Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 26 Mar 2019, 03:00

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 247 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 02 Déc 2010, 14:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Xpes a écrit:
Pour moi, "le fait que la variabilité au sein d'un groupe soit plus grande que la variabilité entre les groupes est la preuve" que le concept de race n'est pas pertinent, mais pas qu'il est inexistant.
Il peut y avoir une grande diversité au sein d'un même groupe. Cela n'empêche pas que les membres du groupe aient des points communs qui les différencient d'un autre groupe.
Si l'on met dans une pièce que des blonds d'un côté, que des bruns d'un autre, vous aurez peut-être une grande diversité parmi les blonds d'une part, et une grande diversité parmi les bruns d'autre part, il n'empêche qu'un blond ne sera pas pour autant un brun ou l'inverse.

=> En effet, si tu mets le groupe de manchots (sans bras) d'un côté et celui des non manchots de l'autre, il n'empêche pas qu'un manchot aura toujours un bras manquant.
Tu as tout compris, champion ! :beer:

__________

:D Hans, par pitié: n'embauche pas des (ces) gens(-là) du forum OZ ! Merci. Pas cool pour ici ni pour le forum OZ. Les nouveaux ne survivraient pas longtemps par ici avant de partir en claquant la porte, et ce sont les 2 forums qui perdraient des intervenants...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 06 Déc 2010, 12:47 
I don't feel well
I don't feel well
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Oct 2010, 16:14
Messages: 70
Citation:
Tiel, comme je n'ai pas trop de temps à perdre, contrairement à toi, je m'abstient désormais de lire tes commentaires. Donc tu peux perdre ton temps à d'autres choses certainements plus intéressantes pour toi que de répondre à un mec qui ne "capte" rien.
Pour les autres, je répondrai ce soir.
Henri


Ca s'appelle botter en touche.

Franchement, il n'y met pas beaucoup de bonne volonté cet Henri Manguy. Hormis certains passages, j'ai à peu près capté ce que Tiel essaye de lui faire comprendre dans son dernier post.

Je résume les choses comme je les vois : parler de race, c'est comme parler du Français moyen. Soit on prend un maximum de caractéristiques pour le définir (à supposer qu'il soit possible d'être exhaustif), et alors tout le monde s'y retrouve, même les "non-Français". Et c'est donc non pertinent. Soit on réduit le portrait à quelques caractéristiques caricaturales, et alors un tas de Français ne s'y retrouvent pas, et ne sont donc plus Français. Ce qui est non pertinent aussi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 06 Déc 2010, 14:00 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Phoebus a écrit:
Ca s'appelle botter en touche.

Franchement, il n'y met pas beaucoup de bonne volonté cet Henri Manguy. Hormis certains passages, j'ai à peu près capté ce que Tiel essaye de lui faire comprendre dans son dernier post.

Je résume les choses comme je les vois : parler de race, c'est comme parler du Français moyen. Soit on prend un maximum de caractéristiques pour le définir (à supposer qu'il soit possible d'être exhaustif), et alors tout le monde s'y retrouve, même les "non-Français". Et c'est donc non pertinent. Soit on réduit le portrait à quelques caractéristiques caricaturales, et alors un tas de Français ne s'y retrouvent pas, et ne sont donc plus Français. Ce qui est non pertinent aussi.

C'est en effet une très belle et ludique illustration que celle du Français moyen, ou comment construire un idéal type pour tenter d'y englober un maximum de monde quand bien même la pertinence qui se cache derrière est nulle!

Cependant le français moyen existe il a récemment été retrouvé par des scientifiques français spécialistes en club de football!

Image
Attention les enfants si vous le voyez fuyez le français moyen est un animal extrêmement dangereux!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 09 Déc 2010, 03:02 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 09:20
Messages: 234
http://zetetique.fr/index.php/forum/15- ... ntifique-r

Bonjour monsieur Henri Manguy,
un camarade de discothèque m'a aimablement demandé si je pouvais participer à vous donner un peu de réplique avec les autres. Étant moi aussi banni du forum Zététique où vous intervenez, je vous réponds par l'intermédiaire de ce forum-ci. Je fais court et sobre, et seulement sur un des points qui me semble des plus essentiels, que vous ne semblez pas du tout comprendre, mais alors pas du tout. C'est flagrant.

Je crains qu'appréhender ces problèmes de génétique opposée à des prototypes fantasmés ne soit une gageure difficile sans données chiffrées. Je tente le coup en restant très simple et incomplet (ne me le reprochez pas à moi, c'est vous-même qui en avez fait la demande), mais tout de même par des schémas sur mesure qui, bien que grossiers, symbolisent et remplacent assez bien les données chiffrées de distributions +/- homogènes par une présentation graphique: ils représentent indifféremment des pools génétiques de populations, ou des caractères, ou même des individus disséminés avec leur propre génome, c'est exactement pareil dans l'exemple.

Image
A est ici une population d'humains quelconque, avec ses variables - phénotypes et génotypes -, éparpillés dans une zone géographique délimitée.
Le carré noir est une toute petite parcelle de la population A, qui va migrer ailleurs (dans le schéma suivant).

