de nouveau ces mauvais moments encore si vifs dans notre mémoire, stp.
Ma devise : La modération doit veiller sur la bonne santé des intervenants.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2009, 01:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
L'avantage avec toi diablotin, c'est qu'on ne se le demande pas ! :mrgreen:

Chaque fois que reverend Archie Cash te marche dessus, tu as la même réaction de folle tordue refoulée ! Très amusant ! Tu n'as pas encore consulté depuis ces années ? Ca marche à chaque fois ! Hilarant ! Les vieux gags sont les plus fonctionnels. Une tarte en passant à cette folle de diablotin, et hop elle hurle ! Je ne m'en lasse pas ! Une vraie mécanique de précision. Un classique de rationalisme.org mon grand. Une sorte de gadget inutile mais qui fait du bruit quand on lui file un coup de pied, c'est diablotin.

Tu ne vois pas qu'il t'a réveillé pour le nouveau zispèce de folle ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2009, 03:08 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006, 02:40
Messages: 739
Localisation: Le parc zoologique
Un grand classique dis-tu ?A qui tu causes là petit roquet de service? C'est classique aussi que tu rappliques le 1er pour venir faire la sale besogne , toi qui obeit au doigt et à la lettre à ton maître la vieille pouffiasse,qui ne t'a rien demandé pourtant à ce que je sache.Drôle de duo ces deux vieilles carcasses ,l'une joue mal son rôle de maître et l'autre toute joyeuse (soeur Emmeanuelle ) aime lécher la main de son maître et aboyer à sa place.

Ici tout le monde a remarqué comment tu passes la pommade avec un excès de zèle sans précédent à ton maître incontesté et incontestable la vieille pute.Ya pas de quoi être fier de servir quelqu'un.Continue à te dévouer à ton maître si telle est ta passion dans la vie.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2009, 04:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Salut Diablotin.
Au nom de toute l'équipe, je te rappelle que nous sommes tous au service des intervenants.
Que veux-tu savoir aujourd'hui sur la sexualité, les femmes, l'amour, sur la dentition des stars ?
Ou alors sur l'histoire du Maghreb, des glorieuses colonies, etc. ?

Pose toutes les questions qui te tiennent à coeur sans crainte l'ami, nous y répondrons sans détours et avec notre habituelle franchise et amour du détail.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2009, 08:31 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Greem

Citation:
Hé boule de gras


Ca, déjà, ça commence à me lasser!

Insulter les gens sur leur physique démontre le degré de respect que tu leur accordes mais les insulter sur l'aspect de leur avatar est particulièrement ridicule.

Quelle connerie va-tu me sortir en voyant mon avatar? Sac d'os? :mrgreen:

Passons!

Citation:
Le consentement passe bien évidement par autre chose qu’un silence malsain


Il faudrait alors me redéfinir un consentement!

Un gosse qui accepte de te branler ou de te sucer (et c'est plus qu'un "silence malsain" vu qu'il "agit") contre la promesse d'un Mc Do ou d'une DSlite, c'est un consentement valable?

Une gamine à qui tu fais croire qu'elle est la plus merveilleuse et à qui tu fais croire, grâce à tes relations, qu'elle va être propulsée au panthéon des manequins/chanteuses/actrices à la condition qu'elle passe à la casserolle, c'est un consentement valable?



Le gamin Thaïlandais de 13 ans qui accepte de se faire sodomiser contre le billet de 20€ que tu viens de lui donner et qui lui permettra de nourrir sa famille/payer sa prochaine dose de drogue, c'est un consentement valable?


Citation:
pour exprimer mon incompréhension vis-à-vis de cette loi qui punit de façon arbitraire tout majeur couchant avec un mineur j’ai toujours évoqué des mineurs matures aptes à prendre ce genre de décision. J’ai du mal à voir comment vous pourriez être contre cette idée (mineur apte à prendre la décision de coucher avec un majeur et étant physiologiquement mature, pour les deux qui suivent pas au fond) à moins que vous considériez les quinze ans d’un individu comme une sorte de limite magique qui fait que l’ado passe soudainement de l’inaptitude à l’aptitude de prendre ce genre de décision?


Quand comprendras-tu que la loi, certes punit et fixe une limite mais qu'il existe des juges et des tribunaux qui permettent de moduler cette loi et qui servent de garde-fou aux incohérences que peut générer cette loi?

Quand comprendras-tu aussi que ton concept de "mineur apte à prendre la décision..." est inaplicable et source potentiel d'abus abominable.

Il est certain que tous les pédophyles prétendront que la gamine ou le gamin qu'ils viennent de sauter était apte à prendre la décision en toute connaissance de cause!

