Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 26 Oct 2020, 20:35

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 07 Sep 2008, 23:38 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 05 Sep 2008, 15:50
Messages: 147
Citation:
A propos, est-ce que quelqu'un a déjà mangé du chiot ? C'est assez bon il paraît.



ouai ! Il parait que le chien ressemble foutrement au lapin (niveau goût s'entend)....(putain je suis encore énervée....)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 07 Sep 2008, 23:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
Oh moi tu sais, tant que tu me mords pas les mollets, tout me va... Aucun souci. Lord Dralnar te répondra à sa guise, il est grand et vacciné.

Le goût du chiot je connais pas, mais sa chair doit être très tendre.
Le chat par contre, une fois décapité et sa peau tirée, les pattes sectionnées, son corps ressemble à du lièvre. Ils font souvent l'échange dans les restaus chinois. Par contre il faut cuire très longtemps sa viande.
Paraît que les chatons de quelques jours, cuits dans une sauce au lait c'est vachement bon aussi - leur chair est tendre comme du yaourt.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 07 Sep 2008, 23:53 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 05 Sep 2008, 15:50
Messages: 147
Autant pour moi c'est effectivement le goût du chat qui (parait-il, perso j'ai pas goûté ) ressemble à s'y méprendre à celui du lapin... le chien je sais pas....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 00:31 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
mod a écrit:
Il faut savoir que une grande partie de la population humaine ne mange pas de viande ou très rarement (pour plusieurs raison d'ordre religieuse, pratiques ou autres....). Ces positions sont selon moi évidemment tout à fait respectables.

Respectables?!? Boff...Pour les raisons religieuses,moi je trouve ça au minimum critiquable,pour les raisons autres(par exemple:prix prohibitif,famines...)je trouve ça insupportable...
mod a écrit:
Cela dit j'ai toujours mauvaise conscience quand je mange de la viande

Pourquoi avoir mauvaise conscience quand on mange de la viande, où est le problème?

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 00:45 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 05 Sep 2008, 15:50
Messages: 147
Citation:
Respectables?!? Boff...Pour les raisons religieuses,moi je trouve ça au minimum critiquable,pour les raisons autres(par exemple:prix prohibitif,famines...)je trouve ça insupportable...

j'ai jamais fait l'apologie du végétarisme (bien qu'effectivement, je trouve cette attitude tout à fait respectable, quand elle est de l'ordre du choix s'entend et non de la nécessité) , soit tu n'as pas tout lu soit tu n'as pas compris mes propos...
Citation:
Citation:
mod a écrit:
Cela dit j'ai toujours mauvaise conscience quand je mange de la viande

Pourquoi avoir mauvaise conscience quand on mange de la viande, où est le problème?


Il me semblait avoir été suffisamment claire, mais ce n'est apparemment pas le cas....
ok. Je tenterai de l'être encore plus... dès que j'aurais le temps et l'énergie pour ça...
donc pas ce soir...
à +


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 01:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
Quelqu'un a déjà goûté la soupe de tétons de femelle dauphin ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 01:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4228
Tu bouffes n'importe quoi Archie Cash. Sinon, cette discussion, je n'y comprends rien !

Avec tous ces foetus jetés à la poubelle (plusieurs millions chaque années), c'est autant de protéines animales gaspillées. Ne jetez plus les foetus, mangez les !

Je me demande avec quoi faudrait l'assaisonner et que servir en accompagnement ? Et pour le vin ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 02:00 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
Je comprends pas non plus... Il me semble que - par delà les conditions d'abattage et élevage qui devraient bien évidemment progresser et être le plus "humaines" que possible (***), c'est à chacun de faire avec sa conscience. Prenant surtout conscience, avant de tirer un coup sans précautions, de la quantité de pauvres bêtes qui vivent rien que pour finir dans notre assiette. M'enfin, chacun gère cela dans son crâne et intime conviction.
Depuis quelques jours je ne capte plus trop les discussions : Entre les 6 jours sans boire de Lionel et l'agnosticisme de rawbrol, y a comme des pétages de plomb.

