Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 20 Aoû 2019, 16:29

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 09 Nov 2012, 15:15 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Allez...

On cause mariage.


Ça semble être, après la faim dans le monde et la disparition des ours blancs le sujet brûlant- le plus urgent - du moment. En notre doulce France au moins.
Sûr que, si mariage il y a, que chacun, selon ses goûts et sa pointure de godasses puisse y avoir droit me semble évident.
Mais, au bout du compte, c'est quoi ce truc ? Le mariage ?
Quelque chose de « naturel » , « consacré par la naissance d'un petit mammifère parfaitement formé bien à l'aise dans ses Nike et capable de chanter « maman , papa » sans se planter dans les accords » si j'en crois les vociférations sur ma droite. « Le dernier rempart inégalitaire qui, une fois franchi nous mènera vers des horizons rosés où enfin demain sera bien » Selon les murmures à ma gauche.
Moi je ne me suis marié que parce que ma femme et moi y trouvions quelques avantages. Pécuniaires. Strictement et uniquement pécuniaires.
Si j'avais été sûr qu'après ma mort ( brrr!) , par exemple, elle aurait pu poursuivre sa vie sans soucis sans doute ne nous serions nous pas mariés.
Et si c'était la vraie solution ?
Que chacun – même seul - puisse vivre honnêtement ?

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 11 Nov 2012, 13:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Il y aurait aussi une position consensuelle : non au mariage homosexuel pour tous !

Comme à son habitude, l'église catholique est à la "pointe" de l'opposition aux libertés civiles :

Citation:
Source : Reuters, 10 novembre 2010

Le Vatican déclare la guerre aux tentatives "d'effacer" le rôle privilégié du mariage hétérosexuel, cet "accomplissement de la civilisation".

De nombreux éditoriaux de la presse vaticane s’époumonent depuis deux jours devant les législations de pays occidentaux "effaçant la reconnaissance spécifique et légale du mariage entre un homme et une femme".

Selon Radio Vatican, "pourquoi ne pas aussi envisager la polygamie librement consentie, voire pour ne pas discriminer, la polyandrie ?".

L'Osservatore Romano renchérit : "L'Eglise est la seule institution à dire que, bien que la persécution des homosexuelle est sans nul doute injuste, s'opposer au mariage entre personnes de même sexe est un point de vue qui doit être respecté".

Conservons soigneusement ces coupures de presse.

Dans 50 ans tout cela sera rentré depuis longtemps dans les moeurs, et les dirigeants catholiques affirmeront qu'ils ont toujours été pour la "bonne" cause. Comme ils l'ont fait en d'autre temps pour l'esclavage, la peine de mort et des myriades d'autres sujets. Ils béatifieront d'obscurs militants ecclésiastiques de la cause gay, actuellement totalement inaudibles, et lisseront leur propre histoire dans la droite ligne du Ministère de la Vérité de "1984"...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 11 Nov 2012, 16:59 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Il y aurait aussi une position consensuelle : non au mariage homosexuel pour tous !


HA ! :beer:

Ouais pas mal d'arguments assez affligeants auront été balancés par les arc boutés du mariage «sacré »... Papa, maman, la famille, les modèles... Les droits de l'enfant...
Je ne pige pas grand chose à ces conneries. Un môme a -d'abord- droit au bonheur.
Si déjà il était aimé. Par des individus à peu prés heureux. Ca serait un bon début.
En plus trivial, quand il a les fesses trempées faut lui changer les couches. Que ce soit papa, maman, la bonne ou moi...

Je me demandais...
Jusqu'à quel point l' église peut interdire à ses prêtres de se marier ?

Je rajoute
Rien n'interdit aux inconditionnels du mariage "sacré" de se marier à l'église.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 11 Nov 2012, 20:25 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Le mariage est avant tout une question de propriété privée. Un cadre légal dans lequel le patrimoine de deux familles est additionné.
Le mariage est directement lié à l'héritage: il permet de déterminer, codifier la manière dont le capital sera conservé.
C'est par le mariage et l'héritage qu'émerge dans chaque société une bourgeoisie.
Les mariages d'amour sont très récents, ils correspondent en gros à l'urbanisation croissante de la révolution industrielle qui a permis l'émancipation des femmes dans la classe ouvrière émergente: d'esclaves domestiques, elles sont devenues ouvrières.
Auparavant, l'amour était surtout extra-conjugal, illégitime.

