Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 07 Aoû 2020, 05:59

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 01 Juin 2012, 16:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Robocon à reculons a écrit:
J'aime. Tu peux nous faire un topo des chapitres 25 à 27 de l'Exode ?
Tu veux pas aussi une pizza et une vidange d'huile ?
Citation:
Il était ADMINISTRATIVEMENT parlant un catholique. Mais il n'en a jamais montré le moindre fruit. Par ailleurs, il a lui-même contredit l'affirmation de sa catholicité : il ne reconnaissait pas l'autorité du pape et de l'Église du Vatican (normal : l'Église a condamné son régime raciste, païen et inhumain). En revanche, SPIRITUELLEMENT parlant, il n'était ni catholique ni chrétien.
:mrgreen: Ho la zoulie petite reculade bien hypocrite que voilà !
J'en déduis donc que tu es aussi catholique que Hitler le fut, administrativement comme spirituellement parlant.
(Mé si mé si, il reconnaissait son "autorité". Et même dans le cas contraire, cela ne l'excommunierait pas... )
Citation:
Premièrement, je ne suis pas "enseignant". On ne désigne pas une profession par un participe présent. Mais là, j'entre dans des subtilités qui t'échappent. Soit.
:D Que tu ne sois pas un enseignant, on s'en doutait tous un peu. Merci d'avoir confirmé.
Citation:
Son racisme a été dénoncé bien plus que son attitude vis-à-vis des religieux catholiques. Par son racisme, son antijudaïsme a été visé également. Tu n'as jamais entendu parler de "" et "Summi pontificatus", deux encycliques cinglantes de Rome contre le nazisme ? Avoue que ça t'emmerde, hein, ces deux documents sans ambiguïté... Même les Alliés s'en sont servis pour abreuver l'Allemagne en espérant que les Allemands se réveillent de ce cauchemar...
Rien de tout cela.
"Mit Brennender Sorge" ne nomme pas une seule fois l'antijudaïsme (du nazisme ou de Hitler) ni ne nomme Hitler dans le texte, ni ne fait explicitement référence aux discriminations et lois contre les juifs. Indirectement, sans aucun doute mais le texte ne contient pas une seule fois le terme "racisme" et se réfère 3 fois au mot race, avec une ambiguïté toute christique. Une "dénonciation" plus que molle et mesurée :

Citation:

Quiconque prend la race, ou le peuple, ou l'État, ou la forme de l'État, ou les dépositaires du pouvoir, ou toute autre valeur fondamentale de la communauté humaine - toutes choses qui tiennent dans l'ordre terrestre une place nécessaire et honorable,- quiconque prend ces notions pour les retirer de cette échelle de valeurs, même religieuses, et les divinise par un culte idolâtrique, celui-là renverse et fausse l'ordre des choses créé et ordonné par Dieu : celui-là est loin de la vraie foi en Dieu et d'une conception de la vie répondant à cette foi.
[...]
Ce Dieu a, en Souverain Maître, donné ses commandements. Ils valent indépendamment du temps et de l'espace, du pays et de la race.
[...]
Seuls des esprits superficiels peuvent tomber dans l'erreur qui consiste à parler d'un Dieu national, d'une religion nationale ; seuls ils peuvent entreprendre la vaine tentative d'emprisonner Dieu, le Créateur de l'univers, le Roi et le Législateur de tous les peuples, devant la grandeur duquel les Nations sont " comme une goutte d'eau suspendue à un seau " (Is., XL, 15) dans les frontières d'un seul peuple, dans l'étroitesse de la communauté de sang d'une seule race.


http://lesbonstextes.ifastnet.com/pximi ... rsorge.htm

Une dénonciation, certes, mais qui fut édulcorée et c'est ce qui lui est reproché. C'est déjà mieux que rien, puisque aucun état n'avait à la même époque encore dénoncé le nazisme. Tout cela ne fait pas de Hitler et des nazis des non catholiques, bien au contraire car cet avertissement est destiné aux catholiques d'Allemagne, dont une bonne partie admiraient Hitler et/ou étaeint proches du nazisme.

Donc, de même que Madonna à poil dans la rue reste une catholique, ou que n'importe quel assassin catholique reste catholique, Hitler et les autres nazis catholiques, (une craquée de nazis catholiques ! :D ), restent des catholiques. Conclusion: Hitler, Pinochet, Franco, Mussolini, Madonna, Céline Dion, toi et le pape => catholiques (et chrétiens). Pourquoi voudrais-tu exclure tous ces gens-là ?
Tant qu'ils ne chantent pas, ça va...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 01 Juin 2012, 16:52 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Mai 2012, 20:16
Messages: 65
Archie Cash a écrit:
Robocon à reculons a écrit:
J'aime. Tu peux nous faire un topo des chapitres 25 à 27 de l'Exode ?
Tu veux pas aussi une pizza et une vidange d'huile ?


T'es fou : si t'es mécanicien comme t'es exégète, tu risques de foutre mon moteur en l'air.

