Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 22 Mar 2019, 15:04

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 10 Avr 2006, 19:30 
Photosynthétique
Photosynthétique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Avr 2005, 23:37
Messages: 143
WASHINGTON (AFP) - Les scientifiques ont pour la première fois montré étape par étape le processus par lequel la nature créé une nouvelle pièce de mécanique moléculaire en modifiant des éléments existant, dans une étude publiée par la revue américaine Science datée de vendredi.

Ces travaux confirment la théorie de l'évolution de Darwin et contredisent ses adversaires, tenants de la théorie du "dessein intelligent".

"Nous avons découvert que la complexité moléculaire évolue par transformation, par le biais d'un processus d'exploitation moléculaire, permettant à de vieux gènes, forcés par la sélection à des fonctions entièrement différentes, d'être recyclés pour de nouvelles fonctions", a affirmé Joe Thornton, biologiste et principal auteur de cette étude.

"Notre recherche fait la démonstration de l'erreur fondamentale de l'argument de ceux remettant en question la théorie de Darwin", a encore dit ce scientifique de l'université d'Oregon (nord-ouest)

Les adversaires de Darwin, soutiennent que les systèmes moléculaires sont trop complexes pour s'expliquer par une évolution progressive résultant uniquement du processus de sélection naturelle .

"De nouvelles techniques nous permettent de voir comment d'anciens gènes, aujourd'hui disparus ont évolué il y a des centaines de millions d'années", a expliqué Thornton.

Ces biologistes ont pu ainsi reconstituer l'évolution du gène récepteur de l'hormone aldostérone (régulateur des reins) ayant existé 450 millions d'années plus tôt, avant que le premier animal pourvu d'un squelette n'apparaisse sur Terre.

Les expériences ont montré que ce récepteur avait la capacité d'être activé par l'aldostérone bien avant que cette hormone existe et que ce récepteur a également répondu à une hormone beaucoup plus ancienne que l'aldostérone mais de structure similaire.

Le récepteur était donc "pré-adaptable" pour devenir apte à une nouvelle relation fonctionnelle avec l'aldostérone une fois que celle-ci apparaîtra.

"Le processus d'évolution de la mécanique moléculaire par étape que nous avons pu reconstituer est entièrement conforme à la théorie de Darwin", a souligné Joe Thornton.

Article complet téléchargeable

_________________
Le rire est comme le jus de lait d'éléphant mâle. Sa saveur s'épuise moins vite que le bubble-gum de jus de canne à sucre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Juil 2006, 23:17 
New friend
New friend

Inscription: 06 Nov 2005, 13:15
Messages: 8
L'évolution de Darwin réfuté au niveau moléculaire ( traduction anglais-francais )http://www.idthefuture.com/2006/04/the_lamest_attempt_yet_to_answ.html

La tentative la plus boiteuse de répondre encore à la complexité irréductible du défi posé par l'évolution darwinienne

Michael Behe

L'étude par Bridgham et autres (2006) édités dans la question du 7 avril de la Science est la tentative la plus boiteuse - et peut-être la tentative la plus boiteuse qui est même possible - de braquer le problème que la complexité irréductible pose pour Darwinism.

Le résultat inférieur de l'étude est ceci : les auteurs ont commencés par une protéine qui a déjà eu la capacité d'agir l'un sur l'autre fortement avec trois genres d'hormones stéroïdes (aldostérone, cortisol, et « Doc. » [11-deoxycorticosterone]). Après présentation de plusieurs mutations simples la protéine a agi l'un sur l'autre beaucoup plus faiblement avec tous ces stéroïdes. En d'autres termes, une capacité préexistante a été diminuée.

C'est ca ! Le fait que cette étude extrêmement modeste et essentiellement non pertinente est bourrée le crâne organiser avec des communiqués de presse, un commentaire dans la Science par Christoph Adami, et de prochaines histoires dans les médias traditionnels, démontre la grande inquiétude que quelques gens sentent au sujet de la conception intelligente.


Dans l'étude les auteurs ont souhaité voir si deux reliaient les protéines modernes appelées le récepteur (GR) glucocorticoïde et récepteur de minéralocorticoïde (M.) pourrait être dérivé d'une protéine héréditaire commune. En utilisant l'analyse intelligente les auteurs ont fait une protéine qu'ils ont pensé représenté la protéine héréditaire. Que la protéine lie plusieurs, hormones structural-semblables, de même que M. moderne. Elles ont alors présenté deux changements d'acide aminé dans la protéine qui sont trouvés dans le gr. moderne. Les deux changements ont fait lier la protéine héréditaire les différents genres d'hormones n'importe où de dix à mille-se plient plus faiblement. Cette aldostérone liée aux protéines au sujet de triple plus faiblement que le cortisol. Les auteurs notent que GR moderne (dans les tetrapods) lie également l'aldostérone plus faiblement que le cortisol. Ainsi peut-être, la pensée disparaît, un gène héréditaire qui pourrait lier les deux hormones reproduites dans le passé, une copie a accumulé ces deux mutations pour devenir le GR moderne, et l'autre copie est allée bien à M. moderne.

