Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 09 Aoû 2020, 07:09

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 02 Mai 2015, 23:03 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
J'ouvre le topic: petites blagues et ficelles du cinoche, show.biz, etc. J'adore ça, du genre "faux poils du vagin" collés sur les actrices lors de scènes de nu frontal (celles où on ne pouvait pas utiliser de doublure...). Le cinéma français abusait de cela dans les années 80, sur des actrices qui toutes avaient ainsi une (fausse) touffe énorme entre les cuisses. Je cherche le nom de cette espèce de cache-sexe en poils, spécifiquement féminin. Si quelqu'un a une idée du nom (cache-poils à poils ?), qu'il transmette svp, j'ai des courses à faire ce week-end.

Bah, pour inaugurer ce topic sur les ficelles, astuces et arnaques du show-biz, en voilà une bien bonne:

https://www.youtube.com/watch?v=cf3zWh9uOeA

Ce que vous admirez est la typique danse des sauvages, cannibales ou autres anthropophages africains ou polynésiens, que l'on voit quasiment à l'identique depuis les Tarzan de Johnny Weissmuller jusqu'aux navets actuels imitant Koh Lanta... ben ce n'est pas (centre)africain ni hawaïen, :D mais une très typique danse du folklore (afro)péruvien... on la reconnaît ici assez facilement, crachée avec le même rythme, mêmes mouvements et percussions. J'ai gagné mes 10 euros quotidiens. Demain je présente une autre combine et j'en aurai 20. Bientôt je meurs riche !!! RICHE !

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Mai 2015, 00:49 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Citation:
Le cinéma français abusait de cela dans les années 80, sur des actrices qui toutes avaient ainsi une (fausse) touffe énorme entre les cuisses. Je cherche le nom de cette espèce de cache-sexe en poils,

Moi qui était persuadé que les touffes de type coupe Ben Laden des années 60 et 70 dans les films étaient authentiques...
En tout cas, celles que j'ai bouffé étaient de vrais poils. Comme pour les portugaises, fallait péter pour les remettre dans le bon sens.

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Mai 2015, 16:28 
Glorbs
Glorbs

Inscription: 10 Oct 2010, 00:47
Messages: 718
Citation:
Comme pour les portugaises, fallait péter pour les remettre dans le bon sens

la première fois que je l'ai entendue celles là c'était à la radio par la bouche de la chanteuse Lio
c'est très distingué en tout cas
distinguer dans le sens de singulariser, voire séparer :dingue2:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mai 2015, 13:09 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
les Tarzan de Johnny Weissmuller


Ah ! Tarzan ! Mon héros ! Tu penses : Un type taillé comme un acteur américain qui chante la tyrolienne mieux qu'un suisse et qui se balance, à poil, de liane en liane ( je te demande un peu?). Comment ne pas être jaloux ?
Pourtant. Quelle chance y avait-il pour qu'un lord anglais soit adopté par une tribu d'anthropoïdes d'Afrique occidentale dotée d'un langage articulé ( E.R Burgoughs avait du lire Darwin et Tintin au Congo ? Et mèlanger un peu ) et devienne le chantre de l'Afrique libre ?
Tu sèches ?
Ca doit être le soleil.

N'empêche… J'ai été fan. De Tarzan et de Tintin.
Pas facile non plus de ne pas être con quand tout t'y encourage.
Moi, fils de Marcel ( mon vieux voulait perpétuer cette tradition espagnole qui voulait qu'on donna son prénom à son fils ainé. Il était le fils ainé de mon grand-père, Pierre . Mais même les traditions ont un déhut ) et de Gertrud ( surnommée « l'intestinguible » par les allemands ( va savoir pourquoi?) pendant l'occupation)
Entre un amateur de flamenco, de Marcel Cerdan et une goulue de saucisses de Frankfort, t'avoueras que mon chemin s'annonçait sinueux ? Que j'ai des circonstances aténuantes ?
Entre deux whiskies j'ai titubé ce que j'ai pu. Et j'ai trouvé Tintin et Tarzan.
On s'identifie comme on peut.
La preufe : je viens sur ce forum rechercher un peu de réconfort *

Tout ça pour en arriver ( à grand coup de machette** ) à Franz Fanon.
Un médecin psychiatre humaniste martiniquais. Il explique comment un mome noir s'identifie, à travers les lectures de livres écrits par des blancs à des héros « incolores » mais découvre lors de ses études en France que tout n'est pas si rose ( à part mon foie).
A mon avis ce qu'on a jamais écrit de mieux sur le racisme et ces « drôles » de contours qu'il peut prendre.


