Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 03 Aoû 2020, 10:42

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 148 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 04:23 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Archie Cash a écrit:
Délicieux. Tu me fais une scène mon Cajy !
Hummmm... une vraie petite scène de ménage et appel à l'amour, où pointe un petit zeste de jalousie ridicule.


Faut arrêter de fantasmer sur moi, déjà que tu m'imagine jeune, musclé et tatoué... Voilà maintenant que tu imagines une tension sexuelle entre nous...
Faut te calmer mon vieux!

Dr Georges Clownet a écrit:
Pas bien compris ton allusion sur les nègres ? Maintenant la musique en plus d'être bourgeoise est aussi catholique-aryenne ? Oulla la !


Ben je vais t'expliquer.
Tu dis:

"Petite question puisque on en parle. Comment la musique a-t-elle connu un tel feu d'artifice flamboyant à cette période du 17 au 19 ième ? Une richesse et une puissance extraordinaire dont franchement on cherche encore l'égal dans la musique contemporaine."

Donc en gros sous-entendu "la musique européenne du 17ème au 19ème est supérieure à la musique contemporaine".

Sauf que la musique contemporaine c'est quoi? Le blues, le jazz, le rock, le rap, le reggae. Musique qui vient essentiellement des ghettos noirs américains.

En gros, tu nous faisais une belle hiérarchie européano-centriste.
Archie Cash a écrit:
La musique du diable balayant la musique catho aryenne comme il dit - mais sans préciser de quoi il cause pour pas se faire huer, je suppose qu'il parle des formes de jazz, swing et connexes - tire ses racines comme chacun sait notamment de Negro spiritual et gospel nés dans les états du Sud des USA.


Ben non, raté. Le gospel et le blues se sont développés parallèlement et descendent des chants de travail des esclaves.
Le jazz est une sorte de fusion entre la musique européenne et le blues.
Non, tous les musiciens noirs ne sont pas des culs-bénis. Le blues a aussi véhiculé quelques chansons très évocatrices et coquines, où le blasphème est de bon ton.

Tu ferais mieux de réviser avant de vouloir me donner des cours de musique.

Au fait, pour la musique du diable, c'était en référence à Robert Johnson qui selon la légende aurait vendu son âme au diable rencontré à la croisée des chemins (crossroads) et en serait revenu avec des riffs diaboliques.
Les bluesmens de l'époque de Johnson faisaient beaucoup appel à une imagerie vaudou ou démoniaque dans leurs chansons (dans un but blasphématoire), sans doute en rapport avec le malaise d'une partie des noirs américains envers la religion de leurs anciens maitres.

Pour le coup, c'est ton inculture musicale qui devient flagrante.
Archie Cash a écrit:
Musique baroque = art bourgeois ? Pourquoi pas. Au premier abord c'est ridicule, mais je dois admettre que les gens m'étonneront toujours. Il y aura toujours place à l'étonnement: on a beau tourner et retourner l'idée de qualifier la musique quelle qu'elle soit [des suites de sons et silences pour faire simple] de bourgeoise ou que sais-je dans tous les sens ; par des considérations sur l'instrument, sur l'humain qui joue l'instrument et par les conditions sociales dans lesquelles le compositeur a couché la compo sur papier, il faut chercher longtemps pour trouver plus affligeant et stupide.


La musique comme n'importe quel art est une création culturelle hautement dépendante des normes et standards culturels.
La division en octave, la divisions des tons en comas, les clés... Tout ça est purement européen. D'autres conventions musicales ont existé, existent et existeront.
Tout comme il existe une multitude de langues, il existe une multitude de façons d'appréhender la musique. Je ne vois pas l'intérêt de faire une hiérarchie entre les langues. Je ne vois pas l'intéret d'un classement hiérarchique entre les musiques (surtout basé sur de gros a priori passéistes, européano-centriste à fort relent colonialiste et missionariste :mrgreen: ).

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 04:43 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
:fr:
Citation:
Ben non, raté. Le gospel et le blues se sont développés parallèlement et descendent des chants de travail des esclaves. Le jazz est une sorte de fusion entre la musique européenne et le blues.

WAW. Ben c'est pas du tout confirmé par les encyclopédies, qui font un bien plus vaste ratissage de racines et fusions que toi. Va voir sur wiki notamment, à défaut de mieux, puisque tu n'as sans doute pas de bonne encyclopédie à la maison et que c'est de là que tu as pompé ta synthèse assez fausse, car tu l'as mal recopiée : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jazz

Citation:
Le jazz est une sorte de fusion entre la musique européenne et le blues.

C'est tout ? Crétin ! Même pas fichu de recopier ni comprendre correctement l'article wikipédia qu'il pompe. Déjà tu as oublié de coller le ragtime, c'est pourtant écrit dans la première ligne. Et puis tu as oublié la suite, où sont détaillées quelques racines sup.
Wiki : Issu du croisement du blues, du ragtime et de la musique européenne, l
J'ai souligné ton premier oubli. Quand tu copies wikipédia, fais-le proprement, andouille :
wiki: suite : Le jazz est né aux États-Unis au début du XXe siècle, d'un mélange de musiques élaborées par les Noirs américains. Ses ancêtres sont les work songs, chants de travail des esclaves africains et les chants religieux, negro spirituals et gospel, chantés dans les églises lors des cérémonies religieuses.
:D Et puis en fait, hormis tes difficultés pour pomper sur wiki, tu as toujours les mêmes difficultés de compréhension de lecture. J'avais écrit ceci :
Citation:
La musique du diable balayant la musique catho aryenne comme il dit - mais sans préciser de quoi il cause pour pas se faire huer, je suppose qu'il parle des formes de jazz, swing et connexes - tire ses racines comme chacun sait notamment de Negro spiritual et gospel nés dans les états du Sud des USA.

C'est du jazz qu'il s'agit, dont je donne 2 racines car j'écris tire ses racines notamment de. Et non pas les racines du gospel ni du blues que je décris. C'est écrit clairement dans mon texte : Gospel et negro spirituals que je cite, car ils ont une forte relation avec la religion mais sont pourtant parmi les racines du jazz.

Tu t'es un peu planté mon mignon...

