Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 19 Sep 2019, 21:42

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La liberté par les armes
MessagePosté: 31 Déc 2007, 11:32 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 19 Sep 2005, 19:13
Messages: 132
Citation:
L’adolescente ne supportait plus les brimades de son père : Deux couteaux plantés dans le dos

Le Soir en ligne - jeudi 06 décembre 2007, 23:46

Mercredi soir, une jeune fille de 14 ans a poignardé son père qui était en train de faire sa prière, à Jemeppe-sur-Meuse. Il est mort quasiment sur le coup. L’adolescente a été mise à la disposition du juge de la jeunesse de Liège.
De petites habitations sociales au béton granuleux terni par la pluie, un terril sauvage, des rues aux noms d’arbres paisibles qui serpentent sur le haut de Jemeppe-sur-Meuse. Dans le jardinet détrempé, quelques hommes affichent des mines sombres. « Ziane, il avait un grand cœur, déclare un proche de la famille qui prépare le transfert du corps en Algérie. C’est terrible ce qui est arrivé. » « Une catastrophe », ajoute un voisin. Ce mercredi vers 19 heures, Fatima (prénom d’emprunt), 14 ans, a planté deux couteaux dans le dos de son père Ziane, 45 ans, qui était en train de faire sa prière. Il est mort quasi sur le coup.

Peu avant dans la journée, Ziane est venu chercher Fatima à son école située près du pont de Seraing. À son arrivée, il voit que sa fille est en communication au GSM. Le sang du père de famille ne fait qu’un tour. Il bondit. « À qui tu parles ? », demande-t-il à l’adolescente, selon les déclarations de cette dernière. Et le père d’arracher le téléphone portable des mains de Fatima pour vérifier le numéro de l’interlocuteur.

Selon la déposition que Fatima a faite aux enquêteurs, « son père ne supportait pas son mode de vie, ses fréquentations. Et, plus que tout, il ne pouvait tolérer que sa fille ait éventuellement un flirt, commente Philippe Dulieu, porte-parole du parquet de Liège. Il surveillait donc les amis de la jeune fille de 14 ans et l’avait déjà violentée car il n’aimait pas qu’elle ait un GSM ».

Mercredi après-midi, ce fut l’escalade. « En reconduisant Fatima à la maison, Ziane l’a traînée par les cheveux, explique Philippe Dulieu. Il l’aurait ensuite battue en lui donnant des coups de pied, alors que son fils et son épouse tentaient de s’interposer. Il est ensuite parti régler des choses à la maison communale. » À son retour, la pluie de coups a repris. Le père a saisi un manche de brosse avec lequel il a frappé sa fille à plusieurs reprises. Sur le visage et les épaules. « Le médecin légiste l’a confirmé », commente le magistrat.

Viennent 19 heures. L’heure de la prière. Très pratiquant, Ziane s’isole dans une pièce. Il dépose son tapis sur le sol et s’agenouille. Pendant ce temps, Fatima se dirige vers la cuisine. Elle empoigne deux couteaux de cuisine. Revient vers son père. Et, d’un geste décidé, la jeune fille plante les deux lames dans le dos de son père. Le sang se met à couler. Ziane s’effondre. Il meurt quasi instantanément d’une hémorragie interne.

Comprenant la portée de son geste, Fatima se met à courir. Elle sort de la maison, comme une furie, poursuivie par sa mère qui lui hurle : « Qu’est-ce que tu as fait ? Qu’est-ce que tu as fait ? » Le frère aîné frappe à la porte des voisins, un couple de retraités. Les deux enfants et leur mère entrent. « Fatima était hors d’elle », raconte Andrée Maes, qui a accueilli les deux femmes tandis que son mari appelait les secours et qu’un voisin tentait de réanimer le père poignardé. « “Tu as tué ton père”, a dit sa mère. “Tu sais pourquoi”, lui a répondu sa fille, se souvient Andrée Maes, les sanglots dans la voix. Fatima m’a alors montré les coups qu’elle avait reçus à la jambe et au bras. » « Mais pourquoi as-tu fait ça ? », a demandé Andrée Maes à la jeune fille. « Elle m’a répondu que son père la battait et que ce n’était pas la première fois, me demandant : “Vous n’avez jamais rien entendu ?” » Ensuite, elle a expliqué à la dame âgée que son père lui avait cassé son GSM en lui disant : « Tu n’es qu’une putain ! »

