Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 19 Sep 2019, 21:40

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 24 Déc 2008, 13:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Source: Reuters, 23 décembre 2008

Le pape: danger homosexuel et forêt tropicale

Le pape Benoît XVI a dit lundi que sauver l'humanité des comportements homosexuels ou transsexuels est tout aussi important que de sauver la forêt tropicale de la destruction.

"[L'église] devrait aussi protéger l'homme de la destruction de lui-même. Une sorte d'écologie de l'homme est nécessaire" a dit le souverain pontife dans une allocution à la Curie, l'administration centrale du Vatican. "Les forêts tropicales méritent notre protection. Mais l'homme en tant que créature ne mérite pas moins".

L'église catholique enseigne que même si l'homosexualité n'est pas un péché, l'acte homosexuel en est un. Elle s'oppose au mariage homosexuel et, en octobre, un dirigeant du Vatican a appelé l'homosexualité "une déviation, une irrégularité, une blessure".

Le pape a dit que l'humanité devait "écouter le langage de la création" pour comprendre les rôles définis de l'homme et de la femme. Il a comparé les comportements hors des relations hétérosexuelles traditionnelles comme "une destruction de l'oeuvre de Dieu". Il a également défendu le droit de l'église à "parler de la nature humaine de l'homme et de la femme, et à demander que cet ordre de la création soit respecté".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Déc 2008, 18:58 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
Question à étudier.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Déc 2008, 00:42 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 31 Oct 2007, 19:53
Messages: 65
A quel titre ? On n'a pas lutté contre une inquisition pour s'aplatir devant une autre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 25 Déc 2008, 19:56 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
ça sentirait pas l'évangélique, ça ? :k2k:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Déc 2008, 00:31 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 31 Oct 2007, 19:53
Messages: 65
C'est bien ce que je disais.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Déc 2008, 08:00 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
"Le Grand Absent"

Je ne vois pas pourquoi une condamnation de ce type de discours papal serait comparable à la réeinstauration d'une forme d'inquisistion.

Condamnables, ces propos le sont quasi déjà au titre de lois contre la discrimination et l'appel à la haine sur des bases d'orientation sexuelles.

Relis bien cette phrase: il a comparé les comportements hors des relations hétérosexuelles traditionnelles comme "une destruction de l'oeuvre de Dieu". Il a également défendu le droit de l'église à "parler de la nature humaine de l'homme et de la femme, et à demander que cet ordre de la création soit respecté".

Imagine maintenant que l'église catholique apostolique romaine dont le chef incontestable par statut et "élu" à vie regagnerait le pouvoir temporel.

Qu'adiendrait-il de ces personnes "détruisant l'oeuvre de dieu"? (propos ridicules car, comme personne ne choisit son orientation sexuelle, celle-ci devrait donc être un attribut divin. Un "don" divin détruisant "l'oeuvre de dieu", c'est risible, mais soit).

Il n'y a pas si longtemps que les bûchers de l'inquisition se sont éteint et les effets de ces ukases catho sont encore bien visibles dans notre société (voir justement les discriminations subies par les homos). Des discours du type de celui que B16 vient de nous sortir n'ont d'autres buts que de jeter un fagot sur les cendres encore chaudes de ces bûchers juste pour voir si ils ne reprendraient pas, par hasard.

De plus, quand le pape se défend par avance des critiques qui pourraient être émises sur sa pathétique sortie, ("Il a également défendu le droit de l'église à "parler de la nature humaine de l'homme et de la femme, et à demander que cet ordre de la création soit respecté"), il devrait peut-être aussi penser à tous les procès que ses sbires intentent dès qu'un écrit, une affiche ou un film blasphème ses vérités, son krst, ses rites...

Le respect semble à géométrie variable chez les cathos!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Déc 2008, 23:47 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 31 Oct 2007, 19:53
Messages: 65
Lord Dralnar a écrit:
"Le Grand Absent"

Je ne vois pas pourquoi une condamnation de ce type de discours papal serait comparable à la réeinstauration d'une forme d'inquisistion.

Chacun a le droit de penser qu'il existe des comportements plus normaux que d'autres pour la simple raison qu'il existe des comportement plus normaux que d'autres.

Citation:
Condamnables, ces propos le sont quasi déjà au titre de lois contre la discrimination et l'appel à la haine sur des bases d'orientation sexuelles.