Citation:
La musique comme n'importe quel art est une création culturelle hautement dépendante des normes et standards culturels.
La division en octave, la divisions des tons en comas, les clés... Tout ça est purement européen. D'autres conventions musicales ont existé, existent et existeront.
Tout comme il existe une multitude de langues, il existe une multitude de façons d'appréhender la musique. Je ne vois pas l'intérêt de faire une hiérarchie entre les langues. Je ne vois pas l'intéret d'un classement hiérarchique entre les musiques (surtout basé sur de gros a priori passéistes, européano-centriste à fort relent colonialiste et missionariste

Les indiens font autrement, mais tes heavy métalleux vendent leurs partitions et chansons, composent, lorsqu'ils savent écrire, sur le même système que JS BACH: c'est le solfège !.
C'est la notation musicale ou solfège que tu décris-là, espèce d'âne bâté. Les mêmes codes et système, même langage, servent toutes les musiques que tu opposais
: bourgeoises contre orgasmiques. arf arf La même qu'utilisait JS Bach, et qui est encore utilisée par les musiciens de jazz, de blues, de rock, de gospels, de heavy et hard lorsqu'ils composent et ont appris la notation musicale, andouille ! P'tain, mais quel âne !

Les différents genres musicaux et musiques c'est autre chose que la langue dans laquelle se transcrit, s'écrit ou se composent ces musiques: qui est le même langage de nos jours. Autant en Afrique qu'en Asie... Sauf rares exceptions ailleurs, puisque la plupart ont adopté le solfège. Tu confonds tout cela avec tes conventions musicales, andouille. :lol:

Citation:
Je ne vois pas l'intéret d'un classement hiérarchique entre les musiques (surtout basé sur de gros a priori passéistes, européano-centriste à fort relent colonialiste et missionariste :mrgreen: ).

Un classement hiérarchique ? Qui a fait cela dans ce forum ? Il n'y a qu'un gars qui ait catalogué X musique de bourgeoise, de catho, de nègre, de blanche, ou de nègre, ou autres considérations plus nauséeuses qu'intelligentes. Faut réduire l'héroïne mon gars.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 05:27 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Pas besoin de wiki sur ce sujet, c'est un de mes préférés. Je suis guitariste.
Surtout que bon... C'est wiki...

Le ragtime est un pré-jazz. Franchement, pas besoin d'en parler comme d'un genre à part... Tu veux que je commence à te parler de toutes les nuances de métal?
Ensuite quel rapport entre le gospel (vocal) et le jazz (surtout instrumental)?
La rythmique? Ça vient des chants des esclaves.
Et surtout quel rapport entre le jazz et dieu?
Le seul descendant du gospel, c'est la soul, je n'en vois pas d'autres.

Citation:
Les différents genres musicaux et musiques c'est autre chose que la langue dans laquelle se transcrit, s'écrit ou se composent ces musiques: qui est le même langage de nos jours. Autant en Afrique qu'en Asie... Sauf rares exceptions ailleurs, puisque la plupart ont adopté le solfège.

C'est très récent. Et beaucoup de cultures ont gardé leurs propres gammes de notes. Sans parler des timbres...
Mais laisse tomber, une lecture de wiki ne suffira pas à comprendre tout ça. Mets-toi à la musique, il ne te faudra pas longtemps pour comprendre l'importance de la tierce et de la quinte dans la musique occidentale, ce qui correspond à un conditionnement culturel évident.
Le solfège, c'est le langage alphabétique. On peut faire de nombreuses langues avec le même alphabet.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 05:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Citation:
Pas besoin de wiki sur ce sujet, c'est un de mes préférés. Je suis guitariste.
Surtout que bon... C'est wiki...

Tu peux m'expliquer où tu t'insères ton trombone et ton ampli, c'est pareil. Moi je suis enculeur de gros culs empâtés. Wiki s'est inspiré de ce qui est rédigé un peu partout sur les racines diverses, telles que gospels et negro spirituals, entre autres. Faut arrêter de pomper wiki pour ensuite tenter de nier ta source. Ca fait un peu bizarre.

Citation:
Ensuite quel rapport entre le gospel (vocal) et le jazz (surtout instrumental)?

Rien qu'à l'oreille, ca saute aux yeux. :D Tu ne vas pas me faire croire maintenant que tu écoutes des gospels et que tu sais de quoi tu causes, si ?

Citation:
Le seul descendant du gospel, c'est la soul, je n'en vois pas d'autres.

Tu n'écoutes ni gospel ni soul non plus... :mrgreen:

Citation:
La rythmique? Ça vient des chants des esclaves.

Et la merde collée à ton cul d'imbécile psychorigide, elle vient de la chaise ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 05:56 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Citation:
Un classement hiérarchique ? Qui a fait cela dans ce forum ?

Toi en proposant radicalement de nier la dénomination de musique pour les musiques que tu n'aime pas.
Citation:
Il n'y a qu'un gars qui ait catalogué X musique de bourgeoise, de catho, de blanche, ou de nègre, ou autres considérations plus nauséeuses qu'intelligentes.

Ce sont des entités sociales et culturelles avec leurs propres conventions. Nierais-tu la lutte des classes, l'esclavage et la traite négrière ?

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 06:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Citation:
Toi en proposant radicalement de nier la dénomination de musique pour les musiques que tu n'aime pas.
:fr: Allez, je suis bon prince: je t'accorde que tes nanars heavy c'est de la musique de merde, des bruits quoi....
Content ? C'est cool.
Citation:
Ce sont des entités sociales et culturelles avec leurs propres conventions. Nierais-tu la lutte des classes, l'esclavage et la traite négrière ?

Super. Les nègres [je répète ton propre terme] et les blancs sont des entités culturelles et sociales, mon grand ?
Citation:
Nierais-tu la lutte des classes, l'esclavage et la traite négrière ?

Très intelligente question. On voit bien que tu as des testicules gros comme des pamplemousses, toi, mon gaillard.

:D Allez, donne-toi un peu de peine pour me décrire l'entité culturelle et sociale blanche et nègre...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 06:30 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Je rappelle quand même que j'ai utilisé le mot nègre pour caricaturer le clown... C'était, disons, la suite logique de ses propos à mon sens. Propos que je ne partage en rien.
Après, OUI, il y a une culture noire américaine. Une histoire commune, des conditions de vie communes, la ségrégation, les ghettos...
Nierais-tu que le racisme existe?