Citation:
Citation:
Il était ADMINISTRATIVEMENT parlant un catholique. Mais il n'en a jamais montré le moindre fruit. Par ailleurs, il a lui-même contredit l'affirmation de sa catholicité : il ne reconnaissait pas l'autorité du pape et de l'Église du Vatican (normal : l'Église a condamné son régime raciste, païen et inhumain). En revanche, SPIRITUELLEMENT parlant, il n'était ni catholique ni chrétien.
:mrgreen: Ho la zoulie petite reculade bien hypocrite que voilà !
J'en déduis donc que tu es aussi catholique que Hitler le fut, administrativement comme spirituellement parlant.
(Mé si mé si, il reconnaissait son "autorité". Et même dans le cas contraire, cela ne l'excommunierait pas... )


Putain, faut vraiment tout reprendre dès le début avec toi.

Pour être chrétien, il ne faut pas être parfait. D'ailleurs, aspirer à la perfection est un manque d'humilité et une tentative de se faire l'égal de Dieu. Partant de là, ce n'est pas le fait de pécher qui soit grave mais bien le fait de persister et, surtout, de refuser Dieu à tout prix.

Tu peux me dire en quoi Hitler reconnaissait l'autorité de l'Église lorsqu'il a refusé de se convertir à la publication de l'encyclique de 1937 ? Il aurait reconnu l'autorité de l'Église tout en niant la pertinence de l'une de ses publications... Et sinon, tout va bien ? Le docteur t'a prescrit les p'tites pilules roses ?

Et puis, revenons à cette histoire d'excommunication... Ce n'est pas une attitude vis-à-vis de l'Église qui pose problème mais bien vis-à-vis de Dieu et/ou des autres humains. Quand on incarne le mal au point qu'Hitler l'a incarné, on n'est pas de Dieu, on est contre Dieu, on est SANS DIEU. Faut te faire un dessin, athée ? :chaise:

Donc, Hitler s'est excommunié par son anti humanisme criant. On a beau clamer que l'on croit en Dieu, cela ne suffit pas. Il faut encore prouver que l'on est prêt à rendre l'amour reçu.

Au fait, tu connais le rapport que Hitler entretenait avec la Bible ? Pouvait-on lire la Bible à l'école, dans l'Allemagne nazie ?

Citation:
Citation:
Citation:
Premièrement, je ne suis pas "enseignant". On ne désigne pas une profession par un participe présent. Mais là, j'entre dans des subtilités qui t'échappent. Soit.
:D Que tu ne sois pas un enseignant, on s'en doutait tous un peu.


Je suis professeur. Nuance. Et là, je suis en train de te donner un cours de catéchisme. J'aurais bien dit "catéchisme accéléré", mais je crains qu'avec ton niveau et les conceptions erronées que tu as de la religion chrétienne, il faille prendre le temps...

Citation:
Citation:
Son racisme a été dénoncé bien plus que son attitude vis-à-vis des religieux catholiques. Par son racisme, son antijudaïsme a été visé également. Tu n'as jamais entendu parler de "" et "Summi pontificatus", deux encycliques cinglantes de Rome contre le nazisme ? Avoue que ça t'emmerde, hein, ces deux documents sans ambiguïté... Même les Alliés s'en sont servis pour abreuver l'Allemagne en espérant que les Allemands se réveillent de ce cauchemar...
Rien de tout cela.
"Mit Brennender Sorge" ne nomme pas une seule fois l'antijudaïsme (du nazisme ou de Hitler) ni ne nomme Hitler dans le texte, ni ne fait explicitement référence aux discriminations et lois contre les juifs. Indirectement, sans aucun doute mais le texte ne contient pas une seule fois le terme "racisme" et se réfère 3 fois au mot race, avec une ambiguïté toute christique. Une "dénonciation" plus que molle et mesurée :

Citation:

Quiconque prend la race, ou le peuple, ou l'État, ou la forme de l'État, ou les dépositaires du pouvoir, ou toute autre valeur fondamentale de la communauté humaine - toutes choses qui tiennent dans l'ordre terrestre une place nécessaire et honorable,- quiconque prend ces notions pour les retirer de cette échelle de valeurs, même religieuses, et les divinise par un culte idolâtrique, celui-là renverse et fausse l'ordre des choses créé et ordonné par Dieu : celui-là est loin de la vraie foi en Dieu et d'une conception de la vie répondant à cette foi.
[...]
Ce Dieu a, en Souverain Maître, donné ses commandements. Ils valent indépendamment du temps et de l'espace, du pays et de la race.
[...]
Seuls des esprits superficiels peuvent tomber dans l'erreur qui consiste à parler d'un Dieu national, d'une religion nationale ; seuls ils peuvent entreprendre la vaine tentative d'emprisonner Dieu, le Créateur de l'univers, le Roi et le Législateur de tous les peuples, devant la grandeur duquel les Nations sont " comme une goutte d'eau suspendue à un seau " (Is., XL, 15) dans les frontières d'un seul peuple, dans l'étroitesse de la communauté de sang d'une seule race.


http://lesbonstextes.ifastnet.com/pximi ... rsorge.htm

Une dénonciation, certes, mais qui fut édulcorée et c'est ce qui lui est reproché. C'est déjà mieux que rien, puisque aucun état n'avait à la même époque encore dénoncé le nazisme. Tout cela ne fait pas de Hitler et des nazis des non catholiques, bien au contraire car cet avertissement est destiné aux catholiques d'Allemagne.

