Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 20 Juin 2019, 15:47

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 24 Fév 2007, 12:08 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Les lances des chimpanzés

Se rapprochant encore un peu plus des pratiques humaines, les chimpanzés seraient capables de fabriquer une arme pour tuer une proie, affirment des chercheurs, qui ont observé une curieuse pratique dans une région du Sénégal.

Des chimpanzés sauvages du Sénégal fabriqueraient une arme pointue avec une branche pour attraper leurs proies, en l’occurrence de petits lémuriens qui dorment le jour au creux des arbres, selon des chercheurs. L’utilisation de l‘outil par ces grands singes, déjà connus pour casser des noix avec des pierres ou attraper les termites avec des brindilles, commencerait alors singulièrement à ressembler à de la chasse.

L’équipe de Jill Pruetz (Iowa State University, USA) et Paco Bertolani (University of Cambridge, USA) a observé des chimpanzés (Pan troglodytes verus) vivant à l’état sauvage dans la région de Fongoli, au sud-est du Sénégal. Vingt-deux chimpanzés ont été vus chassant les bébés galagos (Galago senegalensis) qui dorment le jour dans des cavités naturelles des arbres. Les grands singes repèrent d’abord un site favorable au repos des galagos puis choisissent une branche, la débarrassent de ses feuilles et dans certains cas affûtent la pointe avec leurs dents. Les chimpanzés plantent ensuite fermement cette lance dans les cavités, reniflent et lèchent la pointe de temps en temps.

Le taux de réussite de cette technique n’est pas très élevé. Une seule fois les chercheurs ont vu un chimpanzé attraper un petit galago de cette façon. Le lémurien n’a pas tenté de s’enfuir, précisent Pruetz et ses collègues, qui ne savent pas s’il était mort ou blessé. Le prédateur l’a mangé seul, sans partager sa proie. Lorsqu’il est dérangé dans sa cachette, le galago est capable de s’échapper très vite. Les chercheurs pensent donc que l’arme du chimpanzé est faite pour l’immobiliser avant d’ouvrir sa cachette et non pas de le faire sortir pour l’attraper, comme cela s’est déjà vu avec des écureuils.

Les chercheurs notent que cette pratique est limitée aux jeunes et aux femelles, les mâles se réservant la chasse et la consommation d’autres singes à queues. Cette chasse aux galagos serait également spécifique à Fongoli, une région où alternent savane et forêt, et où le repas préféré des chimpanzés, le singe colobe, est absent.

Ces travaux sont publiés aujourd'hui dans la revue Current Biology.

Cécile Dumas - Sciences et Avenir.com (23/02/07)


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 26 Fév 2007, 16:13 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
    Messages: 2054
    Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
    Merdum ! Ce sont des femelles qui ont inventé la lance... gniek gniek.
    8-) Chimpanzées, assassines ! Le peuple aura votre pine !

    _________________
    "Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Et le singe descend de l'homme
    MessagePosté: 15 Avr 2007, 13:13 
    Avatar de l’utilisateur
    J'en reviens avec le site du Centre d’Etude et de Recherche sur la Bipédie Initiale.
    On peut y lire des articles boiteux avec notament une théorie douteuse sur l'origine du singe. http://cerbi.ldi5.com/article.php3?id_article=5#f

    Un certain François de Sarre, zoologiste, actif cryptozoologiste et artisant de la thèse de la bipédie initiale va à contre courant. Il est en train de nier les millions de données enregistrées depuis deux siècles et de réinventer à sa manière les mécanismes naturels qui font la vie sur terre.
    Non mais alors...
    Je ne crois pas qu'il soit fou ou artiste, en tout cas pas scientifique. Est-il un pote à Benoît XVI qui s'attaque à Darwin (je n'ai rien contre les potes à Benoît XVI, chacun fait ce qu'il veut) ? Toutefois sa théorie nous suggère indirectement que si le singe descend de l'homme alors il y aurait des intermédiaires entre l'humain parfait et le singe.

    Je suis navré de dire que de mon point de vue c'est une théorie rasciste et que ce petit Monsieur devrait retourner à de plus inofensives études ichtyologiques.
    Mais pour qui bosse t'il ?