Je sais, tout ca n'a pas grand-chose à voir avec le thème «  Les grands artifices Hollywoodiens ») Mais t'avouera que dans un monde où on essaye de nous faire croire que Francois Hollande ( voire Mélanchon…) est de gauche…. Des africains des années 20 qui dansent la lambada...Ma foi !
Faut regarde la TV !





* Eh ! J'ai dit que j'étais un peu con.
** Moi même je pige pas trop cette « transition » mais doit y avoir un sens….

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Mai 2015, 13:33 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
A mon avis ce qu'on a jamais écrit de mieux sur le racisme et ces « drôles » de contours qu'il peut prendre.


Quelle incohérence...
Je fais allusion à "Peaux noires , masques blancs"

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mai 2015, 21:31 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Il parait que pour une scène de la série Arsène Lupin avec Georges Descrières, une accessoiriste/maquilleuse avait oubliée une fausse moustache.
La jeune femme aurait fabriqué une fausse moustache de fortune avec ses poils pubiens. :mrgreen:


Arsène Lupin - Gentleman Cambrioleur (Jacques Dutronc)

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Sep 2015, 20:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Autre révélation du showbiz (ne me jetez pas de tomates pourries si vous le saviez depuis toujours, ce n'est pas mon cas): les femmes moches dans les films sont généralement des belles non maquillées, filmées au réveil. Putain de révélation pour moi !

Avec des images, c'est assez remarquable. Prenons la série "The walking dead" que tout le monde a suivie:

Image
Chais pas comment elle s'appelle, c'est un des caractères forts et une des moches du film. Ben elle est pas moche en fait, c'est même une beauté :
Image
Incroyable, non ?

Une autre vilaine, tiens:
Image
Mais non !!! C'est aussi une très belle fille:
Image
Etc. etc. etc. Pareil pour toutes les autres vilaines de la série: toutes belles, même les plus moches. Pas normal le show-biz. Ou alors c'est que, en fait, toutes les belles personnes au réveil et non maquillées sont des vilaines. C'est peut-être bien ça la vraie révélation... :evil: Tout le monde est vilain ! P'tain, ça craint cette planète de moches.

Mais alors, que pourrait donner un film avec des gens moches même maquillés, filmés au réveil sans maquillage ?
Logiquement, ça devrait donner un film de zombies sans zombies... Merde, ça craint. Un film à l'eau de rose avec de acteurs tous moches, filmés au réveil sans maquillage: ça donne un film de zombies... comme la vraie vie.

:shock: Bizarre cette sensation d'avoir pondu le post le plus con et en même temps le plus logico-déductif de toute l'histoire du forum. Ou le plus réaliste, qui sait ? Mais ça fait bizarre, c'est certain, de réaliser que nous vivons à zombieland.
http://i2.cdnds.net/11/23/618x464/ustv_ ... _promo.jpg
PAS CONVAINCUS ????

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Sep 2015, 23:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Je suis vraiment consterné par ce que je suis capable d'écrire comme conneries, alors svp si vous aviez l'amabilité de proposer des réflexions (sur le sujet showbiz) encore plus consternantes, j'en serais vraiment ravi.

Beth, la jeune moche de la série.
Image
Ben non, elle aussi c'est une ravissante jeune femme:
Image
:icon_44: C'est fou ça ! Ma théorie scientifique fonctionne dans tous les cas, est testable et prédictive !

Testons ça avec une autre série et d'autres moches sait-on jamais qu'il y ait des exceptions qui la font s'effondrer.
Je prédis donc que, si ma théorie est correcte, cette mocheté de la série "Game of Thrones" sera belle en soirée:
La vilaine Hannah dans la série:
Image
La vraie :mrgreen: , au sourire ravageur :
Image
Étonnant, non ? Le summum ici je crois:

La spectaculaire walkyrie de la même série :
Image
La même, dans notre monde de réalité :
Image

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Sep 2015, 17:41 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Je pense que tu es bon pour un Nobel ! Je ne sais pas lequel, mais je pense que c'est une des découvertes les plus remarquables depuis au moins 10 ans toutes disciplines scientifiques confondues. Vraiment fou !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Sep 2015, 18:19 
Glorbs
Glorbs

Inscription: 10 Oct 2010, 00:47
Messages: 718
Charlize Theron l'égérie de Dior

Image

complètement métamorphosée et jeu impeccable dans le film Monster, la photo de droite ( un très bon film par ailleurs )

Dans la vraie vie, sa mère a buté son père, alcoolo et violent, ça aide peut-être

La combattante de game of thrones c'est Gwendoline Christie, une ancienne gymnaste, elle mesure 1,90 mètres, corpulence balaise et c'est pas du gras ^^


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Sep 2015, 20:54 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
Ça marche aussi avec les films, pas seulement les séries. Par exemple : la guerre du feu, de Alain Rosny Aîné
Mme Rae Dawn Chong est pour moi la beauté incarnée (même si elle a pris un p'tit coup de vieux depuis le temps, on est peu de chose...)

