Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Terrón Eliyahu
Nous sommes le 26 Nov 2014, 17:56

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 10 Avr 2005, 10:54 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Pour Michel qui était à juste titre inquiet, j'ai reçu quelques nouvelles.

La première partie du débat est ici :
http://www.rationalisme.org/foros/forum.php?f=3&view=131

sources:"le journal du médecin" ve 08/04/05

"Le NIAID (national institute of allergy and infectious desease) branche de NIH (national institute of health) annonce dans son bulletin du 23/03/05 que le recrutement des volontaires a commencé pour réaliser une étude sur la sécurité d'un vaccin contre la grippe aviaire (influenza H5N1). Même si, jusqu'à présent, le nombre de cas humains reste peu élévé dans le monde, la possibilité que le virus développe la capacité de diffuser de façon efficace d'un humain à l'autre continue à inquiéter les autorités sanitaires mondiales.

Le lancement de cette étude concrétise une avancée importante daans les efforts consacrés à la lutte contre une pandémie de grippe aviaire. Le vaccin destiné aux études cliniques est fabriqué par Sanofi-Pasteur.

Cette étude clinique de phase 1 va tester la sécurité et l'efficacité du vaccin auprès de 450 adultes en bonne santé. Si le vaccin se montre sûr, les études seront poursuivies dans d'autres populations.

Entre janvier 2004 et le 11 mars 2005, 69 cas d'H5N1 ont été confirmés dont 46 sont morts. Jusqu'à présent, les transmissions interhumaines restent rares."

A suivre...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Avr 2005, 08:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
"Bien que les optimistes imaginaient naguère que les maladies infectieuses sérieuses seraient à présent jugulées, des maladies infectieuses émergentes récentes (SRAS), réemergentes (West Nile Virus), voire délibérément disséminées (bioterrorisme à l'anthrax) continuent à apparaître dans le monde."

Anthony Fauci, infectiologue et immunologue américain, actuel directeur du National Institute of Allergy and Infectious Deseases (NIAID), un des départements du National Institute of Health (NIH).

Les maladies infectieuses sont vieilles comme le monde et l'histoire en est jalonnée depuis les "plaies d'Egypte" au SIDA en passant par le peste noire du 14e siècle. La grippe espagnole de 1918 a tué plus de personne que la première guerre mondiale qui venait de s'achever.

Malgré les grandes batailles gagnées ces dernières décennies, la guerre contre ces maladies semble ne jamais devoir prendre fin. Alors que le VIH se porte encore à merveille, les infectiologues se trouvent confrontés à de nouveaux agents pathogènes comme le SRAS, le virus de la grippe aviaire et les hénipavirus. Les staphylocoques dorés et le BK reprennent du poil de la bête par le biais de nouvelle résistance aux antibiotiques et le bioterrorisme réveille d'anciennes craintes.

Les maladies infectieuses sont la deuxième cause de mortalité dans le monde avec près de 15.000.000 de décès sur 57.000.000 en 2002. C'est à peine 1.700.000 de moins que les maladies cardiovasculaires et deux fois plus que les cancers.

Parmi les maladies les plus préoccupantes, le SIDA bien sûr qui a déjà tué 20.000.000 de personnes et qui en infecte encore actuellement 40.000.000. Moins visible mais tout aussi grave, la malaria infecte pas moins de 300.000.000 de personnes par an et en tue 1.000.000 surtout en Afrique sub-saharienne. La multiplication des souches de plasmodium résistantes ainsi que le développement des souches de moustiques résistants aux insecticides est particulièrement préoccupante.

La tuberculose que l'on croyait vaincue fait un remarquable come-back et constitue un problème sérieux pour une grande partie de notre planète. 8.000.000 de nouveaux cas par ans et, surtout, plus de 2.000.000 de morts. Principales victimes: les porteurs du virus du SIDA.

Et je ne parle même pas des virus émergents comme le SRAS ou la grippe aviaire qui, même s'ils n'ont pas tué des masse de gens constituent une menace potentiellement cataclysmique et contre laquelle une course contre le temps est engagée.
Beaucoup d'inquiétudes viennent aussi des menaces bioterroristes, et c'est cette menace qui est à l'origine du quadruplement (4,4 milliards de dollars) du budget du NIAID en 10 ans.

Si il faut en croire les leçons de l'histoire conclut A Fauçi, "La bataille entre l'intelligence et la volonté de l'espèce humaine et l'extraordinaire faculté d'adaptation des agents infectieux n'aura jamais de fin".

Sources : "Le journal du médecin" Mardi 12 avril 2005.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2005, 19:26 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
A l'heure où on parle de plus en plus de la grippe aviaire et de sa menace sur l'homme, à l'heure où l'OMS tire sonnettes d'alarmes sur sonnettes d'alarmes en réclamant que des moyens soient débloqués en masse afin de minimiser les conséquences du passage de cette grippe vers l'espèce humaine et de la plus que probable pandémie cataclysmique qui accompagnera l'acquisition par ce virus de la faculté de transmission inter-humaine, un autre virus grippal commence à faire parler de lui.

Il s'agit du virus de la grippe équine (H3N8) qui vient de sauter d'espèce pour infecter des chiens.

Il semblerait que ce passage d'espèce se soit réalisé sans que le virus ait été recombiné. La mortalité est assez importante; Sur 22 lévriers infectés sur un champ de course, 8 sont morts. Il y aurait quelque cas d'infections chez les chiens domestiques ce qui fait craindre une épizootie parmi nos animaux de compagnie.

Pas de signes de transmission vers l'homme, par contre.

Mais jusqu'à quand?
http://sciences.nouvelobs.com/sci_20050927.OBS0401.html?0043
http://influenza.h5n1.over-blog.com/categorie-261209.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Oct 2005, 20:33 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Puisqu'on parle de grippe, un article publié dans les revues "Science" et "Nature" nous révèle que le génome de la "grippe espagnole " qui tua de 20 à 50 millions de personnes en 1918-19 est enfin déchiffré dans son entièreté.

