Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 16 Sep 2019, 05:01

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Femmes, sciences et inventions
MessagePosté: 05 Juin 2010, 20:41 
Ver de vase
Ver de vase
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 18 Juil 2005, 12:23
Messages: 17
Localisation: ici et là
Salut, sur un autre forum j'ai commenté une reflexion d'un intervenant qui pretend que:
Citation:
si on avait tennu les hommes à l'écart de l'éducation, on aurait une société sans toutes les inventions masculines.


je répond en disant que ce qu'un homme à découvert/inventé, une femme aurait pu faire pareil, il me répond en disant mais non parce que les femmes ne s'interessent pas à l'informatique/l'electronique/la medecine/autres trucs de mec au choix ... enfin bref je m'enfonce dans la discussion :mad:

je ne viens pas vous demander de lui répondre à ma place mais plutot de m'aider à voir et éviter les pièges d'une tel discussion, éviter la polémique tout en défendant mes opinions (y a des tutos quelque part ? :lol: )


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juin 2010, 03:32 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Aoû 2006, 02:40
Messages: 694
Localisation: Le parc zoologique
Les inventions masculines dis-tu ?

Tu connais des inventions masculines toi ?

Mis à part la masturbation masculine , je ne vois pas d'autres inventions masculines , moi.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juin 2010, 04:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Bah, y a pas de piège à éviter, y aurait plutôt à être bien consciente que tu discutes avec un imbécile. Un gars, homme ou femme, qui pense ainsi : mais non parce que les femmes ne s'intéressent pas à l'informatique/l'electronique/la medecine/autres trucs de mec au choix
... Est un(e) imbécile.

On ne discute pas de la même manière avec les imbéciles, il me semble. Si ? :mrgreen:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Juin 2010, 06:41 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
C'est toujours un tantinet débile de se lancer dans ce style de discussions.

Partir d'une hypothèse aussi invérifiable que " Si on avait tenu les hommes à l'écart de l'éducation..." ne peut mener qu'à des spéculation de café de commerce.

Le fait reste que la quasi totalité de nos sociétés sont patriarchales depuis la nuit des temps ou plutôt depuis que le role de l'homme est de chasser et celui des femmes de s'occuper des gosses et de la cuisine.

La seule donnée objectivable est que, depuis que les femmes ont la possibilité de mener à bien des études et de devenir "chercheuses", leurs résultats ne sont pas moins "bon" dans ce domaine que ceux des hommes.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Jan 2011, 17:08 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2009, 19:53
Messages: 34
Le seul être humain à avoir eu deux prix Nobel de physique et de chimie, c'est quand même une femme, Marie Curie.

_________________
Le christianisme, lèpre de l'Occident, corrompt de son souffle fétide, de ses doigts pourris, tout ce qu'il touche. La maladie, toute maladie, est sienne. C'est là, sa condition de possibilité, sa catégorie, sa jouissance. Son sexe, en somme. Le christianisme... Cette désolée gâteuse, cette vieille toute de deuil infini, cette navrante sorcière, qui ne mouille plus de lécher, et à quatre pattes, les ulcères de Job. Patrick Declerck


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Jan 2011, 18:03 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
C'est aussi le seul double prix Nobel avec 2 ovaires.

Corrélation positive entre ovaires et Nobel.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Jan 2011, 18:36 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2009, 19:53
Messages: 34
C'est aussi LA seule prix Nobel avec deux ovaires
Elle est morte d'ailleurs d'un cancer des ovaires

_________________
Le christianisme, lèpre de l'Occident, corrompt de son souffle fétide, de ses doigts pourris, tout ce qu'il touche. La maladie, toute maladie, est sienne. C'est là, sa condition de possibilité, sa catégorie, sa jouissance. Son sexe, en somme. Le christianisme... Cette désolée gâteuse, cette vieille toute de deuil infini, cette navrante sorcière, qui ne mouille plus de lécher, et à quatre pattes, les ulcères de Job. Patrick Declerck


