Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 12 Aoû 2020, 17:03

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Codex sinaiticus en ligne
MessagePosté: 25 Juil 2008, 20:35 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
NObs/S&A a écrit:
Codex en ligne

NOUVELOBS.COM | 25.07.2008 | 11:20

Le Codex sinaiticus, considéré comme la plus vieille Bible du monde, est maintenant consultable en ligne.

Image
Le Codex sinaiticus

Rédigé en grec, entre 330 et 350 ap JC, par les moines du monastère Sainte-Catherine sur le mont Sinaï, en Egypte, le Codex sinaiticus est considéré comme l’une des plus anciennes versions de la Bible. Il a été découvert en 1859 par Constantin von Tischendorff, un savant Allemand originaire de Leipzig qui effectuait des fouilles dans le monastère, financées par Alexandre II, Tsar de Russie. L’ouvrage est constitué de 400 pages de parchemin écrites recto-verso reprenant non seulement la plupart des textes de l'Ancien Testament mais également la totalité du Nouveau.

Propriété des Russes jusqu’à la révolution de 1933, il a ensuite été vendu à la British Library de Londres. Durant cette période un peu trouble nombre de ses pages furent dispersées si bien que quatre institutions en possèdent aujourd’hui des parties : la British Library elle-même, le monastère Sainte-Catherine du Sinaï, la Bibliothèque d'État de Russie et l'université de Leipzig. En 1985, les anglais ont lancé un programme de recherche interdisciplinaire (coût estimé: 680 000 livres) autour du célèbre manuscrit. Selon trois axes : la conservation, la numérisation et la traduction.

Cette entreprise se concrétise aujourd’hui avec la mise en ligne des 43 pages allemandes et des 67 de la British Library. Chacune d’entre elles a été photographiée en haute définition puis numérisée. Sur le site, a côté de la photographie le visiteur peut afficher un zoom de certains détails, la transcription de la page en grec et la traduction de plusieurs passages en anglais et allemand. Les responsables du projet espèrent mettre à disposition la totalité de l’ouvrage avant la fin 2009.

J.I. Sciences et Avenir.com 25/07/2008


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Codex sinaiticus en ligne
MessagePosté: 27 Juil 2008, 14:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
J'ignore ce que le Nouvel Observateur considère comme une "révolution de 1933" en Russie - sauf si ce journal est un admirateur du Second Plan Quinquennal.

Le "Codex sinaiticus" datant du 4ème siècle, l'évangile de Marc s'arrête abruptement au chapitre 16 : "Elles sortirent du sépulcre et s'enfuirent. La peur et le trouble les avaient saisies; et elles ne dirent rien à personne, à cause de leur effroi."

Comme l'évangile de Marc est réputé avoir été rédigé avant les trois autres canoniques, on peut supposer que les aventures de Jésus après sa résurrection, présentes dans les autres évangiles, sont des additions tardives.

Plus tard, des mains anonymes ont ajouté à l'évangile de Marc des versets plus rock n' roll, par exemple "Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé, mais celui qui ne croira pas sera condamné. Voici les miracles qui accompagneront ceux qui auront cru: en mon nom, ils chasseront les démons; ils parleront de nouvelles langues ; ils saisiront des serpents; s'ils boivent quelque breuvage mortel, il ne leur feront point de mal; ils imposeront les mains aux malades, et les malades, seront guéris."

Ne riez pas : la manipulation de serpents venimeux est une pratique courante chez certains chrétiens fondamentalistes américains.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Codex sinaiticus en ligne
MessagePosté: 16 Sep 2008, 21:54 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Mai 2007, 10:26
Messages: 253
Localisation: à partir de 10 $ par jour. Voir la condition dans mon magasin
Je ne savais pas que des paragraphes entiers de la bible avaient été rajoutés. :oops:
Peut on prouver qu'ils ont été rajoutés ou la seule absence de certains passages dans le codex sinaiticus suffisent ?

_________________
View unanswered posts | View active topics View new posts | View your posts


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Codex sinaiticus en ligne
MessagePosté: 19 Sep 2008, 19:29 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Jaborde a écrit:
Je ne savais pas que des paragraphes entiers de la bible avaient été rajoutés. :oops:

Euh, comme dirait Monsieur de La Palice : quand on commence à écrire un livre, la totalité n'en est généralement pas rédigée. Ce n'est donc pas un grand mystère que la rédaction ait pris plusieurs phases !

Cela dit, certains passages de certains livres de la Bible ont probablement été ajoutés après la première rédaction, par d'autres mains. Parfois on en a des preuves tangibles, comme le Codex en question. Dans d'autres cas on peut le supposer avec plus ou moins d'assurance : style différent, thèmes reflétant des préoccupations tardives etc. De quoi alimenter les querelles d'expert.

Remarque : les chrétiens savent souvent cela, et cela ne les préoccupe pas outre mesure. Je suppose que dans leur esprit, le Saint Esprit a également guidé la main des "compléteurs"...

Si tu es anglophone et que tu t'intéresse au sujet, la lecture de Robert Price peut t'intéresser. Il ne voit pas grand chose d'original dans le Nouveau Testament !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Codex sinaiticus en ligne
MessagePosté: 19 Sep 2008, 20:48 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7089
Jaborde a écrit:
Je ne savais pas que des paragraphes entiers de la bible avaient été rajoutés. Peut on prouver qu'ils ont été rajoutés ou la seule absence de certains passages dans le codex sinaiticus suffisent ?