Tout cela grâce à un brave homme décédé de cette grippe en Alaska et retrouvé congelé dans le permafrost.

Bonne et mauvaise nouvelle en même temps.

Mauvaise car il apparaît que ce virus est fort proche d'une de ses variante "aviaires" dont il est d'ailleurs issu et qu'il a muté (se donnant la capacité d'infecter l'homme et de se transmettre d'homme à homme) sans se recombiner avec un virus humain ou porcin.

Les virus de la grippe "asiatique" et de "Hong Kong", eux aussi d'origine aviaire, avaient dû se recombiner avec d'autres afin d'acquérir leur "virulence".

Une équipe a réussi à reconstruire ce virus et l'a testé. Il s'est révélé extrêmement virulent pour les souris, les poulets et les cellules pulmonaires humaines.

Bonne d'un autre côté car toute avancée dans ce domaine permettra de mieux comprendre les mécanismes de mutation et pourrait nous fournir des armes pour contrer une future (on ne parle même plus d'éventuelle) pandémie cataclysmique.

http://sciences.nouvelobs.com/sci_20051006.OBS1239.html?0049
http://www.transfert.net/a9440

(Ce dernier article critique fortement l'utilité de ces recherches, d'autant plus qu'elles sont menées par l'armée américaine.)

http://www.futura-sciences.com/news-grippe-espagnole-ressuscitee-laboratoire_4557.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Oct 2005, 13:17 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Avez-vous vos masques à gaz ? :D
Votre réserve d'antiviraux ? Habitez-vous près d'un lac, d'une mare à canards ?
La grippe la plus new wave et branchée de ces dernières années arrive.
Les grands lacs comme le Léman s'occuperont de répartir la grippe entre espèces. Faut pas qu'il y ait de jaloux.
L'Europe sera responsable malgré elle de sa propagation en Afrique du Nord via les migrations des oiseaux et puis l'Afrique noire où elle fera des ravages. Pas de jaloux ici non plus, chacun y aura droit et certains plus que d'autres.

Ca c'est encore de la SF, pour l'instant on en est là.

La grippe aviaire devient résistante au Tamiflu !
À Hong Kong, des experts viennent de lancer une mise en garde : le virus H5N1 de la grippe aviaire qui a fait son apparition dans le nord du Vietnam cette année a développé une résistance au Tamiflu, nom commercial de l'oseltamivir, un puissant médicament antiviral considéré comme le meilleur moyen de prévenir la propagation de la grippe aviaire dans la population.

En Europe la Commission européenne a fait savoir que ses experts ont confirmé la découverte d'une souche du virus de la grippe aviaire dans des échantillons prélevés sur un canard et un poulet roumains. Il s'agit du premier cas signalé en Europe. Elle va donc interdire l'importation de volailles roumaines.

Pour le docteur William Chui, maître de conférences à l'hôpital Queen Mary de Hong Kong, les autorités sanitaires ne peuvent plus compter sur le Tamiflu. "Face au développement actuel de souches H5N1 résistantes, nous ne pouvons nous permettre de tout miser sur un seul médicament", informe Reuters. M. Chui a également signalé l'émergence d'une résistance virale générale au Tamiflu au Japon, où les médecins prescrivent couramment ce médicament pour lutter contre la grippe humaine commune.

Les experts en santé publique ont vivement recommandé aux fabricants de médicaments de produire des versions plus efficaces du Relenza (zanamivir), un antiviral alternatif également connu pour être efficace sur le très redouté virus H5N1. Le Relenza doit être pris par inhalation. "Les fabricants devraient penser à produire une forme injectable du Relenza car la résistance au Tamiflu a été constatée au Japon et au Vietnam" a déclaré M.Chui. "De fortes doses peuvent être administrées en injection, lorsque cela s'avère nécessaire, et la rapidité d'action est alors nettement accrue".

Une étude indépendante japonaise, menée à petite échelle et publiée an août dernier, émettait déjà l'hypothèse d'une résistance des virus de la grippe au Tamiflu, résistance qui pourrait être plus répandue que prévu. Selon cette étude, 18 pour cent des enfants malades souffraient d'une grippe résistant au Tamiflu, a déclaré le chercheur en chef M. Yoshihiro Kawaoka, professeur de virologie, microbiologie et immunologie à l'université de Tokyo.

Selon un porte-parole du fabricant suisse Roche Holdings AG, leurs propres recherches ont révélé une résistance nettement moindre tant chez les enfants que chez les adultes. Roche souligne également que l'étude japonaise incluait plusieurs enfants âgés de moins d'un an (le Tamiflu n'est pas autorisé pour cette tranche d'âge), et que les patients japonais "pouvaient ne pas avoir reçu une dose adéquate de Tamiflu".

Deux autres rapports publiés récemment dans la revue médicale The Lancet confirment également la progression, à l'échelle de la planète, de la résistance aux médicaments anti-grippaux. Dans des endroits tels que la Chine, la résistance au médicament dépasse les 70 pour cent, ce qui laisse à penser que des médicaments tels que l'amantadine et la rimantadine ne seront probablement plus efficaces ni en traitement ni à titre préventif, peut-on lire dans The Times.

Le constat de la progression des virus vers l'Europe a amené l'UE à constituer des stocks de médicaments antiviraux. Le Tamiflu était stocké par les pays dans le cadre de "stratégies de capacités de réaction". Toutefois, le Royaume-Uni estime aujourd'hui que la vitesse de mutation du virus de la grippe ne permet pas de déterminer la médication la plus efficace avant le déclenchement d'une pandémie. Le Tamiflu reste toutefois une option efficace. Sur BBC Radio, M. Liam Donaldson, directeur général de la Santé pour la Grande-Bretagne, a déclaré que les plans de secours pour le pays n'avaient pas été modifiés.