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Jan 2011, 20:52 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
:fr: Ses ovaires sont mortes après elle ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Jan 2011, 18:01 
Mister Universe
Mister Universe
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Mar 2009, 19:53
Messages: 34
:lol:
Image

_________________
Le christianisme, lèpre de l'Occident, corrompt de son souffle fétide, de ses doigts pourris, tout ce qu'il touche. La maladie, toute maladie, est sienne. C'est là, sa condition de possibilité, sa catégorie, sa jouissance. Son sexe, en somme. Le christianisme... Cette désolée gâteuse, cette vieille toute de deuil infini, cette navrante sorcière, qui ne mouille plus de lécher, et à quatre pattes, les ulcères de Job. Patrick Declerck


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Jan 2011, 12:46 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Lord Lord Dralnar a écrit:
La seule donnée objectivable est que, depuis que les femmes ont la possibilité de mener à bien des études et de devenir "chercheuses", leurs résultats ne sont pas moins "bon" dans ce domaine que ceux des hommes.


Oui, on peut aussi observer, contrairement a une idée fort répandue, que la société méditerranéenne patriarcale a eut des gradations diverses au cours des temps

il y a eut des femmes savantes en grand nombre dans l'antiquité :
hypatie (lapidée par les chrétiens)est pratiquement la derniére femme savante de l'antiquité
le monothéisme dans tout sa splendeur, ensuite, n'a pas laissé trop de place aux femmes jusqu'a la fin du premier millénaire (et même quelques siècles au delà)

liste en exemple
Aedésia (5 eme siècle avant jc)
Aesara(3 eme siècle avant jc)
Amphicléia (2 eme siècle avant jc)
Arété ( 4 eme siècle avant jc)
Aristocléia
Aspasie
Axiothéa (-400)
Bitalé '(500)
Ptolémaïs (début du second siécle)
Théanô ( 4 eme siécle)
Thémista
Asclépigénéia (-450)
etc. etc. ... sources


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Avr 2011, 00:54 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 06 Oct 2007, 20:55
Messages: 67
Citation:
Partir d'une hypothèse aussi invérifiable que " Si on avait tenu les hommes à l'écart de l'éducation..." ne peut mener qu'à des spéculation de café de commerce.


et pour continuer dans la spéculation
Le tout est de savoir pourquoi elles se sont laissées écarté de l'éducation?
ou pourquoi on les a écarté?

sinon si ça intéresse quelqu'un!? c'est une femme qui a inventé le lave vaisselle, en 1886, l'Américaine Josephine Cochran.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Avr 2011, 01:57 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Capi a écrit:
sinon si ça intéresse quelqu'un!? c'est une femme qui a inventé le lave vaisselle, en 1886, l'Américaine Josephine Cochran.

Image
C'est bien plus ancien que ça ! Ah là là, ces cousins humains si prétentieux, qui croient avoir tout inventé...

Citation:
Le tout est de savoir pourquoi elles se sont laissées écarté de l'éducation? ou pourquoi on les a écarté?

:hum: On a tout de même quelques petites idées sur le pourquoi et le comment "cela" fut fait, puisque "cela" est encore fait, d'une manière ou d'une autre... non ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Avr 2011, 21:14 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 06 Oct 2007, 20:55
Messages: 67
Citation:
On a tout de même quelques petites idées sur le pourquoi et le comment "cela" fut fait, puisque "cela" est encore fait, d'une manière ou d'une autre... non ?


ah moi je sais pas, et connais pas le pourquoi! le comment, ou les prétextes utilisés je m'en balance un peu!là OK on les connait ou on devine
sachant bien évidement que le coupable s'il y en a un, n'est pas forcement l'homme, les femmes encore de nos jours comme tu dis, sont souvent, autant, si ce n'est plus, hostiles à une éventuelle égalité quand il y en a pas que les hommes eux mêmes


