Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)
http://www.rationalisme.org/forum_atheisme/

Déni d'animalité
http://www.rationalisme.org/forum_atheisme/viewtopic.php?f=60&t=1946
Page 3 sur 3

Auteur:  Lord Dralnar [ 20 Jan 2010, 08:11 ]
Sujet du message:  Re: Déni d'animalité

Quark a écrit:
-La salade a moins de valeur qu'un lapin oui.




Ah bon? Et pourquoi, donc?

Et le cabillaud, il a plus ou moins de valeur que le lapin?

Et le moustique que tu écrases distraitement, il a plus ou moins de valeur que le lapin?

Si il a moins de valeur et que tu te permets de l'occire, as-tu alors déjà essayé de bouffer des sauterelles grillées? (parait que c'est très bon)

Manges-tu des oeufs et des produits laitiers? Si oui, de quel droit te permets-tu de prendre le lait de la vach et les oeufs de la poule sans leur autorisation?


On peut continuer ça longtemps mais l'essentiel de mon nessage est que, si tu justifies ton végétarisme par des échelles de valeur parmi les êtres vivants, tu risque fort de te prendre les pieds dans le tapis!


NB: A tout hasard, je te signale que, physiologiquement et anatomiquement parlant, l'humain est omnivore! C'est même une des raisons pour laquelle il a réussi à "survivre" à ses débuts (il devait même avoir des nettes tendances charognardes, vu se pauvres armes naturelles). Le végétarisme entraine des carences (minimes si consomation de produits laitiers et d'oeufs mais nettement plus grâve si végétalisme srict).

Auteur:  Quark [ 20 Jan 2010, 17:50 ]
Sujet du message:  Re: Déni d'animalité

-Je ne mange pas de poisson
-Je ne tue pas les moustiques (ou que très rarement)

Concernant le lait et les oeufs au même titre que la salade, ça te pose un problème?

Nb : Tu vie dans quelle époque? Nous sommes en 2010 mon frère. Sinon oui, le végétarisme peut entraîner des carences tout comme les omnivores.. A ce propos tu as verifié si tu n'avais pas de carences? Moi non

Attention, la viande est dangereuse pour la santé surtout la viande rouge!

Auteur:  Herr Doktor [ 25 Jan 2010, 19:10 ]
Sujet du message:  Re: Déni d'animalité

Quark a écrit:
Je préférerais mourir que de tuer un humain ou un animal

Coup de chance pour le pitbull énervé/tueur en série que tu pourrais croiser...

Auteur:  Archie Cash [ 25 Jan 2010, 20:06 ]
Sujet du message:  Re: Déni d'animalité

Si c'est impuni par la loi et de son plein gré, je veux bien me porter candidat. Je n'ai encore jamais abattu de petit con à la carabine.

Auteur:  Ageasse [ 26 Jan 2010, 19:31 ]
Sujet du message:  Re: Déni d'animalité

Quark a écrit:
Gni? Partant de mon principe j'ai moins de scrupule a manger de la salade que manger un lapin..
Je peux tuer la salade mais pas un lapin ni un humain. Si je tue une salade de mon potager je ne tue pas un lapin ni un humain.. Donc c'est cool!


entre la salade et la bactérie ?

Est ce que tu te risquerais a justifier le génocide de la variole ou l'éradication de la population des petites bébêtes provoquant la polio ?
Je n'ose pas m'imaginer que tu puisses prendre des antibiotiques !

Auteur:  Lord Dralnar [ 27 Jan 2010, 07:32 ]
Sujet du message:  Re: Déni d'animalité

Quark a écrit:
Je peux tuer la salade mais pas un lapin ni un humain. Si je tue une salade de mon potager je ne tue pas un lapin ni un humain.. Donc c'est cool!


Tu ne réponds pas aux observations!

Sur quels concepts te base-tu pour établir une échelle de valeur entre les différentes espèces vivantes?

Que tu sois végétariens, j'en ai rien à battre. C'est même assez cool moyennant certaines précautions afin d'éviter les carences.

Mais que tu te place sur un plan vaguement "éthique" pour décréter que tu ne saurais "tuer" un lapin mais bien une salade, c'est zarbi!

C'est très "religieux" ,en fait. Dieu place l'Homme au sommet de sa création et puis toute une pyramide de créatures inférieures dans un certain ordre de valeur.


NB: C'est juste pour te titiller un brin, mon brave. Tu bouffes ce que tu veux mais essaie quand-même de réfléchir à tes motivations; ce serait sympa!

Auteur:  Archie Cash [ 27 Jan 2010, 17:34 ]
Sujet du message:  Re: Déni d'animalité

Il pourrait se baser sur présence/absence de sensibilité, donnée par présence/absence de système nerveux. C'est ce que moi j'aurais répondu à sa place. C'est la même notion qui est utilisée pour donner des droits aux animaux domestiques, ou organismes dits "sensibles", avec psychisme. Ce qui me semble un excellent critère. Les tomates n'en ont pas à ma connaissance.
Je sais que vous le charriez mais vu qu'il s'agit ici de Quark, on va pas trop lui demander. Alors je réponds à sa place (*).

Pour ma part, je répète que j'ai du respect pour les gens qui sont sensibles à ce genre de paramètres ('ai en fait de la peine à comprendre ceux qui ne les ont pas intégrés...), et qui ont fait le pas de suivre leur conscience à ce sujet. C'est plus ou moins la même réflexion que la nôtre vis-à-vis des humains. Si nous sommes +/- humanistes, ce n'est pas sans raison indépendante de notre empathie vis-à-vis de la souffrance d'autrui. Les végétariens ont pour certains élargi leur réflexion à d'autres espèces sensibles. De même que les gens sensibles à la souffrance et dignité animale.

Bien évidemment, si l'empathie des végétariens ou défenseurs des autres espèce animales va jusqu'à vouloir préserver la vie d'un ver solitaire dans leurs intestins, y a aura comme un conflit d'intérêts. :mrgreen: De même s'ils sont prêts à sacrifier leur vie - comme le propose Quark - pour sauver une myriade d'asticots de mouches qui leur dévorent le cuir chevelu en premier, y aura du souci à se faire. il faut donc mettre des limites graduelles, qui peuvent pourquoi pas suivre une certaine courbe empathie/affinités phylogéniques.

(*) et surtout car j'ai viré ce petit con du forum. Jamais ce genre de psychotypes ne répondra au moindre questionnement sans gargouiller à peu près n'importe quoi. . Il l'a démontré partout, alors c'est dehors !

Page 3 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/