Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)
http://www.rationalisme.org/forum_atheisme/

Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"
http://www.rationalisme.org/forum_atheisme/viewtopic.php?f=60&t=832
Page 3 sur 3

Auteur:  Ageasse [ 30 Nov 2007, 19:46 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

Citation:
il faudra aussi prévoir l'éventualité de réguler les populations d'éléphants africains par des artifices.


on sent bien que comme dans la fin d'une dissertation, on ouvre le champ a un autre problème : la régulation de populations

cela me fait penser que, en France, on s'inquiète beaucoup du sort des populations animale ..... quand c'est exotique . On y va même de nos conseils "avertis" sur l'attitude que devraient adopter les autochtones pour pallier au danger de leur disparition

Je ne connais personne qui n'ai pas un avis sur la question

Par contre, alors que chez nous, des moyens ridiculement simple pourraient éviter que des espèces disparaissent, mais le média ne sont pas interresé . Qui se soucie de l'aigle de bonelli, l'aigle royal, ou certaines espèces de chauve-souris ?

règlementer l'escalade des falaises, sévir contre les appâts empoisonnés, restreindre l'accès aux spéléologues ? bah ce serait trop compliqué

c'est un peu hors sujet, sauf pour le droit de survie

Auteur:  GEOVATHANKULL [ 30 Nov 2007, 19:59 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

Oui, c'est un peu hors sujet mais pas bien grave. Je m'inquiète aussi pour les aigles en fait, il y a de quoi.
Citation:
Qui se soucie de l'aigle de bonelli, l'aigle royal, ou certaines espèces de chauve-souris ?

Bien des gens s'inquiètent en fait, mais quelques rares personnes s'en occupent réellement, et les moyens sont toujours misérables face à la difficulté de la préservation confrontée à la destruction des milieux. Faut dire aussi qu'on ne peut pas tous faire ce que l'on voudrait. Nos rêves d'enfant passent après nos responsabilités d'adultes, hélas.

Voudrais-tu t'occuper de nlles pages sur les espèces européennes (voire plus) en voie d'extinction ?
Des pages en galerie verticale, ça pourrait être très sympa. Pour les images, pas de bobo, on pique les meilleures à gauche à droite. Par contre ça risque d'être interminable comme job... Rien que pour les rapaces et les chauves-souris, qui sont tous en disparition ou voie d'extinction localement, il y a de quoi s'occuper : une soirée par groupe d'animaux ou de plantes.

Auteur:  Ageasse [ 02 Déc 2007, 23:59 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

je ne suis pas très doué
je vais voir, je te proposerais et tu verras si c'est présentable :lol:

Auteur:  Le Grand Absent [ 09 Jan 2008, 18:45 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

Pour revenir au sujet, le premier des droits de l'homme est le droit à la vie.

Accorder ce droit aux grands singes, aux éléphants d'Afrique, aux dauphins et aux baleines, signifie que leurs meurtriers seront inculpés d'assassinat.

Je suis pour.

Auteur:  Zartregu [ 09 Jan 2008, 21:21 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

Le Grand Absent a écrit:
Accorder ce droit aux grands singes, aux éléphants d'Afrique, aux dauphins et aux baleines, signifie que leurs meurtriers seront inculpés d'assassinat.

Et pourquoi pas les vaches ?

La question est très sérieuse. Il est probable qu'en Inde, de nombreuses personnes souhaiteraient que les les meurtriers de vaches soient punis de lourdes peines de prison.

De tels biais culturels sont-ils à l'oeuvre chez les défenseurs des baleines (par exemple) ?

Image

Auteur:  Archie Cash [ 09 Jan 2008, 21:41 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

Oui, et pourquoi pas les vaches ? La question est sérieuse, et les réponses aussi.
Mais je suis assez en phase avec le Grand absent.

Si cela peut choquer que l'on considère crime ou asassinat de tuer un chimpanzé (considérer crime est une chose - la peine à appliquer est encore autre chose), cela ne te choque-t-il pas pour un humain ? Mais pourquoi ?

Mais pour l'instant les cétacés et primates hominidés, et même les éléphants, sont très clairement désignés comme organismes sensibles très fortement cérébrés, avec une "conscience d'être eux-mêmes" très bien justifiée. Et qui (c'est du favoritisme, je sais) les favorise comme premiers candidats à protéger en tant que "personnalités" du vivant. De plus, non seulement ni cétacés ni primates, ni éléphants, ne sont élevés en batterie - mais en plus ils sont protégés et pour la plupart en péril...

Rendre pénal leur assassinat (même si les peines seront moindres que pour un humain), et bien entendu même si circonstances atténuantes - comme pour les autres crimes, est logique. Tuer un chimpanzé ou un gorille est déjà un délit d'ailleurs.

Une bonne question inversée serait: si tuer un chimpanzé n'est pas un crime, pourquoi serait-ce un crime de tuer un humain durant le sommeil, ou un enfant dans le coma, ou un néo-nazi, ou un forumiste anonyme ?

Plus en arrière de la discussion, Jaborde avait proposé que "tuer les chimpanzés" était en gros causé par la pauvreté, et que donc cela ne pouvait être considéré crime... Mais ce n'est pas valable comme raisonnement du moment que l'assassinat d'une vieille dame pour lui voler son sac à mains, a lui aussi pour cause la pauvreté (ou plutôt les injustices sociales, la misère + quelques besoins basiques, dont l'envie de ce que l'on ne possède pas), et c'est tout de même un crime inacceptable.

Crimes ou pas ? Crimes, bien entendu ! Ensuite, c'est au juge de faire son travail et de soupeser les circonstances atténuantes, mais crimes tout de même en premier lieu, et inculpation.

