Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 20 Mar 2019, 12:04

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: les oublies de la republique
MessagePosté: 16 Oct 2010, 00:41 
I don't feel well
I don't feel well
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Oct 2010, 20:34
Messages: 74
j'ai trouve ce document sur internet, je serait interesse par des commentaires sur ces morts oublies par la republique

Citation:
(extrait)
* Il est difficile d’établir un bilan des victimes sous la Terreur car les statistiques des victimes sont incertaines, beaucoup d’archives de la révolution ayant été détruites vers 1913 par des historiens antimonarchistes. Certains chiffres on tout de même été donnés et notamment en ce qui concerne les Vendéens et les Chouans. On parle de 260000 morts, bien que certains chiffres parlent de 520000 à 650000 mort sur l’ensemble du territoire. Voici quelques exemples de chiffres d’exécutions à Paris et dans tout le reste du pays.

A Paris on compte du 21 janvier 1793 au 8 juin 1795 , 2795 guillotinés, dont 1376 entre le 10 juin et le 28 juillet 1794.

En province, on estime le nombre d’exécutés dans l’ensemble, à 42000 guillotinés dont 17000 à la suite d’un procès. 332 exécutés à Orange par la guillotine mais aussi par fusillade, le rendement de la guillotine n’étant pas suffisant notamment le 28 mai 1793 ou il y eu 16 guillotinés pour 45 fusillés, 298 exécutions à bordeaux, 391 à Arras, 267 à Rennes etc… On compte environs 25000 exécutions par simple décision administrative pour ces quelques motifs : hors-la-loi, rebelles, émigrés ou déportés rentrés clandestinement…

Pendant la dictature de la commune (tribunal criminel du 17 janvier 1794) il y eut également des exécutions hors guillotines.

Armes blanches et massues : à Paris, 1395 morts dont 420 ne purent être identifiés (cadavres mutilés ou brûlés). Au bois de Beaurepaire en Vendée 300 femmes…etc

Cannonade : 1876 exécutions du 4 au 27 décembre 1793 à Lyon les canons étaient chargés à mitraille.

Fusillades : 800 exécutions à Toulon , 1200 en mai 1794 avec le général d’Elbée à Noirmoutier etc…

Noyades : 4800 noyés à Nantes du 3 novembre au 31 décembre 1793 dont 2000 la seule semaine de Noël , le 23 décembre étant la journée la plus noire puisque 800 personnes furent exécutées. Puis en juillet 1794, à la fin de la mission de Carrier 10000 exécutions.

Les Révolutionnaires, après s’être attaqués aux vivants, s’en prirent aux morts. En 1794, alors que madame de Maintenon repose en paix depuis 1719, des sans-culottes découvrent une dalle gravée à son nom, ils ne purent résister à l'envie de profaner cette sépulture. Ils éventrèrent le cercueil, et découvrirent un corps parfaitement conservé; ils passèrent une corde autour du cadavre, et le traînèrent dans la cour de l'institution de Saint Cyr en manifestant leur joie par de grands éclats de rire!

Trois mois auparavant, d'autres actes de Barbaries avaient ébranlé les âmes des quelques nobles restés en France et en vie : Le 16 Octobre 1793, la basilique de Saint Denis fondée par Dagobert en 626, et qui recueillait les dépouilles royales des trois dynasties confondues : les Capétiens directs, les Capétiens Valois et les Capétiens Bourbons, avait été saccagée et profanée.

Au moment où Marie Antoinette vivait ses dernières heures, les sans culottes sortaient de la basilique le corps de Louis XIV, dont on pouvait encore distinguer les traits autoritaires, et l'ensemble des dépouilles royales des trois dynasties fut jeté dans la chaux vive. Plus loin, dans l'église Saint Louis des Jésuites, à Paris, reposaient les coeurs de 45 princes et princesses de la maison de France. Un homme se rendit chez des peintres et leur proposa de la "mummie", un matériau très recherché par ces artistes, obtenu par un mélange de déchets organiques qui, une fois macéré dans des décoctions d'alcool et mélangé à l'huile et à la gouache, donnait un glacis merveilleux à la surface des toiles. Deux peintres, Martin et Drolling, profitèrent de l'occasion. Martin, eut ensuite quelques scrupules à utiliser le coeur du roi soleil et décida de le restituer à la Basilique de Saint Denis. Drolling, lui n'eut aucun remord à s'en servir...

