Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 18 Mar 2019, 18:43

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 28 Fév 2011, 17:50 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Récemment un psychologue évolutionniste neuneu nommé Jesse Bering a défendu une thèse selon laquelle les femmes aurait évolué pour résisté au viol!

Cette thèse à bien sûr été critiqué par bon nombre de biologiste y compris l'athée militant PZ Myers et Jerry Coyne dénonçant à juste titre des conclusions ridicules se basant qui plus est sur une perspective ultra-adaptationniste des plus risible.

Jessy Bering n'a pas aimé qu'on lui donne la fessé pour ces connerie et a donc vigoureusement répondu à ces critiques, sa réponse est bien évidemment ridicule mais néanmoins je vous la met en lien ici car elle a été généreusement traduite en français par la mutante Peggy Sastre! Image

Réponse De Jessy Bering Généreusement Traduite Par Peggy Sastre

Deuxième Réponse de PZ Myers


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2011, 18:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Oui, alors j'ai lu cette réponse. 4 pages format A4 d'introduction à ce qu'il va répondre.... pour finalement ne rien répondre ? Il est aussi tarte que la Peggy qui a traduit son texte.

Je retiens ceci néanmoins, car le gars a osé le remettre dans sa réponse - il n'a plus toute sa tête ce type ! :
Citation:
Dans son article, Myers part de ma digression sur le pénis humain pour y voir l'exemple criant du manque de rigueur de certains travaux portant sur l'évolution et le comportement humains. Il cloue au pilori la célèbre «étude du godemiché» de Gordon Gallup, qui suggère que la forme particulière du pénis humain, ressemblant à un champignon, pourrait servir à extraire du vagin le sperme d'un concurrent. (J'ai parlé en long et en large de cette étude dans deux anciens articles du Scientific American.)

Or comme chacun sait, la forme si séduisante de ma queue est parfaitement adaptée à déboucher n'importe quel évier et lavabo ! Je viens de m'en servir très récemment pour extraire la pièce de 2 euros qui bouchait le tuyau d'une de mes ex. Elles m'appellent d'ailleurs rien pour cette qualité de ma bite, et c'est grâce à cela que je répands mes gènes sur toute la planète. Trop cons ces psy évolutionnistes.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2011, 18:53 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
C'est poilant n'est-il pas? Je me demande combien d'évier tu as fécondé avec ton engins!

Tient un autre passage moins amusant que l'étude sur les pénis champignons déboucheur de vagin bourré de foutre concurrent, mais marrant quand même!

Citation:
Certains critiques de mon article suggèrent que ces résultats contredisent quelque-part des études antérieures et montrant que les femmes ne manifestent pas de force physique accrue quand elles ovulent. Mais l'étude de Petralia et Gallup sur la poigne est justement remarquable parce qu'elle est mieux conçue que ces précédentes études: tandis que des travaux antérieurs ne trouvaient aucune augmentation dans la force, la performance ou l'endurance des femmes qui ovulent, en général, Petralia et Gallup ont réduit leur champ d'investigation sur le problème du viol, et ont révélé que la force de préhension des femmes augmentait quand elles pensaient spécifiquement au viol.

Bordel la force de préhension augmente quand on pense à des événements aussi désagréable qu'une agression sexuelle quelle scoop, Jesse Bering a-t-il déjà essayé de penser à s'imaginer se faire agresser tout en s'enfonçant un godemichet dans le cul pour voir si sa force de préhension augmentait? Mais ça m'étonnerait il doit trop aimé ça ce cochon! :D


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2011, 18:55 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Image
Les nénés aussi ressemblent à des champignons !

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2011, 19:07 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Mgr Raoul Map'Oul a écrit:
Les nénés aussi ressemblent à des champignons !

Normal c'est pour que le mâle dégoûter d'avoir du lécher pendant des années les nénés de sa femme le soit également des champignons potentiellement venimeux.

Ainsi les nénés en forme de champignons des femmes permet une plus grand survie des mâles et donc de l'espèce!