Image
Image
Bon je triche un peu :oops: ...car même maquillée dans le film, c'est quand même une déesse. J'ai mis un certain temps à trouver une image d'elle un peu moche.

Ah oui et là où ça marche le mieux dans les séries, c'est dans les séries policières américaines : c'est que des pétards dans les commissariats aux States, ça donnerait presque envie de se faire arrêter pour aller vérifier :D


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2015, 13:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
De vrais chefs-d’oeuvre ces 2 meufs, et 2 bons films. Dieu est grand.

---------------------

J'aime beaucoup aussi Emma Thompson. Superbe actrice, vrai caméléon, belle comme tout quand elle veut et qui a souvent joué bien des rôles de vilaine. Chacun de ses passages au cinoche est renversant de talent.
Prof de divination dans Harry Potter, apparition de 2 minutes max:
Image
Dans Nanny McPhee, un premier rôle:
Image
En vrai, le soir, elle est radieuse (le matin, ça je sais pas... comme pour la plupart des autres):
Image

Elle a passé une bonne partie de sa carrière sur des rôles mineurs, beaucoup de navets aussi, pourtant son talent sautait aux yeux. Je suppose que son physique de speakerine du 20 heures ne l'avait pas trop poussée vers des premiers rôles. Un cas d'école d'actrice underrated, clairement sous-exploitée jusqu'à sa révélation dans je ne sais trop quels films. Elle tourne sans arrêt depuis quelques années. Une nouvelle star parmi d'innombrables excellents acteurs britanniques méconnus.

Et voici une autre vilaine au talent d'actrice époustouflant... et parfaitement sous-exploitée par l'industrie du cinéma français qui ne lui a donné que des tiers rôles dans des nanars :
Image
Catherine Lachens : Elle avait eu un rôle je crois d'une minute dans le film "Gazon maudit", tenancière de boîte de nuit ou d'un bar gay/lesbos je ne sais plus, qui très en colère fait une crise de jalousie à Josiane Balasko. En une minute ébouriffante, elle éclipse tous les acteurs du film: expressions successives de colère, dépit, rancune, amour, etc. Pas trouvé la séquence sur youtube malheureusement.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Oct 2015, 21:40 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
Mme Rae Dawn Chong n'est pas une meuf, c'est un être de lumière venu de l'espace. Elle se matérialise comme ça, à l'envie, et puis elle papillote des yeux et les pucerons que nous sommes sont tétanisés. Quand elle apparaît, tout se calme, tout est apaisé, tout est sourire. Puis elle disparaît, et les choses reprennent leur fade cours naturel.
Bon vraiment c'est parce-que j'avais rien à dire et que je m'emmerdais ce soir car faut bien reconnaître que c'est quand même aussi une maxi-méga-super bonne meuf (de sa mère (qui tue)).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Oct 2015, 09:07 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Ouh là... y a comme un parfum d'amour dans l'air. C'est vrai qu'elle est vraiment une beauté.

M'enfin, de beaux mélanges il y en a tant dans certains endroits. Ce qui m'avait le plus flashé à Nairobi, Djibouti ou Manille par exemple, ce n'étaient ni les jeepneys ni les autres trucs locaux bien typiques, mais plutôt que dans n'importe quel endroit de la ville ou de la campagne, du salon de coiffure au bureau de tabac en passant par le marché aux légumes, de jeunes indigènes d'une beauté saisissante - de vraies "top models" -, bossaient ici et là dans l'indifférence générale des habitants, habitués à 50 beautés absolues/hectare.
Clair que dans des contrées à 8 mochetés celtogaulogermanofadasses pour 10 habitants, Rae Dawn Chong est une déesse. Et la grisaille des rues s'illuminerait à son passage. :fr:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Oct 2015, 09:41 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
Bah de l'amour non quand même pas, juste une fascination bien naturelle pour des traits que j'estime parfait. Fascination que tu comprends d'autant mieux puisque toi aussi c'est plutôt les belles brunes qui te plaisent avant les autres.
Belles brunes, de peau et/ou de cheveux qu’apparemment, pour revenir dans ton sujet, l'industrie du cinéma et de la photo ont sciemment négligés (les cons... :chaise: ) :
https://www.youtube.com/watch?v=d16LNHIEJzs


