Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 22 Sep 2020, 03:19

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 148 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 16 Jan 2008, 20:48 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Epicure a écrit:
[...] l'émotion, la sensibilité, le goût du beau n'a rien à voir avec les dieux.

Pas sur. Et ce n'est de toute facon pas vraiment la question. La foi, le sentiment religieux, la poetique religieuse - ou j'sais pas quoi: [choisir le nom qui convient, poils aux mains] - peuvent etre aussi charges emotionnellement et sentimentalement, aussi complexes et profonds, que l'emotion, le sentiment et l'emoi portes par l'amour, par la vision de Naomi Campbell a poils dans mon pieux, par Coltrane au saxo, par une belle branlette ou par Pollini qui joue Chopin. Y a-t-il isomorphisme? Peut-etre. Dans ce cas, il est legitime de se poser la question suivante: la foi, le religieux (au sens de sentiment et/ou d'emotion), n'est-il qu'une etiquette sur un emoi sans domicile fixe? Va savoir. Une seule chose est sure: il n'y a qu'un jour pair premier par mois.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 16 Jan 2008, 22:02 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Citation:
J'en conclus que l'émotion, la sensibilité, le goût du beau n'a rien à voir avec les dieux.. C'est humain et peut-être animal, car on ne sait pas si certains animaux ne sont pas sensible au beau, à l'art...
Je suis peut-être con de penser cela, mais je m'en fous !

Non Epicure, tu es un gars très sensible, et je ne pense pas du tout que tu sois con. Et puis on s'en fout ! Mais tu es dans un forum de gens pour la plupart athées et incroyants comme toi, et comme moi aussi... Bavarder autour de ce qui stimule les croa croa, et tenter de lancer des pistes de discussion/réflexion, n'est pas assimilable à croire en dieu, voir dieu dans la beauté, ou autre dérivatif. Je ne suis pas non plus devenu croyant en écoutant Mozart... Arf.
Précisons aussi que "la beauté" (d'une montagne enneigée ou d'une paire de nichons) n'est pas plus objective que l'esprit ou l'amour de dieu. Ok ?
Citation:
Quand le paon fait la roue pour séduire la paonne, il sait qu'il la séduira, la possèdera s'il est magnifique. Certains oiseaux se parent de plumes toutes les couleurs pour attirer l'œil de leur belle..
As-tu déjà remarqué que le faisan, le paon, la plupart des mâles oiseaux ont de plus belles couleurs que les femelles ? Pourquoi ?

C'est pas mal hors sujet, mais si tu veux insérer les parades nuptiales, dimorphisme et sélection sexuelle, ouvre plutôt un topic dans le sous-forum sciences, non ? Aucun inconvénient sinon, c'est très intéressant.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 17 Jan 2008, 18:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Citation:
C'est marrant en fait ces discussions! Comme disait l'autre, "Dieu est mort mais son cadavre pue encore", et j'ajouterai: et y'a plein de mouches qui s'agitent autour. (soit dit sans vouloir offenser personne )

8-) :mrgreen: Bé oui. Offenser est et était l'objectif initial de ces sites et forums z'athées : mettre en avant le cacadavre de 1/1 dieu et ses différents 1/3 de cacadavre, afin d'attirer les mouches, à merde et à viande aussi, et se payer des petites rigolades gratuites en les lisant. Bien évidemment, après quelques années on se fatigue de lire les mêmes ritournelles. De bonnes mouches à cacadavre bien grasses, y en a de moins en moins qui passent. Ca fait longtemps en tous les cas. Snif.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 17 Jan 2008, 20:23 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Archie Cash a écrit:
Je ne suis pas du tout en phase avec Dawkins et son "dieu = hypothèse clairement scientifique...". Je me demande, si (existence de) dieu est pour lui une hypothèse scientifique, qu'est-ce qui ne l'est pas

J'ai lu le bouquin de Dawkins (en anglais). Je le trouve bien ecrit, mais j'emets quelques (grosses) reserves de fond. Son "djieu = hypothese scientifique" tombe sous le coup d'une de ces reserves. Disons que Dawkins tourne un peu autour du pot avant de chier dedans: il arrive a cette "conclusion" en jonglant jesuitiquement avec les mots. Le genre de trucs que je trouve aussi horripilants que lassants, contre-productifs, eoliens et a double-tranchant. Bref, pas convaincant du tout. Difficile de resumer en quelques phrases le long chapitre consacre a la construction de son "djieu = hypothese scientifique", d'autant plus que je n'en ai pas envie. Cependant, le blog de l'Agence Science-Presse s'y est essaye. Je reporte donc ci-dessous le passage qui en parle.

L'hypothese dawkinsienne "djieu = hypothese scientifique" est, selon bibi, un leurre: "djieu" est un mot vide de sens. Tout comme "kuyflyemb54hgd". Inutile de brasser de l'air pour ventiler inutilement le scrotum. On l'a deja assez repete dans les pages de ce forum. Par contre, ce qui a un sens, donc ce qui peut, du moins en principe, concourir a l'elaboration d'une hypothese scientifique, ce sont evidemment les processus emotionnels, psychologiques et cognitifs - aspects neuro- et bio-chimiques compris, bien sur - qui menent a la croyance, ici en un djieu. Mais inutile de le preciser: ces processus n'ont strictement rien a voir avec "djieu" et/ou avec la pseudo-hypothese "djieu = hypothese scientifique". Mieux: ils n'en ont pas besoin. Bref.

Contre le théisme

[...] Les trois chapitres suivants (The God hypothesis — L’hypothèse de dieu; Arguments for god’s existence — Les arguments en faveur de l’existence de dieu; Why there almost certainely is no god — Pourquoi, presque certainement, il n’y a pas de dieu) lancent une charge en règle contre le théisme.

En ces pages qui n’auraient pas déplu à Prévert, on trouvera d’abord cette mémorable définition du dieu de l’Ancient Testament, «un des plus déplaisants personnages de toute la littérature de fiction, jaloux et fier de l’être, c’est une brute misogyne, homophobe, raciste, infanticide, génocidaire, nuisible, mégalomaniaque, sado-masochiste, capricieuse et malveillante» (page 31).

Dawkins définit ensuite l’hypothèse de l’existence de dieu comme celle selon laquelle «il existe une intelligence surhumaine et surnaturelle qui a délibérément conçu et créé l’univers et tout ce qui s’y trouve, y compris nous» (page 31). Puis, il précise que son objectif sera de défendre l’hypothèse concurrente : «[…] toute intelligence créatrice, d’une complexité suffisante pour concevoir qui que ce soit, ne peut exister qu’au terme d’un long processus d’évolution graduelle» (ibidem).