Théorie psycho-évolutive rédigé par Hans le 12.02.2011, j'exige qu'on me file mon diplôme de psychologie évolutionniste sur le champ! :evil:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2011, 21:08 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Pr Hans a écrit:
Théorie psycho-évolutive rédigé par Hans le 12.02.2011

Arf ! Ça doit être ma montre, avance un chouïa...

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Fév 2011, 22:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Lui non plus. Il n'a plus toute sa tête.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2011, 00:35 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Arf et c'est les tarés du présent forum qui affirment que le modeste taré que je suis n'a pas tout sa tête c'est l'hôpital qui se fout de la charité! :fr:

Honte à vous!

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2011, 02:38 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Citation:
Bordel la force de préhension augmente quand on pense à des événements aussi désagréable qu'une agression sexuelle quelle scoop, Jesse Bering a-t-il déjà essayé de penser à s'imaginer se faire agresser tout en s'enfonçant un godemichet dans le cul pour voir si sa force de préhension augmentait? Mais ça m'étonnerait il doit trop aimé ça ce cochon!

Ouais, rien d'étonnant.

Moi j'imagine simplement ces femmes cobayes en train de serrer plus fort leurs poings au moment de l'expérience où un imbécile de psychologue leur dit : Now, think you are going to be raped... !! :D ... et les nanas serrent leurs poings rien que pour faire plaisir à cet ahuri, ou pour le plaisir d'influer sur sa petite expérience idiote.

Ca me rappelle un reportage N/B du milieu XXe s, où un explorateur interviewait un chef de tribu en Amazonie péruvienne, au sujet du cannibalisme, du traitement des prisonniers d'une autre tribu, etc. La réponse filmée du chef de village pouvait faire froid dans le dos tellement le traitement et les tortures infligées au pauvre prisonnier, avant de passer à la casserole et se faire ronger jusqu'à la moelle, étaient horriblement décrits : avec des détails effrayants, tout ca.

A première vue... Car le chef de village parlait en fait un espagnol pas mauvais du tout mais où on repérait un fort accent portugais. Et plein d'autres trucs qui mettaient la puce à l'oreille et faisaient comprendre que le gars était non seulement un commerçant polyglotte, mais aussi un mythomane caractérisé qui prenait un plaisir non dissimulé à se foutre de la gueule de ce nigaud d'explorateur. A la fin du récit - par cette espèce de chef-jivaro-homme-médecine plein de plumes et de peintures sur la tête, l'impression qu'il en rajoutait des tonnes devenait une évidence ; voire qu'il avait tout inventé de A à Z. C'est pareil dans toute l'Amérique latine où des tribus indiennes ayant conservé leur langue native existent encore [au Mexique par ex, il y a encore plein d'indiens qui parlent leur langue indigène] : on dirait qu'ils se sont passés le mot pour raconter les plus grosses salades aux ethnologues.

J'ai aussi ouï dire de récits similaires par de vieux aborigènes d'Australie qui, pour une bonne bouteille de whisky, sont prêts à raconter n'importe kawak et n'importe quel mythe - même un remake du roi Salomon biblique mais à la sauce aborigène [1] - aux journaleux ethnologisques... Ces aborigènes ont une telle réputation de blagueurs et bonimenteurs - lorsqu'ils sont face à des ethnologues ou sociologues -, que tous les bouquins d'anthropologie australienne sont en fait bons pour la poubelle.

[1] authentique !

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2011, 07:39 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Raf Hillman
Moi j'imagine simplement ces femmes cobayes en train de serrer plus fort leurs poings au moment de l'expérience où un imbécile de psychologue leur dit : Now, think you are going to be raped... !! ... et les nanas serrent leurs poings rien que pour faire plaisir à cet ahuri, ou pour le plaisir d'influer sur sa petite expérience idiote.

C'est vrai que c'est un poil surréaliste !
Drôle de mémarche tout de même que celle de cet étroit de Bering. Partir de ce qui me semble (tu parles!) être un « a priori » et en chercher (à tout prix) la preuve...
L'hypothèse des champignons de Hans tient aussi bien la route ...Et si on faisait un effort on finirait par la démontrer tout aussi bien  !

