Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 07 Aoû 2020, 23:35

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 31 Oct 2013, 22:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Une animation originale pour Halloween...

http://wiscatheists.blogspot.fr/2013/10 ... eyard.html

"Ci-gisent les tombes de milliers de dieux morts. Auparavant vénérés par des civilisations entières, ce ne sont plus que des mythes. Combien de temps encore dureront les dieux d'aujourd'hui ?"

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 05 Nov 2013, 21:41 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 26 Aoû 2006, 15:02
Messages: 26
Merci Zartregu :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 22 Mar 2016, 23:40 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Il y a une logique dans tout cela mais personne ne veu le voir.Je vous soumets un texte comprenez si vous voulez.Bonne nuit.

F.F.


Mental, Virus, Thérapeutique, - Humain, N° 1 (M, V, T, - H, 1)

J'aimerais venir en aide à mes semblables et tenter de combattre l'emprise des religions sur
l'humanité. Depuis des millénaires, les religions règnent en maîtres sur les humains… Et si le
temps des dieux touchait à sa fin ? Ce texte va tenter, tel un rétrovirus porteur d'informations, de
rendre résistantes aux idéologies religieuses les personnes qui viendront à assimiler son contenu :
un virus de la pensée à but thérapeutique, en quelque sorte, développé sur le modèle des thérapies
géniques. Son nom : Le M, V, T, - H, 1.

Lisez cet écrit sans préjugé, même si cela vous fait sourire ou vous semble
fou… Croire en un dieu magicien, dont seule une personne sous l'emprise du LSD serait capable
de vous narrer l'épopée, ne me semble pas moins délirant… Jouez le jeu et tentez l’expérience à
laquelle je vous convie ci-dessous. Cela vous apportera peu dans un premier temps, mais les idées
avancées ici vous seront révélées petit à petit, au cours de votre vie. Je pense sincèrement que
vous finirez par vous rallier à ce concept, aussi invraisemblable que cela puisse vous paraître.
Vous verrez…

Nous possédons tous une fonction de redimensionnement automatique inconsciente, qui nous
permet de redonner à ce que nous percevons une dimension acceptable, surtout lorsqu’il s’agit de
dimensions hors de notre portée : on peut se représenter facilement dix centimètres, mais pas un
milliard de kilomètres ou, à l’inverse, un nanomètre. Le problème, c'est que ce
redimensionnement ne convertit pas tout suivant la même échelle, mais ramène chaque chose à
une dimension humainement compréhensible. Ce phénomène crée une distorsion entre les
éléments que nous percevons, qui conduit à une déformation de la réalité.

Il existe une technique permettant de réduire cette fonction de manière significative, voire de la
désactiver. Elle consiste à appréhender les véritables dimensions de ce que nous percevons, ce
qui n'est pas aussi facile et naturel qu'il y paraît. Il est en effet nécessaire de procéder au préalable
à un exercice initiatique visant à mettre en relation deux dimensions diamétralement opposées,
comme, par exemple, le fait d'appliquer une poussée imperceptible avec un cheveu d'à peu près
quatre centimètres entre le pouce et l'index contre la façade d'un immeuble, en s'obligeant à
prendre pleinement conscience de la masse opposée à la force appliquée. Si vous ressentez un
vertige dimensionnel, c'est le signe que vous aurez réussi à désactiver le redimensionnement
automatique, du moins temporairement : il est souhaitable de renouveler cette expérience dans les
jours et les semaines qui suivent ce premier essai pour stabiliser la fonctionnalité nouvellement
acquise. En faisant ces exercices, vous serez capable de voir, d'entendre, et de comprendre des
choses qui vous auraient échappé auparavant.

En développant la pensée, l'humanité a engendré une niche, un espace mental, comme avec les
ordinateurs on a pu créer un espace virtuel avec des réseaux, des systèmes d'exploitation et des
programmes parfois malveillants. Un système informatique ne peut pas produire ses propres
virus ; ces derniers sont développés par des programmeurs. Par la suite, les programmes peuvent
se dupliquer par eux-mêmes. Mais nous ne sommes pas des ordinateurs : notre cerveau est
beaucoup plus complexe, et nous pouvons produire nos propres systèmes de pensée, comme des
virus.

En informatique, les virus ont besoin de failles dans le système pour s’installer ; les dieux en ont
besoin eux aussi pour s'intégrer dans nos structures mentales et se diffuser. La frontière entre le
vivant, le virtuel et l'inerte est bien mince…

À l'origine de la maladie de Creutzfeldt-Jakob, il y a une simple protéine (sans acide nucléique –
ADN ou ARN), qui se comporte comme un virus. Les dieux font de même : ils utilisent les
propriétés du vivant pour exister, et sont soumis aux mêmes règles, y compris celles de la
sélection et de l'évolution.

À mon grand désespoir, je vous annonce que les dieux existent… Les athées se trompent : ils
nient leur existence, qui pourtant les menace. Les croyants affirment que leurs dieux existent, et
ils ont malheureusement raison ; mais ils ne savent pas que ces dieux les trompent et les utilisent
pour leur propre intérêt. Écoutez un croyant parler de son dieu, et prenez ses propos au premier
degré : vous verrez alors que ma théorie se vérifie.

Les dieux sont disséminés dans chaque croyant porteur comme le seraient les germes d'une
grippe. Regroupés en familles, en sous-espèces issues de mutations ou de métissages, ils
manipulent leurs hôtes en leur faisant croire qu'ils sont tout puissants et immortels, que sans leur
protection ils vivraient en enfer, et leur font des promesses d’outre-tombe qu'ils ne verront jamais
se réaliser. Les livres dit sacrés sont des programmes d’installation virale comme il en existe en informatique :
ils utilisent les failles, dont le système de redimensionnement, et les faiblesses comme les
sentiments, qui échappent à la raison. Ces programmes produisent des interactions entre les
individus par le biais du mimétisme.

Ces textes ont tellement influencé les civilisations qu'il me semble que nul n'y échappe, pas
même ceux qui se disent athées ; en ce qui les concerne, je préféré d’ailleurs parler de porteurs
sains.

Car si vous pensez que vos parents vous ont mis au monde, qu'au terme de votre vie vous allez
mourir et que votre existence se termine là, sachez que cette conception de la vie fait de vous un
croyant qui s’ignore…

Nous manquons de lucidité quand nous cherchons à nous définir. Si vous essayez de lire un
ouvrage en commençant par la dernière page en bas à droite, puis que vous poursuivez votre
lecture de bas en haut et de droite a gauche jusqu'à la première page, je crains que le sens du récit
ne vous échappe…

Si vous voulez savoir qui vous êtes, commencez par : « Il y a environ trois milliards huit cent
millions d'années, je n'étais qu'une sorte de bactérie perdue dans un océan ; voilà comment
commence mon histoire. Trois milliards huit cents millions d'années plus tard, je suis toujours là
et vivant, ma chaîne d'acide désoxyribonucléique ne s'est jamais rompue : je me suis transformé
en tout ce qui a vécu et tout ce qui vit sur terre ; j'ai conservé ma forme cellulaire initiale, mais je
me suis diversifié, devenant toutes les formes de vie ; et le meilleur, c'est que je me
suis doté de la pensée. Certes, à cause de mon système de reproduction, il me faut passer par ma
forme unicellulaire en recombinant mon ADN, mais moyennant ce prix à payer à chaque
régénération, j'efface les outrages du temps et je retrouve mes milliards d'yeux d'enfants. Qu'il est
doux de se savoir immortel dans le sein de Gaïa…

Eh oui, nous sommes immortels : l'ADN de toute l'humanité n'en forme qu'un seul, combinable et
modifiable à chaque reproduction, un organisme unique dans des milliards de corps, qui ne sont
qu'une seule vie, comme les cellules d'un seul organisme. Si vous avez cinq doigts à chaque
main, comme moi, croyez-vous que ce soit le fruit du hasard ?