Est-ce que dire que la culture est préférable à l'ignorance serait un appel à la haine des ignorants ?

Citation:
Relis bien cette phrase: il a comparé les comportements hors des relations hétérosexuelles traditionnelles comme "une destruction de l'oeuvre de Dieu".

La nature a majoritairement prévu des modes de reproduction hétérosexuels. Le pape n'y est pour rien.

Citation:
Il a également défendu le droit de l'église à "parler de la nature humaine de l'homme et de la femme, et à demander que cet ordre de la création soit respecté".

Imagine maintenant que l'église catholique apostolique romaine dont le chef incontestable par statut et "élu" à vie regagnerait le pouvoir temporel.

Qu'adiendrait-il de ces personnes "détruisant l'oeuvre de dieu"? (propos ridicules car, comme personne ne choisit son orientation sexuelle, celle-ci devrait donc être un attribut divin. Un "don" divin détruisant "l'oeuvre de dieu", c'est risible, mais soit).

Si tu avais un minimum de culture religieuse, il te serait facile d'objecter à n'importe quel prêtre condamnant l'homosexualité que l'Evangile condamne l'hétérosexualité.

Mais la plaie du militantisme athée, ce sont les anticléricaux incultes.

Citation:
Il n'y a pas si longtemps que les bûchers de l'inquisition se sont éteint et les effets de ces ukases catho sont encore bien visibles dans notre société (voir justement les discriminations subies par les homos). Des discours du type de celui que B16 vient de nous sortir n'ont d'autres buts que de jeter un fagot sur les cendres encore chaudes de ces bûchers juste pour voir si ils ne reprendraient pas, par hasard.

L'Eglise catholique est morte. Nos sociétés sont protestantisées.

Mais les anticléricaux se croient encore au XIXème siècle comme les anars se croient encore au temps de la guerre d'Espagne.

Les anticléricaux adorent le pape. Ils ont besoin du pape pour avoir quelqu'un de précis à haïr.

S'en prendre à des Témoins de Jéhovah sans chef visible, à des escrocs du new age impalpables, à des adolescents qui vont piocher leur wicca un peu partout sans entrer dans une secte, cela leur semble une tâche surhumaine. Rien de tel que de vieux rites pour se rassurer. Quant à attaquer l'islam, vous n'y pensez pas : ce serait du racisme.

Citation:
De plus, quand le pape se défend par avance des critiques qui pourraient être émises sur sa pathétique sortie, ("Il a également défendu le droit de l'église à "parler de la nature humaine de l'homme et de la femme, et à demander que cet ordre de la création soit respecté"), il devrait peut-être aussi penser à tous les procès que ses sbires intentent dès qu'un écrit, une affiche ou un film blasphème ses vérités, son krst, ses rites...

Le respect semble à géométrie variable chez les cathos!

En quoi demander le respect de la nature comme celui des institutions serait incohérent ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2008, 00:38 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4057
Je propose de dégager à grands coups de pieds au cul cet abruti sans autre forme de procès.

Je vote POUR !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2008, 01:36 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
(Casquette de modérateur)

Grand Absent, la charte du forum commence par "Écrivez des messages qui apportent autre chose qu'une simple appréciation personnelle sans raisonnements." As-tu compris ce que cela signifiait ?

Apparemment, tu t'es bâti dans ta cervelle un épouvantail dont tu inventes les caractéristiques pour mieux les dénoncer. Tes jérémiades creuses sont donc un exercice sans grand intérêt pour les lecteurs.

Bien sûr, si tu accompagnais tes affirmations d'éléments concrets, cela serait une autre affaire : tu resterais en charte.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2008, 02:57 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 31 Oct 2007, 19:53
Messages: 65
Parce que ces appréciations ne peuvent s'adresser à Lord Dralnar, peut-être ?

Pourquoi le militantisme athée devrait-il être aux mains d'intégristes de l'athéisme pour qui l'Autre est le diable, comme sur n'importe quel forum de fanatiques chrétiens ou musulmans ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2008, 09:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Le Grand coprophage a écrit:
La nature a majoritairement prévu des modes de reproduction hétérosexuels. Le pape n'y est pour rien.