Le gouvernement fédéral australien a lui aussi stocké quelque quatre millions de doses de Tamiflu, préféré au Relenza, le médicament antiviral alternatif, sur la base de conseils médicaux. Le gouvernement fédéral américain a stocké du Tamiflu pour un million de personnes.

La Finlande a informé les laboratoires pharmaceutiques européens qu'elle souhaitait acquérir 5,2 millions de doses d'un vaccin contre le virus mortel de la grippe aviaire afin d'être en mesure de protéger l'ensemble de sa population. Le gouvernement finlandais a demandé au parlement de libérer 21 millions d'euros pour l'achat de stocks de vaccin. Bien que la volonté de la Finlande soit de stocker suffisamment de vaccins pour protéger tous ses citoyens, les autorités n'envisagent pas de lancer de campagnes de vaccination avant qu'une épidémie n'ait été déclarée. La Finlande a connu le mois dernier sa première alerte à la grippe aviaire, lorsque des goélands ont montré des signes de contamination par le virus. La souche incriminée s'est révélée par la suite être inoffensive pour l'homme.

Les craintes que la souche la plus récente de la grippe aviaire puisse déclencher une nouvelle pandémie sont réelles en dépit du fait qu'il n'y a aucune preuve de la transmission d'homme à homme de la souche H5N1 de la grippe aviaire. À ce jour, le virus s'est essentiellement transmis à des personnes qui étaient en contact étroit avec les animaux infectés. Mais le virus doit rester sous contrôle permanent afin de déterminer si des changements génétiques pourraient le rendre plus mortel et accélérer sa propagation.

Ces dernières semaines, plusieurs pays ont mis leurs efforts en commun pour coordonner les préparatifs. Les États-Unis ont annoncé un nouveau partenariat international sur la grippe aviaire et pandémique lors d'un sommet mondial qui s'est tenu à New York. Les 7 et 8 novembre, l'Organisation mondiale de la santé organisera une réunion de toutes les parties prenantes afin de coordonner les financements requis.


(Au fait, le site Futura sciences pique des articles à gauche à droite sans même se donner la peine de citer leur source. Vilains petits canards)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2005, 13:49 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 01 Oct 2005, 13:31
Messages: 64
Localisation: Somewhere over the rainbow
Canada : << Grippe aviaire: des pigeons de course de l'Ontario bloqués à la frontière australienne >>
http://www.pic.france3.fr/info/15005089-fr.php

Dans un quotidien électronique de ce matin, en gros titres : Les pigeons de ville, risque zéro !
Il ne faut pas paniquer, mais comme d'habitude, on ment souvent dans la presse quotidienne en cas de catastrophes possibles.

France : << Grippe aviaire: les pigeons dans le collimateur - Appel à lutter contre la prolifération des pigeons >>
http://radio-canada.ca/regions/Ontario/ ... alie.shtml


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2005, 14:03 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
A quoi servirait de raconter qu'on va tous disparaître avec les dinosaures ? Je vais survivre en tous cas. les poules de luxe c'est pas mon truc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Avr 2006, 09:58 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 27 Jan 2006, 14:35
Messages: 20
Grippe aviaire: Qui est le dindon de la farce ?

Ce n'est pas la volaille de basse-cour ou la volaille élevée en plein air qui alimente la vague actuelle de cas de grippe aviaire sévissant dans plusieurs endroits du monde. La souche mortelle H5N1 de la grippe aviaire est essentiellement un problème de pratiques d'élevage de volaille industrielles. Son épicentre se trouve dans les fermes d'élevage industriel de Chine et d'Asie du sud-est et -- alors que les oiseaux sauvages peuvent transporter la maladie, au moins sur de courtes distances -- son vecteur principal est l'industrie avicole multinationale extrêmement automatisée qui envoie ses produits et les déchets de ses élevages autour du monde par une multitude de canaux. Les petits éleveurs de volaille et la diversité biologique ainsi que la sécurité alimentaire locale qu'ils soutiennent souffrent pourtant sévèrement des retombées de cette crise. Et, pour aggraver les choses, les gouvernements et les organismes internationaux, suivant les hypothèses éronnées sur la manière dont la maladie se répand et s'amplifie, continuent à prendre des mesures pour imposer le confinement et poussent à industrialiser davantage le secteur avicole. Dans la pratique, ceci signifie la fin de l'aviculture à petite échelle qui fournit la nourriture et les moyens d'existence à des centaines de millions de familles à travers le monde. Cet article apporte une nouvelle perspective sur l'histoire de la grippe aviaire qui conteste les hypothèses actuelles et remet les projecteurs là où ils devraient être : sur l'industrie multinationale de la volaille.

Un rapport de GRAIN établit que l’industrie avicole mondiale est à l’origine de la crise de la grippe aviaire

GRAIN mars 2006

Les petits élevages avicoles et les oiseaux sauvages sont injustement rendus responsables de la grippe aviaire qui affecte actuellement plusieurs parties du monde. Un nouveau rapport de GRAIN montre comment l’industrie avicole multinationale est à l’origine du problème et devrait être au centre des actions menées pour maîtriser le virus.

L’expansion de la production avicole industrielle et des réseaux commerciaux ont créé les conditions idéales à l’apparition et à la transmission de virus mortels comme la souche H5N1 de la grippe aviaire. Une fois qu’ils ont pénétré dans les élevages industriels surpeuplés, les virus peuvent rapidement devenir mortels et se développer. L’air vicié par la charge virale est transporté sur des kilomètres à partir des fermes infectées, pendant que les réseaux d’échanges commerciaux intégrés répandent la maladie par les nombreux transports d’oiseaux vivants, de poussins d’un jour, de viande, de plumes, d’œufs à couver, d’œufs, de fumier de volaille et d’alimentation animale.

