Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 19 Sep 2019, 21:45

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 15 Déc 2008, 15:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
LE VATICAN S’INQUIÈTE D’UN PROJET DE L’ONU SUR L’HOMOSEXUALITÉ

L’observateur permanent du Saint-Siège auprès de l’ONU a exprimé les réticences du Saint-Siège contre une déclaration plaçant sur un plan d’égalité les personnes, quelle que soit leur tendance sexuelle

02/12/2008 - Le Saint-Siège s’oppose à l’initiative lancée par le gouvernement français auprès des Nations unies pour lutter contre la discrimination envers l’homosexualité dans le monde. Lundi 1er décembre en effet, dans un entretien réalisé par l’agence de presse I.Media à propos des 60 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme, Mgr Celestino Migliore, observateur permanent du Saint-Siège à l’ONU, a pris ses distances avec un projet qui, a-t-il dit, vise à « demander aux États et aux mécanismes internationaux d’application et de contrôle des droits de l’homme d’ajouter de nouvelles catégories devant être protégées contre la discrimination, sans tenir compte que, en cas d’adoption, elles créeront de nouvelles et terribles discriminations ».

Il s’agit en effet d’un projet de « statement », donc pas une résolution, présenté par 47 États, mené notamment par la France, au titre de sa présidence de l’Union européenne. En septembre, devant la 61e Conférence annuelle des organisations non gouvernementales au siège de l’Unesco, la secrétaire d’État aux droits de l’homme Rama Yade avait annoncé ce texte, expliquant qu’« il s’agissait de lutter contre l’homophobie dans le monde et faire reculer la pénalisation de l’homosexualité ». Elle rappelait aussi que « 90 pays sanctionnent encore l’homosexualité par des peines de prison, et six d’entre eux prévoient même la peine de mort ».

Une nouvelle discrimination
Au Vatican cependant, on explique que ce texte en réalité ne porte pas sur la « dépénalisation », mais sur une « non-discrimination universelle ». « Personne ici n’est pour la pénalisation et la criminalisation de l’homosexualité », affirme un responsable de la diplomatie vaticane.

Le Catéchisme de l’Église catholique, note-t-il, s’y oppose d’ailleurs très clairement et exclut toutes les législations pénales violentes ou discriminatoires à l’égard des homosexuels. De ce point de vue, fait-on observer, la Déclaration des droits de l’homme présente déjà des instruments juridiques pour lutter contre cela.

Mais, selon le Saint-Siège, le projet français sous prétexte de combattre une injustice, crée en réalité une nouvelle discrimination, au plan universel « sans définir avec netteté le contenu » : « Il parle d’orientation sexuelle, mais ne dit pas ce que cela peut recouvrir : faut-il mettre toutes les orientations sexuelles sur le même plan ? »

"Instrumentalisation" possible
Trop ambigu (le texte parle de « préjudice », d’«exclusion »), il risque, craint-on à Rome, de donner lieu à une « instrumentalisation », qui irait contre d’autres droits fondamentaux, et notamment ceux de la famille. Ainsi, on pourrait attaquer tous les pays qui refusent de considérer l’union entre homosexuels comme un mariage, ou qui ne permettent pas l’adoption par des couples homosexuels. Car le texte, qui pose un principe de non-discrimination universelle, inviterait à intégrer dans tous les traités et textes internationaux la parité en fonction des orientations sexuelles : « Il faudrait alors relire toute la législation sur les droits humains à la lumière de l’orientation sexuelle », confie encore ce responsable.

En réalité, le problème central tient à la notion même de discrimination : à Rome, on explique que la discrimination doit s’entendre comme un traitement différent de situations égales, et non un traitement différent de situations différentes. « L'idée, ce n'est pas de créer une nouvelle règle de droit, mais à partir des textes existant, de créer une dynamique en faveur de la dépénalisation» de l'homosexualité, a réagi mardi 2 décembre à la presse, le porte-parole du ministère des affaires étrangères français, Eric Chevallier.

Isabelle DE GAULMYN, à Rome
© La Croix


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2008, 16:23 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
Saint Hilarion, patron des petits cons a écrit:
Trop ambigu (le texte parle de « préjudice », d’«exclusion »), il risque, craint-on à Rome, de donner lieu à une « instrumentalisation », qui irait contre d’autres droits fondamentaux, et notamment ceux de la famille. [/b][/color]


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2008, 17:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Oui. L'article plus haut est en quelque sorte déjà une réaction de la presse catho (source : La Croix).

