Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 25 Mar 2019, 12:50

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 28 Nov 2008, 12:46 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
L’évolution, une théorie de plus en plus contestée!
Article de Paul OHLOTT de Top-Chrétien commenté par Hans (en bleu) qui n'a rien de mieux à faire de sa journée!


«Les créationnistes me faisaient sourire il y a 20 ans, mais ce n’est plus le cas !» (1), déclare Armand de Ricqlès, professeur au Collège de France. Pas étonnant, aujourd’hui, dans toute l’Europe, les théories créationnistes font des émules, et les professeurs de Sciences et Vie de la Terre (SVT) rencontrent de vives oppositions en classe.

En Angleterre, un sondage réalisé en 2006 par la BBC annonce même la couleur : 40% des personnes interrogées souhaitent que le Créationnisme soit enseigné en cours de sciences, aux côtés ou non de la théorie de l’évolution.
Oui et c'est inquiétant! Imaginez qu'un jour de plus en plus d'élèves se mettent à contester la réalité de l'holocauste en classe et que 40% des personnes interrogées veulent que l'on enseigne le négationnisme au côté des cours donné actuellement sur l'holocauste, là aussi se serait aussi inquiétant!



Et la France ne fait pas exception. Face à ce phénomène de société, le Ministère de l’Education Nationale a réuni sur Paris, plusieurs centaines de chercheurs en sciences de l’évolution, philosophes et autres professeurs, les 13 et 14 novembre, afin de débattre de la difficulté croissante d’enseigner la théorie de l’évolution.
Espérons que le débat sera fructueux et permettra la mise en place de mesure permettant fin à cet inquiétant phénomène de négations de faits scientifiques avérés!



L’ID, l’autre idée des origines

Le principal concurrent du néo-darwinisme se nomme «Intelligent Design» (Dessein Intelligent, ID). Née en 1988, par le paléontologue américain Stephen C. Meyer, cette théorie vise même le haut du tableau noir, en cherchant à «devenir l’optique dominante dans le domaine scientifique» (2). Elle est désormais soutenue par de nombreux universitaires établis.

Genre de «créationnisme évolutionniste», l’ID défend la thèse d’une évolution biologique, mais tout en affirmant que la vie n’est pas la conséquence d’un étrange hasard qui s’amuserait à jouer au Créateur. Bien au contraire, selon l’ID, l’évolution est orientée et programmée par une «force cosmique».
Si l’ID défend la thèse d’une évolution biologique alors pourquoi ses promoteurs mettent-ils autant d’énergie à nier l’existence de fossiles transitoires et à discréditer les cas d’Homologies avérés (voir Jonathan Wells Icons of Evolution)?! Ensuite se serait quoi cette force cosmique, comment peut-on établir et prouver son existence, de quelles nature serait cette force, quelle prédictions pourrait confirmer l’existence de cette force?! Les tenants du Dessein Intelligent ne répondent à aucune de ces questions et ne cherchent pas à y répondre, car la force en question à laquelle ils pensent est surnaturelle, il s’agit bien évidemment de Dieu, et donc invérifiable scientifiquement, bref il ne s’agit pas de Science et donc cela n’a rien à foutre dans les cours de Science des écoles!



Et cette théorie connaît un accueil favorable dans les églises protestantes évangéliques. Véritable force montante du Christianisme, les «born again» (nés de nouveaux) ne s’opposent pas pour autant à la science. Il s’agirait plutôt de la réconcilier avec la foi, comme en témoigne ces propos de Philippe Laurent, dans le magazine baptiste Croire et Vivre : «Pourquoi la foi serait-elle irrationnelle et la ‘’science’’ rationnelle ? La vision chrétienne du monde est rationnelle ; elle n’exclut pas la science mais elle n’en fait pas un dieu qui serait capable de répondre à toutes les questions !» (3).
La religion est irrationnelle, elle se base sur la foi qui en elle-même n’a pas besoin de preuve, parce que si preuve il y a il n’est plus question de foi mais de raison! Aussi si des chrétien ont besoin de rationalité pour soutenir leur foi cela signifie que cette dernière ne leur suffit plus, ironique n’est –il pas?!
Sinon je vois mal qui fait de la Science un Dieu, faut que l’auteur de cet article arrête de fumer la moquette ça ne lui réussit pas!