« Tout le monde se focalise sur les oiseaux migrateurs et les poulets de basse-cour comme étant le problème, » indique Devlin Kuyek de GRAIN. « Mais ils ne sont pas les vecteurs effectifs de la forme fortement pathogène de la grippe aviaire. Le virus les tue, mais il est peu probable que ce soit eux qui le propagent. »

Par exemple, en Malaisie, le taux de mortalité par le H5N1 chez les poulets des villages est seulement de 5%, indiquant que le virus a du mal à se propager dans les petits élevages de poulets. Les manifestations de H5N1 au Laos, qui est entouré par des pays infectés, se sont seulement produites dans quelques fermes industrielles du pays, qui sont fournies par des établissements d'incubation Thai. Les seuls cas de grippe aviaire dans la volaille de basse-cour, qui couvre plus de 90% de la production du Laos, se sont produits à côté des fermes industrielles.

Les gouvernements des pays de l’Union Européenne ont répondu à la découverte des cygnes, des oies et des canards morts infectés avec des mesures sévères obligeant à l’enfermement des volailles. Maintenant, ils sont bien embêtés car la première et seule manifestation significative de contamination de volaille domestique s’est déclarée dans un gros élevage industriel de dindes en France, où les 11 000 volatiles étaient confinés, totalement séparés des oiseaux sauvages.

« Il apparaît de plus en plus évident, comme on l’a vu aux Pays-Bas en 2003, au Japon en 2004, en Egypte en 2006, que la grippe aviaire mortelle se déclare dans les grosses fermes industrielles et qu’ensuite elle se propage, » explique Kuyek.

Le cas de contamination nigérienne qui s’est déclaré au début de l’année a commencé par une seule ferme industrielle, appartenant à un membre du Conseil des Ministres, éloignée des axes principaux de déplacements des oiseaux migrateurs mais elle était connue pour importer des oeufs à couver hors réglementation. En Inde, les autorités locales indiquent que le virus H5N1 est apparu et s’est répandu à partir d'une ferme industrielle appartenant à la plus grande compagnie avicole du pays, les couvoirs Venkateshwara.

La question cruciale est de savoir pourquoi les gouvernements et les agences internationales, comme l'Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), ne font rien pour enquêter sur la manière dont les fermes industrielles et leurs sous-produits, tels que l'alimentation animale et le fumier, propagent le virus. Au lieu de cela, ils se servent de la crise comme une occasion d'industrialiser davantage le secteur avicole. Les initiatives se multiplient pour interdire la volaille en plein air, pour évincer les petits producteurs et pour réapprovisionner les fermes avec des poulets génétiquement modifiés. Le réseau de complicités avec une industrie prise dans une série de dénis et de dissimulations semble total.

« Les agriculteurs perdent leurs moyens d’existence, les poulets locaux sont éliminés et quelques experts déclarent que nous sommes à l’aube d’une épidémie humaine qui pourrait tuer des millions de personnes, » conclut Kuyek. « Quand les gouvernements réaliseront-ils que pour protéger la volaille et les personnes contre la grippe aviaire, ils doivent les protéger contre l'industrie avicole mondiale ? »

* * * GRAIN est une organisation non gouvernementale internationale (ONG) dont le but est de promouvoir la gestion et l'utilisation durables de la biodiversité agricole fondées sur le contrôle exercé par les populations sur les ressources génétiques et les connaissances locales. Contact: Devlin Kuyek, GRAIN, à Montréal, Tél: +1 514 2737314, Email: devlin (at) grain.org Web:
http://www.grain.org


Source: http://www.grain.org/briefings/?id=195


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Avr 2006, 14:31 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Salut Nobel.
Euh, si je puis me permettre, - c'est pas à toi que je le reproche mais à cet article. L'auteur y exprime une forte (et légitime) orientation contre les élevages industriels, légitime because "mal bouffe", mais concernant les vecteurs d'une contamination aussi atypique que cette grippe, faut pas trop déconner non plus.
Recentrer tout le problème sur les seuls élevages industriels est plutôt irresponsable voire criminogène. Serait plutôt, si la source était sérieuse, et prise au sérieux. C'est pas le cas vu le contenu et les omissions.

A lire cet article, on jurerait que la grippe aviaire serait apparue pour la première fois l'année dernière, avec l'avènement des fermes industrielles en Chine ces dernières années... or c'est faux car bien plus ancien, que ce n'est pas la première fois, et que des poulets "modifiés génétiquement" ( :?: ??)... Pour l'instant c'est du mauvais José Bové. De la SF.
Citation:
Au lieu de cela, ils se servent de la crise comme une occasion d'industrialiser davantage le secteur avicole. Les initiatives se multiplient pour interdire la volaille en plein air, pour évincer les petits producteurs et pour réapprovisionner les fermes avec des poulets génétiquement modifiés. Le réseau de complicités avec une industrie prise dans une série de dénis et de dissimulations semble total.

Moi, des conspirations mondiales j'en connais moins que des pipeaux paranoïaques. La parano est justement de voir, dans chaque problème émotionnel, dans chaque dysfonctionnement de la société, une tentative de domination et d'oppression par un groupe d'hommes sur un autre...
Je pense qu'ici, personne n'a d'intérêt immédiat ni à long terme pour qu'une épidémie de grippe aussi merdique devienne pandémie ni holocauste.

Je ne sais pas d'où ils tiennent leurs chiffres, mais il faut savoir que malgré que la téloche surinforme les cas de décès, fausses alertes y compris, déjà des individus de manchots (ce "pingouin" qui ne vole pas) en milieu naturel ont été contaminés (examen en cours), et l'origine de cette contamination n'a aucune possibilité de lien avec des élevages.
Il faut aussi considérer que certaines espèces d'oiseaux migrent du pôle nord jusqu'au sud d'une seule traite quasiment, deux fois l'an, et retour. Que d'autres traversent tous les océans, en suivant les alizées ou par des voies circumpolaires plus directes.
Comprendre surtout que certains sanctuaires de nidification sur des îles proches de mers particulièrement poissonneuses, ont des colonies d'oiseaux migrateurs, les plus grands migrateurs de la planète, de parfois 30 MILLIONS d'individus.
Avec diverses espèces qui vont ensuite filer vers tous les coins de la planète... On rigole plus là. Aucun élevage n'a autant d'individus, même en Chine.

