Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 26 Mar 2019, 02:59

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Catholicisme contre évolution
MessagePosté: 10 Juil 2005, 18:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Trouver un Dessein dans la Nature

Image

Par MGR. CHRISTOPH SCHÖNBORN (*)
Tribune publiée dans le New York Times le 7 juillet 2005


A partir de 1996, lorsque le Pape Jean-Paul II a dit que l'évolution (un terme qu'il n'a pas défini) était "plus qu'une hypothèse", les défenseurs du dogme néo-darwinien ont souvent invoqué la supposée acceptation – au moins tacite – de l'Eglise Catholique Romaine quand ils défendent leur théorie comme compatible d'une manière ou d'une autre avec la foi chrétienne.

Mais ce n'est pas vrai. L'Eglise Catholique, tout en laissant à la science de nombreux détails sur l'histoire de la vie sur terre, proclame que par la lumière de la raison, l'intellect humain peut facilement et clairement distinguer une intention et une planification dans le monde naturel, notamment le monde des choses vivantes.

L'évolution au sens d'un ancêtre commun est peut-être vraie, mais l'évolution au sens néo-darwinien – un processus non guidé et non planifié de variation aléatoire et de sélection naturelle – ne l'est pas. Tout système de pensée qui nie ou tente de trouver des explications aux preuves surabondantes de cette planification en biologie est de l'idéologie, pas de la science.

Considérez les vrais enseignements de notre bien-aimé Jean-Paul. Alors que sa lettre de 1996, plutôt vague et peu importante, est toujours et partout citée, nous ne voyons jamais personne discuter ces commentaires tenus lors d'une audience générale de 1985 et qui représentent son robuste enseignement concernant la nature :

"Toutes les observations concernant le développement de la vie mènent à une conclusion similaire. L'évolution des êtres vivants, dont la science cherche à déterminer les étapes et à en discerner le mécanisme, présente une finalité interne qui suscite l'admiration. Cette finalité, qui dirige les êtres dans une direction dont ils ne sont pas responsables et qu'ils ne contrôlent pas, nous oblige à supposer un Esprit qui est leur inventeur, leur créateur."

Il poursuit : "A toutes ces indications de l'existence de Dieu le Créateur, certains opposent le pouvoir du hasard ou des mécanismes intrinsèques de la matière. Parler de hasard pour un univers qui présente une si complexe organisation dans ses éléments et une si merveilleuse finalité dans sa vie serait l'équivalent d'abandonner la recherche d'une explication du monde tel qu'il nous apparaît. De fait, cela serait équivalent à admettre des effets sans cause. Ce serait abdiquer l'intelligence humaine, qui refuserait ainsi de penser et de rechercher une solution à ses problèmes."

Notez que dans cette citation le mot " finalité " est un terme philosophique synonyme de cause finale, dessein ou planification. Dans des commentaires lors d'une autre audience générale un an plus tard, Jean Paul conclut : "Il est clair que la vérité de la foi concernant la création est radicalement opposée aux théories de la philosophie matérialiste. Celles-ci considèrent que le cosmos est le résultat d'une évolution de la matière réductible purement au hasard et à la nécessité.".

Le Catéchisme de l'Eglise Catholique, qui fait autorité, est naturellement d'accord : "L'intelligence humaine est certainement déjà capable de trouver une réponse à la question des origines. L'existence de Dieu le Créateur peut être connue avec certitude par ses œuvres, par la lumière de la raison humaine." Il ajoute : "Nous croyons que Dieu a créé le monde selon sa sagesse. Ce n'est pas le produit d'une quelconque nécessité, ni d'un destin aveugle ou du hasard."

Dans une nouvelle péripétie malheureuse de cette vieille controverse, des néo-darwiniens ont récemment essayé de représenter notre nouveau pape, Benoît XVI, comme un évolutionniste satisfait. Ils ont cité une phrase concernant l'ascendance commune tirée d'un document de 2004 de la Commission Théologique Internationale, fait remarquer que Benoît était à cette époque à la tête de la commission, et conclu que l'Eglise Catholique n'a aucun problème avec la notion de "l'évolution" utilisée par le courant principal des biologistes – à savoir, synonyme de néo-darwinisme.