Oui Jean Foutre Premier ! Halte au gaspi de protéines.
Comme accompagnement aux foetus ? Voyons voir... De l'omelette de placenta aux fines herbes p.e. ? Avec une entrée cocktail de fruits du désert : grillons sautés, sauterelles grillées, scarabées bousiers etc. Bien décortiqués les scarabées, bouillis dans l'eau salée puis mélangés avec des avocats - comme on fait avec les crevettes -, puis étalés sur toasts avec une bonne mayonnaise.

Du blanc, du rouge ou du rosé ? Boarf ... M'en fous de la couleur - chuis pas raciste.

*** comme disait Woody Allen :
"Quand je pense à tout ce qui est fait pour que cette bidoche arrive dans mon assiette, je culpabilise."
- Et pourquoi tu continues à en manger Woody ?
"Parce que c'est bon... mais je culpabilise, hein ! "

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 02:06 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4228
Une omelette au placenta ! Mais c'est une merveilleuse idée ça ! Je me disais aussi des foetus en gelé avec du persil. On doit aussi pouvoir en tirer quelques petites cervelles, directe d'espagne, à servir avec un risotto. Là un petit blanc sec, bien frais, fera l'affaire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 02:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
Et comme dessert, la spécialité du chef : Flan au lait de chèvre, arrosé de cognac et jerez + quelques décorticages de noix de coco, parsemé d'asticots en pupe de mouche bleue, cuits en sauce au miel. Un régal.

Sinon, les foetus humains comme appoint à la sauce bolognaise, c'est bien pratique.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 02:27 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Moi, après une branlette je me lèche les doigts,pour pas gâcher. :arf2:
Pour les foetus:
Tartare de foetus (150gr de foetus coupé au couteau(évité le hachoir), 1 jaune d'oeuf, 1 c.à.café de moutarde de Dijon) avec une portion de frites, la boisson? Du soda pour les mineurs et de la bière brune pour les adultes.

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 02:32 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
T'as bien raison ! Faut être économe. Pas oublier de lécher après le caca.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 02:54 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Je ne suis pas assez souple pour ça, mais je fais caca dans des bocaux,ça remplace les cornichons et mon pipi remplace le vinaigre.Je mange aussi mes crottes de nez et le caca jaune de mes oreilles(ça a le goût des endives) :arf2:

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 05:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
T'es un fin gourmet toi !
Je te recommande de bien macérerer le caca jaune des oreilles avec une goutte d'huile d'olive, ce pour former des sortes de boules de viande avec les cors aux pieds, trempés en sauce tomate. C'est non seulement goûteux, mais aussi très riche en sels minéraux.
Si pas de cors aux pieds, tu remplaces par des lambeaux de tumeur cancéreuse soigneusement décollés du colon d'un ami, si possible légèrement grillée. Ca remplace à merveille les lardons du breakfast.

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 14:02 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 05 Sep 2008, 15:50
Messages: 147
Roberte:
Bon finalement je pense pas que j'aurais le courage de me re-re-re-expliquer sur ce thème (parti à la dérive) plus avant que ce que je vais tenter de faire une dernière fois, très brièvement...juste pour clore: j'ai pas dit que toi ou tartanpion "devaient" culpabiliser de manger de la viande: si là , maintenant, dans notre société ou on peut très bien vivre (et non pas survivre) sans en manger, tu serais personnellement capable de tuer une vache, un porc ou tout autre animal que tu consommes ET si de plus tu te contrefous totalement des conditions d'élevage (ou de pêche) ou que achètes bio tout en modérant ta consommation... bah effectivement il n'y a aucune raison que tu te poses plus de questions que ça...
Si c'est pas le cas... et bien à chacun de faire son propre examen de conscience... et un examen de conscience par essence c'est une affaire strictement privée....
voilà j'espère que ça répond à ta question... sinon désolé "ce sera mon dernier mot Patrick"...

