Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 26 Mar 2019, 13:14

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 20 Déc 2007, 08:55 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
FS a écrit:
Les macaques savent faire des additions

Par Jean Etienne, Futura-Sciences

Si on leur présente des nombres sous forme de nuages de points, des macaques savent en calculer la somme en une seconde, avec des résultats à peine inférieurs à des étudiants...

Le fait que des animaux partagent avec les humains un certain sens des valeurs numériques est bien établi. Ainsi, une série d'expériences ont démontré que de nombreuses espèces (parmi les mammifères et les oiseaux) savent par exemple déterminer lequel de deux groupes d’objets est plus le grand ou le plus petit, du moins à condition que la différence soit suffisamment élevée. Un animal confondra des représentations de 100 et 101 objets, alors qu’il établira aisément que 10 est plus grand que 5.

Même en se limitant à cette représentation des nombres sous forme d'une collection d'objets, on peut réaliser des opérations arithmétiques simples, comme le tri et la somme. Peu d’études ont pourtant été menées pour tester la capacité d'animaux à réaliser ce genre d'opérations, et beaucoup moins encore ont tenté la comparaison des animaux et des humains adultes.

Afin de lever le doute sur cette question, une équipe de chercheurs de la Duke University a organisé une série d’expériences confrontant des macaques à des étudiants. Les sujets ont été installés devant un écran tactile faisant apparaître successivement deux ensembles de points de taille différente. L’image se divisait ensuite en deux parties, l’une montrant un nombre de points correspondant à la somme des deux premiers, l’autre une quantité différente. Les singes étaient récompensés s’ils touchaient la partie de l’écran montrant la bonne réponse.

Image
Deux ensembles de points sont montrés durant une demi-seconde. Puis deux sommes sont proposées, sous forme de points, l'une juste, l'autre fausse. Touchez du doigt la première et vous avez gagné une friandise (si vous êtes un macaque). Crédit Duke University

Leurs résultats, étonnants, viennent de paraître dans la revue Plos Biology, sous la signature de Jessica F. Cantlon et Elizabeth M. Brannon.

Soumis au test, les singes ont obtenu 76 % de réussite, et les étudiants 94 %, mais ces derniers effectuaient mentalement une addition alors que les animaux opéraient différemment. Les chercheurs parlent de représentation analogique. Toutefois, singes et étudiants s'octroyaient des temps de réflexion comparables, d’environ une seconde, avant de répondre.

« Nous savions que des animaux pouvaient reconnaître des quantités mais il était moins évident de savoir s'ils étaient capables d'effectuer des opérations arithmétiques comme des additions. Notre étude montre qu'ils en sont capables », conclut Jessica Cantlon, du département de psychologie et neuroscience de la Duke University, Durham (Caroline du Nord, Etats-Unis).

Des résultats qui interpellent

Le nombre de bonnes réponses dépendait de l'écart entre bonne et mauvaise réponses. « Si la somme exacte était 11 et que la partie de l'écran avec la mauvaise réponse affichait 12 points, singes et étudiants prenaient plus de temps pour répondre et se trompaient plus souvent », rapporte Jessica Cantlon.

Des résultats de cette expérience, il découle que les humains semblent partager avec les primates un système cognitif et non verbal pour résoudre des problèmes arithmétiques simples, qui traduit vraisemblablement une origine évolutive commune.

Les singes ont obtenu leur somme en combinant deux représentations mentales (les images des ensembles de points). Les humains en appellent régulièrement à ce travail mental pour résoudre certains problèmes cognitifs, voire mathématiques. L’expérience, basée sur des problèmes identiques posés aux deux groupes, démontre que les singes sont capables de la même performance.

Bien d'autres observations ont décrit des situations où des animaux semblent exécuter des calculs qui exigent de combiner différentes représentations mentales. Par exemple, pour l’écholocation, les chauves-souris doivent extraire les signaux utiles des multiples échos renvoyés dans de nombreuses fréquences par leur environnement. Les rats sont aussi à même d’intégrer des données de distance et d’orientation et de les intégrer à leur propre position dans cet espace durant leurs déplacements. Les chercheurs estiment que ces animaux – et bien d’autres – combinent diverses représentations numériques pour obtenir des résultats arithmétiques approximatifs.

Le langage mathématique ne peut plus être considéré comme l’apanage des humains. Elizabeth Brannon, co-auteur de la recherche, l'affirme avec force : « Les performances mathématiques des adultes humains tiennent surtout à leur capacité de représenter des concepts numériques en utilisant des signes. Un singe est incapable de faire la différence entre 2000 et 2001 objets. Cependant, nos travaux ont montré que humains et singes peuvent manipuler mentalement des représentations de nombres pour générer des sommes approximatives de simples objets ».