Nous ne sommes pas des esprits dans des corps, mais des corps produisant une pensée. Il vous
faut intégrer cette nouvelle dimension : tous les êtres vivants ne sont qu'un seul et même
organisme, présenté sous des formes différentes.

Je ne vous ai rien appris que vous ne sachiez déjà ; il vous suffisait de l'accepter. Je sais que tout
cela vous semble peu convaincant, mais la clé de la compréhension réside dans la désactivation
de la faculté de redimensionnement inconsciente dont nous avons parlé. Si vous y parvenez, tout
prendra un sens. Sachez aussi qu'il n'y a pas de retour en arrière possible : on ne peut pas se
mentir à soi-même et feindre de ne pas savoir… Je vous aurai prévenus !

F. F.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 23 Mar 2016, 00:30 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Sarah Conor a écrit:
seule une personne sous l'emprise du LSD serait capable
de vous narrer l'épopée,


Tu l'as dit bouffi ! Merci d'annoncer la couleur dès le début, ça évite de se demander si , bon je m'comprends.

Putain j'ai rien compris à cette histoire de ce cheveu de 4 cm entre le pouce et l'index appliqué sur une façade d'immeuble. Je peux avoir un dessin ?

Charlinator a écrit:
Si vous avez cinq doigts à chaque
main, comme moi, croyez-vous que ce soit le fruit du hasard ?


Pour tenir un cheveu de 4 cm ? ! Oui non ? Merde je donne ma langue au chat !

Décidément on ne veut pas laisser ce forum crever en paix de sa magnifique mort virtuelle, y a toujours un abruti pour remettre une pièce dans la machine et accessoirement me sortir de ma léthargie post mortem. En plus, il a dû grave chercher le topic dans la liste du forum, pour venir placer sa bouse new-âge holiste taga da tsoin tsoin pile poile dans sa cible. Ce qui dénote quand même un sens de la précision certain.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 23 Mar 2016, 15:51 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
l'abruti te répond il n'y a rien a comprendre,mais a faire l'expérience et si tu est pas trop obtu alor tu pourra comprendre.Mois qu'en je comprend pas je ne pense pas que que les autre sont des idiot ne serait ce que par curiosité je cherche a comprendre.il me semble que se forum est dédié au libre penseur mais peut être que je trompe. La libre pensée serait elle aussi soumi a des dogmes ?
je te souhaite une bonne journée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 23 Mar 2016, 19:12 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
P'tain, tu te fais assassiner d'entrée de jeu. Bon, le monsieur qui t'as agressé n'a pas appris la politesse. :oops:
Alors tout simplement, bienvenue sur ce Forum... :beer:
Puis considère que le pépère à des démangeaisons anales dès qu'on ne pense pas comme lui. Il ne lui faut pas grand-chose pour lui mettre la rosette en choux-fleur.
Image

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 23 Mar 2016, 23:36 
Glorbs
Glorbs

Inscription: 10 Oct 2010, 00:47
Messages: 718
Bonjour Charlot canard
Et d'abord il vient d'où ton copier/coller exempte de fautes d'orthographes ?
Bisous


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 23 Mar 2016, 23:38 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
De la planète gaga ?

Si vous ressentez un vertige dimensionnel, c'est le signe que vous aurez réussi à désactiver le redimensionnement
automatique, du moins temporairement :


Ce qu'on peut pas faire avec un cheveu dis donc !

Bon, y a aussi l'expérience de l'éjaculation par très grand vent à la pointe du raz, l'écume tout ça, tout ça, bref tout ça qui te revient dans la gueule, ça redimensionne aussi plutôt bien. Vous avez d'autres expériences de redimensionnement vous ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 24 Mar 2016, 00:49 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Bonsoir sananda et merci pour votre intervention.je suis enchantée de faire votre connaissance.je comprend que mes propo semble pas très simple a suivre.j'ai esseiller pourtant d'étre le plus clair posible.je vous dois une esplication je crois. tout d'abord sachez qu'il n'y a pas plus mécréant que moi je vous l'assure.Ce texte représente un condensé d'année de recherche. il y a deux écoles se qui croille en un dieux créateur tout puissant et se qui pense que les dieux ne sont que des fables et qu'ils n'existe pas. La réalité est tout autre appelez les comme vous voulez, des dieux, des phénomène de société, des civilisations, des cultures,des idéologies...
se sont des système de pensé qui se propage et on une réelle existence les nier ne permet pas de s'en défendre et de comprendre leur fonctionnement. j'ai vécu une expérience a l'âge de quinze an qui ma fait voir une dimension que le commun des humain ne peut concevoir normalement.Tout est partie de la et j'essaye de permettre a d'autre personne di accéder.Tenter de mettre en relation deux dimensions diamétralement opposées et vous comprendré.N'hesitez pas a me demander plus d'explication je suis a votre disposition.
Amicalement je vous souhaite une bonne nuit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 24 Mar 2016, 21:30 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Tout dépend du concept qu'on a du terme "Dieux".
Difficile de comparer les dieux romains avec les dieux sumériens, par exemple.
Le monothéisme a pris le dessus, et je me demande bien qu'elle pourrait être cette représentation contemporaine. Mis à part les ésotériques, qui croient aux Élohim, aux archanges etc...