Pour ce qui est du mariage homosexuel ou de la polygamie, ce ne sont pas les unions qui posent problème mais la succession. Le risque de dissolution du capital est plus important que dans une famille monogame hétérosexuelle dans laquelle les femmes sont asservies (au maitre dans la famille romaine et au clan dans la famille germanique).
La hiérarchie à l'intérieur de la famille garantissant l’iniquité de la succession et donc la conservation d'une plus grande part du capital.
Une succession équitable met en danger l'intégrité du capital familial.
La légitimité d'un héritier passe par la spoliation des autres. L'asservissement du/des conjoint(es) est nécessaire pour que le mariage remplisse sa fonction principale (unique?).

Bref. Contre le mariage monogame, polygame, polyandre, hétérosexuel, homosexuel. Contre l'héritage. Contre le capitalisme et toutes les formes d'esclavage.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 13 Nov 2012, 01:48 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6937
:D Décidément Marcel, tu as le chic pour les questions à un rouble. Faut pas manquer de te fournir les bonnes réponses à un balle. Vu le cours du rouble, tu es gagnant.

Frère Marcel a écrit:
Je me demandais...
Jusqu'à quel point l' église peut-elle interdire à ses prêtres de se marier ?

En fait, l'église catholique n'interdit pas aux prêtres de se marier (par le civil). Elle ne le peut pas, en aucun cas. Elle exige seulement à ses prêtres le célibat : célibat pour être ordonnés et exercer la prêtrise.
Ce n'est pas pareil.

Citation:
Je rajoute
Rien n'interdit aux inconditionnels du mariage "sacré" de se marier à l'église.

Mais si mais si, plein de choses.
Il suffit p.e. que l'un des deux jeunes mariés ne soit pas chrétien, ou déjà marié, ou divorcé, et dans une bonne partie des pays, qu'ils ne se soient pas encore mariés par le civil... De plus, pour un mariage "sacré" (à l'église catho), il faut être de sexes opposés...

Petites questions en passant: c'est quoi un mariage "sacré" ? L'est bon le beaujolais nouveau cette année ?

Citation:
Les droits de l'enfant...
Je ne pige pas grand chose à ces conneries. Un môme a -d'abord- droit au bonheur.

Bof.
Pas sûr que mettre le bonheur comme "droit" soit très judicieux. Imagine que les gens, enfants ou adultes, commencent à saisir les tribunaux pour "non respect du droit à mon bonheur"...
La notion de droit est juridique , elle devrait désigner des choses assez concrètes. :D Comme p.e. le droit aux soins, par les services de santé publique (pour tous), et non pas à une excellente santé ni à de bonnes érections durables... (pour tous)

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 13 Nov 2012, 08:35 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Ah...
Oh !
Salut Raf Hillman !

Tu auras noté que j'ai mis des guillemets à « sacré ».
Je me disais, c'est comme ça que je le ressens, que presque tous ceux qui s'insurgeaient contre le mariage homosexuel avaient une vision du mariage civil assez proche du mariage religieux. Quant ce dernier ressemblerait d'avantage à ce que décrit Cajypart : Un contrat permettant à deux individus de « s'associer » en « coopérative ».
Je me fais peut être des idées remarque... Après tout je ne sais pas ce que pensent exactement les "cathos".
Citation:
…/... Elle exige seulement à ses prêtres le célibat : célibat pour être ordonnés et exercer la prêtrise.

Bien sûr
Mais n'est-ce pas contradictoire avec ce droit accordé a deux individus – quels qu'ils soient – d'unir leur vies devant les hommes (et les femmes) ?

Enfin
Citation:
Bof.
Pas sûr que mettre le bonheur comme "droit" soit très judicieux. Imagine que les gens, enfants ou adultes, commencent à saisir les tribunaux pour "non respect du droit à mon bonheur"...
La notion de droit est juridique , elle devrait désigner des choses assez concrètes. Comme p.e. le droit aux soins, par les services de santé publique (pour tous), et non pas à une excellente santé ni à de bonnes érections durables... (pour tous)


Oui.
Cette notion de bonheur est en effet un peu subjective !
Pourtant... Je suppose que nous avons tous une vague idée de ce minimum qui permettrait (si ça existait) d'y parvenir.
Le droit aux soins (pour tous) , par exemple.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 13 Nov 2012, 12:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6937
Citation:
Pourtant... Je suppose que nous avons tous une vague idée de ce minimum qui permettrait (si ça existait) d'y parvenir. Le droit aux soins (pour tous) , par exemple.

Certes. Si le bonheur est un minimum de désagréments, en effet les droits aideraient à y parvenir...
Mais ce minimum est concrètement composé de ce qu'on appelle les droits... Tu en as cité toi-même un bon exemple.

