Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 07 Oct 2022, 18:49

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 23 Oct 2006, 07:12 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
L'article vient du "Lancet" qui est une des deux revues médicales les plus sérieuses et fait chier grave G W Busch pour qui les seules choses importantes sont la sécurité de ses GI's, les 2200 qui sont morts sur cette période et l'influence de ces morts sur les prochaines élections.

http://sciences.nouvelobs.com/sci_20061011.OBS5364.html


J'ai quand-même quelques interrogations sur cet article:


Citation:
Le taux de mortalité était de 5,5 pour mille avant mars 2003 contre 13,3 pour mille depuis cette date, écrivent les chercheurs de l’Université John Hopkins (Baltimore) et de l’Université Al Mustansiriya (Bagdad).


C'est irréaliste car un taux de mortalité de 0.5%/an donne une espérance de vie de 200 ans!!

Je suppose donc (mais ce n'est pas précisé) qu'il s'agissait donc de 5.5/1000 morts de mort violente ce qui était déjà énorme et qui donne la mesure des 13.3/1000 actuels.

Je trouve aussi sidérant de lire que la coalition est responsable de 26% de cette surmortalité!

On connait tous, par le compte-rendu de la presse, les morts dans les innombrables attentats, mais 26% de 655.000, c'est 170.000 morts par les militaires occidentaux!!

Ils ont la gachette facile, ces soldats censés assurer la paix dans le pays!


Dans
Cet autre article, on parle bien de 655.000 morts "brut" dont 601.000 de mort violente!!

Tout autre forme de mortalité est donc devenue plus que rare car 55.000 morts de mort "naturelle" sur 27.000.000 d'habitants en 3 ans, c'est très peu!!

Ca fait 0.2% de la population en 3 ans!!


Ce qu'on peut donc dire, c'est que la presse garnd public n'est pas très forte pour interpréter une étude scientifique ou que je suis le roi des débiles à être le seul à relever une incohérence dans ces chiffres.

Une troisième solution (qui nous mettrais d'accord) serait de lire l'article d'origine dans "The Lancet" mais c'est payant! :cry:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Oct 2006, 07:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Rectificatif:

L'article du Lancet est disponible

ICI

Je le lirai dès que j'ai le temps!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Oct 2006, 13:31 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Je viens de parcourir l'article en Anglais et il semble bien qu'on parle de 655.000 morts exédentaires.

Citation:
We estimate that, as a consequence of the coalition
invasion of March 18, 2003, about 655 000 Iraqis have died
above the number that would be expected in a non-con.ict
situation, which is equivalent to about 2•5% of the
population in the study area. About 601 000 of these excess
deaths were due to violent causes.


Les 55.000 que sont la différence entre le nombre de morts exédentaires et ceux morts de mort violente comprennent ceux qui ont succombé à la carence en eau potable, en stuctures de soins, aux carences alimentaires...


NB: Je suis toujours assez déstabilisé par le taux de mortaliné anté-bellum de 5.5/1000 qui représente à mes yeux, un chiffre trop bas!

Un des enseignements de cette enquète est aussi que la surmortalité est en constante augmentation. La situation est donc loin, très loin de s'arranger.

Un autre est que, même si le pourcentage de déces dirrectement attribués à la coallition diminue, le nombre de personnes que les occidentaux buttent est, lui aussi en augmentation.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Oct 2006, 15:18 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Sep 2006, 11:30
Messages: 250
Localisation: Miaou City
un repère, en europe 1,2%:
http://www.insee.fr/fr/ffc/chifcle_fiche.asp?tab_id=36

sur le comportement des ricains en irak ya des temoignages terribles:
-mitraillage systématique des véhicules qui doublent des chars sur la route. souvent des familles de refugiés qui comprenaient pas que les GI leur faisaient signe de ne pas doubler (cà c était au début de la guerre).
-témoignage de GI revenu aux USA et ayant démissionné: officiers qui poussent au crime (c est tous les memes, no mercy); et surtout un grand classique, une foule de civils sans armes improvisent un rassemblement, les GI tirent dans le tas (yen a un qui a cru voir une arme).

il y a qu à voir la différence de résultats entre britanniques et ricains: les uns se sont fait respecté, les autres terrorisent. les soldats européens en général sont très bien formés à garder leur sang-froid et à faire face à toutes les situations avec calme.
les ricains n ont pas d entrainement équivalent, ils ne communiquent pas avec l autochtone (très peu d interprètes), ils ne comptent que sur leur puissance de feu et leur abondance logistique. cà date pas d hier et ils sont incapables d apprendre de leurs échecs.

des gros adolescents avec des fusils d assaut, amen :evil:
ils exportent leur violence et veulent en faire le modèle de société mondial.