    Haut
      
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 15 Avr 2007, 14:50 
    Glorbs
    Glorbs
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
    Messages: 780
    Il bosse pour personne. Ce zoologue est une singularité.
    Parlons de toi un peu. Tu serais pas un peu singulier dans ton genre toi aussi ?

    Citation:
    Je ne crois pas qu'il soit fou ou artiste, en tout cas pas scientifique. Est-il un pote à Benoît XVI qui s'attaque à Darwin (je n'ai rien contre les potes à Benoît XVI, chacun fait ce qu'il veut) ? Toutefois sa théorie nous suggère indirectement que si le singe descend de l'homme alors il y aurait des intermédiaires entre l'humain parfait et le singe.
    Je suis navré de dire que de mon point de vue c'est une théorie rasciste et que ce petit Monsieur devrait retourner à de plus inofensives études ichtyologiques. Mais pour qui bosse t'il ?

    La théorie de Sarre est loufoque c'est sûr, mais tes remarques sont disproportionnées et pas moins connes. Que vient foutre ce con de pape dans la discussion ?

    Bizarre. Y a un problème à assainir mon vieux, je comprend si tu as besoin de communiquer ton indignation sur ce zoologue bizarre, seulement en enfonçant des portes ouvertes de cette manière tu auras pas beaucoup de réactivité des participants de ce forum. Un haussemnt d'épaules sans plus.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 15 Avr 2007, 15:16 
    Avatar de l’utilisateur
    Tu pourrais être plus sympatique :-?
    un peu de courtoisie ??
    Ok tu le prends pour un singulier (ça c'est clair) mais je me questionne et l'intérêt d'un forum comme celui-la est de pouvoir échanger. Si c'est pour ce faire engeuler alors restons dans notre coin à penser ce que l'on veut.

    Je parle du Benoit car je fais un rapprochement avec toutes ces théories et le créationisme. Peut-être je me trompe, enfin je ne suis certain de rien...
    On n'a pas le droit de poser des questions ouvertes ?
    Et puis de toute façon je m'en fout du créationisme, pareil pour les chevaux carnivores, pareil de François de Sarre

    Vive le jazz :idea:


    Haut
      
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 15 Avr 2007, 17:34 
    I, Robot
    I, Robot
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
    Messages: 1838
    S'adressant a Orangino, Jaborde a écrit:
    Tu pourrais être plus sympatique :-?

    Image

    Arf!

    Citation:
    Vive le jazz :idea:

    Bien dit.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 15 Avr 2007, 18:02 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
    Messages: 2054
    Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
    Jaborde a écrit:
    On n'a pas le droit de poser des questions ouvertes ?

    Mé si mé si. Tu peux poser toutes les questions qui te chantent, c'est pareil pour tout le monde. L'important est de rester bien relaxé du gland.

    --------

    Le gars du site sur la bipédie originelle est un peu saltimbanque ; je ne vois cependant pas les raisons qui motivent ce qualificatif de "théorie raciste" que tu prêtes à ses élucubrations*. Pareil pour ces liens avec Benoît XVI que tu suggères, vu que ces mêmes élucubrations sur l'Homme aquatique sont clairement "évolutionnistes".

    Tout cela donne l'impression que tu fouilles quelque peu dans tes entrailles pour lancer une quelconque discussion, non ?
    Mé si mé si, coquin, c'est l'effet que ça donne... Mais c'est pas grave - on en saura plus tantôt.

    * Élucubrations "étayées" par un ensemble de notions biologiques mal utilisées et de schémas assez fun :

    Image
    Homoncule humain... :wink:

    ... Ce qui résulte en hypothèses complètement abracadabrantes, mais tout de même bien plus sympathiques à feuilleter que d'autres plus franchement obscurantistes. Ca donne aussi la sensation d'une farce quelque peu volontaire : On peut du moins se poser la question si le type n'a pas pris avec tout cela une distance proportionnelle à sa proximité avec la bouteille.
    Bref, le créateur du site en question reste un gars plus que fréquentable, avec lequel une après-midi de discussions autour d'un bon litron peut être plus que marrante.