Donc, de même que Madonna à poil dans la rue reste une catholique, ou que n'importe quel assassin catholique reste catholique, Hitler et les autres nazis catholiques, (une craquée de nazis catholiques ! :D ), restent des catholiques. Pourquoi voudrais-tu exclure tous ces gens-là ?
Conclusion: Hitler, Pinochet, Madonna, toi et le pape => catholiques (et chrétiens).


Faudra m'expliquer pourquoi les Alliés ont saisi les deux encycliques pour les diffuser massivement en Allemagne nazie, alors, si ce n'était pas une dénonciation claire.

Faudra aussi m'expliquer comment l'Allemagne nazie a pu réagir aussi violemment vis-à-vis des intérêts catholiques et des catholiques en Allemagne si Mit Brennender Sorge n'était qu'un ersatz de critique à l'adresse du nazisme...

Visiblement, les Alliés et les nazis n'ont pas fait la même lecture que toi. Je conclus quoi, avec ça ? Tu me dis que le régime nazi n'était pas anticatholique mais j'ai une athée bien réputée, Simone de Beauvoir, qui me dit l'inverse dans l'un de ses livres ! Elle écrit clairement, de manière explicite (je la cite d'ailleurs) : "Comme le nazisme était anticatholique..."

Au fait, ta citation de Hitler où il proclame sa catholicité, tu l'as plus sous la main ? Histoire qu'on la décortique et qu'on vérifie, sur cette base, que Hitler reconnaissait l'autorité de l'Église... Je te ferai une petite analyse grammaticale et syntaxique, tu verras : Hitler était un malade mental dont les déclarations ne peuvent et ne doivent pas être prises au sérieux. Lui, catholique : autant que toi tu es de bonne foi et mesuré.

_________________
« Je suis catholique. La Providence l'a voulu. En effet, seul un catholique connaît les points faibles de l'Eglise. Je sais de quelle manière on peut attaquer ces gens-là. »
dixit A. Hitler, (Eric Lebec, Histoire secrète de la diplomatie Vaticane, Albin Michel, Paris, 1997)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 01 Juin 2012, 17:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Citation:
Pour être chrétien, il ne faut pas être parfait. D'ailleurs, aspirer à la perfection est un manque d'humilité et une tentative de se faire l'égal de Dieu. Partant de là, ce n'est pas le fait de pécher qui soit grave mais bien le fait de persister et, surtout, de refuser Dieu à tout prix.

Donc, il n'y a pas un seul chrétien sur terre.

Citation:
Tu peux me dire en quoi Hitler reconnaissait l'autorité de l'Église lorsqu'il a refusé de se convertir à la publication de l'encyclique de 1937 ?

Question absolument incompréhensible : Se convertir à une publication de 2 pages ne voulant strictement rien dire.

Citation:
Il aurait reconnu l'autorité de l'Église tout en niant la pertinence de l'une de ses publications... Et sinon, tout va bien ? Le docteur t'a prescrit les p'tites pilules roses ?

Certes, puisqu'il avait déjà signé des accords historiques (et honteux) avec l'église catholique.
Évidemment, Hitler fut furieux lorsque cette même église osa publiquement écrire que Hitler ne respectait pas leurs accords. L'église catho avait donc à son tour déjà reconnu l'autorité de Hitler sur son pays et sgné des accords avec le 3me reich. :D

Citation:
Et puis, revenons à cette histoire d'excommunication... Ce n'est pas une attitude vis-à-vis de l'Église qui pose problème mais bien vis-à-vis de Dieu et/ou des autres humains. Quand on incarne le mal au point qu'Hitler l'a incarné, on n'est pas de Dieu, on est contre Dieu, on est SANS DIEU
Ben non, puisque l'histoire du christianisme est bourrée de génocides, de sang, de crimes, d'assassins, de tortionnaires, de criminels, de gentils pauvres types aussi : les cathos êtes comme tout le monde. Un ensemble de gens qui aiment et/ou qui se trucident, qui chient et qui se masturbent, etc.

Quant à son attitude vis-à-vis de dieu, on en reparlera quand dieu existera. Je sais bien que tu frôles la limite du retard mental, mais c'est quand même pas bien compliqué de comprendre l'inutilité de bavarder sur la relation d'un mort avec dieu... avec des gens qui ne croient pas en dieu (dont moi-même). :fr:

Tu es prof de catéchisme dis-tu ? Dis donc, les écoles de ton bled recrutent vraiment dans les poubelles des hôpitaux...

Citation:
Donc, Hitler s'est excommunié par son anti humanisme criant. On a beau clamer que l'on croit en Dieu, cela ne suffit pas.

Comme plein de papes, de cardinaux, de curetons,et d'autres catholiques tristement célèbres... Il était aussi catho que vous tous (vous = les cathos).

Citation:
Au fait, tu connais le rapport que Hitler entretenait avec la Bible ?

La sexualité d'Hitler ne m'intéresse pas.

Citation:
Pouvait-on lire la Bible à l'école, dans l'Allemagne nazie ?
Normalement, dans une bonne école, on écoute attentivement le prof et on bosse la matière enseignée. On ne doit lire ni la bible ni d'autres bouquins porno, ni se distraire en regardant voler les mouches à merde. Évidemment, il existe aussi des écoles de merde.