_________________
"Dis pourquoi le jour, la nuit ? Pourquoi l'eau, le feu, la terre ? Et pourquoi le vent, la pluie ? Pourquoi tous ces grands mystères ? (Rahan... ta vie est un cri!!)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Oct 2006, 14:17 
Avatar de l’utilisateur
diadok a écrit:
il y a qu à voir la différence de résultats entre britanniques et ricains: les uns se sont fait respecté, les autres terrorisent. les soldats européens en général sont très bien formés à garder leur sang-froid et à faire face à toutes les situations avec calme.
les ricains n ont pas d entrainement équivalent, ils ne communiquent pas avec l autochtone (très peu d interprètes), ils ne comptent que sur leur puissance de feu et leur abondance logistique. cà date pas d hier et ils sont incapables d apprendre de leurs échecs.


La différence vient surtout du fait que les soldats britanniques sont des soldats de métier, des professionnels qui ont plusieurs années de formation, de stages, de simulations ou d'expérience derrière eux alors que beaucoup de fantassins américains sont des conscrits récents (engagement volontaire pour échapper au chômage, chicanos échangeant une hypothétique future green-card contre quelques années en Irak...) et qu'ils n'ont qu'une formation rudimentaire de 9 semaines (uniquement militaire, aucune formation en langue, en communication ou en "action diplomatique"), ce qui explique les massacres fréquents, dûs la plupart du temps à la trouille ("je panique, donc je tire"), à l'inexpérience et à des conceptions de la guerre surannées (à l'image de ces imbéciles qui paradaient en tanks, beuglant "sortez pour venir vous battre en face, bande de lâches", ne comprenant pas qu'une guerre de position "classique" est impossible dans un cadre urbain...)

A ce jeu là, les plus exemplaires furent les Japonais (avant leur retrait): réel respect des populations civiles (nonobstant la barrière linguistique) et parcimonie dans l'utilisation de leurs armes (chaque munition manquante faisant l'objet d'une enquête poussée).


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 18 Fév 2007, 22:01 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Jan 2005, 16:46
Messages: 67
Localisation: ici
Les GI sont "formés" à ne pas interprèter ce qui vient de l'eni potentiel.
C'est inscrit dans leur "programme" comme une instruction de survie.
Ils sont formés à avoir, face au danger qu'on sait leur imposer au bon moment, une "confiance" instinctive en leur officier traitant qui est défini comme celui qui détient la clé d'interprètation.

La perte d'un camarade est exploitée par le commandement de contact comme la perte d'un repère personnel au bénéfice d'un sentiment d'agression du groupe, d'autant plus haïssable qu'elle est présentée comme injustifiable.

La formation accélérée de ces soldats qui n'en sont pas mais qu'on a pourtant persudés de leur valeur face au monde qui les regarde et dont ils sont sûrs d'être les sauveurs incompris permanents, les oblige à une fuite en avant, dont restent traumatisés les survivants qui rentrent au pays. Le syndrome "Irak" sera dans cinq ans le fils spirituel de celui du Viet-Nam.

Le GI ne communique pas; son statut est inconsciemment celui "d'archange". Il souffre d'être incompris par ceux qu'il vient sauver de l'ignorance et de la barbarie, parce qu'il est persuadé que dieu s'appelle démocratie.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 17 Nov 2010, 07:54 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Citation:
Le bilan de la guerre d’Irak, objet de controverse

L'évaluation du nombre de victimes varie considérablement selon les sources. Si les révélations de Wikileaks font état de 109 032 morts, d’autres bilans estiment que le nombre de victimes pourrait atteindre un million.
Par Thibault LIEURADE

Combien de personnes ont-elles péri depuis l’invasion américaine en Irak en 2003 ? Selon les 400 000 documents secrets américains publiés vendredi par le site Internet Wikileaks, le nombre de victimes s'élèverait à 109 032. Le site spécialisé dans la publication de documents confidentiels précise que plus de 60% des décès concernent des civils, soit 66 081 personnes. Quelque 23 984 insurgés, 15 196 membres des forces gouvernementales irakiennes et 3 771 membres de la coalition complètent ce bilan.