Ils n'auront qu'à plaider la "bonne foi"!

"Monsieur le juge, cette ado de 13 ans était vraiment mature physiquement et mentallement, j'en aurais mis ma main au feu" deviendra l'argument "aquittement express" pour toutes ces ordures destructreurs d'enfance.

Il n'est déjà pas évident pour un professionnel compétent de juger de l'aptitude à décider d'un jeune, alors pour un quidam qui, de plus, n'a que son plaisir en tète (et en bite)...

Citation:
J’ai demandé à boule de gras de m’expliquer, sans brandir les lois, où se situait la mal dans un rapport mineur (mature et consentant, suis-je encore obligé de le préciser ?)/majeur, et malheureusement, à part m’attribuer des propos et une attention qui n’a d’existence que dans ses profonds délires qu’il prend pour réalité, il n’a pas été foutu de me répondre le gros... c'est quand même très dommage


Il n'y a aucun "mal" en soi à partir du moment ou le mineur est, comme tu le dis si bien "mature et consentant". Tu acceptes donc la notion de "mal" (d'interdiction) si ce jeune n'est pas et mature et consentant.
J'ai beau relire tes diverses intervention, je ne vois rien qui puisse m'éclairer sur le moyen de définir cette notion de maturation et de consentement.

Je viens de voir, sur ton blog, que tu avais 23 ans (c'est pas une tare). Sache que j'en ai 43 et 5 enfants!

Deux adolescentes (17 et 15 ans) qui vivent pleinement leur adolescence (avec les sueurs froides que ça me procure parfois au vu des "risques" qu'elles prennent et que je leur laisse prendre car je n'ai pas la mentalité rigide). J'ai, de plus, un métier qui me fait cotoyer des ado et qui me fait découvrir l'étendue de leur irresponsabilité.

Je peux te dire (mais tu n'es pas obligé de me croire) que la mentalité n'est pas la même, du moins pour mes filles, à 15 ans qu'à 17!

Autant je peux laisser mon aînée libre de sortir, boire un verre avec qui elle veut, se taper les mecs qu'elle veux..., ça ne me pose pas de problèmes car elle est "bien dans sa tète", autant ma cadette est un "oiseau pour le chat". Fragile, prète à se faire embobiner par le premier connard venu qui lui sortira les phrases qu'il faut.. .
De plus, alors que mon aînée est "mature" depuis ses 14 ans façile, je ne vois aucun signe de "maturation" chez ma cadette.

Alors, bien-sur, la "loi" ne connaît pas mes filles et la loi ne les cottoye pas au jour le jour. Elle est simplement là pour essayer de les protéger d'elles-même et des prédateurs et elle ne peut le faire qu'avec une dose d'arbitraire.

En Belgique, la majorité sexuelle est à 16 ans et je me dit que cette loi protégera encore ma cadette pendant 8 mois!

Note que j'en ai pas vraiment besoin, personellement! J'ai déjà "expliqué" à un ex-galant de ma cadette (qui, lui,avait 25 ans) qu'il devait "prendre un peu de recul"(au moins 15 km). Mes arguments ont été percutants; il a compris :mrgreen: (et ma cadette aussi mais ça a pris plus de temps; j'ai moins "percuté").

Alors, oui, bien sur, cette loi n'est pa parfaite. Bien-sur qu'il y a (rarement) des filles de 14 ans qui peuvent être aptes à décider mais introduire une notion aussi floue que la maturation dans un texte de loi, c'est foireux. Je préfère un couperet plus net, quitte à moduler l'application au cas par cas (ce qui se fait habituellement)

Citation:
Citation:
Lord Dralnar a écrit:
Puisque tu tiens ce type de considérations pour l'age des relations sexuelles, pourquo ne t'insurge-tu pas contre la limite de 18 ans pour le permis de consduire? De 18 ans pour le droit de vote?16 ans pour le travail rémunéré (en Belgique)?


Tu fais une fausse analogie en comparant la majorité sexuelle avec la majorité civile.


Mais non, c'est pareil!

C'est aussi une question de définition d'une capacité( maturité) à accomplir certains actes.