Ageasse
Citation:
le monothéisme dans tout sa splendeur, ensuite, n'a pas laissé trop de place aux femmes jusqu'à la fin du premier millénaire (et même quelques siècles au delà)

là justement c'est un des comment, mais sans généraliser abusivement, d'après ce que j'ai constaté moi même déjà en tout cas, de même au sujet de l'histoire de la burka en Europe par exemple, on remarque souvent que les femmes sont plus attachées à la religion, alors même que la religion et les monothéismes en particulier avaient disons peu d'estime pour ces créatures, considérées tantôt comme tentatrices , tantôt faibles, impures, tantôt diabolique, machiavélique etc etc que des qualificatifs charmants ....
alors est-ce que la religiosité des femmes est une conséquence de leur privation d'éducation, liberté ou est ce la cause de leur soumission, là est la question, ou encore une autre :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Avr 2011, 06:19 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
ah moi je sais pas, et connais pas le pourquoi! le comment, ou les prétextes utilisés je m'en balance un peu!là OK on les connait ou on devine


Des fois je me demande si ca n'est pas tout simplement lié au tour de biceps ?

Citation:
Capi :
sachant bien évidement que le coupable s'il y en a un, n'est pas forcement l'homme, les femmes encore de nos jours comme tu dis, sont souvent, autant, si ce n'est plus, hostiles à une éventuelle égalité quand il y en a pas que les hommes eux mêmes


En voilà un terrain glissant.
Il y a, il y eu , des lybiens pro Kadhafi, des communistes racistes, des scientifiques religieux, des noirs esclavagistes...
En contrepartie, il y a/eu des hommes « féministes », il y a/eu des blancs pour embrasser la causes des noirs...
Ainsi va le monde.
Pourtant, on devrait se faire une petite idée de ce qui est – pour l'humanité si elle a un sens - « bon » ?
Pour l'humanité ? Allons jusqu'à la vie.Toute entière.
C'est vrai, aussi, que biens des hommes (mâles) sont victimes de ce monde tel qu'il est. De la même manière, au fond, que le femmes.
La plupart d'entre eux en fait.
Ils ont peu à envier à leurs compagnes.
Sinon le fait que rentrant de leur corvée ils peuvent se défouler sur cette dernière.
Le tour de biceps te dis je...
C'est con. Ils sont dans la même galère et devraient ramer de conserve.Surtout avec de pareils bras.
Et , s'agissant "d'évacuer", un chien pourrait faire l'affaire.*
Citation:
alors est-ce que la religiosité des femmes est une conséquence de leur privation d'éducation, liberté ou est ce la cause de leur soumission


Les deux mon adjudant ! L'un et l'autre s'alimentent réciproquement.
La religion n'aura fait que préciser les contours des fantasmes d'une époque.
Je me prend parfois à rêver que leur incapacité- au moins leur difficulté (aux religions) a intégrer la modernité les condamnera à disparaître.
J'avoue être un bien piètre prophète. Et comme ma consoeur soeur Anne je ne vois rien venir.
Et si toutes les religions disparaissaient sans qu'on ait détruit leurs racines un autre arbre tout aussi tordu prendra sa place.
Il pousse déjà.


* Euh...C'est de l'humour.....................

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Avr 2011, 17:24 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 06 Oct 2007, 20:55
Messages: 67
Citation:
Les deux mon adjudant ! L'un et l'autre s'alimentent réciproquement.

La religion n'aura fait que préciser les contours des fantasmes d'une époque.

repos soldat :chef:
au delà des fantasmes nocturnes et diurnes, je pensait à plus concret, disant que les hommes ou leur musculatures, très appréciés et plus utiles à l'époque surtout s'agissant de défendre le groupe, le clan, servir ensuite la patrie, le rois, et le chef, en allant tuer et/ou mourir au champs d'honneur (ou d'horreur comme dirait Brel) méritaient des droits et privilèges supplémentaires sur leur nanas, qui elles pendant ce temps restaient bien au chaud à papoter avec la voisine au lieu d'aller nous inventer une Machine à Expresso


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2011, 09:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
:chef: repos soldat


Merci mon général !


Citation:
.../...qui elles pendant ce temps restaient bien au chaud à papoter avec la voisine au lieu d'aller nous inventer une Machine à Expresso


Ah , les feignasses !
Et c'est tellement bon un ptit café en rentrant du bowling*...