Image
Vous avez ici population A et la nlle population B - des années ou siècles plus tard, comme vous préférez - , qui s'était séparée de A, et qui a multiplié ses représentants dans une autre région, à partir de son patrimoine génétique propre.
C'est ainsi - en simplifiant au maximum, en épurant pour vous le procédé puisque ces notions de pureté vous parlent sans doute plus qu'à moi - et sans aucun échange génétique entre elles dans le cas présent - que se forment les populations humaines que vous appelleriez des races, la race A et la race B. Juste ?

Les bonnes questions sont, maintenant, en restant uniquement sur le schéma proposé :
- d'après vous, est-ce que la race A a des traits communs et uniques différents de la race B, et la race B différents et uniques vis-à-vis de la race A ?

Votre réponse serait ici : "Oui ! On distingue même nettement leurs couleurs différentes, etc. c'est cela que je veux dire".

Mais la réponse de la génétique et de la biologie est NON. Non pour de multiples raisons.
- NON. Car la population la plus proche de la population B (proche parenté) - n'est pas A mais est en fait un pool génétique restreint, virtuel, qui peut se localiser vers le sud-est de la zone de répartition de population A. (c'est ainsi qu'on estime les zones géographiques de nos origines : par des recoupements de probabilités additionnées, sur plusieurs objets. Ce ne sont pas des races qui sont localisées, mais des tracés de nos ascendances estimés aussi géographiquement, lorsque possible)...
- NON, car groupe A pris ici en tant que "race" opposée ou comparée à "race" B, est un non-sens biologique et phylogéographique. Mathématiquement, la notion de races est déjà ici fracassée.
- NON, car tout le pool de B se retrouve dans A, et quasiment tout le pool de A se retrouve dans B ou nettement moins (mais pas plus ! C'est essentiel de l'intégrer) - selon la taille de l'échantillonnage populationnel qui est parti de A, ajouté à la dérive génétique/temps qui aura suivi, voire l'ajout de pression sélective.
- NON encore, car la population B migrante était un melting-pot d'Ascendances et souches diverses, pouvant venir du Nord comme du Sud, de l'Est comme de l'Ouest, chacun avec sa propre histoire génétique qu'il va transmettre à sa filiation. Ainsi encore, selon l'individu de pop B considéré, même des décennies ou des siècles après la séparation, il conservera traces de ses ascendances et acquerra de nlles contributions. Ces contributions, distributions, combinaisons en mosaïque, ces variabilités ou états alléliques, se retrouvent et s'étudient grâce à la génétique, certainement pas par la compréhension en races.
- Non, car on n'a encore retrouvé aucun "gène nouveau", exclusif ou propre à une population. Les différences sont ailleurs, autrement composées.
- Non, car ces paramètres (dérive et pression p.e.) qui varient la fréquence de distribution des allèles ne changent ni ces gènes ni la génétique humaine. Ces deux populations ne sont que redistributions variables d'un pool génétique commun, différemment redistribué. C'est ainsi pour l'espèce humaine, on n'y peut rien, vous n'y pouvez rien malgré vos envies de spéciations en cours... et les chercheurs tentent de mieux comprendre tout cela grâce à la génétique - et non grâce à la raciologie. A votre tour, tentez de distinguer les deux.
- NON, car si vous preniez n'importe quel carré de la population A, d'autant plus si sa taille est réduite, vous obtiendriez des populations chacune différente de la moyenne que représente A, c à dire la population complète, avec des fréquences alléliques autrement redistribuées sur chacun des différents échantillons, quel qu'il soit : que ce soit un couple, une famille, deux familles, des cousins, un quartier, une ville ou une région...

Inutile de s'éparpiller pour l'instant dans les flux migratoires et autres complications, je suppose insurmontables pour vous d'après le niveau où vous posez votre discours et puisque ceux-ci vous indisposent. Rien qu'ici, avec cette simplicité sans échanges génétiques entre populations, cela réfute votre simpliste, longue et inutile longue réponse, où en fait vous ne démontrez qu'une chose: vous ne comprenez rien du tout à ces problèmes complexes où les apparences trompeuses vous aveuglent et mutilent votre réflexion. Sans doute pas si simples que cela à visualiser, je n'en disconviens pas.

J'espère que ce petit schéma vous aidera à écarter quelques confusions. Cela intégré et bien en tête, car il n'y a pas que cela, devrait vous aider à mieux comprendre à l'avenir vos interlocuteurs et le langage qu'ils emploient.