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2015, 15:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Salve a tutti,
lis tout de même les commentaires sous cette vidéo, tout y est exposé par des interventions qui détaillent le vrai problème car c'est un peu poussif de parler de racisme là où on devrait parler de noir absorbant la lumière et blanc la réfléchissant + mesure de la lumière moyenne donc les zones plus sombres "bouchées" et les plus claires surexposées, etc. :D Mais je m'en voudrais si tu penses que je cherche à te contredire à chaque fois.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2015, 18:54 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
Oui moi aussi j'ai été étonné en découvrant cette vidéo (en cherchant autre chose (comme souvent)) et ma foi avant de la poster dans le coin, j'ai lu les premiers commentaires et fais quelques recherches supplémentaires, histoire de ne pas relayer des conneries (Euhh, au passage, je n'ai pas évoqué de racisme, mais de la négligence). Ce que j'ai compris dans cette histoire de développement (de photos), arrêtes-moi si je me trompes, c'est que le problème se situe au-delà de l’absorption/réflexion de lumière : il serait dans le choix de la palette des couleurs photosensibilisable. Il me semble avoir lu il y a longtemps que tu t'y connais bien en développement de photo, je vais donc pas rentrer dans les détails, et si tu me dis tout de go que je me goures, c'est que t'as surement raison.
Si c'est donc des conneries, ça paraissait quand même plausible, que pour de basses considérations économiques (les blancs des années 50 étant très majoritairement les consommateurs de l'industrie de la photo) se mette en place le choix d'une technologie plus poussée autour de la palette des couleurs claires... au détriment des couleurs sombres.
Et la vidéo conclue sur une technologie informatique tombant dans le même travers, où l'outil Kinect de microsoft aurait du mal à suivre les peaux noires.
Franchement je ne sais maintenant pas trop quoi en penser après ta remarque...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Oct 2015, 23:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Non, ce n'est pas toi, mais la vidéo invoque un certain racisme (et discrimination/privilégier intentionnellement si tu veux), induit, suggéré à demi-mots - assez ostensiblement par certaines séquences.

Actuellement, les peaux foncées sont toujours problématiques à faire ressortir lors de forts contrastes avec des zones claires sur la même image. Il leur faut souvent un éclairage d'appoint ou une mesure ponctuelle sur le visage lui-même. Dans ce second cas, l'exposition (auto ou semi-auto) basée sur la cellule de l'appareil tend à remonter la peau foncée à un niveau "gris" moyen, qui peut bien résulter trop éclaircie pour un gars très black.

Il est fort possible qu'aux débuts de la couleur chimique, en film négatif comme inversible (diapos) jusqu'aux années 70, la palette hauts IL ait semblé être privilégiée par rapport aux basses lumières. Mais je conteste que ce soit intentionnel. Vers les années 80-85, les Ektas (procédé E6) que l'on pouvait soi-même développer facilement, et pousser (de 100 à 400 ou même 800 ASA par ex.) acceptaient pas mal la sous-exposition mais saturaient rapidement en cas de surexposition. Il valait donc mieux sous-exposer que surexposer.
Mais de toutes manières en amont le problème fondamental reste le même: une peau très claire et une très sombre sur une même prise de vue pose la même problématique: soit mesure moyenne, où l'une sera un peu à plus sévèrement surexposée et l'autre l'inverse. Ou alors décider de mesurer et coupler temps/diaphragme sur le visage le plus foncé (ou clair), au détriment de l'autre. Vers la fin du chimique apparurent les premiers systèmes de mesure intelligents multizones p.e., mais ceux-ci ne servaient à l'époque qu'à remplacer la décision humaine - ils décidaient donc d'un bon compromis à notre place, toujours sur la base d'un gris moyen - car in fine le couple vitesse/diaphragme est ce qui donne l'exposition, comme pour les autres appareils. Que la mesure soit faite comme ceci (manuelle, pifométrique, compensée, autom pondérée ou multizones intelligente) ceci ou cela, le couple obturation/diaphragme c'est pareil.
Le problème s'était atténué avec les nouveaux films à plus haute tolérance/latitude d'exposition, et je suppose que les bons appareils numériques récents ont innové par des systèmes débouchant artificiellement les zones les plus sombres lors de la prise de vue, voire après. C'est peut-être efficace, mais c'est un artifice que n'avaient pas les appareils à l'époque, où hormis le compromis d'exposition, on n'avait que le débouchage ou éclairage différé des zones sombres avant prise de vue, ou bien après, lors du développement (en noir et blanc par ex) en exposant différentiellement sur le tirage papier, par des masques.