Image

Citation:
Je me disais, c'est comme ça que je le ressens, que presque tous ceux qui s'insurgeaient contre le mariage homosexuel avaient une vision du mariage civil assez proche du mariage religieux. Quant ce dernier ressemblerait d'avantage à ce que décrit Cajypart : Un contrat permettant à deux individus de « s'associer » en « coopérative ».

Image

Citation:
Bien sûr
Mais n'est-ce pas contradictoire avec ce droit accordé a deux individus – quels qu'ils soient – d'unir leur vies devant les hommes (et les femmes) ?

Image

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 13 Nov 2012, 12:39 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Mais ce minimum est concrètement composé de ce qu'on appelle les droits...


Mais de quels droits tu parles, papa ?
Ceux des homos ou ceux du surmulot ?
Ceux d'hier, ici, ou ceux de demain là bas ? Ou ailleurs.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 13 Nov 2012, 23:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6937
Compote de cervelle en potage a écrit:
Mais de quels droits tu parles, papa ?
Ceux des homos ou ceux du surmulot ?
Ceux d'hier, ici, ou ceux de demain là bas ? Ou ailleurs.

Image


Des droits communs, mon mignon rose bonbon. :D La phrase à laquelle tu réponds ne fait que reprendre ton affirmation précédente, quasiment à la lettre, avec un même exemple. La voici :
Potage de compote de cervelle a écrit:
Pourtant... Je suppose que nous avons tous une vague idée de ce minimum qui permettrait (si ça existait) d'y parvenir (ndlr: au bonheur). Le droit aux soins (pour tous) , par exemple.

... mais tu es tellement à la ramasse que tu n'as même pas reconnu une proposition que tu avais rédigée juste avant, au post précédent, et dont découle ma petite réponse avec "SI".


Allez Marcel, je te fais cadeau des droits de ma dernière invention, le naviroscope marin d'eau douce à téléguidage thermosensible:
Image
Si tu es sage tu pourras même la breveter, je ne te demanderai rien ni le moindre sou, c'est cadeau. Mais restons bons amis.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 14 Nov 2012, 05:41 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Bah ….
J'ai l'impression de tourner en rond, en effet.

Image


Mais restons bons amis.
Ouais...
On va faire comme ça. :beer:

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 15 Nov 2012, 02:53 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Le combat en faveur du mariage homosexuel n'est pas un combat juste.
C'est un combat pour que les couples homosexuels accèdent aux mêmes privilèges que les couples hétérosexuels.
Il n'est pas question de droits, donc, mais de privilèges. Et la justice exige l'abolition des privilèges et donc du mariage, à valeur légale.

Les privilèges dont je parle sont fiscaux et sont accordés par les états pour encourager le mariage dont le cadre favoriserait la natalité, essentielle pour fournir aux nations main d’œuvre et soldats, garants de leur puissance face à leurs ennemis réels ou potentiels, intérieurs ou extérieurs.
On comprend donc les réticences des états à accorder des privilèges à des couples a priori stériles.

Nous pouvons aussi parler de l'adoption qui devrait être un droit pour tout individu, célibataires compris, et non seulement un privilège octroyé aux couples, hétérosexuels ou homosexuels.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 15 Nov 2012, 03:51 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Cajypart a écrit:
pour encourager le mariage dont le cadre favoriserait la natalité [...]
On comprend donc les réticences des états à accorder des privilèges à des couples a priori stériles.

Peut-être, je connais très mal le sujet... mais je vois deux ou trois couilles dans ce raisonnement, les voici:
-Alors, pourquoi les femmes et les hommes hétéros mais stériles, ont le droit de se marier ? (En tout cas en France.) :hein:
-Les couples hétéros qui ne veulent pas d'enfants, ont aussi le droit de se marier, il me semble, non ?
-Et, pendant que j'y pense, les femmes ménopausées et les hommes andropausés, ils ont encore la possibilité de se marier ou pas ?
-Et puis, je ne vois pas comment, par quel(s) mécanisme(s), les couples homos pourraient avoir une influence sur la natalité une fois unis par le mariage. Je veux dire qu'ils soient mariés ou non-mariés, sur la natalité, c'est kif-kif, non ? (À moins, et on sort du couple homo, que des personnes forcent les homos à copuler avec une personne du sexe opposé, maritalement pour qui aient des mômes... Les forcer à entrer dans le moule hétéro. Mais là, ils comptent comme quoi, comme hétéros, comme homos, comme bis ?)
-Et puis, pas besoin d'être marié pour procréer.