Un petit sucre facile à la remarque pince-sans-rire de Zartregu : tout le second testament a été rajouté à la bible. Morceau par morceau, dans un parfait désordre chronologique. M'enfin je sais que te ne t'apprends rien, c'est seulement pour ajouter à la manière dont tu as posé ta question.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Codex sinaiticus en ligne
MessagePosté: 19 Sep 2008, 21:33 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
Il y a aussi un verset qui a été rajouté très tardivement, c'est vers la fin de la première lettre de saint Jean : chapitre 5 , versets 7 & 8. Un religieux en a parlé à table une fois. C'était pour justifier dans la bible le dogme de la trinité. Le Vatican voulait trouver cette info dans la bible, et un grand connaisseur à cette époque (Moyen-Age) unanimement reconnu a dit que si on ne lui apportait pas la preuve de ce verset, il dirait que jamais la bible n'a parlé de la trinité explicitement. Le pape et les cardinaux ont bien été embarrassés, et ils ont fait réécrire toute la bible intégralement sur un parchemin ancien, dans le texte d'origine, en prenant bien soin de rajouter le petit passage. Le type en question a été mis devant le fait accompli et a acquiescé la preuve ainsi apportée. Ceci, bien entendu, au nom de l'obéissance servile (il aurait risqué sa tête sûrement). A table, le religieux disait que ça ne changeait en rien le contenu des dogmes et compagnie...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Codex sinaiticus en ligne
MessagePosté: 19 Sep 2008, 22:37 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Renaud a écrit:
[...] un verset qui a été rajouté très tardivement [...]

S'il n'y en avait qu'un...

Citation:
[...] c'est vers la fin de la première lettre de saint Jean : chapitre 5 , versets 7 & 8. [...] Pour l'époque, je dirais entre 1200 et 1600.

C'est effectivement la plus connue des variantes-interpolations des Evangiles. Elle est d'ailleurs unanimement reconnue comme suspecte (comme s'il pouvait y avoir quelque chose de non-suspect dans le patchwork d'un gout douteux que sont les textes bibliques, arf!). En effet (je cite): "Dans les éditions modernes du Nouveau Testament, par exemple dans la version révisée anglaise, dans la version synodale (1903), dans le Nouveau Testament grec de Nestle édité par la Société britannique, aux versets 7 et 8 du chapitre 5 de la première épître de Jean, il manque les mots suivants, qu'on était habitué à trouver dans Ostervald et Martin : « ... dans le ciel, le Père, la Parole et le Saint-Esprit et ces trois sont un. Et il y en a trois qui rendent témoignage sur la terre». Ces mots sont une interpolation (reproduite en note marginale par les éditions que nous venons de mentionner).
Elle ne se trouve dans aucun des deux cent cinquante manuscrits grecs qui contiennent les mots qui précédent et ceux qui suivent. On rencontre une leçon qui y ressemble dans quatre manuscrits grecs seulement, tous postérieurs à 1400, et ce passage y fait l'effet d'une interpolation. Aucun écrivain grec ne cite ces mots avant 1215, même dans les discussions sur la Trinité. Les chrétiens de Russie, de Géorgie, d'Arménie, de Perse, d'Arabie, de Syrie, d'Abyssinie et d'Égypte, ne les ont jamais connus, car ils ne se trouvent pas dans les nombreuses versions de ces divers pays.
Parmi les manuscrits que l'on possède aujourd'hui, le premier qui contienne ces mots est un manuscrit latin du septième siècle, aujourd'hui à Munich. Ils sont absents de tous les manuscrits utilisés par Alcuin, vers 800. Les meilleurs des manuscrits les plus anciens de la Vulgate (huitième, neuvième et dixième siècles) les omettent. On les trouve dans la plupart des autres manuscrits latins, mais ils font d'abord leur apparition ajoutés après le verset 8, et figurent souvent comme l'interpolation d'un écrivain postérieur.
Voilà pour le témoignage des manuscrits. Quant à l'histoire, la plus ancienne trace qu'elle semble nous apporter de ces paroles, c'est leur citation dans une confession de foi rédigée en 484 par l'évêque Eugène de Carthage et par d'autres évêques, à l'usage de Hunneric, roi des Vandales, qui persécutait les chrétiens d'Afrique. Nous n'avons pas, d'ailleurs, l'original de cette confession de foi, mais seulement une copie, postérieure probablement au septième siècle.
Quoique ce passage se lise dans la Vulgate, version sanctionnée par le Concile de Trente, des théologiens catholiques, parmi lesquels, en 1885, l'abbé Martin, professeur d'exégèse à la Faculté de théologie de Paris, se sont prononcés contre son authenticité. Dernièrement, sur la demande de Pie X, la commission des études bibliques du Vatican s'est prononcée dans le même sens. «Je suis très convaincu, a dit le pape à un des membres de la commission, par les bonnes raisons exposées dans votre rapport; mais, pour des motifs de convenance et d'opportunité que vous apprécierez, je crois qu'il est préférable de ne pas le publier». Le lecteur pensera sans doute que la méthode suivie par les éditions nommées plus haut vaut mieux que celle préconisée par le pape."
(source: "Histoire de la Bible en France et fragments relatifs a l'histoire generale de la Bible. Partie 4: Les textes originaux et les traductions anciennes." (Lortsch, 1910) [y'a mieux, plus documente et plus recent, mais ca m'fait chier de chercher tant sur Google que dans mon boxon]).


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com