Résolument non-sectaire Dawkins s’en prend à toutes les versions de l’hypothèse-dieu. «Je n’attaque pas une version particulière de dieu ou des dieux, écrit-il,. J’attaque dieu, tous les dieux, tout et n’importe quoi de surnaturel, quel qu’il soit et où qu’il soit, qu’il ait été mis de l’avant hier ou le sera demain» (page 36). Il passe donc en revue le polythéisme et le monothéisme avant d’aborder le déisme présumé des Pères fondateurs de la République américaine et de consacrer des pages fortes et riches d’idées nouvelles à la «pauvreté de l’agnosticisme».

Il montre ici que s’il est légitime de suspendre son jugement dans tous ces cas où les faits et les arguments disponibles ne sont pas concluants, ce n’est pas le cas à propos de l’hypothèse-dieu. Son argumentaire repose sur une distinction conceptuelle entre un agnosticisme provisoire, raisonnable, portant sur des propositions pour le moment indécidables mais que des faits et des arguments nouveaux pourraient permettre de trancher et un agnosticisme permanent et de principe, portant cette fois sur des propositions que rien ni aucun fait ne pourrait jamais permettre de trancher.

On aura compris que Dawkins soutient que l’hypothèse-dieu relève de la première catégorie, qu’elle peut raisonnablement être tenue pour tranchée et que les agnostiques commettent l’erreur de la situer dans la deuxième catégorie. Cela a pour conséquence, sur le plan rhétorique, de demander aux incroyants de justifier leur incroyance, plutôt qu’aux croyants leur croyance : ce profond déplacement de nos discussions sur l’hypothèse-dieu est lourd de conséquences.

La métaphore de la théière, qu’il reprend à Bertrand Russell, est à ce sujet fort éclairante. Soit l’hypothèse d’une minuscule théière orbitant autour du soleil et invisible à nos meilleurs télescopes. Sa négation est peut-être logiquement impossible à démontrer, mais personne ne se dirait à ce propos «agnosticothéiéristique» et tout le monde se dira athéirériste. Sauf, bien sûr, s’il s’agit d’une théière dont parlent d’anciens livres, dont l’existence est rappelée en de solonnelles cérémonies tenues tous les dimanches, déclarée sacrée, enseignée aux enfants dès le plusjeune âge, et ainsi de suite…

Dawkisn aborde notamment ensuite l’hypothèse d’un Non Overlapping Magisteria (ou NOMA, dûe au regretté Stephen Jay Gould) et les expériences de prières présumées guérisseuses.

Le chapitre suivant est consacré aux prétendues «preuves» de l’existence de dieu, abordées une à une. Celles proposées par Thomas d’Aquin, d’abord; puis l’argument ontologique et ses dérivés; l’argument par la beauté du monde; celui invoquant l’expérience personnelle; l’invocation des Écritures ou des savants éminents; le pari de Pascal. On le sait : les réfutations de tous ces arguments sont bien connues et au total ce chapitre, bien que nécessaire dans un tel ouvrage, contient moins de matériel nouveau que les autres. Les pages dont le contenu apparaîtra sans doute moins connu à bien des lecteurs sont probablement les dernières du chapitre (pages 105-109), consacrées à une récent argument utilisant le théorème de probabilités conditionnelles Bayes et mis de l’avant par Stephen Unwin.

Le dernier chapitre de cette section du livre explique pourquoi, presque certainement, il n’y a pas de dieu. C’est sans doute le chapitre le plus important, le plus riche et le plus complexe du livre. Dawkins, utilisant les ressources du darwinisme, retourne en fait ici contre ceux qui l’avancent en faveur de l’existence de dieu l’argument de l’hypercomplexité et partant, de l’improbabilité de la vie. Voici une paraphrase (d’une partie) de l’argument présenté par Dawkins.

1. Un immense et séculaire défi à l’intelligence humaine a été de rendre compte et d’expliquer l’apparition complexe et improbable de ce qui semble avoir été conçu.
2. Une réponse spontanée est d’invoquer un concepteur — un horloger pour la montre — et de poursuivre selon cette logique pour une aile, un œil, une araignée, un être humain.
3. Mais c’est un erreur puisqu’il nous faut en ce cas rendre compte du concepteur : devant le problème de rendre compte d’une improbabilité statistique, n’allons pas, pour le résoudre, postuler du plus improbable encore! Il nous faut quelque mécanisme permettant de passer graduellement et de manière plausible de la simplicité à la complexité.
4. L’évolutionnisme darwinien est le plus ingénieux et puissant de ces mécanismes.[…]

Si cet argument est valable, dit Dawkins, alors la prémisse de l’hypothèse-dieu est indéfendable et dieu, presque (logique oblige) certainement, n’existe pas. [...]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 17 Jan 2008, 22:27 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Bon. A ce stade de la discussion, je dois révéler que je n'ai pas encore lu The God Delusion. Ce n'est pas bien, je sais. Mais j'ai tellement lu de commentaires et d'extraits de ce bouquin qu'au moment de m'y mettre, je me suis dit que j'en connaissais déjà le contenu en grande partie. Du coup, j’ai terminé "The End of Faith" de Sam Harris, avant d'embrayer sur le "God is not great" de Hitchens...

Cela dit, j'ai l'impresssion que Dawkins explique clairement que le dieu qu’il réfute est le dieu auquel croit l’écrasante majorité des théistes ; ce n’est pas le dieu éthéré des théologiens. Car, c’est vrai, si ces derniers s’apercevaient que leur dieu est accessible à l’expérience scientifique, ils se dépêcheraient de combler cette étourderie, et de corriger cette « erreur de design » par force savants traités et encycliques.

On a amèrement reproché cela à Dawkins : ne même pas avoir lu les pesants ouvrages des théologiens professionnels. Cela l’amuse énormément, et il y répond en citant la parabole de la «réponse du courtisan» écrite pour l’occasion par l’excellent PZ Myers. Dans son esprit, comme ces théologiens et philosophes ne cherchent même plus à démontrer l’existence de leur dieu, la tenant pour acquise, leurs dissertations n’ont pas d’intérêt. Pas plus que leur dieu intellectualisant, bien incapable d'évoquer les sentiments dont parle Archie Cash.