Pourtant, le document de la commission réaffirme l'enseignement éternel de l'Eglise Catholique sur la réalité de la planification dans la nature. Commentant l'usage abusif et courant de la lettre de Jean Paul de 1996 sur l'évolution, la commission met en garde sur le fait que "la lettre ne peut être lue comme une approbation générale de toutes les théories de l'évolution, notamment celles de provenance néo-darwinienne qui nient explicitement que la divine providence a un rôle réellement causal dans le développement de la vie dans l'univers.".

De plus, selon la commission, "Un processus évolutif non guidé, qui se déroulerait en-dehors du champ d'action de la divine providence, est tout simplement impossible."

Effectivement, dans son homélie lors de son intronisation il y a quelques semaines, Benoît a proclamé "Nous ne sommes pas un produit fortuit et sans signification de l'évolution. Chacun de nous est le résultat d'une pensée de Dieu. Chacun de nous est désiré, chacun de nous est aimé, chacun de nous est nécessaire."

A travers l'histoire, l'église a défendu les vérités de la foi donnée par Jésus Christ. Mais à l'époque moderne, l'Eglise Catholique se trouve également dans l'étrange position de défendre fermement la raison. Au 19ème siècle, le Premier Concile du Vatican a enseigné à un monde pris d'un nouvel enthousiasme pour la "mort de Dieu" que, par la seule raison, l'humanité pouvait parvenir à connaître la réalité de la Cause Sans Cause, le Premier Acteur, le Dieu des philosophes.

A présent, au début du 21ème siècle, face à des affirmations scientifiques telles que le néo-darwinisme et l'hypothèse du multivers en cosmologie qui ont été inventés pour éviter les preuves innombrables du dessein et de la planification trouvées dans la science moderne, l'Eglise Catholique défendra à nouveau la raison humaine. Elle le fera en proclamant que le dessein immanent que révèle la nature est réel. Des théories scientifiques qui tentent de trouver des explications à l'apparition de la planification comme le résultat "du hasard et de la nécessité" ne sont pas scientifiques du tout mais, selon les termes de Jean Paul, une abdication de la raison humaine.


(*) Christoph Schönborn, cardinal archevêque de Vienne, est un proche de Benoît XVI. Il est membre de la Commission Théologique Internationale et de la Congrégation pour l'Education Catholique du Vatican, et fut le secrétaire de rédaction du Catéchisme officiel de l'Eglise Catholique, publié en 1992.

-----

Note : Cet article du New York Times (en anglais) commente ces propos rétrogrades de l'archevêque et cite la totale consternation de scientifiques chrétiens...

Notez que le cardinal reprend les termes des ahuris partisans du "intelligent design", au point que certains se demandent si le saint homme ne puise pas directement ses sources dans les pages Web des sites créationnistes protestants !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 11 Juil 2005, 08:54 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Bonjour Zart

Il est extraordinaire, alors ce gugusse!!

Je relève (entre autres) ceci:

"L'évolution au sens d'un ancêtre commun est peut-être vraie, mais l'évolution au sens néo-darwinien – un processus non guidé et non planifié de variation aléatoire et de sélection naturelle – ne l'est pas. Tout système de pensée qui nie ou tente de trouver des explications aux preuves surabondantes de cette planification en biologie est de l'idéologie, pas de la science."

Alors, là, trop is te veel!

Elles sont où ses "preuves surabondantes de la planification"?

Et maintenant, "croire" est une science et nier l'ID devient une idéologie.

J'aimerais vraiment que tout ceux qui affirment qu'il y a des preuves de planification m'en apportent une seule!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 15 Juil 2005, 12:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Salut Lord Dralnar, l'article est intéressant, et peut être interprété de plusieurs façons.

L'homme parle de mystérieuses "preuves surabondantes", d'où l'on pourrait déduire qu'il a été, lui aussi, floué par les promoteurs du Design Intelligent. L'article du New York Times mentionne que l'archevêque reprend le vocabulaire et les arguments du Discovery Institute, un groupe de pression créationniste US très bien financé. D'autres que lui s'y sont fait prendre : des gens à surveiller.

Mais ce serait sans intérêt s'il ne s'agissait que d'un prélat donnant son avis personnel de béotien sur la théorie de l'évolution. Tant qu'à faire, il pourrait aussi exprimer son adhésion à la terre plate et au mouvement perpétuel, deux autres théories honteusement combattues par la science athée.