Je te passe le reste, car tes "faudra m'expliquer pourquoi ci et ça", ça commence à bien faire. Je ne suis pas ta mère et tu es un crétin doublé d'un imbécile plutôt ignare. Or cela me convient parfaitement que tu restes dans cet état. Dieu aime la biodiversité, et moi aussi.
CQFD

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 01 Juin 2012, 17:28 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Mai 2012, 20:16
Messages: 65
Archie Cash a écrit:
Citation:
Pour être chrétien, il ne faut pas être parfait. D'ailleurs, aspirer à la perfection est un manque d'humilité et une tentative de se faire l'égal de Dieu. Partant de là, ce n'est pas le fait de pécher qui soit grave mais bien le fait de persister et, surtout, de refuser Dieu à tout prix.

Donc, il n'y a pas un seul chrétien sur terre.


C'est grave comme t'es con, toi...

Je te dis que pour être chrétien, il ne faut pas être parfait.
Tu me réponds que par conséquent personne n'est chrétien.
Ca veut dire que tu crois que tout le monde est parfait.

Ah oui, pour être con, t'es vachement con ! Continue sur ce chemin-là et je ne te répondrai vraiment plus. Je veux bien rire, mais discuter avec des cons comme t'as l'air d'en être un, ça me fatigue.

Citation:
Citation:
Tu peux me dire en quoi Hitler reconnaissait l'autorité de l'Église lorsqu'il a refusé de se convertir à la publication de l'encyclique de 1937 ?

Question absolument incompréhensible : Se convertir à une publication de 2 pages ne voulant strictement rien dire.


De se convertir lors de la publication de l'encyclique de 1937.
Tu chicanes, c'est bon signe. T'es acculé, mon petit enculé.

Citation:
Citation:
Il aurait reconnu l'autorité de l'Église tout en niant la pertinence de l'une de ses publications... Et sinon, tout va bien ? Le docteur t'a prescrit les p'tites pilules roses ?

Certes, puisqu'il avait déjà signé des accords historiques (et honteux) avec l'église catholique.


En quoi consistait l'accord dont tu parles ? Juste pour voir si tu ne dramatises pas...par souci de mauvaise foi. Hein ? Et donne-nous la date de sa signature, aussi !

Citation:
Évidemment, Hitler fut furieux lorsque cette même église osa dire que Hitler ne respectait as leurs accords. L'église catho avait donc à son tour reconnu l'autorité de Hitler sur L'Allemagne. :D


Comment Hitler est-il arrivé au pouvoir en Allemagne ? Qui est le Vatican pour déclarer que tel chef d'État est illégitime ? T'es vraiment un petit abruti, toi : tu dénonces l'immixtion de la religion dans les affaires publiques, et tu aurais voulu que le Vatican se mêle de politique. T'es vraiment un abruti.

Citation:
Citation:
Et puis, revenons à cette histoire d'excommunication... Ce n'est pas une attitude vis-à-vis de l'Église qui pose problème mais bien vis-à-vis de Dieu et/ou des autres humains. Quand on incarne le mal au point qu'Hitler l'a incarné, on n'est pas de Dieu, on est contre Dieu, on est SANS DIEU

Ben on, puisque l'histoire du christianisme est bourrée de génocides, de sang, de crimes et d'assassins : les cathos êtes comme tout le monde. Un ensemble de gens qui aiment et/ou qui se trucident, réunis par cette confession.


Oh oui que nous sommes comme tout le monde : ni meilleurs, ni pires. Mais les génocides, je ne vois pas ! Au fait, j'ai tué qui, moi ? T'es français ? Canadien ? Juste pour qu'on rigole... Tu me diras si en te reconnaissant comme tel tu reconnaîtras les génocides dont sont coupables ces pays. Et si jamais t'es belge, je te parlerai du Congo. Pauvre connard que tu es.

Citation:
Citation:
Donc, Hitler s'est excommunié par son anti humanisme criant. On a beau clamer que l'on croit en Dieu, cela ne suffit pas.

Comme plein de papes, de cardinaux, de curetons, et d'autres catholiques tristement célèbres... Il était aussi catho que vous tous (vous = les cathos).


Oui, des hommes se sont servis de l'Église pour se servir eux-mêmes. Et alors ? Le message demeure, même si tous ne l'ont pas respecté. Tu comprends ça ? C'est comme si je disais que tous les athées sont des cons en te citant comme exemple.

Citation:
Citation:
Au fait, tu connais le rapport que Hitler entretenait avec la Bible ?

La sexualité d'Hitler ne m'intéresse pas.


Tu n'as aucune honnêteté intellectuelle. C'est dérangeant dans un débat. On ne sait pas discuter avec toi. Je vais donc probablement m'arrêter là en ce qui concerne ce dialogue de sourd (au singulier).

Citation:
Citation:
Pouvait-on lire la Bible à l'école, dans l'Allemagne nazie ?

Normalement, dans une bonne école on écoute attentivement le prof on ne doit lire ni la bible ni autres bouquins pornos. :fr:


Un vrai prof, alors ! Et pas un bonhomme qui, parce qu'on en manque, croit en être un !
:mrgreen:

Hitler avait expurgé la Bible de l'Ancien testament, lien direct avec les origines juives du christianisme. L'Église a condamné cela. Bon, évidemment, tu es incapable de déceler la dénonciation de l'antisémitisme de Hitler et du régime nazi. Mais on peut pas tout te demander : décoder des lettres et comprendre les mots, les phrases, le texte...