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 25 Mar 2016, 04:17 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Bonsoir, imaginer que les dieux ou religion sont de véritable pathologie, ils ne sont ni virtuel ni organique, mais mental, sella peu s’expliquer il existe dans la maladie de creutzfeldt jakob une protéine défaillante qui affecte le cerveau en se faisant dupliquer pas des cellules. Ce qui veut dire qu'il n'ait pas nécessaire d'avoir un ADN pour se comporter comme un organisme vivent il suffit d’intégrer un organisme vivent pour acquérir ses propriétés, l'humanité en développent la penser à créer un espace mental une niche qui n’existait pas auparavant dans la nature, mais comme la nature a horreur du vide; Ça a créé un espace soumis aux mêmes lois qui saplique au vivent et auquel elle appartient. Une sélule infecter prend par et cause pour le virus qui la contrôle, si bien qu'ils ne forment plus qu'une seule entité et le virus utilisera les fonctions de la sélule pour son propre fonctionnement, les dieux font de même, les dieux anciens sont de ligner éteinte où les ancêtres métissé et muté qui on évolué jusqu'à aboutir aux dieux actuels toujours soumis à l'évolution et la sélection, n'ou billon pas qu'ils profilent de la penser de leurs hautes ; il est dangereux de nier leur existence cela me fait penser à l'époque où on ignorai l'existence des microbes et on parler de malédiction de miasme pour expliquer des pathologies infectieuses, savoir à qui on a réellement à faire permet de les étudier et de développer des moyens pour les traités, Pansez-vous que des personnes qui auraient le même niveau d'instruction que vous ou même plus et qu'ils auraient aussi un QI égal ou supérieur à vous puise s’embrigader dans des délires métaphysiques comme ça ? que sella puisse toucher une très grande grande parti de la population mondiale et pendant des millénaires sans véritable raison ? Ses un peu gros à mon gnou, méditer là-dessus bonne nuit et à demain,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 25 Mar 2016, 11:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Ca va Charly Connor ? Bienvenue au forum.

A l'occasion, tu pourrais tout de même préciser que tu ne fais ici qu'un résumé presque à la lettre de la mémétique de R. Dawkins et de l'école de sociobio-mémétologie contemporaine, où les dieux/religions sont comparés à des mèmes viraux (ou à des prions) se dupliquant entre cerveaux, etc. etc.
+
mélange d'ésotérisme buddhishivatampooonoriharissaparvati au curry.

:mrgreen: Du moins j'espère pour toi que tu es au parfum que les idées originales que tu proposes traînent dans la pire littérature scientificoche depuis > 50 ans, ainsi que dans les livres d'ésotérisme des éditions Fleuve Noir.

Ca par contre c'est original: " par exemple, le fait d'appliquer une poussée imperceptible avec un cheveu d'à peu près quatre centimètres entre le pouce et l'index contre la façade d'un immeuble, en s'obligeant à prendre pleinement conscience de la masse opposée à la force appliquée."

Vraiment original comme méthode pour prendre conscience de l'infini sidéral, du grand manitou, ou d'autres choses aussi essentielles que les huiles infinies.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 25 Mar 2016, 22:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Tu as voulu écrire "aussi infinies que les huiles essentielles" ? Non mais bon je ne dis pas ça pour couper les cheveux en quatre non plus, mais quand même.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 26 Mar 2016, 03:18 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Bonsoir Archie Cash Hillman. Merci pour votre accueil. je vous assure ne pas connaître se R. Dawkins et ses écrit . merci pour l'information. je crois qu'il y a un mal entendu si mer propos font panser a de l'ésotérisme ou emprunter a qui conque. Tout ma vie il ma semblé vivre dans un or-clos ou jais du mimer mes semblable pour mi intégré. je ne voie pas le monde avec vaux approche vaux certitude ne son pas les mienne et je me sent impuissant a me faire comprendre. Des enseignement que d’illustre personne on pus nous transmettre comme, Galilée, Darwin, Einstein... nous son montré des vois qui vont a l'encontre des idée de l'humanité et ? vous chercher toujours et a tout prix a ramener les chose a une conception humaine le savoir et la mais personne ne veut l'accepter. un enfant le comprendrai, un idiot comme moi la fait et j'essaie bien maladroitement de vous le transmettre. toute vaux certitude ne son pas la réalité mais l’idée que vous vous en faite. je citerai Albert Einstein. il est absolument possible qu'au delà de ce que perçoivent nos sens, se cachent des mondes insoupçonnés. Se que j’appelle la fonction de redimensionnement nous empêche de voir les chose telle quelle son. je suis heureux de voir que vous laver tester et il me semble que vous l'avers réussi avec succès. pour ma par je ni ai jamais trouver le grand manitou, mai seulement le moyen de voir les chose sen se filtre déforment. vous me redonner de l'espoir mais il vous reste bien des étape a franchir. Maintenant vous pouvez vous exercer a tout regarder dans votre quotidien dans leur véritable dimension. je vous promet bien des surprise.Bonne nuit a tous a demain,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 26 Mar 2016, 12:00 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Charly conor est une blague. C'est juste pas possible d'écrire ainsi, ce type de phote dortografe, sans le faire volontairement, ça sent le maquillage de grosse pouffe. :fr:

petit malin a écrit:
je vous promet bien des surprise.
Ca m'étonnerait fort !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 26 Mar 2016, 12:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Jean Foutre Premier a écrit:
Tu as voulu écrire "aussi infinies que les huiles essentielles" ?
Oups, mais oui !! Merci d'avoir relevé l'inversion des adjectifs. :D
C'est une énorme faute qui change profondément le sens du topic. Mea maxima culpa.

Jean Foutre Premier a écrit:
Charly conor est une blague.
Je crois aussi. C'est du Zartregu tout craché ...

Tu n'as rien à te faire pardonner Charly Conor. Pas de souci si strictement tout ce que tu écris a déjà été écrit ailleurs. Ca arrive souvent- Et puis vu que "Tout ma vie il ma semblé vivre dans un or-clos ou jais du mimer mes semblable pour mi intégré", qui te jetterait un caillou sur le crâne, hein ? Pas nous... Ne t'inquiète pas.

Citation:
Maintenant vous pouvez vous exercer a tout regarder dans votre quotidien dans leur véritable dimension. je vous promet bien des surprise.Bonne nuit a tous a demain,
Effectivement, si on arrivait à surmonter la perspective de notre vision bino/grand-angulaire, et voir les objets lointains aussi grands que les proches, à taille réelle proportionnelle... Y aura comme des surprises. :D

Ah, j'en profite. Exceptionnellement car on est tout près des 5000 signatures: pourriez-vous signer cette pétition, vous tous ? Chaque signature compte:
https://www.change.org/p/aidons-la-fami ... _signature

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 27 Mar 2016, 02:14 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Bonsoir a tous , le fou est de retour, je vous ai pas trop manquer ? Se soir j'ai la patate et je veux dire un grand MERCI, MERCI, MERCI,,, a Archie Cash Hillman grasse a sa culture il ma fait découvrir Richard Dawkins, je suis étai sur wikipedia un peu sur youtube pour vois se que trafiquer se type et a mon plus grand étonnement il reprenais tout les poins que j’avance, mais je me suis vite rendu compte que se n’étaie que des constat, simpliste qu'il n’apporte aucune analyse sérieuse et surtout aucune solution, Si je l'ai bien cerner il mais en opposition les religions et la science, il a rien compris ! Il a toute les information mais il vois pas la solution devant son nez, le problème viens des humain et de saïte merde de faculté de redimensionnement automatique qui fait prendre des vessies pour des lanternes, on peu pas y couper il faux la désactiver ci on veux pas pédaler dans la semoule, je savez que je n’étaie pas dans l’erreur mais maintenant j'en suis certain,
je m'adresse à Archie Cash Hillman le fait de désactiver la facultés de redimensionnement ne va pas te permettre de voir au bout de univers on a pas la capacité pour sa, mais sa dois t’aider à mieux comprendre des situation ou le rapport des dimension son essentielle a son analyse, vous connaissez tous les fables de la fontaine les animaux malades de la peste, ses un peu sa, La capacité a mieux relativiser les chose prend quelque jour ou quelque semaines,n'hésite pas a renouveler l'expérience,
Bonne nuit a tous,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 27 Mar 2016, 03:29 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Ouais je suis bien d'accord c'est une vraie quiche ce Richard, sérieux je le pense depuis longtemps, ce mec comprend rien à rien.