Non, là où cela se corse, c'est que son article dit en gros "de mon autorité d'archevêque et théologien de premier plan, voici la position officielle de l'église catholique". Et concernant la position du Vatican, l'auteur est cette fois-ci un expert mondial. D'autant plus qu'il cite des textes issus d'organisations catholiques officielles dont il est membre, et qu'il a probablement co-rédigés.

En règle générale, il ne faut pas attribuer au machiavélisme ce que l'on peut expliquer par la stupidité. Mais dans le cas présent, l'attaque me semble mûrement pensée.

En effet, le fond de commerce du Vatican n'est pas le rationnel, c'est le moins que l'on puisse dire ! Le catholicisme lutte actuellement pour les parts de marché dans les pays pauvres à forte croissance démographique ; ses concurrents sont le protestantisme évangéliste et l'islam. Et on n'attire pas les nouveaux convertis avec un dieu éthéré détaché du monde : il faut du miracle, du dogme et du merveilleux.

Or on le constate régulièrement, le créationnisme est un puissant vecteur de communication face aux gens sans éducation scientifique. Les sites islamiques et évangélistes font florès – et l'église catholique a apparemment froidement décidé de s'attribuer une part du gâteau.

Et cela en toute hypocrisie, car il n'est évidemment pas difficile pour un universitaire comme Schönborn de découvrir que ses fameuses "preuves" contre l'évolution n'existent pas.

Cet article est aussi un clou planté dans le cercueil des "magistères séparés" de la science et de la religion, lesquels auraient soi-disant des champs d'action disjoints. Cette idée est un bobard, bien entendu, et l'archevêque Schönborn le démontre avec éclat en s'opposant de front à une théorie scientifique. En d'autres temps, il aurait combattu le géocentrisme...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Juil 2005, 10:05 
New friend
New friend

Inscription: 18 Juil 2005, 09:36
Messages: 2
Code:
A présent, au début du 21ème siècle, face à des affirmations scientifiques telles que le néo-darwinisme et l'hypothèse du multivers en cosmologie qui ont été inventés pour éviter les preuves innombrables du dessein et de la planification trouvées dans la science moderne


:lol: Ben voyons! Toutes les avancées scientifiques pour tenter d'expliquer l'évolution qui ont eu lieu depuis Darwin ne sont là que pour essayer de s'accomoder de ces "preuves innombrables de planification", n'est-ce pas?

Alors d'abord la science commence à se demander si la seule théorie de Darwin suffit à expliquer l'évolution à elle toute seule. L'église s'en empare et dis: "vous voyez bien! la science ne peut pas expliquer la vie! ça prouve bien que tout cela a été crée par Dieu! (Et cela évidemment comme décrit dans la bible, il y a 20000ans toutes les espèces ont été crées d'un coup, BAM!)
Ensuite la science avance de nouvelles théories pour tenter de mieux appréhender l'évolution. Et là l'église dit: MEEE c'est juste pour tenter de s'accomoder de ces "preuves de planification!"

Evidemment ça arrangerait bien l'église que la science en reste à la seule théorie de darwin pour expliquer toute l'évolution et la diversité. Oui mais voila: il y a eu des avancées,de nouvelles théories, depuis... La théorie de Darwin n'explique pas tout (à elle toute seule), d'accord, mais de là à en conclure que finalement l'univers entier à bien été créé il y a 20000 ans, il y a une petite marge... (à côté de laquelle le grand canyon ressemble à un tout petit trou... guère plus grand qu'un terrier de musaraigne...)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Aoû 2005, 07:28 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
C'est intéressant ; après cet article du cardinal, certains scientifiques catholiques sont sortis de leur stupeur et écrivent des articles en protestation.

Un exemple est cette tribune du père Coyne, le directeur de l'observatoire du Vatican (en anglais) :

http://www.thetablet.co.uk/cgi-bin/regi ... blet-01063

Cet article, comme tous les autres du même genre, a bien sûr un défaut majeur.

Il explique ce que la position de l'église catholique devrait être si elle était dirigée par des gens pas trop obscurantistes. Tandis que le cardinal Schönborn explique ce que la position de l'église est sur ce sujet, citations à l'appui.

