Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 04 Aoû 2020, 19:13

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 21 Nov 2010, 14:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Image

Reçu de mon nouveau maître à penser :

Non Georges Clownet, le gars à gauche sur l'écran, il a pris sa carte à l'UMP ? ! Génial et sidérant ! La meilleure nouvelle de l'année depuis mon remaniement gouvernementale révolutionnaire. Et cette élégance à l'origine de toutes les modes, cette classe universelle, cette beauté naturelle, et ce pognon à profusion, ce mec est un dieu vivant, je suis vraiment honoré, j'y crois tellement pas que j'en rigole de joie ! J'en profite pour vous dire que je vous lis souvent, même si je ne suis pas toujours d'accord avec vous, et surtout que cette enflure d'Andrés il n'est pas en France que je ne peux pas lui mettre mon poing dans le fion, mais j'espère... T'as vu le paquet d'oseille que je donne à ces nazes d'instits, tous communistes comme ce cajypart, pour former ces abrutis de gamins français ? Et on vient encore me cracher à la gueule qu'il faudrait que je leur joue de la flûte et du violon ? Pourquoi pas aussi leur apprendre à souffler du verre patate ! Descend si t'es homme ! Carla fais tes valises on se casse de ce forum

Attend papa, je viens avec toi !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 14:54 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
@ Petit facho
Cajy le facho a écrit:
Arf... Et allez... Joli glissement sur la polysémie du mot éducation. J'ai aussi dit: je parle donc des droits des parents sur leurs enfants en matière d'éducation et de santé (le problème des TJ par exemple qui refusent les transfusions sanguines: le médecin devrait décider du traitement, les parents ne devraient pas avoir leur mot à dire: idée fasciste?).

Non, c'est toi qui commets les glissements dans tous deux sens, et encore un autre glissement en insérant l'obligation de soins - qui est déjà dans les lois et n'a rien à faire avec ce topic.
Citation:
J'ai aussi dit: "Après, les parents peuvent raconter ce qu'ils veulent, à condition que l'enfant ait accès à une éducation "sure" par ailleurs." Sur ce sujet, quand je parle d'éducation, c'est dans le sens scolaire (biologie, histoire...), hein... C'est pas "mouche ton nez, dis bonjour à la dame".

Tu disais clairement ici que :
Citation:
On ne laisserait pas un parent charcuter les tripes de son gosse atteint de l'appendicite, on ne doit pas non plus le laisser charcuter l'esprit du gamin avec son scalpel créationniste. Mieux vaut l'assistance publique.

Tu parlais bien d'éducation à la maison, minable petite chose.
Citation:
Je parle donc des droits des parents sur leurs enfants en matière d'éducation et de santé (le problème des TJ par exemple qui refusent les transfusions sanguines: le médecin devrait décider du traitement, les parents ne devraient pas avoir leur mot à dire: idée fasciste?).

Les fascistes aussi font glisser le sens d'éducation, de formation, du privé vers l'école, de l'école vers la maison, et de la maison vers les hôpitaux. De l'obligation de soins vers l'obligation d'éducation. La preuve, c'est ce que tu fais, comme un parfait fasciste.

Citation:
Ça c'est un problème d'organisation de l'école et d'effectifs par classe pour que chaque élève ait l'attention qu'il mérite. Après, le formatage des programmes est un peu inévitable puisque ce qu'on recherche, c'est faire acquérir un socle commun de connaissances. Pour les enfants "hors-normes", il faut bien sur une attention plus poussée et des moyens particuliers. Mais là encore, des professionnels sont préférables.

Qui a dit que les éducateurs et enseignants ne devaient pas être des professionnels ? Personne.
Tu l'as encore sorti de ton tiroir à sornettes, car c'est nécessaire pour toi de t'inventer des prétextes et des non-dires pour justifier tes propos fascisants du début de topic.

Citation:
M'étonne pas. Je ne crois pas avoir jamais lu une opinion divergente de celle de votre maitre à penser sur ce forum une fois que celle-ci a été exprimée. Une telle uniformité de pensée m'a toujours paru suspecte, perso... Rarement vu un tel conformisme dans une communauté.
Moi, ça me ferait flipper de n'être entouré que par des gens toujours d'accord avec moi...

C'est clair. Lord Dralnar n'étant pas un p'tit facho totalitaire, il n'est donc pas d'accord avec toi à ce sujet => sa pensée est formatée, il fait donc du politiquement correct, de la bienpensance, du suivisme, et patata.
Pauvre type : ritournelles et défense similaires à tous les minus habens, à ceulles de l'extrême-droite lorsque leurs vues de société sont critiquées par des citoyens indignés.

Citation:
Il n'y a pas de "bonne" éducation, il y a la meilleure éducation: celle élaborée, concertée par des professionnels.

Des professionnels qui ne peuvent pas être des croyants à tes yeux, tu l'as écrit clairement ici : << Et il est hors de question de laisser un créationniste enseigner l'histoire ou la biologie à l'école publique. >> ... une idée fasciste et totalitaire, liberticide - il n'y a pas d'autres mots, car du moment que le gars enseigne le programme scolaire, ses convictions ne regardent que lui.
Réponse que tu fournis donc à des intervenants qui jamais n'ont remis en cause que les enseignants aient une formation d'enseignants et suivent le programme établi, ce qui d'ailleurs est une nécessité et la norme dans la plupart des pays développés.
Par ailleurs, ton idée de soutirer la garde des enfants de créationnistes, c'est bel et bien de l'éducation parentale qu'il s'agissait, et non pas scolaire. Un fumiste qui tente de tout mélanger pour sauver la face.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 15:12 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Cajypart a écrit:
Je ne crois pas avoir jamais lu une opinion divergente de celle de votre maitre à penser sur ce forum une fois que celle-ci a été exprimée. Une telle uniformité de pensée m'a toujours paru suspecte, perso... Rarement vu un tel conformisme dans une communauté.