Et sans parler de l’insémination artificielle !!!
Pourquoi demander l’orientation sexuelle à une femme qui voudrait que l'on utilise cette technique sur elle ?
__________
En extension de la notion de natalité, il y a aussi l’adoption.
Pourquoi les gays feraient-ils de mauvais tuteurs, de mauvais parents adoptifs ?
Même question concernant les bis et les individus intersexués.

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 15 Nov 2012, 08:12 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Tu parles de cas marginaux.

Roberte a écrit:
-Alors, pourquoi les femmes et les hommes hétéros mais stériles, ont le droit de se marier ? (En tout cas en France.)

On ne demande pas de certificat médical. Dans les faits, un homme et une femme qui ont des rapports sexuels (point important) sans recourir à la contraception ont des chances d'avoir des enfants. La stérilité dans certains couples mariés peut être négligeable, statistiquement.

Roberte a écrit:
-Les couples hétéros qui ne veulent pas d'enfants, ont aussi le droit de se marier, il me semble, non ?

Un accident est si vite arrivé... Blague à part: on s'en fout, encore. Le mariage favoriserait la natalité (pour des raisons économiques) pour le plus grand nombre de couples mariés.

Roberte a écrit:
-Et, pendant que j'y pense, les femmes ménopausées et les hommes andropausés, ils ont encore la possibilité de se marier ou pas ?

Une femme de plus de quarante ans qui se marie? Mais tu vis dans quel monde? :lol:

Roberte a écrit:
-Et puis, je ne vois pas comment, par quel(s) mécanisme(s), les couples homos pourraient avoir une influence sur la natalité une fois unis par le mariage. Je veux dire qu'ils soient mariés ou non-mariés, sur la natalité, c'est kif-kif, non ?

Tu as raison mais je parle d'avantages fiscaux. Déjà qu'on exonère des tireurs à blanc et des vieilles, si on rajoute les pédés et les gouines, ça commence à faire un gros manque à gagner pour le fisc.

Roberte a écrit:
-Et puis, pas besoin d'être marié pour procréer.

Pas besoin d’être marié pour rien du tout. Sauf pour bénéficier d'avantages économiques (fisc, prêts bancaires) et légaliser la succession du capital.

A ton avis, pourquoi les états donnent des avantages fiscaux aux couples mariés si ce n'est dans une perspective nataliste? (objectif: au moins 2,1 enfants par femme en age procréer)
Et puis tu parles de droit de se marier... Mais si le mariage n'accordait aucun privilège, personne ne se marierait. Or, les privilèges sont la négation de l'égalité.
Donc tu parles de droit à l'inégalité? Les individus qui ne sont pas mariés sont donc des citoyens de seconde zone.
C'est un peu comme le "droit inaliénable" à la propriété (d'ailleurs, la femme était la propriété du mari jusqu'à récemment...): ceux qui ne veulent ou ne peuvent y accéder peuvent crever.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 16 Jan 2013, 05:18 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Image
(+)


Quelques vidéos autour et sur la manif de Frigide Barjot & Xavier Bongibault.

Frigide Barjot dans On N'est Pas Couché.

A la manif pour tous, ça dérape !

Un porte-parole de la manif pour tous compare Hollande à Hitler. (Il semble qu'il l'avait déjà dit, quelques jours avant, sur les ondes d'RTL.)

Xavier Bongibault présente ses excuses après avoir comparé Hollande à Hitler.

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 16 Jan 2013, 12:11 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Il y a les textes ( qu'on peut changer). Et, pour ce que j'ai lu dans le code civil, il est davantage question d'obligations que de droits. Obligations qui pourraient se résumer par « assistance mutuelle des membres de la famille». Un embryon de « société » en sorte.
Les « vrais » droits ne sont pas négligeables pour autant. C'est pour eux que j'ai franchi le seuil de la mairie.
J'ai rien vu qui oblige les époux à procréer (mal cherché?). J'imagine mal, si c'était le cas, un vérificateur assermenté des fornications conformes... Une bonne idée de création d'emplois pourtant.
Mais il y a aussi l'image que l'on se fait du mariage. Qu'on oppose ou qu'on calque le plus souvent – comme ça nous arrange - sur la « nature » ou la « coutume ». Peut être parce qu'au bout du compte le mariage n'est rien d'autre ? Une sorte de tentative de faire rentrer un cube dans un trou rond.


« Nous refusons une simple amélioration du Pacs ou une union civile. Nous ne voulons pas deux régimes différents. Nous ouvrons le mariage, avec tout ce qu’il est, y compris avec sa charge symbolique. »
C'est la réponse de Taubira à Kosciusko-Morizet qui présentait le PACS comme suffisant.
Je veux bien mais c'est quoi exactement cette charge symbolique ? Ce qui mène à la décharge héroïque ? « Tout ce qu'est le mariage » ? Sûr que c'est touffu.