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 10:33 
Photosynthétique
Photosynthétique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mai 2006, 13:51
Messages: 101
Petite anecdote à propos de la musique du diable, en blues on improvise souvent sur des gammes pentatoniques enrichies, et la première "blues note" (qui va donc enrichir la penta), est la quinte diminuée, appelée également "triton satanique" - triton parce qu'elle forme un intervalle d'exactement 3 tons avec la fondamentale, et satanique parce que cet intervalle aurait été interdit par l'Église au Moyen-Age (désolé, j'ai pas plus de source sur le sijet, mais pour ce qu'on en a à foutre...).

Voilà voilà, vous pouvez continuer à vous foutre sur la gueule.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 11:18 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Citation:
La musique nègre balayant la musique catho... c'est d'un idiot.


je comprends par le fait indubitable que le jazz et le rock par exemple sont venue par les noirs et que les éditeurs ont fait le forcing pour que les blancs adhérent à ces musiques et achètent les disques (je ne tranche pas entre entreprise culturelle et financière :D )

Little Richard-Tutti frutti

A une époque ou le rock était joué par des noirs, les vedettes noires, le public noir, et bien on présente un public blanc dans la vidéo, et des blancs enthousiastes et bien propre sur eux :fr:

Même scénario pour Long Tall Sally - 1956 "Little Richard", j'adore !

la musique n'a pas de classe, pas de race, pas de frontière mais il n'empêche qu'il y a des style qui ont nés dans des régions, qui se sont amalgamés dans des région d forte imigration, il y a des musiques qui a une époque dépendait de la classe, car n'importe qui ne pouvait s'acheter un clavecin ou aller au concert, la création se faisait certes dans certains milieux particulier

la musique ne peut pas être "bourgeoise" même si elle a été créé dans ce milieux et pour ce milieux, le rock n'est pas noir , même s'il a été d'abord joué par des noirs et écouté surtout par des noirs

Un rap humoristique ( lien a la discussion ?)
http://www.youtube.com/watch?v=rxRq9pun8ek


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 13:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Il faut quand même comprendre le fonctionnement mental de ce type :
- il a fait des liaisons idéologiques clairement basées sur des critères de religiosité/antireligiosité, pour exprimer, en fait, ce qui n'est pas bon et/ou bourgeois. Tentant son coup avec le cliché jazz diabolique opposé aux cathos aryens, balayant leur musique... que symbolise pour lui JS BACH, le baroque ou le classique en général..
Et quand on lui sort que le jazz n'a rien à voir avec satanisme ou autres diableries, sauf par anecdotes:
- il copie sur wiki les origines du jazz, mais en omettant soigneusement de mettre gospel et negro spiritual parmi les racines du jazz... qui étaient pourtant cités sur wiki aussi...
et pourquoi ? Pour des raisons d'objectivité et d'histoire de la musique ? Non pas ! Simplement parce que ces deux genres-là sont des chansons le plus souvent religieuses. :fr:
Si ce n'était pas si idiot et puéril... il faudrait sourire par la mentalité sans aucune objectivité de ce type.

Cajypart a écrit:
C'est très récent. Et beaucoup de cultures ont gardé leurs propres gammes de notes. Sans parler des timbres... Mais laisse tomber, une lecture de wiki ne suffira pas à comprendre tout ça. Mets-toi à la musique, il ne te faudra pas longtemps pour comprendre l'importance de la tierce et de la quinte dans la musique occidentale, ce qui correspond à un conditionnement culturel évident. Le solfège, c'est le langage alphabétique. On peut faire de nombreuses langues avec le même alphabet.

Ah, ben alors le "je suis guitariste", tu épates mon cul. C'est pour justifier cela, car bien entendu le monde est composé d'ignares excepté toi, que tu mettais ces exemples-ci: La musique comme n'importe quel art est une création culturelle hautement dépendante des normes et standards culturels. La division en octave, la divisions des tons en comas, les clés...... qui sont justement des éléments du langage alphabétique solfège permettant d'écrire n'importe quelle musique ?... :D
Non mon vieux, non. Les nouveaux genres musicaux du XXe s peuvent, et s'écrivent d'ailleurs généralement, sous le même langage - mais tu avais amalgamé ces deux choses avec ton esprit brouillon. Rien d'autre.

Cajypart a écrit:
Je rappelle quand même que j'ai utilisé le mot nègre pour caricaturer le clown... C'était, disons, la suite logique de ses propos à mon sens. Propos que je ne partage en rien.
Après, OUI, il y a une culture noire américaine. Une histoire commune, des conditions de vie communes, la ségrégation, les ghettos... Nierais-tu que le racisme existe?

Ah, et c'est aussi pour caricaturer le clown que tu lui demandes :
Nierais-tu que le racisme existe? Nierais-tu la lutte des classes, l'esclavage et la traite négrière ? pauvre métalleux délabré ?
Racisme et traite d'esclaves seraient dus à la classe sociale et culture différente des uns et des autres, pauvre con ?

:fr: A propos, je rappelle que tu n'as pas pipé mot pour la culture blanche américaine... pas un traitre mot ? Tu avais dit Ce sont des entités sociales et culturelles avec leurs propres conventions. te référant aux blancs, aux nègres, aux cathos, et j'ajoute que plus haut tu disais en plus musique musique catho aryenne, alors je te redemande de m'expliquer ce que sont ces entités sociales et culturelles - et non pas par la fuyante des souffrances et guettoïsation causées par l'imbécillité entre autres du racisme. Assume tes propos comme un grand garçon sans te défiler.

Citation:
Une histoire commune, des conditions de vie communes, la ségrégation, les ghettos...
Nierais-tu que le racisme existe?

Et c'est sous ces critères de souffrance et ségrégation partagée, causée par l'imbécillité et les préjugés racistes avant tout d'autres imbéciles, que tu fais des "nègres" une entité sociale et culturelle basée sur la couleur de la peau, et des blancs et cathos aryens, d'autres entités culturelles et sociales, elles aussi distinguées par la couleur de la peau et/ou la religion catholique, ou par leur soi-disant race aryenne ?

