Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 03 Aoû 2020, 10:43

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 01 Oct 2013, 11:00 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 02 Oct 2012, 12:23
Messages: 113
mes connaissance sont très limité à ce sujet

mais je doute un peux de ce que je vois sur cette vidéo

on parle aussi d'un complot d'épuration de population.

alors je sais quoi penser


https://www.youtube.com/watch?v=WCmPvuk9vbo


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 01 Oct 2013, 11:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Les petits rouquins du monde ont toujours voulu épurer la planète de ces bruns qui leur piquent leurs femmes, alors pour les éliminer ils ont inventé le virus du SIDA à partir de virus d'un macaque modifié en mandrill. Malheureusement, le virus se serait échappé d'un labo en passant par les conduits d'aération, et s'est transmis au monde entier via les homosexuels hard de Los Angeles qui, à l'époque, avaient pour habitude d'enculer les tuyaux. C'est ça qu'il faut savoir: jamais, jamais sucer de tuyau.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 01 Oct 2013, 12:53 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 02 Oct 2012, 12:23
Messages: 113
Merci pour le tuyau :eek:

c'est quand même dangereux de profaner de tel choses.


Image

mort d'un HIV foudroyant .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 01 Oct 2013, 14:01 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Archie Cash a écrit:
Les petits rouquins du monde ont toujours voulu épurer la planète de ces bruns qui leur piquent leurs femmes, alors pour les éliminer ils ont inventé le virus du SIDA à partir de virus d'un macaque modifié en mandrill. Malheureusement, le virus se serait échappé d'un labo en passant par les conduits d'aération, et s'est transmis au monde entier via les homosexuels hard de Los Angeles qui, à l'époque, avaient pour habitude d'enculer les tuyaux. C'est ça qu'il faut savoir: jamais, jamais sucer de tuyau.

Des roux qui veulent éliminer les non-roux tient ça me rappelle quelque chose!

South Park Les Rouquins


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 01 Oct 2013, 16:55 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 02 Oct 2012, 12:23
Messages: 113
Citation:
c'est quand même dangereux de profaner de tel choses.
*

En parlent de la vidéo bien sur j'espère que vous aurez compris. :wink:


ps il y a t-il des passioner de camping car
si oui dit le moi en pv je fais des plan avec une largeur 2.60
:mrgreen:

j'avais déjà cette vidéo sympa.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 06 Oct 2013, 11:22 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Le documentaire suivant reflète décrit les polémiques du passé concernant le rapport entre les vaccinations et le SIDA. Ce n'est pas un documentaire de type zozo par excellence. Donc rien à voir avec l'OMS et ses activités eugénistes.

https://www.youtube.com/watch?v=NovYmxRjTQ0

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 06 Oct 2013, 17:08 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Salut Sananda,

Je n'avais jamais visionné ce documentaire sur l'enquête de E. Hooper, et ne m'étais en fait jamais bien questionné sur le sujet. Je dois avouer que c'est rudement bien fait et que c'est extrêmement convaincant comme hypothèse quant à l'origine de l'émergence du SIDA dans la population humaine suite à une vaccination test de masse menée par Koprowsky au Congo Belge à la fin des années 1950 (250 000 à 1 million de personnes selon les sources) .

Drôle de type ce Koprowsky quand on lit ce qui suit et quand on sait qu'il a fuit le régime nazi :

He administered the vaccine to himself in January 1948 and to 20 children at Letchworth Village, a home for mentally disabled children in Rockland County, N.Y., on February 27, 1950. Seventeen of the 20 children developed antibodies to poliovirus (the other three apparently already had antibodies) and none of the children developed complications. wiki.

Et aussi la phrase finale, donnée dans le documentaire, d'un de ses discours au Congo à l'inauguration du laboratoire de Stanleyville en 1957 sur "le prix que chacun est appelé à payer à l'heure actuelle pour sauvegarder le confort des générations futures est à la vérité négligeable", en voilà une phrase qu'elle est belle et que n'aurait pas renié Goebbels lui même.

Je trouve la mise hors de cause de ce mec à la Royal Society plus que légère. Et puis ces expérimentations et mise à mort sur ces quelques 400 à 600 chimpanzés sont révulsantes.