En tout cas – dans cet étonnant soit disant débat bien franchouillard- tout y sera passé, de l'homosexualité des cétacés et des bonobos jusqu'au cannibalisme des chats et des besoins de l'enfant d'avoir un papa ET une maman. Les opposants au mariage homo prenant ou pas ce qui les arrangeait.
Le plus drôle (?) étant que le même camp, selon le chemin emprunté , réfutait l'homosexualité animale (par exemple) ou la stigmatisait pour le même résultat : La « déconseiller » aux humains.
L'inceste ( avec la polygamie) aussi aura été un chouette cheval de bataille. Et tous (pour ce que j'en ai vu) de lever les bras au ciel pour protester avec véhémence contre tout mariage consanguin. Précisant bien que c'était interdit.
Il y a pourtant des frères et des sœurs, des fils et des mères qui vivent ensemble pour tout un tas de raisons sinon louables au moins acceptables. Il y a même des cas où ça confine au sacrifice. Pourquoi n'auraient ils pas droit aux mêmes « avantages » que les autres « couples » ? Qu'est-ce que le sexe viendrait faire la dedans ? Et... même si cela était ?
Je veux bien croire que je me fais des idées. Pourtant tout ce que j’entends ou lis tourne autour de ce pot aux roses ( ou choux). Tout cela me fait l'effet d'un blougi boulga grumeleux.
Du reste, pourquoi amener dans la même corbeille fleurie (ou presque) mariage et insémination ou adoption ?

Un défenseur du mariage gay avait même eu cette réflexion que je trouve étrange : Il affirmait que rien ne prouvait qu'un enfant élevé par un couple gay deviendrait homosexuel.
Sans doute.
Mais si cela était ? Ou serait le problème ?

Pourtant, il faut bien qu'il y ait une raison pour se marier. Je vais donc donner la mienne qui après tout en vaut bien d'autres : j'ai épousé ma femme ( Nous avons fait ça après prés de trente ans de vie commune) pour qu'à ma mort elle perçoive une pension. Grosso modo.
Pas très glamour ni très « organisé ».

Quand j'ai dit ça à mon beauf il m'a signifié son désaccord outré et n'est pas venu au mariage de sa frangine.
Lui a épousé sa bourgeoise par amour. Le veinard. Chacun fait ce qu'il peut.


Lors de mes « recherches » sur le net pour essayer d'y voir plus clair je suis tombé sur ce docu que je trouve assez bien fait.

http://www.dailymotion.com/video/xqvli4_homosexualite-animale_animals#.UPUaB_kWXVM

à Igor :

«  Fais moi l'amour avec deux doigts »
J'comprend pas que ça n'ait pas été mis à l'index ?

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 16 Jan 2013, 22:09 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Roberte a écrit:

Après revisionnage, je pense que ce sont plus des propos prononcés à la manif parallèle orchestrée par civitas.

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Jan 2013, 07:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Je suis complètement favorable au mariage entre catholiques. Vouloir l'empêcher serait une erreur et une injustice. Le catholicisme n'est pas une maladie.

Bien qu'ils puissent sembler étranges et déplaire à beaucoup, les catholiques sont des êtres normaux et doivent jouir des mêmes droits que la majorité, de la même façon, par exemple, que les informaticiens et les homosexuels.

Nous sommes conscients que beaucoup de traits et d'aspects du comportement des catholiques, comme leur tendance à diaboliser le sexe, peuvent nous sembler bizarres.

Nous savons qu'il pourrait même émerger des questions de santé publique, liées à leur refus dangereux et délibéré de l'usage des préservatifs. Nous savons aussi que beaucoup de leurs coutumes, comme l'exhibition publique d'images de torturés, peuvent déranger beaucoup d'entre nous. Cependant tout cela correspond davantage à une image médiatique qu'à la réalité, et cela n'est pas une bonne raison pour leur interdire le droit au mariage.

Certains pourraient arguer qu'un mariage entre catholiques n'est pas un vrai mariage, car il s'agit pour eux d'un rite et d'un précepte religieux engagé devant leur dieu, plutôt que d'un contrat entre deux personnes. En outre, étant donné que les enfants nés hors mariage sont lourdement condamnés par l'Église catholique, l'on pourrait penser qu'en permettant aux catholiques de se marier on augmenterait le nombre de mariages « précipités » ou voués à la simple recherche du sexe (prohibé par leur religion en dehors du mariage). De la même façon, on dit que cela favoriserait les situations de violence familiale et les familles à problème. Mais il faut rappeler ici que cela ne concerne pas seulement les familles catholiques et que, étant incapables de nous mettre dans la tête des autres, nous ne pouvons pas préjuger de leurs motivations.