Allez, j'ai encore deux mois pour lire The God Delusion, avant que des hordes de théistes viennent ici pour essayer de réfuter son contenu...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 17 Jan 2008, 22:47 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Zartregu a écrit:
j'ai encore deux mois pour lire The God Delusion

"The God Delusion" vaut de toute facon la peine d'etre lu, ne serait-ce que pour la kyrielle de succulantes - et souvent affligeantes - anecdotes que Dawkins relate avec humour. Le bouquin de Hitchens est vachement bien: direct, sans menagements, tres bien documente et fin a la fois. Celui de Harris... pas lu, mais on m'en a dit le plus grand bien. Beaucoup aime aussi la "Petite encyclopedie de la vie merdique en Grande Bretagne a l'usage du reste du monde" de Slow & McArthur et "Riri dans le gros chat" de Charlat.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 17 Jan 2008, 23:34 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Voilà la Réponse du Courtisan en français. Cela servira peut-être...

PZ Myers a écrit:
J’ai parcouru les impudentes accusations de M. Dawkins, exaspéré par son absence d’érudition solide. Il n’a apparemment pas lu les dissertations détaillées du Comte Diego de Séville sur les cuirs recherchés et exotiques des bottes de l’Empereur, et n’accorde pas non plus la moindre attention au chef-d’œuvre de Bellini, De la Luminescence du Chapeau à Plumes de l’Empereur. Nous avons des écoles entières dévolues à écrire de savants traités sur la beauté des atours de l’Empereur, et chaque journal d’importance consacre une section dédiée à la mode impériale ; Dawkins les dédaigne tous cavalièrement. Bien plus, il s’esclaffe des arguments extrêmement populaires et convaincants de son compatriote Lord D. T. Mawkscribbler, qui est célèbre pour avoir fait remarquer que l’Empereur ne peut point porter de vulgaire coton ou d’inconfortable polyester, mais doit, je dis doit, porter des sous-vêtements de la soie la plus fine.

Arrogant, Dawkins ignore toutes ces profondes considérations philosophiques et accuse crûment l’Empereur de nudité.

Personnellement, je suspecte que l’Empereur n’est peut-être pas entièrement vêtu – comment expliquer autrement la paresse manifeste des blanchisseurs du palais – mais, bon, tout le monde n’arrête pas de parler de ses vêtements, et ce malappris de Dawkins est un tel parvenu auquel font défaut mes élégantes et spirituelles circonlocutions que, bien que je sois incapable de commenter le fond de ses accusations, je me devais au moins de l’admonester pour ses très mauvaises manières.

Jusqu’à ce que Dawkins ait subi un apprentissage dans les échoppes de Paris et Milan, jusqu’à ce qu’il ait appris la différence entre une collerette plissée et des chausses bouffantes, nous devons prétendre qu’il ne s’est pas élevé contre le goût de l’Empereur. Sa formation de biologiste lui permet peut-être de reconnaître des organes génitaux pendouillant quand il en voit, mais elle ne lui a point enseigné la juste appréciation des Tissus Imaginaires.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 03 Fév 2008, 19:51 
Dysplasie cérébrale
Dysplasie cérébrale

Inscription: 31 Jan 2008, 18:59
Messages: 10
A propos du traité d'athéologie... c'est un bouquin qui sent le besoin de bouffer du curé. Onfray se contente d'insulter Paul de Tarse. La Bible dévoilée est bien meilleure... tout comme Dostoïevski... la foi d'un homme tient à peu de choses.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 06 Fév 2008, 07:39 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Rocket Jones a écrit:
A propos du traité d'athéologie... c'est un bouquin qui sent le besoin de bouffer du curé. Onfray se contente d'insulter Paul de Tarse. La Bible dévoilée est bien meilleure... tout comme Dostoïevski... la foi d'un homme tient à peu de choses.

Tiens ! J'avais pas vu cette perle.
:mrgreen: Mon cher prof d'histoire (mon cul est votre collègue): le traité d'athéologie est plutôt un essai de philo appliquée sauce athéisme (que je n'ai pas lu) ; alors que le bouquin La Bible dévoilée, est plutôt un solide parcours de démystification archéologique versus récit traditionnel des populations dites israélites.

Ces deux livres n'ont rien à voir, rien en commun, ou si peu.. La Bible dévoilée ne traite certainement pas d'athéisme. Que vous compariez les deux bouquins dans un même discours démontre que vous n'avez lu aucun des deux. Ou que vous êtes bête à vous gratter le cul avec un râteau.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 06 Fév 2008, 18:44 
Dysplasie cérébrale
Dysplasie cérébrale

Inscription: 31 Jan 2008, 18:59
Messages: 10
Tiens, il est excité le jésuite ? petite queue qui doit bien se garder de parler comme ça en public, en tous cas avec moi c'est pas conseillé, tu sais les profs, ce sont des violents
Pauvre tacheron, je vais pas perdre mon temps avec toi, tu ne sais pas lire, tu n'as absolument pas saisi ce que j'ai écrit, puisque si les motivations des auteurs sont différentes, le déni du récit biblique par la preuve archéologique chez Finkeilstein / Silbermann déconstruie le discours religieux et rend compte de son sens d'un point de vue historique plus "utile" que ne le fait Onfray qui ne cherche pas ce sens mais se paie du curé. Il convoque St Paul et disserte sur son impuissance mais n'évoque pas les pères de l'Eglise, n'entre pas dans les textes mais dit juste ce qu'il pense de la morale du monothéisme. Toi comprendre ? Et en plus tu ne les as pas lu, et tu me traites d'ignare hou hou, ok j'ai cerné le personnage.


Pauvre mec.


Salut petite merde ( tu vois je me suis fait au ton du forum)


Fais plaisir à tes potes, fesse- moi le cortex avec véhémence, même si je repasserai pas lire ta prose digne de Gringoire, ducon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 06 Fév 2008, 19:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Arf, c'est qu'il a l'alcool mauvais le vieux déglingué.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 12 Fév 2008, 19:35 
Dysplasie cérébrale
Dysplasie cérébrale

Inscription: 04 Fév 2008, 22:18
Messages: 43
Citation:
Les athées devraient cesser de croire que les croyants ne pensent pas ce qu'ils prêchent.

Il n'y a que deux pape qui avaient (d'apres leurs propos), un doute sur leur croyance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 12 Fév 2008, 19:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Oui, boarf.
:mrgreen: Il n'est pas un seul croyant qui ne doute ou n'ait jamais douté à un moment ou un autre...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 03 Avr 2008, 22:08 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
J'ai vu "Pour en finir avec Dieu" dans une librairie il y a deux jours. Sur la jaquette, un bandeau disant que le livre a été diffusé à deux millions d'exemplaires dans le monde. Cela dit, j'ai l'impression que l'éditeur n'a organisé absolument aucune promotion : pour l'instant, seul un petit article apparaît dans une recherche Google News francophone. Ce silence apparent tranche avec les très vives réactions, pour et contre, et l'impact médiatique qu'ont provoqué l'ouvrage et son succès dans les pays anglophone.