Je ne lis pas tous les fils de discussion de ce forum: certains sujets m'interessent (plus ou moins), d'autres - comme celui-ci - ne m'interessent guere. Que veux-tu. j'suis un vieux routier de l'internet et j'ai fini par en avoir plein le cul de lire cycliquement toujours les memes fadaises sur des sujets qui sont devenus des invariants forumiens. Et puis j'ai de toute facon pas que ca a foutre, isn'it. Mais, un peu par hasard et un peu par curiosite, j'ai clique sur le dernier post de cette discussion au moment ou je me suis connecte (entre temps, je suis alle aux chiottes et j'ai du faire un peu de vaisselle: il n'est donc pas improbable que d'autres posts se soient glisses dans la discussion), cad celui de cet encule de Clownet. Je le lis presque toujours, lui. C'est mon petit peche mignon. Il est con comme un balai, mais y'm'plait. Va savoir pourquoi. Toujours par curiosite, j'ai ensuite "lu" le precedent, cad le tien (je n'ai pas lu - et n'ai pas l'intention de le faire - les autres posts... je n'ai meme pas fini de lire le tien, alors, tu penses bien que je ne vais pas me casser le cul a lire l'enfilade). J'en arrive au donc. Les quelques phrases - parmi les premieres de ton post - citees dans le quote ci-dessus m'ont donne envie de te filer un coup de bate dans la gueule. Mais on est sur un forum, cad dans un theatre virtuel qui n'a, in fine, aucune importance reelle. Donc, in fine aussi, pas grand-chose a braire. Alors, au lieu d'un coup de bate, il m'est venu l'envie frivole de te proposer de reflechir sur quelques faits et/ou d'en prendre acte:

  • generaliser - de facon inopportune - est un vilain defaut qui devrait etre puni par un lavement a l'eau de javel,
  • personne n'est oblige d'intervenir dans ce forum, ni meme de le (ou de vous) lire,
  • tout le monde ne lit pas toutes les discussions de ce forum,
  • tout le monde n'a pas forcement envie d'intervenir sur un sujet X ou Y,
  • tout le monde ne partage pas (toutes) les opinions exprimees par celui que tu appelles maitre a penser (il doit sans doute l'etre pour certains... rien d'etonnant -> habituelles dynamiques de groupe), et il y a des traces, sur ce forum, de profonds (voire violents) desaccords entre celui que tu appelles maitre a penser et des intervenants habituels (dont bibi lorsqu'il a eu l'envie et le temps de perdre du temps: contrairement a Andres Manuchiant, ce forum n'est pas ma chose et je n'ai qu'un temps limite a lui dedier),
  • un forum n'est qu'une communaute virtuelle d'interets, pas forcement une communaute d'opinions,
  • Andres Manuchiant - celui que tu appelles maitre a penser - est un troud'balle parano-obsessionnel compulsif et cyclothymique double d'un egocentrique logorrheique, mais il possede, a mes yeux, deux qualites indiscutables:

    • avoir donne naissance a un forum francophone ou la liberte de ton et de vocabulaire n'est pas etriquee dans les habituelles formalites barbantes, mondaines et hypocrites (c'est ce qui m'a attire ici),
    • avoir envie de faire chier les chieurs - a tort ou a raison, ici n'est pas la question -, meme si a la longue il est des plus fatigants.

Ca marche? Ce ne sont pourtant que des banalites, mais il n'est peut-etre pas inutile de les repeter. Inutile de me repondre: 1) pas sur - loin de la - que je fasse encore trainer les yeux dans ce fil de discussion et 2) ce post n'attend de toute facon aucune reponse.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 19:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Oui pareil chef, il a la diarrhée verbale Andrès même plus si affinité, et il est moche, vraiment très moche, c'est pour ça qu'il est souvent sur le forum, les enfants dehors lui balancent des pierres sinon. Pyne Duythr lui c'est le seul dont je comprends les posts ici sans forcer du tout, je lui en suis très reconnaissant, ça aide à la reconstruction de ma personnalité par acquisition de confiance en soi pas à pas. Là par exemple il explique qu'il a rien à dire, mais qu'il va quand même parler pour exprimer qu'il n'a rien à dire ! Un vrai rabbi ce Pyne Duythr ! Moi j'aime bien, c'est efficace, simple à comprendre. Cajypart fait exactement la même chose, mais en plus compliqué, que je suis largué vois-tu. Sinon kiffe bourricot.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 20:20 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
UMP gold card a écrit:
Là par exemple Pyne Duythr explique qu'il a rien à dire, mais qu'il va quand même parler pour exprimer qu'il n'a rien à dire ! Un vrai rabbi ce Pyne Duythr !

C'est pas parce qu'il n'a jamais rien à dire qu'il devrait fermer sa gueule. Il écrit proprement et concis. Un des meilleurs rapports de densité, nombre de mots/surface html du forum.

Pyne Duythr a écrit:
Andres Manuchiant - celui que tu appelles maitre a penser - est un troud'balle parano-obsessionnel compulsif et cyclothymique double d'un egocentrique logorrheique [..]

:oops: Pourquoi il m'appelle trou de balle au singulier et sans s, ce con ?
P'tain, ce type est tellement avare qu'il économisait les accents. Et maintenant même les s !!

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 20:44 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
Cajypart a écrit:
Pour ce qui est de la santé ou de l'éducation, les parents ne devraient avoir aucun droit sur l'individu qu'ils ont mis au monde. C'est une question de compétence.