Citation:
Je ne vois pas l'intéret d'un classement hiérarchique entre les musiques (surtout basé sur de gros a priori passéistes, européano-centriste à fort relent colonialiste et missionariste

a priori passéistes, européano-centriste à fort relent colonialiste et missionariste...
waw ! Tout cela parce que j'aime la musique de Bach ! :beer:

Mmmmmh, il y a un vrai problème dans ta tête, mon gars. Un pépin accusé qui te ronge vraiment l'esprit. Ne voulant ni être gratuitement cruel ni faire dans l'apitoiement, je garde ce que je pense pour moi...
________

Ageasse a écrit:
je comprends par le fait indubitable que le jazz et le rock par exemple sont venue par les noirs et que les éditeurs ont fait le forcing pour que les blancs adhérent à ces musiques et achètent les disques (je ne tranche pas entre entreprise culturelle et financière :D )

Nan, je laisse pas courir, ce n'est pas anodin. Quand en plus le gars demande nierais-tu l'esclavage, la traite des esclaves, pour soi-disant démontrer son idée d'entités sociales et culturelles nègres, blanches, ou catho-aryennes...
Un type qui expose cette tranche d'histoire de cette manière-ci Avant que les nègres viennent balayer la pureté de la musique catholique-aryenne avec leur musique du diable, ach!
... n'est qu'un inqualifiable imbécile. Tous les termes employés ici sont ceux d'un imbécile.

Je laisse pas courir car ce type sait très bien que je suis fan de soul, de jazz et de musiques dites noire américaine en général, et il tente par cela, ici, d'opposer sous artifices et fantasmes raciaux, des genres musicaux... comme si apprécier les uns devait exclure de pouvoir apprécier les autres, le classique et baroque, que j'adore aussi. Ce qui devrait me faire infléchir et reconsidérer mon plaisir et goûts musicaux... ???
C'est un procédé aussi stupide qu'imbécile, une sorte de guéguerre imaginaire entre cultures qui n'a de place que dans son esprit. Et le pire c'est que ces oppositions sont une réalité dans son esprit.

Je laisse pas courir, parce que je lis les interventions de ce type depuis des années de vie de geek sur les forums. Il est de toutes les discussions contre les racismes et raciologie, ce qui est cool, rien à redire ; de toutes les discussions contre l'intégrisme et le totalitarisme, ce qui est cool aussi.
Et pourtant, tôt ou tard dans les discussions, c'est sous sa plume que l'on lira les plus gros patacaisses et préjugés raciaux et racistes, qu'il assénera pas du tout au second degré ; sous sa plume surtout qu'on lira les propositions les plus totalitaires et fascistes - qui parfois font froid dans le dos tellement le gars révèle sa facette de fasciste qui s'ignore. Ces bizarreries sortent soudainement en cours de discussions comme des boutons d'acné, et quand quelqu'un relève ces éruptions d'incohérences, il s'enfonce dans des justifications qui ne tiennent pas debout. C'est strange.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 21:09 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
CAJYPARTENCOUILLE a écrit:
Ben je vais t'expliquer.
Tu dis:

"Petite question puisque on en parle. Comment la musique a-t-elle connu un tel feu d'artifice flamboyant à cette période du 17 au 19 ième ? Une richesse et une puissance extraordinaire dont franchement on cherche encore l'égal dans la musique contemporaine."

Donc en gros sous-entendu "la musique européenne du 17ème au 19ème est supérieure à la musique contemporaine".

Sauf que la musique contemporaine c'est quoi? Le blues, le jazz, le rock, le rap, le reggae. Musique qui vient essentiellement des ghettos noirs américains.

En gros, tu nous faisais une belle hiérarchie européano-centriste.


CAJYPARTerre a écrit:
C'était, disons, la suite logique de ses propos à mon sens. Propos que je ne partage en rien.


T'es complément con mon pauvre, ça j'ai bien compris ton explication, ta logique d'abruti et ton sens de cul de sac, je suis même désolé d'avoir à t'écrire cela, mais t'es grave mec. Tu déformes totalement les écrits des gens en leur prêtant des arrières-pensées qui n'existent que dans ta tête d'idiot congénital, et dont je pense fortement maintenant à la relecture, qu'elle est remplie d'idées de merdes. Tu patauges dans la bêtise, à se demander si t'es pas franchement un raciste qui s'ignore pour y revenir sans cesse... Comment un être normalement constitué peut-il voir "une belle hiérarchie européano-centriste" dans une question qui n'interroge que l'aspect, nommé par moi, "feu d'artifice flamboyant", "richesse", "puissance" entre deux époques musicalement parlant. Il fallait comprendre, bien entendu tout cela au niveau de la construction musicale, des arrangements, de l'instrumentale, de la technique, de l'écriture, etc etc.

Comparer un opéra de Mozart et une chanson de Bob Marley, et dire que le premier est plus flamboyant, plus riche et plus puissant musicalement ce n'est pas hiérarchiser, c'est simplement énoncer un truc descriptif évident non ? Pour Monsieur CAJYPART, comparer une Mercedes-Benz SLR Mac Laren et une Zhongxing Grand Tiger, et dire que la première est un petit bijoux de bagnole, la deuxième une pale copie d'un pick up américain c'est faire de "la belle hiérachie européano-centriste" ? Hé bé !

Ben oui garçon, à mon avis, la musique contemporaine n'est pas sur ce registre équivalente à celle du classique. Et je me demandais comment cette période "classique" avait explosé (pas diffusé totoche...) Mais bon, je posais une question, qui appelait éventuellement une réponse négative démonstrative. Mais pas déraper dans le n'importequotisme à la Cajypart qui voit des sous-entendu partout comme le je suis partout qui l'habite. Je commence à penser que sommeille en toi un drôle de fonds idéologique qui déborde dans chacun de tes posts et qui se projette sur tout ce que tu lis. Toi capter là ?

Petite question, dire que la langue française d'hier est plus flamboyante, riche et puissante que la langue des signes d'aujourd'hui ça évoque quoi chez toi ? Un défilé des SA dans les rues de Berlin en 33 ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 23:25 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Dr Georges Clownet a écrit:
T'es complément con mon pauvre, ça j'ai bien compris ton explication, et ton sens est un cul de sac, je suis même désolé d'avoir à t'écrire cela, mais t'es grave mec. Tu déformes totalement les écrits des gens en leur prêtant des arrières-pensées qui n'existent que dans ta tête d'idiot congénital, et dont je pense fortement maintenant à la relecture, qu'elle est remplie d'idées de merdes.