    -----------------

    Si tu veux, je peux tenter de t'aider à lancer une discussion ou à y entrer. C'est cool. Par exemple, commençons par ceci, que je je n'ai pas bien saisi :
    Jaborde a écrit:
    Toutefois sa théorie nous suggère indirectement que si le singe descend de l'homme alors il y aurait des intermédiaires entre l'humain parfait et le singe.

    Ce qui me chagrine dans cette phrase est, d'une part que "l'homme descend du singe" n'est pas une formulation plus correcte que l'inverse ; mais aussi ce terme d'"humain parfait".
    Que voulais-tu dire par "humain parfait", par "singe", et qu'est-ce qui te dérange avec la notion d'intermédiaire entre ces deux-ci (humain et "singe")...

    Voilà, ça pourra peut-être lancer la discussion sur ce sujet en évacuant tout malentendu possible.

    _________________
    "Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 15 Avr 2007, 18:47 
    Avatar de l’utilisateur
    Ok parfait j'aime bien me sentir éclairé. :D

    Autre chose j'aimerai vraiment savoir si le site de la bipédie initiale n'est pas finalement une farce. Une sorte de pastiche ou ... comment dire ... une parodie quoi.

    Passons le côté religieux que j'évoquais peut-être sans prudence. Le mec défend la thèse que le singe descend de l'homme je comprend alors qu'il est prédisposé à prétendre qu'entre l'homme le plus évolué et le chimpanzé il y a des intermédiaires. Est-ce donc un rasiste qui pourrait sous-entendre que les noires sont l'un de ces intermédiaires ? pense t'il que l'on passe directement de l'homme au singe ? dans ce cas la non il n'est pas raciste. ça me parrait trop ambigue.
    Les caractères naturels décrit par l'évolutionisme ne me semble pas incompatible au créationisme. Sa position me semble donc plus que douteuse.
    ça vas mieux écrit comme ça ?

    Ta raison une bonne bouteille avec le père de Sarre y peut poinfêre démal


    Haut
      
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 16 Avr 2007, 00:25 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
    Messages: 2054
    Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
    8-) Hé hé.... Moi, je comprends plutôt - et je m'en doutais depuis le début - que plus d'un est prédisposé à écrire des niaiseries.
    Un peu de pédagogie dans ce monde de brutes créationnistes, ça te branche ? Pas trop tout de même hé ho, j'ai pas que ça à foutre non plus.

    Citation:
    Le mec défend la thèse que le singe descend de l'homme je comprend alors qu'il est prédisposé à prétendre qu'entre l'homme le plus évolué et le chimpanzé il y a des intermédiaires.

    L'homme et le chimpanzé descendent tous deux d'un ancêtre commun primate maintenant disparu. L'homme ne descend pas du chimpanzé, et l'inverse non plus.
    Image

    A = gorille B = homme C = chimpanzé

    Peux-tu me dire que sont (plutôt où sont) dans ce schéma les intermédiaires entre chimpanzé et homme ? Et entre homme et gorille ? Et entre les 3 ? Et entre ta soeur et moi ?

    Citation:
    Est-ce donc un rasiste qui pourrait sous-entendre que les noires sont l'un de ces intermédiaires ?

    Et pourquoi pas les basques, les scandinaves ou les gens de ton village ? C'est pareil : des sousentendus qu'il n'a pas tenus.

    Pourquoi avoir choisi les uns plutôt que d'autres dans ta phrase ? :?:


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 16 Avr 2007, 10:00 
    Avatar de l’utilisateur
    vas savoir j'aurais pu choisir les tantouses ou les nains !

    Tu es en train de me dire que c'est moi le raciste ? ha ha qu'est ce que je me marre. Tu as l'esprit un peu tordu toi aussi non ? Mais si mais si, on monte un club ?

    Oui le singe, l'homme et le gorille ont un ancêtre commun disparu il y a probablement plus de 8 millions d'années. IL n' y a donc pas d'intermédiaires , ni entre l'homme et le gorille, ni entre les trois. Entre ma soeur et toi il y a en revanche une tripoté d'intermédiaires du genre homo sapiens qui sont autant de cousins et d'ascendants ... Et entre ta soeur et moi il n'y aura point de préservatif.