Sinon,
On peut faire une corrélation entre sexe et religion.
On peut aussi le faire avec l'éducation, le niveau social, le tour de biceps, la couleur du papier peint de la chambre d'enfant, etc.etc.etc.
Mais pour abonder dans ton sens (?) ne pas négliger le poids de la tradition.
(Tiens – dans ce tempo – j'aime la nouvelle pub de Kinder...)
A force d'être prise pour des connes les femmes (certaines) finiraient par s'y habituer....Certains mecs aussi.

Au résultat, ce que je vois, moi, c'est un incroyable gaspillage.
On a gaspillé (on le fait encore) quelle proportion de « notre » intelligence ? Déjà qu'il n'y en avait pas tant.
Que ce soit par la religion, le patriarcat ou le bicepsisme ? (Qui reviennent au bout du compte à la même merde )

* Incroyable la quantité de femmes qui s'y mettent.
Je suis pas sexiste . Non . Vous le savez bien... Mais là...Quand même...

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Avr 2011, 11:22 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 06 Oct 2007, 20:55
Messages: 67
Citation:
On peut faire une corrélation entre sexe et religion.
On peut aussi le faire avec l'éducation, le niveau social, le tour de biceps, la couleur du papier peint de la chambre d'enfant, etc.etc.etc.

Corrélations entre ces facteurs on en trouvera certainement, pas forcement dans le sens qu'on s'attend d'ailleurs,
l'éducation ou plus précisément l'instruction serait favorable à une baisse de religiosité? une augmentation du désir de liberté et d'égalité?


Moi je reste pourtant étonné que des filles hyper-diplômées ne se voient pas comme des égales, et restent bien attachées aux principes religieux les plus absurdes, entre autre celui qui les réduise à de simples sexes ambulants. On a souvent associé à fanatisme, misère intellectuelle et sociale, illettrisme, blablabla alors même que beaucoup d'exemples montre une autre réalité, le N°2 D'el Qaida est médecin le fameux docteur Al zawhri, que les 20 pirates qui ont participé aux attentats du 11 septembre étaient des gens qui ont tous suivis des études supérieurs, et tous étaient issus de familles aisés et éduqués, la plus part des membres des frères musulmans dans les pays musulmans restent parmi les plus éduqués et instruits, comme dans les sectes, les cathos traditionalistes, témoins de Jehova... on trouve des professeurs, et des intellectuels..

et pour revenir aux fantasmes, c'est bien le fantasme de certains "laïques", progressistes, humanistes ou rationalistes et machin"iste":mrgreen: que de considérer la religiosité ou le fanatisme comme conséquence d'une certaine ignorance

Voici des images de nanas la plus part des étudiantes d'école de médecine et autres regroupées pour l'occasion, elles manifestent pour le départ du président Abdellah Salih considéré comme dictateur et anti démocratique, rappelons que le Yemen n'est pas une république islamique et que rien n'oblige ces filles à se vêtir ainsi, à part leur conviction et pour certaines rester dans la norme, qui n'évolue guère

Image

Image

Citation:
Que ce soit par la religion, le patriarcat ou le bicepsisme ? (Qui reviennent au bout du compte à la même merde )


mais bon, si on isole pas vraiment la cause(surement plusieurs d'où l'impossibilité?) la merde restera bien, et la religion avec ce qu'elle de plus moche, conséquence ou/et cause à la fois aura encore de beau jours devant elle.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Avr 2011, 09:13 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
mais bon, si on isole pas vraiment la cause(surement plusieurs d'où l'impossibilité?) la merde restera bien, et la religion avec ce qu'elle de plus moche, conséquence ou/et cause à la fois aura encore de beau jours devant elle.


Sûrement plusieurs.... Oui. Il y a mille "raisons" d'être con et au moins autant de façon de l'exprimer.
Ca confine presque au merveilleux !