Mais Dawkins est relativement peu connu en francophonie ; il me semble que ses livres sont beaucoup moins diffusés que ceux de SJ Gould, par exemple. Je dis "relativement" car un coup d'oeil au rayon "sciences" des librairies françaises me fait penser que, d'une manière générale, la vulgarisation scientifique (hors sciences humaines) y est assez moribonde. Cela tranche avec le ton, la quantité et la qualité de la production anglophone. Peut-être vais-je dans les mauvaises boutiques !

Voyons tout de même ce que cela donnera...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 11 Avr 2008, 21:39 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Zartregu a écrit:
J'ai vu "Pour en finir avec Dieu" dans une librairie il y a deux jours. Sur la jaquette, un bandeau disant que le livre a été diffusé à deux millions d'exemplaires dans le monde. Cela dit, j'ai l'impression que l'éditeur n'a organisé absolument aucune promotion : pour l'instant, seul un petit article apparaît dans une recherche Google News francophone. Ce silence apparent tranche avec les très vives réactions, pour et contre, et l'impact médiatique qu'ont provoqué l'ouvrage et son succès dans les pays anglophone.

Mais Dawkins est relativement peu connu en francophonie ; il me semble que ses livres sont beaucoup moins diffusés que ceux de SJ Gould, par exemple. Je dis "relativement" car un coup d'oeil au rayon "sciences" des librairies françaises me fait penser que, d'une manière générale, la vulgarisation scientifique (hors sciences humaines) y est assez moribonde. Cela tranche avec le ton, la quantité et la qualité de la production anglophone. Peut-être vais-je dans les mauvaises boutiques !

Voyons tout de même ce que cela donnera...


J'ai cette impression désagréable de voir de le rayon sciences est plus petit que celui des religions et que dans les sciences, il y a beaucoup d'ésotérisme

Pour Onfray, j'avais découvert que le livre qui le critiquait "anti traité d'athéologie" était présenté dans des librairie ou Onfray n'était pas présent

Depuis je fais sans arrêt des remarques dés que je vois comme par exemple que même Voltaire n'est pas bien représenté

Un jour que je réclamais un livre de Onfray, on me demandait l'intérêt d'écrire sur l'athéisme :-?
Citation:
Les athées devraient cesser de croire que les croyants ne pensent pas ce qu'ils prêchent.


Non , sans blague ? Le clergé y croit vraiment ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 13 Déc 2010, 16:43 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Ageasse a écrit:
J'ai cette impression désagréable de voir de le rayon sciences est plus petit que celui des religions et que dans les sciences, il y a beaucoup d'ésotérisme
[...[
Depuis je fais sans arrêt des remarques dés que je vois comme par exemple que même Voltaire n'est pas bien représenté.

Herman Melville et Mary Shelley non plus. Pas bien représentés. Mieux représenter Voltaire dans les librairies ? Ok... par quels ouvrages ?

Les athées militants sont des impuissants :
Bach - Aus Liebe will mein Heiland sterben - Passion selon Mathieu
A ne pas manquer Aus liebe, à partir de 1:02.
De Zin van Zijn - Erbarme dich Mein Gott, aria chantée par Britta Schwarz

:fr: Que veux-tu faire contre ça avec des bouquins de Voltaire, de Dawkins, etc. ? Même en bombardant le monde et les plages de bouquins de Voltaire ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 14 Déc 2010, 14:19 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
je n'ai pas l'impression que les athées lisent moins que les autres
Hors les lectures religieuses et ésotériques occupent beaucoup de place dans les rayons.
le problème est criant a tous les niveaux
J'ai surement raconté ma visite au mémorial de Caen :

Des milliers de livres sur la guerre et un rayon paix vide, a part quelque livres religieux
J'ai donc protesté au prés d'une chef de rayon, le responsable n'étant pas là, la réponse fut que les livres de guerre incitent a la paix, puis la personne finit par me demander des titres ?
(ha oui, précision: le mémoriel de Caen est soit disant dédié a la Paix)
vous auriez répondu quoi ?

Citation:
Que veux-tu faire contre ça avec des bouquins de Voltaire, de Dawkins, etc. ? Même en bombardant le monde et les plages de bouquins de Voltaire ?


je ne veux pas bombarder qui que ce soit, de quoi que ce soit, je veux avoir le choix et j'estime que d'autres ont droit à ce choix
Où est ce que tu as vu qu'on squatte les rayons de disque avec "Jésus que ma joie demeure" et autres musique de messe ? :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 14 Déc 2010, 14:52 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Ooooooh, on se calme l'ami.
:dingue2: De quoi parlent ces livres sur l'athéisme, si ce n'est de religions ? Je suis incroyant moi aussi, et je n'ai encore lu aucun livre sur "l'athéisme". Ca existe au fait ? Il n'y en a pas des masses déjà et cela ne m'intéresse pas plus que les livres sur les sauces bourguignonnes. Chacun ses dadas.

Citation:
je n'ai pas l'impression que les athées lisent moins que les autres. Hors les lectures religieuses et ésotériques occupent beaucoup de place dans les rayons. le problème est criant a tous les niveaux

Je n'ai pas la sensation que les athées soient tous friands des lectures que TU cherches sans succès en librairie. Encore moins que ce soient des lectures privilégiées pour athées. C'est le problème de l'équation offre - demande/m3 disponibles. Et pour mettre ta pierre d'échappement à la résolvancedu problèmeuh et de cette cruelle injusticeuh , écris donc un livre sur la non existence ou non croyance en dieu. Ca en fera un de plus au rayon des livres que je ne fréquente jamais.
Suis-je parmi ces rares athées qui ne soient pas particulièrement intéressés par la lecture de livres remplis de laborieuses pages de déblatérations sur l'inexistence des dieux, donc bourré de références religieuses et anticléricales.... donc religieuses ? Possibleuh.

Citation:
Des milliers de livres sur la guerre et un rayon paix vide.

Oui, je m'en doute. C'est un peu pareil aux rayons "non matière" et "non physique" : point de bouquins, voire pas de rayon du tout. Le rayon "non cuisine" est tout aussi vide de livres et de recettes de cuisine. Comme c'est étrange.