Lord Dralnar:
j'aime pas le tour que cette "discussion" a prise et j'aime pas m'énerver non plus, me sentir agressée ou agresser les autres...
donc je crois que le mieux c'est encore qu'à partir de maintenant je m'abstienne d'y participer....

cho'


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 16:48 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Mod, là où je voulais en venir:
As-tu aussi des états d'âme en mangeant de la viande d'un animal respecté??(Genre, beurk! C'est du cadavre!! Ou/et genre tuer un animal est un assassinat car selon l'idée du topic, l'Homme refuse de voir que poulet,boeuf,cochon etc...=Homme)
Et puis que penser du lait, des oeufs...du cuir de mes chaussures?
Et puis as-tu un chien ou un chat? Si oui, as-tu des états d'âme en lui donnant de la paté?

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 17:31 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
La tu déconnes un peu, franchement.

:evil: "Lait, oeufs" comparé au sujet du topic (disons le sujet qui s'est inséré) qui est : "tuer des bêtes pour leurs protéines", faut arrêter de déconner hein ! Pas bien utile. On est tous conscients que boire du lait ne fait pas mourir une vache, voyons.

Et puis ceci, si tu permets : << l'Homme refuse de voir que poulet, boeuf, cochon etc...= Homme >>
... c'est du pire jésuitisme. Personne n'a écrit cela.

L'"Homme est un animal" est une évidence biologique. Ca ne signifie pas que "cochon + poulet = homme". Tu m'excuseras mais nul n'a ainsi réfléchi dans ce topic. En fait, cochon + poulet + boeuf = vertébrés amniotes. L'homme devrait ici être avant le signe égalité, dans le même ensemble avec les autres. Ce qui nous ramène au premier post et la boucle est bouclée. :mrgreen:

Sinon, l'exemple de la pâtée pour chien est un bon exemple pour faire réfléchir aux demandes de conscience. Néanmoins, je crois avoir lu plusieurs fois dans la discussion que c'est à chacun de gérer selon sa conscience et on semble tous en phase là-dessus. Du coup, faire appel à la "bonne/mauvaise conscience" devrait être écarté des discussions.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 18:05 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 05 Sep 2008, 15:50
Messages: 147
Citation:
c'est à chacun de gérer selon sa conscience

ce sera en effet mon ultime conclusion à ce sujet....


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 08 Sep 2008, 22:24 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Archie Cash a écrit:
"Lait, oeufs" comparé au sujet du topic (disons le sujet qui s'est inséré) qui est : "tuer des bêtes pour leurs protéines", faut arrêter de déconner hein ! Pas bien utile. On est tous conscients que boire du lait ne fait pas mourir une vache, voyons.

Houlà... je parlais de la vie des poules et des vaches laitières dans les élevages intensifs.J'étais plutôt dans le sujet "L'Hypothétique vie de merde des animaux des élevages intensifs".
Archie Cash a écrit:
Et puis ceci, si tu permets : << l'Homme refuse de voir que poulet, boeuf, cochon etc...= Homme >>
... c'est du pire jésuitisme. Personne n'a écrit cela.

Roberte a écrit:
As-tu aussi des états d'âme en mangeant de la viande d'un animal respecté??(Genre, beurk! C'est du cadavre!! Ou/et genre tuer un animal est un assassinat car selon l'idée du topic, l'Homme refuse de voir que poulet,boeuf,cochon etc...=Homme)

Je n'ai pas dis que mod avait écrit ça. C'est une réponse cucul, pour l'exemple,qui peut sembler logique que pourrait dire un végétarien en utilisant de façon fallacieuse le sujet du topic(déni d'animalité).
Archie Cash a écrit:
faire appel à la "bonne/mauvaise conscience" devrait être écarté des discussions.

Tout à fait d'accord, et c'est le fait d'avoir peut-être mal compris les écrits de mod qui m'a mis en rage. J'ai compris ça moi:
"Les gens qui bouffent de la viande sans remord, n'ont pas de conscience".