    Haut
      
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 16 Avr 2007, 17:24 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
    Messages: 2054
    Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
    8-) Ben voilà, on devient raisonnable... Et nul besoin non plus de chercher d'intermédiaire entre hommes et chimpanzés modernes, y en a point (de récents) pour autant que l'on sache. Seuls les ancêtres communs entre 2, 3 ou X lignées sont une réalité.

    D'hypothétiques hybrides pourraient faire de bons intermédiares entre lignées par contre. Avec une jolie guenon de chimp par exemple, sait-on jamais - mais n'affiche pas trop ces épousailles en public. Foutue morale...

    _________________
    "Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 10 Mai 2007, 19:55 
    Glorbs
    Glorbs
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
    Messages: 656
    Localisation: par ci par là
    C'est trés difficile à expliquer parfois que le chainon manquant est un mythe, une formulation. Mais l'objet lui-même n'existe pas, car même si on avait tous les squelettes complets de toute la ligné désignée comme " des pré humains" tout comme les représentant des lignés jusqu'aux singes contemporains *, on ne pourrait pas dire : "celui-ci est l'ancêtre des humains" . Car comme le laisse sous entendre Raf Hillman ci-dessus, à chaque nouveau groupe se spécifiant et avant qu'il forme une nouvelle espèce (par la dérive génétique)des "hybridation surviennent quasi systématiquement "
    Cet enchevêtrement génétique est tellement subtile que réclamer un chaînon strict est pur utopie

    en fait je me demande si je n'ai pas été encore plus confus :cry:



    * De plus le milieu arboricole conserve trés mal les ossements


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 10 Mai 2007, 20:45 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
    Messages: 2054
    Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
    Salut.
    Oui, en phase. Et c'est d'autant plus difficile que, si par exemple, on se lance dans l'explication pratique que les lignes des clades sont la représentation théorique des ancêtres successifs d'un taxon ; et que les noeuds entre les clades sont - à leur tour - l'ancêtre commun hypothétique représenté graphiquement par une intersection, on risque de recevoir une volée de remarques exprimant une profonde perplexité... :wink: Hypothèses graphiques comprises comme fable, par certains croa-croaa.

    Mais Jaborde a très bien compris, il est plus qu'à l'aise avec les représentations graphiques. C'était un simple malentendu entre les termes "intermédiaire" et "ancêtre commun".

    _________________
    "Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message:
    MessagePosté: 10 Mai 2007, 22:09 
    Dressé
    Dressé
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
    Messages: 253
    Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
    Salut !

    Non seulement Jaborde est plus qu'à l'aise avec les représentations graphiques mais en plus il faisait l’idiot, comme à l’accoutumé, dans son premier poste de beurdingue. Il ne le fera plus. En tout cas plus ici et si cela se reproduirait (on sait jamais) c’est qu’il aura encore une nouvelle fois trop fumé et vous pourrez le lincher à souhait autant qu’il vous plaira.

    Bien entendu le chaînon manquant est une image complètement dépassée et biaisée du processus évolutionnaires. Il est devenu une sorte de mythe et l’idée a pour origine le XIXème siècle avec les spéculation sur le crâne de Piltdown trouvé par Dawson en 1800 et des bananes (le plus célèbre faux en préhistoire !). Les paléontologues, pendant longtemps, ont crut qu’il s’agissait d’un intermédiaire entre le singe et l’homme. En effet le crâne était humain et le maxilaire inférieur était celui d’un orang-outang ! A l’époque on ignorait tout de la phylogénie et les théories de Darwin avait du mal à percer. Quand un paléontologue décrivait une dent de mammouth il parlait d’une dent d’un animal antédiluvien voir même d’une dent de cyclope. Les évolutionnistes et paléontologues en herbes de l’époque menaient leurs plumes avec grande précaution face à une société encore très religieuse. Par prudence, ou à cause de l’enseignement qu’ils avaient reçu, ils convoquaient la « grande chaîne du vivant » pour classer les espèces qu’ils inventoriaient (c’est le cas de Linné). La grande chaîne du vivant est un concept très ancien ! qui a été largement exploité et commenté à l’époque des lumières. Dans les années 1950, Robert Broom qui fut le premier a publié le terme de « chaînon manquant » parlait quant à lui, d’une façon métaphorique, d’un éventuel ancêtre commun à tous les hommes. Ce terme a été repris et repris sans cesse par la presse spécialisée ou non car il est sans doute très parlant. Tout aussi parlant que la grande chaîne du vivant à son époque ? je me le demande. En tout cas Broom s’en ait sans doute inspiré consciemment ou inconsciemment.