Un passage ( je sais plus où?) aura retenu mon attention. Cette évocation « d'affronter un noir » et le commentaire entre parenthèses : «  c'est politiquement incorrect » . De mémoire...
Comme si le « politiquement incorrect » était un gage de sérieux... C'est tendance on dirait.
Je fais peut être de la pragmatique à bon marché mais ça ma semblé – en plus - un peu puer du bec ce passage...


Les aborigènes qui racontent des conneries au bon bwana blanc ?
Ayant appris à nous connaître ils doivent croire que c'est une forme de politesse ? Presque une obligation.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2011, 14:49 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Frère Marcel a écrit:
C'est vrai que c'est un poil surréaliste !
Drôle de mémarche tout de même que celle de cet étroit de Bering. Partir de ce qui me semble (tu parles!) être un « a priori » et en chercher (à tout prix) la preuve...
L'hypothèse des champignons de Hans tient aussi bien la route ...Et si on faisait un effort on finirait par la démontrer tout aussi bien  !

Un passage ( je sais plus où?) aura retenu mon attention. Cette évocation « d'affronter un noir » et le commentaire entre parenthèses : «  c'est politiquement incorrect » . De mémoire...
Comme si le « politiquement incorrect » était un gage de sérieux... C'est tendance on dirait.
Je fais peut être de la pragmatique à bon marché mais ça ma semblé – en plus - un peu puer du bec ce passage...


Les aborigènes qui racontent des conneries au bon bwana blanc ?
Ayant appris à nous connaître ils doivent croire que c'est une forme de politesse ? Presque une obligation.

Je crois que c'est ce passage là.

Citation:
Mais la question de savoir si les études citées dans ma chronique sont valides et crédibles est plus préoccupante que toutes ces querelles entre champs universitaires. Les femmes deviennent-elles réellement plus fortes quand elles ovulent? Ont-elles réellement davantage peur des étrangers, ont-elles plus tendance à éviter des situations dangereuses, ou sont-elles même plus racistes? Coyne, et d'autres, soulignent le fait que les données de ces études ont été glanées dans un groupe d'individus plutôt limité et spécifique: les étudiantes en psychologie de premier cycle.

Ce passage étant suivit d'un baragouinage ressemblant à un aveu mal assumé disant: oui ok nous admettons que notre étude ne démontre rien du tout mais on est conscient qu'elle ne démontre rien du tout donc ceux qui nous reprochent qu'elle ne démontre rien sont méchants caca bouda!

C'est à crever de rire il n'y a pas à dire!

Tient j'ai également remarqué que l'article contient un lien menant à un autre article rédigé lui par la mutante Peggy Sastre, je met le passage qui m'a le plus fait marrer!

Citation:
Car la psychologie évolutionnaire [.....] est une école de l'humilité: ses chercheurs travaillent sur des processus datant de millions d'années, sur des sédimentations sélectives et des adaptatives lentes, et avec les entraves éthiques et méthodologiques que Bering souligne dans son second papier. Une telle discipline est à mille lieues d'un ultime préjugé la voyant comme une proche parente de l'eugénisme, ce mythe moderne de réforme et d'amélioration rapide de la «nature humaine» –qui n'existe pas.

Et elle se réfère à Jesse Bering pour parler de la psychologie évolutionniste comme une école d'humilité, bordel c'est trop tordant! :fr:

@Raf Hillman

Je me souviens qu'un de mes anciens profs avaient mentionné les écrits voir même peut-être le livre d'un anthropologue racontant comment il s'est fait lui-même balader par les «indigènes» qu'il allait étudier. L'anthropologue débarquait là-bas avec ces préjugés sur les bon sauvages gentils et naïfs qu'il allait pouvoir étudier avant de s'apercevoir que ces derniers loin de ne pas connaître les «civilisés» se sont littéralement foutu de sa gueule.