Je ne te prêtais pas ces arrières pensées, je caricaturais ta pensée, je poussais ton raisonnement jusqu'à l'absurde, l'excès.

Dr Georges Clownet a écrit:
Comparer un opéra de Mozart et une chanson de Bob Marley, et dire que le premier est plus flamboyant, plus riche et plus puissant musicalement ce n'est pas hiérarchiser, c'est simplement énoncer un truc descriptif évident non ?

La flamboyance, la richesse et puissance musicale sont complètements subjectifs et fortement relatifs à la culture de celui qui émet ce jugement. C'est comme si tu affirmais qu'il y avait une échelle de beauté absolue, universelle et intemporelle.
La musique électronique est capable de mettre en jeu bien plus de sons différents qu'aucun orchestre, aussi grand soit-il. C'est pas la taille qui compte.
On peut émettre des jugements relatifs. Toi comme Archie Cash émettez des jugements absolus.
De plus, tu n'as pas comparé Mozart à Bob Marley, tu as comparé la musique classique (européenne) du XVIIème et XVIIIème à la musique contemporaine, en établissant une hiérarchie (pas d'égal) que tu veux imposer comme absolue, découlant de la simple constatation.
Que tu trouve Mozart plus flamboyant plus riche que Bob Marley, pas de problème, ce n'est qu'une opinion (que je partage).
Mais ce n'est certainement pas un fait objectif basé sur des critères objectifs.

Archie Cash a écrit:
C'est un procédé aussi stupide qu'imbécile, une sorte de guéguerre imaginaire entre cultures qui n'a de place que dans son esprit.


Justement, cette guerre des cultures n'a pas lieu d'être. Chaque culture a ses spécificités normatives et les identifier, reconnaitre les spécificités des différentes productions culturelles, c'est de la sociologie.
Il y a une musique noire américaine, une musique blanche américaine (country), de la musique tzigane, celtique, catholique, bourgeoise...
Différents filtres peuvent être utilisés. Le but étant d'isoler un groupe socio-culturel cohérent. Ainsi, on trouve des marqueurs culturels qui ne sont présents que dans certains groupes: il n'y a que les bourgeois qui jouent au golf.
On ne parle pas de races, là, mais d'ethnie (rien à voir avec la couleur de peau, mais le racisme et le communautarisme a fabriqué de fait certaines ethnies basées sur celle-ci notamment aux USA) ou/et de classe sociale.
Hiérarchiser la production culturelle des ethnies (de manière généraliste et absolue) est ridicule.

Archie Cash a écrit:
Et pourtant, tôt ou tard dans les discussions, c'est sous sa plume que l'on lira les plus gros patacaisses et préjugés raciaux et racistes, qu'il assénera pas du tout au second degré ; sous sa plume surtout qu'on lira les propositions les plus totalitaires et fascistes - qui parfois font froid dans le dos tellement le gars révèle sa facette de fasciste qui s'ignore.

Connard. Rarement vu un manipulateur pareil.
Remarque, ça commence à fonctionner ton petit jeu.
Félicitations! Ça te remplit de fierté, hein?
Allez, je te laisse avec ton homme de paille.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 23:43 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Cajypart a écrit:
Justement, cette guerre des cultures n'a pas lieu d'être. Chaque culture a ses spécificités normatives et les identifier, reconnaitre les spécificités des différentes productions culturelles, c'est de la sociologie.
Il y a une musique noire américaine, une musique blanche américaine (country), de la musique tzigane, celtique, catholique, bourgeoise...
Différents filtres peuvent être utilisés. Le but étant d'isoler un groupe socio-culturel cohérent. Ainsi, on trouve des marqueurs culturels qui ne sont présents que dans certains groupes: il n'y a que les bourgeois qui jouent au golf.
On ne parle pas de races, là, mais d'ethnie (rien à voir avec la couleur de peau, mais le racisme et le communautarisme a fabriqué de fait certaines ethnies basées sur celle-ci notamment aux USA) ou/et de classe sociale.
Hiérarchiser la production culturelle des ethnies (de manière généraliste et absolue) est ridicule.

:D Je rêve ! Pincez-moi !

M'enfin, qui est l'enfoiré de mes deux qui dans cette discussion a commencé à insérer bourgeoisie, conservatisme, puis religiosité, puis aryens catholiques, blanchitude, négritude et diaboliques, puis européano-centré, colonialisme, esclavagisme, parlé de balayer un genre musical par un autre, sous fond de guéguerre culturelle, raciste et ethnique... ???? Toi ou moi pauvre junkie ?
Le tout pour justifier qu'il, a de la merde dans les oreilles et que je serais un petit bourgeois en appréciant JS Bach, et que les autres qui aiment aussi cela - j'ignore qui - seraient des moutons suivistes et conservateurs ?
C'est pas possible cette incroyable, vertigineuse et systématique inclination à reprocher à autrui ses propres travers. Mon pauvre gars, mais tu ne mériterais que des insultes entremêlées d'insultes pour toute réponse !

Cajypart a écrit:
Le but étant d'isoler un groupe socio-culturel cohérent. Ainsi, on trouve des marqueurs culturels qui ne sont présents que dans certains groupes: il n'y a que les bourgeois qui jouent au golf.

Ben non, encore une de tes catégorisations idiotes.
Je dirais qu'il n'y a que les gens assez friqués pour se le permettre qui jouent au golf, ou assez idiots pour bien que n'ayant pas beaucoup de pognon le dépenseraient tout de même en location de terrain de golf ; ainsi que ceux qu'ils invitent et les employés ou professeurs de golf... donc pas que des bourges. Tu assimiles ici bourges à joueur de golf :mrgreen: , ou à friqué.

Les gens riches sont parfois, ou ont été historiquement, autrement catégorisés que bourgeois. Les aristos par ex. qui souvent étaient fortunés. Bref, même sur ces points-là tu es en plein amalgame et reconsidérations à ta sauce. Tu passes tout sous ton filtrage aliéné, même des trucs et considérations qui n'ont de sens que si on les accepte comme termes communs véhiculant un même concept historique; même ce sens véhiculaire commun ; tu le trahis par tes explications détériorées et toujours idéologiquement orientées.

