Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 03 Aoû 2020, 11:30

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 28 Aoû 2006, 00:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Pour Fernan Satan qui aime bien les grands bateaux !

La Bible est claire. Dans le chapitre 6 de la Genèse, Dieu ordonne à Noé de construire une arche :

Dieu a écrit:
Fais-toi une arche de bois de gopher; tu disposeras cette arche en cellules, et tu l'enduiras de poix en dedans et en dehors. Voici comment tu la feras: l'arche aura trois cents coudées de longueur, cinquante coudées de largeur et trente coudées de hauteur.

Tu feras à l'arche une fenêtre, que tu réduiras à une coudée en haut; tu établiras une porte sur le côté de l'arche; et tu construiras un étage inférieur, un second et un troisième.

Si on choisit avec Wikipedia une coudée de 45 centimètres, cela fait une arche de 135x22x13 mètres. Dans ce volume Noé a fait rentrer par la porte des couples de toutes les espèces terrestres.

Les chrétiens fondamentalistes estimant que tout cela est la pure vérité, reste donc à reconstituer l'engin.

Le site suivant contient des maquettes de l'arche de Noé, patiemment et pieusement réalisées par des croyants.

http://www.worldwideflood.com/ark/model ... delers.htm

Image

Image

Image <= L'enclos aux dinosaures

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Aoû 2006, 16:18 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 22 Aoû 2006, 23:53
Messages: 13
ca flottera jamais :lol:

surtout si l'arche en question démarre de southampton

_________________
REVELATION 13.7 "Et il lui fut donné de faire la guerre aux saints, et de les vaincre. "


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Aoû 2006, 18:15 
Défioliant
Défioliant

Inscription: 17 Juil 2006, 16:18
Messages: 49
Localisation: Bretagne
N'empèche quelle santé ce Noè!

Si je me souviens bien il est censée l'avoir construit tout seul son paquebot, non ?

Il a dut en abattre des hectares de forêts!

Du coup, moins de plantes pour faire la photosynthése, donc plus de dioxide de carbone dans l'air, donc réchauffement de la planète, donc fonte des glaces, donc déluges!

Il est fort ce Noé ! :soupir2:

_________________
...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Aoû 2006, 21:19 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Vu l'aération, ça devait puer sévère dans ce rafiot.

Les merdes d'animaux, on les évacuaient comment?

Parcequ'avec les seuls Noé et famille, il davait y avoir de vaches problème de maintenance!

Idem pour leur filer à bouffer; j'ai pas vu énormémént de place dédiée aux réserves de bouffe et d'eau (sauf si ils buvaient l'eau salée, bien sur!).

Le pire, c'est qu'avec toutes ces impossibilités et même en les leur mettant sous le nez, ils arrivent encore à y croire, ces tarés! :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Aoû 2006, 23:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Lord Dralnar a écrit:
Vu l'aération, ça devait puer sévère dans ce rafiot.

Les merdes d'animaux, on les évacuaient comment?

On voit bien là le manque d'élévation d'esprit des mécréants, et leur absence totale de sens pratique.

Il se trouve que l'Arche de Noé est un bateau, et flotte donc sur l'eau. Par conséquent, il suffit d'ôter quelques planches dans la cale afin que les eaux usées s'évacuent tout naturellement dans l'océan. Cela en tirant profit de la force de la gravité.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Aoû 2006, 02:23 
Dysplasie cérébrale
Dysplasie cérébrale

Inscription: 22 Aoû 2006, 02:10
Messages: 35
remarque /
le recit islamique est totalement différent : innondation n'a pas touché toute la terre mais une partie bien limité et donc le nombre d'aniamux ce n'est que les espéces qui vivent dans cette partie ou région terrestre voila la différence entre récit coranique et biblique ...le coran rectifie les sottises judaiques qu'ils avaient plagié des religions monotheistes avant le judaisme en lui ajoutant ces blagues


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Aoû 2006, 02:27 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
8-) Oui, mais le problème du coran est que l'arche de Noé flottait sur les sables du désert.