C'est pour cette raison que les articles qui chantent les louanges du merveilleux accord supposé entre foi et science ne sont que des dissertations creuses. Dans la réalité, ceux qui établissent les dogmes se moquent totalement des sentiments outragés des scientifiques.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Aoû 2005, 09:48 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
C'est l'éternel recommencement !

autrefois on assignait à résidence un scientifique qui argumentais le fait que la terre tournai autour du soleil en vertue, en fait de l'histoire de josué qui pris Jéricho avec l'aide de Dieu qui , dans cette "histoire" arrèta le soleil de tourner
C'est écrit par Dieu (nom de Dieu !) il s'est a r r è t é de t o u r n e r !
Donc c'est le Soleil qui tourne !

Bon maintenant, c'est foutu pour les culs bénis, preuve est faite que Dieu c'est gourré :shock:

Vas y que je te trouve d'autre inepties

Attention, aller au toilettes ou se munir de couches culotte avant de cliquer ici , car risque d'en pisser de rire

Si quelqu'un a la source ou simplement les bases du calcul , faut pas qu'il se gène :lol: :lol: :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Aoû 2005, 00:06 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
:lol:
oui c'est un classique celui là, on en avait déjà parlé.
C'est un joli conte avec le bouton rouge qui clignote et tout le tralala.

C''est vraiment un texte pour les crédules, sans bagage scientifique et informatique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2005, 00:38 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Le cardinal Schönborn vient de faire amende honorable...

Source : MSNBC, 4 octobre 2005

"Peut-être ne me suis-je pas exprimé assez clairement, ou les idées n'étaient-elles pas suffisamment claires" a-t-il déclaré piteusement dimanche dernier lors d'une conférence.

Les oreilles du saint homme ont dû sonner depuis sa déclaration tonitruante - et à mon avis très claire - de juillet dernier (traduite en tête du fil). A présent, il prend ses distances avec les avocats du Design Intelligent dont il avait repris les arguments et le vocabulaire dans sa tribune du New York Times.

Hier vilipendée par lui, la théorie de Darwin est maintenant "une des très grandes réalisations de l'histoire intellectuelle". Le cardinal ne voit plus de problème à combiner la "foi en un Créateur" et la théorie de l'évolution, à condition que "les limites d'une théorie scientifique soient respectées".

Quelles limites ? Schönborn entend par là que les scientifiques qui estiment que l'évolution "prouve qu'il n'y a pas eu de créateur" dépassent les bornes de leur profession. Ce qui s'appelle un homme de paille : dans la réalité, le cardinal serait bien incapable de trouver un chercheur sérieux qui affirme avoir prouvé l'inexistence de son dieu !

Et dire que Schönborn faisait partie des papabile, et était apparemment bien placé pour succéder à Jean Paul II... Avec un tel fromage mou dans la tête, il aurait fait un fier dirigeant de l'église catholique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Oct 2005, 10:51 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Zartregu a écrit:
Et dire que Schönborn faisait partie des papabile, et était apparemment bien placé pour succéder à Jean Paul II... Avec un tel fromage mou dans la tête, il aurait fait un fier dirigeant de l'église catholique.

Question fromage mou, Kaiser Benoit XVI - malgre une "finesse d'esprit" indeniable: faut etre un genie pour reussir a organiser, a echaffauder puis a pondre ce chef d'oeuvre de jesuitisme non-sensique qu'est le 'Catechisme de l'Eglise catholique' derniere mouture - se demerde pas mal non plus, mais dans d'autres secteurs inanitaires, c'est vrai.

Sinon: 'Evangelical Scientists Refute Gravity With New 'Intelligent Falling' Theory'. Arf! Ok, cette "news/blurg" est sans doute hors sujet dans ce fil, mais elle met assez bien en lumiere les procedes infantiles qui sont a la base des constructions IDistes.

Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Nov 2005, 02:25 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Lutte d'influence au Vatican, pro-évolution contre anti-évolution ? En tout cas, ça sent la reprise en main.

Le cardinal Français Paul Poupard, responsable du Conseil Pontifical pour la Culture (source) vient d'affirmer que la description de la Genèse de la création du monde et la théorie de Darwin sont "parfaitement compatibles" si la Bible est lue "correctement". En Italie, ses commentaires ont paraît-il été interprétés comme un rejet du "dessein intelligent". Par contre, aucun écho en France, j'en témoigne.

Un article plus complet :

Citation:
Le Vatican dit que les fidèles doivent écouter la science

Par Nicole Windfield, Associated Press
Vendredi 4 novembre 2005

Source : Washington Post, 4 novembre 2005

CITE DU VATICAN – Un cardinal du Vatican a affirmé jeudi que les fidèles devraient écouter ce que la science moderne laïque a à offrir, et les a avertis que la religion risque de se transformer en "fondamentalisme" si elle ignore la raison scientifique.

