Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 21 Juin 2019, 01:58

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 16 Sep 2006, 21:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Roger D. a écrit à rationalisme.org

"Pouvez me donner une piste de réflexion au sujet d’une question sur l’évolution ?

Apparemment, tout ce qui contient de l’ADN et qui est dans un milieu naturel finit par disparaître ou par se modifier au gré des mutations et des contingences du milieu.

C’est acquis. Ma question est comment se fait-il que certains organismes vivants ne se soient pas transformés, comment expliquer la présence actuellement, par exemple, de bactéries archaïques, de vers, de méduses, pourquoi le ginkgo biloba n’est-il pas devenu un arbre à fleurs, comment se fait-il que les vers de terre se font dévorer depuis des millions d’années sans développer de protections contre les taupes ?

Bien entendu, bien que l’explication donne l’impression d’un mécanisme non encore élucidé, comme si la terre était un seul biotope qui maintiendrait certains organismes dans un état archaïque, il ne faut pas chercher d’explications non scientifiques. Un début de réponse, est cette récente découverte d’un gène conservant la première réplique de la première mitose. Intéressant pour l’étude des cellules souches et des cellules cancéreuses.
Merci, bien à vous,

Roger D. "

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Sep 2006, 22:33 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 17:52
Messages: 305
Roger D a écrit:
...comment se fait-il que les vers de terre se font dévorer depuis des millions d’années sans développer de protections contre les taupes ?


Une réponse bête: parceque les taupes n'en bouffent pas assez. Il reste une population suffisamment écrasante de vers de terre pour transmettre leur patrimoine génétique tel qu'il est au détriment d'autres qui n'ont rien développé de sioux pour le transmettre en plus grand nombre.

Si le prélèvement par les taupes avait été trop important, ils auraient disparu, mais peut être le nombre de vers ayant développé un gout de chiotte pour les taupes ou une voix de Céline Dion, ce qui est pareil serait devenu prédominant dans la compétition sexuelle.
Mais ça c'est de la fiction.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Sep 2006, 14:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
... Il peut y avoir plus de 5 à 6 millions de vers de terre (Lumbricus) à l'hectare dans un champ de climat continental.

Comment se fait-il que, sans protection contre les taupes, les vers de terre soient encore si abondants dans le sous-sol ? 8-) Et pourquoi les zèbres n'ont-ils pas développé des ailes de pégase pour échapper aux lions, hein ?

Cela répond peut-être à votre question, par l'autre bout de la queue... La même queue que Léon en fait. (vicieux, voleur !)

Citation:
Un début de réponse, est cette récente découverte d’un gène conservant la première réplique de la première mitose. Intéressant pour l’étude des cellules souches et des cellules cancéreuses.

Si quelqu'un a des infos là-dessus, je suis preneur. J'ai pas bien compris cette affirmation.

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Sep 2006, 22:09 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Sep 2006, 11:30
Messages: 250
Localisation: Miaou City
je sais pas désolé.
par contre je sais pas dans quelle mesure je suis HS, des bacteries survivent dans le vide intergalactique en état d "hibernation". un gène à été découvert chez je sais plus quel etre vivant qui assurerait appliqué à l homme, une longévité de 500 ans, voir plus (des méduses ou je sais plus désolé, j ai vu cà sur arte)

la nature recèle encore des choses incroyables à nos yeux de cro-magnons du 21ème siècle, pour lesquelles nos petits cerveaux (utilisés au max à 20% de nos capacités d après les plus "optimistes) athéistes éprouvent une fascination curieuse et... fascinée quoi :-?

j ai vu cà dans un doc sur les "conditions nécessaires au voyage humain intersidéral" -d un système solaire à un autre) totalment fascinant.

j avais juste envie de dire cà :oops: :D
mais cà m interroge drolement sur les infinies possibilités qui s offrent à nous dans l avenir si nous n avons pas détruit notre substrat organique (l équilibre écologique quoi) avant...
un sujet que les religions ne manquent pas de diaboliser: "mon dieu la vie éternelle, pèché ultime et vanité suprème!!!! fils de satan, amour du corps et de la vie ô combien méprisable..."