Sur ce total, 15 000 décès de civils n'avaient pas encore été pris en compte dans les études de l’organisation indépendante Iraq Body Count (IBC) – une référence en la matière –, qui ne dénombre que les morts civils officiellement répertoriés.

Les documents de Wikileaks, auxquels l’IBC a eu accès avant leur publication, constituent “le plus important enrichissement de données depuis que nous avons commencé à compter les morts”, a souligné son co-fondateur John Sloboda dans une interview accordée à CNN. Le nouveau bilan de l’IBC s’élève désormais à 122 000 morts parmi les civils, soit un chiffre déjà deux fois plus important que celui avancé par Wikileaks.

De 100 000 à 1 million de morts

Il faut dire qu’en matière de bilan, les études se suivent et ne se ressemblent pas. Fin juillet, un bilan officiel américain faisait état de près de 77 000 Irakiens civils et militaires tués de 2004 à août 2008. Côté irakien, le ministère des Droits de l'homme avait avancé en octobre 2009 qu’un total de 85 694 personnes avaient trouvé la mort dans les violences.

L'organisation Iraq Family Health Survey Study Group avait elle publié une étude en 2008, fruit de la collaboration de plusieurs institutions irakiennes, qui estimait le nombre de décès aux alentours de 150 000 entre mars 2003 et juin 2006. Ce chiffre, bien que repris par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), a néanmoins suscité la controverse. En effet, le groupe a mené son enquête en interrogeant environ 10 000 foyers irakiens sur les pertes dans leurs familles respectives. Une méthodologie jugée peu fiable par ses détracteurs.

De même, en octobre 2006, la revue médicale britannique The Lancet évaluait le nombre de décès irakiens liés à la guerre à 655 000. Celle-ci avait comparé les taux de mortalité dans les foyers interrogés en 2006 à des chiffres officiels de 2003. Les critiques dénonçaient le manque de pertinence de l’échantillon retenu. La plupart des foyers se situaient en effet dans des zones proches des grands axes de circulation, cibles fréquentes des attentats.

Les chiffres les plus dramatiques ont, eux, été publiés par l’institut de sondage britannique Opinion research business. En 2007, une de ses études, conduite avec l'aide d'un institut de recherche irakienne, avait évalué le nombre de morts entre mars 2003 et août 2007…à plus d’un million ! Difficile, dans ce contexte, d’y voir clair….


http://www.france24.com/fr/20101023-bil ... thodologie

Dans d'autres articles et documents, on peut y lire des sons de cloche de ce même genre, parfois pires. Dignes du Guinness des records : en 20 ans, les 2 guerres d'Irak ont pulvérisé tous les records de massacres de civils de toutes les guerres auxquelles les USA ont participé durant le XXe s... ! Quota provisoire civils tués > 60 % en Irak. Pulvérisé aussi le précédent record de kilotonnes de bombes lancées sur le territoire, qui était détenu par la guerre du Vietnam (qui déjà pulvérisait le tonnage de bombes de la seconde guerre mondiale, le total estimé de tous les acteurs de la guerre cumulés (Allemands, Anglais, Américains, Russes )...!).
:oops: Des chiffres hallucinants sous tous les paramètres. Un massacre de civils quotidien, comparé par certains au massacre de My Lai... mais tous les jours ! On nous cache tout...

Quand est-ce que les George W. Bush, Dick Cheney, Donald Rumsfeld, passeront devant le tribunal pénal international pour crimes contre l'humanité ?