    Cette théorie du chaînon manquant, si on peux appeler ça une théorie, était tout à fait légitime dans les années 50. Ce n’est pas moins contestable, à mon sens, que la « forme transitionnelle » ! terme qui s’est substitué à notre bon vieux « chaînon manquant » chez certains paléontologues.

    Le chaînon manquant est effectivement une connerie et vous avez très bien expliqué pourquoi. Toutefois ce terme a peut-être permi à beaucoup de gens de comprendre que l’homme n’est pas apparut sur terre avec sa pipe et ses sabots.




    Citation:
    De plus le milieu arboricole conserve trés mal les ossements


    c'est bien pour ça que beaucoup de fossiles nous échaperont à jamais.

    Salut !


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 29 Avr 2008, 21:21 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
    Messages: 1240
    Source : Daily Mail, 26 avril 2008.

    Pour la première fois, un orang-outan a été observé en train d'utiliser un outil pour chasser.

    Cet individu donne des coups de bâton dans l'eau afin de s'emparer d'un poisson (sans succès). Plus tôt, il avait observé des humains utiliser des épieux pour transpercer des poissons.

    L'image a été prise dans l'ile de Kaja (Bornéo) où les singes sont réintroduits dans la nature après avoir été libérés de zoos, de maisons de particuliers ou même d'échoppes de bouchers.

    Même si cette première tentative n'a pas été fructueuse, l'orang-outan a réussi par la suite à utiliser la même méthode pour attraper des poissons enfermés dans des filets de pêcheurs.

    Image


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 30 Avr 2008, 00:35 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
    Messages: 4036
    Le con s'il savait... Ca commence avec un bâton, ça fini avec une bombe H. La connerie doit sentir que notre espèce arrive vers ça fin, elle cherche une nouvelle niche. Baisons la connerie :beer:


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 01 Mai 2008, 00:14 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
    Messages: 6902
    Avant, au paradis
    Image
    140 000 ans plus tard, en clinique
    Image

    _________________
    "Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 01 Mai 2008, 16:56 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
    Messages: 4036
    Salut Raf Hillman,

    Hmmm 140 000 ans me semblent un peu court entre les deux photos.

    D'ailleurs dans la lancée, une rapide recherche concernant l'homo sapiens sapiens, l'homme moderne quoi, nous dit que son apparition sur cette bonne vieille planète tourne autour de 150 000 ans à 190 000 ans. Ce qui fait un paquet de réveillons avant le tic tac de l'horloge de minuit et la coupe de champagne soit dit en passant.

    Je ne m'attarde pas sur les origines de l'Homme, de son évolution, non moi ce qui ne cesse de me surprendre, c'est ces dizaines de millénaires à chasser et cueillir, où biologiquement tout est là, capacité cérébrale, condition physique et anatomique, identiques à celles d'aujourd'hui depuis au moins 150 000 ans. Et pourtant, cette furieusement longue période de stagnation entre - 150 000 et - 30 000 ans. Puis de - 30 000 à environs - 8000 (accélération artistique, culturelle, cultuelle, technique) enfin de cette dernière période à nos jours (méga accélération technique et culturelle). Qu'est ce qui a fait la différence, combien de facteurs et lesquels sont rentrés en jeux pour provoquer ce changement, ou du moins plutôt, le faire perdurer, puis croître et comment c'est produite cette accélération ?

    Les expériences, les tentatives, essais échecs/succès, la mémoire, la transmission, l'imitation, le perfectionnement, sont là probablement depuis longtemps, difficile de démêler les fils de cette fulgurance et de son développement, tout comme de son origine. Domestication animale, sédentarisation, agriculture, augmentation des communautés ? Je ne sais pas, mais c'est aussi en rapport avec nos questionnements sur le cerveau (cf : http://www.rationalisme.org/forum_atheisme/viewtopic.php?f=2&t=1594&p=21790#p21790 (la fin de partie).