Dans le même journal, Lydia Jaeger, Docteur en philosophie à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne, s’interroge à son tour…«Alors que de nombreux scientifiques de haut niveau sont aussi des croyants authentiques, beaucoup s’acharnent encore aujourd’hui à nous faire croire que foi et raison s’opposent. Jusqu’à quand ?» (4).
Jusqu’à ce que vous sortiez de vos paradoxes et compreniez que la foi n’est pas raison, la foi c’est croire avec conviction en quelque chose d’invérifiable, chose que ne fait pas la raison!



Egalement Directrice des Etudes à l’Institut Biblique de Nogent, Lydia Jaeger poursuit son discours : «Laissons la science apporter ses lumières là où elle est compétente, mais n'attendons pas d'elle qu'elle nous éclaire sur le sens de l'existence humaine, qu'elle nous fournisse les normes sur lesquelles régler notre comportement ou qu'elle nous dévoile l'origine ultime du monde. Sur ces questions, elle ne saura que rester muette».
Ben oui la Science n’est pas là pour apporter pas de sens d’ordre philosophique ou métaphysique sur l’existence humaine, elle n’est non plus pas là pour apporter des solutions d’ordre politique et sociale parce que si c’était le cas ce serait ce qu’on appelle du Scientisme, chose de non recommandable! D’un autre côté ça veut également dire que la religion et la politique n’ont elles non plus, rien à foutre dans le domaine de la Science!
Et mieux encore la religion n’a non plus rien à foutre en politique et n'est de loin pas la seule a apporter des réponses sur le sens de la vie, oui il y a eu toutes sortes de réflexions philosophiques pas vraiment en accord avec les religions sur ces questions!




Les scientifiques évangéliques se rassemblent

Au mois de mars 2008, en partenariat avec le Groupe Biblique Universitaire (GBU) - un mouvement étudiant qui revendique 200 membres actifs dans l’Hexagone -, cette scientifique de formation a commencé une nouvelle expérience, en créant le Réseau des Scientifiques Evangéliques. Le 17 janvier prochain, dans l’enceinte de l’Eglise Baptiste de Paris-Centre, le Réseau organisera sa première journée annuelle d’étude sur le thème de la neutralité scientifique. De quoi agacer encore davantage les évolutionnistes radicaux!
Ils peuvent discutailler tant qu’ils veulent, pas de quoi être agacés, tant qu’il ne s’agit pas d’avoir pour objectif de pourrir la tête des jeunes en faisant passer le Dessein Intelligent pour de la Science!



Rachel Vaughan, ancienne chercheur en biologie cellulaire et coordinatrice de ce Réseau, tient néanmoins à préciser qu’il ne s’agit en aucun cas d’un lobbie. Son but consiste simplement à «réunir des scientifiques évangéliques, afin qu’ils soient au service des étudiants en proie à de multiples questionnements». Quant à l’étiquette «créationniste», elle s’en méfie. «Si vous entendez par créationniste que Dieu a tout créé, oui nous le sommes», explique-t-elle, «mais on oppose deux extrêmes. Soit il faut croire que Dieu a tout créé en six jours. Soit il faut croire que Dieu n’existe pas et que tout est apparu par hasard. Il y a d’autres possibilités entre ces deux extrêmes !».
Pas un lobby?! Faut voir! Parce que ce réseau tente d’amener l’idée de Dieu a tout créé en tant qu’hypothèse scientifique et donc bonne à être enseigner dans les cours de Science, alors c’est qu’il s’agit ni plus ni moins d’un lobby créationniste nuisible tentant d’amener la religion dans un domaine qui n’est pas le sien à savoir celui de la Science! Non la seule chose tenable est de séparé Science et Religion en deux magistères distincts comme l’avait proposé le défunt paléontologue Stephen Jay Gould, la Religion reste dans les églises, temples, synagogues et mosquées, et la Science dans les cours de Science des écoles et des universités! Les croyants ont le droit de croire ce qu’ils veulent, mais leur croyance n’a rien à faire dans les cours de Science de la même manière la Science n’a rien à faire dans les églises, temples, synagogues et mosquées, et on peut accepter à la fois les enseignements de la Science tout en concernant une foi ne nécessitant pas des preuves pour existé!
Il existe d’ailleurs des scientifiques spécialistes de l’évolution qui sont croyants tout en rejetant à juste titre le créationnisme et son dernier avatar le Dessein Intelligent, ils prennent simplement soin de ne pas mélanger ces deux domaines bien différents l’un de l’autre, ils ne cherchent pas des preuves scientifiques à l’existence de Dieu et à la création du monde car ils savent que cela n’est pas du domaine de la Science mais de celui de la foi!