Il faut et surveiller les élevages, car c'est possible, bien plus facilement que pour les oiseaux sauvages, et tenter tout ce qui est possible pour ce sderniers... L'enjeu n'est pas seulement l'homme et notre alimentation. Mais de là à dénoncer une manipulation des UNO ou autres, qui feraient tous fausse route en ne mettant pas l'index sur LE vecteur, c'est du délire.
Les vrais dindons de la farce seront des espèces d'oiseaux en premier lieu, aux populations déjà tellement clairsemées et fragilisées, qui nichent tous au même endroit, et qui risqueent de disparaître en QUELQUES MOIS si on ne procède pas à tous les possibles, en tenant compte de toutes les voies et réservoirs de contamination possibles et imaginables.

Je suis sceptique sur l'utilité d'insérer la guerre entre corporations défendant qui les petits élevages et qui les "multinationales de poulets aux hormones" : elle n'a pas sa place dans des problèmes potentiellement aussi graves, écologiques et de santé publique, qui nous concernent nous aussi, tel celui-ci.
Evidemment, si rien de grave ne survient ces prochaines années (probable !) il sera facile d'en conclure abusivement tout ceci ne fut qu'une orchestration médiatique... L'Histoire donne toujours tort aux alarmistes lorsqu'il ne se passe rien. Toujours a posteriori. Un rôle ingrat qu'assument ceux qui préviennent et mettent en route les moyens de se prévenir du pire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Avr 2006, 21:53 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 12 Jan 2006, 17:40
Messages: 47
Localisation: sibérie sub-saharienne
Grippe aviaire : les bénéficiaires

Donald Rumsfeld actuel Secrétaire de la Défense des USA, principal actionnaire et ancien président de "Gilead science inc.", est le principal bénéficiaire du "Tamiflu"

Derrière la médiatisation de la peur, orchestrée à partir d'informations américaines, se fait jour la réalité : pas de pandémie mais des profits énormes payés sur les fonds publics et les impôts citoyens. Les véritables bénéficiaires : les amis de Georges Bush !

Savez-vous que le virus de la grippe aviaire a été « découvert » il y a 9 ans au Vietnam ? Savez-vous que depuis ce temps seulement 100 personnes sont mortes dans tous le monde durant ces années ? Savez-vous que ce sont les nord-américains qui donnèrent l’alerte quand à l’efficacité du "Tamiflu" (antivirus humain) comme préventif ? Savez-vous que le "Tamiflu" soulage seulement quelques symptômes de la grippe commune ? Savez-vous que son efficacité face à la grippe commune est mise en question par une grande partie de la communauté scientifique ? Savez-vous que face à un supposé virus mutant comme le H5N1 le "Tamiflu" soulagera à peine la maladie ? Savez-vous que la grippe aviaire jusqu’à aujourd’hui affecte seulement les oiseaux ?

Savez-vous qui commercialise le "Tamiflu" ? : Les laboratoires "Roche". Savez-vous à qui "Roche" a acheté la patente du "Tamiflu" en 1996 ? : "Gilead Sciences Inc." . Savez-vous qui était le président de "Gilead Sciences Inc." et qui est toujours aujourd’hui le principal actionnaire ? : Donald Rumsfelf, actuel Secrétaire de la Défense des USA.

Savez-vous que la base du "Tamiflu" est l’anis étoilé ? Savez-vous qui s’est gardé les 90% de la production mondiale de cette plante ? : "Roche". Savez-vous que les ventes de "Tamiflu" sont passées de 254 millions en 2004 à 1000 millions en 2005 ? Savez-vous combien de millions en plus peut gagner "Roche dans les prochains mois si ce commerce de la peur continue ?

En résumé : Les amis de Bush décident qu’un produit pharmaceutique comme le "Tamiflu" est la solution pour une pandémie qui ne s’est pas encore produite et qui a causé la mort de 100 personnes en 9 ans dans le monde entier. Ce produit pharmaceutique ne soigne pas la grippe commune. Le virus n’affecte pas l’homme dans des conditions normales. Rumsfeld vend la patente du "Tamiflu" à "Roche" qui lui paye une fortune. Roche acquiert les 90% de la production de l’anis étoilé, base de l’antivirus. Les gouvernements du monde entier menacent d’une pandémie et achètent à "Roche" des quantités industrielles du produit. Nous finissons par payer le médicament et Rumsfeld, Cheney et Bush font le commerce…

SOMMES NOUS FOUS OU SOMMES NOUS IDIOTS ?
(Extrait de l’Editorial du numéro 81 de la revue DSALUD) 03.04.2006

_________________
"il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries, que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente." proverbe Shadok.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Avr 2006, 07:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2005, 17:58
Messages: 204
Hum. Le texte pose plein de "questions"...
J'en pose une ou deux :

Sait-on combien d'autres contaminations, de volaille et d'humains, auraient eu lieu si des mesures draconiennes n'étaient pas prises dès qu'un élevage est contaminé ?

Ce produit pharmaceutique ne soigne pas la grippe commune ?
Oui, c'est possible qu'il ne le fasse pas très bien vu qu'il n'est pas un antigrippal comme les autres. Certains en ont profité plus que d'autres. Business is business. Mais c'est quoi la grippe commune ?

Le problème actuel est que tout ce qui se fait (ou ne se fait pas, le Tamiflu n'est pas soldé partout) l'est à titre préventif hypothétique, avec les moyens du bord - c'est pas non plus les mêmes mesures partout.

Je signale aux auteurs de ce "brillant article anti-républicains sauce Bush" :wink:, pas de problème pour ça, qu'ils peuvent mieux faire, même beaucoup mieux en expliquant le noeud du problème : il n'existe pas encore de médicament conçu exprès contre la souche humaine de la grippe aviaire, cette souche n'existe pas encore !! ...