Sinon, j'ai une question. Est-ce que le fait de passer à l'heure d'été joue sur le redimensionnement ? Et c'est très sensé comme interrogation Charly si tu veux bien prendre la peine de regarder un peu la chose. Qu'est-ce qui se passerait si on avançait/reculait d'un siècle ou d'un milliard d'années au lieu d'une heure ? Ca fout les jetons tellement ça donne le vertige d'y penser.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 28 Mar 2016, 00:41 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Si on avançait d'un siècle ça m'arrangerait bien: prescription de toute dette et poursuite.
Ah dis donc, c'est ça le redimensionnement: on passe de X milliers de dettes à 0 en un simple tournage d'horloge dans la cuisine. :fr:

Charly conor a écrit:
Il a toute les information mais il vois pas la solution devant son nez, le problème viens des humain et de saïte merde de faculté de redimensionnement automatique qui fait prendre des vessies pour des lanternes, on peu pas y couper il faux la désactiver ci on veux pas pédaler dans la semoule, je savez que je n’étaie pas dans l’erreur mais maintenant j'en suis certain.

Comment tu fais ? Ce mélange de fautes sans logique aucune et de bouts de phrases sans erreurs ? :roll:

Charly conor = UDO = Roberte ! (j'ai gagné :beer: )

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 28 Mar 2016, 02:05 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Bonsoir , ha ha ha MDR ,Sa fait lonten que je ne resen plus de vertige pour se genre de dimension, apré avoir vécu depuis près de trois milliard huit cent million d'année j'ai pris conscience que a chaque génération je ne conserver que ma mémoire biologique en me donnent la chance de croire que chaque vie ai la première. Oups a j’oublier que tu ne le sait pas encor. Dit mois qu en tes deux brin d'ARN se son combiner pour former ton nouveau ADN de la premiere cellule de ton nouveau corp a quel moment tu a pris conscience ? Ca m'intéresse. J'ais trouver un article de presse.

http://www.lepoint.fr/invites-du-point/ ... 55_445.php

Chaque découverte renforse ma sertitude. Je sais pourquoi vous vous accroché encor a cette conception sivilationelle qui ne mène qu'à une impasse. il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. il n'est pire sourd que celui qui ne veut pas entendre. il n'est pire idiot que celui qui a décidé une fois pour toutes de ne rien comprendre.
A demain et bonne nuit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 28 Mar 2016, 03:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Corny charlot a écrit:
Oups a j’oublier que tu ne le sait pas encor. Dit mois qu en tes deux brin d'ARN se son combiner pour former ton nouveau ADN de la premiere cellule de ton nouveau corp a quel moment tu a pris conscience ? Ca m'intéresse. J'ais trouver un article de presse.

Ben chais pas mec ! Car moi j'ai la sensation que ma conscience émerge progressivement avec le développement cérébral et neural du foetus, et meurt avec le cerveau assez rapidement. Mais je n'expérimenterai ce point-ci qu'une seule fois à la fin de ma vie. Comme toi.

Et j'ai aussi la sensation que la 1re cellule de mon nouveau corps s'est formée non pas à partir d'ARN double brin recombinés mais bien plus de la fusion de 2 moitiés (1/2 + 1/2 = 1) d'assortiments de génomes d'ADN bien intègres, venant en ligne droite de papa et maman...
Mais peut-être es-tu une sorte de mitochondrie, de virus ou que sais-je conscient du "grand tout" que nul n'ignore, ivre du vertige de savoir que son génome est codé/répliqué de la même manière depuis perpet ? :mrgreen:
Pas moi. Ni ivre ni drogué, seulement un peu obsédé sexuel : Je ne suis qu'un bête vertébré placentaire issu de la sexualité cellulaire et copulatrice de paps et moms. Pas d'une infinitude de sagesse pré-bâchelaitière, nourrie de lectures disparates mal intégrées.

ps au cas où cela pourrait te consoler: moi aussi, à 10 ans, j'ai eu cette idée que peut-être à force de concentration je pourrais léviter. Je me suis concentré très fort sans succès. J'avais aussi eu l’idée géniale que peut être les atomes étaient des galaxies remplies d'autres mondes et tralala. Plus tard, je me suis aperçu de 2 choses presque en même temps:
1 plein d'autres enfants ont eu ces mêmes idées.
2 j'étais un enfant comme les autres en fait.
J'ai cessé de me croire exceptionnel assez vite par la suite. Ca fait du bien d'être un plouc comme les autres. :D

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 29 Mar 2016, 03:01 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Bon soir Archie Cash Hillman. Tout ce que tu dis ses ce que je pense mais avec une vision inverse de toi. tu vois les choses en te plaçant dans le présent mais heir c'était aussi toi et demain ce sera toi aussi, tu ne seras plu ce que tu a été mais tu nais pas encore ce que tu seras, que ça fasse une seconde où un trois milliard huit cents millions d'années ça n'y change rien. Tu conçois que tu aies un assortiment de gènes de ton père et de ta mère, plus que sa tu peux y ajouter leur parent et aussi toute ta lignée jusqu'à la première forme de vie et bizarrement toutes les lignées de toutse les vies aboutissent à la même. Une bacterie qui utilise la mitose pour se dupliquer tu peux la considérer comme immortelle ? La reproduction sexuée n'en est qu'une amélioration, la reproduction sexuer fait que le patrimoine génétique d'une espèce n'ait pas dans un seul individu mais répartit dans l'ensemble de lespésse. Pour me comprendre tu dois te placer en dehor du temps et surtout au début de nos existences et embrasser une vue d'ensemble au travers l'espace et le temps ses pour ça qui faut que ton cerveau soit capable de voir les choses dans leur vraie dimension on ne peut pas lire un livre en le commence la ou les dernier mot on était écrit il ne faut pas utiliser le présent pour chercher à comprendre. bonne nuit.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 29 Mar 2016, 19:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Si hier (ma succession d'ancêtres) c'était moi - je n'en disconviens pas - il se fait que je n'en ai aucun souvenir idéatif ni mental, autre que biologique, par héritage biogénétique. Et si hier c'était moi, je suis alors toi et tu es moi; nous sommes tous une même identité de par notre héritage commun et tralala.

:D Tu vois, j'ai bien compris ton discours mais il ne date pas d'hier... il date depuis bien avant l'hindouisme en réalité - car les hindous et pas seulement eux, avaient cette conscience du collectif, d'une entité vivante commune, d'une continuité du vivant. Avant même que la biologie ne vienne confirmer la continuité du vivant. Ainsi que les ramifications (non interfertiles) de la biodiversité.