C'est ainsi que vous pourrez admirer les coeurs de Anne et Marie-Thérèse d'Autriche, la grande mademoiselle, du frère du roi, du duc et de la duchesse de Bourgogne, et du régent Philippe d'Orléans, sur une toile qui se trouve actuellement à Strasbourg et qui s'intitule: "Intérieur d'une cuisine"...témoin impressionnant d’une époque des plus troublées et sanglante de l’histoire de France.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Oct 2010, 01:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Citation:
Noyades : 4800 noyés à Nantes du 3 novembre au 31 décembre 1793 dont 2000 la seule semaine de Noël , le 23 décembre étant la journée la plus noire puisque 800 personnes furent exécutées. Puis en juillet 1794, à la fin de la mission de Carrier 10000 exécutions.

Ah, quelle époque formidable pour la pêche !
Pas besoin de s'emmerder à trouver de bons appâts, il n'y avait qu'à se servir des yeux ou des oreilles des cadavres flottant sur l'eau. Ca devait pulluler en grosses et grasses prises dans les lacs, rivières et étangs de cette époque.
Brochets, ombres et perches, énormes et gastronomiquement exquises, devaient proliférer dans toute rivière et étendue d'eau environnant les populations humaines. Le rêve 5 étoiles d'un pêcheur !

Image
Perche capturée avec un hamster comme appât

Image
Autre percidé, capturé par un appât chaton accroché au hameçon.

Imagine le bestiau qui mordrait si on mettait une tête de guillotiné au bout de l'hameçon !

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Oct 2010, 13:03 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Normalement c'est le samedi que je picole plus que de raison.
Mais bon... C'était l'anniversaire de ma fille... 26 ans... Alors j'ai été presque raisonnable. Et avec l'age je perd la notion du temps.
Là, dimanche , j'ai du prendre un whisky de trop...J'sais plus trop lesquels...
Je me prends à penser à mon père, aux ovnis , aux toiles cirées , à penser de ne pas penser à dieu, aux E.Ts, à Zéty ( qui en est un autre) ....Au loxodonta africanus*... Comment ne pas y penser ? Surtout en latin ? Ca rend le bestiaux terriblement... tellement présent. Imposant je dirais ? Allez , oserais-je IRREFUTABLE ?
Incontournable en tous cas . Sauf pour le type patient ayant de bonnes godasses.
Ca va ? Pas trop fatigués ? Z'étiez pas obligés aussi... Soufflez un peu.
Je pense aussi à ce que je fous sur un forum ? ? ? ? A ce que je fous d'une manière générale. Sans éléphant qui plus est.
On n'imagine pas ce qu'on peut être con sans éléphant.
Avec aussi, tu dis ? Ouais … Pas impossible. Mais ça faut le prouver !

Euh... Qu'on ne s'inquiète : j'ai pour la vie une attirance quasi tropique : un rayon de soleil et hop j'ai le cadran au beau fixe. Une chanson à la mord moi le noeud ? Banco : Va z y mord ma mie et dis si c'est assez cuit...

Mais... Quand même... Qu'est-ce qu'on se fait chier. Non ? Drôle de tête à queue. Tant de queues et si peu de filtres à café.

Mouairf.... J'y repenserai demain...
Raf Hillman***** (pour un minimum de correction) je t'envoie mon adhésion...
Parce que ça au moins c'est simple. Le reste ?
Tiens : je vais publier une chanson sur le fil des chansons françoises...

Bof... à quoi bon ?
La volà :
http://v.youku.com/v_show/id_XMTMyNjAxODc2.html

Ah ! Lord Dralnar ! Va falloir classer ce truc dans un fil (ou pas) qui lui aille ! Moi aussi j'aime l'ordre (!!)
« Branlette existentielle ? »
Chiche !

L'éléphant d'Afrique.
Imbécile !

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Oct 2010, 15:19 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Citation:
A Paris on compte du 21 janvier 1793 au 8 juin 1795 , 2795 guillotinés, dont 1376 entre le 10 juin et le 28 juillet 1794.