_________________
"« Et bien oui, nous sommes des sociobiologistes. C’est un titre d’honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront les sciences. Les sciences actuelles sont près de leur fin. Notre tâche est de les saccager. » "
H. Rauschning


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 09 Déc 2010, 10:43 
I don't feel well
I don't feel well
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Oct 2010, 16:14
Messages: 70
Citation:
Mais il est clair qu’il y a eu dans le passé des populations humaines suffisamment isolées les unes des autres pour que des types étroitement apparentés se soient partagé des espaces géographiques clairement définis. On est quand même assez certain qu’il n’y a pas eu, dans le lointain passé de l’Homme, de populations de type “négroïde” en Asie centrale, ou de type “caucasoïde” en Afrique noire, pas plus que de type “australoïde” en Amérique du Nord ou “mongoloïde” en Europe de l’Ouest.

http://www.zetetique.fr/index.php/forum ... ue-r#17850

Bon apparemment, Henry Manguy suggère, au faciès, l'existence de quatre races . Ce qui est d'une folle originalité, je trouve. Je me demande quand même où il classerait les Malgaches, qui, si j'en crois ce que je lis sur Wikipédia, résultent d'un mélange de populations venues d'Afrique et d'Indonésie, mais qui, globalement, ont la peau noire et qui donc devraient être des noirs, si on souscrit à ce qui me semble être la vision de ce cher Henry (je vois de mes yeux à moi qu'ils sont noirs de peau, donc ils sont de race noire). :hein:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Madagascar


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 09 Déc 2010, 14:37 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 09:20
Messages: 234
On prend maintenant cette population B avec toutes ses composantes disparates et sa mémoire d'ascendances diverses, et on y ajoute le condiment pression sélective sur la couleur de la peau, ce qui donne ceci :

Image
Une population melting-pot dont les racialistes ne vont retenir que quelques traits d'apparence,. Voici d'ailleurs des types négroïdes tels que les comprennent les raciologues :
Image
Il vient du Sud de l'Inde celui-là. Cheveux frisés, nez épaté. Autre négroïde de la même région, très foncé de peau :
Image
Et celui-ci :
Image
Il vient d'Australie...
Autre négroïde, d'Ethiopie, au nez très épaté ? aux lèvres pulpeuses ?:
Image
Et encore une autre, lèvres très négroïdes et pulpeuses :
Image
La jeune Angelina Jolie, actrice américaine née à L.A., d'ascendance entre autres tchécoslovaque.

Le grand joueur de foot mexicain Leonardo Cuéllar, d'ascendance entre autres espagnole...
Image
... sosie et portrait tout craché du dernier empereur éthiopien Hailé Sélassié, d'ascendance éthiopienne impériale :
Image

Quelle race ces gens-là monsieur Manguy, tous noirs, de type négroïde ? Par les lèvres, le nez, la couleur, les cheveux ? Par l'ensemble des traits ? :fr:

Et deux "négroïdes" supplémentaires, de Madagascar comme le rappelle Phoebus :
Image
Et 3 négroïdes d'Indonésie supplémentaires, pour illustrer le bien-fondé de la race noire :
Image
Image
Image

Une Negrito des Philippines...
Image
D'autres, aussi des Philippines :
Image

Et ici, Monsieur Manguy ? Des bushmen noirs d'Afrique du Sud ? Des pygmées noirs d'Afrique centrale ?
Image
agrandir l'image
Pas de chance, il s'agit encore de philippins.

Les recombinaisons et dérives génétiques sont-elles plus amusantes que les races ou pas ? Dites oui, on vous fera rire avec des combinaisons encore plus amusantes. J'en ai plein mes archives, elles courent les rues, les plages, les villes et les îles.

Yeux bridés de philipienne négrito ?
Image
Hé non. Elle vient de Namibie, Sud de l'Afrique...

_________________
"« Et bien oui, nous sommes des sociobiologistes. C’est un titre d’honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront les sciences. Les sciences actuelles sont près de leur fin. Notre tâche est de les saccager. » "
H. Rauschning


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 09 Déc 2010, 20:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4018
Mister A a écrit:
et on y ajoute le condiment pression sélective sur la couleur de la peau, ce qui donne ceci :


Image

Ex-negroïde du Neverland mais vrai macabé

:mrgreen:

(pas pu m'empêcher)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 09 Déc 2010, 20:43 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
:fr: Tu as bien fait de l'ajouter. Il nous prend pour des cons ce vieux débris.
Vieux schnock qui nous prend tous pour des cons a écrit:
Une population melting-pot dont les racialistes ne vont retenir que quelques traits d'apparence,. Voici d'ailleurs des types négroïdes tels que les comprennent les raciologues :

Tu nous prends pour des cons, hé macaque ! Car ça :
Image
C'est quand même différent de ça, non ?
Image

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 10 Déc 2010, 15:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
OOOOH, quel sale raciste ce Geovathankull.
Allez Hans, mords-le aux mollets ! grrr grrr grrr

Wooden Ali a écrit:
Contrairement à ce que tu affirmes, l'apparition des groupes sanguins par mutation n'est pas antérieure au sapiens sapiens mais postérieure. la dernière n'est vieille que de quelques milliers d'années. Ces mutations peuvent même provoquer des incompatibilités sanguines pouvant être un frein à la procréation. C'est donc une différence de première grandeur puisqu'on peut la considérer comme étant l'amorce d'une spéciation (Tiel, dis-moi si je dis une connerie). C'est quand même autre chose que la couleur de la peau ou la conformation des paupières qui n'ont jamais interdit, si je ne me trompe, l'espèce humaine de se métisser.