Ton discours est cause entendue mais il ne me sert pas à grand chose si ce n'est peut-être pour émettre des discours humanistes, écologiques, etc. de haute volée new age... ou pourquoi pas genre "Star Wars", où nous faisons partie d'un tout universel. Que la force (vitale) soit avec nous, et patata.
Mais vu que je suis déjà humaniste et écolo, universaliste et ex-gigolo, j'ai depuis longtemps trouvé (pour moi-même) des raisonnements différents et plus scientifiquement utilitaires. Je n'ai rien contre ton discours, mais il ne me sert à rien. Je tenais juste à te rendre attentif que ton discours est plus vieux que moi...
Ce qui m'inquiète sont les signes de bipolarité de ton discours - pas le discours lui-même, qui est éculé, vu et revu mille fois, et dont je me contrefous. :mrgreen:

Charlot Corny a écrit:
Tu conçois que tu aies un assortiment de gènes de ton père et de ta mère, plus que sa tu peux y ajouter leur parent et aussi toute ta lignée jusqu'à la première forme de vie et bizarrement toutes les lignées de toutse les vies aboutissent à la même.

Les ancêtres de maman et papy sont inclus dans le lot, c'est dans l'exposé lui-même...
Mais je te rappelle tout de même que ce qui est en gras, même si tu as bousillé le sens de ce que tu voulais dire, est la base même de la biologie moderne.
Cela n'étonne plus personne depuis que la réplication/duplication cellulaire/génétique est un ensemble de processus assez bien documentés.
Mais je t'accorde que, même si on sait que les étoiles existent par milliards dans l'univers connu, on peut encore s'émerveiller en observant, nus comme des vers, une belle nuit d'été étoilée...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 29 Mar 2016, 20:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Ah bah ouais c'est certain ça ! On remonte même au temps immémoriaux du Big Bang où tout est dans tout, tout est là, tout était là, tout sera là où un truc dans le genre.

La question à deux balles, c'est pourquoi y a tant de sucre dans la bière ? Ca fait grossir putain ! Est-ce qu'y a un moyen de perdre du poids sans faire de sport et sans régime ? On pourrait pas s'inoculer des parasites qui boufferaient que la graisse en trop ? C'est horrible avec l'âge je deviens un gros porc, un bibendum dégueulasse. Je vais crever d'une saloperie cardiaque, faut m'aider Charly, ton truc peut quelque chose pour moi ? Je sais pas moi, par redimensionnement de mes cellules ? Non mais allo quoi ? !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 29 Mar 2016, 20:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Courir après ton destin pour perdre ton ventre bedonnant, tu as essayé ?

(explication de texte => jogging tous les 2 jours. Ton destin: faire 8 kilomètres)

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 29 Mar 2016, 20:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
C'est un truc qui marche bien ton histoire, mais j'ai dit : sans sport ! J'ai une inflammation chronique du fion, peux pas courir. Le premier qui se marre je lui pète les dents.

J'ai plus que Charly pour éviter l'AVC.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 30 Mar 2016, 01:00 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Bon soir Archie Cash Hillman, tu vois que je ne suis pas dans un si grand délire qu'il y paré, se qui me semble nous séparé ses que pour moi je considère que se qui fait ma personnalité ses mon organisme et pas ma pansée, je m’explique il ai vrai que nous pouvons avoir l’illusion d’être libre de panser mai si on y regarde de plus pré les faculté cérébrale comme les sentiments la peur la joie la colère ,,, tout sella ai instinctif programmé dans no gènes notre mode de résonnement, nos capacité d’analyse son trais encadré et dans tout se caillé des charge il me semble que la marge de manœuvre ai bien restrinte sen compté les influence sociale, culturelle et le vécu personnel il me semble que le libre arbitre est une illusion, la seule chose qui me semble vraiment être notre identité ses notre organisme qui non seulement se développe et se répare par lui même coordonne toute les fonction organique et moteur mais aussi l'intégration et léchage avec notre milieu et en plus produit cette fonction que l'on appelle la pensé qui nais rien en comparaison avec se travail titanesque que notre corps accompli et qui ne représente qu'une infime parti de ses foncions, Ses sur cette basse que je panse que l'on devrai considéré l'humanité en temps qu'organisme soumis au loi de la biologie plus tot que dans son apparence culturelle et sociale qui n'ai que la conséquence de sa biologie,

Pour jean Peuplut, tu va dire que je suis pas a une connerie de plus mai j'ai quelque chose pour toi, Essai de ne plus manger de céréales (pâte riz pain mais,,,) tout les gaminé ses bon pour les poule mai pas bon pour les primate nous y compris, Supprime le lait sauf ci il ai fermenté comme les yaourt (pas de crème désert ) ou les fromage qui contienne eux du lactase, supprime le poivre même en toute petite quantité,tu peu manger de tout et a ta faim sen exagérer non plus, ensuite prend un verre de jus de carotte (de 15 a 20 cl) par jour avec une gélule d'huile de foi de morue et une foi par semaine une ampoule de vitamine B 12 (1000 ug / 2ml ) se son des élément indispensable que notre alimentation moderne ne nous apporte pas suffisamment, tu maigrira et ton transit sera une merveille et adieux les inflammations, un truc ci tu a des hemoroide més du miel ses magique surtout si elle saigne,Bon courage en quelque jour sa devrai aller déjà mieux,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 30 Mar 2016, 02:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Fernan Satan, c'est toi ?

:D Et c'est reparti avec "le libre arbitre cela n'existe pas"...
Mais on s'en cogne du libre arbitre, tout comme on s'en fout de la "vertigineuse" différence entre la vitesse 0 d'une voiture à l'arrêt et celle juste après son démarrage...
Cette notion de libre arbitre est quasi religieuse. Que ce soit pour l'affirmer comme pour le nier ; c'est ta croyance, et tu ne peux pas la démontrer.

On a le sens pratique de nos jours: la voiture déplace sa masse progressivement de 0 à X m/s et on parle de palette de réponses comportementales, sous variables et contingences influant le circuit des décisions, etc. etc. Cela évite de sombrer dans les paradigmes gréco-romains, dans le ridicule consécutif à ceux-ci, où si tout est cascade de conséquences irrémédiables, par conséquent Coca-Cola était irrémédiablement prédestiné depuis le Big Bang, etc. etc. Descartes songeait déjà aux animaux comme des machines vivantes sans volonté ni conscience propre (sauf l'humain, bien évidemment...) toi tu ne fais que l'étendre aussi à l'humain.

Mais vous avez tort tous les deux. La conscience est déjà chez d'autres organismes sensibles, ainsi que des circuits décisionnels similaires aux nôtres. Notre conscience (l'ensemble de notre cognition) va de 0 à X progressivement, tout comme la masse démarre sous une poussée...