Un lien entre éducation et religion ...
Je suis, comme toi, étonné de découvrir (par ex) un ingénieur dans les rangs de la secte du mandarum. Ca me la scie.
Tout est possible semble t il ?
A rebours il y a des gens peu "instruits" ( selon nos normes "académiques") qui pourrait refourguer du bon sens à bien des énarques....
Mais, trés globalement, si j'en crois les rares statistiques et ma pauvre expérience il semble bien que l'instruction soit un des rémèdes à la connerie (d'une manière générale. religieuse en particulier ) ?
Sans doute ne suffit elle pas.

[ Qu'est il arrivé à Raf Hillman ?
Serait il parti en congés sans me faire signer sa demande ? ]

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Avr 2011, 19:46 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Marcel, ce que tu dis plus haut ça peut très bien être compris comme ceci: très globalement (merci pour la majorité...) - les gens moins instruits sont plus cons que les plus instruits. Et vu que l'instruction peut assez facilement se mettre sous équation par les années moyennes d'écolage public par exemple, ce que tu dis revient à dire que les anglais ou les français sont globalement moins cons que les boliviens et les syriens, ceux-ci à leur tout globalement moins cons que les gabonais et les rwandais.

:chaise: Je te laisse toute liberté pour tenter de rattraper tes propos... pour le moins merdiques si on les comprend à ma manière. Y en a-t-il une autre ? Pour t'aider à ce faire je t'invite à réfléchir sur la raison pour laquelle les gens instruits comme moins instruits n'ont pas encore jugé fertile de rendre synonymes ce "manque d'instruction" et "plus de connerie". Ce qui ferait une économie de mots et de moyens, n'est-ce pas ? En ces temps de crise énergétique, les économies de bout de chandelle seraient bonnes à prendre.

Marcel a écrit:
A rebours il y a des gens peu "instruits" ( selon nos normes "académiques") qui pourrait refourguer du bon sens à bien des énarques....
Mais, très globalement, si j'en crois les rares statistiques et ma pauvre expérience il semble bien que l'instruction soit un des remèdes à la connerie (d'une manière générale. religieuse en particulier) ?

Je ne le crois pas du tout cher ami. Ni d'une manière générale ni religieuse en particulier.

Tout dépend de ce que tu appelles connerie ou instruction bien évidemment, et comme je n'ai pas connaissance de potentiomètres valables pour mesurer ou évaluer la connerie (la sienne propre surtout), je mets ça sur le compte de la tienne en particulier, de la nôtre en général....
Mais admettons que "la connerie" soit jaugeable par quelques marqueurs (comme la religiosité l'est en quelque sorte) : il me semble au contraire que connerie et instruction sont presque complètement indépendants l'un de l'autre, et au mieux il n'existe qu'une corrélation positive (+ encéphalisation => + connerie) entre encéphalisation et connerie donc, et non pas entre instruction et connerie. Corrélation peut-être fortuite pour le dernier cas, mais aucune espèce de remède (causal) ni même de corrélation pour le premier. L'instruction, je le crains, n'est pas du tout un remède contre la connerie. Si c'est ce à quoi il a voulu rendre attentif, de ce point de vue je suis assez d'accord avec Capi. En effet, c'est une sorte de croyance de certains rationalistes que de relier causalement religiosité à instruction. Encore plus dogmatique si on parle de + d'instruction => - de connerie. :D

Image
"Hi hi hi hi, comme je suis drôle et intelligent ! Hi hi hi, gruiiiik gruiiiik. Hin hin. " (1)



Image
"Tchloc ! " (1)

Il ne faut donc pas trop se faire de soucis pour la survie de la "connerie" : très mutabile, redoutablement adaptabile, elle s'incruste dans tous les milieux grâce à sa bile à fort pouvoir d'adhérence adaptative. Elle est particulièrement répandue et bien incrustée dans les hautes sphères de l'éducation, du savoir, de la connaissance scientifique, politique et académicienne.

Image
Les poux des baleines adhèrent à n'importe laquelle, un peu de la même manière dont la connerie humaine adhère à n'importe qui, peu importe son milieu social et son niveau d'éducation. La baleine doit fournir de gros efforts pour tenter de se débarrasser de ses parasites ? Nous aussi respectivement pour notre connerie parasitaire.