:dingue2: Je rappelle pour conclure que tuer une vache est déjà un délit pénal (faites-le en choisissant une vache au hasard dans un champ, vous verrez !!), différent d'abattre une vache en abattoir...
De même que tuer un type au hasard à la carabine n'est pas considéré de même vis-à-vis de la loi que d'euthanasier un type en phase terminale, qui en a fait la demande expresse.
La justice et les lois, les peines comme les droits, ont des gradations et sont toujours nuancés par des gradations allant du pire au meilleur dans des nuances subtiles.
Cela devrait évacuer définitivement le faux argument maintes fois répété plus haut, genre : "Mais si on donne des droits aux singes, à quand pour les ténias ?" car c'est RIDICULE d'objecter cela.. !!!!

Auteur:  Leon [ 03 Fév 2008, 23:24 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

Tiens j'ai recroisé une vieille chanson.
Léo Ferré avait adopté un chimpanzé lequel vit généralement moins longtemps que nous.
En tout cas moins que Ferré.

T'avais le cœur comme un tambour Pépée
De ceux qu'on voit le vendredi saint
Vers les trois heures après midi
Pour regarder Jésus machin
Souffler sur ses trente trois bougies
Tandis que toi t'en avais que huit
Le sept avril de soixante-huit


Pépé:

http://www.youtube.com/watch?v=3hbAkwV5ZQs

Auteur:  Archie Cash [ 08 Juin 2008, 13:17 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

République Démocratique du Congo - L'Espagne s'engage pour la sauvegarde des gorilles
Canoë Virginie Roy

02/06/2008

Les gorilles et les chimpanzés de la République Démocratique du Congo sont gravement menacés par les braconniers, la destruction de l'environnement et les conflits internes du pays.

L'Espagne a offert un montant de 368 000$ pour financer un projet du Programme des Nations Unies pour l'Environnement (PNUE) pour la protection des gorilles, des chimpanzés et de leurs habitats dans la République Démocratique du Congo (RDC). Cette nouvelle concorde avec la mise en vigueur d'un accord historique entre dix pays sur les gorilles d'Afrique.

Les forêts de la RDC, qui couvrent un million de kilomètres carrés, sont un trésor pour la biodiversité. Certaines des espèces les plus rares et les plus remarquables du monde y habitent, y compris le bonobo (l'animal le plus proche de l'espèce humaine) et l'okapi (une girafe de forêt unique) ainsi que de rares gorilles de montagne. Plus de la moitié des 720 gorilles de montagne qui restent dans le monde vivent dans l'est de la RDC.

«La contribution financière du gouvernement espagnol est une initiative reçue chaleureusement par la RDC, région particulièrement troublée. Les ressources naturelles, dont dépendent de nombreux Congolais pour subsister, sont à risque», a indiqué Achim Steiner, sous-secrétaire général et directeur exécutif du PNUE.

En effet, la RDC continue de faire face à un des plus grands défis environnementaux africains actuels. Au cours des dernières années, plusieurs tueries d'animaux rares et de nombreuses destructions de sites environnementaux ont été rapportées, et ce, alors que la région est toujours en proie à des conflits. En effet, l'instabilité politique dans l'est du Congo a forcé 500 000 personnes à migrer à travers le pays, durant que les combats menés par des es groupes de rebelles dans des parcs nationaux fragilisent d'importants écosystèmes forestiers.

Les fonds espagnols iront au Partenariat pour la survie des grands singes (GRASP) dans le cadre du programme du PNUE pour aider à améliorer la conservation des espèces et des écosystèmes menacés et économiquement importants.

Le PNUE aidera donc les autorités de la RDC à concevoir et développer des lois nationales sur l'environnement, à faciliter le dialogue dans la région et à renforcer la coopération pour faire face aux défis environnementaux.

Premier accord international

Entre temps, le premier accord international pour la conservation des gorilles est entré en vigueur hier. Cette nouvelle ère créée de l'espoir pour la protection les grands singes. Sous les auspices de la Convention sur la conservation des espèces menacées (CMS), l'accord a été conclu à Paris en octobre 2007, entre les dix États de l'aire de répartition des gorilles.

L'annonce du nouveau financement espagnol arrive au moment où 191 pays se réunissaient en semaine dernière à Bonn pour le Sommet de la biodiversité dans le but de réduire sensiblement la perte de la biodiversité d'ici 2010.

Dans le cadre de cette réunion, le PNUE a présenté une vaste stratégie visant à aider le gouvernement de la RDC à faire face à l'énorme défi de la biodiversité. Ainsi, le PNUE, en plus d'aider le gouvernement à rédiger des lois sur l'environnement et faciliter le dialogue des parties prenantes de la région, plusieurs autres questions telles que le renforcement de la coopération entre la RDC, le Rwanda et l'Ouganda, ainsi que la question des camps de personnes déplacées ont été à l'ordre du jour.


http://www2.canoe.com:80/infos/environn ... 74227.html

Auteur:  Zartregu [ 13 Juin 2008, 00:04 ]
Sujet du message:  Re: Extension de 3 Droits de l'Homme aux "grands singes"

http://www.livescience.com/animals/0805 ... human.html

Une Autrichienne, Paula Stibbe, a fait appel devant la Cour Européenne des Droits de l'Homme pour que Matthew Hiasl Pan, 26 ans, soit reconnu comme humain. Car Matthew est très taciturne et poilu : c'est un chimpanzé.

Cette décision est nécessaire pour que Paula puisse être désignée comme gardien légal de Matthew au cas où l'établissement où il vit fasse faillite.

Image

Page 3 sur 3 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/