En province, on estime le nombre d’exécutés dans l’ensemble, à 42000 guillotinés dont 17000 à la suite d’un procès


Il faut contractualiser
_17 janvier 1793 la mort du roi est votée
(noter que par exemple, le 20, jour de l'exécution, L. lepeltier de Saint Fargeau est assasiné pour avoir voté la mort du roi)
_ beaucoup de nobles sont a l'étranger et fomentent contre la France, à Londre, en Espagne ... c'est l'émoi a l'annonce de la mort du "très chrétien roi de France" (la Gazetta)
_la république est proclamée, les droit du citoyen sont votés
C'est aussitôt la guerre qui se déclare de toute part aux frontières.
=> on a une opposition irréductible entre principes féodaux et principes révolutionnaires
__________
février 1793 - la corse département français depuis 1790, voit une tentative d'indépendance menée par Paoli (ami des anglais)
mars - 1793 insurrection vendéennes
et agitation en Bretagne
Citation:
On compte environs 25000 exécutions par simple décision administrative pour ces quelques motifs : hors-la-loi, rebelles, émigrés ou déportés rentrés clandestinement…


le 19 mars 1793, la Convention décrète la peine de mort pour tous les rebelles pris les armes à la main => pas de procès !

________

Partout c'est la chienlit , des magasins pillés, des navires de marchandise saisit , le peuple se fait justice, et la convention décrète un tribunal révolutionnaire pour calmer aussi les ardeur du peuple :
"il s'agit d'être terrible pour dispenser le peuple de l'être" (encore plus)
________

Avril, Dumourier passe à l'ennemi alors que les troupes françaises perdent des position
création du Comité des Salut Public

____

ect ect et ce n'est que le début
Moi aussi, je citerais donc de nombreux morts à Saint-Domingue, victimes de la révolution dans l'épisode de la terreur :
le 14 avril beaucoup de blancs royalistes, racistes, hostiles à l'égalité de droits, sont morts dans la bataille engagée contre les républicains, snif, ils ont perdu leur "honorable" combat !
Et ... je lis que plus tard les royaliste s perdent encore une bataille lorsque le 20 juin , 10 000 noirs tombent sur les marins ivres qui, sous les ordres des royalistes, finissaient de piller la ville(le Cap-Français )
... cet épisode marque bien une nouvelle aire de violence comme semble le dire si bien ce texte.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Oct 2010, 16:39 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Pour ce qui est de Lyon(repris a une armée roaliste), Toulon(repris aux Anglais) et autres lieux ... on n'a pas les chiffre des révolutionnaires massacrés mais on sait bien qu'il y en a eut en masse.
Loin de moi de justifier quoi que ce soit, et encore moins les "Colonnes infernales" en Vendée, c'est vraiment abominable, personne ne justifie cela , même a l'époque. Je ne suis même pas convaincu que le comité de salut public puisse être rendu responsable des massacres de civils.
Je ne pense pas non plus que cette page d'histoire est occultée, comparativement aux massacres commis par l'armée vendéenne.

Résultat des courses: 170 000 personnes en moins dans la région insurgée
=>morts de faits de guerre (surtout la "virée de galerne", environ 60 000 morts), dysenterie, exactions de militaires sur des civils, exactions contre les républicains locaux, fuite des républicains et autres gens de la région, ... ). Donc entre les recensements : 1 habitant sur 8 en moins.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Oct 2010, 06:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
(noter que par exemple, le 20, jour de l'exécution, L. lepeltier de Saint Fargeau est assasiné pour avoir voté la mort du roi)

Tiens ?
C'est pas con.
On devrait généraliser. Légaliser.

"Les oubliés de l'histoire " ? Je serais tenté ( et je cède vite à la tentation ) de dire que l'histoire n'est faite que de ça. On les a oubliés ? Ah ! Les veinards...
Et il y a ceux dont on se souvient. Trop. Pour lesquels on érige des statues et baptise des rues.
Le plus grand, le plus beau d'entre eux, de cette époque d'ailleurs : Napoléon dit « le grand ».
Outre la nature de l'estomac de la vache, on m'a beaucoup parlé à l'école de la République de Clovis et de Napoléon. Longtemps j'ai rêvé d'être ce dernier. Ma grand mère m'avait même fait un chapeau en papier journal ("Le républicain". C'est drôle, non ?).
L'instit n'avait pas eu le temps de nous dire que ce 'très fameux' dernier avait rétabli l'esclavage (Entre autres fait d'armes héroïques).Ca avait du lui sembler anecdotique ? Il ne nous avait parlé que d'aventures hugoliennes, d'épopées davidesques... Un peu dans le style « il faut sauver le soldat Ryan » d'avant Hollywood.
Hum... Je repense aussi au comportement de ce monstre historique face à Lamarck. Gros con vaniteux.
Oublions Napoléon.
Oublions la grande histoire de ces petits hommes.
Finissons en avec ces histoires de rois Bonoboïens et parlons d'éléphants.