Problème je ne me souviens plus de l'auteur ni même du titre du papier et/ou du bouquin aussi si jamais tu vois de quoi il s'agit et que tu as les références n'hésite pas à nous les refiler! :wink:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2011, 16:24 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Ah, mais c'est qu'elle est vachety douée la môme Peggy Sastre:

Peggy Sastre a écrit:
4. Préjugé indifférentialiste
Quatrième erreur: le préjugé indifférencialiste. Voilà le mantra du féminisme à la Marcotte: il n’y a pas de différences notables entre les hommes et les femmes, du point de vue de la cognition et du comportement. «Nous» serions tous les mêmes, et nos différences, si elles se manifestent, ne sont que déterminées culturellement et socialement (idem, ceux qui pensent le contraire sont des ignobles qui souhaitent voir les femmes rester à la cuisine, et les hommes sur le champ de bataille –ouba ouba).

Comment ne pas le formuler trop méchamment: il s’agit là de l'ignorance pure et simple des enseignements des cinquante dernières années de recherches et de progrès scientifiques. En 2005, Huntington Willard, un des 250 co-auteurs de l’annotation du chromosome X, déclarait ainsi dans Nature:
«Il n’y a pas un génome humain, mais bien deux: le génome mâle et le génome femelle.»

Ben non, bécassine. C'est toi l'ignare.

Génome femelle et mâle sont recombinés lors de la fécondation [tu sais le machin qui entre dans ta chatte et lâche du yaourt blanc et ce qui s'en suit qu'on ne peut même pas voir à la loupe ?] : ségrégation et recombinaison, sauf pour le chromosome sexuel Y, et chez le mâle seulement. Le chromosome X est aussi mâle que femelle... d'ailleurs, un des XX de la femelle sera pratiquement inactivé chez elle [et pas chez le mâle]. XX dont un est directement hérité du papounet.

Du coup, pauvre laideron farfelu et fétide à toiles d'araignées bien installées en gynécée, le génome de la femme est aussi mâle que l'inverse est vrai, si l'on peut dire : il y a bien un seul génome nucléaire humain, et seule une partie, le Y, est exclusivement mâle. Et encore... car il y a des p'tits échanges et transferts.
En revanche, il y a bien notamment un autre génome, le mitochondrial, mais lui aussi est un génome humain, pas plus femelle que mâle... :chaise: sacrée ignare sociobiolobigleuse.

A la limite, on pourrait dire qu'il y a un génome par individu et certainement pas un génome mâle et un génome femelle. Et encore, car il peut y avoir plusieurs variantes sur un même individu.

Peggy Sastre a écrit:
(idem, ceux qui pensent le contraire sont des ignobles qui souhaitent voir les femmes rester à la cuisine, et les hommes sur le champ de bataille –ouba ouba).

A la cuisine ? Ben non.
Moi je pense que ta place est plutôt dans une porcherie à nettoyer le caca de mes bêtes, ou comme bête de trait si on trouve un harnais à collier à ta taille. Mais seras-tu aussi incompétente en porcherie qu'en journalisme ?

Image

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2011, 08:42 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Peggy Sastre...
J'ai fouillé le net pour savoir qui elle pouvait être. Enfin, à quoi elle pouvait ressembler.
Prolifique la miss.
Et douée.
J'ai bien aimé certains de ses textes. Certains de ses engagements aussi ( autisme, liberté du net..) SI. Nobody's perfect. Pas même moi !
Amère.
Jusqu'à te foutre un peu mal à l'aise. Peut être est-ce son but ?
Je me demande si quelque chose dans cet univers trouve grâce à ses yeux ? Etonnant.
Elle devrait se forcer à des exercices d'admiration....
Je la devine mal en Zarathoustra dansant pour le soleil. Pour la vie. Ou alors vêtue de noir et de lunettes itou.[Parce qu'elle aurait écrit un mémoire sur la sélection naturelle ascendante ( What that?) ; « Nietzsche face à Darwin ». J'ai pas réussi à trouver. Pas trop cherché non plus.]