Et encore d'autres textes pénaux en préparation, par l'Union Européenne cette fois-ci. En France, Suisse, et en Grande-Bretagne aussi, les délits ci-dessous étaient déjà pénaux depuis quelques années, aux amendes et années de prison considérables. Ce seront maintenant tous les pays de l'UE qui devront s'aligner et les insérer à leur tour dans leur législation nationale :

Racisme et xénophobie : des délits passibles de un à trois ans de prison

28/11/08

Le racisme, l'incitation à la haine, l'apologie, la négation ou la banalisation des crimes de génocide seront bientôt passibles de peines de un à trois ans de prison dans toute l'Union européenne, a annoncé aujourd'hui vendredi la Commission européenne.
Les ministres européens de la Justice se sont entendus ce vendredi pour instituer ces sanctions pénales dans leurs législations. Il aura fallu près de sept ans de négociations pour parvenir à ce résultat, a souligné le commissaire européen à la Justice Jacques Barrot, en présentant la décision à la presse à l'issue de la réunion.
«Le racisme et la xénophobie n'ont pas leur place en Europe, et ne doivent l'avoir dans aucune partie du monde», a-t-il souligné.
«Je salue l'introduction de sanctions sévères et effectives contre ces violations des droits de l'homme et des libertés fondamentales qui sont des principes communs aux pays européens», a-t-il ajouté.
L'accord punit «l'incitation publique à la violence ou à la haine visant un groupe de personnes ou un membre d'un tel groupe, défini par référence à la race, la couleur, la religion, l'ascendance, l'origine nationale ou ethnique».
Sera également punie l'incitation «par diffusion ou distribution publique d'écrits, d'images ou d'autres supports», en référence à l'internet.
Les Européens entendent également sanctionner «l'apologie, la négation ou la banalisation grossière publique des crimes de génocide, crimes contre l'humanité et crimes de guerre tels que définis par la Cour pénale internationale».
Ces peines pourraient n'entrer en vigueur que dans plusieurs mois, voire quelques années, le temps pour les pays de l'UE de transposer cette décision cadre dans leur législation respective.


Source : http://www.lalsace.fr/articles/show?id=446139


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2008, 19:45 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
"Christianisme, mariage et homosexualité", de Tony Annatrella.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Déc 2008, 23:37 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
Le Figaro du 28/04/04 :[i] "S'exprimant jeudi pour la première fois sur la question du mariage entre homosexuels dans le cadre d'un colloque consacré au bicentenaire du Code civil, Dominique Perben a déclaré : "ce mariage sera purement et simplement nul, car contraire à l'état du droit. Lorsqu'il parle du consentement entre les époux, c'est-à-dire de ce qui constitue le mariage, l'article 75 du Code civil précise que le maire reçoit "de chaque partie, l'une après l'autre, la déclaration qu'elles veulent se prendre pour mari et femme". Prétendre que la différence de sexe entre les conjoints n'est pas inscrite dans le Code civil est donc un mensonge. J'ajoute qu'une jurisprudence de la Cour de cassation a précisé une double condition pour qu'un mariage existe : que le sexe soit reconnaissable et qu'il diffère du sexe du conjoint.
A la question de Guillaume Tabard, journaliste au Figaro, sur la réaction en cas d'union effectivement célébrée, le ministre répond : "Soit le parquet fait opposition a priori à ce mariage et les intéressés devront saisir le tribunal compétent. Soit le parquet déclenche a posteriori une action en nullité." Quant à un éventuel appel devant la Cour européenne des droits de l'homme, "qu'il n'attende pas d'elle un jugement différent ! L'article 12 de la Convention européenne des droits de l'homme dit tout aussi explicitement qu'"à partir de l'âge nubile, l'homme et la femme ont le droit de se marier et de fonder une famille". [...]"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2008, 07:55 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2009, 21:02 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
Entendu sur France-Inter (podcast) d'après l'émission du 09/01/09 "la Tête au carré", de Matthieu Vidard (ré-écoutée sur internet) : Le cerveau homosexuel. Selon un article paru dans "cerveau-dico" de janvier 2009, de Catherine Vidal, on affirme que c'est un sujet sensible car il y a des différences de taille entre les découvertes et l'opinion (tabous...) D'après mes notes prises en écoutant (donc pas très évident), une revue scientifique suédoise publie les résultats d'analyses. Le cerveau des homosexuels serait comparable à celui des femmes, et celui des lesbiennes, à celui des hommes. La symétrie entre les hémisphères du cerveau est constatée dès la naissance. La faille du système, c'est qu'il y a eu peu de cobayes (environs 20). Ce résultat préliminaire invite à ne pas trancher, mais la recherche donne une orientation.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Jan 2009, 21:43 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Saint Puceau a écrit:
une revue scientifique suédoise publie les résultats d'analyses. Le cerveau des homosexuels serait comparable à celui des femmes, et celui des lesbiennes, à celui des hommes. La symétrie entre les hémisphères du cerveau est constatée dès la naissance. La faille du système, c'est qu'il y a eu peu de cobayes (environs 20). Ce résultat préliminaire invite à ne pas trancher, mais la recherche donne une orientation.

C'est de ca dont tu parles: "PET and MRI show differences in cerebral asymmetry and functional connectivity between homo- and heterosexual subjects"? Si oui, y s'agit d'un article pondu par deux chercheurs suedois du Kolinska Institutet, de Stockholm, en Suede (c'est fou ca: quel heureux hasard!), publie dans PNAS, une revue americaine (ou plutot: logistiquement americaine).

Question: on en avait pas deja un peu cause ici? J'deviens vieux (et encore plus con) => possible que j'me melange les pinceaux. Dans ce cas, faut etre tolerant ek les vieux. Bordel!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Jan 2009, 09:12 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Oui, l'article avait été vaguement commenté ici. Sans suite...

viewtopic.php?f=54&t=1854


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com