Les faits
[...] Depuis 1990, début du régime de sanctions imposé par l’ONU, le taux de mortalité infantile a augmenté de 150% en Irak. En 2008, à peine 50% des enfants en âge d’entrer en école primaire étaient scolarisés, contre 80% en 2005 et près de 1 500 enfants étaient incarcérés dans des centres de détention. En 2007, les statistiques gouvernementales officielles dénombraient 5 millions d’orphelins en Irak. Plus de 2 millions d’Irakiens sont réfugiés hors du pays et près de 3 millions sont réfugiés (ou déplacés) à l’intérieur du pays. 70% des Irakiens n’ont plus accès à l’eau potable. Le nombre de chômeurs (sans indemnités) atteint officiellement les 50%, il est de 70% officieusement. 43% des Irakiens sont réduits à un épouvantable niveau de pauvreté. 8 millions d’entre eux auraient immédiatement besoin d’une aide d’urgence. 4 millions d’Irakiens sont sous alimentés et ont un urgent besoin d’assistance humanitaire. 80% des Irakiens ne disposent plus d’aucun système sanitaire (égouts et eaux usées). Les minorités religieuses sont au bord de l’extinction[4]. Dans une récente étude commanditée par Oxfam, 33% des femmes n’avaient reçu aucune assistance humanitaire depuis 2003 ; 76% des veuves n’avaient reçu aucune pension ; 52% des femmes étaient sans emploi ; 55% avaient été déplacées depuis 2003 et 55% avaient été victimes de violences – 25,4% avaient été victimes de violences de rue, aveugles ou indiscriminées ; 22% de maltraitances familiales ou conjugales ; 14% avaient subi des violences infligées par des miliciens ; 10% avaient subi des mauvais traitements ou avaient été enlevées ; 9% avaient été abusées sexuellement et 8% avaient subi des violences des forces multinationales[5]. En Irak, le Parlement est incapable de fonctionner, les bidonvilles ne cessent de s’étendre, les maladies prolifèrent de plus en plus, et on constate une véritable épidémie de maladies mentales. Le fait que des innocents soient quotidiennement tués fait désormais partie de la vie de tous les jours. [...]
Dirk Adriaensens


Article qui vaut vraiment le coup d'oeil !
=> http://www.michelcollon.info/Irak-l-age ... ebres.html

Il y a des trucs bizarres avec les chiffres provisoires de tués (on ne parle pas ici des morts indirectes, p.e. embargo sur les médicaments !), civils comme combattants versus soldats de la coalition... comparé par ex. à l'Afghanistan ou d'autres conflits passés : comment un tel nombre de victimes civiles - prenons le bilan minimum provisoire de 122 000 déjà - est-il possible dans une occupation où il n'y a eu qu'environ 4000 soldats de la coalition tués ? Qu'est-ce que ces soldats d'occupation ont foutu durant ces 7 à 8 années ?

Quelqu'un s'y connaît en bilans et ratios pour les situations ou guerres d'occupation ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 17 Nov 2010, 11:06 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Je ne m'y connait pas mais je sais que c'est toujours horriblement monstrueux et que les morts dites indirectes liés aux divers pénuries et épidémies sont généralement homis des bilans tout du moins c'est ce qu'il me semble!

On peut toujours rêver de voir l'administration Bush payer pour cette guerre aussi immonde que préfondément débile, elle ne paiera pas et il ne faut pas compter sur la populations américaine en grande partie abreuver des conneries de Fox News pour réclamer des comptes, ils sont déjà trop occupés avec leurs problèmes économiques et pour les nécons à condamner un gouvernement démocratique qu'ils jugent socialiste (putain sont vraiment des connards ces néocons)!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Nov 2010, 16:08 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
En fait, le propos de ce topic était la guerre d'Irak

Salut Andres

Ah ! Parce qu'il y a la guerre en Irak ?
J'étais pas au courant.
:chef: Merde , Phoebus, qu'est ce que tu branles ? :D

La loi des séries. Une bien triste nouvelle :

Image

Tony et eva se séparent. :cry:
Si.
Drôle de monde... Je trouve. Tu me diras «  il y en a que ça intéresse »
Eh oui !