Si pour toi notre pensée est tellement liée à notre biologie, biologie qui est si similaire entre nous vu que nous sommes un organisme unique, pourquoi est-ce que je considère les "innovantes" réflexions que tu proposes si peu innovantes justement, si éculées et démodées (même si elles sont de nouveau en vogue) et si peu judicieuses pour quoi que ce soit ? (*)
Je devrais les trouver quasiment aussi géniales que toi, non ?
Ben non... C'est du sociobiologisme simpliste de base ce que tu fais. Tu réinventes l'eau tiède. Nous ne sommes pas le même organisme toi et moi, navré: nous sommes deux individus différentes. Cousins de la même espèce, certainement, mais 2 individus. Ta vie ne dépend pas de ma survie ni vice-versa. Pas dans l'immédiat ni obligatoirement.

Citation:
Ses sur cette basse que je panse que l'on devrai considéré l'humanité en temps qu'organisme soumis au loi de la biologie plus tot que dans son apparence culturelle et sociale qui n'ai que la conséquence de sa biologie,
Pfiuuu... et tu prétends n'avoir jamais lu de pamphlets sociobiologistes ? C'te blague..

Mais bien sûr gros malin: va donc régler grâce à la biologie les problèmes de logement, de droits du travail, les problèmes juridiques de droit de visite des enfants suite aux divorces, va...
Putain de remake de scientiste illuminé à la con que tu fais.

(*) ce sont des blocages mentaux: "les anciens Grecs" bloquaient sur la célèbre flèche qui aurait toujours la moitié de la moitié ad aeternam de la distance qui lui reste à parcourir pour atteindre la cible... :D Toi tu bloques sur la notion de "libre arbitre" qui t'empêche de comprendre que pas mal de comportements ne sont pas stéréotypés ni génétiquement programmés. Ils ne sont certainement pas libres de toute contrainte, ils sont issus d'émotions, d'influences environnementales et de contingences, passées sous notre réflexion immédiate et le traitement cérébral ... mais ils ne sont pas la réponse automatique à un stimuli ni à une programmation génétique: notre cerveau ne cesse de se remodeler et se restructurer, de vidanger et de renforcer certains points, notamment durant notre sommeil. Par ailleurs notre cerveau est l'organe le plus gourmand en énergie de notre corps, ce n'est donc pas qu'une partie infime de notre identité biologique comme tu le proposes.
je n'ai pas le même cerveau que toi, il n'est pas issu que de programmation génétique mais aussi de restructuration conditionnelle, je ne suis donc pas toi et tu n'es pas moi, dans les comportements ni les idées non plus.

En réinventant "l'homme machine programmée", ce sont des siècles d'avancées anthropologiques, sociales, neurales et biologiques que tu nies. Ce que font aussi les pires écoles sociobiologiques.

L'humain, pas seulement lui mais limitons-nous à notre espèce, est programmé pour faciliter l'apprentissage de cultures - n'importe laquelle, l'acquisition de langue maternelle - n'importe laquelle, de nouveaux rites, de nouveaux comportements. Cette souplesse, cette plasticité cérébrale, permet, pour le meilleur comme pour le pire, une adaptabilité et transmission bien plus rapide que ce permet l'évolution naturelle par préadaptations/sélection... nous n'avons pas besoin d'attendre qu'une mutation/variable nous permette d'hériter la connaissance d'une nouvelle langue clefs en mains, de la pratique du violon, de comportements pour mieux passer l'hiver: nous les inventons et nous apprenons, nous les modifions et nous les transmettons sans même sauter des générations, horizontalement... la révolution culturelle/cérébrale est horizontale, bien plus rapidement adaptable et transmissible que l'évolution naturelle darwinienne, avant tout verticale.

Revers de la médaille: si un insecte sait voler et chasser spontanément après sa métamorphose, bien pratique vu la brièveté de sa vie, nous avons besoin d'années pour apprendre le violon, de mois pour maîtriser une langue maternelle, et un aigle Harpye passera quasiment 2 ans avec sa maman... et pour apprendre à voler et pour apprendre à bien chasser, etc.
Comment peux-tu alors reculer de 2 siècles en proposant que l'être humain ne soit qu'une sorte de un robot prégrogrammé et conditionné par sa "biologie" seule... ? C'est du plus grand ridicule.
Nous sommes bien entendu le résultat de l'évolution darwinienne, et nous sommes strictement biologiques, mais une évolution et des changements qui ont résulté justement en notre plasticité, notre facilitation pour acquérir cérébralement du neuf, du culturel, du modifiable, du transmissible culturellement...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 31 Mar 2016, 02:17 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Archie Cash Hillman, Tes propos son curieux tu déforme tout se queje dis en halent pécher des concept qui y ressemble et tu me les attribut, bien sur que beaucoup de concept on déjà été aborder au cour des temps mais a cause de sa tu condamne un sujet au prétexte que quelqu'un en a fait une approche dans sa logique a lui comme tu le fait d’ailleurs, Il me semble que tu dit certaine chose qui non pas vraiment de sens, par exemple tu dit que notre espèce est programmer pour faciliter apprentissage et que la panser évolue et s’enrichit plus vite que pourrai le faire l'évolution, je crois que tu te rend pas compte de l'énormité de se que tu dit, Sais l'évolution qui a fait que notre espèce a la capacité de pouvoir panser par la structure du cerveau tu la même fait remarquer que les autre espèce avec une autre structure cérébrale n'avais pas la même faculté, Que tu te contre dise dans une totale illogique ne te dérange pas? Tu dit aussi que ci on étai un seul organisme on panserai de la même manière, d’abord sa ne veut rien dire regarde les jumeaux monozygote son génétiquement identique et ils n'on pas forcément les même opinion, De plus je croit que tu n'a pas compris mes propos et que tu les a interprété a ta sauce, je me répète, le patrimoine génétique d'une espèce et réparti dans l'ensemble des individu et pas dans un seul individu sella veut dire que toute les variante génétique qui existe dans une espèce ne se trouve pas dans chaque individu mai son échanger a chaque génération se qui fait que le patrimoine commun ne se trouve jamais dans un seul individu, ses pour sa que nous somme tous différent génétiquement en partagent un ADN commun , je croie que tu sous estime la complexité de nos organisme les propriété de la matière qui les constitue des lois biologique a l'interaction avec tous ses mécanisme et l'interaction avec son environnement la complexité et telle qu'elle ai bien en dehors de notre entendement et tes préoccupation socioculturelle font pale figure a quotter , De stupide bactérie on conduit la vie a draver des milliard d'année et on fait tous se qui ai vivent et se que nous somme a l'inverce on vois le pseudo génie humain nous mener a notre propre perte dans un claquement de doit, un conseil relis tout se que j'ai écrit tu te trompe sur mes propos,
Bonne nuit,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 31 Mar 2016, 04:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
8-) Je déforme tes propos parce qu'ils sont tout distordus. Seul moyen pour tenter de te remettre un peu en place, toi et tes idées géniales.