Donc en bref, le gars ne faisait pas grand cas des enfants attardés mentaux, des chimpanzés, des noirs aussi hein, un chic type bien de son époque quoi, tout concentré à la grande cause (laquelle ? Ben la sienne hé du con) ! Bah oui on ne fait pas d'omelette sans casser des oeufs qu'ils disent les grands humanistes dans son genre, ben ouais sauf qu'on cherche l'omelette dans ce cas là et on n'aurait plutôt que des coquilles d'oeufs bien coupantes et empoisonnées !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 07 Oct 2013, 16:52 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
On peut pas refaire l' enquête ici, néanmoins méfiance des apparences et des coïncidences. Clair que le Koprowski n'étouffe pas sous ses scrupules éthiques. En plus il avait une tête à claques dans sa jeunesse que l'âge n'a pas arrangée.

Chais pas, chuis pas dans le secret des dieux et tout est possible, mais les régions et villes (Kinshasa surtout) de vaccinations anti-polio coïncidant avec l' "expansion/apparition du VIH", recoupent aussi les zones proches où "abondaient" les chimps. Il est aussi toute une série de recherches ultérieures à 2003 qui semblent reconstituer assez bien l'histoire mutationnelle de VIS => HIV-1, transmission à l'humain située kekepart en Afrique centrale, mais autour du début du XXe s. D'autres études proposent encore plus d'ancienneté.

Il est plus improbable, je ne dis pas impossible, que le virus ait subi la succession de mutations reconstituées l'amenant de VIS sp à HIV sp en seulement quelques années (à partir de 1957 jusqu'aux premiers cas de HIV identifiés ou SIDA reconnus).
D'après Pr Mozilla et corrooboré par Dr Explorer, les éléments avancés par les pro hypothèse contamination par anti-polio semblent tous réfutés... et eux à leur tour récusent la validité de l'"horloge moléculaire" pour estimer son ancienneté et parcours, arguant que les recombinaisons (fusion de 2 "génomes") fausseraient la fiabilité des traçabilités phylogénétiques (par mutations). Mais cette objection semble dépassée, d'autres analyses pointant elles aussi vers plus d'ancienneté du VIH que les années 60 et toujours en Afrique centrale, foyer de la pandémie, notamment par le nombre des souches et variants de VIH que l'on y trouve.

Concernant les témoignages de la vidéo sur les chimps de Koprowski, utilisés pour fabriquer le vaccin..., je ne sais pas pourquoi mais je ne leur accorde pas un grand poids. Surtout au plus vieux des témoins. Il me semble que sa mémoire le trahit un p'tit peu. Bref, faut voir, même si Koprowski a une indéniable tête de méchant.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 07 Oct 2013, 19:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Hello,

Le gars a une tête d'enculé de première c'est sur et ça conditionne.

Oui, je comprends et entends les arguments et datations que tu avances mais un truc dans le documentaire mérite d'être relevé. Le vaccin, l'intégralité des doses données à un million de personnes, est-il venu des USA, directement des laboratoires américains comme affirmé par Koprowsky ou bien ont-elles été fabriquées sur place ces doses à Stanleyville à partir d'une dose de base US ? Si c'est le cas, la probabilité d'avoir utilisé du chimpanzé comme substrat de développement est grande amha.

Citation:
Il est plus improbable, je ne dis pas impossible, que le virus ait subi la succession de mutations reconstituées l'amenant de VIS sp à HIV sp en seulement quelques années (à partir de 1957 jusqu'aux premiers cas de HIV identifiés ou SIDA reconnus).


Oui, encore que je ne sache pas ce que recouvre ici la notion de mutations de ce VIS sp HIV , est-ce à dire des mutations dans le milieu simiesque ou une fois transvasé chez l'homme et si on part dans l'hypothèse de contact épisodique type chasseur/mangeur de singes chimps on limite les incubateurs qui se coltine le virus mais quid si celui là est refilé dans quelques milliers, centaines de milliers d'incubateurs bipèdes parlant par le biais d'un vecteur à absorption orale ? Dans cette hypothèse chacun devient un vrai petit nid à saloperie potentielle une fois porteur du VIS, pourquoi faudrait-il un temps long pour sortir le ticket gagnant HIV ? Suis une brêle en SVT moi monsieur, mais j'aimerais savoir sur quoi tu te bases pour dire que passer du VIS au HIV c'est long.