Sinon, t'as raison  (Archie Cash) : Ca part en couille ce topic. J'avais même envisagé de m'en plaindre au modo. :chaise:

Alors : Je recentre. Pour résumer.
Cette guerre. Celle d'Irak. Elle est finie non ? Ou j'aurais – encore - été mal informé. Les étasuniens ont gagné. Ils ont détruits les armes de destructions massives* ( la preuve : il n'y en a plus), éradiqué le terrorisme et commencé la reconstruction -démocratique ( Repos. Tu peux fumer.( Moi aussi ce mot me fait pareil)) - du pays. Non ?
[C'est hélas un peu vrai... Qu'elle est perçue comme finie cette guerre. Sans Wikileaks on n'en parlerait déjà plus]
Merde,alors ! Faut il être mal embouché pour encore en douter ?
Des morts ? Encore ? Allons...Ca doit être des dommages collatéraux. Rien de plus.
(Rien de moins tu dis ? Si tu veux...On va pas chipoter)
Tu parles d'un vocabulaire. C'est leur maman qui leur apprend à parler comme ça ?
Parlant de vocabulaire. Je me souviens aussi des 'frappes chirurgicales'...
Tu parles d'un bistouri toi ….Sûr que t'as plus mal à l'appendice. Plus mal nulle part. J'ose pas imaginer les suppositoires...

* C'était quand même l'argument « number one ». On aurait un peu tendance à l'oublier. Et – ainsi que le dit l'article - ca rend encore plus illégale cette guerre qui déjà ne l'était pas.
Sanctions ? Affirmatif ! Lesquelles ? Par qui ?
Dont forget that little one : They have the bigest cock on the world !
Le grand vrai problème peut être ? Ils ne rougissent même plus en se proclamant « gendarmes du monde »
Qui va arrêter le gendarme ?
(quel con a dit "Superman" ? )
Et, comme disait Audiard ( si si ! C'est lui ce coup ci!) « Quand les mecs de 120 kg causent les rachtos de 60 ferment leurs gueules »

J'ai relu le défit de Hannah Gurman :
« Je défie Obama ou quiconque au sein de l’appareil politique américain, d’aller en Irak et d’y regarder un enfant dans les yeux. Un enfant qui sept ans après l’invasion américaine, n’a toujours pas de logement, d’eau potable, de sanitaires, d’électricité ni d’école. Allez lui dire maintenant, à cet enfant là, que la guerre d’Irak était une réussite »

Dis, Barak, Chiche ?

PLa fuite en avant.Plus le temps passera plus il sera difficile de sortir de cette guerre. (Mon avis. Rassurant d'ailleurs: Je me plante souvent).

Quoiqu'ils essayent d'imaginer pour se rassurer les USA ont déjà perdu cette guerre. Une de plus.
J'espère que ce sera la dernière ?

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 19 Nov 2010, 16:15 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Topic divisé. Vous avez encore gagné.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 19 Nov 2010, 16:32 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Citation:
Ah ! Parce qu'il y a la guerre en Irak ? J'étais pas au courant.

Guerre, pas guerre, ce ne sont que des mots dans un pays où en temps de paix ou de guerre il y eu entre 125 000 et 600 000 morts de civils...
Si la guerre d'Irak s'est arrêtée après la chute de Saddam Hussein, il faudrait expliquer ce qu'il s'est passé ensuite. Et ce qui a causé autant de morts de civils irakiens dans un pays en paix, où de surcroît des troupes alliées sont censées sécuriser le pays.

Ces 125 à 600 000 morts de civils ne sont apparemment pas tous causés par des attentats d' "al Qaeda" ou des guerrillas autochtones entre chiites, sunnites, kurdes... si ?

Je n'ai pas de réponse, mais la sensation qu'une bonne partie de ces morts de civils sont dues à des troupes "occidentales" de légionnaires qui se sont amusés en toute impunité au tir au pigeon sur l'arabe. Dans une démesure qui fout de frissons, non seulement car des gens l'ont dénoncé sans que personne ne les écoute, mais parce qu'un pays sous la bonne garde de troupes étrangères en temps d'occupation où autant de civils indigènes crèvent de violence, - plus encore qu'en temps de guerre -, moi ca me fait bizarre... (*)

Peut-être pas aussi catégoriquement que je ne l'écris, et peut-être ai-je tout faux de penser que nous sommes face à un nouveau cas de génocide, ou du moins massacres en chaîne, quasiment en direct ou complètement occultés, sous les feux des caméras, j'en sais rien... mais des tentatives de réponses documentées, s'il y en a, m'intéressent plus que des sentiments et des opinions que je peux entendre dans n'importe quel bistrot.