Qu'est-ce que tu vas encore sortir comme conneries et platitudes à faire bâiller ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 28 Jan 2011, 23:55 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
CAJY a écrit:
La musique électronique est capable de mettre en jeu bien plus de sons différents qu'aucun orchestre, aussi grand soit-il. C'est pas la taille qui compte


Oui et alors ?

Qu'il y ait de nos jours une technologie bien plus performante qu'hier, on apprend de ces trucs en réfléchissant avec toi, qui permette de faire tenir bien plus qu'un orchestre dans une simple boîte à chocolat ça change quoi au fait que la musique classique est en moyenne et généralement en tous points plus flamboyante, plus puissante, plus riche que la musique contemporaine tous genres confondus ? On peut le vérifier dans le détail comme dans le général. J'y peux rien, aucun jugement absolu c'est ainsi, tu délires garçon. Comme 5 est plus grand que 3 et coton doux moins irritant que verre pilé ou ballon gonflable moins coupant que lame de rasoir.

:fr: Attends, ça aussi, du subjectif petit bourgeois européo centré, tiré au hasard sur internet :

Dans son ouvrage La Flûte enchantée, opéra maçonnique (éditions Robert Lafont), le musicologue Jacques Chailley explore les riches allusions musicales aux symboles maçonniques. Rien que dans les premières notes de l'ouverture, on reconnaît le rythme 5 (-/--/--) symbolisant les femmes puis se succèdent trois accords, chacun répété trois fois, dans une tonalité en mi bémol majeur comportant trois bémols à la clef. On peut y voir une allusion au nombre de l'Apprenti, symbolisant l'harmonie de la trinité Osiris, Isis et Horus assurant l'unité et l'équilibre du monde.

On attend encore une phrase de ce genre sur AC DC, rien qu'une petite phrase indiquant la hauteur de la barre dès l'intro, ne parlons pas d'une livre entier de musicologie, on n'est pas dans la science fiction dans ce topic... Opinion ? C'tte blague.

Pourquoi penses-tu caricaturer une pensée alors que c'est toi qui tombe dans l'absurde ? C'est quoi ton problème cognitif Cajypart ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 00:27 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Citation:
M'enfin, qui est l'enfoiré de mes deux qui dans cette discussion a commencé à insérer bourgeoisie, conservatisme, puis religiosité, puis aryens catholiques, blanchitude, négritude et diaboliques, puis européano-centré, colonialisme, esclavagisme, parlé de balayer un genre musical par un autre, sous fond de guéguerre culturelle, raciste et ethnique... ???? Toi ou moi pauvre junkie ?

C'est moi. Et alors?
Il y a un contexte.
Citation:
Le tout pour justifier qu'il, a de la merde dans les oreilles et que je serais un petit bourgeois en appréciant JS Bach, et que les autres qui aiment aussi cela - j'ignore qui - seraient des moutons suivistes et conservateurs ?

C'est mon opinion, oui.
Citation:
C'est pas possible cette incroyable, vertigineuse et systématique inclination à reprocher à autrui ses propres travers.

Je te reproche de soutenir une hiérarchisation globale et absolue entre deux productions culturelles. Ce que je n'ai fait à aucun moment.
Je n'aime pas la musique religieuse parce que ça m'évoque des émotions que je n'apprécie pas et que j'ai décrites. C'est personnel et subjectif. T'aimes les musiques de messes, tant mieux pour toi!
Citation:
Ben non, encore une de tes catégorisations idiotes.

Ben oui, c'était un exemple caricatural pour les déficients mentaux avec qui je tente de dialoguer...
Du coup c'est ton paragraphe suivant qui me fait bailler...

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 00:33 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
"les influences de compositeurs baroques (Vivaldi et Bach) sur des guitaristes de hard rock ou de heavy metal tels que Eddie Van Halen et Randy Rhoads sont tout à fait décelables par une oreille avertie" Tiré de n'importe où sur le net. :beer:

http://wn.com/Eddie_Van_Halen_Shreds Courage, un homme averti en vaut deux !

Pauvre Cajypart, lui seul a raison face à tous les autres. Ou l'autre face de la bêtise érigée en système de pensée. Ses copains bruiteurs & hurleurs seront heureux d'apprendre qu'ils sont les dignes héritiers de l'art petit bourgeois, catholico-aryen, blanc. Au lieu d'être simplement les utilisateurs d'un système musical parmi les plus, voir le plus abouti de l'histoire de la musique au niveau de la planète toute entière. J'y peux rien mon pauvre si pour le moindre peigne cul un Iphone est plus efficace de nos jours et en environnement adéquat pour échanger à des kilomètres de distance qu'un tam-tam, et cela n'a rien à voir avec un quelconque européo machin chouette de ta cervelle liquéfiée.

Bisous.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 00:34 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Citation:
C'est moi. Et alors? Il y a un contexte

Ben oui, le contexte c'est toi : tu es un con. Contextualisé comme décontextualisé tu es un con.

Citation:
Je te reproche de soutenir une hiérarchisation globale et absolue entre deux productions culturelles. Ce que je n'ai fait à aucun moment.
Je n'aime pas la musique religieuse parce que ça m'évoque des émotions que je n'apprécie pas et que j'ai décrites. C'est personnel et subjectif. T'aimes les musiques de messes, tant mieux pour toi!

Je n'ai rien hiérarchisé globalement ni dans l'absolu, pauvre abruti.
J'ai dit que je n'aime pas le heavy car c'est de la merde. Sous entendu à mes oreilles, et pas aux tiennes puisque tu as de la merde dans les oreilles et que tu aimes ca.

C'est pas une hiérarchisation du tout, bougre d'âne, mais la simple expression formelle de ce que je ressens à l'écoute du heavy metal que j'ai eu le déplaisir d'écouter. Si on me propose des trucs qui me feront changer d'opinion sur la merde que tu écoutes, ben tant mieux pour moi.

Je m'en contrefiche que tu n'apprécies pas certains genres musicaux, complètement. Et tu peux t'exprimer à ce sujet, je ne suis tout de même pas assez imbécile pour prétendre que tu hiérarchises. Je te dirais simplement, si cela me chante, que tu as un goût de chiottes ou de la merde dans les oreilles. C'est tout.

:mrgreen: Tu as des réflexions de puceau, gamin ! P'tain ! Le gars est froissé parce qu'on a maltraité les trucs qu'il écoute. Ben chie sur Bach ou qui tu veux, si cela te fait plaisir. Keske j'en ai à foutre ?