Citation:
je ne veux pas bombarder qui que ce soit, de quoi que ce soit, je veux avoir le choix et j'estime que d'autres ont droit à ce choix. Où est ce que tu as vu qu'on squatte les rayons de disque avec "Jésus que ma joie demeure" et autres musique de messe ?

Qui ça "ON" ?
"ON" (cf "nous les athées" ?) = je ne sais pas ce que c'est ! Je ne fais pas partie de ce "ON" et je ne veux surtout pas, surtout pas, en faire partie. Ni ce ON ni un autre ON.

Le choix de livres sur l'athéisme, il n'est pas plus épais que la stupidité à peine camouflée dans tes propos qu'un athée lirait volontiers ou exclusivement des livres d'athées (ou sur l'athéisme). Ca va pas la tête ? Tu es prié de ne pas mettre tous les athées dans le même moule de bougre d'abruti, stp.

:D Je squatte à mort les rayons de musique baroque et classique, religieuse ou pas, de motets, de messes et d'oratorios. Et je suis vraiment, mais vraiment consterné, lorsqu'un gars me sort cela : "Où est ce que tu as vu qu'on squatte les rayons de disque avec "Jésus que ma joie demeure" et autres musique de messe ?" ... après qu'on lui ait innocemment proposé "Aus Liebe" et "Erbarme dich" de la Passion selon Mathieu, de JS BACH. Consterné et terrifié (*).

(*) et cela me fait penser que si je ne fréquente pas du tout "les athées" ni les "rationalistes ou sceptiques" en dehors du virtuel forumique, c'est que j'ai bien raison de ne pas le faire... car décidément cela n'aurait aucun intérêt ni musical ni artistique ni social, ni intellectuel - donc je ne rate rien. Rien du tout. :beer:
Joyeux Noël.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 14 Déc 2010, 15:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Ageasse a écrit:
Des milliers de livres sur la guerre et un rayon paix vide, a part quelque livres religieux
J'ai donc protesté au prés d'une chef de rayon, le responsable n'étant pas là, la réponse fut que les livres de guerre incitent a la paix, puis la personne finit par me demander des titres ?
(ha oui, précision: le mémoriel de Caen est soit disant dédié a la Paix)
vous auriez répondu quoi ?

C'est pareil avec les mémoriaux et rappels sur l'Holocauste (mémoriaux ici = événements que l'on ne veut plus qu'ils se reproduisent...) : on y trouve de nombreux témoignages et références au génocide et aux massacres.
" Aucun livre sur la paix ?! Comme c'est étrange et scandaleux !" dirait Ageasse.

Citation:
puis la personne finit par me demander des titres ?

Pas si conne la cheffe de rayon ; c'est la bonne question à poser. Tantôt, je t'avais aussi demandé quels livres tu proposes comme "représentatifs de Voltaire dans les librairies". J'ai obtenu la même réponse que la cheffe de rayon :
[...................... ...... ] :hein2:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 14 Déc 2010, 23:57 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Je lui ai simplement répondu que je pensais qu'en vertu de leurs fonction, ce sont bien les responsables de la bibliothèque du mémorial de la paix qui devraient avoir recherché ce qui conviendrait comme lecture sensé être en recherche de paix, non ?
Je prend en exemple ceux qui se sont opposés a la première guerre mondiale que pratiquement tout le monde renaitra comme monstrueuse et stupide. En France nous connaissons Jaurès, Bertrand Russel, mais il a aussi Rosa luxembourg (et Karl Liebknecht )
Il n'y a pas de livre sur leur textes, leur pensée, leur parcours ?
____________
je stoppe là tes délires sur le "on", le "on" ce sont ceux qui garnissent les rayons, la musique est justement remplie a la demande , je n'ai pas l'impression que l'offre en lecture soit aussi diversifié et autant en relation a l'offre et la demande.
Tes spéculations sur la musique, tu te les gardes car j'aime justement beaucoup JS Bach
Je serais toujours aussi stupéfait de voir qu'il te plait toujours de penser le plus impensable sur le compte des autres :D

_______
ps : Si tu aimes lire avec le sourire en coin, lis "Traité sur la tolérance" de Voltaire, c'est vraiment savoureux.
________

Bonne messe de noël :fr:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 00:42 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Citation:
Le choix de livres sur l'athéisme, il n'est pas plus épais que la stupidité à peine camouflée dans tes propos qu'un athée lirait volontiers ou exclusivement des livres d'athées (ou sur l'athéisme). Ca va pas la tête ? Tu es prié de ne pas mettre tous les athées dans le même moule de bougre d'abruti, stp.



Tu dis vraiment n'importe quoi ! c'est du complet délire : qui donc a parle de lecture exclusive et destiné qu'a un seul courant de sensibilité ?Je parle d'exemple(s) ou le choix n'existe pas.
Est ce que tu cesseras un jour de balancer des arguments fallacieux aussi grossiers ?

Dans un espace culturel de Normandie (pas très loin de l'université de Onfray) ou je passais régulièrement, je ne voyais pas le "traité d'athéologie" d'Onfray (afin d'éviter des élucubrations d'un abruti, je me vois obligé de signaler que ce n'était pas la seule lecture que j'envisageais d'acquérir :D )
je m'aperçois un jour qu'il y avait 3 exemplaires de "L'anti-traité d'athéologie" dans le rayon religion
Et en même temps, toujours pas de livre de Onfray, véridique !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 01:32 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
@ Ageasse le très sélect
Citation:
Dans un espace culturel de Normandie (pas très loin de l'université de Onfray) ou je passais régulièrement, je ne voyais pas le "traité d'athéologie" d'Onfray (afin d'éviter des élucubrations d'un abruti, je me vois obligé de signaler que ce n'était pas la seule lecture que j'envisageais d'acquérir :D )

Pas de "Traité d'athéologie" d'Onfray ? La belle affaire. Excellente chose pour la culture...

:mrgreen: Y va nous faire un infarctus parce qu'il n'y avait pas le livre d'Onfray. P'tain, mais tu as survécu comment toutes ces années avant qu'il n'ait écrit son bouquin ?

Citation:
je m'aperçois un jour qu'il y avait 3 exemplaires de "L'anti-traité d'athéologie" dans le rayon religion. Et toujours pas de livre de Onfray, véridique !

Peut-être qu'ils avaient vendu ceux d'Onfray. Rupture de stock, ca te parle ou pas ?
Sinon ben je ne sais pas moi, tu aurais dû armer ta carabine et revenir buter tous les employés de cette librairie. Si pas de carabine, je peux te filer quelques tuyaux sur comment égorger un humain sans le faire souffrir - c'est dans mes cordes.