Redimensionneur a écrit:
Il me semble que tu dit certaine chose qui non pas vraiment de sens, par exemple tu dit que notre espèce est programmer pour faciliter apprentissage et que la panser évolue et s’enrichit plus vite que pourrai le faire l'évolution. Je crois que tu te rend pas compte de l'énormité de se que tu dit, Sais l'évolution qui a fait que notre espèce a la capacité de pouvoir panser par la structure du cerveau
Mais enfin mon gars, il faut freiner avec le chichon. Si tu ne piges rien à rien et que tu le confirmes en réécrivant ce que je viens de te dire... on ne peut pas expliciter. Il faut t'en prendre à tes géniteurs.

Citation:
Tu dit aussi que ci on étai un seul organisme on panserai de la même manière, d’abord sa ne veut rien dire regarde les jumeaux monozygote son génétiquement identique et ils n'on pas forcément les même opinion,
:mrgreen: Effectivement: un seul organisme pense de la même manière que "lui-même", c-à-dire lui-même... Qu'est-ce qui t'échappe là-dedans ?
Citation:
regarde les jumeaux monozygote son génétiquement identique et ils n'ont pas forcément les même opinion,
Forcément triple bourrin, puisqu'ils sont 2 individus avec chacun son cerveau propre, rempli de vécu et expériences propres, etc. ... et pas un même organisme ni un même individu. De même, tu es identique génétiquement pour moitié à tes frangins, mais vous n'êtes pas un demi-organisme de l'autre, ni un demi-individu.
Individu/organisme et similitude génétique sont 2 choses différentes.

Si tu en es à penser que 2 jumeaux monozygotes sont un même individu/organisme (pensant différemment :D), on ne peut rien pour toi. Rien du tout. Prends un exemple moins stupide et plus nuancé, par exemple les siamois: ils ont des organes communs ou reliés à des degrés divers de séparation inachevée, mais lorsque leur cerveau respectif est clairement individualisé et fonctionnel, ils ont chacun leur propre pensée, individuelle, ce sont 2 individus... et considérés comme tels. Le monde n'est pas un fatras de redimensionneurs dans ton genre, heureusement.

champion mondial d'évidences a écrit:
le patrimoine génétique d'une espèce et réparti dans l'ensemble des individu et pas dans un seul individu sella veut dire que toute les variante génétique qui existe dans une espèce ne se trouve pas dans chaque individu mai son échanger a chaque génération se qui fait que le patrimoine commun ne se trouve jamais dans un seul individu, ses pour sa que nous somme tous différent génétiquement en partagent un ADN commun
:D Nan, c'est vrai ?

Reviens dans X années. Tu es non seulement complètement à la masse mais il te manque quelques mois/années de réflexion pour te redresser un peu et repérer par toi-même lorsque le ridicule devrait te tuer... Ou peut-être ton outil de redimensionnement a-t-il besoin d'un peu de graissage ? Chais pas moi, essaye avec de la brillantine. Ca marche très bien pour lubrifier le chariot coulissant des CD audio. Allez salut !

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 04 Avr 2016, 01:28 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Je commence a mieux te cerner il me semble que nous ne pouvons nous rejoindre sur le poins de vue philosophique pour l’instant, car je pence que la réalités nais que la compréhension de se que je perçois dans ma capacité d’analyse, sen conviction définitive mais évolutive et sen préjuger,Tu donne des leçon et tu juge que se qui ne panse pas comme toi son des imbécile, Sache que dans l’histoire de l’humanité les conformiste on toujours traiter de fou se qui apporté une idée nouvelle paradoxalement se son les même qui défende ses même idée si elle devienne la norme, je veux pour preuve que la logique que la terre soi plate a été pour l'humanité une vision de la réalité qui a résister trais longent dans l’histoire des civilisations,
mais nous nous écartons du sujet de se forum, Se que je peux en dire ses que ci les dieux non que les dit hâter pour toute résistance ils on de beaux jour devant eux, Pour les combattre faut il encor reconnaître leur existence apprendre leur tactique et leur mode de fonctionnement pour espéré les vaincre, mais je ne vois ici que des croyant refoulé comme des enfant qui se rebellerez contre l’autorité parentale, Ne voiler rien de métaphysique dans mes propos je vois les dieux tel qu'ils sont réellement des conception idéologique évoluent et s'adaptent aux société tel des virus, la force des dieux réside dans le fait que toute les civilisation résulte de religions y apportent leur conceptions philosophique, Nos organisme on survécu depuis des milliard d'année et vous penser mourir a chaque jénération, Il serai temps de réviser votre conception existentielle, Car la plus grande force des dieux est d'avoir convaincu la plus par des humain pas seulement qu'ils leur devais tout mais qu'ils été mortel et de leur promettre l'immortalité sous leur condition, pour les autre le fait qu'ils reste sou l'influence des conception existentielle religieuse leur fait prendre leur ignorance pour un mystère métaphysique, Il ni aura pas d'éradication possible ci vous ne changer pas d'idée pour apporter une notion de cohérente dans la continuité de la vie et d'utiliser les même moyen que les dieux en dressent des temple pour y pratiquer le culte de la vie, La concurrence entre les dieux on fait mener par les homme temps de guerre fratricide dans le but de s’approprier le contrôle de l'humanité, Il est temps de vous révolté et de mener une gigantomachie, Il me faux trouver le moyen de soustraire suffisamment de mes semblable a l’emprise des dieux pour dressé une armée d’immortel , Souvenez vous de Charles Robert Darwin a Oxford Comment Wilberforce lui avait demandé s'il descend bien du singe par son grand-père ou par sa grand-mère, Tan d'idée moyenâgeuse son toujours considéré comme des certitude inébranlable encor aujourd'hui, Relisez tout se que j'ai écrit au premier degré sen essayer de réinterprété mes propos et ne serait ce que par curiosité suivrez le fil de mes idée alors vous comprendrai peut-être,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 04 Avr 2016, 10:37 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Mais mais oui, et platitude de la terre et les procès historiques et tralala... c'est comme d'hab.

Tout le monde dans ce forum, moi aussi, te suit sur la continuité du vivant et ses points communs... Tout le monde, puisque c'est la base même de l'évolution des organismes: modifiés à partir d'ancêtres communs qui divergent en rameaux puis in fine forment des espèces séparées. Tout le monde, tout le monde dans ce forum connaît le b à ba de l'évolution et de la biodiversité.

Là où je ne peux pas te suivre c'est dans le fatras de conneries (de découvertes pour toi) qui précèdent et qui suivent cela, où tu en arrives à ne même plus distinguer organismes/individus séparés les uns des autres... de continuité de la vie par ramifications à partir d'ancêtres communs.
Et il n'y a pas que là que tu déconnes.

Après, tu peux très bien - tu en as le droit - traiter le monde entier de conformistes qui ne comprennent pas tes idées révolutionnaires... c'est comme d'hab. Tes idées ne sont pas révolutionnaires, je t'avais prévenu dès le départ, et en fait d'idées ce sont surtout des confusions d'anthologie où tu mélanges des bribes de faits avec des cabrioles mentales indigentes.
Et tu en as le droit, mais ne confonds pas faits vérifiables avec conformisme. Ce que je t'ai rétorqué sont sans exception des faits biologiques élémentaires, rien de plus. Et bien évidemment, tu ne peux en réfuter aucun. Ne te reste que la plaidoirie habituelle, en synthèse: "Vous êtes trop conformistes pour comprendre mes idées révolutionnaires !". Compliments champion, on n'avait jamais lu cela...