    Putain plus de 100 000 ans à végéter tranquille (façon de parler, chasser est un sport à part entière) dans la nature et vlan moi sur internet à écrire des conneries, mais en revanche certainement incapable de survivre une semaine en pleine cambrousse !

    Remarque si ce développement avait démarré plutôt, la planète serait certainement déjà crevée de nos désirs, pulsions, chimères. Ou pas.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 00:56 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
    Messages: 6902
    Jean Foutre Premier a écrit:
    Hmmm 140 000 ans me semblent un peu court entre les deux photos.
    D'ailleurs dans la lancée, une rapide recherche concernant l'homo sapiens sapiens, l'homme moderne quoi, nous dit que son apparition sur cette bonne vieille planète tourne autour de 150 000 ans à 190 000 ans. Ce qui fait un paquet de réveillons avant le tic tac de l'horloge de minuit et la coupe de champagne soit dit en passant.

    :chaise: Font chier ces intellos à pinailler pour quelques semaines de plus ou de moins.
    Les orang-outans ne sont pas des intellos, ils ont le sens pratique. Ca irait sûrement plus vite en brûlant les étapes: des ogives nucléaires lancées par des catapultes en bambou, p.e. Pas besoin d'inventer l'acier pour faire péter son voisin.

    Jean Foutre Premier a écrit:
    Putain plus de 100 000 ans à végéter tranquille (façon de parler, chasser est un sport à part entière) dans la nature et vlan moi sur internet à écrire des conneries, mais en revanche certainement incapable de survivre une semaine en pleine cambrousse !

    Je peux t'aider par quelques conseils au prix d'ami : en "cambrousse", cherche des larves d'insectes (coléoptères si possible) sous les bûches ou sous les écorces, y en a plein et c'est nourrissant - et jamais toxique. Tu tiendras plusieurs mois en bouffant rien que des larves. arf.
    :chef: C'est 189.- US $ par conseil en cambrousse (prix d'ami, à payer sous 10 jours)

    _________________
    "Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 01:48 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
    Messages: 4036
    Tu vois, non tu ne peux pas voir, à cause que, à cette heure-çi, je suis shooté au G27, mais les larves ce ne sont pas du tout mon truc. Moi ce que j'aime ce sont les gambas en brochette, le filet de boeuf saignant, avec de la moutarde, le gratin de pommes de terre, le confit d'oie avec des criques, de la rôtie de bécasse sur du pain en toast, du saucisson avec de la baguette et un peu de rouge, du fromage de chèvre coulant et du pain frais, du poisson au barbecue avec du citron, des langoustes sur la plage, du civet de sanglier avec des cardons, du magret de canards avec des haricots, une côte de boeuf avec des patates douces, un coq au vin avec des carottes, des fonds d'artichauds avec du chèvre, des tomates farcies avec du riz, une salade verte avec de l'ail, un fondant au chocolat avec une boule vanille, une crêpe suzette avec du grand marnier, un colonel avec deux boules citron et de la vodka. L'ensemble arrosé d'un gevray chambertain millésimé ou d'un hermitage pavillon. Pour le dessert, un vin de paille fera l'affaire.

    Alors tes larves, enfoiré, tu te les gardes, je préfère crever sur place, et lire un bon bouquin en sirotant un Jack Daniels. Pauvre con.

    Ciao le passé je lui pisse au cul, l'avenir aussi.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 02:06 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
    Messages: 6902
    P'tain, il cherche de l'aide et il insulte quand on l'aide. Alors crève, charogne !
    "Quand tu as faim, tout est bon comme le jambon"
    Proverbe breton.

    Citation:
    Ciao le passé je lui pisse au cul, l'avenir aussi.

    Et bien pisse pas au cul de mes larves d'insecte, espèce de dégoûtant !
    C'est vachement bon les larves d'insecte. Des cousins aux homards et gambas, c'est pour ça que c'est bon. Mieux que bouffer ses slips trempés dans l'eau : :chef: on perd pas son honneur et dignité !