Oui, ces variations sont apparues au cours de l'histoire humaine et se sont répandues dans les populations. Je comprends bien dans quel sens et intention discursive tu as proposé cette incompatibilité à Henri Manguy, mais de là à parler d' "amorces d'une spéciation"... il faut y mettre les freins et distances habituelles qu'impose le conditionnel ; ou alors accepter sinon que toute variable de l'humain pourrait être vue ainsi. Car si la couleur de peau ou des yeux était prétexte ou objet d'une barrière éthologique à la reproduction, ce serait pareil. Un prélude potentiel ou effectif à une séparation entre populations (l'ultérieure spéciation qui pourrait s'en suivre) n'est pas nécessairement biologique.

Les incompatibilités sanguines materno-foetales sont un pépin plutôt secondaire, accessoirement "immunologique". Et puis un seul couple, c à dire un homme et une femme de groupes sanguins différents, peuvent donner naissance à tous les groupes sanguins principaux (ceux possibles par les redistributions) parmi leurs descendants directs. Ces enfants seraient alors chacun des amorces de différentes spéciations ?!... Cet exemple par l'absurde illustre assez bien que cette idée d'amorce se résume à pas grand chose. Bref, vaut mieux bien avoir en tête que "en voie de spéciation" et surtout "amorce de spéciation" ne sont que des considérations subjectives, toujours spéculatives (dans le sens non péjoratif du terme), opératoires seulement dans une situation ou discours d'explications. Et qui ne peuvent s'objectiver (ou pas du tout), qu'a posteriori, une fois la spéciation [quasi] accomplie. Et encore, ce n'est pas toujours facile de déterminer entre ce qui est le (ou les) agent(s) responsables d'une spéciation, et ce qui est la conséquence d'une spéciation déjà accomplie.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 10 Déc 2010, 15:22 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Andrés Manuchiant a écrit:
OOOOH, quel sale raciste ce Geovathankull.
Allez Hans, mords-le aux mollets ! grrr grrr grrr

J'ai pas assez de Mordant en revanche le film Mega-Piranha oui aussi je propose comme punition de forcer cet sale raciste de Geovathankull à mater cette merveille cinématographique en entiers.

En plus le héros du film est une pure merveille raciologiquement parlant.

Image

Donc voili, voilou en plus comme je m'emmerde et que je suis en manque d'inspiration pour le travail que j'essaie d'avancer, je perd encore du temps à transferer ta réponse à Wooden Ali dans le forum de l'Observatoire Zététique (je n'emploie même pas à utiliser la forme abréger OZ c'est pour dire à quel point je suis névrosé)!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 10 Déc 2010, 15:33 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
M'enfin mon grand, calme-toi. Tu es sacrément solidaire comme gars, c'est un compliment et une qualité, mais tu ne travailles pas aux PTT. Tu n'as aucune mission et encore moins d'obligation de transférer nos posts ou nos conneries d'ici vers l'autre forum voyons. On répond ici à certains de là-bas, et pas de souci. S'ils viennent zeuter ils liront et y répondront, ou pas, et c'est tout, sinon tant pis. Tout cela n'a pas la moindre importance ; pas plus que de répondre à un intervenant inscrit dans ce forum-ci qui ne serait pas réapparu depuis des lustres, ce qu'on fait des fois.
Pas pour moi en tous les cas, qui réponds parfois à des gens décédés, et souvent aussi à moi-même.
:fr:

(mais je ne suis pas un ingrat, hein ! Merci et bravo pour le boulot bénévole que tu fournis et as accompli. Ne prends pas cela trop à coeur, tout de même. S'il fallait répondre à toutes les conneries qui ont été écrites dans le fil à Manguy ces derniers temps, tu serais débordé. Relax !)

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 10 Déc 2010, 16:23 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
T'inquiète je suis aussi relax qu'une barre à mine donc tout baigne et puis soit dit en passant j'ai de l'affection pour le boulot de postier, j'ai moi-même eu l'occasion de l'expérimenter brièvement (un de plus sur la liste de mes nombreux petits boulots) et franchement c'est tellement chiant et pénible de bosser à la poste aujourd'hui que c'est la moindre des choses que de rendre hommage à cette main d'œuvre laborieuse en jouant les facteurs virtuels entre forums virtuels eux aussi! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 24 Déc 2010, 06:56 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
En cherchant des photos pour l'enquête sur Aishwarya Rai, je suis tombé par hasard sur celle-ci - qui pourrait illustrer la difficulté à assigner quelqu'un à une population dès qu'on lui enlève les artifices typiques culturels et ethniques.

Image
Une brésilienne, antillaise, réunionnaise, italienne, malaisienne, tzigane, indienne ?
Ben non. Il s'agit de Samantha Harris, modèle aborigène australienne de 20 ans.

:D Je précise son âge au cas où, pas qu'on ait des ennuis - car elle a un visage de bébé assez trompeur, qui fait extrêmement jeune. On dirait une tête de bébé dans un corps de femme, c'est assez étonnant.
Image
Image

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 13 Jan 2011, 10:44 
I don't feel well
I don't feel well
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Oct 2010, 16:14
Messages: 70
Très joli sujet d'expérience(s) sur le thème des "Moeurs et coutumes sexuelles des Aborigènes d'Australie". Je me porte en tout cas volontaire, bien qu'avec un léger regret en ce qui concerne l'aspect glandes mammaires, qui pêche un peu par modestie. Enfin, on va pas faire le difficile non plus. 8-)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 19 Jan 2011, 09:23 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Raf Hillman
, je suis tombé par hasard sur celle-ci - qui pourrait illustrer la difficulté à assigner quelqu'un à une population dès qu'on lui enlève les artifices typiques culturels et ethniques.