Les auteurs de cet article ont-ils une meilleure solution à proposer ?

Le virus n’affecte pas l’homme dans des conditions normales.
:evil: Qu'est-ce qu'un virus qui affecterait dans des "conditions normales" ? Allons allons.

Tu n'as pas trouvé mieux que ça ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Avr 2006, 15:55 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Bonjour Fabix, salut Sûryâ

Citation:
pas de pandémie mais des profits énormes payés sur les fonds publics et les impôts citoyens


Pas encore de pandémie, je dirais plutôt.

Le virus H5N1 est un virus grippal aviaire qui ne se transmet à l'homme (et devient donc grippal humain) que lors d'un contact prolongé et, pas encore d'homme à homme.

Il y a eu 3 grandes pandémies de grippes lors du XX eme siècle (1918-1958-1968). Ces trois pandémies ont toutes eu comme origine une souche d'influenza virus aviaire qui a muté soit de manière "banale" soit par recombinaison avec une souche humaine ou porcine.

On ne peut décemment accuser les USA d'avoir été à l'origine de ces pandémies qui sont pourtant des faits historiques.

Cette mutation du virus H5N1 est une probabilité qui augmente avec le temps et le nombre d'humains (ou de porcins) qui seront infectés. C'est assez normal que ce soit les oiseaux qui soient le réservoir car ceux-ci ont la plus grande mobilité (une pandémie chez les escargots est peu probable :wink: ).

Le fait qu'il n'y ait "que" 100 morts (et +/- 200 cas) est une conséquence tant du mode de transmission de cette maladie à l'homme, du mode de vie des humains (qui vivent rarement dans leur poulailler) que des mesures prises pour prévenir de telles transmissions et pour minimiser le nombre de cas "aviaires".

Citation:
Savez-vous que ce sont les nord-américains qui donnèrent l’alerte quand à l’efficacité du "Tamiflu" (antivirus humain) comme préventif ?


C'est n'importe quoi!
Le Tamiflu est utilisé en prévention de la grippe A/H1N1pdm depuis des années chez des personnes "fragiles " ayant été en contact avec des personnes infectées.

C'est peut-être les USA qui ont mis l'accent là-dessus mais cet effet est connu et signalé sur la notice du Tamiflu depuis sa mise sur le marché.

Citation:
Savez-vous que le "Tamiflu" soulage seulement quelques symptômes de la grippe commune ? Savez-vous que son efficacité face à la grippe commune est mise en question par une grande partie de la communauté scientifique


C'est faux!
Ce médicament, virostatique, élimine tous les symptômes d'une grippe en 48 heures!!

C'est pas mal je trouve, et pour en avoir pris moi-même et en avoir prescrit à des patients atteints de grippe et se trouvant dans des états de délabrement tels qu'une grippe "banale" pouvait les tuer, je peux te dire que ce médicament n'est pas loin d'être "miraculeux".

Il faut juste qu'il soit pris dans les deux premiers jours de l'infection!

Citation:
son efficacité face à la grippe commune est mise en question par une grande partie de la communauté scientifique


Sources???
La seule chose (qui n'est d'ailleurs pas un mystère) est que les résistances des virus apparaissent très vite (c'est pourquoi on soigne toujours le SIDA avec une triple association d'anti-viraux).

On risque donc de tomber "court" si on a à utiliser le Tamiflu à grande échelle en cas de pandémie. Des recherches sont activement en cours afin de lui découvrir des "copains".

Citation:
Savez-vous que face à un supposé virus mutant comme le H5N1 le "Tamiflu" soulagera à peine la maladie


C'est faux!
La grippe aviaire est une grippe en dix fois pire! Les gens meurent en quelques jours de détresse respiratoire.
Si on leur donne du Tamiflu dans les 48 heures , ils vivent!!

C'est pas rien!

Citation:
Savez-vous que la grippe aviaire jusqu’à aujourd’hui affecte seulement les oiseaux ?


C'est une lapalissade!
Si elle est aviaire, elle affecte les oiseaux! :lol:

Le virus Infuenza H5N1 est un virus qui atteint surtout les oiseaux mais qui est transmissible à l'homme dans certaines conditions.

Une mutation entraînerait une autre souche de H5N1, qui serait donc une grippe humaine.

Citation:
Savez-vous qui commercialise le "Tamiflu" ? : Les laboratoires "Roche". Savez-vous à qui "Roche" a acheté la patente du "Tamiflu" en 1996 ? : "Gilead Sciences Inc." . Savez-vous qui était le président de "Gilead Sciences Inc." et qui est toujours aujourd’hui le principal actionnaire ? : Donald Rumsfelf, actuel Secrétaire de la Défense des USA.


Eh bien, c'est une des pires décisions commerciales qu'ils aient prises. Revendre un médicament qui vivote avant qu'on ne s'aperçoive qu'il en faudrait des milliards de doses est débile. Ils n'ont pas dû vendre le brevet bien cher (par rapport à ce qu'il vaut maintenant).

Si Rumsfeld était à l'origine de cette conspiration, il aurait gardé le Tamiflu pour sa firme et aurait ainsi engrangé des bénéfices énormes.
Actuellement, c'est Roche (firme suisse à l'actionariat éclaté) qui recueille les dividendes.

Citation:
Savez-vous que la base du "Tamiflu" est l’anis étoilé ? Savez-vous qui s’est gardé les 90% de la production mondiale de cette plante ? : "Roche".


Encore une fois, c'est normal. Si tu fabrique un médoc à base d'une plante qui ne sert qu'à cela, il est normal que tu fasses des plantations de cette plante et que tu possèdes la majorité de la production de cette plante (puisqu'elle ne sert qu'à cela).