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Aoû 2006, 02:36 
Dysplasie cérébrale
Dysplasie cérébrale

Inscription: 22 Aoû 2006, 02:10
Messages: 35
Priscilla a écrit:
8-) Oui, mais le problème du coran est que l'arche de Noé flottait sur les sables du désert.

jamais entendu parler :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 29 Aoû 2006, 06:55 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Aryen

Citation:
le recit islamique est totalement différent : innondation n'a pas touché toute la terre mais une partie bien limité et donc le nombre d'aniamux ce n'est que les espéces qui vivent dans cette partie ou région terrestre voila la différence entre récit coranique et biblique ...le coran rectifie les sottises judaiques qu'ils avaient plagié des religions monotheistes avant le judaisme en lui ajoutant ces blagues


C'est pas très intelligent d'essayer de rectifier une connerie monumentale par une autre connerie tout aussi monumentale.

Si tu veux affirmer l'existence d'un déluge partiel et la création d'une arche afin de sauver ce qui pouvait l'être, il te faudra nous le prouver par autre-chose que des extraits de textes criminogènes débiles tirés des prétendus livres saints.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Oct 2006, 10:33 
Avatar de l’utilisateur
Morveuxbientotplusla a écrit:
remarque /
le recit islamique est totalement différent : innondation n'a pas touché toute la terre mais une partie bien limité et donc le nombre d'aniamux ce n'est que les espéces qui vivent dans cette partie ou région terrestre voila la différence entre récit coranique et biblique ...le coran rectifie les sottises judaiques qu'ils avaient plagié des religions monotheistes avant le judaisme en lui ajoutant ces blagues


En gros, à partir d'une jolie histoire biblique, les rédacteurs du Coran ont écrit une belle histoire coranique. C'est un peu le même principe que les histoires drôles, en fait. On les connaît, on les raconte, on les transforme, on les tripatouille, et hop, à la fin, on aboutit à une nouvelle blague prête à être racontée au bistrot du coin.

Et pour ton information, le "grand déluge" est un événement récurrent dans beaucoup de récits mythologiques. A l'origine, il est évoqué dans "l'épopée de Gilgamesh", une compilation de légendes sumériennes datant d'environ 2700 ans avant notre ère (et, comme c'est amusant, la Mésopotamie n'est pas très loin du lieu de naissance des "religions du Livre". Pour une coïncidence...). Cette légende (qui, cependant, a peut-être un fondement historique et scientifique. Certains historiens et climatologues pensent que ce mythe du Déluge pourrait trouver sa source dans la remontée des eaux liée à la transition post-glaciaire il y a environ 8000 ans, mais c'est un autre débat) se retrouve également chez les Grecs, les Egyptiens et même les Mayas et les Amérindiens (un "grand déluge" est cité dans le "Popol Vuh", une compilation de légendes des indiens Quichés).

En résumé, le Coran ne "rectifie" rien du tout. Comme la Bible avant lui, il a tout simplement remis au goût du jour une vieille légende sumérienne en lui ajoutant quelques interprétations fumeuses à propos d'un méchant Dieu sacrément rancunier qui aurait nettoyé la terre au kärcher.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Oct 2006, 10:43 
Avatar de l’utilisateur
Hop. Pour info, un copier-coller de la page Wikipédia consacrée à la remontée des eaux suite à la transition post-glaciaire et les interprétations humaines qui en furent tirées.

Pas de Yahweh, de Dieu ou d'Allah là-dedans:

Citation:
La mémoire collective de la transgression marine post-glaciaire ?

Transgression et régression marine liées aux cycles glaciaires

Au cours des glaciations, des inlandsis se constituent en Amérique du Nord et en Eurasie. L’eau est stockée sous forme de glace et le niveau des océans baisse de l’ordre d’une centaine de mètres. Lors du dernier maximum de froid, vers environ 18000-20000 ans, le niveau marin était environ 120 m sous l’actuel[1] et le trait de côte parfois éloigné de plusieurs dizaines de kilomètres du littoral actuel (en fonction de la topographie du plateau continental). Le réchauffement du climat à la fin du dernier Glaciaire a entraîné la remontée du niveau marin qui s’est poursuivie au début de l’actuel Interglaciaire Holocène. Ce phénomène implique une transgression. En fonction de la géomorphologie du littoral, une montée même modeste du niveau marin est susceptible de provoquer localement un déplacement horizontal important du trait de côte, en particulier sur les larges plateaux continentaux. Le phénomène a dû être particulièrement spectaculaire dans les estuaires des grandes vallées, aujourd’hui immergées, qui ont été remontées par les eaux marines sur des centaines de kilomètres.