Allez je vous refile un texte qu'elle a commis. Et que j'ai bien aimé.Comme une forme d'exercice d'admiration.
Mais bon...J'aime tout le monde (!)*
C'est extrait de :

http://nihil-ex-nihilo.blogspot.com/

Citation:
Bis
Tous les soirs, les choucas et les corbeaux se rejoignent pour aller dormir dans les arbres du bois. Ils arrivent par différents groupes de directions différentes, des plus denses des plus petits. Puis ils s'amassent en une grosse nuée – quelques oiseaux se battent parfois en périphérie, puis passent à autre chose, suivent le mouvement. Une nuée qui enfle, rétrécit, se dilate, et tourne sans cesse, comme si elle glissait sur les rebords d'un entonnoir, toujours un peu plus bas mais pas tout de suite. La descente dans l'arbre n'est pas directe, ils tournent, s'énervent, croassent, on dirait qu'ils se font des signes, se disent des choses, prêts pour l'atterrissage désarmement des toboggans.

D'en bas, ils ont l'air bien cons, on se demande : mais pourquoi tant de simagrées, et pourquoi ne vont-ils pas se coucher, c'est qu'il commence à faire froid et il y a encore le dîner à préparer. C'est que nous sommes si différents, si autres, pas comme ça, pas à tournoyer pendant de longues et froides minutes pour faire quelque chose qui aurait pu se régler en quelques secondes – voilà, posez-vous et qu'on n'en parle plus. C'est qu'ils le font tous les soirs en plus, ils ne s'en souviennent pas, cervelle de piaf elle a bien une raison cette expression, nous on aurait déjà su quelle trajectoire était la meilleure, la meilleure façon de ne pas se faire remarquer et comment éviter les prédateurs, nous on aurait même pu construire un pont ; elle sert à ça notre grosse tête. Non, nous ne sommes pas comme ça, nous sommes autres, jamais les mêmes causes ne produisent les mêmes effets, jamais de déjà vu, toujours la marche inéluctable vers un progrès sans fin, du neuf du nouveau du renouveau, toujours apprendre de ses erreurs et en faire des dictons. La bonne blague.

Heureusement un peu plus tard les ailes du dernier retardataire feuleront dans le silence.


Hugolien... Désespérément beau !
Et mis au bout d'autres de ses textes assez déstabilisant. Ou pas ? J'en suis encore à me demander !
Très beau style quand même.


Mon semblant de plaidoirie ne veut pas dire que je lui accorde quelque caution que ce soit dans l'affaire présentée par Hans.
:chef: Non.
Ce truc est et reste pour moi complètement ridicule. Je pige pas ce qu'elle fout dans cette galère ?
Mais bon, j'ai un mal de chien à cerner ce personnage.
(Oui. Je sais. Tu vas me dire : "pourquoi le fais tu ?" !)

Pas chaud non plus pour la suivre dans ses incursions dans cet étrange eugénisme Nietzschéen que j'ai bien du mal à comprendre.
Mais bon Nietzsche est un peu cette plage ( ou dépotoir. Au choix) où on peut tout trouver. Jusqu'aux objets les plus nauséabons. Pour qui veut trouver.


Extrait d'un entretien :
http://www.marie-eve-lacasse.net/fr/interviews/view/186/avec-peggy-sastre/?of=0

Citation:
Si vous aviez pu choisir, vous auriez préféré naître "homme" ?
D'un point de vue général, dans mon monde idéal on pourrait se réveiller un jour homme, un jour femme, un jour chat et un autre salade, rien que pour expérimenter divers points de vue. Maintenant, oui évidemment que j'aurais préféré naître homme, parce qu'il est toujours plus évident d'être du côté des dominants. Ça tient du sophisme, mais je me dis aussi que cette naissance "facile" m'aurait évité cette "colère" et cette envie de changer certaines choses, et au final j'aurais très bien pu devenir un beauf hétérocentré lambda content de lui. Mais dans la vie "de tous les jours" comme on dit, oui, je préfèrerais souvent être un homme, pour un truc par exemple aussi con que de pouvoir se promener la nuit, seul et peinard.