En effet. C'est dingue : Le boomerang ca fait tout !
Je rigole,je rigole... m'engueule pas hein ? Tu sais combien je suis sensible.
Spendide représentante de l'espèce humaine en tout cas ! Et la seule chose que j'aurais pu deviner qui la démarque d'autres femmes c'est qu'elle est manequin.
J'ai remarqué qu'elles se ressemblaient toutes. Peu ou prou*. L'emergence d'une nouvelle race ? ? ! !
Eh !?

.../... En cherchant des photos pour l'enquête sur Aishwarya Rai .../...

Merde...T'as un sacré Job toi ! Comment on fait pour devenir Raf Hillman ?

* Pour ce qui concerne la proue je rejoins un peu Phoebus. Mais bon je chipote....J'ai déjà trouvé pire certains soirs de bringue !

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 19 Jan 2011, 20:38 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4018
Photo shop mec, c'est photo shop la nouvelle "race" !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 19 Nov 2011, 03:17 
New friend
New friend
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Nov 2011, 23:31
Messages: 2
'soir,

nouveau et se présente ainsi :

intrigué par ce forum depuis que je suis tombé dessus, j'ai appris à apprécier le ton :chaise: ...c'est pourquoi si je me permet ...il y a un truc dingue sur ce fil... :cut:

je doute de ce débat. Après avoir lu, et ce, uniquement la première page -car le reste doit à mon avis suivre dans le même sens- que le vrai problème dans l'histoire c'est pas le problème d'avoir une ou plusieurs race...

Quoi qu'il en soit, la race humaine (unique) est constituée du fait de personnes génétiquement unique avec comme unique divergence l'interaction environnemental qui modifie les gènes (ex=mutation)...d'où des "caractéristiques biologique" différenciées par l'évolution au sein d'un environnement donné..il apparaît evident que si l'on se base sur le concept de différences génétique, il existe plus de 7 milliards de races :fr: et que à chaque naissance, une nouvelle race est née :beer:

:chef: il ne faut donc pas amalgamer le fait que souligner que les différences existent soit du racisme car il me semble que le racisme serait litéralement le refus de la difference...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 19 Nov 2011, 04:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Salut et bienvenue
Merci pour ta contribution. Il vaut quand même mieux lire les topics: personne ne nie les différences entre individus dans cette discussion, ni même de différences de fréquences alléliques moyennes entre populations... le contraire serait plus qu'étonnant.

Citation:
de personnes génétiquement unique avec comme unique divergence l'interaction environnementale qui modifie les gènes (ex: mutation)
Ouh là, retour à la case XVIIIe s. C'est pas tout-à-fait comme ça, non.

ps: la mutation n'est pas un exemple de modification de gène. :D Mutation est en fait le mot utilisé pour dire "gène modifié", d'une cellule ou virus. C'est donc un excellent exemple de pléonasme, ou de synonyme si tu préfères.

Citation:
il apparaît evident que si l'on se base sur le concept de différences génétiques, il existe plus de 7 milliards de races
Tout-à-fait. Si l'on se basait stricto sensu sur "différences génétiques" , il existerait alors 7 milliards de races...
Mais ce n'est pas sur cela - stricto sensu - que se basent tous les racistes, ni les raciologues, ni le racisme scientifique.

Citation:
il ne faut donc pas amalgamer le fait que souligner que les différences existent soit du racisme[...]
T'inquiète, y a pas d'amalgame de ce genre.

... Il y aurait bien comme un noeud dans ta phrase, mais on comprend l'idée.

Citation:
[...] car il me semble que le racisme serait litéralement le refus de la difference...
Pas vraiment, non. Littéralement, il ne me semble pas du tout que les racistes *refusent la différence"...

C'est bizarre cette fatigue qui me vient en répondant. Une impression de retourner à la case départ. Pas de souci, ça me passera demain.

A+, et bienvenue encore

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 19 Nov 2011, 08:30 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
senior chicos de los ratichos
.il apparaît evident que si l'on se base sur le concept de différences génétique, il existe plus de 7 milliards de races


Oui.
Cependant faudrait pas imaginer que la variation au sein de notre espèce soit d'une richesse exceptionnelle. A nulle autre pareille dans le vivant. J'ai parfois l'impression que c'est ce qu'imaginent mes semblables (?! :cry: )
Limite c'est plutôt monotone l'humain. Ca manque d'imagination. :cry:
Tiens , pour te dire :
Des fois (aprés une picole) je me dis que je suis très semblable à GeorgesClouné... Ca me fout le vertige. J'ai peur. :beer:

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 20 Nov 2011, 13:34 
New friend
New friend
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Nov 2011, 23:31
Messages: 2
Citation:
... Il y aurait bien comme un noeud dans ta phrase, mais on comprend l'idée.


ah bon? c'est bien la première fois que l'on veux bien essayer de comprendre...cheers :beer:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 20 Nov 2011, 20:17 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Tsss.. ils n'essayent même plus ?
Les gens sont tellement cruels parfois, mon bon monsieur. Et flemmards. Ils ne font même plus l'effort de lire correctement ! Quel monde cruel.