Paul OHLOTT
Hans

Top Chrétien


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Nov 2008, 02:33 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Mouais, me font marrer ces intelligent designers s'organisant, signant des pétitions, etc. pour répandre leur doctrine et influence.

Si leur doctrine avait un élément, un seul, pouvant réfuter la théorie de l'évolution, un seul individu tout seul, avec son seul élément ID face au monde, suffirait à anéantir la théorie darwinienne.

Pourquoi s'y prennent-ils en organisations ? Bé... parce qu'ils n'ont RIEN. Pas même un ongle rongé à proposer au monde. :beer:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Déc 2008, 00:46 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 31 Oct 2007, 19:53
Messages: 65
S'il suffisait d'avoir raison pour convaincre, ça se saurait.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2008, 04:57 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Le grand prout-prout d'égout a écrit:
prout prout

Prout ? Prout prout 3,5 caca pipi areuh areuh ?
:mrgreen: Il ne s'agit pas d'avoir raison ni de convaincre, petit vermisseau coprophage. Il s'agit de réfuter une théorie. Et pour ce faire (réfuter/anéantir une théorie), un seul élément probant formulé par une seule personne, suffirait amplement. Sans nécessité de s'organiser en "signataires de pétitions"...

Mon post précédent était un clin-d'oeil à une célèbre réponse que fournit un jour Albert Einstein. Bien évidemment, une lumière étincelante savante omnisciente et prout-proutante comme "Le grand absent", aura immédiatement repéré le clin-d'oeil. La preuve, le vermisseau d'égouts a ajouté "ça se saurait". Donc il savait...

<< En 1929, un groupe de savants allemands plutôt pro-nazis publia un livre destiné à discréditer les théories d'Einstein qui étaient, selon eux, l'archétype de la science " dévoyée". Ce livre parut avec la bénédiction des nazis sous le titre " 100 professeurs contre Einstein".
Albert Einstein se limita à répondre, lorsqu'il apprit la publication de ce livre ? : "Si ma théorie était fausse, il aurait suffi d'un seul professeur ! " >>


ps : t'a-t-on déjà signalé que tes posts donnent plus envie de te cracher et t'uriner dessus que de te répondre ? Oui ? Non ? (réponds vermisseau !)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2009, 02:59 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Darwin. Les professeurs confrontés au doute des élèves

21 février 2009 à 08h45

Image
Darwin. Les professeurs confrontés au doute des élèves

Alors que le monde célèbre les 150 ans de la théorie de l'évolution chère à Charles Darwin, l'idée que le monde est d'essence divine, véhiculée par des lycéens créationnistes, nourrit une contestation de plus en plus vive chez les élèves. Témoignage de professeurs de SVT (sciences et vie de la terre).

"Nous avons depuis 5-6 ans des retours du terrain qui indiquent une montée du créationnisme en France alors qu'auparavant, c'était exceptionnel", dit Annie Mamecier, doyenne du groupe des Sciences de la vie et de la terre à l'Inspection générale de l'Education nationale.

Le créationnisme rejette l'idée de l'évolution et postule que Dieu a crée l'univers en une semaine. Né chez les chrétiens au XIXe siècle, il a été relayé par les Témoins de Jéhovah et par des créationnistes islamistes depuis les années 1980.

Hostiles à Darwin
Mme Mamecier évalue "entre 5 et 10%" le nombre d'élèves qui expriment durant les cours ou sur leurs copies leur hostilité aux théories de Darwin et précise que "les élèves qui manifestent le plus sont d'origine musulmane".