Beaucoup de jeunes de 17 ans seraient cpable de décider valablement qu'ils ont envie de voir X ou Y au pouvoir!
Beaucoup de jeunes de 16 ans seraient capable de conduire une bagnole (d'ailleurs, aux USA, l'age légal du permis est variable selon les états et souvent fixé à 16 ans)
Beaucoup de jeunes de 14 ans seraient apte à effectuer un boulot et aussi à gérer l'argent qu'ils en retireraient


Comment peux-tu t'insurger contre un arbitraire sur un age de maturation "sexuelle" qui est très souvent modulé par une décision de justice (qui applique ou pas le loi) sans t'insurger sur d'autres interdits liés à l'age qui, eux, ne souffrent d'aucune dérogation? (tu ne peux simplement pas, dans aucun cas, voter avant 18 ans, conduire ta bagnole avant 18 ans et travailler de manière rémunérée avant 16 ans, dans mon pays)

Tu manques de logique!


Citation:
Maintenant si boule de gras pouvait nous expliquer concrètement en quoi ça fait de moi un pédo, ou un promoteur de la pédo, ou même un type à "sensibilité pédo"


Parce que, en focalisant ton indignation uniquement sur la question de la limite d'age en matière sexuelle et en évacuant maladroitement les autres "abbérations légales" en matiere d'age, tu deviens "suspect".

Ca peut laisser penser que tu râles de ne pouvoir te taper une gamine (ou un gamin) de 13 ans mais que ça te laisse indifférent qu'un jeune de 17 ans, parfaitement mature, ne puisse accéder au permis de conduire ou participer à un scrutin électoral!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2009, 16:06 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Sacré diablotin, une vraie boîte à meuhhh !

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2009, 16:46 
Dressé
Dressé

Inscription: 08 Aoû 2008, 20:07
Messages: 357
Hello Soeur Emmanuelle, ca boume?

Ca faisait longtemps que je t'avais pas lu par ici.

@ Greem

Ce n'est pas une tare d'etre jeune. Ce n'est pas une insulte que d'etre considere adolescent. Le fait que tu t'en offusque montre plutot que le complexe est de ton cote...

Mais de toutes les facons, le probleme central reside en ceci que tu t'opposes a une limite d'age en ce qui concerne la majorite sexuelle, mais tu ne t'insurges pas contre les autres limites d'ages.

:hey: de 2 choses l'une: - Soit tu es contre les limites d'ages et donc contre TOUTES les limites d'age, tout en fournissant une argumentation incluant des elements rationels sur lesquels se fondent tes convictions
- Soit tu es effectivement a sensibilite pedophile et potentiel abuseur. Ce qui n'est pas grave, tant que tu ne passe pas a l'acte.

_________________
«C'est con un humain» Fernan, de la bêtise humaine, Éditions Nouveau Monde méta-matière


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2009, 16:49 
Dressé
Dressé

Inscription: 08 Aoû 2008, 20:07
Messages: 357
Hello Diablotin!

Diablotin a écrit:

Voilà ce qui arrive quand on pisse sur la merde ! Tout naturellement elle dégage ses odeurs nauséabondes !

Pauvre homme ! Tu as perdu le sens de la réalité.Tu ne vis que d'illusion.tu es devenu la risée de ce forum sans même t'en rendre compte.Casse-toi vieille pute .Tu te comportes comme la pouffiasse usée et vieillie guettant et attendant avec impatience le moindre client pour le déplumer.Ca saute aux yeux que t'as besoin qu'on te cause dans ce forum.Tu n'as rien d'autres choses à faire que d'être à l'affût de n'importe quel quidam qui débarque par ici pour lui rentrer dedans tels ces rapaces qui attendent leurs proies pour les croquer.

Je n'ai même pas envie de te lire.Toujours le même style répétitif, monotone et sans attrait qui donne envie de gerber.

Je resterai dans ce forum juste pour soulager ma vessie en te pissant dessus.Tu aimes qu'on te pisse dessus.Je te ferai cette faveur, te pisser dessus.

Je me demande quelle personne tu es dans la vie réelle?


Tu as la memoire courte? Relis le debat en question et tu verras qu'au depart la discussion etait courtoise et respectueuse.

Bien qu'assez distance du style libre et parfois moqueur de Gromikomicon, je trouve qu'en general ce n'est pas gratuit et jamais systematique.

Allez un bon verre d'eau et les idees rentreront en place!

_________________
«C'est con un humain» Fernan, de la bêtise humaine, Éditions Nouveau Monde méta-matière


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Déc 2009, 03:33 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
News. On a retrouvé les boxeurs thaï de Frédéric Mitterrand. Il disait la vérité.

Image
<< Mister Freddy a été très gentil avec moi. Il m'a acheté plein de bonbons comme cadeau d'adieu. >>

Image
<< Moi il m'avait acheté des sucettes à l'anis. >>

Tout s'explique...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Déc 2009, 03:36 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
C'est vrai qu'il y en a plein.