    _________________
    "Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 02:13 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
    Messages: 4036
    Merde mais t'es barge, mais bouffez le votre larve, bouffez le !

    Je ne suis pas de cette époque, ni de ce monde, je n'appelle pas à l'aide, je m'en cogne, je mange du gastronomique, de l'élaboré, pas de du disponible, du prêt à manger, je suis un gourmet moi Monnnnssiiiiieurrrrrr !


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 13:01 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
    Messages: 1240
    C'est curieux d'ailleurs : pourquoi manger des crustacés et dédaigner les insectes ? Ce sont tous des arthropodes, finalement. Voilà où mènent les a priori culturels, quelle pitié...

    Page de recettes aux insectes

      Apéritif champêtre aux grillons

      Recette très simple et peu coûteuse, pour recevoir des amis.

      Mettre des grillons dans un plat au four. Faire griller à feu moyen pendant 10 minutes. Les grillons cuisent très rapidement car, en raison de leur petite dimension, la chaleur parvient très rapidement à l'intérieur du grillon.

      Sortez du four, salez, laissez refroidir et servez en apéritif, comme des cacahuettes ou des chips. Il est possible d'affiner le goût en saupoudrant, avant cuisson, d'herbes aromatiques telles que thym, cannelle.

    Nos amis les chimpanzés l'ont bien compris, qui se servent de brindilles pour capturer fourmis et termites. Quel délice !

    Image
    Chimpanzé de Tanzanie (photo Anup Shah).


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 13:40 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
    Messages: 4036
    Oui oui zartregu, les a priori culturels, c'est ça y a pas de bobo. Celui-là, je m'en excuse, mais je vais me le garder encore un petit moment. :fr:

    Dans ton exemple, y a un principe important de la cuisine : La cuisson et l'assaisonnement. Alors grillons, grenouilles, gambas, escargots, ou ce que tu veux, ma foi, c'est élaboré.

    Raf Hillman, lui, parle de bonnes petites larves bien vivantes, bien grosses, bien juteuses, bien grasses, directement récupérées sous une écorce, ou une pierre et aussitôt englouties. Pas habitué. Mais ma foi tu as raison, une huître, une moule, c'est pareil.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 13:58 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
    Messages: 6902
    Oui, c'est culturel en effet, et c'est toujours mieux grillé que cru. Idem pour les fruits de mer. Les frenchouilles ne savez pas bouffer les fruits de mer ! Rien ne vaut une huître marinée au citron et persil, comme ils les préparent en Espagne.
    Les termites se bouffent crues par contre: tu les prends par le thorax, et tu avales l'abdomen, le découpant avec les dents. Très sucré, mais bof. Rien à voir avec les délicieuses sauterelles ou grillons grillés (recette de Zartregu plus haut). D'où vient le nom de grillon d'ailleurs ? De grillé, bien entendu. Pas si cons les étymologisques.

    J'ai jamais goûté au placenta en omelette par contre. Ca se mangeait un peu partout d'antan, mais c'est passé de mode. Quelqu'un a déjà bouffé du placenta ?

    _________________
    "Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 16:29 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
    Messages: 4036
    Nan pas moi. En revanche, des foetus oui, ça se gobe bien. Le plus dur c'est de retourner la mère. Un enfant mort aussi un fois, mais pas cru, cuit.

    J'ai essayé à midi, la recette de zart. Question aurais-je dû tuer les grillons avant ? Et comment ? Non je dis ça parce que là je suis encore entrain d'en récupérer partout dans le four, y se sont incrustés partout ces sales bestioles, jusque dans le ventilo au fond derrière la grille. Pourquoi ne sont-ils pas restés dans le plat ? Une dinde, elle ne part pas pendant la cuisson, logique vu qu'elle a la tête tranchée. Faut trancher la tête des grillons avant de les mettre au four alors ? Aidez moi.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 17:34 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
    Messages: 6902
    Ma qu'il est con ! Faut leur enveler les pattes avant de les mettre au four, c'est pas sorcier. Une par une. (ils en ont 6 au cas où... 8 pour les araignées et scorpions)

    _________________
    "Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 18:04 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
    Messages: 4036
    Ok ok, faut éviter les mille pattes c'est tout. Trop long à préparer.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 02 Mai 2008, 21:51 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
    Messages: 1240
    Quelle maladresse ! Les chimpanzés sont plus habiles de leurs mains.