Sauf erreur et comme précisé dans le documentaire collé par sananda, il me semble que le premier cas avéré de séropositivité au HIV date de 1959 sur un échantillon de sang congolais d'ailleurs. Comment le gars l'a-t-il chopé ? Là est la question. Parce que la mutation est en fait assez accessoire si je puis dire, peut-être que le HIV était depuis longtemps porté par les chimps en même temps que le VIS puisqu'on apprends dans le doc qu'ils sont insensibles au HIV, ce qui compte dans ce cas, c'est par quel moyen de propagation il a contaminé l'homme non ? Et là, la version de Hooper garde toute son utilité. Je ne crois pas que le gars explique d'où vient le HIV et comment ou quand il est apparu muté du VIS, mais il dit voilà possiblement comment on l'a refilé aux hommes et femmes de cette planète. Non ? Je capte de travers ?

Citation:
Mais cette objection semble dépassée, d'autres analyses pointant elles aussi vers plus d'ancienneté du VIH que les années 60 et toujours en Afrique centrale, foyer de la pandémie, notamment par le nombre des souches et variants de VIH que l'on y trouve.


Ben oui si en plus c'est vieux le HIV, (euh chez l'homme ou chez le singe chimps c'est pas clair, y vit pas en lévitation le virus) comment s'est-il transmis aussi massivement pour exploser dans les années 1980 ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 07 Oct 2013, 23:07 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
:D Hello les conspiros,
Jean Foutre Premier a écrit:
Sauf erreur et comme précisé dans le documentaire collé par Sananda, il me semble que le premier cas avéré de séropositivité au HIV date de 1959 sur un échantillon de sang congolais d'ailleurs. Comment le gars l'a-t-il chopé ? Là est la question. Parce que la mutation est en fait assez accessoire si je puis dire, peut-être que le HIV était depuis longtemps porté par les chimps en même temps que le VIS puisqu'on apprends dans le doc qu'ils sont insensibles au HIV, ce qui compte dans ce cas, c'est par quel moyen de propagation il a contaminé l'homme non ? Et là, la version de Hooper garde toute son utilité. Je ne crois pas que le gars explique d'où vient le HIV et comment ou quand il est apparu muté du VIS, mais il dit voilà possiblement comment on l'a refilé aux hommes et femmes de cette planète. Non ? Je capte de travers ?

Oui, toute la question est là :
1) - est-ce le vaccin antipolio (voie orale) de Koprowski qui aurait contaminé les Zaïrois (ou un zaïrois) fin des années 50 avec du SIV, et qui très vite se serait transformé en HIV dans la même région, aurait contaminé ensuite une chiée de monde sur place (puis se serait propagé sur toute la planète...)
ou
2) - est-ce que la contamination s'est faite, d'une manière ou d'une autre, de SIV de chimps vers l'homme dans la région centre-africaine et bien avant les années 60, avec bien plus de temps pour se transformer en HIV dans une région environnante, Zaïre (la suite étant idem pour 1 et 2... )

Pour l'hypothèse 1, il faut justement pas mal de données non prouvées, voire réfutées dont fabrication du vaccin à partir de chimp, traces de chimp dans les rares vaccins anciens conservés, très peu de temps entre contamination puis transformation en HIV, et surtout la souche de SIV des chimps de la région de Koprowski qui ne serait pas l'origine de HIV-1 (*) , etc.

(*) Origin of AIDS: contaminated polio vaccine theory refuted. Nature, 2004
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/?ter ... ry+refuted

Pour un aperçu de la complexité des origines plurielles de HIV-1, par ici :
(*) Origins of HIV and the AIDS Pandemic, Cold Spring Harb Perspect Med. 2011
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3234451/

C'est donc une grave accusation de Hooper contre Koprowski, qui même s'il ne l'a pas fait exprès, aurait alors commis quelques impairs et mensonges, et aurait une grande responsabilité au niveau mondial : homicide/empoisonnement de millions de gens par négligence.
Je comprends très bien que le film de Hooper soit troublant, mais il faudrait des éléments à conviction autres que des corrélations géographiques et temporelles.