Et sinon, et bien je n'en aurai pas ici et ce n'est pas bien grave. Amusez-vous donc et plaisantez, c'est vrai qu'on peut rire de tout et tout prendre à la légère, même les rictus des cadavres souriants c'est vrai ! de peut-être plusieurs centaines de milliers de civils dans un pays sous occupation, c'est tout-à-fait dans les normes... Pas de quoi en faire un fromage rance, une simple banalité. :beer:

(*) c'est pas pour dire, mais dans un pays sous "occupation", avec les technologies de fusils sans viseur de l'époque il y a 20 ans... et autant de morts de civils (2/3 ici !) au XXIe s. ça n'a rien de banal...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 19 Nov 2010, 17:02 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Tu cherches quelque chose comme ça ?

http://sos-crise.over-blog.com/article-irak-bilan-occident-assassin-d-un-pays-et-d-un-peuple-l-age-des-tenebres-60868367.html

Blog très touffu. Trés détaillé et documenté. Avec de nombreux renvois sur d'autres sites...
Pas mal.

Un embryon de réponse (extrait de ce site) :

../.. La polémique autour du nombre des victimes est sans doute loin d’être close, mais nous pouvons avancer avec certitude un excédent de plus d’un million de décès directement imputables à cette guerre – pour la plupart de mort violente.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 19 Nov 2010, 17:42 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
C'est presque à la fin du blog, les chiffres...
Sinon tu vas te retaper des texte déjà lus.

Citation:
Je n'ai pas de réponse, mais la sensation qu'une bonne partie de ces morts de civils sont dues à des troupes "occidentales" de légionnaires qui se sont amusés en toute impunité au tir au pigeon sur l'arabe.


Hmmm... Je serais plus...prudent (?) quant à moi. Je veux dire que la plupart des meurtres – par les troupes d'occupation ( armées officielles ou mercenaires ) sont des « bavures ».
Ouais. Gueule pas. Je mesure à quel point ce mot est faible et peu à sa place. Qu'un type bouge de manière 'suspecte' dans la rue et tu as une bavure. Facile. Trop.
Tir au pigeon ? Quand on entend les commentaires des pilotes de l'hélico. Quand on réalise qu'ils ne doivent pas être « exceptionnels » ? Oui. Ca s'est produit. Calmement. Froidement. Par simple haine. Bien sûr. Qui osera prétendre le contraire ?

L'humour...
Je vois que le sujet te tiens -encore plus que je ne l'imaginais -à coeur.
Tu as raison. Je me voulais « cynique ». Une sorte d'humour noir. Pour le style....
Mouais...
J'ai parcouru un peu le net. C'est pis que je ne le croyais.
Au fond, je m'en foutais un peu de ce qui se passe en Irak. J'étais moins concerné que je ne le croyais. Peut être.
J'ai – encore – oublié ce que pouvait être une guerre. Jusqu'où des hommes pouvaient aller. On a du mal parfois à se mettre en situation. L'empathie fait ce qu'elle peut.

Les USA ont lancé cette idée merveilleuse que ce serait aux Irakiens de payer. Puisque ce sont eux les victimes et qu'ils ont du pétrole . En bref.
Si cynique que je puisse être j'ai encore des leçons à prendre on dirait....

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 19 Nov 2010, 19:12 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
A coeur ? Non, mon coeur est complètement desséché depuis que je fréquente virtuellement le dogmatisme et les vues étriquées de certains athées rationalistes/sceptiques - qui me font nettement moins rire et souvent plus froid dans le dos que celles de bien des croa-croa.

Non, car en fait ces irakiens sont définitivement morts et ils/elles ne souffrent plus... C'est la visualisation d'un défilé de 600 000 morts violentes de civils alignés par terre, enfants, femmes, vieillards, faisant une colonne d'anciennes vies en putréfaction d'environ 700 kilomètres de long, qui me tracasse un peu. Une longue promenade de 20 jours de marche à pied le long d'un sentier de morts, ça fait encore plus bizarre quand on ne les explique pas..