Juste pour te dire: les athées ne se battent généralement pas contre les dieux comme tu sembles penser. Les athées sont souvent laïques et militent pour la préservation du "vivre ensemble", où le droit réciproque à croire ou ne pas croire est protégé. Certains ont des dents contre les églises, le clergé, les religions ou l'obscurantisme en général, mais rarement ils se battront contre "les dieux" puisqu'ils ne croient pas en dieu(x) ou s'en contrefoutent, ce qui revient au même. Pourquoi se battrait-on contre des pégases ? Mais peu importe, continue tes discours théâtraux, ta victimisation de pauvre incompris, cela me dérange pas.
Moi ce qui me préoccupe un peu, si peu, c'est qu'en lisant tes velléités révolutionnaires où tu aspires à changer le monde à toi tout seul grâce à tes idées << Rrrrrevolucionarias, Ché ! >> c'est que ça ressemble foutrement à une phase intense, maniaque, de surestime de soi bien accusée, caractéristique d'un type qui a des fluctuations de l'humeur. Je ne te traite pas de quoi que ce soit, mais si sous peu tu flanches et te mets à broyer du noir, essaye de te dire que tu peux peut-être tenter quelque chose contre ces fluctuations... On peut très bien vivre avec mais, chais pas c'est toi qui vois. Allez, salut.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 05 Avr 2016, 02:37 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Archie Cash Hillman Je t’arrête je panse pas avoir des idée extraordinaire je ne fait que défendre des idée que des personne extraordinaire nous son léser en héritage et je trouve pitoyable qu'en 2016 on en soi encor a se demander si il y a créationnisme ou évolutionnisme, un bourricot comme moi sen rend conte alors ses quoi le problème et ne me parle pas d’ignorance la majorité de l’humanité ne peu pas être gâteuse a se point il y a autre chose, un enfant le comprendrai, je ne suis pas contre le clergé n'y contre les croyant ils son pour mois des victime, tu ne te pose pas la question pourquoi tout ses croyant qui on pour beaucoup autan de d’instruction que toi se retrouve embrigader dans toutes ses religion ? , je veux m’attaquer au case de se gâchis même si sa semble dérisoire tel un Donkishot, je suis baptisé j'ai suivi des cour de catéchisme j'ai fait mes communion j'ai grandi avec des copine et des copain de toute confession ci aujourd’hui les conception judéo-chrétienne non pas d emprise sur moi il me semble que n’importe qui devrai pouvoir se soustraire aux religions, Rassure toi je suis très heureux et je ne suis pas tourmenter mais je ne serai jamais résigner, je panse que tu rajoute trop de concept a des chose qui son beaucoup plus simple que tu l’imagine, Il faux parfois ferre abstraction de beaucoup de chose pour y voir clair sinon on fini par si perdre, la notion ancêtre de race, de liguer, d'individu, ,,, se son des concept que nous avons apporté, ses notre vision anthropoïde, culturelle, des choses, ci tu fait abstraction de ses concept que tu regarde les chose de manière purement biologique tu y verra les mécanisme que nos organisme on mis au point les stratégie ,,, et tu retombera sur toi sur les civilisations le monde tel que tu le vois, ci je voie se que son les dieux ses par ce que j’ai suffisamment jeter au ortie des vérité inébranlable, Bonne nuit,


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 05 Avr 2016, 13:50 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7087
Salut bonhomme !
Ce forum a plus de 15 ans d'âge, un des plus anciens en francophonie où cette question est récurrente :
<< tu ne te pose pas la question pourquoi tout ses croyant qui on pour beaucoup autan de d’instruction que toi se retrouve embrigader dans toutes ses religion ? >>
Les raisonnements factuels et les sciences ont peu d'impact face à la foi, aux dogmes, aux croyances... tout un chacun l'observe. Mais le pourquoi c'est une autre question. Du coup la réponse que je te donnerais volontiers c'est celle que fournit n'importe quel toubib quand le patient lui demande le pourquoi de sa maladie incurable: "C'est Multifactoriel M'sieur!" (*)

Ca va peut-être te faire bondir, mais c'est la meilleure réponse possible quand on veut faire court et laisser le champ ouvert aux possibles : quand pas mal de pistes et de raisonnements, d'hypothèses, sont avancées sur un processus mental complexe, mal connu et bourré de complications nuancées et de cas particuliers. C'est de l'humilité. Mais si toi tu connais LA raison unique au processus de l'emprise de la foi et des croyances irrationnelles sur TOUS les gens divers, publie tes travaux car un Nobel en médecine t'attend...

(*) évidemment, le toubib répond cela aussi, et surtout, pour ne pas perdre trop de temps en balbutiements indéchiffrables.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le cimetière des dieux
MessagePosté: 06 Avr 2016, 01:53 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2016, 02:41
Messages: 23
Archie Cash Hillman Te moque pas il faudra bien que quelqu'un mette le doit dessus un jour, rien n'ai inexplicable,Ne rêve pas pour se genre de découvert ses une balle dans la tète ou se retrouvé égorger qui attend celui qui le découvrira mais sûrement pas le Nobel, Tu dit que ses multifactoriel pour moi sa me va ses pas incompatible avec mon idée mai il y a un dénominateur commun tu ne peu pas le nier, Pour mois se dénominateur commun en dehors de tout les autre facteur, ses cette conception qu’y fait que l'on pence être une identité avec une naissance une vie et une mort, Sa ses propre a tout le monde, Avec se concept chacun construit son résonnement philosophique, Sauf que pour mois se concept est faut du moins il n'est qu'une parti de la réalités qui elle ai beaucoup plus complexe, ce concept pour moi est viral et ai une partie de virus,Qu'en je te disais que pendant très longtemps on a considéré que la terre été plate ces par se que toi comme moi ci on regarde ver l’horizon on a vraiment l'imprécision que la terre ai plate et ci on ne connaissais pas les loi de la graviter on panserai que qui conque affirmerai quelle ai ronde ai complètement fous, De la même façon notre naissance notre vie et notre mort n'ai qu'un constat qui semble concret mais se n'ai pas la réalités, Imagine que tu sache que tu ai immortel que tu vie en simultanée des milliard de vie sous toute les latitude, dans toute les forme de vie, depuis des milliard d'années et que tout sa a de grande chance de perduré encor longtemps, Tu croix que tu adhérerai a une religion ? Je sait que cette notion ai difficile a concevoir par se quelle ne colle pas a la vision que nous nous faisons de la réalité mais pour l'avoir intégré je ne désespère pas que d'autres de mes semblable puis y accéder,je n'ai sûrement pas trouver les bon argument pour te l’expliquer mais je suis convaincu de se que je dit, Ci tu pouvait ressentir cette notion comme mois tu comprendrai, Bonne nuit


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 64 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com