Jean Foutre Premier a écrit:
Oui, encore que je ne sache pas ce que recouvre ici la notion de mutations de ce VIS sp HIV , est-ce à dire des mutations dans le milieu simiesque ou une fois transvasé chez l'homme et si on part dans l'hypothèse de contact épisodique type chasseur/mangeur de singes chimps on limite les incubateurs qui se coltine le virus mais quid si celui là est refilé dans quelques milliers, centaines de milliers d'incubateurs bipèdes parlant par le biais d'un vecteur à absorption orale ? Dans cette hypothèse chacun devient un vrai petit nid à saloperie potentielle une fois porteur du VIS, pourquoi faudrait-il un temps long pour sortir le ticket gagnant HIV ? Suis une brêle en SVT moi monsieur, mais j'aimerais savoir sur quoi tu te bases pour dire que passer du VIS au HIV c'est long.

En gros, tu proposes que "un million de vaccinations, donc suffisamment de gens contaminés ce qui suffirait à ce que la méchante recombinaison ait lieu". C'est une très bonne réflexion ! Le temps est remplacé par le nombre.
Problème néanmoins: pourquoi alors ce réservoir d'un MO d'individus a-t-il suffi pour créer, en si peu de temps, plus de diverses souches et classes de HIV que dans le reste du monde entier et durant plusieurs décennies, monde qui comporte pourtant plus de 40 MO de personnes infectées mais moins de diversité HIV que dans le seul Zaïre ? Pour moi ça peut s'expliquer seulement si les proto-virus HIV ont incubé, diversifié (recombiné et muté) dans la région Zaïre et pays voisins, épicentre de la pandémie ultérieure, avant d'exploser et dont une partie des variétés se sont exportées ailleurs. Mais je suis preneur de toute alternative.

:D Ceci dit, j'aime bien les Don Quichotte et Hooper en est actuellement un, à défendre son hypothèse contre un monde qui le boude ou presque. Ca donne plus envie de l'aider, lui, que le méchant Koprowski. Alors je change mon fusil d'épaules et je vais adopter, dès 00:00 du 8 octobre 2013, le parti conspiro. M'en fous, c'est moins chiant et ce n'est qu'un forum de discutailles. La vérité vraie est toujours ailleurs de toutes manières, dans les limbes de l'inconscience.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 08 Oct 2013, 16:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Hello !

Pas conspiro, surtout si c'est une connerie humaine d'arrivistes de première. Juste la connerie donc.

Bon, en lisant ton lien sur Nature 2004 :

Here we show that SIVcpz is indeed endemic in wild chimpanzees of this region but that the circulating virus is phylogenetically distinct from all strains of HIV-1, providing direct evidence that these chimpanzees were not the source of the human AIDS pandemic.

Alors tout est dit, c'est ce que voulait faire Bill Hamilton avant de claquer : réunir ce genre d'informations/données. Dans ce cas, circulez, y a rien à voir, c'est possible et probable même, suis encore moins dieu que toi moi hé patate.

Sauf que, sauf que, les 600 chimps qui ont servi de cobaye à la con, y sont plus là eux et cette absence d'analyse sur ces 600 sera éternellement un trou dans la certitude.

Et surtout, c'est drôle ce truc qu'ils ont mis en évidence sur l'écart phylogénétique entre SIVcpz de la zone et HIV-1. Parce que ça balaye aussi pour cette zone du moins la probabilité d'un contact accidentelle type chasseur/mangeur avec les chimps pour le moins :mrgreen:

Et ça ne nous dit donc rien sur le fait que l'échantillon de sang humain séropositif le plus vieux analysé date de 1959 et exactement de cette région...

Et puis ce n'est parce que des prélevements ont été effectué sur un nombre limité de chimps que le résultat peut en toute certitude exonératrice être appliqué à 100% de la population.