Dire qu'il ne faudrait pas appeler cela mariage mais d'une autre façon, cela ne revient qu'à détourner le problème – et de manière mesquine – vers des questions lexicales totalement hors de propos. Même catholique, un mariage reste un mariage et une famille une famille ! Et en parlant de famille, passons à l'autre thème brûlant, dont nous espérons qu'il ne sera pas trop choquant : nous sommes également favorables à l'adoption pour les couples catholiques. D'aucuns crieront au scandale. Il est probable que l'on nous réponde avec une affirmation du type : « Des catholiques qui adoptent des enfants ?!? Mais les enfants pourraient devenir eux aussi catholiques ! »

Face à ces critiques, nous répondons qu'il est vrai que les enfants de catholiques ont de fortes probabilités de devenir à leur tour catholiques (à la différence des enfants d'homosexuels et d'informaticiens), mais nous avons déjà dit que les catholiques sont des gens comme les autres. Malgré les opinions de certains et quelques indices en ce sens, il n'existe pourtant pas de preuves que les parents catholiques soient moins préparés que les autres à éduquer des enfants, ni que le climat religieusement orienté d'un foyer catholique ait une influence néfaste sur l'enfant. Enfin les tribunaux pour mineurs s'expriment sur chaque cas particulier, et c'est précisément leur rôle que de déterminer l'aptitude des potentiels parents adoptifs. En définitive, malgré l'opposition d'une partie, je crois qu'il faudrait permettre aux catholiques de se marier et d'adopter des enfants. Exactement comme les informaticiens et les homosexuels.

[Alain Gaudin]



Note de moi: Ce texte est une des plus belles perles qui m'ait été donné de lire ces dernières années. Vu de ce côté-ci de la frontière (où le mariage homosexuel est légalisé, sans aucun poblèmes, depuis 10 ans), le débat hexagonal sur le mariage pour tous et toutes parrait suréaliste ( et pourtant, le surréalisme est une invention belge).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Jan 2013, 12:12 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
.../... nous répondons qu'il est vrai que les enfants de catholiques ont de fortes probabilités de devenir à leur tour catholiques (à la différence des enfants d'homosexuels et d'informaticiens)



Je suis contre.
Qu'un môme devienne homo, nain équilibriste au cirque pinder, communiste, coucou suisse qui retarde (ou avance), poète ou fonctionnaire de préfecture m’indiffère.
Ou à peu près...
Catho ?
Niet !


Très drôle ce texte !
Un joli contre pied dans le derche des cathos. :beer:

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 25 Jan 2013, 22:28 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Se marier "n'est pas possible non plus" pour les handicapés mentaux.
Les homos comparés à des handicapés mentaux... Bravo Tugdual Derville, bravo connard !

Image

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 26 Jan 2013, 00:44 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6937
Et depuis quand les handicapés mentaux ne pourraient pas se marier ?
Le fait qu'aucun commentaire à cette contre-vérité ne soit sorti dans les quelques endroits où ce "buzz" est publié, est non moins déplaisant que la comparaison avec les homos.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 26 Jan 2013, 00:52 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Raf Hillman a écrit:
Et depuis quand les handicapés mentaux ne pourraient pas se marier ?

Bien vu ! :D

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 26 Jan 2013, 01:07 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6937
Ouais, ben le gars il dit:" Moi, j'accompagne beaucoup de personnes qui ont des problèmes de handicap mental et qui souffrent aussi de l'impossibilité pour elles de se marier. Parce que ce n'est pas possible non plus pour elles"...

... Le gars travaille dans le social, avec des personnes en situation de handicap ? et semble ignorer que les lois de la République sont les mêmes pour tous (les citoyens)... ??
Et il n'est pas le seul !! C'est dire si cette forme de pensée eugénique-like a profondément pénétré dans les structures des aides sociales, qui font tout pour empêcher aussi la vie sexuelle aux personnes à handicap. Ce malgré que tout le monde soit égal devant la loi (hormis les petites nuances chez les citoyens majeurs sous curatelle (ou tutelle)).
La connerie qu'a sortie ce gars est très répandue, et c'est grave.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 26 Jan 2013, 02:18 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Je pense que j'aurais tilté, tout seul, tôt ou tard, étant toqué moi-même, et sans oublier les merdes avec ma sœur schizophrène paranoïde, qui est grand-mère (Et elle est au courant qu'elle est grand-mère)...