Non mais tu te rends compte ? Pas de livre d'Onfray dans certaines librairies... Quel scandale ma mie ! Le monde va s'écrouler, dis. On va tous imploser et pourrir sur place par inculture aggravée.
Allez, a plus - et merci pour ton humour décapant.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 01:44 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Citation:
Y va nous faire un infarctus parce qu' ....


Te gêne pas, les élucubrations c'est marrant et ...gratuit

Citation:
Peut-être qu'ils avaient vendu ceux d'Onfray

bah non justement, j'attendais ta réflexion, tu penses bien que je me suis ouvert de cette disproportion à une personne de la section "lecture".
Cela a changé dans cet espace et c'est peut etre aussi pourquoi j'ai pu y voir, plus tard, aussi le livre de Dawking. Ceci dit, c'est là aussi ... que j'ai pu acheter "au-delà de Darwin" de Staune :D bien que je n'ai pas remarqué d'autres livres sur l'évolution :D
(Ché pas si je ferais encore des remarques lors de mon prochain passage, je sais, je suis chiant !)

Je sais, ça te fait rigoler (pas de bobo), je suis de la campagne et je n'ai eu accès à la culture et à la diversité de lecture, j'y suis d'autant plus sensible, même si maintenant tout semble plus accessible.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 01:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Citation:
bah non justement, j'attendais ta réflexion, tu penses bien que je me suis ouvert de cette disproportion.
Tu t'es ouvert les veines ? Tu n'aurais pas dû, c'est disproportionné.
Alors ces libraires, tu les as butés ou pas ?
Citation:
je sais ça te fait rigoler, je suis de la campagne et je n'ai eu accès a la culture et a la diversité de lecture, j'y suis d'autant plus sensible même si maintenant tout semble plus accessible.
Nan, je rigole pas pour ca. Je viens aussi de la campagne...
:D C'est pas toujours des rigolos à la campagne !
Citation:
Je lui ai simplement répondu que je pensais qu'en vertu de leurs fonction, ce sont bien les responsables de la bibliothèque du mémorial de la paix qui devraient avoir recherché ce qui conviendrait comme lecture sensé être en recherche de paix, non ?
Je prend en exemple ceux qui se sont opposés a la première guerre mondiale que pratiquement tout le monde reconnaitra comme monstrueuse et stupide. En France nous connaissons Jaurès, Bertrand Russel, mais il y a aussi Rosa luxembourg (et Karl Liebknecht ). Il n'y a pas de livre sur leur textes, leur pensée, leur parcours ?
Tu as oublié le Maharishi Mahesh Yogi, Maréchal Pétain, le Mahatma Gandhi, Martin Luther King, Menahem Beguin, etc.
Tous ces MM's, on les connaît aussi en France, non ? Ce sont tous des hommes qui ont œuvré pour, ou promu la paix. Des hommes militant pour la paix, je t'en sors de mon calepin à alouettes comme tu veux; autant que des Nobel eugénistes. Ca pullule comme les mouches en fait : Y a rien de plus simple que de défendre la paix par écrit.
Mais bizarrement, des hommes pour la paix juste avant ou durant la seconde guerre mondiale - régime nazi et empire nippon - la presse, people comme instruite, a plutôt tendance à les déconsidérer et leur réserve un traitement moins glorieux. Comme c'est bizarre. 8-)
Citation:
Je lui ai simplement répondu que je pensais qu'en vertu de leurs fonction, ce sont bien les responsables de la bibliothèque du mémorial de la paix qui devraient avoir recherché ce qui conviendrait comme lecture sensé être en recherche de paix, non ?
Tu as bien fait. Ils ont dû apprécier ta remarque. A leur place, j'aurais proposé quelques yaourts et fruits sur une étagère. C'est pas plus mal que des lectures sur la paix.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 02:59 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Citation:
je stoppe là tes délires sur le "on", le "on" ce sont ceux qui garnissent les rayons, la musique est justement remplie a la demande , je n'ai pas l'impression que l'offre en lecture soit aussi diversifié et autant en relation a l'offre et la demande.
C'est vrai que l'offre en lectures n'est pas calquée sur ta demande. Il est égoïste ce monde ! Il ne pense pas qu'à toi.
Citation:
Tes spéculations sur la musique, tu te les gardes car j'aime justement beaucoup JS Bach
Je serais toujours aussi stupéfait de voir qu'il te plait toujours de penser le plus impensable sur le compte des autres
Tu as même le droit de détester. Des goûts et des couleurs cela ne se discute pas.
Néanmoins, je ne voudrais pas être lourdinque, mais quand je lis ceci : Où est ce que tu as vu qu'on squatte les rayons de disque avec "Jésus que ma joie demeure" et autres musique de messe ?, faisant suite à deux arias peut-être parmi les plus admirées - à juste titre car bouleversantes - de l'histoire de la musique, et d'autant plus de la part d'un gars qui dit aimer beaucoup JS Bach. :oops: ... et bien tu m'excuseras de penser ce que j'ai pensé, car rien d'autre dans ta phrase ne m'invite à penser autre chose que ce que j'ai pensé. [1]

ps : tu es aussi prié de m'excuser d'être descendu, presque descendu car je n'y arrive pas vraiment, à un caniveau digne de tes propos initiaux du dessus, de tes mini-crises d'insatisfaction délirantes exposées plus haut. Car finalement, tu râles plus parce que le monde n'est pas fait comme tu penses qu'il devrait être, que parce que les rayons ne seraient pas complets. Ils ne le peuvent pas. Et je ne comprends rien d'autre que cela dans tes propos.

Bref, tu m'excuseras de ne pas prendre au sérieux les indignations d'un athée rêvant d'un monde plus équitable par des rayonnages de libraire où il trouverait le livre qu'il cherchait. Booooordel de merde.

Citation:
ps : Si tu aimes lire avec le sourire en coin, lis "Traité sur la tolérance" de Voltaire, c'est vraiment savoureux.

Déjà lu. Savoureux ou indigeste - tout dépend de ce qu'on a bouffé avant : toujours aussi irritant ce Voltaire, et aussi décousu que mes vieux slips. Ca part dans tous les sens. Mais ce n'est pas un livre sur l'athéisme, faudra trouver autre chose pour remplir les rayons pour z'athées. Tu l'as acheté ?
Un tuyau pour économiser en période de Noël : puisque beaucoup d'ouvrages de Voltaire sont disponibles on line, celui-ci tu l'imprimes, tu l'agrafes, l'humidifies, puis tu le passes sous tes aisselles et ta raie des fesses, puis quelques minutes au four. Cadeau pour pas cher, les temps sont durs: à un copain un peu nigaud, tu l'offres comme rareté trouvée chez un bouquiniste. Même l'odeur est garantie authentique. Et pas besoin de buter un libraire.
Allez, bonnes fêtes musicales.