Avertie par les voisins, la police est très vite descendue sur les lieux. Un juge d’instruction a été désigné alors que Fatima a, pour sa part, été présentée à un juge de la jeunesse, qui a pris une mesure de placement à son égard, ce jeudi en début de soirée.

Dans le quartier, on ne comprend pas. « La famille est implantée ici depuis dix ans. Ils sont plutôt taiseux. Leur petit dernier vient nous dire bonjour tous les jours », déclare le mari d’Andrée Maes. « On se rend parfois des services sans se fréquenter. Leur fille est très serviable mais elle ne peut pas sortir beaucoup. Ce sont des gens très gentils, du moins sur le seuil. À l’intérieur, ça, on ne sait pas, poursuit la voisine, consternée par ce qui est arrivé. Un jour de folie, sans doute. »


Ce meurtre a fait peu de vagues en belgique, à l'inverse de celui de Sadia (info)

L'une a gagné une certaine liberté par les armes, l'autre a tout perdu en croyant jusqu'au bout pouvoir négocier...

Ici il s'agit de filles en proie à l'autoritarisme patriarcal mais ces cas se retrouvent régulièrement à la une lorsqu'une femme se fait massacrer par son ex- mari / fiancé / copain et ce après avoir porté une multitude de plaintes pour menaces de mort, coups, injures, harcelements...

Ces drames sont toujours mis en exergue lorsque la victime est celle attendue dans le rôle, une certaine forme de convention non dite, d'ordre naturel des choses...

Mais lorsque le "faible" se rebiffe, on le cite à peine comme si trop de publicité pouvait donner des idées de révolte radicale.

Le message officiel est "il faut laisser faire la justice" (plan de tolérance zéro contre les violences faites aux femmes) mais malheureusement cette justice est souvent réactive (la femme est morte, on juge l'auteur) et a peu de moyens légaux dans le domaine du pro-actif.

Pour lever toute possible ambiguité, ce post ne prône pas la justice personnelle, c'est juste une réflexion fugace sur l'information donnée au sujet de tels drames de société

Je termine par une note boufonne :

ce matin, un lapin a tué un (gros con de) chasseur....................

_________________
"Bien informés, les hommes sont des citoyens ; mal informés ils deviennent des sujets" A. Sauvy


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liberté par les armes
MessagePosté: 08 Jan 2008, 15:56 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 31 Oct 2007, 19:53
Messages: 65
dauphin a écrit:
Je termine par une note boufonne


Pas tant que ça.


Grand Absent, ce n'est pas un chat ici. Extrait de la Charte :

1 - Écrivez des messages qui apportent autre chose qu'une simple appréciation personnelle sans raisonnements. Les messages ne dépassant pas 8 mots sont rarement intéressants et instructifs.
2 - Abstenez-vous d'écrire pour faire acte de présence ou par besoin physiologique: c'est pas des chiottes publiques ici ! Abstenez-vous aussi de donner des "informations techniques" complètement louf.
Appliquez plutôt cette méthode éprouvée : si vous n'en savez rien, abstenez-vous d'écrire n'importe quoi, et si vous n'en êtes pas certains, vérifiez.

La modération.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La liberté par les armes
MessagePosté: 08 Jan 2008, 16:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Ca y est Le grand absent ! Nous sommes plusieurs connectés.

Pose tes questions sur la vie, les choses et les choses, et on y répond - service gratuit instantané.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 3 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com