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 19 Nov 2010, 21:36 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Une longue promenade de 20 jours de marche à pied le long d'un sentier de morts, ça fait bizarre quand on ne les explique pas..


Je ne sais pas comment écrire le silence...
Il se dit avec les yeux.

Si tu veux une explication comptable tu la trouveras peut-être. Je pense.
Mais l'entendement humain est dépassé déjà. Il y a bien longtemps que la réponse est « trop ». Dés le début.
Une explication « rationnelle » ? Je ne vois même pas par quel mot elle pourrait commencer. Ou finir.
« Pardon » m'est venu à l'esprit. Mais faut pas trop abuser des mots. Eux aussi finissent par en crever et se vider de leur sens.
Ca deviendrait presque ridicule. Déplacé. Indécent. Vulgaire.
Ils sont morts et ne souffrent plus dis tu. Mais ils ont laissés un père, un enfant, une femme.
Une longue cohorte là aussi.
Qui ... espère ? Attend ? Brûle... Je ne sais trop quel goût peut avoir cette « attente » ( une attente de plus en plus lourde de vide ) dans leurs coeurs. Dans leurs tripes. Ca aussi me dépasse. Face à eux j'éviterais de trop parler...Je ne sais pas. Comment pourrait on savoir ?
Ne reste que la justice.
Des dédommagements... Des condamnations solennelles...Des regrets. Plus ou moins sincères. La routine.
Je ne sais pas. Je ne sais plus. Je ne sais même pas ce que nous sommes.
Sinon ?
C'est commun de dire que l'homme est capable du meilleur comme du pire.
On a un besoin urgent de meilleur.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 20 Nov 2010, 05:16 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
http://www.youtube.com/watch?v=sIxUVCNq6bk

Bien à toi R.A.F.
Bien à nous tous...

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Irak, l'heure des bilans ?
MessagePosté: 20 Nov 2010, 09:23 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Archie Cash, gros con...

Ce poème d'Aragon...
Cette phrase surréaliste ( 700 km de morts)...

Ce que ce « jeu » est dangereux...
Tant pis...De toutes façons :

Cette chanson de Ferrat...Je ne l'avais jamais encore écoutée comme je l'ai écoutée ce matin. La fatigue peut être...
Plus jamais je ne l'écouterai comme « avant ». C'est trop tard. Elle va devenir un piquet de plus à ma clôture... Que dorénavant je regarderai de loin ; un peu effrayé de trop l'approcher. Derrière il doit y avoir des pays exotiques. Peuplés de gosses. Quel courage.
Je l'ai écoutée. Et re écoutée. Pleuré. Pourquoi pas ? C'est physiologiquement nécessaire. Normal presque. J'aurais du pleurer au dessus du géranium. C'aurait été utile.
J'aimerais croire que c'est bien. Mais je suis un sale con et le « Je suis bien votre pareil » d'Aragon roule bizarrement dans ma tronche. Comme un galet mal poli.
Je l'ai dit : La fatigue. Et le romantisme ridicule d'un gosse de presque 60 ans.
Ah.. Ce qui me soulage un peu c'est de me dire ( d'espérer ?! ) que toi non plus tu n'écouteras plus cette chanson de la même oreille ? Tu vois : Je suis vraiment un sale con.
Au fond... J'ai peur. D'être seul ou d'être trop nombreux. De n'être rien. D'être ce que nous sommes.
J'ai si peu de colère.
« Ah ! Je suis bien votre semblable ! »
Aragon, gros con...

Bon, j'ai encore foutu le bordel dans ton topic.
Ou on dit que ce n'était qu'un silence ?
Je ne le ferai plus.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Oct 2011, 23:32 
Photosynthétique
Photosynthétique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Oct 2011, 23:10
Messages: 80
Amen capitaine igloo, tu es la vérité la lumière et la vie, dommage que ta lumière brille dans un si gros trou du cul et que seul toi puisses t' admirer


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Oct 2011, 05:33 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
croquette a écrit:
Amen capitaine igloo, tu es la vérité la lumière et la vie, dommage que ta lumière brille dans un si gros trou du cul et que seul toi puisses t' admirer

Raaaaa, elle m'excite cette meuf ! J'adôooore ce genre de femmes épanouies et élégantes.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 19 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com