[1] Allez, prise de tête gracieuse et gratos, c'est bientôt Santa Klaus :
un gars qui aime beaucoup JS Bach, il ne dit pas ce que tu as écrit après visionnage ou écoute de ces 2 arias. Un gars qui aime Bach il ne l'aime pas ; il est en extase par sa musique ; par ces deux arias dans le cas présent, par l'étonnant mystère de ces airs enchanteurs et magiques, et s'exprime autrement que toi au sujet de musiques qui le bouleversent forcément. Un gars qui aime Bach, il pointe sur les deux liens dont il a probablement reconnu les titres et fait 2 minutes de silence ensuite pour sécher ses yeux larmoyants par tant de beauté extatique, de douceur, de tristesse, et surtout d'incompréhension de ce que ce mélange parfait procure à ses sens. Car il ne comprend pas pourquoi ni comment, car c'est un véritable mystère que cette musique. Car ces 2 objets musicaux-là ne sont pas que des arias sublimes; ce sont des monuments pour un gars qui aime beaucoup Bach. Que dis-je ? Ce sont des Alhambra's, douloureusement belles et pénétrantes. Non, que dis-je, des péninsules ! Non, des étoiles filantes de l'art, du chant, de la Musique en majuscule. Oeuvres qui nous élèvent, qui nous rendent moins minables quelques instants durant, malgré notre état permanent de minables de pacotille : certaines oeuvres de Bach ne sont pas de la musique qu'on "aime beaucoup"... Même s'il n'écoute pas que du Bach et n'aime pas que Bach, bien évidemment, un gars qui aime vraiment Bach n'hésiterait pas à jeter l'intégralité des oeuvres de Chopin, Tchaikovsky, Rachmaninov, Bizet, Stravinsky et que sais-je encore parmi les sous-produits du classique, et pourquoi pas aussi Verdi !, toutes au feu, sans grande hésitation, si cela permettait de sauver ne serait-ce que ces 2 arias de Bach...
Alors tes gesticulations sur "Jésus que ma joie demeure et autres musique de messe", tu sais ce qu'elles m'indiquent sur ta Bachologie et ta Bachophilie, hein.

:beer: Apprends à parler comme un vrai montagnard, ma couille !

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 13:37 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4218
Bon dieu de merde, mais qu'est ce que ça veut dire :

"Aus Liebe will mein Heiland sterben"

Dis donc tu me prends pour un couillon andrésM ? J'ai cliqué moi sur tes liens de JSB, et ben j'ai même pas pleuré ! C'est chiant comme un tube de dentifrice vide et le plan fixe sur l'autre gonzesse qui gueule comme un âne qu'on égorge et son copain qui lui joue du pipo comme si il avait trouvé le saint graal quel ennui ! Putain non ça ne vaut pas ça :

http://www.youtube.com/watch?v=C4z2PIZ-0CU

Capté !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 15:50 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Ben oui. Et puis même ma fifille est bien d'accord avec toi.
Image
Elle aime aussi les grands ballets classiques.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 19:38 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4218
Voilà on en a fini avec dieu et JSB. Rondement menée cette opération discursive. T'as pris ta pâtée. Faut toujours écouter les p'tits n'enfants. Prochain Topic ! Suis en super forme !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 15 Déc 2010, 19:56 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
Tu as gagné une bataille avec l'aide des enfants, fourbe tricheur mélomane, mais pas la guerre. Quel sale tricheur, p'tain ! Ca mouille mes yeux pareille injustice.

Revanche, vengeance, deuxième manche ! Et crève comme une tanche !

Et ca, c'est pas mieux que ton ténor en fourrure ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 16 Déc 2010, 09:51 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Citation:
C'est vrai que l'offre en lectures n'est pas calquée sur ta demande. Il est égoïste ce monde ! Il ne pense pas qu'à toi.

Tu sais , te je laisse divaguer a ta guise, que la bibliothèque du Mémorial de Caen soit rempli uniquement de livre de guerre , c'est un peu fort . Mais que toi tu te mettes a délirer sur le fait que je veuille imposer des lectures alors que justement je laissais le champs libre , je suis scié :fr:


Citation:
Déjà lu. Savoureux ou indigeste - tout dépend de ce qu'on a bouffé avant : toujours aussi irritant ce Voltaire, et aussi décousu que mes vieux slips. Ca part dans tous les sens. Mais ce n'est pas un livre sur l'athéisme, faudra trouver autre chose pour remplir les rayons pour z'athées.

le traité sur la tolérance, n'est pas un livre pour athée, comme Bach n'est pas réservé a ceux qui s'énervent pour des prunes.
Je n'ai pas la prétention de dire comment les autres devraient se comporter en écoutant telle ou telle musiques, même en l'appréciant. Là, t'es affligeant !
Tu t'es abaissé a vouloir me relever intellectuellement ?
Excuses moi, je n'ai pas les mots ... j'écrase une larmichette :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 16 Déc 2010, 10:29 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Citation:
Des hommes militant pour la paix, je t'en sors de mon calepin à alouettes comme tu veux; autant que des Nobel eugénistes. Ca pullule comme les mouches en fait : Y a rien de plus simple que de défendre la paix par écrit.


Oui, mais il y en a aussi qui l'on défendu par l'action !
Ghandi, que tu cites par exemple, je ne sais pas s'il a œuvré plus pour la paix que Ambedkar, mais là encore "on" passe sous silence celui qui s'intéressait plus au sort des humbles que de l'origine ethnique des dirigeants. (problème peu évoqués dans les conflits indépendantistes )
la problématique, là aussi, est de trouver toujours les mêmes sans embarras du choix. (mais je n'en suis pas a demander que Ambedkar soit dans toutes les librairies de France, ceci dit pour éviter les inflations de conflit :D )
Défendre la paix par écrit, je ne dénigrerais pas trop car c'est aussi utile de lire des arguments, comme je lis parfois les tiens. le problème est dans les proportions, par exemple, beaucoup parlent de Jaurés (jusqu'à Sarkozy)... Combien on lu la teneur de ses écrits ?
j'invite simplement à voir si la diversité de lecture est vraiment offerte . Je n'en ai vraiment pas l'impression... ensuite, chacun est a même d'en juger.
Il n'y a certainement pas qu'une question de loi d'offre et de demande.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 16 Déc 2010, 11:17 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Ghandi? Un connard de nationaliste medieval.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 16 Déc 2010, 14:07 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7111
:D Ca fera quoi, 4 ou 5 ans ? que l'ami Ageasse lit, écrit, et capte tout dans ce forum au premier degré. Tu es un phénomène, mec.
Citation:
Tu sais , te je laisse divaguer a ta guise, que la bibliothèque du Mémorial de Caen soit rempli uniquement de livre de guerre , c'est un peu fort . Mais que toi tu te mettes a délirer sur le fait que je veuille imposer des lectures alors que justement je laissais le champs libre , je suis scié.
Je me référais aux librairies dans la phrase, pas à ton mémorial de Caen.