Citation:
Je te passe le reste, car tes "faudra m'expliquer pourquoi ci et ça", ça commence à bien faire. Je ne suis pas ta mère et tu es un crétin doublé d'un imbécile plutôt ignare. Cela me convient parfaitement que tu restes dans cet état. Dieu aime la biodiversité. .
CQFD


Allez, reconnais que tu es mis devant les limites de ton argumentaire. Je savais que tu ne tiendrais pas la distance et que tu fonctionnerais comme un disque rayé. C'est typique chez les menteurs comme toi. T'as pas grand-chose à dire, t'as juste ta haine à cracher. Et tu t'arc-boutes à l'un ou l'autre arguments fallacieux.

Note, je vois que tu as besoin de moi pour croire que tu as une existence intéressante. Vu comme tu t'emmerdes et que tu me réponds rapidement... loser, va t'acheter une vie ! Ou des copains...

_________________
« Je suis catholique. La Providence l'a voulu. En effet, seul un catholique connaît les points faibles de l'Eglise. Je sais de quelle manière on peut attaquer ces gens-là. »
dixit A. Hitler, (Eric Lebec, Histoire secrète de la diplomatie Vaticane, Albin Michel, Paris, 1997)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 01 Juin 2012, 17:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Le cacatho a écrit:
loser, va t'acheter une vie ! Ou des copains...
:mrgreen: Superbe métaphore chrétienne ! Les losers et les winners... Thématique similaire aux "supérieurs/inférieurs" des nazillons.
Dans un autre topic, notre ami excommunicateur se gaussait d'un intervenant ayant choisi pour avatar une personne handicapée. Et dire que lés derniers seront les premiers au royaume des cieux selon le p'tit Jésus. Finalement, que reproches-tu aux nazis si ce n'est de vachety te ressembler ?

Crétin des pyrénaïques a écrit:
C'est grave comme t'es con, toi... Je te dis que pour être chrétien, il ne faut pas être parfait. Tu me réponds que par conséquent personne n'est chrétien. Ca veut dire que tu crois que tout le monde est parfait.
Non, ça veut dire que tu ne comprends rien à rien.
A la limite, je me demande qui tu as bien pu assassiner pour prendre sa place d'enseignant. Et où as-tu enterré son cadavre ?

Je te réponds "par conséquent personne n'est chrétien" en référence à ton propre critère
Citation:
"Partant de là, ce n'est pas le fait de pécher qui soit grave mais bien le fait de persister"
Ou récidiver (ndlr). Car vous persistez tous à pécher toute votre putain de vie de pécheurs - branleurs. Ce qui ne me regarde en rien en tant que libre penseur.
Mais vu que tu as mis ce critère, persister, en alignement avec l'autre critère, ce pour exclure Hitler de la chrétienté ; tu as donc par la même occasion exclu toute la chrétienté du christianisme :D , dont toi-même pour commencer.

Je n'y puis rien si tu es le meilleur élément imaginable et pour démontrer que Hitler était chrétien/catho et pour démontrer l'étymologie du mot chrétien/crétin.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 01 Juin 2012, 20:41 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Mai 2012, 20:16
Messages: 65
Le régime nazi était anticatholique.
Hitler incarnait le régime nazi.
Hitler était anticatholique.

La reconnaissance de l'état de catholique de Hitler par des athées ne signifie rien.
La déclaration de catholicité de Hitler ne signifie rien.

Ce n'est pas la reconnaissance par les autres qui compte.
Ce n'est pas la déclaration de l'individu qui importe.

Ce qui compte, ce qui importe, ce sont les faits. Dans les faits, Hitler a manqué à tous les enseignements de l'Évangile : amour de Dieu et amour du prochain. Hitler ne peut pas être un catholique, ni un chrétien, ni un croyant.

Certains, dans le même état d'esprit que ceux qui veulent à tout prix voir en lui un catholique, prétendaient qu'il avait des origines juives.

_________________
« Je suis catholique. La Providence l'a voulu. En effet, seul un catholique connaît les points faibles de l'Eglise. Je sais de quelle manière on peut attaquer ces gens-là. »
dixit A. Hitler, (Eric Lebec, Histoire secrète de la diplomatie Vaticane, Albin Michel, Paris, 1997)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 02 Juin 2012, 07:25 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Incantations?

A lire: Annie Lacroix-Riz, Le Vatican, l’Europe et le Reich : De la Première Guerre mondiale à la guerre froide 1914-1945
http://www.revue-interrogations.org/art ... rticle=243

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 02 Juin 2012, 10:07 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Mai 2012, 20:16
Messages: 65
Révélation.