(1) J'ai mis deux illustres exemples de types particulièrement instruits mais cons comme c'est pas possible. Pourquoi ces deux-là ?
Disons qu'en dépit de leur manifeste connerie, ils ont un côté très avenant et un indéniable sens de l'humour. Je suppose qu'une soirée avec ces deux-là sera plus marrante qu'avec d'autres illustres personnages moins cons, mais nettement plus chiants.

Capi a écrit:
Moi je reste pourtant étonné que des filles hyper-diplômées ne se voient pas comme des égales, et restent bien attachées aux principes religieux les plus absurdes, entre autre celui qui les réduise à de simples sexes ambulants. On a souvent associé à fanatisme, misère intellectuelle et sociale, illettrisme, blablabla alors même que beaucoup d'exemples montre une autre réalité, le N°2 D'el Qaida est médecin le fameux docteur Al zawhri, que les 20 pirates qui ont participé aux attentats du 11 septembre étaient des gens qui ont tous suivis des études supérieurs, et tous étaient issus de familles aisés et éduqués, la plus part des membres des frères musulmans dans les pays musulmans restent parmi les plus éduqués et instruits, comme dans les sectes, les cathos traditionalistes, témoins de Jehova... on trouve des professeurs, et des intellectuels..

Si c'est le constat d'une réalité que tu observes, pourquoi t'en étonner ?
Pour ma part, ce qui m'étonne un peu dans ton discours est la simplification que tu fais de ce que ces croyantes pensent de leur propre croyance ; qui est probablement très différente de ce que tu écris ici, simplifiée, passée par ton filtrage. Pourquoi t'étonner que les faits observés contrastent ou défient ce que tu penses qu'elles pensent d'elles-mêmes et de leur religion sous leurs propres verres filtrants, par ce qu'elles devraient en penser à travers le tien ?

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 05:37 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Aïe ! :cry:

J'avais mis entre parenthèses « selon nos normes académiques ».
J'espérais sans doute me faire comprendre...
En revanche cette phrase :
il semble bien que l'instruction soit un des rémèdes à la connerie (d'une manière générale. religieuse en particulier )
Peut en effet porter à confusion. Je te l'accorde.
Le mot connerie est ...malvenu ? Et mon soi disant remède est sans doute moins efficace que j'aurais pu le faire croire !

En regardant les exemples dont tu illustres ta « thèse » je suis bien tenté de te suivre !
Mais... Et encore GLOBALEMENT, tu as moins de chance (?) de trouver des partisans de la terre plate, de la génération spontanée, voire de la peine de mort dans des pays où l'on a appris Colomb, Pasteur ou Hugo ?
Je ne nie pas que potentiellement nous soyons tous égaux ( je regrettais même ce gaspillage qui nous refusait de mieux valoriser cette égalité ) mais quelques fois , certaines choses ont besoin d'être dites ? ? Ne serait ce que pour savoir qu'elles sont possibles.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 06:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Frère Marcel a écrit:
Mais... Et encore GLOBALEMENT, tu as moins de chance (?) de trouver des partisans de la terre plate, de la génération spontanée, voire de la peine de mort dans des pays où l'on a appris Colomb, Pasteur ou Hugo ?

Bizarres exemples que tu choisis. On dirait vraiment que tu tiens à conserver le lien entre populations les plus illettrées et populations aux plus gros taux de connards.
Ca suffit pas qu'elles soient déjà les moins lettrées et scolarisées ? Il faut qu'en plus elles soient aussi globalement les plus connards ?

Je ne me risquerais pas à statuer par suffrage universel ou référendum populaire, de l'éventuel rétablissement de la peine de mort dans le pays de Hugo et Pasteur ! Ni actuellement ni encore moins immédiatement après un meurtre d'enfant crapuleux médiatisé. Je pourrais être étonné par la démocratie directe et par la nation des droits de l'homme défendus par l'arme nucléaire...
Ceci étant dit, si pour toi la connerie c'est ce genre de choses-ci "partisans de la terre plate, de la génération spontanée", alors en effet, la connerie est liée à l'instruction scientifique et à la culture générale, aux connaissances du XXe s.