Le cardinal Paul Poupard, qui dirige le Conseil Pontifical pour la Culture, a fait ces commentaires lors d'une conférence de presse concernant un projet du Vatican pour aider à mettre fin à "l'hostilité réciproque" entre la religion et la science. Cette hostilité tourmente depuis longtemps l'Eglise Catholique Romaine et est partie prenante du débat sur l'évolution aux Etats-Unis.

Ce projet du Vatican a été inspiré par la déclaration de 1992 du pape Jean Paul II selon laquelle la dénonciation de Galilée par l'église au 17ème siècle fut une erreur résultant d'une "tragique incompréhension mutuelle". Galilée fut condamné pour avoir soutenu la découverte de Nicolas Copernic que la Terre tournait autour du Soleil ; à cette époque, l'enseignement de l'église plaçait la Terre au centre de l'univers.

"La leçon éternelle que représente le cas de Galilée nous pousse à garder vivant le dialogue entre les diverses disciplines, et en particulier entre la théologie et les sciences naturelles, si nous voulons éviter que des épisodes similaires se répètent dans l'avenir" a déclaré P. Poupard.

Mais il a ajouté que la science, elle aussi, devait écouter la religion.

"Nous savons où la raison scientifique peut aboutir par elle-même : la bombe atomique et la possibilité de cloner des êtres humains sont les fruits d'une raison qui veut se libérer de tout lien éthique ou religieux" a-t-il dit.

"Mais nous connaissons également les dangers d'une religion qui coupe ses liens avec la raison et devient la proie du fondamentalisme" a ajouté le cardinal.

"Les fidèles ont l'obligation d'écouter ce que la science moderne laïque a à offrir, tout autant que nous demandons à ce que la connaissance de la foi soit prise en considération comme une voix experte dans l'humanité".

Lors de la conférence de presse, il a été demandé à Poupard à et d'autres leur avis sur le débat science-religion qui fait rage aux Etats-Unis sur l'évolution et le "dessein intelligent".

Les partisans du dessein intelligent affirment que la sélection naturelle, l'un des éléments de la théorie de l'évolution, ne peut expliquer entièrement l'origine de la vie ou l'émergence de formes de vie hautement complexes.

Mgr. Gianfranco Basti, directeur du projet STOQ du Vatican (Science, Théologie et Quête Ontologique) a réaffirmé la déclaration de Jean Paul II en 1996 selon laquelle l'évolution était "plus qu'une simple hypothèse".

"Une hypothèse pose la question de savoir si une chose est vraie ou fausse" a-t-il dit. "(L'évolution) est plus qu'une hypothèse car on en a la preuve".

On lui a demandé ce qu'il pensait des commentaires faits en juillet par le cardinal Autrichien Christoph Schönborn qui, dans un article du New York Times, a évacué l'affirmation de 1996 de Jean Paul II comme "vague et peu importante" et semblait soutenir le dessein intelligent.

G. Basti est d'accord sur le fait que la lettre de 1996 de Jean Paul II "n'est pas une expression très claire d'un point de vue de la définition", mais il a dit que l'évolution prend de plus en plus d'autorité au fur et à mesure que sa preuve scientifique se développe.

P. Poupard, pour sa part, a mis l'accent sur le fait que ce qui est important est que "l'univers ne s'est pas fait lui-même, mais a un créateur". Mais il a ajouté "il est important pour les fidèles de savoir comment la science voit les choses afin de mieux comprendre".

Le projet du Vatican STOQ a organisé des cours et des conférences sur la relation entre science et religion et tient sa première conférence internationale sur "l'infini en science, philosophie et théologie" la semaine prochaine.


Image
Paul Poupard (l'homme au chapeau rigolo)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Nov 2005, 08:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Marrant ce cardinal!

C'est lui qui a confirmé la condamnation de Giordano Bruno 400 après son exécution!

cardinal Poupard a écrit:
" La condamnation pour hérésie de Giordano Bruno, indépendamment du jugement qu'on veuille porter sur la peine capitale qui lui fut imposée, se présente comme pleinement motivée ".


Plus d'info sur G. Bruno ICI.