« je préfèrerais souvent être un homme, pour un truc par exemple aussi con que de pouvoir se promener la nuit, seul et peinard. »
Oui... Moi aussi. Moi aussi.
Je me demandais si au fond on ne pouvait pas tout résumer- tout expliquer- par une simple mesure du tour de biceps (pas toujours symbolique)**  ?
S'il ne s'agissait pas simplement d'une banale histoire de domination du faible par le fort.
M... Ca serait tellement con qu'il y aurait de quoi pleurer. S'en faire un porte clés pour y accrocher la clé des fantasmes.

Comme disait ma tante Yvonne à mon oncle Lucienne «  C'est pas parce que je suis capable de te mettre des baffes que je dois m'en priver »

Enfin, Pegguy, Tous les hommes ne sont pas forcément contre toi ?
J'aurais pas envie d'être contre toi. Enfin...Tu me comprends ???

Quel monde...Elle est où la sortie ?


* Ce qui reviendrait à n'aimer personne ? Une sorte de paradoxe Pegguyien finalement.
** Avant de me faire engueuler : Oui. Je sais : C'est un peu plus compliqué.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2011, 09:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Marcel présentant le pamphlet d'une grouillasse, a écrit:
Allez je vous refile un texte qu'elle a commis. Et que j'ai bien aimé.Comme une forme d'exercice d'admiration.
Mais bon...J'aime tout le monde (!)*
C'est extrait de : http://nihil-ex-nihilo.blogspot.com/

:D Oh là là... Ce que son extrait en bleu est laideron, mal ficelé et immature, mein Gott ! C'est de l'extrait de bouse.
En effet, je n'ai pas ta faculté pour m'extasier des formes que peuvent aléatoirement prendre les bouses de vache.

Citation:
Je me demande si quelque chose dans cet univers trouve grâce à ses yeux ? Etonnant.

J'aime beaucoup de choses et de gens. J'aime bien Raspoutine par ex, et les cétacés.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2011, 11:30 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
En effet, je n'ai pas ta faculté pour m'extasier des formes que peuvent aléatoirement prendre les bouses de vache.


Et allez ! :cry:
Je me demande ce que tu as contre les bouses de vaches ???? Y'a pas que les cétacés dans la vie.
Y'a aussi des coléoptères bouzophiles. :chaise:
Et tiens, regarde les formes qu'elles peuvent prendre ( pas aléatoire ; je te l'accorde ) les bouses  :

Image

Fauteuil en bouse de vache. :dingue2:

C'est pas beau ? Original ?
Tu vas me dire que ce style de beauté tu t'assoies dessus ?
(Perso , j'hésiterais )

Wouaip...
Je vais me faire descendre en flamme par le professeur Hans...
Je suis en train de foutre – un peu - le bordel dans son sujet.
Mais c'est pas moi qu'a commencé.
Bon, Hans, si tu veux reprendre là où on était restés , c'est à :
« …/... Elle est bien jolie Pegguy. Mais... »
Aprés Raf Hillman a foutu le bocson... :beer:

Citation:
J'aime beaucoup de choses et de gens. J'aime bien Raspoutine par ex, et les cétacés. Mes enfants aussi, je les aime.


Oui.
Moi aussi.
Vraiment.
Raspoutine ? ?
Pourquoi pas ? Il était un peu astiqué mais pas le monstre que décrit la légende...Pas tout à fait.
Et y'avait pire à l'époque.
Bof... Aujourd'hui aussi.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2011, 12:19 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Citation:
Oui.
Moi aussi.
Vraiment.

:mrgreen: Qu'est-ce que tu en sais que tu aimes mes enfants ?
Certains enfants sont de vrais chiards, surtout pour les autres. Les miens par exemple.

(en plus j'ai supprimé "j'aime mes enfants" dans mon texte, pour t'éviter les déconvenues)

Citation:
Certains de ses engagements aussi ( autisme, liberté du net..) SI. Nobody's perfect. Pas même moi !
Amère.

Oh oui, une véritable héroïne des temps modernes... engagée pour les autistes et la liberté d'expression du net. Quel courage elle a, cette merdeuse.