Image

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Déc 2009, 07:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Je soupçonne le petit à droite de ne pas vraiment avoir 40 ans!

A mon avis, il à 35 ans à tout pèter! :twisted:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Déc 2009, 01:32 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
:D Oui, 35 ou 36. Ces asiatiques ont tous un visage très trompeur. Ils font plus jeunes que leur âge.

Image

Maik Darah chante "Tous les dimanches".

Chanson très impressive, et belle, sur le viol d'enfants / rapports pédophiles. Ca vaut le coup d'oreilles. Jacques Brel aurait été fier et heureux d'écrire cette chanson pour elle. Tout à fait son univers musical.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Oct 2010, 13:32 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 09:20
Messages: 279
Citation:
La pédophilie se définit comme l'amour des enfants - précisons : une certaine forme d'amour visant un certain genre d'enfants. Il ne faut donc pas confondre, je le répète, le pervers pédophile et le pervers sadique. Ce n'est pas parce que la loi positive en vigueur commande, pour des raisons de technique de procédure et de linguistique pénale, de qualifier automatiquement de "viol" les relations sexuelles d'un adulte avec un enfant en dessous d'un certain âge, que les pédophiles doivent être réellement pris pour des violeurs systématiques. En principe (bien sûr, il y a des exceptions), le viol n'intéresse pas le pédophile. Au contraire, le discours du pédophile se fonde sur la thèse que l'enfant consent aux relations qu'il a avec lui, et davantage encore, qu'il les demande lui-même. Ce que dit le pédophile - je caricature à peine, je l'ai entendu régulièrement dans ma pratique - c'est quasiment que l'enfant l'a violé lui. C'est un point très important, il faut prendre ces paroles très au sérieux (ce qui ne veut pas dire qu'il faut les croire).

Il est, en effet, capital pour le pervers pédophile de faire la démonstration que l'enfant baigne dans une sorte de sexualité naturelle bienheureuse qui s'oppose à la sexualité restreinte, réprimée et déformée des adultes, et que l'expression spontanée de cette sexualité naturelle est le désir de jouir. Cette idée d'un érotisme spontané de l'enfant s'oppose à toute envie de viol. Pour le violeur, par contre, et c'est pourquoi sa conduite relève du sadisme, le non-consentement de l'autre est une condition nécessaire. Le violeur cherche en effet à prouver que l'on peut faire jouir l'autre par la force, que la jouissance se passe du désir ou du consentement subjectif parce qu'elle est une Loi qui s'impose absolument. Par ailleurs, un autre point capital dans l'argumentation dont le pédophile tente de nous convaincre, c'est que la violence à l'égard de l'enfant se situe, par essence, dans la structure familiale puisque celle-ci est foncièrement répressive à l'égard de la sexualité. Le pervers pédophile soutient que les parents - et, en tout premier lieu, le père - abusent de leurs enfants, lui font violence, en lui "volant" sa sexualité, en l'empêchant de faire l'amour et en l'obligeant à n'être que le voyeur de l'érotisme parental (cfr. Le bon sexe illustré de Tony Duvert)
.

Il s'agit de la description du "pervers pédophile"- pas tellement psychanalytique en réalité -, par feu Serge André, psychanalyste.
Ca vous rappelle quelqu'un ou pas ?

Greem a écrit:
Cette limite peut génèrer plusieurs problèmes que j’ai expliqué précédemment, je te les redis brièvement :
- La diabolisation du sexe avant quinze ballais. À force de répéter que c’est mal les gamins finissent par y croire (et ça, ça peut générer des problèmes dans leurs têtes) alors que dans l’absolue rien ne laisse dire qu’un rapport entre un adulte et un mineur pubère consentant c’est mal. Une culpabilité s'installe, l'impression d'avoir été abusé...
- Une punition injustifiée si ce n’est par cette limite relative pour le majeur concerné.
- Et une tendance mystique à vouloir garder les mômes purs, c’est irrationnelle ce genre de pensée et ça me plait pas.

Cet intervenant est un adulte absolument pas conscient des dégâts à vie que subissent et dont se plaignent les victimes d'abus sexuels, incestueux ou pas, durant l'enfance. Ils se trouvent pourtant à profusion sur internet: leur vie est démolie par un enfance détruite, durant laquelle ils ont notamment perdu leur insouciance d'enfants...

_________________
"« Et bien oui, nous sommes des sociobiologistes. C’est un titre d’honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront les sciences. Les sciences actuelles sont près de leur fin. Notre tâche est de les saccager. » "
(Citation effrayante de H. Rauschning


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 171 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com