@senior chicos de los ratichos
OK, j'ai pris note de ta confusion de forums. Pas de souci, je nettoie simplement les ressacs dans ce fil pour qu'il reste compréhensible.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Est il raciste de dire...
MessagePosté: 05 Déc 2011, 16:26 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Heil Raf Hillman et toute l'équipe.

Ce démontage des inepties racialistes m'a rappeler quelque chose qui m'a toujours agacé, à savoir les «raciologues respectables» présents dans les université, principalement les université anglosaxonnes. Je ne pense pas tant à des Rushton ou des Jensen, ceux-ci sont bien trop cons, je pensais plutôt à des zigotos plus malins et subtiles, j'ai plutôt en tête Henry Harpending et Gregory Cochran deux compères aillant récemment ouvert un blog.

Pour rappelle ces deux zigotos sont les auteurs de la thèses voulant que les juifs sont génétiquement plus intelligents que les autres populations. Par ailleurs Henry Harpending a même pris la défense de Rushton et enfin ce même Henry Harpending appartient également au HL Mencken Club, un club où règne un conservatisme certains sur fond de racialisme bon teint, on y trouve notamment des liens avec le journaliste Steve Sailer dont voici une des proses des plus parlantes.

Cela m'a toujours amusé car en général ces bonhommes sont parmi les sources les plus cités par les idéologues que l'on connait.

Interview Henry Harpending

Je te conseille vivement cette vidéo Raf Hillman car hormis quelques poncifs ce qui vaut le détour c'est la prose sur la sélection naturelle chez les juifs ashkénazes et la plus grande intelligence de ces derniers, affirmations gratuites se basant sans démonstration de fond. Le plus poilant est lorsqu'il se pose en sceptiques et en pourfendeur des scientifiques qui sont croyants (c'est-à-dire qui croient gratuitement à des choses non-avérées), c'est beau l'ironie!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Est il raciste de dire...
MessagePosté: 05 Déc 2011, 23:16 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Sinon désolé d'avoir pollué le présent topic en mentionnant ces illustres racialistes bien propres sur eux.

Mais je ne peux pas m'empêcher de mettre les assertion d'un Henry Harpending qui prétend qu'affirmer que «les races représentent une construction sociale» serait faux et que les dites «races» existeraient bel et bien, sans jamais cependant proposer un classement racial qui collerait avec la définition qu'il donnerait des dites «races». Et pour cause on en arriverait à dire que «races = populations» ce qui en dirait long sur la pertinence des classifications raciales.....

Il faut dire que Henry Harpending est un cas assez amusant car même si il s'abstient d'aller aussi loin qu'un Rushton (quoi qu'avec l'histoire des juifs génétiquement plus intelligents que les autres il a peut-être même dépassé le dénommé Rushton) il semble qu'il laisse parfois transparaître des préjugés racistes particulièrement croustillants comme j'avais pu le lire ici.

Citation:
In Frank Miele and Vincent Sarich's Race, an account is given by Henry Harpending of a resourceful young Bushman who repaired his Jeep by jumpstarting it with a rope, like a lawnmower. Harpending and his colleagues concluded that Bushmen were smarter than other Africans: "All of us have the impression that Bushmen are really quick and clever and are quite different than their neighbors. . . I expect there will soon be real data available from the Namibia school system" (p. 227). On the other hand, Lynn lists the average IQ of Bushmen, estimated from 3 studies, as 54! Lynn decides that this is a reasonable score by considering that it is equivalent to the average score of an American third-grader: "An IQ of 54 represents the mental age of the average European 8-year-old child, and the average European 8-year-old can read, write, and do arithmetic and would have no difficulty in learning and performing the activities of gathering foods and hunting carried out by the San Bushmen" (p 76).

Cela m'avait inspiré un dialogue imaginaire mais plausible qu'aurait pu avoir Henry Harpending avec le racialiste Richard Lynn:

Henry Harpending: Oh Richard tu as vu comme ce sauva.....euh je veux dire ce Bushman a réussi à réparer le moteur de ma Jeep? Dingue moi qui les croyait aussi cons que le nègre moyen!

Richard Lynn: Non les Bushmen ont un QI de 54 donc techniquement ils sont encore plus cons que le nègre moyen!

Henry Harpending: Euh 54 t’es sûr, parce que ça voudrait dire que les Bushmen sont mentalement attardés comparé aux fiers ary.....euh je veux dire aux valeureux caucasiens que nous sommes et comment des attardés auraient-ils pu survivre en milieu hostiles comme l’ont fait les Bushmen?

Richard Lynn: Ben en fait il faut d’avantage voir les Bushmen comme des gamins de huit ans plutôt que comme des attardés, des gamins de huit ans pourraient parfaitement survivre dans la nature et puis c’est pas tout à fait la même chose que des attardés.

Henry Harpending: Mais avoir une intelligence d’un gamin de huit ans à l’âge adulte c’est être attardé. Dire que ce n’est pas la même chose reviendrait à admettre qu’il y a différentes formes d’intelligence pas prises en compte par le QI.