Pour le mariage d'une personne en curatelle ou en tutelle, en France, c'est autorisé, sous condition, Code civil-Article 460.

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 27 Jan 2013, 03:31 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
En parallèle à l'article 460 du code civil:
Trouvé grâce à twitter. (#Maitre_Eolas)
Article 173 du code civil. :mrgreen:

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 28 Jan 2013, 14:57 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 02 Oct 2012, 12:29
Messages: 26
Merci jhonny deep de soulever ce problemme

quand je vois ça je me demande si ce monde n'est pas un peut hypocrite
https://www.youtube.com/watch?v=xlSl3g_YZUg

ah un époque je me suis batue pour pouvoir avoir accer au vrais école pour passer mon CAP

ça été très dure mais j'ai évité les atelier protéger et leur travaille a la chaine.

il ce sont tous mis sur moi educateur comme medecin

"si tu veux pas ce que l'on te donne tu coucheras sous les pont, tu ne tiendra pas la bas "

j'ai quand meme tenue et est eu un niveaux CAP malgré la moquerie de certain professeur.

je me rapele quand il on fais venir 2 classe pour je ne sais plus pour quelle raison et la un prof ma montré du doigt devant tout le monde en disant que j'étais fégnant, que je foutais rien ect. ce gars n'avait pas compris que je me donnais a fond et que j'avais un gros handicape sequel de poly a ma jambe droit du coup je m'en sert comme une béquile je ne peux pas la pliser ,scoliose j'avais constament mal au dos et gros problemme cardiaque qui ne me permetais pas d'aller plus vite et des coup de fatigue prématurément dans la classe, malgré tout j'ai tenu 3 ans et j'ai decouvert des bon amis et c'est ce que je voulais , je voulais sortir de ces millieux protéger, je voulais voire autre chose;

je ne voulais pas que ma vie soit cantoné dans des centre et des atelier protéger j'ai choisie ma voix et elle n'est pas facile , mais je suis libre et ne doit rien a personne et rendre des compte.

et puis plus tard j'ai reffais une formation dans le textil c'est pas trop ce que je voulais faire mais j'avais trouver que ça.
la aussi ça n'a pas été facile , j'étais rentré comme une personne aillant une place adapté pour personne handicapé, il en était rien.

on ma fais faire tout et n'importe quoi rangé le grenier poussireux , vider les cuve des produit chimie , le soir je crachais du sang
et je me fesais engeuler par ma lanteur , on me fesais travailler le midi meme si j'avais pointé pour le repas.
quelqu'un de l'entreprise ma pris sous son aille et m'avais installer un lit de camp pour que je puisse me reposé car j'en pouvais plus.

la malladie et la fatigue évouluer. J'ai demander a travailler a mi temp ce qui a bien emmerdé le patron qui a été plus dure.avec des parole dur.
c'etais un cochemar de venir au boulot.

j'y allais avec la peur au ventre.

meme 15 ans après je fait toujours des cochemard.

des qu'on me parle d'aller travailler mes cheveux ce draisse sur la tette j'en est la phobie.

la dernierement une personne travaillant dans le social ma dit si je travaillais
je lui est dit "regardez moi maintenant je suis sous oxigène je me fatigue beaucoup et vous me demandez si je travaille???"

pour moi le travaille n'a plus rien de revalisant.

mon rève quand j'étais adolécent c'estait de dessiner et faire peut ètre en faire mon metier ou meme si cela reste un loisir cela m'aurais vachement aider

ils savent détruire vos rève

même ma famille d'acceuille a détruit ce rève,

j'étais très bon en dessin , je ne dessine plus et si je commence a desssiner ça remonte en moi tout ces engoisse au quel je me suis batue.

je ne dessin que sur pc maintenant c'est la seul chose que j'arrive a faire.


les gens gens et les cervice sociaux ne sont pas a l'écoute , il t'impose un chemain à suivre et croix ce qui est bon pour toi.
il te font remplire des feuille appeler projet de vie et plein de question et a la fin il y a rien qui sort.

désoler d'avoire fait long

ce texte je le dédit a tout personen qui on vecus les meme chose que moi.
et qui ce retrouve finalement seul en aillant que leur rève pour seul compagnie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: mariage joyeux
MessagePosté: 29 Jan 2013, 19:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4054
Fernand,

Un mariage joyeux quoi ! :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Fév 2013, 12:48 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 02 Oct 2012, 12:29
Messages: 26
ça fuse dans les débat

débat sur l'homosexualité.

http://www.youtube.com/watch?v=bcsBj7QDb_Y


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2013, 13:19 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 02 Oct 2012, 12:29
Messages: 26
Degaule sauve nous de l'homosexualité :eek: :mrgreen:
retournant a la chrétienneté plus radical.

http://www.youtube.com/watch?feature=en ... roBlk&NR=1

j'avais l'impression qu'elle parlait de la3e guerre modial et avoir un ennemie tout déclaré.

elle a l'air de dire que les enfent issu de parent hommosexelle auront plus de problemme que ceux de parant hétéro ou la vie familliale est désastreuse. a telle seulement vécus ces situations ?