En revanche, tes sites de bipolaire pour justifier tes goûts, et tes salamaleks et considérations d'imbécile par la suite, ils me font marrer et ne font que démontrer ta profonde sottise, gravement aliénée et perturbée. J'ai quand même le droit d'exprimer que tu es un con, non ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 00:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
On est subjectif ethno centré hiérachisant ?

Alors dire un truc comme Guerre et Paix est plus efficace, mieux écrit, plus passionnant, plus élaboré, (plus tout ce que l'on veut) que l'intégralité des posts guère épais de cajypart passé, présent et avenir. C'est une opinion subjective qui hiérarchise ça ? :mrgreen: (Crétin, va vite te cacher, c'est la honte là, je te jure, le site est lu garçon...)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:07 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
P'TAIN, il a même osé expliquer la subjectivité et relativité de la beauté et du ressenti des musiques. :fr: Chais pas moi, même dans une classe de 12 ou 13 ans, je n'oserais pas faire l'affront à ces gamins de les prendre pour des demeurés. Décidément, ce mec a un grave problème.

Dis voir mon gros, la prochaine fois n'oublie pas d'expliquer que le cinéma, c'est plus ou moins pareil : on n'apprécie pas les mêmes films pour des raisons aussi relatives à notre vécu et émotions, que subjectives à patati et patata.

Je te promets de contacter plein de gens pour applaudir et te faire une OLA géante. Juré-craché. C'est cool, grâce à ce mec on a l'assurance de mourir vachement moins cons.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:09 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Citation:
ça change quoi au fait que la musique classique est en moyenne et généralement en tous points plus flamboyante, plus puissante, plus riche que la musique contemporaine tous genres confondus ?

Voilà: ça c'est une hiérarchisation globale et absolue complètement débile.
Citation:
J'ai dit que je n'aime pas le heavy car c'est de la merde. Sous entendu à mes oreilles, et pas aux tiennes puisque tu as de la merde dans les oreilles et que tu aimes ca.

Voilà: ça c'est correct. On ne choisit pas ses gouts: ils sont issus d'un processus de conditionnement normatif expérimental et culturel. (il n'y a pas de gène du bon gout tout comme il n'y a pas de gène de l'homosexualité -et hop, encore un sujet chaud-)
Citation:
Je te dirais simplement, si cela me chante, que tu as un goût de chiottes ou de la merde dans les oreilles. C'est tout.

Peux-tu me montrer où je m'en suis offusqué?
Citation:
J'ai quand même le droit d'exprimer que tu es un con, non ?

Oui, tout à fait. Ce qui est gonflant, ce sont tes manipulations pour me faire passer pour un fasciste (voire un raciste, négationniste).
C'est manifestement ton but et la fin justifie clairement les moyens pour des pervers comme toi.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Citation:
Voilà: ça c'est correct. On ne choisit pas ses gouts: ils sont issus d'un processus de conditionnement normatif expérimental et culturel. (il n'y a pas de gène du bon gout tout comme il n'y a pas de gène de l'homosexualité -et hop, encore un sujet chaud-)

Attends attends....
:fr: Mais tu vas nous pondre tout le tralala de banalités de cet ordre ou quoi ? Tu es payé pour ce job au moins ? Ou bien tu es en mission et bénévole ? Ben écoute, conseil amical : fais-toi payer pour tes heures sup de ridicule, tu arrondiras mieux tes fins de mois.

Citation:
il n'y a pas de gène du bon gout tout comme il n'y a pas de gène de l'homosexualité -et hop, encore un sujet chaud

Super ! V'là le cours de génétique maintenant. :beer:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Ooooh ooohh doucement, je n'arrive pas à suivre le flot de banalités et d'absurdités que tu débines cajy, calme un peu le débit, pense au lecteur.

Citation:
On ne choisit pas ses gouts: ils sont issus d'un processus de conditionnement normatif expérimental et culturel.


Vois-tu c'est le genre de phrase qui n'a en fait strictement aucun sens. AUCUN.

J'irai jusqu'à dire en te paraphrasant, je me sens mal d'un coup, un grand vide froid entre les oreilles, brrrr, donc en te citant c'est même :

"Voilà: ça c'est une hiérarchisation globale et absolue complètement débile."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Citation:
On ne choisit pas ses gouts: ils sont issus d'un processus de conditionnement normatif expérimental et culturel.

Dans chacun des topics où il intervient, le pauvre Cajy te sortira le mot normatif, c'est imparable. Vérifie sur internet ou sur les fora.

Flippant ce type. Brrr...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:28 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Citation:
Vois-tu c'est le genre de phrase qui n'a en fait strictement aucun sens. AUCUN.

Alors avec décodeur:
processus: succession d'évènement de cause à effet
normatif: installant un cadre normatif, ensemble de norme (bon/pas bon)
expérimental: qui s'acquière par l'expérience individuelle
Bref, ce qui construit l'identité (genre, sexualité, gouts). Je me réfère généralement à Judith Butler sur ces thèmes.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:36 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
:beer: waw, il revient donner la définition de chacun des mots qu'il utilise.

Si c'est pas beau ca !? Un prototype parfait du beaufre imbécile moyen pondéré. Le sujet rêvé pour faire des études sur l'opinion et les moeurs de l'imbécillité humaine, sans dépenser de pognon en études de population ni sondages d'opinion.
Suffit de quelques bières et cahuètes pour le nourrir.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:53 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2007, 18:38
Messages: 347
Localisation: Savoie
Ben, tu as l'air de dire que j'énonce des banalités mais il ne me semble pas que ce que je raconte est si évident pour toi vu que par exemple, sur ce topic, tu n'exclus pas la possibilité que l'on naisse homosexuel:
viewtopic.php?f=92&t=2445
Plaçant les deux propositions:
A. " On naît homosexuel; on ne choisit pas de l'être ! "
et
C. "On ne CHOISIT PAS d'être homosexuel/hétérosexuel, on le devient"
Sur le même plan.