Contrairement à notre gourou, je n'assimile pas cette pensée à du fascisme, mais à de la connerie transcendantale issue d'une personne n'ayant jamais utilisé sa paire de couilles ou d'ovaires pour concevoir un nouvel être humain (vous me direz, y a des trous du'c qui sont aussi parents, bref...).

Et comment tu fais pour mettre en place cette magnifique idée de merde?
Ma gosse a le nez qui coule en ce moment... je dois appeler le médecin toutes les 5 min pour savoir quoi faire? Où le projet c'est de caser une caméra rectale dans chaque nouveau gosse?
Et l'éducation dépend entièrement des parents, ça tombe sous le sens, c'est la nature. L'instruction, on peut en discuter... et encore.
Qu'est ce que tu fais si les parents disent à leurs gosses à leur retour d'école que tout ce qu'il s'y apprennent c'est de la merde? Tu fous des micros dans chaque parent aussi?

Pis je me pisse dessus avec tes histoires de compétences. Quelqu'un de compétent ne fais jamais d'erreur? Mais si il en fait une, c'est moins grave que si ce sont les parents?

La technocratie, c'est de la merde.

_________________
"...the hypothesis of the existence of God is testable (in the same sense that string theory is testable), since thunderbolts coming out of the sky and striking atheists dead would give strong evidence that He (or She) exists."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 21:20 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Clair, ce Cajypart ne doit même pas bien savoir ce qu'est un enfant ni ce que représente un enfant pour ses parents, ni son importance en règle générale. Clair aussi que les termes "fasciste et totalitaire" ne sont pas vraiment adaptés à cette seule phrase. C'était pour tout un ensemble, et j'aurais même pu qualifier ses propos de racistes au sens élargi - vu que ses propos cadrent parfaitement avec les discriminations sous les critères de convictions religieuses p.e.. Avec ses vues, faudrait donc que tous les enfants d'illettrés, de muslims, de gens peu, ou disons différemment instruits, etc. soit de millions de gens en fait, soient séparés de leurs parents... Connard !
"Ahhh, mais alors tu penses que les parents peuvent disposer de leur enfant comme ils veulent ?" te répondrait sans hésiter ce gros connard.

M'enfin bon, ce type est un malade qui sacralise l'école publique et amalgame éducation et enseignement scolaire, en sus de tenter de faire passer ses interlocuteurs pour des ennemis de l'école publique. Grand con qu'il est. Il sacralise d'ailleurs plein d'autres trucs. Pourtant, rien n'est sacré ; et l'école publique ainsi que les éducations nationales - lorsque l'on veut vraiment les défendre - gagnent bien plus à passer sous la moulinette de critiques et de remises en question non pas de son principe mais dans le détail, afin d'encore s'améliorer et pouvoir le faire. La sacralisation n'est bonne pour rien ni pour personne mais inutile d'exposer cela à ce déphasé ; plus malade et déphasé qu'intégriste en fait. Une perte de temps.

Marcel a écrit:
Hum...Je ne sais trop ? J'imagine qu'on peut trouver des limites à ce qu'il est « sage » d'enseigner à l'école ? (elles existent du reste. Elles valent ce qu'elles valent). Si tu pousses le raisonnement avec (par ex.) « racialisme », « eugénisme » , « nationalisme » ? Un paquet de trucs en isme. T'avoueras que ça commence à avoir un drôle de goût.

Une certaine forme de nationalisme est tout de même, ou peut du moins, être insidieusement insérée dans l'éducation nationale malgré ses bonnes intentions universalistes. Tout comme l'école publique reproduit hélas, bien malgré elle aussi, des discriminations sociales.

Mais sérieux Marcel, si à la place de Lord Dralnar tu m'avais répondu ça, je t'aurais envoyé une volée de bois vert. Ces poussées vers les "soi-disant contre-exemples" extrêmes, plutôt même illégaux, c'est plus une poussée d'acné juvénile qu'autre chose... Sachant bien que ton interlocuteur ne pourra être que d'accord avec cela, qu'il n'a même pas besoin de le préciser. Si tu captes pas ce que je veux dire, pas bien grave et n'en parlons plus. Aucune envie de développer à outrance, ce n'est qu'un petit détail. A+

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 22:32 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
"Rabbi", "avare", "ss"... Messieurs, je vous ordonne de cesser sur le champ ces invectives antisemites a peine voilees! Dans le cas contraire, sachez que je serai contraint de vous pisser a la raie!

Et oui, je n'ai rien a dire. D'ailleurs, par les temps qui courent, ne rien avoir a dire et le dire est le paroxysme du dadaisme gastrointestinal spiroidomorphique zen. Un art noble, courageux, ingrat et difficile. Si vous le pouvez - ce dont je doute fortement vu les relents fetides qui garnissent votre haleine d'etrons volants edentes -, prenez-en de la graine, bande d'anes proctologiques de mes deux!

Je ne vous salue pas.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 22:43 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Vous n'avez pas entendu quelque chose ? On aurait dit un pet non ? Etrange par instant, j'entends des prouts dans ce forum.Remarquez le bruit du vent ça détend. Non ici c'est l'odeur, pas très forte mais comme un retour de purin de poule, bien collant. Désagréable quand même. Vous avez vu Pyne Duythr ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 22:56 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Georges Clownet a écrit:
Vous avez vu Pyne Duythr ?

Non, desole ma biche. Par contre, j'ai vu passer une p'tite bite qui chlingue le smegma, avec un nez rouge. Un coup de tapette a mouche a merde et on n'en parlera plus, t'inquiete.











Ceci est le post numero 30000 de ce forum. J'ai gagne quelque chose?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Nov 2010, 23:30 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Un livre sur le créationnisme en Suisse dédicacé par Cajypart himself ! Si c'est pas un beau cadeau ça hein !

Ou une nuit avec moi ! :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2010, 07:56 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
La technocratie, c'est de la merde.