Vitesse de la remontée des eaux et évolutions du trait de côte

Il y a environ 8000 ans, le niveau marin atteint environ 20 mètres sous le niveau actuel (et la Grande-Bretagne devient une île). La transgression a continué jusque vers 6000 ans BP, où, les inlandsis finissant de restituer leur eau, la remontée du niveau de l’eau s’est ralentie, puis relativement stabilisé. Le trait de côte a pu ensuite localement changer en fonction de modification mineure du niveau des mers mais surtout des dynamiques et des bilans sédimentaires propres aux secteurs littoraux. Entre 20000 et 18000 ans, la moyenne de la remontée du niveau des océans est donc d’environ un mètre par siècle. Cette valeur est très approximative, la fonte des glaciers n’étant pas régulière. Les modifications à une grande échelle (spatiale et temporelle) du tracé du littoral sont difficiles à reconstituer.

La transgression post-glaciaire et la mémoire des hommes

La seule valeur approximative d’1 m par siècle est déjà considérable à l’échelle humaine : de nombreuses générations humaines ont connu des phases transgressives, mouvement horizontal sensible et quelquefois de grande ampleur (rupture de cordon littoral ou à-coup de l’exhaussement du niveau marin). Jusqu’au Néolithique (en Europe du Nord-Ouest), la transgression post-glaciaire a probablement été suffisamment rapide pour que les populations littorales de l’ensemble de la planète, obligée à une lente migration (sinon, dans certaines régions, à des fuites successives), puissent la percevoir et en avoir conscience. Certaines ont pu se retrouver peu à peu confinées sur des terres vouées à devenir presque-îles, puis îles avant d’être submergées. La remontée des eaux a pu connaître des rémissions à l’échelle humaine mais guère de retours en arrière. La mémoire de lieux submergés qui structuraient autrefois l’espace collectif (repère topographique, lieu de chasse, de réunion ou de culte…) a pu perdurer longtemps après qu’ils n’ont plus été accessibles. La transgression a du être d’autant plus marquante pour les populations contemporaines qu’elle a été accompagnée d’événements catastrophiques, parfois sur une échelle supra-régionale : vidange brutale de lacs de fonte pro-glaciaire et irruption rapide de la mer dans des régions basses. Dans certaines zones habitées, des hommes ont pu être témoins ou victimes de flux d’eau considérables (cf. ci-dessous l’épisode de la connexion Méditerranée-Mer Noire).

A elle seule, la remontée plurimillénaire des eaux, ponctuées d’événements régionaux paroxysmaux, est susceptible d’avoir engendré des mythes diluviens et des légendes de villes englouties. Elle explique également le caractère global du thème. Le déluge ne se réfère peut-être pas seulement à un événement précis mais aussi à un phénomène géologique mondial et inéluctable qui fut sensible aux sociétés humaines littorales. De mémoire humaine, la terre semblait vouée à l’immersion.

Recensement des événements catastrophiques liés à transgression post-glaciaire

* La rapide montée des eaux dans le bassin de la mer Noire, il y a 7100 ans, est due à une rupture de la digue naturelle anciennement formée par le détroit du Bosphore. Le niveau marin serait remonté en deux ans de 150 m, inondant plus de 100 000 km©˜ de terre et entraînant, sans doute, un déplacement des populations. La date de la catastrophe, ses conséquences sur les populations, et sa localisation géographique permettent de penser que l'événement pourrait être à l'origine du mythe que l'on retrouvera transcrit dans les récits mésopotamiens (Épopée de Gilgamesh) et plus tard dans la Genèse.

Recensement des événements catastrophiques liés à la fonte des inlandsis

* en Amérique du Nord, un gigantesque lac s'est formé lors du recul des glaciers. Ce lac s'est vidé rapidement, entraînant une hausse relativement rapide du niveau de la mer.



Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Oct 2006, 10:45 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Sep 2006, 11:30
Messages: 250
Localisation: Miaou City
Zartregu a écrit:
Il se trouve que l'Arche de Noé est un bateau, et flotte donc sur l'eau. Par conséquent, il suffit d'ôter quelques planches dans la cale afin que les eaux usées s'évacuent tout naturellement dans l'océan. Cela en tirant profit de la force de la gravité.