Ah... Quand je demande – dans la conversation – ce que nous devons à Napoléon à part d'avoir mis l'europe à feu et à sang ? On me répond :
« Mais, Marcel : La CONS-TI-TU-TION ! » 
Ben... Dans 20 ans quand je demanderai aux rares survivants qui seront encore mes amis ce qui nous reste de Sarko sans doute qu'on me répondra :
« Mais, Marcel : Il a bouté le Rom hors de nos frontières. »
Mouais... Parlons d'éléphants.

Bon. Quand même. Je perd pas de vue qu'il y a une autre Histoire. Celle faite de papyrus improbables et fragiles, de doctes chercheurs tenaces et mono maniaques. D'austères fouineurs soucieux d'une vérité qui serait ailleurs. Je les salue. Si. Mais si *!
Mais les hommes – comme disait l'autre – veulent qu'on leurs raconte des histoires de rois et d'éléphants. Voilà pourquoi Hannibal et Napoléon, entre deux éléphants presse-livres, prennent tant de place dans nos bibliothèques affectives.
Les autres ? Qu'ils crèvent ! Ils l'ont fait.

Histoire un peu... simpliste que la mienne. Mais, même simplifiée jusqu'à « ça » je la trouve déjà fumeuse...J'aurais envie qu'on recommence à me la réapprendre à partir de là où j'ai lâché la rampe : La préhistoire.


* Un salut tout particulier à Fred Vargas que j'adore.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Oct 2010, 06:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Marcel a écrit:
Bon. Quand même. Je perd pas de vue qu'il y a une autre Histoire. Celle faite de papyrus improbables et fragiles, de doctes chercheurs tenaces et mono maniaques. D'austères fouineurs soucieux d'une vérité qui serait ailleurs. Je les salue. Si. Mais si *!
Mais les hommes – comme disait l'autre – veulent qu'on leurs raconte des histoires de rois et d'éléphants. Voilà pourquoi Hannibal et Napoléon, entre deux éléphants presse-livres, prennent tant de place dans nos bibliothèques affectives.
Les autres ? Qu'ils crèvent ! Ils l'ont fait.



Tu es dur avec "les hommes", même si je ne donne pas tort.

J'ai la faiblesse d'être un passionné d'Histoire avec une très forte prédilection pour l'histoire médiévale (surtout le XVeme siècle occidental).
J'ai, et nous sommes nombreux dans le cas, aussi comme pasion la reconstitution médiévale. Je participe donc à des week-end de reconstitution avec d'autres passionés comme moi.

Je peux te dire que ces rassemblement attirent une foule conséquente de touristes venus voir ce type particulier de zoo et qui posent des qustions si souvent bizarre (du style, en voyant un cochon en train de tourner sur une broche depuis des heures: "c'est un vrai?" ou encore: "et vous allez le manger?")

Ma bibliothèque est donc remplie de livres d'histoire. La grande comme la petite

A coté des biobraphies de Louis XI, Charles VII ou Charles le Téméraire, trône un ensemble de bouquins sur la société au moyen age, ou encore la cuisine, l'habillement mais surtout (car c'est là vraiment mon domaine de prédilection) la chirurgie et la médecine. Ces livres sont souvent confidentiels mais ils existent et sont l'oeuvre de passionés qui n'hésitent pas à passer le plus clair de leur temps à écrire des bouquins qui ne seront lus que par quelques centaines de personnes.

Et je cultive donc la mémoire de ces inconnus du grand public que sont les Henri de Mondeville ou encore Guy de Chauliac et autres Guillaume de Salicet, grands chirurgiens de leur temps et parfois même véritables novateurs et bricoleurs de génie.

Des "comme moi", il en existe des milliers qui, chacun dans leurs petit domaine, cultivent la mémoire de ces "oubliés de l'Histoire" et je dirais même que les grands historiens comme Duby ou Favier ne s'intéressent que très modérément aux rois de France (car on a tellement déjà écrit sur eux) mais bien plus aux autres aspects de la société de l'époque (et , en particulier des mentalités et modes de pensées) et c'est bien ça le plus difficile.