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 09 Sep 2008, 01:20 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
Je t'avais sans doute mal compris, Doigt occulte. D'où l'utilité de rédiger des posts dépassant les 3 lignes.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 05:14 
Avatar de l’utilisateur
Végétarien présent! Il est vrai que depuis je me sent plus apaisé et en meilleurs forme.
J'ai trouvé qu'un seul point positif a manger de la viande. Celui du goût. Hormis ça que du négatif. De plus l'unique point positif trouvé, je le retrouve dans d'autres aliment. Certes, je ne retrouverais jamais les mêmes saveurs mais qu'importe puisque j'ai trouvé l'équivalent autre part et même mieux.

j'ai autant de compassion pour les animaux que pour les humains. Je préférerais mourir que de tuer un humain ou un animal. Je me souviens de ma dernière réflexion quand j'étais carnivore : Si je continue d'être carnivore pourquoi pas tuer de l'humain?! ça doit être bon aussi. Depuis cette réflexion (entre autre) je suis devenu végétarien :)


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 05:20 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
Citation:
j'ai autant de compassion pour les animaux que pour les humains. Je préférerais mourir que de tuer un humain ou un animal.

Et t'as bien raison ! C'est une excellente préférence.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 16:48 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
Messages: 253
Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
Citation:
Je préférerais mourir que de tuer un humain ou un animal.


C'est ainsi que des milliers d'automobilistes tentent d'éviter des lapins qui traversent les routes, en particulier la nuit. Ils ont ainsi la facheuse tendance à quitter la route, réduisant par la même occasion leur vitesse de croisière. En évitant les lapins, non seulement ils accélèrent de façon prodigieuse la dégradation de leur véhicule mais ils réduisent leur espérance de vie et celle des arbres qu'ils percutent. Ce qui débouche sur une question concrète : la vie d'un arbre a t'elle plus de valeur que celle d'un lapin ?

Citation:
Depuis cette réflexion (entre autre) je suis devenu végétarien


On fait de la viande de lapin avec des végétaux. Tu refuse de manger le lapin mais pas la salade. ce qui débouche sur la même question concrète, tournée différemment : la vie de la salade a t'elle moins de valeur que celle d'un lapin ?

_________________
View unanswered posts | View active topics View new posts | View your posts


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 17:57 
Avatar de l’utilisateur
-Je ne conduit pas, donc je ne risque pas d'en arriver la.
-La salade a moins de valeur qu'un lapin oui.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 18:29 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
Messages: 253
Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
Citation:
-La salade a moins de valeur qu'un lapin oui.


ça c'est vite dit ! Si je suis bien ton raisonnement la salade n'a donc pas plus de valeur qu'une carotte. Tous les légumes, tous les végétaux ont une valeur égale, ou en tout cas inférieure à celle d'un lapin. Mais pas de végétaux = pas de lapin ! Car le lapin, qui est un rongeur, a une alimentation axée sur le végétale.

Alors ? Qu'est ce que tu dis de ça ? ça t'en bouche un coin hein !

_________________
View unanswered posts | View active topics View new posts | View your posts


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 19:48 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4228
Quark a écrit:
j'ai autant de compassion pour les animaux que pour les humains. Je préférerais mourir que de tuer un humain ou un animal.


Ce qui revient à se mettre en situation paradoxale et enfreindre cette affirmation en te laissant mourrir. Ou alors c'est que t'es une salade mon gars, là plus de problème logique !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 22:28 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
:D Euh, le lapin n'est pas un rongeur Frère Jaborde. Même s'il ronge...

M'enfin c'est pas bien grave. Le lapin s'en contre-fiche de nos considérations ou classifications sur lui-même.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 22:45 
Avatar de l’utilisateur
Gni? Partant de mon principe j'ai moins de scrupule a manger de la salade que manger un lapin..
Je peux tuer la salade mais pas un lapin ni un humain. Si je tue une salade de mon potager je ne tue pas un lapin ni un humain.. Donc c'est cool!