A prendre avec des pincettes donc ?

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2010, 08:06 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Archie Cash a écrit:
Tu parlais bien d'éducation à la maison, minable petite chose.

Je le nie formellement. (merde, je vais me faire traiter de négationniste...)
Je suis bien conscient que le raisonnement ne tient pas deux secondes si on généralise mon principe à autre chose qu'aux choix concernant la scolarité (j'abandonne avec l'usage du terme éducation, ça fait une page de délire à cause de ça) et à la santé (c'était un petit élargissement personnel du domaine de validité de ma proposition).
A moins d'élever les bébés en batterie?

Je te rappelle, pour prouver mon honnêteté, que mon message initial sur ce sujet, devenu polémique était en réponse à cette phrase que j'ai quoté:
Archie Cash a écrit:
Et puis, à la limite, il faudrait ici quasiment remettre en question la légitimité des parents à choisir pour leurs enfants.

Tu parlais bien de scolarité et uniquement de scolarité, n'est-ce pas? (j'espère)
Moi aussi.
Mais j'ai toujours autant de mal avec cette phrase (même dans le sens de scolarité)...
Ainsi qu'avec celle-ci:
Lord Dralnar a écrit:
Le seul remède est la liberté pour les parents, d’éduquer leurs enfants selon leurs valeurs

Et celle-ci:
Herr Doktor a écrit:
Et l'éducation dépend entièrement des parents, ça tombe sous le sens, c'est la nature.

Ch'ais pas...
Ca me fait furieusement penser à ça:
Le FN dit a écrit:
1) "La crise du système éducatif est la matrice de la crise française."
2) "L'Education Nationale n'assure plus correctement la formation générale." IL MENT.

1. Le constat
Ce qu'il faut savoir : Aujourd'hui, l'Education Nationale forme huit fois plus de bacheliers qu'il y a 50 ans. En 1946, obtenir le certificat d'étude ne concernait qu'une moitié des français. Aujourd'hui, plus de 60% atteignent le niveau du bac, qui était, il y a 50 ans, réservé à une élite. Les études du service militaire démontrent que le niveau progresse globalement dans des proportions fortes. La crise actuelle n'a pas grand chose à voir avec l'éducation. Le problème est économique.

2. Le rôle de l'école
Le FN dit : "L'école n'a pas vocation à assurer l'éducation des enfants en lieu et place des parents. L'école doit être celle de la nation. Elle a pour mission de transmettre aux nouvelles générations l'héritage culturel de notre civilisation."
Ce qu'il faut savoir : La pression sociale pour faire sortir l'école de son stricte rôle d'instruction est très forte. La crise économique et sociale vient renforcer une tendance qui demande au système scolaire de pallier les insuffisances du reste de la société et notamment de la famille. C'est la reconnaissance du rôle social et intégrateur de l'école. C'est aussi dû à l'éclatement de la cellule familliale avec le départ des grands parents et la multiplication des familles monoparentales. L'école vit dans la société, elle n'en est pas coupé.

3. La structure
Le FN dit : "L'Education Nationale est aujourd'hui le dernier dinosaure bureaucratique depuis la disparition de l'armée rouge. Chaque établissement déterminera son budget, ses conditions d'admission et de contrôle des connaissances, les conditions de recrutement des enseignants, son programme. L'éducation des enfants appartient aux parents. Ceux-ci doivent avoir le droit de choisir eux-mêmes l'école de leurs enfants."
Ce qu'il faut savoir : L'Education nationale rassemble 20% du budget de l'Etat et un peu moins de 2 millions de fonctionnaires. Parallèlement, son activité recouvre au minimum 15 ans de la vie de chacun d'entre nous (en fait, près de 20 ans de plus en plus souvent). Son rôle de formation est destiné à s'accroître. Il n'y a là rien de disproportionné. Pour garder un cadre national à notre système éducatif, pour garantir à chacun d'avoir les mêmes enseignements indépendamment de son lieu d'habitation, pour permettre à chaque famille qui déménage de pouvoir inscrire ses enfants à l'école près de chez eux : le caractère national des programmes, du recrutement des enseignants, des critères d'admission est indispensable. C'est le même souci d'égalité des chances de chaque enfant devant l'éducation qui exige l'application de la carte scolaire et de la sectorisation. Le "choix", c'est souvent la liberté des plus riches contre celle des autres.

http://angelrage.free.fr/education.html

(si vous voulez le lien du programme du front national, cherchez dans vos favoris.)

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2010, 08:24 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Mais sérieux Marcel, si à la place de Lord Dralnar tu m'avais répondu ça, je t'aurais envoyé une volée de bois vert.

J'avais écrit que je comprenais Lord Dralnar...
Citation:
Si tu captes pas ce que je veux dire, pas bien grave et n'en parlons plus. Aucune envie de développer à outrance, ce n'est qu'un petit détail. A+

Oui.
Et je pense que tout aura été dit sur le sujet.

A+. Ailleurs.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2010, 09:11 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Finalement....

Je me demandais si ce fil n'avait pas été dérouté ?
A mon avis il faudrait créer un nouveau topic . Genre « Cajypart est il un facho ? »
Un QCM peut être ?

Genre : « Cajy est il un facho ? » 
* Oui
* Oui

Rayez la mention inutile.