Moi aussi je suis scié, pour plusieurs raisons ici :
- tu confonds livres d'histoire et livres de guerre...
- tu ne trouvais pas ce que tu cherchais dans l'exposition de Caen car tu ne cherchais rien en fait. Rien qu'à sortir tes deux références littéraires aussi ennuyeuses que toi, tel un péouse en ville. C'est comme ca les péouses : ils râlent pour des pécules et des dixièmes de cents manquants, mais jamais pour la merde de truie ni la bouse collée à leurs bottes.
- je ne sais pas ce qu'est "un livre de guerre", ni "un livre de paix", et pas non plus un "livre d'athéisme"... et ce n'est pas toi qui arriveras à me l'expliquer.
Citation:
Oui, mais il y en a aussi qui l'on défendu par l'action ! Ghandi, que tu cites par exemple, je ne sais pas s'il a œuvré plus pour la paix que Ambedkar, mais là encore "on" passe sous silence celui qui s'intéressait plus au sort des humbles que de l'origine ethnique des dirigeants. (problème peu évoqués dans les conflits indépendantistes )
"On" ne passe pas ca sous silence. C'est simplement que les seuls trucs que "tu" puisses dire sur Gandhi ou Ambedkar sont du silence.
Citation:
(problème peu évoqués dans les conflits indépendantistes )
Nan, c'est vrai ?
Citation:
la problématique, là aussi, est de trouver toujours les mêmes sans embarras du choix. (mais je n'en suis pas a demander que Ambedkar soit dans toutes les librairies de France, ceci dit pour éviter les inflations de conflit :D ) Défendre la paix par écrit, je ne dénigrerais pas trop car c'est aussi utile de lire des arguments, comme je lis parfois les tiens. le problème est dans les proportions, par exemple, beaucoup parlent de Jaurés (jusqu'à Sarkozy)... Combien on lu la teneur de ses écrits ?
:mrgreen: Un seul lecteur est capable de lire les teneurs d'un écrit, devine qui ?

Tu commandes les bouquins et auteurs chiants que tu désires et t'emmerdes pas les libraires, bonhomme ! Ils ont le droit de travailler tranquilles eux aussi, sans stresser et sans emmerdeurs ridicules avec des demandes de péouse.
Le problème est aussi que tu as parlé de Voltaire en premier lieu - or je ne connais rien de plus emmerdant et inutile que lire Voltaire en 2010. Et as parlé de quelques autres aussi emmerdants que toi. Les gamins tirent tous la gueule à l'école frenchie lorsqu'on les oblige à lire Voltaire ou Rousseau, d'autres ont les yeux révulsés et une envie soudaine de sauter par la fenêtre. C'est pas pour rien. Excepté sans doute Ageasse, qui devait être tout content de lire ces machins-là. J'y peux rien si tu veux imposer au monde ton anormalité de candidat au suicide. Suicide-toi et puis voilà. Tu es aussi ennuyeux que les lectures et références que tu veux trouver en librairie. Suicide-toi mec, c'est ta seule solution de paix pour le monde. Remarque que ton indignation parce qu'Onfray manquait en librairie, c'était assez marrant.
Citation:
j'invite simplement à voir si la diversité de lecture est vraiment offerte . Je n'en ai vraiment pas l'impression... ensuite, chacun est a même d'en juger. Il n'y a certainement pas qu'une question de loi d'offre et de demande.
Ben non, y a aussi le paramètre d'espace limité: les m3 quoi, et un C.A. qui fait tic-tac.
Ah là là, la diversité d'Ageasse en lecture offerte en librairie... :D Je t'invite à te suicider très vite.

Citation:
Depuis je fais sans arrêt des remarques dés que je vois comme par exemple que même Voltaire n'est pas bien représenté
Comme d'autres lorsqu'ils ne trouvent pas la bible en librairie. :beer:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 16 Déc 2010, 23:23 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
J'avoue que je manque d'entrainement dans le domaine de la suffisance et l'art du dénigrement. :razz:
Au moins, si tu t'es fais plaisir, c'est déjà çà de pris.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pour en finir avec Dieu
MessagePosté: 17 Déc 2010, 03:43 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Archie Cash :
Un seul lecteur est capable de lire les teneurs d'un écrit, devine qui ?


Je pense que tu fais allusion à l'auteur him self ?
T'es sûr ? Vraiment sûr ?
M'as tu déj lu ?! Tu crois vraiment que je comprend ce que j'écris ??!!
T'es vache ! J'ai quand même pas l'esprit si tordu ? ? Si ?

Citation:
Archie Cash :
…/... je ne connais rien de plus emmerdant et inutile que lire Voltaire en 2010. Et as parlé de quelques autres aussi emmerdants que toi. Les gamins tirent tous la gueule à l'école frenchie lorsqu'on les oblige à lire Voltaire


T'es un peu vache – là aussi - avec ce pauvre Voltaire.
Ses contes sont plutôt sympas ?
J'ai aimé les lire. Même si- je veux bien te l'accorder- c'est - aujourd'hui- un poil « gnangnant » …D'ailleurs (Agease, tu devrais chercher là?) à Belfort "ils" les classent entre Enid Bliton (Oui Oui) et Charlier (Martine).
"Ils" rangent aussi Jay gould entre Walt Disney et Raymond Oliver. Bah...Un classement ou un autre...

Le silence...
Marrant...
En musique ça existe («  le silence c'est aussi de la musique » ) . C'est vrai qu'il n'y a rien en littérature qui puisse le rendre de la même manière. A part le point de suspension …....................................................................................................................
Un bouquin de silence... Ecrit sur du papier à musique...Ca calmerait peut être nos gamins ?
Tiens ? Je me demande comment nos « officiel » écrivent les minutes de silence ?

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 148 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com