Moi ce que je dis, malgré l'immensité de mon incompétence dans ce domaine, c'est que certe corrélation de lieu de et de temps n'est pas raison, mais le feu aux poudres à peut-être une cause multi-factorielle dont pourquoi pas cette vaccination massive aussi et avec les autres, si en plus les régles ont été bafouées au niveau préparation.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 08 Oct 2013, 19:28 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Citation:
C'est donc une grave accusation de Hooper contre Koprowski, qui même s'il ne l'a pas fait exprès, aurait alors commis quelques impairs et mensonges, et aurait une grande responsabilité au niveau mondial : homicide/empoisonnement de millions de gens par négligence.
Je comprends très bien que le film de Hooper soit troublant, mais il faudrait des éléments à conviction autres que des corrélations géographiques et temporelles.

Une corrélation n'est pas une preuve en soi, effectivement, mais représente une présomption qu'on ne peut négliger. Que Houper porte une accusation grave, c'est une chose, le fait que la communauté scientifique refuse d’admettre une corrélation aussi forte en est une autre.
En épidémiologie, on tient bien compte de l'importance de l'apparition des foyers, me semble t-il. Pas dans le cas du VIH, en tout cas.

Une des seules preuves évidentes auraient pu être ces échantillons de ce vaccin, qui curieusement, n'étaient plus disponibles.
Cela ne ressemble pas à de la rigueur scientifique digne de ce nom !

Je ne sais pas qui a affirmé cela, mais de souvenir, on avait même lancé l'hypothèse que les africains copulaient avec des singes pour expliquer la transmission de ce virus. Je ne sais pas si cette hypothèse fut celle de la communauté scientifique, mais elle frise le mépris absolu.

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 08 Oct 2013, 19:50 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Sananda a écrit:
Une corrélation n'est pas une preuve en soi, effectivement, mais représente une présomption qu'on ne peut négliger. Que Houper porte une accusation grave, c'est une chose, le fait que la communauté scientifique refuse d’admettre une corrélation aussi forte en est une autre. En épidémiologie, on tient bien compte de l'importance de l'apparition des foyers, me semble t-il. Pas dans le cas du VIH, en tout cas.

En souligné, c'est ton interprétation à toi.

Il me semble pourtant avoir lu que "l'affaire Hooper" a été prise au sérieux par la Royal Society de LOndres, qui a mis des scientifiques sur l'affaire, qui ont organisé une enquête - comme dans les films -, effectué et présenté séquençages et analyses scientifiques, PCR notamment => aucune trace ni de VIH ni de VIS dans les échantillons fournis, réécouté les témoins, puis confrontation avec Hooper lui-même.

http://www.larecherche.fr/actualite/vie ... 2001-75904

Après, s'ils ont triché, camouflé, omis des éléments, je ne pourrais le certifier... c'est comme d'hab. Mais Hooper a bien été "techniquement" pris au sérieux et réfuté début 2000 je crois, et par la suite des éléments nouveaux ont confirmé. "Des scientifiques" semblent donc avoir montré plus d'intérêt dans l'affaire que de dédain. Et pas mal de monde avait suivi l'affaire.
J'ignore s'ils ont pris l'affaire au sérieux à cause de cette corrélation +/- troublante des foyers infectieux ou pour d'autres raisons, ou pour le tout - mais ils n'ont pas enterré Hooper par principe, mais pris en considération sa théorie. Pas assez ? Peut-être.

Citation:
En épidémiologie, on tient bien compte de l'importance de l'apparition des foyers, me semble t-il. Pas dans le cas du VIH, en tout cas

Les foyers apparus seraient plus ou moins les mêmes, quelle que soit la manière dont cela s'est transmis à l'Homme : des foyers dans les villes d'une région, cette pandémie a un cercle très rouge autour de la grande ville de Kinshasa, tous les experts sont d'accord avec ça, peu importe le mode de transmission à l'homme, même si cela a peut-être été importé de pas bien loin à un peu plus loin (Burundi - Rwanda p.e., puis Zaïre - Cameroun).

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 08 Oct 2013, 20:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Merde, j'ai oublié que je devais défendre le scénario à Hooper dès aujourd'hui. :evil:

Bon, la prochaine fois sans faute.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 08 Oct 2013, 21:10 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Coucou,

Dans l'article de la Recherche que tu colles St Popol, j'extirpe une phrase qui ne fait que réveiller ma parano maladive malgré les arguments scientifiques avancés :

L'analyse du travail de Hooper n'a pas qu'un intérêt historique car il a eu des effets fâcheux sur la distribution du vaccin antipoliomyélitique en Afrique.