Je trouve que c'est un drôle de jeu.
Plus envie de jouer.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2010, 10:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
@ Marcel,
si j'ai bien compris : tu inventes toi-même un petit jeu assez stupide que tu n'aimes pas à juste titre, auquel tu ne veux pas jouer et auquel personne ne t'oblige à jouer.
Quel est le problème en fait ? Je ne suis (on n'est pas) pas sympa avec un de tes amis virtuels, c'est cela ?
Tu préfèrerais que le forum ne serve que pour y déposer des opinions sans risque de subir de retours, critiques, et épithètes sur celles-ci, de la part des autres intervenants ? ... c'est pas cela un forum de discussions publiques. Faut assumer ce que l'on écrit, par la forme comme par le contenu, ou mieux le rédiger ou alors s'abstenir si on n'est pas fichu de coucher ses idées sur clavier sans trop les trahir et les transformer. Navré pour les flemmards ou les gens trop occupés, mais le jeu de la discussion par écrit n'est pas le meilleur jouet que je connaisse pour les flemmards de la rédaction. Rien n'est obligé ici ni exigé si ce n'est de développer et défendre ce que l'on propose par des réflexions à défaut d'éléments, non ? Et d'assumer ce que l'on écrit.

______


:D Oh, ben ça alors ! Cajypart a collé un texte d'extraits pamphlétaires et inconsistants du FN, auquel sont ajoutées des remarques assez laborieuses, souvent assez déplacées sur ces premières, et tout cela lui rappelle furieusement ses interlocuteurs... arf arf arf Ca vole haut dis donc !
Et il n'est pas même fichu de dire en quoi... Même pas le cran ni de se donner la peine ni de mettre le pseudo des gens qu'il cite plus haut (je l'ai fait à ta place, c'est bon), ni fichu de décliner un peu clairement le pourquoi du comment.

Pauvre gars. On est ici avec Cajypart dans la même thématique d'infaillibilité que l'Église catho s'applique et s'accorde à elle-même, mais que Cajypart pratique ici pour l'instruction publique. Mêmes théorèmes de sacralisation et d'infaillibilité, insinués assez stupidement par la simple raison qu'il est trop intolérant et pas assez mûr intellectuellement pour comprendre les propos de ses interlocuteurs qui émettent finalement des bribes de remarques sur cette école publique qu'il sacralise ... Or c'est une nécessité, en vue d'amélioration des détails ne serait-ce que sociaux, techniques, d'accès et de meilleur développement profitable de l'élève au sein de celle-ci - tant qu'il y a aura des malvoyants et malentendants par ex -, que de critiquer les détails systémiques de l'école publique et les problèmes pouvant se poser et se posant, pour un principe que l'on défend par ailleurs tous ici présents.

Quelle idiotie que tes méthodes Cajy, tu me fais de la peine quand bien même tout ceci est ludique. Et pas même fichu de décrypter un minimum ce qu'il copie-colle, ni les commentaires sur ces slogans du FN ? Car comme d'hab, on ne sait pas trop ce que défend le FN: la scolarisation n'est pas obligatoire en France, mais seulement l'instruction. Pas plus le FN que la droite en général, ne mettent en cause le principe de l'école publique gratuite, ni de l'accès à une éducation pour tous... serait-on alors tous partisans du FN ?
Les remarques critiques sous ces slogans du FN sont quasiment aussi indigentes que celles du FN elles-mêmes (FN qui ne cache pas ses intentions de réviser le contenu des cours d'histoire à sa sauce négationniste, colonialiste, nationaliste, ou que sais-je...) et nettement plus laborieuses que celles du FN. Finalement, cette page d'un sombre blog anonyme tape à côté de son objectif critique et ne démontre que le misérabilisme et l'incompétence de celui qui la colle ici. Mais peut-on demander à un bourrin de poser un oeil critique sur la paille de haute tenue qu'il rumine quotidiennement ?

Revenons une dernière fois à nos moutons et à ta cohérence, et n'en parlons plus. Suite à des remarques sur ton premier et second post, tu ajoutais ceci, un peu désabusé :
"Mon "mieux vaut l'assistance publique" sur ce forum n'a pas plus de valeur qu'un "mort aux cons" tagué dans une cage d'escalier".
... donc c'était un pet de travers ? Ok, pas de souci. Et maintenant tu écris :
"Je le nie formellement. Je suis bien conscient que le raisonnement ne tient pas deux secondes si on généralise mon principe à autre chose qu'aux choix concernant la scolarité (j'abandonne avec l'usage du terme éducation, ça fait une page de délire à cause de ça) et à la santé (c'était un petit élargissement personnel du domaine de validité de ma proposition). A moins d'élever les bébés en batterie?
... càd que non, qu'en fait tes propos se limitaient à la scolarisation seulement...

On doit donc comprendre ici que ce n'était pas une sorte de "mort aux cons" tagué dans une cage d'escalier.". Car tu parlais bien d'éducation par les parents, faut pas trop prendre les gens pour des cons :
"On ne laisserait pas un parent charcuter les tripes de son gosse atteint de l'appendicite, on ne doit pas non plus le laisser charcuter l'esprit du gamin avec son scalpel créationniste. Mieux vaut l'assistance publique."
Car "assistance publique" = enlever un enfant de ses parents, le placer à l'assistance"...

Et j'en déduis naturellement que tu ne sais pas trop comment éponger ces premiers propos de ta plume, car tu te contredis d'un post à l'autre. N'aurait-il pas été plus simple de dire, genre "Ouais, ben j'avais écrit une petite énormité, et puis voilà. Je comprends bien que patati et patata, etc."
Personne ne va te bouffer le cul pour ça...

Ou crains-tu à ce point d'être accusé de faillibilité ?
A+ ma couille.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Nov 2010, 11:24 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
Cajypart a écrit:
Ch'ais pas...
Ca me fait furieusement penser...

Gros prétentieux. Je n'en crois pas un mot.

Et un bébé câliné par sa mère, ça te fait penser au FN?
Quand je lis tes messages, ça me fait furieusement penser à un trou du'c doté de bras tapant sur son clavier.