Car, en effet, rien de plus façile que de décrire les campagnes de Napo mais plus dur, à partir des mêmes textes et sources, de deviner les états d'esprits, les craintes et espoirs et toutes les autres facettes de la société d'une époque donnée en tenant compte de ses diversités et disparités.

En somme, l'Histoire est un peu comme les autres branches scientifiques. Le grand public ne connait que les contours (et encore) et l'intérieur est réservé aux passionnés. Il suffit de lire les topics sur le mathématiques, alimentés le plus souvent par Pyne Duythr et compris presque par lui seul (malgré ses méritoires efforts de vulgarisation mais il faut dire qu'au delà des racines carrées, je cale!)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Oct 2010, 07:27 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Si tu veux en savoir un peu plus sur l'Histoire (la petite et la grande) et te rendre compte du nombre de passionés dans ce domaine, il existe

ce forum!

+de 260.000 post! (plus de 10 fois le notre!) plus de 10.000 inscrits!

Have fun!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Oct 2010, 11:13 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Hi Lord Dralnar !

Oui. Un peu dur. Voire même un peu con...Mon texte.
J'y ai re réfléchi : Ca ma un peu gêné : Un peu rapide, un peu caricatural.
Disons que c'est UN point de vue de l'histoire. Une sorte d'histoire pour les nuls (!!!). L'histoire n'est pas que ça et je n'ai aucun mépris (je le jure!) pour les historiens.
J'ai un pote – ancien prof d'histoire – avec qui je déjeune à l'occasion. Quand je fais ce genre de dérapage ( fréquents quand même …) il me dit « Marcel , tu déconnes ! T'as trop picolé ! »
J'ai un peu déconné. Et j'ai même pas picolé. Merde...
Il commis – ce con dont je parle - une thèse sur « la vie des nautoniers sur le Rhône au bas moyen âge ». Véridique ! Il en est lui même un peu ...amusé.
L'histoire m'intéresse ( pas la passion mais de la curiosité). J'aime les gens passionnés. Alors...
Perso ce serait plutôt la paléontologie, l'entomologie...
Tout ça a été (je crois) déclenché par la lecture de « souvenirs entomologiques » de Fabre.
Ah ! Que ne suis-je tombé, à cette époque, sur un exemplaire de play boy ?
Car on dira ce qu'on veut : Se l'astiquer sur les moeurs de la « préga diu » ou de l'épeire diadème...
Bof....


J'irai jeter un oeil sur le forum que tu recommandes.
Thank you !

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Oct 2010, 17:02 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Marcel a écrit:
Et il y a ceux dont on se souvient. Trop. Pour lesquels on érige des statues et baptise des rues.
Le plus grand, le plus beau d'entre eux, de cette époque d'ailleurs : Napoléon dit « le grand ».
Outre la nature de l'estomac de la vache, on m'a beaucoup parlé à l'école de la République de Clovis et de Napoléon. Longtemps j'ai rêvé d'être ce dernier. Ma grand mère m'avait même fait un chapeau en papier journal ("Le républicain". C'est drôle, non ?).


Tu me noues les tripes, revive cette abominable éducation scolaire ou les bons sont de ton pays (et proportionnellement grand en fonction des mètres cubes de sang versés) et les mauvais de l'autre ...

J'ai lu , que des musulmans se flattent des bons mots que Napoléon eut a l'égard de leur religion ... grand bien leur fasse !

Clovis ? Mais aussi Charlemagne, j'ai dut lire pas mal de fois qu'il proposait la conversion ou la mort, sans même faire attention à la porté de cela ... c'est tellement banal !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 23 Oct 2010, 08:22 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Salut Ageasse

Je ne savais trop s'il fallait que je réponde à ton post...
Je suis assez « emprunté » avec les forums. J'ai l'impression que parfois j'en fais trop et d'autres pas assez !
Là je ne voyais pas trop quoi rajouter.
Puis je me suis dit....
Bon : Disons que ces quelques lignes n'ont pas d'autres ambitions que te saluer !

Ou... Peut-être ?
Sur l'ex, feu défunt CZ « une » intervenant férue d'histoire avait un jour balancé – en gros :
« Décidément le collège c'est trop tôt pour aborder l'histoire ... »
J'ai gardé cette phrase.
Trop tôt je sais pas. Avec tact et « générosité » sans doute...

Bien à toi.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 11 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com