"Il y a deux types de réactions: des réactions plutôt isolées venant d'élèves qui ont été élevés dans une croyance religieuse et des réactions un peu plus organisées, qui se rapprochent du dessein organisé américain et viennent d'élèves relativement manipulés".
Sophie Mouge, professeure de SVT au lycée Jean-Jaurès à Montreuil, a essuyé deux contestations parmi les 31 élèves de sa classe, lors d'un cours sur l'évolution des végétaux. "Ca s'est traduit par de petits ricanements quand je parlais. Les élèves cherchaient à me tourner en dérision. Un élève m'a dit Non, non, dans le Coran, ça n'est pas écrit cela!", raconte la jeune femme.

Dans le Coran
Pour Jean-Baptiste de Panafieu, qui a passé plusieurs mois au lycée Jean-Jaurès dans le cadre d'un documentaire, ces élèves contestataires "puisent leurs informations sur internet, sur des sites créationnistes, antidarwiniens, comme le site du turc Harun Yahya".

En janvier 2007, ce prédicateur avait envoyé massivement aux établissements scolaires l'Atlas de la Création, un livre développant au nom du Coran les thèses créationnistes. Le ministère de l'Education nationale avait riposté en organisant en novembre 2008 un colloque pour "donner aux enseignants des moyens de répondre aux attaques", rappelle Annie Mamecier.

Critique plus affirmée
Mais pour Carole Diamant, professeure de philosophie au lycée Auguste Blanqui à Saint-Ouen et auteure de "Ecole terrain miné" (*) les "critiques" des élèves sont plus profondes et ont évolué depuis le début des années 2000. "Quand j'ai écrit mon livre, en 2004, la critique était superficielle, spontanée et répétée. C'est quelque chose qui faisait référence à des prêches ou à une opinion religieuse entendue ici ou là", explique Carole Diamant.

"Aujourd'hui, les enfants sont sûrs de leurs croyances. Ils restent sur leurs positions. Ils disent: Allez-y, racontez-nous Darwin mais nous, on n'y croit pas!".

D'après Pierre Clément, professeur à l'université Lyon 1 et co-auteur d'une étude sur le créationnisme effectuée dans dix-neuf pays, la France compterait "2% de professeurs créationnistes", à comparer avec les "50% de profs créationnistes au Liban ou au Burkina Faso". Toutefois, "la France est le pays où il y a le moins de créationnistes radicaux", insiste Pierre Clément en ajoutant: "Il y a certes une pression du créationnisme mais la France résiste très bien.

*(éditions Liana Levi, 2005)

* AFP

Le Télégramme.com


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2009, 10:18 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
Des collégiens (équivalent Terminale en France) sont passés à l'observatoire.
Parmi eux, il y en avait un qui s'est déclaré créationniste. Et il a alors demandé: "Peut-on être créationniste et devenir astrophysicien?" Heureusement que ce n'est pas moi qui m'occupait de lui...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Oct 2009, 21:29 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Un article (en anglais) dans Slate.com sur Adnan Oktar, dit Harun Yahya.

Parti interviewer ce zigoto, le journaliste américain réalise que "je n'avais aucune idée de ce à quoi m'attendre avec Oktar, mais cela ne me semblait pas une idée de génie d'être conduit à travers la moitié d'Istamboul pour une interview à 22 heures."

Quand il lui demande comment tant de biologistes de l'évolution peuvent avoir tort, Yahya répond "nous devons parler du rôle des Francs-Maçons car ils dirigent le monde par une dictature scientifique". Et quand le journaliste rétorque que les scientifiques seraient étonnés d'apprendre cela, il répond que c'est parce que la "caractéristique essentielle" des Francs Maçons est "qu'ils agissent secrètement et sont invisibles".

http://www.slate.com/id/2233122/pagenum/all/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Oct 2009, 00:29 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Hallucinant et le pire que c'est que j'ai vraiment l'impression que ce paranoïaque à une influence non négligeable chez pas mal de jeunes musulmans dont j'ai déjà pu constaté qu'ils se réfèrent souvent aux corâneries Harunesques qui polluent le net!


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com