C'est très très désagréable comme arrière plan ça, "il a eu des effets fâcheux sur la distribution du vaccin antipoliomyélitique en Afrique."

De là à penser qu'il fallait démolir le travail de Hooper pour éviter ça et le risque d'une aggravation en cas de véracité. En un mot prendre les gens pour des cons. Bien entendu, c'est épidermique comme réaction, mais introduire ce paramètre dans la réflexion et dans l'étude ça pèse quand même comme orientation inconsciente s'il en est.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 09 Oct 2013, 14:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Vrai, assurément, que cette hypothèse n'a rien à voir avec un délire conspirationniste. Et même si, elle est certainement troublante et a troublé bien des gens. Personne d'un peu normal ne l'écarterait d'un geste dédaigneux.

Banane a écrit:
Et surtout, c'est drôle ce truc qu'ils ont mis en évidence sur l'écart phylogénétique entre SIVcpz de la zone et HIV-1. Parce que ça balaye aussi pour cette zone du moins la probabilité d'un contact accidentelle type chasseur/mangeur avec les chimps pour le moins.

Oui, tu devrais le louer pour balayer ta cuisine.
Mais ça ne balaye que le lien "ce SIVcpz régional, origine du HIV-1"... Des contacts ont pu avoir eu lieu avec cette souche et d'autres variétés de virus cousins, qui ne sont pas transformés en HIV-1.

P'tain, c'est vachety dur de défendre la théorie de Hooper. J'essaye, j'essaye, je n'y arrive pas bien. Allez, encore un effort Popol : c'est très troublant que ce putain de virus mortel, vu qu'humains et chimps cohabitent dans la région depuis des millénaires, que ce putain de virus ait attendu notre époque pour se réveiller, pas vrai ?
:D Ca va, je l'ai bien défendu ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 09 Oct 2013, 15:15 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Citation:
Mais ça ne balaye que le lien "ce SIVcpz régional, origine du HIV-1"... Des contacts ont pu avoir eu lieu avec cette souche et d'autres variétés de virus cousins, qui ne sont pas transformés en HIV-1.


Exacte mauvaise formulation de ma part. 3 avés 2 paters et une baffe pour moi.

Oui bien défendu, tu peux maintenant aller te faire enculer par un Chimpanzé bonobo. Comme de plus, on sait qu'il n'y a aucun risque de choper le HIV 1 même 2. Mais mal au cul ça oui, tu peux attrapper.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 10 Oct 2013, 15:03 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
T'as pas pensé une microseconde aux saloperies que le chimp pourrait attraper s'il m'encule ?

Tous les mêmes ces humains: des prédateurs narcissopathes homocentrés par nature. Rien pour les autres. Allez, encore 3 Ave Maria et une baffe de pénitence, pour les chimps cette fois.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 10 Oct 2013, 21:37 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
MESSAGE PERSONNEL (Avec photo) D'UN LECTEUR DU SITE RECU SUR LA BOITE DE CONTACTS :

Image

Salut, c'est GOGO Roubignoles, de Parc de Vincennes dans le 94, attends que je t'attrape toi ! je vais t'homocentrer à donf avec une capote, tu m'as pris pour gros con ? Tu crois quoi toi, qu'on ne sait pas les mettre ? Banane !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le HIV n'est pas le SIDA
MessagePosté: 10 Oct 2013, 21:42 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Citation:
Tous les mêmes ces humains: des prédateurs narcissopathes homocentrés par nature. Rien pour les autres. Allez, encore 3 Ave Maria et une baffe de pénitence, pour les chimps cette fois.

Ptain, faut les comprendre ces autochtones. Avec toutes ces guenons qui t'aguichent en se pavanant indécemment le cul nu en l'air devant toi. Tu leur mets des porte-jarretelles et un peu de rouge à lèvres, et c'est parti comme à la guerre :arf2:
Moi je prendrai bien trois baffes sans Ave avec ni pater. Ca m’excite.

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com