Je conseille ce livre : DALIN David, Pie XII et les juifs. Le mythe du pape de Hitler, Artège, Coll. Histoire, 2007.

http://www.amazon.fr/Pie-XII-juifs-myth ... 342&sr=1-1

Citation:
'Pie XII n'a pas été le pape d'Hitler, comme certains de ses détracteurs voudraient nous le faire croire. Bien au contraire, ce pape de la Seconde Guerre mondiale a lutté, dès les premières heures du régime nazi, pour sauver les victimes de l'antisémitisme. Par une multitude de faits historiquement établis, le rabbin et professeur Dalin démonte le mythe qui affirme que Pie XII serait le 'Pape d'Hitler',prouvant ainsi l'inanité d'attaques scandaleuses tel l'ouvrage de John Cornwell intitulé The Hitler's pope. 'Imputer la condamnation qui revient à Hitler et aux Nazis à un pape qui s'opposa à eux et était ami des juifs est une abominable calomnie. Quels que soient leurs sentiments vis-à-vis du Catholicisme, les juifs ont le devoir de rejeter toute polémique qui s'approprie la Shoah pour l'utiliser dans une guerre des progressistes contre l'Église catholique. Si un tel combat devait être couronné de succès, cela minerait les fondements du Christianisme ainsi que du Judaïsme, du fait de l'incommensurable mépris de la vérité et de la religion traditionnelle dont ces détracteurs sont animés'. Rétablir la vérité, c'est le leitmotiv du rabbin Dalin. Et il s'exécute de manière magistrale, nous faisant pénétrer dans les coulisses diplomatiques de l'Histoire et réclamant pour Pie XII le titre de 'Juste des Nations' en reconnaissance des si nombreuses vies juives sauvées par ce pape. LE RABBIN DAVID DALIN, spécialiste de l'Histoire juive américaine et des relations juives et chrétiennes, professeur d'Histoire et de Sciences- Politiques à Ave Maria University, est auteur de plusieurs livres sur l'Histoire juive, en particulier Religion and State in the American Jewish experience, sélectionné par Choice comme l'un des meilleurs travaux académiques en 1998. PIE XII ET LES JUIFS, LE MYTHE DU PAPE D'HILTER a obtenu une très large audience à sa sortie aux États-Unis en juillet 2005 (plusieurs dizaines de milliers d'exemplaires vendus), touchant à la fois conservateurs et républicains, catholiques et juifs, et autres amateurs de livres religieux ou historiques.

_________________
« Je suis catholique. La Providence l'a voulu. En effet, seul un catholique connaît les points faibles de l'Eglise. Je sais de quelle manière on peut attaquer ces gens-là. »
dixit A. Hitler, (Eric Lebec, Histoire secrète de la diplomatie Vaticane, Albin Michel, Paris, 1997)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 02 Juin 2012, 12:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Dégénéré a écrit:
Ce qui compte, ce qui importe, ce sont les faits. Dans les faits, Hitler a manqué à tous les enseignements de l'Évangile : amour de Dieu et amour du prochain. Hitler ne peut pas être un catholique, ni un chrétien, ni un croyant.

Les faits ? Dans les faits, le christianisme c'est 2000 ans de règne de terreur, d'épouvante, de massacres en son nom, pauvre dégénéré. Dans les faits, le catholique Hitler est un bon représentant de ton immondice le christianisme.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 02 Juin 2012, 16:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Exellent!!

Citation:
LE RABBIN DAVID DALIN, spécialiste de l'Histoire juive américaine et des relations juives et chrétiennes, professeur d'Histoire et de Sciences- Politiques à Ave Maria University, est auteur de plusieurs livres sur l'Histoire juive, en particulier Religion and State in the American Jewish experience,



Université Ave Maria!!!!


C'est une réelle garantie d'objectivité!! Un rabin qui est membre d'une université catholique, pense-tu vraiment qu'il puisse dire autre-chose que cette pitoyable défense de ce couillon pathologique d'Eugénio Paccelli (plus connu sous son nom de scène de Pie XII) au risque de perdre sa place (un peu comme notre enseignant Suisse)?

En plus, cette univ, c'est une vrai caricature!

Citation:
L'université Ave Maria (Ave Maria University en anglais) est une université catholique fondée en 2003 par Tom Monaghan, le créateur et propriétaire de Domino's Pizza. Son campus qui est situé dans la ville d'Ave Maria étant actuellement en construction, les cours sont donnés pour l'instant à Naples en Floride. Il s'agit de la première université catholique créée aux USA depuis plus de quarante ans, qui a pour objectif de dispenser un enseignement conforme au magistère de l'Église catholique romaine. Pour l'année 2006-2007, l'université a accueilli environ 450 élèves.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_Ave_Maria

En plus, il est "spécialiste de l'histoire juive américaine". C'est clair qu'on est dans le domaine! :lol:

T'es sur qu'il n'est pas spécialiste de la cuisine norvégienne, en plus? Ca en ferait peut-être une sommité indiscutable pour disserter sur les papes couillons!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 02 Juin 2012, 16:24 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Mai 2012, 20:16
Messages: 65
Lord Lord Dralnar a écrit:
Exellent!!

Citation:
LE RABBIN DAVID DALIN, spécialiste de l'Histoire juive américaine et des relations juives et chrétiennes, professeur d'Histoire et de Sciences- Politiques à Ave Maria University, est auteur de plusieurs livres sur l'Histoire juive, en particulier Religion and State in the American Jewish experience,



Université Ave Maria!!!!