En bref, c'est G. Bruno qui avait le premier émis l'hypothèse que l'univers était infini et qu'il devait donc exister d'autres mondes habités. Il fut brûlé en 1600 pour cela!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Nov 2005, 08:38 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 17:52
Messages: 305
Ben oui mais c'est un expert en humanité qui le dit :

le même cardinal a écrit:
"Les fidèles ont l'obligation d'écouter ce que la science moderne laïque a à offrir, tout autant que nous demandons à ce que la connaissance de la foi soit prise en considération comme une voix experte dans l'humanité".


Et l'histoire l'a clairement démontré.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Nov 2005, 09:56 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 19 Sep 2005, 19:13
Messages: 132
Citation:
"Nous savons où la raison scientifique peut aboutir par elle-même : la bombe atomique et la possibilité de cloner des êtres humains sont les fruits d'une raison qui veut se libérer de tout lien éthique ou religieux".


Hé voilà, il faut absolument qu'ils collent du religieux partout, ils se présentent toujours comme LE garde-fou, sans la religion et son enseignement l'homme, cet éternel curieux, va droit dans le mur.

Ils m'énervent mais ils m'énervent :mur:

Premièrement, la phrase pourrait s'arrêter à "éthique".

Deuxièmement les problèmes se posent non pas par la découverte en elle-même mais par l'utilisation que l'on fait de celle-ci. Cette phrase sous-entend qu'il est des domaines qu'il faut éviter sans penser qu'une découverte si elle n'a pas d'application immédiate "éthique" peut être une étape intermédiaire vers une découverte qui elle, peut aider l'humanité.

Bref sous couvert d'un discours "progressiste" persiste encore et toujours cet ancrage obscurantiste.

_____________________________________________________________
"où c'est qu'jai mis mon flingue t'as rien a foutre dans mon monde, arrache toi de là t'es pas d'ma bande,casse toi tu pues.... et marche à l'ombre...des cathédrales". Renaud+


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Nov 2005, 18:41 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Vraiment trop "top", cet article.

Quelques réflexions:

cardinal Pinocchio Poupard a écrit:
un projet du Vatican pour aider à mettre fin à "l'hostilité réciproque" entre la religion et la science. Cette hostilité tourmente depuis longtemps l'Eglise Catholique Romaine


Au départ, il s'agissait surtout d'une hostilité de l'église vis-à-vis de la science. Même maintenant, c'est faire beaucoup trop d'honneur à l'église de parler d'une hostilité que la science aurait envers elle.
L'église (et la religion dans son ensemble) n'a simplement pas à entrer en ligne de compte dans le démarche scientifique.

Le terme "tourmente" utilisé par Poupou me semble du plus haut comique.
Durant des siècles ce serait plutôt les "scientifiques" qui auraient été "tourmentés" (au sens propre) par l'église catholique romaine!



Citation:
la dénonciation de Galilée par l'église au 17ème siècle fut une erreur résultant d'une "tragique incompréhension mutuelle".


Je pense pour ma part que, dans le procès de Galilée, l'église s'est très bien fait comprendre. Elle n'aurait pas pu être plus claire! (tu te rétractes ou couicc!)

Poupou qui n'en rate pas une a écrit:
"Nous savons où la raison scientifique peut aboutir par elle-même : la bombe atomique et la possibilité de cloner des êtres humains sont les fruits d'une raison qui veut se libérer de tout lien éthique ou religieux


Il oublie peut-être que ce ne sont pas les scientifiques mais les responsables d'une des nations les plus croyantes qui ont décidés de l'utiliser, cette fichue bombe!

Eet, oui, encore lui a écrit:
ce qui est important est que "l'univers ne s'est pas fait lui-même, mais a un créateur". Mais il a ajouté "il est important pour les fidèles de savoir comment la science voit les choses afin de mieux comprendre".


Pour les preuves de la création de l'univers, on attend toujours mais la seule chose à comprendre, c'est que science et religion n'ont strictement rien en commun!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Nov 2005, 00:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Selon certains articles, Schönborn n'aurait pas changé d'avis ; il dirait que sa rétractation supposée est une mauvaise interprétation des journalistes.

Mais la dernière nouvelle est que... Benoît XVI vient de s'exprimer sur le sujet. Devinez dans quel camp se range ce chantre de la modernité ?