Citation:
En résumé : Les amis de Bush décident qu’un produit pharmaceutique comme le "Tamiflu" est la solution pour une pandémie qui ne s’est pas encore produite et qui a causé la mort de 100 personnes en 9 ans dans le monde entier. Ce produit pharmaceutique ne soigne pas la grippe commune. Le virus n’affecte pas l’homme dans des conditions normales. Rumsfeld vend la patente du "Tamiflu" à "Roche" qui lui paye une fortune. Roche acquiert les 90% de la production de l’anis étoilé, base de l’antivirus. Les gouvernements du monde entier menacent d’une pandémie et achètent à "Roche" des quantités industrielles du produit. Nous finissons par payer le médicament et Rumsfeld, Cheney et Bush font le commerce…


Ce sont donc des assertions débiles marquées par un anti-Bush primaire et qui, surtout, ne tiennent pas la route deux minutes.

Ce sont des fables du style "le 11/9 est organisé par la CIA..."

Moi non plus, je ne suis pas un fanatique de GWB et al mais ce n'est pas une raison pour raconter n'importe quoi ni, ce qui est plus grave, pour nous empêcher de prendre les mesures nécessaires visant à diminuer l'impact d'une menace qui, si ou quand elle se concrétisera, pourrait bien amener des morts par dizaines voire centaines de millions.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Avr 2006, 16:54 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2005, 17:58
Messages: 204
Lord Dralnar, tu vas être accusé de "pensée unique", de défenseur du grand satan, tu vas voir. lol

Si ne m'abuse, même au cas où avec le Tamiflu (qui semble assez puissant et efficace, à lire les propos de Lord Dralnar) le patient développerait une résistance, le médecin peut toujours traiter avec d'autres antiviraux.

Je ne comprends pas cet acharnement contre tout nouveau médicament. Une sorte de résistance anarchiste insensée contre tout ce qui viendrait des USA.

De plus on parle dans l'article de "résistances au Tamiflu" comme si c'était déjà un fait généralisé. Cela me surprend un peu d'un antiviral relativement récent qui n'a vécu que quelques hivers, et que personnellement je n'ai jamais utilisé de ma vie. Je ne sais même pas quelles couleurs il a (rose et bleu ?)
Je me demande, j'ignore les détails, si un ou plusieurs cas de résistance constatés sont suffisants pour s'alarmer de la sorte contre un des rares traitements efficaces disponibles à l'heure actuelle. C'est complètement idiot.

:?: J'ajoute un petit détail, tu me diras ce que tu en penses. L'OCCETS avait fait une étude assez sérieuse en double aveugle, Tamiflu/placebo, dont les résultats semblaient ne pas montrer une efficacité si flagrante pour le Tamiflu. Je ne saurais dire plus, des études et contre-expertises ne remplacent pas l'expérience du terrain de toutes manières.
J'ajoute ce point question qu'on ne soit pas catalogués de "pensée unique". :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Avr 2006, 17:53 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 12 Jan 2006, 17:40
Messages: 47
Localisation: sibérie sub-saharienne
salut Lord Dralnar.

je te remercie pour toutes ces informations, j'avoue ne pas être un spécialiste du virus H5N1 (ni du N2 ou autre). je vais faire par a ma source (merci papa :roll: ) de tes remarques.

sans rancune.

_________________
"il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries, que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente." proverbe Shadok.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Avr 2006, 19:36 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Ce texte est un chef-d'oeuvre de sophismes. :wink:
Il ne se sert en fait que de détournements d'énoncés sans doute médicalement +/- corrects, mais pour induire des confusions et passer un message négatif.
Il me fait l'effet d'un texte-argumentaire de discours politique, prévoyant les objections qui pourraient arriver. Cherchant même à les déclencher.

Par exemple si on est mal réveillé, on lit les affirmations et on se dit : << Ben oui, c'est certes un peu vrai >> car effectivement, les affirmations qu'il contient ne sont sans doute pas fausses à 100 %. Un texte politicien fait pour insinuer plutôt qu'informer, car toute réponse à ce texte ne peut être que discutable (et discutée).

Par exemple :
texte a écrit:
Savez-vous que le "Tamiflu" soulage seulement quelques symptômes de la grippe commune ? Savez-vous que son efficacité face à la grippe commune est mise en question par une grande partie de la communauté scientifique ?

Réponse logique , sensée et empirique de Lord Dralnar :
Citation:
C'est faux! Ce médicament, virostatique, élimine tous les symptômes d'une grippe en 48 heures!! [...] tels qu'une grippe "banale" pouvait les tuer, je peux te dire que ce médicament n'est pas loin d'être "miraculeux". Il faut juste qu'il soit pris dans les deux premiers jours de l'infection!

De suite, si j'étais l'auteur de ce texte, je rétorquerais que tous les antiviraux ne sont que virostatiques et n'éradiquent pas vraiment l'infection. En effet, seul un nettoyage total et interne de tout notre corps, au décapant, pourrait zigouiller tous les virus, et nous avec. Ouarfff.

Ce n'est évidemment pas la meilleure thérapie médicale (j'en sais rien en fait), mais c'est la stricte vérité. Le flou de ce texte maintient - ou suggère ce genre de contrepèteries.
A la limite, (toujours si j'étais un ennemi inconditionnel de la médecine moderne) et que je voulais pousser le bouchon plus loin, j'objecterais à Lord Dralnar "qu'une bonne cuisson du patient à 300° est beaucoup plus efficace pour aseptiser sa grippe que n'importe quel antiviral sur le marché." ce qui est loin d'être faux... L'inquisition avait fait une formidable avancée médicale sans le savoir.

Tout le reste du texte inspire ce genre de réflexions. C'est l'effet qu'il me donne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Avr 2006, 20:39 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Salut

Pas de problèmes, Fabix.

Tu mets un texte polémique donc... on débat! Normal!

Je viens de me pencher un peu sur ce fameux "Tamiflu" en feuilletant "Google" dans tous les sens.

Il est affirmé que ce médicament n'a pas fait la preuve de son éfficacité sur la variante humaine du H5N1.