:D Elle a peut-être oublié de te dire qu'elle est aussi engagée entre autres pour l'eugénisme actif et pour l'euthanasie des foetus humains jusqu'à parturition. Je suis un vrai fan de cette fille moi aussi, vraiment.
Il y a quelques années - elle avait à peine son bac philo en poche, elle adhérait à l'idée d'un mois de réflexion pour les parents, après naissance de leur enfant, pour décider s'ils le gardent ou le détruisent...
Oui, je suis un fan de sa littérature, vraiment.
Allez, a+

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2011, 12:51 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Elle a peut-être oublié de te dire qu'elle est aussi engagée entre autres pour l'eugénisme actif et pour l'euthanasie des foetus humains jusqu'à parturition. Je suis un vrai fan de cette fille moi aussi, vraiment.



Si.
C'est ce que je commence à découvrir tout doucement.
Je suis un lent.

Mouais...
Vaut mieux que j'aille me remplir un verre...Sinon je vais finir par devenir trop con.
Ca me gène toujours un peu ces trucs. Ca me fout cette idée étrange que je barbotte entre hypocrisie, lâcheté et ... Et je sais pas trop...Un trop que t'as du mal à avaler ? J'en sais rien...


Citation:
Qu'est-ce que tu en sais que tu aimes mes enfants ?


Je suis bourré (!) d'a priori !

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mar 2011, 03:10 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Et les hommes ? L'évolution leur a offert quoi comme stratégie contre le viol ?


_____________________

Sur les études vis à vis des femmes :
http://www.slate.fr/story/34543/neurose ... our-connes


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mar 2011, 10:58 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Peggy...
Pauvre Peggy.
Je voulais tant lui trouver quelque chose de beau ! Presque par méchanceté !
J'ai trouvé. Bien sûr : Le texte que j'ai collé(!) plus haut. Mais ça n'excuse pas certains de ses propos qui sont imbitables.
Ouais... On a tous le droit de se tromper. On a tous nos « amours » et nos « détestations ». Reste que certains pâturages sont infréquentables.
Faudra j'apprenne la clôture électrique ?

Citation:
Ageasse
Sur les études vis à vis des femmes :
http://www.slate.fr/story/34543/neurose ... our-connes


J'ai d'abord été ravi par le texte « espiègle » de la miss Titiou Lecoq. Elle est très drôle.Ca m'a bien poilé.
Puis je me suis dit qu'elle ne faisait que défoncer des portes à tambours (et sans trompette) . Exercice pour lequel on ne me la fait pas *!
J'ai visionné aussi la vidéo de Catherine Vidal.

http://www.youtube.com/watch?v=OgM4um9Vvb8

Sympa. Merveilleusement pédagogique. Mais même sentiment de déjà vu.
[Peut-être parce que je m'intéresse – un peu – au sujet. Bien entendu ]
J'ai eu l'impression qu'elle faisait ça un peu comme un exercice obligé ? « Ils » avaient tiré à la courte paille et c'était tombé sur elle.
Peut être qu'il est important de marteler les cerveau pour bien y faire entrer « la raison » ? Que je me suis dit. Un peu comme pour la table du 7.
Me trotte alors cette foutue pensée : « Pourquoi en est on encore là ? ». A des « audaces » comme celles de Jessy Berring/Peggy Sastre ?
L'attirance pour le « septaculaire » sans doute. Pour faire parler de soi. Une nouvelle forme de pub en somme.
L'effet « manchette » aussi qui prend trois colonnes à la une de Paris Match pour nous assener la révélation et n'accorde qu'un entrefilets en petits caractères dans une page anonyme du « pèlerin comtois égaré » pour son démenti.
La simplicité ? Genre :
« Femme=Vénus=joli trou bucolique dans la pâture.
Homme=Mars= austère et fier piquet de la complétude. »

(Mais, peut être que c'est le trou qui « justifie » le piquet ? Ah ! Comme c'est compliqué! Oublions.)
Simplicité qui rend le badaud tellement content de sa ballade éducative.
Les grandes idées, le promeneur, faut lui donner avant qu'il ne parte. Il s'en fait des paysage alpestres à la Milka. De retour il a juste envie d'une bonne bière et d'un bon film de boules (Pour ceux qui n'aiment pas la pétanque un match de foot peut faire l'affaire)

Mais...Peut être aussi que :

Image

????
Tout...connement ?!