Richard Lynn: Putain Henry tu m’emmerdes là, un peu plus et tu remettrais en question le fait que les nègres sont génétiquement cons t’as pas honte espèce de sale gauchiste adepte du politiquement correct?

:D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Est il raciste de dire...
MessagePosté: 07 Déc 2011, 07:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Hans a écrit:
Sinon désolé d'avoir pollué le présent topic en mentionnant ces illustres racialistes bien propres sur eux.

Bah non, tu as bien fait. Effectivement, ce Harpending est un autre débiteur de sophismes maintenant un flou sécuritaire entre les termes, les reléguant dédaigneusement au rang de synonymes. Tout comme les autres, même s'il tente d'édulcorer ses inepties par des sourires idiots. Il commence bien mal son speech sur la validité des races: par l'habituelle équivalence différences = races = populations = sous-espèces. Bref, le même discours que pas mal de racistes (et anti-racistes) tiennent aussi, au mot près.

A se demander si ce n'est pas la discipline ou les écoles de "psychologie psychométricienne" anglo-saxonnes et canadiennes (et/ou d'anthropologie aussi) elles-mêmes, qui participent à fabriquer toute cette clique de psychologues du racisme scientifique. Faudrait fouiner dans ce merdier, dans le demi-compost faisant cette matière et cursus, cette discipline dite "psychologie"...
(mais pas bibi, j'ai pas que ça à foutre)

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Est il raciste de dire...
MessagePosté: 20 Jan 2012, 17:50 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Tiens, je viens d'avoir la confirmation que Henry Harpending et son pote Gregory Cochran sont deux racialistes encore plus convaincus que ce que je pensais initialement: http://westhunt.wordpress.com/2011/12/28/rischs-conjecture/

Notons également qu'ils semblent vouloir étendre ce genre de merde héréditariste pour expliquer les différentes classes sociales: http://westhunt.wordpress.com/2012/01/13/class-caste-and-genes/

Pas la peine d'expliquer en quoi leurs modèles théoriques zappent aussi bien toute la complexité existante en génétique humaine ou en génétique tout cours ainsi qu'en anthropologie sociale et j'en passe (ce dernier point n'est même pas envisager ne serait-ce qu'une minute par ces deux connards). Je confirme donc qu'il y a sacré merdier à fouiller dans certains milieux académiques et pas qu'un peu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Est il raciste de dire...
MessagePosté: 20 Jan 2012, 19:12 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Putain je viens de lire un commentaire de Henry Harpending qui vaut son pesant de cacahuètes:

Du Con aka Henry Harpending a écrit:
US Blacks are more difficult to understand. They are by most accounts 20-25% European, 75-80% African. Why hasn’t gene flow overcome initial differences in, say, IQ? It depends of course not on the color of the ancestry but the IQ of the ancestry. What is the source of European genes in the US Black population and what was its IQ?

One stereotype is that it was Jefferson and other Massah’s exploiting slave women. At the other end of possibilities we have Linda Burton’s descriptions of underclass Black girls in (Altoona?) Pennsylvania seducing homeless men in order to have light skinned babies.

Bref Henry Haprending se demande pourquoi malgré une part substantielle d'ascendance «blanche» les afro-américains ont toujours un si bas QI (donc selon Du Con pourquoi ils seraient moins «intelligents»)?

Henry Harpending a déjà trouvé une «explication» des plus amusantes, ce serait parce qu'une bonne part de l'ascendance «blanche» des afro-américain serait le fait de blancs pauvres. Et comme on le devine parfaitement dans la présente prose de Henry Haprending, si ces blancs étaient pauvres c'est très probablement parce que ces dits blancs étaient génétiquement trop cons pour ne pas être pauvres! Et donc selon Henry Haprending si les afro-américains d'aujourd'hui sont moins «intelligents» c'est parce que la contribution «blanche» de leur génome serait essentiellement le fait de blancs pauvre donc de facto génétiquement cons (car si on est pauvre c'est génétique cela va sans dire)!

Cela me rappelle les vieilles thèses sur les miséreux Irlandais du XIXème siècle que les héréditaristes dépeignaient déjà comme étant génétiquement plus cons, voir même les considéraient comme racialement inférieurs!

Image

Mais non Henry Harpending n'est pas raciste et seul un esprit malsain pourrait penser que Henry Harpending s'adonne exactement à de la merde raciste de bas étage! :chaise:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Est il raciste de dire...
MessagePosté: 21 Jan 2012, 00:53 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Il n'a pas tort ce Harpending : un coup de rasoir d'Occam et on balance l'explication la plus simple et facile à comprendre.

C'est vrai que les irlandais sont des gens assez bizarres et particuliers :
Image
(peu de menton, type celto-irlando-ibéro-latino-minus-habens-évidemment-car-un-peu-du-Sud-et-un-peu-africains-donc-sauvages-des-cavernes)

Les écossais :
Image
(menton saillant, beauté anglo-teuto-saxo-germano-aryano-walkyrie-nordique-donc-qualité-suprême...)