Pour ma par je suis n'y pour et n'y contre le mariage hommosexelle, puis que je n'aime pas les mariage a la base.


dommage que les débat persiste encore sur la maraige gays empècher une personne de ce marier par ce qu'elle aime un personne du meme sex.

le plus important c'est la stabilité du couple et ètre aimer, ce sentir a l'abris bref avoir un foyer chalheurex.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2013, 13:57 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Purée …Que de confusion....
Citation:
« Quel homme voulons-nous pour le 21ème siècle ? »

J'ai quelques vagues idées...Bizarrement colorées... Qui se mélangent dans un drôle de creuset versicolore.
En revanche j'ai une idée nettement plus précise de la femme que je ne veux pas.

Citation:
« La France est pétrie par la culture judéo chrétienne »


Bah...
A part quelques massacres et des siècles d'obscurantismes, je vois pas ce qu'on doit à cette soit disant culture ?

Citation:
Fernand
elle a l'air de dire que les enfent issu de parent hommosexelle auront plus de problemme que ceux de parant hétéro ou la vie familliale est désastreuse. a telle seulement vécus ces situations ?


En fait elle dit que toutes les études sont bidons ( en gros ) à part celle qui va dans son sens.
Si j'ai bien pigé.
Je pense qu'elle est fille d'une famille catho.
Alors je répète : Le mariage catho je suis contre !

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Fév 2013, 21:15 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Qu'est-ce qu'elle est tarte et stupide cette Boutin, bordel ! Par charité, ne mettez plus d'interviews de cette merdeuse, c'est salissant. Elle a suffisamment de tribunes ailleurs.
Citation:
En fait elle dit que toutes les études sont bidons ( en gros ) à part celle qui va dans son sens.
Si j'ai bien pigé.

Oui, en gros.

Un(e) bon(ne) journaliste (je n'en connais pas à la TV, peut-être bien que cela cela n'existe pas) n'aurait pas manqué de lui demander : "Sources et références svp? Laquelle? Lesquelles d'études? "
...après chacune de ses affirmations...
Car s'il existe certainement des références d'études pour ci et son contraire, Boutin ne les a pas sous les yeux.

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Fév 2013, 01:55 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Oui, arrêtons avec cette merdeuse, c'est salissant !
Je ne sais pas si vous avez suivi l'affaire, il semble que le célèbre tableau de Gustave Courbet , L'Origine du Monde, aurait été étêté.
Voilà les deux tableaux, le corps et la tête, enfin réunis, remariés :
https://pbs.twimg.com/media/BCh0ZioCcAAz2rg.png

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Fév 2013, 08:06 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Quelle horreur ! :twisted:
Putain je clic sur le truc au matin après le ptit dej ! :cry:
J'ai fait raoul. Maboul ! :fr:

8-)

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2013, 19:48 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Une simple question:
Peut-on être contre la(le projet de) loi autorisant le mariage pour tous sans être homophobe ?

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2013, 21:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Ta question m'a d'abord surpris.
Me demandais où tu voulais en venir ?
Puis j'ai réfléchi un peu. Ca aussi ça m'a surpris.
Alors, vu que ce « pour tous » sous entend « pour les homos aussi » je dirai non.
J'imagine mal la circonlocution qui ne finirait pas, en la « nettoyant » un peu, à ce constat simple d'homophobie.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2013, 21:37 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Roberte a écrit:
Une simple question:
Peut-on être contre la(le projet de) loi autorisant le mariage pour tous sans être homophobe ?

Ben oui, à condition de ne pas être discriminant: mariage pour personne! :D

Ceux qui voulaient conserver le mariage mais ne voulaient pas que les homos y aient accès étaient tous de gros connards d'homophobes.
Yep, ça fait un paquet de connards.
Vu le nombre de propos homophobes qui ont été relayés ces dernières semaines, on pourrait destituer la moitié de la classe politique et résorber le trou de la sécu rien qu'en foutant tout ce beau monde à l'amende. :mrgreen:

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com