Bougez pas les gars : J'arrive !

* La preuve...

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mar 2011, 22:22 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
oui, défonçage de portes ouvertes pour certains, mais je regarde autour de moi et je constate : le cerveau gauche ...patati, patata . Le cerveau des femmes ... patati, patata Quand je fois la référence aux deux études américaines sur la capacité en mathématique des jeunes filles (comme d'autre études européennes), je pense au petit gars au fond de la classe auquel la maîtresse jure qu'on ne fera rien de lui ... Sauf que ... On touche à la moitié de la population avec ces conneries, voire toute la population si on convient que les filles sont moins bonnes en ceci et les garçons moins bons en cela.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Mar 2011, 00:20 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
[mode="blague sexiste"]

Citation:
Le cerveau des femmes

Mon cerveau, c'est mes testicules.
Il a un hémisphère plus développé que l'autre, c'est ma couille droite.
Le remue-méninges, c'est quand je me les gratte.


Image
Mes neurones.



Image
Le neurone de Peggy Sastre.

[/mode="blague sexiste"]

Édition:
J'avais fait une suite, que j'ai retiré, car: Trop nulle, méchante, pouvant(si: mal comprise) me faire passer pour un racialo-eugéniste, pas drôle et hors-sujet. :beer:

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Mar 2011, 03:15 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
oui, défonçage de portes ouvertes pour certains, mais je regarde autour de moi et je constate : le cerveau gauche ...patati, patata . Le cerveau des femmes ... patati, patata


Oui. Je m'y suis sans doute mal pris mais c'est un peu ce que je voulais dire. Que tout cela tient un peu de l'antienne. Du leit motiv.
Et à mon avis on n'en est pas encore débarrassé.
Je me sens pourtant obligé de préciser. C'est en effet pas trop clair.
Ce "sexialisme" est avec le racisme et une certaine vision de l'animal(voire de la vie au sens universel) l'une des trois têtes du cerbère qui vient régulièrement aboyer sur les forums.
Et le bestiaux revient toujours avec les mêmes arguments. A peu de chose prés. Faut dire que son vocabulaire est assez limité.
Bon, j'ai « ronchonné » contre la jolie Titiou et pleurniché sur l'épaule de Catherine Vidal ( bien belle elle aussi) mais je sais qu'elles ne peuvent guère rien faire d'autre.Qu'on ne peut pas faire moins ni mieux.
Le « zozo » qui déboule avec ses ET ou ses yétis on peut toujours sourire et se dire que « si ça l 'amuse c'est pas bien grave ». Il n'en est pas de même avec les trois sujets précités. On est quasi obligé de dire – au moins – non. Un peu par « hygiène ».
Un peu usant. Un peu psittacisme pavlovien. Mais exercice obligatoire.
J'ai osé Cerbère parce que pour moi il s'agit bien du même phénomène. En gros une sorte de « jalousie » monstrueuse de son (tout) petit carré de jardin.

Ma première intervention sur un forum – c'était sur le CZ Il y a...OUUUUH ! - était contre les bouffeurs de viandes « à tout prix ». J'ai recommencé – à peu près sur le même sujet – contre notre regrettée (si : un peu quand même...) Zetty ici même.
Un certain « R.A.F »- à la même grande époque du CZ - foutait des baffes à deux ou trois cons qui défendaient ces même théories racialistes que Hans est allé débouter sur l'OZ...
T'avoueras qu'on peut éprouver cette désagréable impression de tourner en rond ?

Citation:
Le remue-méninges, c'est quand je me les gratte.


Ouais.... Au fond on en est tous un peu là ! Et , ça soulage. :beer:

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Mar 2011, 13:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Citation:
T'avoueras qu'on peut éprouver cette désagréable impression de tourner en rond ?

Oui, j'avoue sans torture. J'étais jeune quand j'ai lu "la mal mesure de l'Homme" et je me disais "ils étaient un peu cons à l'époque !"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com