Image


oui, ce sont les fameux principes d archipède et newpom, savamment illustrés par le popo du dino. :D

_________________
"Dis pourquoi le jour, la nuit ? Pourquoi l'eau, le feu, la terre ? Et pourquoi le vent, la pluie ? Pourquoi tous ces grands mystères ? (Rahan... ta vie est un cri!!)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Nov 2007, 20:54 
New friend
New friend

Inscription: 12 Nov 2007, 20:23
Messages: 3
Dans la bible il est clairement précisé que le déluge submergera la plus haute montagne de la terre, donc l'Everest qui culmine a 8840 metres.
La quantité d’eau nécessaire pour submerger la plus haute montagne (Everest) est 4.530.275.830 km cube d’eau or cette quantitée n'est pas disponible.
Même avec la fonte complète des glaciers polaires et toute l'eau contenue dans notre atmosphère on 'arriverait pas à faire un déluge tel que décrit dans la bible.
Toute l'eau contenue dans l'athmosphere ne pourrait augmenter que de 2,5 cm le niveau de la mer.
Des pseudo "scientifiques", avec un bible dans la poche, essayent de faire croire qu'il s'agissait peut être d'un déluge local mais la bible précise bien que le déluge sera mondial.
Si on prend en compte toute la biodiversité connue à ce jour, il faudrait atomiser tous les animaux pour pouvoir les faires prendre place dans cette barquette et c'est sans tenir compte de toutes les plantes et arbres qui n'auraient jamais survécu une si longue immersion.
Cette fable est tirée d'anciennes mythologies tel que celle de Gilgamesh.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Nov 2007, 00:52 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
Messages: 253
Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
Citation:
Toute l'eau contenue dans l'athmosphere ne pourrait augmenter que de 2,5 cm le niveau de la mer.


A la fin du premier âge du fer, vers 800 av J-C,se situe un "accident climatique" assez marqué, qualifié de Hallstatt disaster. On ne connait pas vraiment les causes. Peut-être sont elles d'origines anthropiques, peut-être pas. En tout cas les grands défrichements, initiés dés le Néolithique Moyen, y sont sans doute pour quelque chose. Résultats croisés entre les données archéologique et les carrotages géologiques. En Charente, par exemple, on connait des dépôts de "hautes-eaux" à 5 mètres au dessus du niveau actuel de l'océan.

On ne peut pas vraiment dire que la quantité d'eau résultant de la fonte des glaciers, des pôles et de la masse d'eau athmosphérique pourrait faire monter considérablement le niveau des mers car c'est sans prendre en considération, par exemple, les phénomènes de dilatation.

Pour en revenir au déluge, des scientifiques Bulgares et Roumains ont depuis longtemps démontré que la Mer Noire était encore au début du Néolithique un très grand lac d'eau douce : le lac Pontique, qui un peu comme la mer morte était à 180 mètres au-dessous de la méditerranée. Suite à un accident climatique le Bosphore fut inondé et une quantité phanoménale d'eau salée vint remplir la depression du lac Pontique. Les berges du lac étant largement habitées les paysans ont probablement du fuir rapidement créant de vastes mouvements de population (on évalue le recul des berges à un km par jour !).

Si cette hypothèse ne semble pas contesté j'ai des doutes qu'il s'agisse du déluge décrit par la bible. Et il faut avouer que c'est assez emmerdant. c'est un "killer argument" pour les mouvements corporatistes qui tenteraient de prouver les faits relatés dans l'ancien testament. Mais là où le bas blaisse c'est que cet évenement s'est produit il y a près de 9000 ans. Il y a quand même un vachte gros écart entre les mythes bibliques et même Grec (le Deucalion relate le même genre de faits) et ce phénomène hydrogéologique.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Nov 2007, 01:28 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
Messages: 253
Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
Merde j'avais pas vu que ce fait était déjà relaté sur cette page. ZOB

Citation:
* La rapide montée des eaux dans le bassin de la mer Noire, il y a 7100 ans, est due à une rupture de la digue naturelle anciennement formée par le détroit du Bosphore. Le niveau marin serait remonté en deux ans de 150 m, inondant plus de 100 000 km©˜ de terre et entraînant, sans doute, un déplacement des populations. La date de la catastrophe, ses conséquences sur les populations, et sa localisation géographique permettent de penser que l'événement pourrait être à l'origine du mythe que l'on retrouvera transcrit dans les récits mésopotamiens (Épopée de Gilgamesh) et plus tard dans la Genèse.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2010, 11:20 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Une nouvelle théorie sur la disparition des dinosaures...

Image (Cliquer sur l'image).

Bizarro via Pharyngula.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Fév 2010, 17:37 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Zartregu a écrit:
Une nouvelle théorie sur la disparition des dinosaures... [Bizarro]

Arf!

Et une theorie sur le pourquoi ca a echoue...

Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com