Voici le nombre de commentaires dans la réponse :

1) Ceci continue la tradition darwinienne vénérable de faire des réclamations grandioses basées sur des résultats musardants. Il n'y a rien dans le papier qu'un partisan d'identification penserait était au delà de mutation aléatoire et de choix normal. En d'autres termes, c'est un épouvantail.

2) Les auteurs (Christoph y compris Adami dans son commentaire) définissent commodément la manière « de complexité irréductible », vers le bas. Je certainement ne classifierais pas leur système comme IC. Les systèmes d'IC que j'ai discutés dans la boîte noire de Darwin contiennent des facteurs multiples et actifs de protéine. Leur « système », d'une part, se compose juste d'une protéine simple et de son ligand. Bien qu'en nature le récepteur et le ligand fassent partie d'un plus grand système qui a une fonction biologique, le morceau de ce plus grand système qu'ils sélectionnent ne fait rien par lui-même. En d'autres termes, les composants d'isolement qu'ils fonctionnent ne sont pas dessus irreducibly complexe.

3) Dans l'expérience juste deux résidus d'acide aminé ont été changés ! Aucun nouveau composant n'a été ajouté, aucuns vieux composants a été emporté.

4) Rien de neuf a été produit dans l'expérience ; plutôt, la capacité préexistante de la protéine de lier plusieurs molécules a été simplement affaiblie. Les ouvriers commencent leurs expériences par une protéine qui peut fortement lier plusieurs, stéroïdes structural-très-semblables, et ils finissent avec une protéine qui lie au mieux certains des stéroïdes dix fois plus faiblement. (Figure 4C)

5) De tels résultats ne sont pas différents du développement de la résistance antibiotique, où les changements simples d'acide aminé peuvent causer la liaison d'une toxine à une protéine particulière à la diminution (par exemple, résistance de warfarin chez les rats, et résistance à de diverses drogues de SIDA). Les partisans intelligents de conception conviennent heureusement que de tels changements minuscules peuvent être accomplis par mutation aléatoire et choix normal.

6) Dans la « moindre » intermédiaire de promesse (L111Q) la protéine a essentiellement perdu sa capacité de lier n'importe quel stéroïde. Dans la protéine intermédiaire « la plus prometteuse » (celle qui a juste le changement de S106P) la protéine a perdu environ 99% de sa capacité de lier le Doc. et le cortisol, et environ 99.9% perdus de sa capacité de lier l'aldostérone. (Figure 4C)

7) Bien que les auteurs impliquent (et des réclamations d'Adami directement) qui la protéine subie une mutation est spécifique pour le cortisol, en fait elle lie également l'aldostérone avec environ la moitié de l'affinité. (Comparer les courbes rouges et vertes dans le graphique droit inférieur de la figure 4C.) ce qui est plus, il y a réellement une différence beaucoup plus grande (au sujet de trente-plier) dans l'affinité obligatoire pour l'aldostérone et le cortisol avec le commencement, protéine héréditaire que pour la finale, protéine subie une mutation (au sujet de double). Ainsi la capacité de la protéine de distinguer entre les deux ligands a diminué près dix fois.

8) On penserait que la diminution cent fois de la capacité de lier un stéroïde serait au moins au commencement un changement très nuisible qui serait sarclé dehors par choix normal. Les auteurs ne déterminent pas cela ; ils supposent simplement que ce ne serait pas un problème, ou que le problème pourrait de façon ou d'autre être facilement surmonté. Ni ils examinent leur spéculation que le Doc. pourrait de façon ou d'autre agir en tant que ligand intermédiaire. En d'autres termes, de mode darwinienne typique les auteurs passent au-dessus avec leurs imaginations ce qui en réalité serait très probablement des difficultés biologiques graves.

9) Le fait que de tels résultats très modestes vont bourrés le crâne organiser en plus, je suspectent fortement, à l'antipathie que beaucoup de scientifiques se sentent vers l'identification qu'à la valeur intrinsèque de l'expérience elle-même.

10) En conclusion, les résultats (et même imaginere-et-problématique
comme scénario) sont tout à fait en conformité avec ce que les partisans d'identification déjà pensait que les processus darwiniens pourraient faire, ainsi ils n'affecteront pas notre évaluation de la science. Mais il fait beau de savoir que le magazine de la Science pense à nous !




Michael J. Behe est professeur des sciences biologiques à l'université de Lehigh en Pennsylvanie. Il a reçu son Ph.D. en biochimie de l'université de la Pennsylvanie en 1978. La recherche courante de Behe comporte la délinéation de la conception et le choix normal en structures de protéine.