Electroniquement (les appareils modernes numériques) ce sera un problème récurrent à toute surface peu réfléchissante. Si tu compares "peu de lumière réfléchie" à "peu de son", un technicien du son rencontre un problème similaire: il amplifiera ce son très faible - mettons un chant d'oiseau à 60 mètres - par divers artifices, mais en même temps que du bruit de fond, électronique et naturel.
C'est pareil pour amplifier un faible Indice de Luminosité: amplifier électroniquement une lumière faible amène des problèmes de "bruit" obligatoires, qui se poseront moins sur les surfaces réfléchissant plus de lumière.
La méthode pas mal actuellement sur photoshop, lors de forts contrastes, est la double prise de vue (sur trépied et pour des sujets immobiles) l'une exposant les zones sombres et l'autre les zones claires. Ensuite, un sandwich des 2 images où on effacera les zones bouchées sur claque 1 et les zones saturées sur calque 2. Mais cela prend du temps, ne se justifie vraiment que lors de forts contrastes ou recherche d'exposition exceptionnellement pointue.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Oct 2015, 20:35 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
OK. bon ben mes plus plates excuses à tout le monde pour avoir relayer de la merde... pour ma défense, j'avais quand même écris "apparemment", y avait un petit doute qui trainait quand même. :-?

Juste pour pinailler un chouia, pour ma curiosité perso de mec qui aime bien aller au fond des choses :
Citation:
Il est fort possible qu'aux débuts de la couleur chimique, en film négatif comme inversible (diapos) jusqu'aux années 70, la palette hauts IL ait semblé être privilégiée par rapport aux basses lumières. Mais je conteste que ce soit intentionnel.
Si c'est pas intentionnellement raciste et/ou économique, alors pourquoi est-ce fort possible que cette palette hauts IL ait été privilégiée ? Pour des raisons purement techniques tu veux dire ? Que s'attaquer à une meilleure compréhension des altérations chimiques de la pellicule doit forcement passer par un décorticage de l'aspect clair plutôt que du foncé ? Que le contraire ne serait pas un bon départ ? C'est des questions de néophyte, j'y connais strictement rien à l'univers de la photo.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Oct 2015, 23:34 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Si on ne parle plus de contrastes (mon focus précédent), alors disons plutôt parce que les hauts IL c'est tout simplement grande quantité de lumière, dont les tonalités sont plus faciles à discriminer qu'en faible quantité. C'est le premier reproche qu'il faudrait faire à cette vidéo en fait, c-à-dire focaliser sur la palette de couleurs (utile aux infographistes je n'en disconviens pas) mais sans exposer les choses d'une manière qui ferait mieux comprendre les difficultés : un film chimique ou des photodiodes réagissent à l'énergie fournie par la lumière réfléchie ou directe. Les zones les plus sombres d'un objet/image ou les couleurs les plus sombres sont basiquement les mêmes couleurs que les zones très éclairées ou couleurs chatoyantes, mais avec moins de lumière réfléchie. Tout bêtement, c'est mon opinion : on n'a donc pas tant privilégié la palette des couleurs claires par rapport à "l'autre", il s'agit plus prosaïquement de comprendre que la problématique est "saisir peu à beaucoup de lumière, rendre le plus fidèle possible l'image par un film réagissant à la lumière"... et non à l'absence de lumière. Et en couleurs, surtout à ses débuts, il est logique que les difficultés (contraste, etc.) soient plus accusées lors de moindre lumière réfléchie. Les peaux les plus foncées, et/ou à l'ombre, ou accolées à des zones plus claires, entrent dans cette catégorie. Nos yeux ont un problème similaire de discrimination des couleurs lors de faible éclairage...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Oct 2015, 23:45 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
Ah ben voilà comme ça c'est limpide, j'ai tout pigé, merci :D
Donc cette histoire de palette c'est que du flan, puisque ce n'est qu'une question d'exposition en somme. M'ont bien niqué les bâtards avec leur vidéo toute orientée et embrouilleuse. Sont cons parfois ces antiracistes qui embrouillent les gens "pour leur bien" genre. :hum:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Oct 2015, 23:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Oui, je crois sincèrement qu'ils se sont embrouillés dans la vidéo. :D Peut-être même pas intentionnellement.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 22 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com