_________________
"Dis pourquoi le jour, la nuit ? Pourquoi l'eau, le feu, la terre ? Et pourquoi le vent, la pluie ? Pourquoi tous ces grands mystères ? (Rahan... ta vie est un cri!!)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Sep 2006, 22:56 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Oh là là, diadock.
Tes informations c'est d'une précision à peine croyable. Très utiles. Autant ouvrir un livre de mauvais sorts. :lol: Sans rancune.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Sep 2006, 22:58 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Sep 2006, 11:30
Messages: 250
Localisation: Miaou City
bof, je me fais plaisir mais expliquez moi quelle rancune je devrais tenir à votre encontre ? riez riez pauvre pècheur :D

_________________
"Dis pourquoi le jour, la nuit ? Pourquoi l'eau, le feu, la terre ? Et pourquoi le vent, la pluie ? Pourquoi tous ces grands mystères ? (Rahan... ta vie est un cri!!)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Sep 2006, 23:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Pas de problème mon grand. Rire est bon pour la santé. A la tienne !

J'ai pas non plus idée de ce gène en question qui aurait conservé une réplique de la première mitose. Mon avis est que l'affirmation de Roger D. est une connerie qu'il sort d'un nuage rose.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Sep 2006, 23:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Roger D. m'a transmis l'information demandée. C'est très récent, et très intéressant.

Comment les cellules souches musculaires adultes protègent-elles leur patrimoine génétique? Il semble que c'est en conservant de l'ADN original, non recopié, que les cellules souches préservent leur intégrité et leurs potentialités multiples.

Des chercheurs de l'institut Pasteur et du CNRS ont découvert comment les cellules souches musculaires adultes protègent leur patrimoine génétique. Cette information est publiée dans un communiqué de l'Institut Pasteur (22 juin 2006). Les auteurs ont par ailleurs publié les résultats de leurs travaux dans le numéro de juin 2006 de Nature Cell Biology. On sait que les copies successives de l'ADN s'accompagnent d'un certain nombre d'erreurs responsables de mutations pouvant elles-mêmes entraîner des dérégulations cellulaires voire des cancers. Les chercheurs expliquent que les cellules souches n'emportent avec elles que l'ADN non recopié. Pour permettre la croissance et la conservation d'un tissu, les cellules souches doivent se multiplier et se différencier. Il est possible que la préservation de l'ADN originel se fasse grâce à une multiplication asymétrique, c'est-à-dire que les cellules souches de départ conservent leur ADN originel, en laissant à leurs cellules-filles la mission de se reproduire et de se différencier sur base d'une copie de cet ADN. Ceci implique des mécanismes de régulation cellulaire et moléculaire complexes à des niveaux encore inconnus, mécanismes capables de distinguer l'original de la copie. La visualisation de cette multiplication asymétrique a été permise entre autres grâce à la vidéo microscopie, qui permet de filmer la reproduction cellulaire. Les chercheurs sont parvenus à différencier l'ADN original de sa copie, et ceci directement sur des cellules vivantes de fibres musculaires de souris. Cette découverte pourrait avoir des implications tant au niveau de la culture de cellules souches destinées à des thérapies cellulaires, qu'au niveau de la compréhension de la pathogénie de certains cancers.

Bien à vous,
R. D.


Source :

http://www.pasteur.fr/actu/presse/com/c ... mortel.htm

Il semblerait donc, non pas qu'un gène ait gardé en mémoire la mitose originale, mais qu'une séparation non aléatoire se fasse entre la cellule mère (souche) et sa fille/soeur dupliquée, avec une répartition des ADN originaux dans l'une, et des ADN dupliqués dans l'autre (la cellule fille-soeur).

Et bien ce n'est pas nécessairement un gène ou une série de gènes qui régissent cela, mais pourquoi pas ? On ne sait apparemment pas encore - d'après l'article -, quel mécanisme régule ce processus, c'est cependant une découverte absolument renversante. C'est bluffant.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com