En plus de l'édition plus de 35 articles en journaux biochimiques arbitrés, il a également écrit les dispositifs éditoriaux dans la revue de Boston, le spectateur américain, et les temps de New York. Son livre, la boîte noire de Darwin discute les implications pour néo--Darwinism de ce qu'il appelle les systèmes biochimiques « irreducibly complexes ». Le livre a été internationalement passé en revue dans plus de cent publications et récemment appelé par le magasin national de revue et du monde en tant qu'un des 100 livres les plus importants du 20ème siècle.

Behe a présenté et a discuté son travail aux universités principales dans l'ensemble de l'Amérique du Nord et de

http://frederic9323.skyblog.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 10 Juil 2006, 03:36 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Peux-tu faire une petite synthèse personnelle de ton post, en français (dans le texte) images à l'appui (figure 4 C)?

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 12 Juil 2006, 10:21 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
je pense que les logiciel de traduction, c'est pas encore au point :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Juil 2006, 08:06 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2005, 03:28
Messages: 459
Je n'avais pas encore eu l'heur de croiser ce roco soko là. Un spécimen qu'on a déniché.
D'abord un tout petit point d'info car je ne crois pas que cela a été dit. Joe Rokocoko (prononcer roquossoquo) est un des meilleurs ailiers du monde en rugby et joue chez les All Blacks.
Image (Cliquez sur l'image)
On y voit Joe Rokocoko qui, avec les Blacks, "stoppe" les Springbox (c'est le nom de l'équipe Australienne).
Notre Roco soko à nous joue dans l'équipe des pieds nickelés créationnistes évangéliques et il rêve de stopper
- les athées (c'est une obsession maladive chez lui quand on voit le nombre d'articles contre l'athéisme dans son blog)
- les évolutionnistes
- les partisans de la laïcité
- les partisans de l'avortement
- la contraception
- les préservatifs
- les vaccins
- le four à micro-ondes (?)
- les films X
- l'homosexualité
- la sodomie car, comme nous l'assure notre copain roco, "Une pénétration trop brutale peut provoquer micro-coupures ou saignements. La sodomie est un facteur de création d'hémorroïdes, de fissures anales, voir (pour les pratiques extrêmes dérivées de la sodomie) de prolapsus anal ou d'incontinence anale".
- La suppression des corrections physiques dans les écoles car, comme nous l'assure toujours notre copain, "il faut noter que aujourd'hui les corrections physiques ne son plus a la mode dans l'education et on peu noter en meme temp une hausse de la delinquance chez les mineurs qui est peut etre lié a un certain laxisme d'education"

Avant sur www.rationalisme.org il avait pris comme pseudo "fred" et vu le nom de son blog ça doit être son prénom. Quand il a été viré en Novembre dernier il est revenu sous le pseudo de "roco soko" avec toujours la même obsession, sa lutte contre l'athéisme.
Après 2 messages le 8 Novembre 2005 où il avait tout de suite été découvert malgré sa feinte grossière il s'était mis aux abonnés absents mais le voilà qui revient, toujours aussi fringant, avec ses articles mal traduits.
Il m'a envoyé l'adresse de son blog en MP au cas où je ne l'aurais pas vu sur le forum. Ce n'était pas la peine. On voit que son blog n'est qu'une suite de longs copiés/collés entrecoupés parfois de "réponses" (comme il dit), c'est-à-dire quelques lignes personnelles bourrées de fautes d'orthographe et de clichés (comme par exemple Hitler était athée).
Mais peu de personnes lisent son blog. Il n'y a qu'à voir le nombre de commentaires et surtout la qualité. Par exemple dans les commentaires de sa diatribe contre le darwinisme on peut lire:
- Moi je suis contre cette théorie de Darwin. Mais aujourd'hui, on insiste encore et toujours - exemple des bac de SVT - à rabacher cette théorie qu'on essaie de tenir debout. C'est du n'importe quoi, et cela sans preuve concrets. On dit voila, mutation, nouvel être, sélection naturelle, nouvelle espèce.... c'est pathétique.
- moi je sui contre la téhorie de Darwin é on ma di ke a la fin de sa vie i lavé avoué ke sa téori été fauss
Ce sont les lecteurs du blog de roco qui sont pathétiques, sans compter ceux qui comprennent de travers. Une fois roco reprend un texte écrit par athisme.free.fr reproduit par libresansdieu.org ("Athée, bible" sur http://frederic9323.skyblog.com/2.html) pour le contredire (toujours son obsession de l'athéisme) et un de ses rares lecteurs lui envoie le commentaire suivant:
"tu dis "libre sans dieu" mais C tu qu'on est + libre quand on a D limites?? sur ce Dieu tout puissant t'M"
A quoi ça sert que notre roco se décarcasse pour des idiots qui ne comprennent même pas qu'il lutte pour le bien et pour le règne de Dieu sur terre.

Faute de lecteurs sur son blog notre roco (tel Rocco Siffredi dans ses films mais lui ce n'est pas la même obsession que notre roco à nous) revient sur www.rationalisme.org pour se battre dans l'antre du démon en dépit du danger.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com