_________________
Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont forcément raison.(Coluche)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 01:55 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
viewtopic.php?f=92&t=2445

Citation:
J'ai seulement lu l'article sur le bouquin, dans cette page : http://www.lemonde.fr/planete/article/2 ... _3244.html

Il y a quelques trucs qui m'étonnent tout de même, car je n'ai pas du tout cette même lecture dichotomique des interprétations-compréhensions sur ce sujet.
Un exemple, le titre du livre et du topic : "Biologie de l'homosexualité. On naît homosexuel, on ne choisit pas de l'être". :

A. " On naît homosexuel; on ne choisit pas de l'être ! ",
serait l'opposition ou alternative dans l'article au
B. "On choisit son orientation sexuelle" des religieux-psychanalyses ? Ce selon une dichotomie opposant sciences à religion/psychanalyse ?

Mais non ! Les religieux, souvent, proposent en effet que l'homosexualité serait un [mauvais] choix de vie. Mais ce n'est pas tout ce que proposent certains psychanalystes et non innéistes, qui est :
C. "On ne CHOISIT PAS d'être homosexuel/hétérosexuel, on le devient"

A et C ne sont pas la même alternative, mais toutes 2 s'opposent à B, ce CHOIX que certaines religions appellent une perversion ou un choix immoral...


:fr: Tu me sors un extrait que tu as mal compris sur une explication où j'expose les 3 alternatives l'une en dessous de l'autre, au lieu de deux, et dont la 3me : on le devient, est justement celle que je propose comme la plus réaliste en l'état des connaissances - et non pas en l'affirmant comme un dogme irréfutable. Tes manières dogmatiques d'affirmer les choses et de concevoir les choses, je ne les partage pas une seconde, même si au sujet de l'orientation sexuelle on a la même opinion. Ma position et opinion est confirmée par TOUTES mes interventions à ce sujet, aussi bien dans ce fil que tu linkes et que tu n'as visiblement pas compris car tu es sous la dope, que confirmée dans d'autres fils de discussions.

:D Compliments. Et en plus, tu me reproches de mettre sur un même plan deux propositions, alors qu'en fait je mets 3 propositions pour les traiter et les comparer vis-à-vis d'un bouquin qui propose la première, A, dans son titre, ce qui me semble parascientifique et osé, même pour un livre de vulgarisation scientifique, d'autant plus que les éléments avancés par ce bouquin ne la confirment même pas. Quant à la B, on choisit d'être comme le proposent les religieux, n'en parlons même pas car c'est ridicule. On ne choisit rien du tout sur notre orientation intime, excepté les partenaires. Et seulement quand on en a la possibilité...

:fr: Tu sais ce qu'on va faire Cajy ?
Tu vas prendre des vacances de ce forum car tu te fais visiblement du mal, et c'est cruel de te lire te ramasser à chaque fois dans le plus grand ridicule - même si on ne tombera jamais dans l''apitoiement sur toi, on a tout de même un peu de miséricorde et de compassion. Tu reviendras en pleine forme.
Suspension de compte provisoire donc, pour raison de préservation de ta santé mentale et de ta fierté. Tu reviendras en meilleure forme j'espère, car là tu salis bêtement ce forum.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 02:09 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
OK, c'est fait : Cajypart est parti en vacances quelque temps, il pourra continuer à lire le forum et sera réhabilité dans quelques semaines. Comme on le fait avec les gars qui pètent un fusible à cause de nous. On ne peut pas endosser pareille responsabilité si cela s'aggrave. On ne peut vraiment pas.

Rien n'est définitif, t'inquiète. :D A dans quelques semaines l'ami.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 02:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Je me demande si en fait, le fait de l'empêcher d'écrire n'aggrave pas sa situation neurologique. Chaque fois qu'il revient, ça empire selon moi. Mais bon je ne tiens pas un bilan quotidien et peut-être ma perception est erronée. Il suffit d'affirmer quelque chose, n'importe quoi de neutre pour qu'il divague ou se mettent à noircir cet écran blanc.

Inquiétant.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 02:34 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Possible.
Mais en l'expédiant en vacances forcées, on se déresponsabilise et cela pourrait lui faire du bien cette fois-ci. Y des gens dans ce forum qui ne peuvent pas prendre sur le dos le suicide d'un intervenant. Ca ne se fait pas.

Et puis si ce forum était un asile pour des thérapies brèves ou de longue durée, ou des hospitalisations libres sans contrainte... ca se saurait. Ce n'est pas le cas, d'où mutatis mutandis

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 03:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
Tu as raison, mais je te ferais juste remarquer que ça marche avec Pyne Duythr ! :mrgreen:

(Quoi qu'est ce t'as la tapette, t'aimes pas qu'on dise à tout le monde que t'es en cure ici ? Pour te soigner de tes vilains délires matheux, et de ton absence totale d'accent dû à tes troubles compulsifs comportementaux qui t'empêchent d'utiliser toutes les fonctions de ton clavier. Ca restera notre plus grand échec thérapeutique ! :D )


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 08:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Un peu de douceur dans ce post de brutes

C'est un groupe de "métal" qui nous fait une des plus belles ballades qui soit avec un orchestre symphonique. Une pure merveille!

Ou encore:

Un groupe de "métal" symphonique Hollandais avec une chanteuse soprane


Oui, je sais, c'est très europeano-centré, pas du tout negre et pas trop bourgois non-plus. C'est donc de la merde ethnico-racialo-fascisante faite pour des homosexuels génétiquements programmés.

La preuve? j'écoute toujours ça quand je joue au golf ou au volant de ma porsche! :mrgreen:


NB: Qu'est-ce que vous lui avez mis,au pauvre Cajipart! Rarement vu un tel suicide assisté! :cut:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 29 Jan 2011, 12:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
jolie, mais qu'est ce que c'est que cette parodie classique flamboyante, riche et puissante pour contemporains pressés que tu nous colles là ? ! :wink:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 30 Jan 2011, 01:57 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Dr Georges Clownet a écrit:
Tu as raison, mais je te ferais juste remarquer que ça marche avec Pyne Duythr ! :mrgreen:

"Dr Georges Clownet, mettez-vous a l'aise et parlez-moi ouvertement de vos problemes!" (+, +)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 12 Fév 2011, 20:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4203
En fait, je suis incomplet et injuste, y a encore de la puissance, du flamboyant, de la texture, de la richesse, et bien diffusé. Ceci entre autre :

http://www.youtube.com/watch?v=-bzWSJG93P8


Image

Que la force soit avec toi petit cajy, si tu me lis... ah ah aaaaah aah ah ah arf.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 148 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com