    Image

    Mais à l'aptitude naturelle, l'humain peut substituer la technologie.

    Je crois qu'il faut mettre les grillons au réfrigérateur - tout le vivarium par exemple.

    Quand on les en sort, il sont léthargiques et ne bougent guère : on peut les disposer aisément sur la plaque de cuisson. Une fois dans le four, l'augmentation de temppérature est trop rapide pour qu'ils réagissent.

    Essaye et tu pourras bientôt régaler tes invités.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 08 Mai 2008, 13:53 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
    Messages: 1240
    Des gorilles observés en train d'utiliser des outils.

    (30 septembre 2005) Pour la première fois, des gorilles sauvages ont été observés et photographiés en train d'utiliser des outils. Ces individus emploient des morceaux de bois pour se déplacer dans la clairière d'une forêt marécageuse en République Démocratique du Congo.

    Ces gorilles utilisent des outils dans leur milieu naturel : ils n'imitent pas les humains.

    Par exemple, une femelle utilise un long bâton pour mesurer la profondeur d'une mare d'eau afin d'y progresser. Un autre gorille plante un bout de bois sur la berge et s'en sert comme appui pour saisir des herbes, puis l'utilise comme pont pour traverser une zone boueuse.

    Source : National Geographic.

    Image

    Ci-dessous un documentaire vidéo de National Geographic sur ces gorilles =>

    http://www.youtube.com/watch?v=SYpDgd29BAI


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 08 Mai 2008, 18:56 
    Dressé
    Dressé
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
    Messages: 253
    Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
    C'est passionnant.

    Ce n'est même pas sûr que l'homme y soit pour quelque chose (les singes auraient pu imiter). Une récente étude, dont un article est paru dans la revue du National Academy of Sciences (PNAS) indique que des chimpanzés savaient casser des noix entre un percuteur de pierre et une enclume il y a plus de 4000 ans. Une équipe de chercheurs ont, en effet, récemment découvert un site où ont été identifiés des artéfacts allant dans ce sens. Je ne retrouve pas d'article sérieux à ce sujet sur le net.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 14 Mai 2008, 19:11 
    I, Robot
    I, Robot
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
    Messages: 1838
    Jaborde a écrit:
    [...] Je ne retrouve pas d'article sérieux à ce sujet sur le net.

    "4,300-Year-old chimpanzee sites and the origins of percussive stone technology" (Mercader & al., in PNAS, February 20, 2007, 10.1073/pnas.0607909104).

    Note: trouve en trois mots-clef et deux clics. Jaborde, t'es vraiment qu'un tire-au-cul.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 14 Mai 2008, 21:44 
    Dressé
    Dressé
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
    Messages: 253
    Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
    Bien joué frère anal, je n'avais pas essayé en tapant des mots clés en Anglé

    Aussi, te ferais-je remarquer que l'article que tu présente à la lecture n'est pas très développé.


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 14 Mai 2008, 22:51 
    Défioliant
    Défioliant
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
    Messages: 6902
    Hello.
    Sur la page Pédénasse fournie par le couillu, il faut cliquer en haut à droite, pour ouvrir ou télécharger la version complète de l'article, en Pédéeffe.

    A+ bande de PDéesses


    Haut
     Profil  
     
     Sujet du message: Re: L'orang-outan et l'outil
    MessagePosté: 14 Mai 2008, 22:58 
    I, Robot
    I, Robot
    Avatar de l’utilisateur

    Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
    Messages: 1838
    Raf Hillman a écrit:
    Sur la page [...], il faut cliquer en haut à droite, pour ouvrir ou télécharger la version complète de l'article, en Pédéeffe.

    Vi, Jaborde est un gigantesque tire-au-cul double d'un ane bate.


    Haut
     Profil  
     
    Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
    Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

    Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


    Qui est en ligne

    Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


    Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
    Vous ne pouvez pas éditer vos messages
    Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
    Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

    Rechercher:
    Aller à:  
    Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
    Traduction par: phpBB-fr.com