Source : Associated Press, 11 novembre 2005

Citation:
Le Pape dit que l'univers a été créé par un "projet intelligent"

Le pape Benoît XVI s'est aventuré indirectement dans le débat sur l'évolution aux Etats-Unis, en disant que l'univers a été fabriqué par un "projet intelligent" et en critiquant ceux qui, au nom de la science, disent que sa création a eu lieu sans direction ni ordre.
Benoît XVI a fait ces commentaires impromptus lors d'une audience générale ce mercredi. Le journal du Vatican L'Osservatore Romano a publié le texte complet de ses remarques dans son édition de jeudi.

Le pape a concentré ses réflexions lors de l'audience sur une lecture des écritures qui disent que l'amour de Dieu se voit dans les "merveilles de la création".

Il a cité Saint Basile le Grand, un saint du 4ème siècle, qui disait que certaines personnes, "trompées par l'athéisme qu'elles portent en elles, imaginent un univers libre de direction et d'ordre, comme à la merci du hasard".

Le pape a commenté : "Combien de ces gens existe-t-il aujourd'hui? Ces gens, trompés par l'athéisme, croient et tentent de démontrer qu'il est scientifique de penser que tout est libre de direction et d'ordre".

"Avec les Ecritures Sacrées, le Seigneur éveille la raison qui sommeille et nous dit : Au commencement, il y avait le monde créatif. Au commencement, la parole créatrice – la parole qui a tout créé et créé ce projet intelligent qu'est le cosmos – est aussi amour" a-t-il dit.

Ces commentaires ont été immédiatement célébrés par les partisans de la conception intelligente (intelligent design), qui estiment que l'univers est si complexe qu'il doit avoir été créé par une puissance supérieure. Les promoteurs de cette théorie cherchent à obtenir des écoles publiques qu'elles enseignent la conception intelligente.

Les critiques disent que la conception intelligent est simplement du créationnisme – une lecture littérale du récit biblique de la création – camouflé par du langage scientifique. Ils disent que cela ne doit pas faire partie d'un cursus scientifique.

Des questions sur la position du Vatican sur l'évolution ont été soulevées en juillet par le cardinal Autrichien Christoph Schönborn.

Dans une tribune dans le New York Times, Schönborn a semblé approuver la conception intelligente et a désavoué une affirmation de Jean Paul II en 1996 selon laquelle l'évolution était "plus qu'une hypothèse". Schönborn a dit que la déclaration de l'ancien pape était "plutôt vague et peu importante".

Schönborn était présent lors de l'audience de mercredi. Il était assis sur le dais derrière Benoît XVI sur la Place Saint Pierre, accompagné d'autres évêques Autrichiens qui effectuaient l'une de leurs visites régulières au Vatican.

Cela sent la lutte d'influence à couteaux tirés entre les camps de Poupard et de Schönborn. Et si le cardinal français a pour l'instant le beau rôle, il affirmera exactement l'inverse, à contrecœur, si le néo-créationnisme devient doctrine catholique...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2008, 15:51 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
article fort instructif, ô combien!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: 16 Aoû 2008, 19:41 
New friend
New friend

Inscription: 30 Juin 2008, 22:39
Messages: 9
Localisation: Seine-maritime
Ageasse a écrit:
C'est l'éternel recommencement !

autrefois on assignait à résidence un scientifique qui argumentais le fait que la terre tournai autour du soleil en vertue, en fait de l'histoire de josué qui pris Jéricho avec l'aide de dieu qui , dans cette "histoire" arrèta le soleil de tourner
C'est écrit par dieu (nom de dieu !) il s'est a r r è t é de t o u r n e r !
Donc c'est le Soleil qui tourne !

Bon maintenant, c'est foutu pour les culs bénis, preuve est faite que dieu c'est gourré :shock:

Vas y que je te trouve d'autre inepties

Attention, aller au toilettes ou se munir de couches culotte avant de cliquer ici , car risque d'en pisser de rire

Si quelqu'un a la source ou simplement les bases du calcul , faut pas qu'il se gène :lol: :lol: :lol:


Cette histoire est populaire, il semble que ça soit un fake (d'après snopes.com)
http://www.snopes.com/religion/lostday.asp (en anglais, forcément) (à copier/coller, j'ai l'impression que les balises URL déconnent)

_________________
« Toi tu es laide et tu connais pas ta chance : au moins si on t’aime c’est pour une autre raison » C. B.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com