Faut pas être un décérébré du bulbe congénital pour oser sortir une stupidité pareille?
Et l'éducation dépend entièrement des parents, ça tombe sous le sens, c'est la nature.
fait penser à
1) "La crise du système éducatif est la matrice de la crise française."
2) "L'Education Nationale n'assure plus correctement la formation générale."

Et quand on te cause berger allemand, végétarien ou autoroute, tu penses à Hitler?
Image

_________________
"...the hypothesis of the existence of God is testable (in the same sense that string theory is testable), since thunderbolts coming out of the sky and striking atheists dead would give strong evidence that He (or She) exists."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Nov 2010, 07:36 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Archie Cash a écrit:
Et j'en déduis naturellement que tu ne sais pas trop comment éponger ces premiers propos de ta plume, car tu te contredis d'un post à l'autre. N'aurait-il pas été plus simple de dire, genre "Ouais, ben j'avais écrit une petite énormité, et puis voilà. Je comprends bien que patati et patata, etc."

Mais, pauvre abruti, ce qui est "énorme" c'est l'extrapolation que tu tire de mes propos en te servant de la polysémie de certaines mots et de l'ambiguïté de mes formulations.
Tu nous a fait un raisonnement par l'absurde sur un homme de paille afin de pouvoir immédiatement jeter l'anathème sur moi et rendre ainsi tout ce que je dis suspect sur le principe de "il n y a pas de fumée sans feu".
Ma phrase: "mieux vaut l'assistance publique" était une provocation que j'ai déjà qualifié d'odieux. Elle avait pour but d'exciter mes interlocuteurs et de susciter le débat.
C'était effectivement du second degré mais comme je ne l'ai pas immédiatement explicité comme tel lorsque tu me l'a ordonné, tu te sers de ce timing pour faire croire que c'était du premier degré et que ma proposition est "il faut retirer leurs enfants à leurs parents créationniste".
C'est une proposition ridicule que je n'ai jamais soutenu et qui sort de TON esprit pervers.
Archie Cash a écrit:
Ou crains-tu à ce point d'être accusé de faillibilité ?

Pas du tout. Mais dès qu'on aura parlé de ce que je pense vraiment et pas des pensées que tu me prête, on verra si j'ai tort ou pas.
Archie Cash a écrit:
Et il n'est pas même fichu de dire en quoi... Même pas le cran ni de se donner la peine ni de mettre le pseudo des gens qu'il cite plus haut (je l'ai fait à ta place, c'est bon), ni fichu de décliner un peu clairement le pourquoi du comment.

Je n'aime pas l'explicite. Le prêt-à-penser comme tu le pratique, ça me fout la gerbe. Je préfère donner des amorces de raisonnement et laisser les autres réfléchir. Ça stimule l'imaginaire.
Mais évidemment quand on stimule l'imaginaire d'un pervers...
Si je n'ai pas donné les pseudos, c'était volontaire, pour créer un effet: de manière anonyme, il était difficile de savoir quel phrase avait été dite par le FN et quelle phrase avait été énoncée par l'un de vous...
Mais c'est vrai que ta phrase est plus difficilement amalgamable avec les termes du FN que celles des deux autres...
Tu l'as bien senti et c'est pour cela que tu as mis les noms: tu t'offres la possibilité de sacrifier tes petits camarades au cas où ça tourne mal, sale petit lâche.
Ça prouve encore ta perversité.
http://couple.suite101.fr/article.cfm/l ... ion-danger
Archie Cash a écrit:
Pas plus le FN que la droite en général, ne mettent en cause le principe de l'école publique gratuite, ni de l'accès à une éducation pour tous... serait-on alors tous partisans du FN ?

Espèce de sale ordure, admets une bonne fois pour toute que tu es complètement en accord avec ces principes:

FN a écrit:
L'école n'a pas vocation à assurer l'éducation des enfants en lieu et place des parents.

FN a écrit:
L'éducation des enfants appartient aux parents.


Et que donc tu es en parfait accord avec ces grands principes fondamentaux sur l'éducation du Front National.
Il n'y a pas de honte: ce ne sont pas des valeurs uniques au FN. C'est un grand thème traditionnel de la droite en général. Des valeurs issues de la pensée bourgeoise et petite-bougeoise, mon soit-disant "proche-coco".
Parce qu'il faut que tu arrêtes de détourner l'attention sur moi: ce que tu défends, c'est ton droit de petit bourge qu'en a les moyens de pouvoir envoyer ta fille dans une école privée pour qu'elle ait accès à une meilleure éducation que les autres et lui donner un avantage. Et pour garder ce privilège, tu es prêt à laisser les enfants des autres se faire cramer la cervelle.
Parce que ce droit des parents à choisir la scolarité de leurs enfants est terrible dans de nombreux cas:
des parents qui estiment que les diplômes, ça sert à rien et que ce qui compte, c'est travailler et gagner de l'argent le plus vite possible et vont pousser des élèves talentueux à aller faire un apprentissage d'un métier manuel et à quitter l'école.
Des parents qui refusent que leur enfant fasse certaines options comme l'art ou la musique (parce que ça sert à rien).
Des parents qui refusent que leur fille fasse du sport parce qu'il faut laisser apparaitre certaines parties du corps nu.
Des parents qui obligent leurs enfants à prendre des filières qu'ils détestent: scientifique parce qu'ils sont des garçons, littéraire parce qu'elles sont des filles...Latin en 4ème...Allemand en première langue...Parce que ce sont les matières prises par les bons élèves...
Le droit des parents sur la scolarité de leurs enfants est dans de très nombreux cas plus un frein pour l'enfant qu'autre chose.