C'est une réelle garantie d'objectivité!! Un rabin qui est membre d'une université catholique, pense-tu vraiment qu'il puisse dire autre-chose que cette pitoyable défense de ce couillon pathologique d'Eugénio Paccelli (plus connu sous son nom de scène de Pie XII) au risque de perdre sa place (un peu comme notre enseignant Suisse)?


Ca va, esprit binaire ?

Un juif ne peut pas enseigner sa spécialité, fut-ce dans une université catholique ?
C'est comme si un Belge ne pouvait pas enseigner dans une université française...

Citation:
En plus, cette univ, c'est une vrai caricature!

Citation:
L'université Ave Maria (Ave Maria University en anglais) est une université catholique fondée en 2003 par Tom Monaghan, le créateur et propriétaire de Domino's Pizza. Son campus qui est situé dans la ville d'Ave Maria étant actuellement en construction, les cours sont donnés pour l'instant à Naples en Floride. Il s'agit de la première université catholique créée aux USA depuis plus de quarante ans, qui a pour objectif de dispenser un enseignement conforme au magistère de l'Église catholique romaine. Pour l'année 2006-2007, l'université a accueilli environ 450 élèves.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Universit%C3%A9_Ave_Maria

En plus, il est "spécialiste de l'histoire juive américaine". C'est clair qu'on est dans le domaine! :lol:

T'es sur qu'il n'est pas spécialiste de la cuisine norvégienne, en plus? Ca en ferait peut-être une sommité indiscutable pour disserter sur les papes couillons!


Tu connais quoi de son cursus académique ? Il est diplômé de Berkeley, a enseigné à Hartford et a obtenu le rabbinat au séminaire théologique juif des USA.

Le fait qu'il enseigne quelques heures à Ave Maria ne change rien à ses compétences.

Dis, c'est tout ce que tu as trouvé pour tenter de sauver ta diatribe mensongère anti Pïe XII ? Pauvre petite merde infâme, arnaque... ;)

_________________
« Je suis catholique. La Providence l'a voulu. En effet, seul un catholique connaît les points faibles de l'Eglise. Je sais de quelle manière on peut attaquer ces gens-là. »
dixit A. Hitler, (Eric Lebec, Histoire secrète de la diplomatie Vaticane, Albin Michel, Paris, 1997)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 02 Juin 2012, 16:25 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Mai 2012, 20:16
Messages: 65
Archie Cash a écrit:
Dégénéré a écrit:
Ce qui compte, ce qui importe, ce sont les faits. Dans les faits, Hitler a manqué à tous les enseignements de l'Évangile : amour de Dieu et amour du prochain. Hitler ne peut pas être un catholique, ni un chrétien, ni un croyant.

Les faits ? Dans les faits, le christianisme c'est 2000 ans de règne de terreur, d'épouvante, de massacres en son nom, pauvre dégénéré. Dans les faits, le catholique Hitler est un bon représentant de ton immondice le christianisme.


Tu dévies du sujet pour éluder ma remarque. T'es vraiment pas rationnel. Note, pour un psychotique, c'est plutôt normal.

_________________
« Je suis catholique. La Providence l'a voulu. En effet, seul un catholique connaît les points faibles de l'Eglise. Je sais de quelle manière on peut attaquer ces gens-là. »
dixit A. Hitler, (Eric Lebec, Histoire secrète de la diplomatie Vaticane, Albin Michel, Paris, 1997)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 03 Juin 2012, 00:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
@ Mister Maria University enseignant du secondaire en matières générales et religieuses,

Ben non, Mister Ave Maria University, :mrgreen: , je suis en plein dans le sujet du christianisme: les faits de sa longue et sanglante histoire.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 03 Juin 2012, 07:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Miserable failure a écrit:
Tu connais quoi de son cursus académique ? Il est diplômé de Berkeley, a enseigné à Hartford et a obtenu le rabbinat au séminaire théologique juif des USA.

Le fait qu'il enseigne quelques heures à Ave Maria ne change rien à ses compétences.



Le problème est que les "quelques heures" enseignées à l'ave maria university sont les seules références professionelles de ce type (si on en croit le résumé que tu nous proposes).

D'ailleurs, le fait même d'enseigner dans une institution si overtement catholique disqualifie le gus, en tout cas pour une critique objective des institutions catholiques. C'est pas une question de compétences, c'est une question d'indépendance!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 03 Juin 2012, 10:14 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Mai 2012, 20:16
Messages: 65
Il te suffit de démontrer que ce qu'il a écrit est tributaire de sa fonction de professeur à Ave Maria. Par exemple, en reprenant quelques-uns de ses arguments pour les démonter. Nul doute que tu puiseras quelques idées chez Goldhagen, Friedlander ou Cornwell.

Ce qu'il dit, en dépit de sa chaire à Ave Maria, est très logique et démontré par l'Histoire.