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 22:46 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
:mrgreen: T'en fais pas, ils te charrient. On capte tous assez facilement ces scrupules entre gentil lapin mignon et sensible, et salade verte surgelée.

Et puis on a tous apprécié Bambi, Tam-tam, Bugs Bunny, etc. quand on était gamins.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 23:09 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
Messages: 253
Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
Tu as entièrement raison. Le lapin n'est pas un rongeur mais un lagomorphe, je viens de l'apprendre. Les lapins se distinguent des rongeurs principalement par leur denture caractérisée par la présence de deux paires d'incisives à la mâchoire supérieure (l'une, plus petite, étant située derrière l'autre et cachée par elle) qui sont, comme celles de la mandibule, entièrement recouvertes d'émail. Voici ici : http://environnement.ecoles.free.fr/lagomorphes.htm

Image
Crâne de hamster (rongeur)

Image
Crâne de lapin (Lagomorphes)

Image
Observez les incisives du cobaye (rongeur)


Image
Les petites incisives supérieures du lapin sont cachées derrières

_________________
View unanswered posts | View active topics View new posts | View your posts


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 18 Jan 2010, 23:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4228
Je ne fais aucune discrimination, je bouffe les deux ! Et avec de la moutarde siouplaît !

Image

Et bugs bunny moi aussi je l'aime bien :

Image

Plus il y aura de Quark, moins ça sera difficile de continuer à manger de la viande. Je t'appuie dans ta démarche Quark ! Alors quoi de neuf Docteur ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 19 Jan 2010, 00:57 
Avatar de l’utilisateur
Attention, l'enfer te guette Soeur Emmanuelle. Renonce tout de suite a la viande! Alors quoi de neuf ma soeur?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 19 Jan 2010, 01:08 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
Messages: 253
Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
Citation:
Plus il y aura de Quark, moins ça sera difficile de continuer à manger de la viande.


Sauf votre respect, je ne vous suivrais pas sur cette assertion ma soeur. Moins il y aura de mangeur de lapin moins il y aura de lapin. Si ces bêtes, les lagomorphes, sont si nombreux (en captivité j'entends) c'est bien pour être consommés. Si vous en mangez c'est que son prix est abordable, tout ce qui est abondant est bon marché. Donc, si une part significative de nos concitoyens cesse de consommer du lapin il n'y aurat plus de raison suffisante pour en faire élevage dans les proportions actuelles. Le lapin deviendra de plus en plus rare et donc de plus en plus cher. Cela peut aller jusqu'à la disparition totale comme ce fut le cas par le passé pour des races ovines devenues désuets. Pour s'en convaincre dites moi combien vous couterait une queue de tigre blanc ? Plus il y aura de Quark plus il sera difficile de manger de la viande. Car bien entendu ce principe s'applique à toutes les sauces.

_________________
View unanswered posts | View active topics View new posts | View your posts


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 19 Jan 2010, 01:52 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7128
Frère Jabordable a écrit:
Si vous en mangez c'est que son prix est abordable, tout ce qui est abondant est bon marché.

:hein2: Gné ?
Euh, avec tout le respect que je vous dois, excusez-moi de vous contredire mon Frère mais moi qui n'ai rien bouffé ni croqué depuis plusieurs lunes et qui ne suis pas abondant du tout (pas de frère jumeau connu à des lieues à la ronde), je suis pourtant très très très very much abordable. Je dirais même que je suis soldé à un prix défiant toute concurrence. Et avec remise svp.
Chuis le Leclerc, que dis-je, le Carrefour... Non, l'Emmaüs de mon corps, moi !

:evil: Fais chier ce Jaborde ! Soulever le spectre de ma crise humanitaire...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Déni d'animalité
MessagePosté: 19 Jan 2010, 13:33 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
Messages: 253
Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
gné :shock: Qu'est ce que tu veux que je réponde à ça franchement ?
Rassure toi, trop d'abondance appauvri la matière.

_________________
View unanswered posts | View active topics View new posts | View your posts


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com