:mrgreen: C'est faux. La matière vivante a fondamentalement conçu la reproduction par mitose cellulaire (nucléaire et cytoplasmique), non hétérosexuelle donc. La méïose des organismes diploïdes est fondamentalement un succédané local de la mitose cellulaire. arf.
Fais le décompte de tes propres cellules de vermisseau coprophage, tu verras que le compte hétérosexuel n'y est pas.

De toutes manières, ce n'est pas par "la nature des choses" qu'on réfléchit sur les discriminations et la liberté sexuelle. C'est le dada aux mange-merdes que de réfléchir en ces termes : les mange-merde du vatican, tout comme les mange-merde d'autres institutions de chastes eunuques historiquement contre l'amour charnel, n'ont aucune leçon à donner à personne sur la nature humaine ni sur la reproduction. L'Humain est et devient ce qu'il se construit.

Le Grand coprophage a écrit:
En quoi demander le respect de la nature comme celui des institutions serait incohérent ?

Oui, en effet. Pas moins que de te chier dans les gencives, ce qui n'est pas du tout incohérent vu que t'adores bouffer la merde.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Déc 2008, 20:07 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
Définissons le danger, auparavant...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Déc 2008, 13:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Citation:
Justement, ne serait-ce pas ceci qui, au nom des concepts religieux, enfermerait la réflexion dans une logique purement de type religieux ?

Ouh là. Quelle phrase de pucelle. Je comprends rien !
:chef: Reformule-moi ça comme un vrai montagnard, cré bin dju !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Déc 2008, 16:14 
Avorton ridicule
Avorton ridicule
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Aoû 2008, 09:28
Messages: 402
Localisation: ici & là
Le droit naturel est le contenu de principes généraux, humains selon lesquels le droit des sociétés, des Etats existe et doit se référer en premier lieu. En un mot, il se situe au-dessus des règles juridiques élaborées par les législateurs. Ne pas respecter dans les lois, le droit naturel, c'est promulguer des lois injustes & inhumaines. De loin (pas de si loin que ça, mine de rien), le droit naturel se réfère au dogme de la création duquel découle l'ordre "logique" des choses.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Jan 2009, 00:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Saint Puceau a écrit:
Le droit naturel est le contenu de principes généraux, humains selon lesquels le droit des sociétés, des Etats existe et doit se référer en premier lieu. En un mot, il se situe au-dessus des règles juridiques élaborées par les législateurs. Ne pas respecter dans les lois, le droit naturel, c'est promulguer des lois injustes & inhumaines. De loin (pas de si loin que ça, mine de rien), le droit naturel se réfère au dogme de la création duquel découle l'ordre "logique" des choses. Ainsi, cela donne au droit naturel une essence quasi-divine, même un athée pourrait acquiescer les principes du droit naturel parce que le droit naturel garde toute sa valeur, même si on dit que dieu n'existe pas ; ce sont des choses auxquelles on ne "touche pas". Cela donne par exemple, dans une famille, il faut un papa et une maman, un couple, c'est un garçon et une fille, il faut faire des enfants pour les élever et pour reproduire l'espèce, garantir le droit de propriété, promouvoir la bonne marche sociale et morale de la société...... C'est une notion qui vient d'Aristote (le séminariste l'a assez répété). C'est une sorte de supra-morale reconnue (au départ) par tous.


C'est une étrange notion : ce qui est "naturel" n'est pas nécessairement bon. En vivant suivant l'ordre naturel paléolithique, on vit jusqu'à 30 ans environ en moyenne, et un enfant sur deux meurt avant l'âge de cinq ans. Et pourtant, suivant ce 'droit naturel' il conviendrait d'interdire les antibiotiques et l'agriculture... Un séminariste me rétorquerait que, "bien entendu", personne ne demande aujourd'hui d'interdire ces choses car ce ne serait pas raisonnable. Mais comment déterminer ce qui est raisonnable, utile et efficace sinon par l'examen objectif de la réalité? Cet examen, même selon des méthodes perfectibles, est suffisant en lui-même - les notions de "droit naturel" (ou de "droit biblique" d'ailleurs) sont inutiles.

Il s'agit de la même erreur que le "darwinisme social" : ce n'est pas parce que le "droit naturel" fait que les plus faibles sont éliminés qu'il faut transposer cela dans le système législatif des sociétés humaines.

Dit autrement, il ne suffit pas qu'une chose soit ancienne pour qu'elle soit souhaitable. Il faut qu'elle donne de bons résultats, ancienne ou non.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 15 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com