_________________
« Je suis catholique. La Providence l'a voulu. En effet, seul un catholique connaît les points faibles de l'Eglise. Je sais de quelle manière on peut attaquer ces gens-là. »
dixit A. Hitler, (Eric Lebec, Histoire secrète de la diplomatie Vaticane, Albin Michel, Paris, 1997)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 03 Juin 2012, 12:02 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Pas vraiment historien, hein?
Généralement, un bon livre d'histoire sorti après les années soixante se rapporte à une aire géographique donnée à une époque donnée. Cela est généralement rappelé dans le titre.
Bon moyen pour identifier au premier coup d’œil une méthodologie académique pour un ouvrage critique. Ce n'est pas gage de qualité mais son absence est d'emblée suspecte.
Les biographies, même si parfois écrites par des historiens, sont un exercice particulier que l'historiographie nous a appris à observer avec défiance.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 04 Juin 2012, 01:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
:D Allez, je ne résiste pas à l'envie de citer ce célèbre (et sublime !) passage du discours du non moins célèbre catholique Hitler, parlant des enseignements de l'évangile, du message d'amour, et de son état de chrétien :

" En tant que chrétien, mon sentiment me désigne mon Seigneur et mon Sauveur comme un combattant. Il m'indique l'homme qui autrefois dans la solitude, entouré de quelques disciples, a reconnu ces juifs pour ce qu'ils étaient, et sommé les hommes de se battre contre eux, et qui, vérité de Dieu !, était le plus grand, pas en tant que souffrant, mais comme combattant. Dans un amour sans limite en tant que chrétien et en tant qu'homme, je lis dans le passage qui nous dit comment enfin le seigneur s'est levé dans Sa puissance et s'est emparé du fouet pour chasser du Temple l'engeance de vipères et de calculateurs. Comme il était terrible, Son combat pour le monde contre le poison juif ! Aujourd'hui, deux mille ans plus tard, c'est avec la plus grande émotion que je reconnais plus profondément que jamais auparavant que c'était pour cela qu'Il a dû verser son sang sur la Croix. En tant que chrétien, je n'ai pas le droit de me laisser berner, mais j'ai le devoir d'être un combattant pour la vérité et la justice. [...] Et s'il est une chose qui pourrait montrer que nous faisons bien, c'est la détresse qui grandit chaque jour. Car en tant que chrétien, j'ai aussi un devoir envers mon peuple. [...]

Adolf Hitler, Discours 12 Avril 1922, Munich

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Hitler le catholique
MessagePosté: 31 Aoû 2012, 20:41 
Ver de vase
Ver de vase
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Aoû 2012, 21:33
Messages: 19
Localisation: le cul dans la flaque lémanique et la tête dans le spermafrost du pays enchanté
Je suis toujours effarée de voir comment certains, aveuglés par les oeillères de leur connerie, cherchent à tout prix à exonérer le vatican & co des saloperies et des ordures dont ils se sont fait les complices.
Et pour rester dans le sujet WWII :

un petit extrait d'un article (parmi tant d'autres) dont voici le lien
http://www.fnlp.fr/spip.php?article680

(...) La Croatie est un Etat Oustachis c’est-à-dire qui est peut être l’Etat idéal du Vatican. Le mouvement Oustachis s’est constitué en Yougoslavie, en l’occurrence en Croatie, dès 1929 et en liaison étroite à toutes les étapes avec le Vatican. Or cet Etat chéri est un état criminel, d’une criminalité qui bât tous les records car dans les 6 premiers mois de son installation, du printemps 1941 à la fin 41, il a déjà liquidé à peu prés 600 000 serbes et presque autant de juifs. Il est dirigé d’une part par Ante Pavelic et d’autre part par Stepinac, l’archevêque de Zagreb qui a été béatifié et canonisé par Jean Paul II. (...)

Ante Pavelic et ses sbires oustachis (oust!à chier!) ont été parmi les pires salauds que l'humanité ait du supporter. On raconte que les nazis eux même (!) étaient "impressionnés" par les méthodes des oustachis qui pulvérisaient des records de cruauté, de sadisme pur jus.

Dans "Kaput" Curzio Malaparte, facho notoire qui fréquenta Ante Pavelic, témoigne de détails croustillants d'abomination sur cette ordure et ses potes.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Curzio_Malaparte

Médaille de bronze dans le palmares des camps d'extermination, après Auschwitz et Treblinka, le camp de Jasenovac en Croatie, sous l'autorité des oustachis et non des nazis, a vu mourir des centaines de milliers d' hommes femmes enfants Serbes, Juifs, Tziganes, et je vous épargne les détails, les concours d'égorgements nocturnes auxquels se livraient ces bons catholiques oustachis, avec outillage adapté, bah oui : les bons outils font les bons ouviers. (cf l'ordure Peter Brzica)
http://fr.wikipedia.org/wiki/Camp_d'ext ... _Jasenovac
Et les gosses crevant dans un camp annexe géré par les soeurs de la charité machin chose.
(désolé je ne trouve plus le lien)

ET TOUT CA AVEC LA BENEDICTION DU VATICAN DONT LE GOUROU JP II A BEATIFIE L ARCHEVEQUE STEPINAC !

ALORS MERDE & REMERDE A LA FIN !!!

_________________
La Foi

Un homme qui s'était couché croyant se réveilla sans foi.
En se couchant, il s'était pesé et avait vu que son poids était de 74 kilos et 500 gr. Le matin du jour suivant, alors qu'il s'était levé sans foi, l'homme se pesa de nouveau et vit que son poids n'était en tout et pour tout que de 74 kilos et 150 gr. "Par conséquent", en conclut cet homme, "ma foi pesait approximativement 350 gr."

Daniil Harms


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 53 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com