En pratique, le fait de confier ce droit aux professionnels de l'éducation est en fait un paravent qui permet de rendre ses droits sur sa scolarité à l'enfant lui-même (largement utile surtout lorsque le niveau d'instruction de l'enfant dépasse celui de ses parents... Ce qui n'est pas si rare...).
Bien sur, c'est en cas de conflit.
Si tout se passe bien, on peut parler de co-éducation entre l'école et les familles.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Nov 2010, 16:12 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
@ Jeune facho raciste qui s'ignore, dans le désordre.

Cajypette a écrit:
Je n'aime pas l'explicite. Le prêt-à-penser comme tu le pratique, ça me fout la gerbe. Je préfère donner des amorces de raisonnement et laisser les autres réfléchir. Ça stimule l'imaginaire. Mais évidemment quand on stimule l'imaginaire d'un pervers...
Ca je le laisse en grands caractères car c'est très joli : on y lit que tu bandes très beaucoup tes biceps. :D Après, ne te plains parce qu' "on interprète "faussement" tes propos", hein, ducon-la-joie.

Le reste, en petits caractères pour ne pas trop salir ni abuser.
Citation:
Parce que ce droit des parents à choisir la scolarité de leurs enfants est terrible dans de nombreux cas: des parents qui estiment que les diplômes, ça sert à rien et que ce qui compte, c'est travailler et gagner de l'argent le plus vite possible et vont pousser des élèves talentueux à aller faire un apprentissage d'un métier manuel et à quitter l'école. Des parents qui refusent que leur enfant fasse certaines options comme l'art ou la musique (parce que ça sert à rien). Des parents qui refusent que leur fille fasse du sport parce qu'il faut laisser apparaitre certaines parties du corps nu. Des parents qui obligent leurs enfants à prendre des filières qu'ils détestent: scientifique parce qu'ils sont des garçons, littéraire parce qu'elles sont des filles...Latin en 4ème...Allemand en première langue...Parce que ce sont les matières prises par les bons élèves... Le droit des parents sur la scolarité de leurs enfants est dans de très nombreux cas plus un frein pour l'enfant qu'autre chose
Waw, la tirade presque complète... Un résumé d'interview des 2 minutes du 20 heures ?
Jeune homme, crois-tu t’adresser dans ce forum à d’autres puceaux de 20 balais ? Mé non mon gars. Ces speechs on les connaît tous sur le bout des doigts et nous sommes capables d'en sortir de similaires – mais plus élaborés, consciencieux et mûrs, bien mieux crachés et moins théâtralement larmoyants - lorsque nécessaire. Tout le problème avec toi est que du haut de ton immaturité de vingt et quelques années - tel un jeune coq à gros bras et quelques poils au zizi – tu penses apprendre quoi que ce soit à ton auditoire, avec pareilles dépêches et banalités. Mon pauvre gars, tu n’es pas sur l’OZ ni feu le CZ, ni sur forum.fr : tu causes ici à des pères de famille, des hommes mûrs, et/ou même parfois militants de longue date pour l'éducation laïque. Pas à des branleurs métalleux en voie de fascisme qui se croient "à gauche", comme la bille qu'ils transportent sous le slip. Ce serait faire preuve d'intelligence que d'adapter un peu ton discours, de mettre au vestiaire ta nubile démagogie.

:D Et puisque, in fine, ce que tu cherches à prouver aux gens sur internet (car c'est finalement ton objectif distal depuis des années) c'est tout bêtement que tu es un homme, un vrai, viril et couillu ; le mieux serait de publier une photo de ton caryotype ou de tes couilles, de ta queue, ou que sais-je comme organe "mâle" sur internet (les tiens ou ceux d'un autre). Tu gagnerais du temps et tu pourrais enfin dormir tranquille, avec cette sérénité de l'homme qui se sent mâle et qui sait qu'on sait qu'il sait qu'on le sait...
Citation:
En pratique, le fait de confier ce droit aux professionnels de l'éducation est en fait un paravent qui permet de rendre ses droits sur sa scolarité à l'enfant lui-même (largement utile surtout lorsque le niveau d'instruction de l'enfant dépasse celui de ses parents... Ce qui n'est pas si rare...). Bien sur, c'est en cas de conflit. Si tout se passe bien, on peut parler de co-éducation entre l'école et les familles.
En pratique, mon pauvre ignare bleu-blanc-rouge, ce n'est pas seulement - comme c'est le cas en France - l'instruction qui est obligatoire en Suisse, mais l'école elle-même qui est obligatoire (et gratuite), jusqu'à l'âge de 15 ans... c'est dire où tu nages avec ces épouvantails que tu t'inventes et tes speechs téléphonés que tu m’adresses : un discours de subadulte qui débarque à peine dans la prise de conscience de la laïcité militante et du communautarisme en frenchitude.
En pratique aussi, cette école obligatoire et cet enseignement, sont obligatoirement le fait de professionnels de l’éducation – c’est dans les lois fédérales du pays.
Et en pratique encore, l’école privée n’est nullement ici assimilable à école confessionnelle, mais simplement une école où les parents amènent une participation financière pouvant aller de symbolique à plus élevée. Car l’état subventionne et école et parents, et lorsque l’école publique n’a pas l’infrastructure ou locaux, ou autre, pour répondre à certains exigences ou demandes, la ville et république laïque où je crèche prend en charge les choses.
L’idéal serait que les écoles publiques puissent répondre aux exigences d’une bonne éducation et scolarisation pour tous, adaptée à tous, et toujours financée entièrement par les deniers publics. Mais lorsqu’elles ne le peuvent pas, il faut mettre en route d’autres moyens le temps que les choses changent (que ce soit rythmes différents, capacités psychomotrices différentes, etc.). Je ne parle pas ici de confessions - c'est ton imaginaire d'intégriste fascisant et intolérant qui génère cette dernière - mais de tout un ensemble de trucs qui, dans le cas contraire, peuvent amener retards, échecs, et désintéressement scolaire par les élèves. Et l’état devrait – se doit – d’engager des moyens dans ce sens, mais a parfois un train de retard pour des raisons compréhensibles.