Image
Duel Homme-Singe. Crédit Duke University

Ref.: "Basic Math in Monkeys and College Students" (Cantlon & Brannon, PloS Biology, doi:10.1371/journal.pbio.0050328).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Jan 2008, 12:12 
Xénophobe, antisémite, et fasciste notoire

Inscription: 02 Jan 2008, 21:06
Messages: 141
Salut et fraternité,

Mon rêve, c'est qu'on découvre la vie ailleurs que sur notre planète et qu'en plus certaines espèces animales terrestres ont la conscience de leur existence : toutes les religions bâties sur l"homme supérieur s'effondrent.
Epicure.

_________________
Je dois 2'000 euros à l'association Fabula, suite à un pari que j'ai perdu.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Jan 2008, 13:39 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 31 Oct 2007, 19:53
Messages: 65
Citation:
Si on leur présente des nombres sous forme de nuages de points, des macaques savent en calculer la somme en une seconde, avec des résultats à peine inférieurs à des étudiants...

Le fait que des animaux partagent avec les humains un certain sens des valeurs numériques est bien établi. Ainsi, une série d'expériences ont démontré que de nombreuses espèces (parmi les mammifères et les oiseaux) savent par exemple déterminer lequel de deux groupes d’objets est plus le grand ou le plus petit, du moins à condition que la différence soit suffisamment élevée.

Un animal confondra des représentations de 100 et 101 objets, alors qu’il établira aisément que 10 est plus grand que 5.


Et si ces nombres sont faits de carrés de points plutôt que de nuages de points ? Un humain est incapable de distinguer un nuage de 100 points d'un nuage de 101 points, alors qu'il repère une dissimétrie si un point est collé à un carré de 10 x 10.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Jan 2008, 14:19 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Citation:
Un humain est incapable de distinguer un nuage de 100 points d'un nuage de 101 points, alors qu'il repère une dissimétrie si un point est collé à un carré de 10 x 10.

:mrgreen: C'est vrai ? Mais comment qu'ils font ça ? Ils doivent être trop intelligents, merde.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Jan 2008, 20:29 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Epicure a écrit:
Mon rêve, c'est qu'on découvre la vie ailleurs que sur notre planète [...]

Mon reve, c'est qu'on rencontre des ET avec des vagins, des anus, des bites et des bouches partout sur le corps.

Certains ET nous ont d'ailleurs deja rendu visite par le passe:

Image

d'autres baisent nos femelles pendant qu'on va chasser:

Image

d'autres encore nous epient a l'insu de notre plein gre:

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Jan 2008, 00:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Damned ! A T. female making a blow job to an E.T. male !!! It's so chocant, bordel de shit de dieu ! Isn't ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2008, 10:06 
Photosynthétique
Photosynthétique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2006, 13:51
Messages: 101
Epicure a écrit:
Mon rêve, c'est qu'on découvre la vie ailleurs que sur notre planète (...)

A noter qu'il existe aux US des assurances contre les enlèvement par des ETs et les morsures d'aliens. De quoi enrichir celui qui arrivera à prouver qu'il s'est fait sodomiser par un petit homme gris (petit... mais bien membré) qui, au départ, souhaitait seulement lui offrir un verre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Jan 2008, 18:20 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
je me pose la question de savoir en quoi dire que :
. = 1 (ou x)
: = 2 (ou y)

c'est savoir calculer, ou faire des sommes :-?

Ce qui est certain c'est le cerveau peut faire des calculs impressionnants même pour quelqu'un qui ne sait ni lire ni compter

Si vous allez au palais de la découverte dans la partie La mécanique, qui allie la physique aux mathématiques, c'est incroyable comme c'est facile d'expliquer les choses compliquées de manière simple avec un minimum de matériel.

Il y avait une expérience anodine mais qui m'a fortement marqué :
Deux cylindres sont placés sur un axe vertical , celui du dessus plus petit que celui du dessous : l'expérience consiste à soulever le premier cylindre et de le reposer (pas dur)
Puis de soulever le cylindre du bas, et bien évidement, celui du dessus en même temps
Là se produit une chose incompréhensible, le cerveau vous déclare que la somme des deux cylindres est inférieur au petit, ce qui est impossible !

Le cylindre du dessus, bien que petit est plus lourd car plombé, et le second est creux, ceci pour tromper la perception
Car cette expérience est faite pour prouver que notre cerveau, lorsqu'il soulève le premier cylindre, enregistre la force musculaire nécessaire à la manoeuvre. Pour la deuxième opération, le cerveau fait une règle de 3 pour calculer la force qui sera nécessaire pour soulever le tout


je pense que c'est une aptitude qui est nécessaire dans la vie , même sauvage, et je pense qu' un singe serait tout aussi perturbé par le problème que ne l'est l'humain

Mais est ce bien le fait de "savoir calculer", "faire des additions" ... ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 8 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com