"Le plus simple et moins compliqué doit toujours être privilégié."
proverbe zététicoué.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Est il raciste de dire...
MessagePosté: 21 Jan 2012, 20:21 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Raf Hillman a écrit:
Image
(menton saillant, beauté anglo-teuto-saxo-germano-aryano-walkyrie-nordique-donc-qualité-suprême...)

Putain c'est avec cette beauté aryenne que j'aurais du convevoir mes enfants! QUand je pense que je suis passer à côté de cette occasion d'avoir une descendance racialement supérieure je n'ai qu'une envie me couper les couilles à l'aide de deux tuiles!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 23 Jan 2012, 13:41 
Dressé
Dressé

Inscription: 08 Aoû 2008, 20:07
Messages: 349
En tant qu'Africain, ses propos m'ont vexe je suis alle faire mon test de QI. Bah il a tort l'ami car j'ai un QI de 145!!! Par contre, je comprends toujours pas pourquoi j'arrive pas a comprendre les mathematiques... Ca doit etre du au point qui me manquait pour avoir 146... :roll:

Sinon serieusement, c'est de la grosse merde que tout cela.

_________________
«C'est con un humain» Fernan, de la bêtise humaine, Éditions Nouveau Monde méta-matière


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 24 Jan 2012, 11:12 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
j'ai un QI de 145


Merde...Kestufou ici ? T'as passé les barrages ?!
Je croyais qu'on était limité à 130 ?

Sinon je suis content que ces cons pensent un peu aux ibères !
C'était une profonde injustice- limite raciste- de les avoir oubliés.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 24 Jan 2012, 11:57 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Frère Marcel a écrit:
Je croyais qu'on était limité à 130

Non on est pas limité à 130 mais à 13, tu as plus de 13 de QI Frère Marcel? Dégage! :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 24 Jan 2012, 12:12 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Non on est pas limité à 130 mais à 13, tu as plus de 13 de QI Frère Marcel? Dégage! :mrgreen:

Merde ... 14. !
Je vais demander une dérogation. J'ai des circonstances atténuantes ! SI !

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 24 Jan 2012, 21:36 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Il existe une autre solution pour toi Frère Marcel!

Car aujourd'hui la lobotmie fait des merveilles avec un peu de chance tu attendras le score de 2 tenu par Raf Hillman! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 25 Jan 2012, 11:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
avec un peu de chance tu attendras le score de 2 tenu par Raf Hillman!


2 ? Et merde ! Faut que là encore il fasse le malin ! 2 ? Ce serait le QI des matraques de CRS. Les nouvelles qui ont un processeur à reconnaissance de faciès.
Parait qu'elles reconnaissent un ibero-scandinave parmi 1000 congolo-britano-aryens sans coup ferir.
Enfin, « sans coup ferir » est une façon de parler....
Parait aussi qu'avec la version 2.1 ( 5 de QI) c'est le CRS qui sera aux ordres de la matraque (?!) …. :cut:

Ouais... J'avais songé à la lobotomie. Bien sûr.
Tant qu'à faire j'irai jusqu'au niveau QI 0.*
J'aimerais finir mes jours comme rocher à Gibraltar. Peinard.
Ou peignoir chez Jean Peplut, marcel sur naomi Campbell :arf2: ... Voire administrateur de ce forum ! :chaise:

*Tiens ? Ca existe un Qi négatif ?
Celui de Henry Harpending peut être ?
« …/...US Blacks are more difficult to understand »
Ouais... Moi aussi. Tu m'étonnes ! Doit y avoir des limites au delà desquelles la connerie devient « géniale » :hum:

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Le racisme "scientifique"
MessagePosté: 14 Mar 2012, 14:31 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Je reviens à nouveau sur les dernières bouses du blog de Henry Harpending et Gregory Cochran car ce qu'on lit en vaut vraiment le détour.

En effet Gregory Cochran confirme de manière flagrante qu'il est un eugéno-raciste de la pire engeance, ces deux derniers posts, l'un fantasmant sur un eugénisme de masse et l'autre sur l'infériorité intellectuelle et civilisationnelle des populations les plus pauvres, en sont un exemple flagrant.

Vous me direz qu'à la rigueur on s'en fout car ce ne sont probablement que des marginaux dans le monde des sciences et de la communication de la science au Grand Public.

Eh bien non que nenni!

Par exemple le prestigieux site de la revue de vulgarisation scientifique du Discovery Magazine héberge le blog d'un dénommé Razib Kahn qui transmet non sans enthousiasme et de manière plus ou moins subtile les idées des deux compères racialistes précédemment cités. Plus généralement contrairement à John Philippe Rushton et Richard Lynn, Henry Harpending et Gregory Cochran semblent jouir d'une certaine respectabilité et leurs thèses racialistes et bio-déterministes souvent cités comme étant de la «bonne science».

C'est intéressant et bien évidemment très inquiétant car nous avons donc là le possible retour en force de la pensée racialo-eugéniste dans le domaine de l'anthropologie elle-même. Tu disais Raf Hillman qu'il avait tout un merdier dans certains milieux académiques anglosaxons, eh bien j'ai la désagréable impression que ce merdier gagne dangereusement du terrain.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 247 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com