Et en pratique aussi, en France comme en Suisse, l'école publique propose déjà des options pour répondre à la diversité culturelle, et n'est pas si monolithique que cela malgré son programme élémentaire commun. Diversité culturelle et linguistique que tu confonds avec cultuelle, qui n’implique pas de donner plus de chances à certains qu'à d’autres mais les mêmes moyens à tous : les moyens de réussir leur scolarité/ou études ; tout comme tu confonds école privée et école confessionnelle ; tout comme tu amalgames éducation et instruction, tout comme tu mélanges maison et école, tout comme tu mixes obligation de soins et refus de soins. Tout comme tu mélanges volontiers prise en charge médicale et soigner son enfant. Un foutoir total dans ta tronche d'éjaculateur précoce mon gars.

Évidemment, un imbécile attardé dans ton genre – dont la seule obsession est de prouver qu’il en a – n’est enclin à rien d’autre qu’à assimiler tout discours aux exigences du FN ou des intégristes religieux à petites roubignoles… A croire que quand on partage trop de points communs avec ses "ennemis", c'est finalement qu'on ne peut pas se regarder soi-même dans une glace : on finit alors par voir partout sa même image, où qu'on regarde.

Très explicitement donc, tu ne sais visiblement pas de quoi tu causes. Et toutes ces problématiques que tu exposes - dignes d'un reportage de 2 minutes à la téloche - sont un pamphlet nourri d'ignorance et/ou de visionnages très premier degré de slogans caricaturaux, de mauvaise compréhension généralisée des interlocuteurs. Auxquels tu prêtes des épouvantails et des idées aussi lumineuses que ton incapacité à capter que tu ne t’adresses pas à des subadultes.

Citation:
Parce qu'il faut que tu arrêtes de détourner l'attention sur moi: ce que tu défends, c'est ton droit de petit bourge qu'en a les moyens de pouvoir envoyer ta fille dans une école privée pour qu'elle ait accès à une meilleure éducation que les autres et lui donner un avantage. Et pour garder ce privilège, tu es prêt à laisser les enfants des autres se faire cramer la cervelle.
C’est vrai que j‘ai quelques moyens que tu n'as sans doute pas. J’ai même très probablement les moyens de te foutre une branlée pas possible d’une seule main, et d’ensuite te faire inculper pour agression sur bibi. :mrgreen: Mais les démonstrations de force c’est idiot et pas (ou plus) dans mes habitudes. Ta p'tite cervelle finira bien par cramer toute seule à force de te branler les poignets et de te griller du chichon. C'est ta liberté. Je préfère dépenser mon énergie pour l’entretien de mon joli petit yacht - en attendant mes prochaines longues vacances où je pourrai aller me promener en mer avec lui – plutôt qu’avec un jeune coq violeur de poules empaillées.

__________

FN a écrit:
Cajypette a écrit:
Bibi, bel athée athlétique et riche héritier a écrit:
Pas plus le FN que la droite en général, ne mettent en cause le principe de l'école publique gratuite, ni de l'accès à une éducation pour tous... serait-on alors tous partisans du FN ?
Espèce de sale ordure, admets une bonne fois pour toute que tu es complètement en accord avec ces principes:
L'école n'a pas vocation à assurer l'éducation des enfants en lieu et place des parents.
Waw, sublime relation de cause à effet.
Citation:
Et que donc tu es en parfait accord avec ces grands principes fondamentaux sur l'éducation du Front National. Il n'y a pas de honte: ce ne sont pas des valeurs uniques au FN. C'est un grand thème traditionnel de la droite en général. Des valeurs issues de la pensée bourgeoise et petite-bourgeoise, mon soit-disant "proche-coco".
:D Certes, je suis clairement plus à gauche qu'un indécis intégriste qui change son discours selon comment le vent tourne - et je ne suis pas un p'tit facho acnéen, c'est clair. Cela marque nos distances et j'en suis ravi.

Je suis pour le TOUT gratuit concernant l'enseignement et les enfants. Pour que l'état (nos impôts directs y inclus) et toutes ses autres ressources, payent les études aux enfants - car l'école publique gratuite n'est que cela, cette gratuité payée par les contribuables. Gratuité et accès à l'enseignement qui doit s'adapter à certains particularismes, mais qu'actuellement il ne fait pas toujours avec grand succès pour des raisons parfois techniques mais parfois futiles: certaines options de langues ne sont pas prévues p.e., ce qui est dommage pour des enfants qui les souhaitent, etc.
__________________________

:beer: La future école de ma fille aura non seulement des compléments artistiques mais aussi des options langues et matières supplémentaires. C'est à l'école publique de répondre à ces demandes et particularités parfois handicapantes, en sus du socle d’enseignement commun et obligatoire, pauvre esquinté du cogito. En plus la future école de ma petite princesse elle est au bord du lac . Je pourrai aller la chercher avec mon modeste voilier, ça fait classe n'est-ce pas ? Je mettrai ma casquette de capitaine.

Voici mon catamaran. Qui est amarré en mer, bien entendu : http://www.rationalisme.org/pages/navig ... /cat2.html

Celui que je possède sur le lac est encore plus petit. Plus étroit surtout, car c'est un monocoque. Ca bouffe quand même du pognon l'entretien de ces joujoux en matière synthétique entourée d'eau, je te dis pas ! C'est honteux cette inflation des pièces et de l'entretien sur ces bateaux de loisir. Je dois faire des sacrifices sur mon autre passion pour les belles limousines. Un choix de vie. Saleté de fisc ! Il faudrait aussi militer pour la gratuité de l'entretien des voiliers.

A+ mon copain.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 54 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com