C'est en effet vrai mais il faut signaler que le faible nombre de cas recensés rend de telle études impossibles. On ne peut qu'extrapoler et se servir des études animales qui démontrent une efficacité certes pas parfaite mais c'est le mieux que nous ayons.

Le virus pandémique, lui, n'existe simplement pas encore; on ne peut prévoir l'efficacité du médoc sur quelque chose qui n'existe pas mais je pense qu'il serait criminel de ne pas prendre la précaution de constituer des stocks au vu des données en notre possession.

Sur l'efficacité de ce médicament sur la bonne vieille grippe saisonière, on a plus de données:

Citation:
Tamiflu delivers:
• 38 percent reduction in the severity of symptoms1
• 67 percent reduction in secondary complications such as bronchitis, pneumonia and sinusitis in otherwise healthy individuals2
• 37 percent reduction in the duration of influenza illness5,3
• Tamiflu was shown to provide up to 89 percent overall protective efficacy against clinical influenza in adults and adolescents who had been in close contact with influenza-infected patients4


Sources: firme Roche

Ce tiers de réduction sur la sévérité des symptomes et ces deux tiers de réduction sur les complications font souvent la différence entre la vie et la mort chez des patients atteints de graves problèmes respiratoires ou cardiaques ou encore sous chimiothérapie anticancéreuse.

C'est juste aussi deux jours de maladie en moins et une fièvre à 38.5 au lieu de 39.5!

Pour l'avoir vécu et l'avoir constaté chez mes patients (certes empiriquement), je peux vous dire que ce n'est pas rien.

Il a déjà été décrit des cas de résistance de souches de H5N1 au tamiflu.

Ce n'est pas étonnant, je l'ai expliqué déjà.

Ce n'est pas une raison pour remettre en cause ce médicament mais bien pour tout faire pour en découvrir d'autres.

J'ai lu que ce médicament était la moins pire des solutions. C'est vrai mais c'est la seule pour l'instant.


Sinon, il reste toujours La thériaque terrible

Bush et Rumsfeld ne toucheront pas un dollar dessus!



NB:quelques références ICI

Je sais que cela vient de la firme elle-même mais ils ont quand même l'obligation de ne pas raconter n'importe quoi!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Avr 2006, 11:59 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1223
Lord Dralnar, elle est sympathique la recette de la Thériaque Terrible de Galien : voici un médicament qui guérit pratiquement tout, on ne voit pas pourquoi on se fatigue à inventer autre chose. Encore un complot, sûrement...

Certains Chinois et Indiens se vantent de leurs "médecines millénaires" à base d'acupuncture et de décoctions ayurvédiques. Mais nous aussi, dans la vieille Europe, nous avons notre médecine millénaire : ce sont les médecins de Molière avec leurs saignées, lavements et théorie des quatre humeurs. Non mais !

Hmm... Il se trouve en Europe des médecins pour pratiquer l'acupuncture. Inversement, peut-être y a-t-il un marché en Chine pour des médecins qui exerceraient purement d'après les préceptes et remèdes antiques d'Hippocrate et Galien.

"C'est le poumon, vous dis-je !"

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Juin 2006, 19:50 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 3498
Salut une mauvaise nouvelle pour les poules de luxe et les canards boiteux !

Selon les news du jour, L'OMS confirme le premier cas de transmission du H5N1 d'homme à homme en Indonésie...

Bon week-end ! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Juin 2006, 12:28 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Ah oui, c'est une jeune et jolie indonésienne qui serait à l'origine de ce cas. Encore une qu'on n'aura pas...
Dans le même genre, une bonne surprise pour les bouffeurs de tête-de-veau (de veau).


Maladies à prion: l’incubation peut durer 50 ans

:?: La maladie de la "vache folle" pourrait-elle se déclarer chez l’homme 50 ans après avoir consommé de la viande de bœuf contaminée par le prion responsable de l’ESB ?

C’est une éventualité à ne pas négliger, selon le Pr John Collinge et ses collègues, qui ont constaté que la période d’incubation pouvait être très longue pour une autre maladie à prions qui affecte l’homme, le kuru.

Liée à une pratique cannibale –la consommation des corps de membres de la famille décédés- le kuru est la seule épidémie connue due au prion chez l’homme. Elle était très répandue dans certaines tribus de Papouasie-Nouvelle Guinée jusqu’à ce que les autorités australiennes interdisent ces pratiques dans les années 50.

Sachant que les infections se sont toutes produites avant 1960, il est mathématiquement facile d’estimer la période d’incubation du kuru. Restait à trouver les patients. D’intenses recherches menées sur le terrain ont permis à John Collinge et à son équipe d’en identifier onze, nés entre 1933 et 1949. La période minimale d’incubation est estimée entre 34 et 41 ans, cependant, pour les hommes, elle s’étend jusqu’à 56 ans. Ces travaux sont publiés aujourd'hui par la revue The Lancet.

Peut-on extrapoler ces résultats à l’ESB et à sa forme humaine, le nouveau variant de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (vMCJ), et en conclure qu’une nouvelle vague de cas pourrait apparaître dans quelques années? Les auteurs restent prudents mais suggèrent que les modèles épidémiques prennent en compte de cette capacité d’incubation d’un demi-siècle.

Leurs travaux soulignent aussi l’importance des susceptibilités génétiques. Dans l’épidémie de vMCJ les victimes sont porteurs d’une forme particulière du gène de la protéine prion. Sur les onze personnes décédées du kuru 40 à 50 ans après l’infection, neuf étaient porteurs d’une mutation associée à une plus longue incubation.

Jusqu’à présent 160 cas de vMCJ ont été diagnostiqués en Grande-Bretagne, 17 en France –les deux pays les plus touchés par l’ESB. L’estimation de l’ampleur de l’épidémie a considérablement varié ces dernières années, passant de plusieurs centaines de milliers à quelques milliers.
Cécile Dumas

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com