J'ai les idées plus englobantes à ce sujet je crois, d'où notre léger différend sur la connerie humaine. Pour moi, le mot "connerie" n'est pas restreint à ces quelques connotations, et peut largement dépasser ces critères qui me paraissent assez futiles.
A mon grand dam et malheur, c'est que je vis dans un monde où les plus gros connards ne sont pas nécessairement là où on pense en trouver le plus.

Frère Marcel a écrit:
Je ne nie pas que potentiellement nous soyons tous égaux ( je regrettais même ce gaspillage qui nous refusait de mieux valoriser cette égalité ) mais quelques fois , certaines choses ont besoin d'être dites ? ? Ne serait ce que pour savoir qu'elles sont possibles.
:hum: Je nie catégoriquement que nous soyons égaux. Ni tous ni personne. Ni potentiellement, ni dans les faits ni dans notre réalité quotidienne. L'égalité n'existe pas entre individus tous différents, pas même potentiellement. La seule forme d'égalité que je souhaite et revendique est l'égalité de droits et de devoirs entre humains majeurs et responsables (y inclus les moyens d'accès à l'éducation, à la santé, etc. qui sont en fait aussi des droits).
Il me semble que tu as oublié de décliner ces choses qui devaient être dites. Ou les ai-je ratées ?

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 06:38 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
A mon grand dam, le malheur est que je vis dans un monde où les plus gros cons ne sont pas nécessairement là où on pensait les trouver.

Oui.
Et ajoutons que si la plupart des cons sont « braves » ( pour paraphraser Brassens ) C'est parmi eux qu'on trouve une grande proportions de guss attirés par le pouvoir. Et quand ces cons là se mettent à exercer leur talent ça fait mal.



Citation:
Je nie catégoriquement que nous soyons égaux. Ni tous ni personne. Ni potentiellement, ni dans les faits ni dans notre réalité quotidienne.

Ah...
Si.
Mon égalité était de...principe et s'appliquait plus à des « communautés » d'humains.
Genre africains, femmes, homo, grands, petits, jaunes, verts etc...
Pour le reste, bien entendu, l'égalité « absolue » ne veut rien dire.Elle dépend du mètre ruban....de notre envie d'un moment...

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 06:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Je ne suis pas certain de partager les mêmes idées que Brassens sur les états variables de connards et de bravitude. Je n'en sais rien.

Marcel a écrit:
Oui. Et ajoutons que si la plupart des cons sont « braves » ( pour paraphraser Brassens ) C'est parmi eux qu'on trouve une grande proportions de guss attirés par le pouvoir. Et quand ces cons là se mettent à exercer leur talent ça fait mal.

Pourquoi OUI ? Es-tu sûr que nous soyons d'accord sur ce point-là ?
C'est qui Brassens, d'abord ? Un type brave et con, ou un salaud ?

Citation:
Mon égalité était de...principe et s'appliquait plus à des « communautés » d'humains. Genre africains, femmes, homo, grands, petits, jaunes, verts etc...

:hum: Hein ? Comprends pas. "égalité de principe", "communautés d'humains, tels les Africains, femmes, homo " ?
Qu'est-ce que tu veux dire par là ? J'ai pas compris.

Non, laissons tomber. Inutile de répondre, j'ai peut-être compris l'essentiel.

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 08:14 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Bon...
Je vais m'appliquer. Je vais essayer au moins...

Par « communauté » d'humains j'entendais tous ces regroupement arbitraires « dus » au sexe, à la géographie, à l'histoire....Et par égalité je voulais dire (il me semblait même l'avoir dit ) que tous ces groupes avaientt les mêmes droits – à priori – à la connerie ou à l'intelligence (et biens d'autres, bien sûr...). Si subjectifs que puissent être ces mots.
Je ne réclame pas « d'égalité » entre deux types pris au hasard sur la planète. Pas de cette égalité mesurable ( avec un double décimètres ou un pseudo test de QI en tout cas )
Qu'est ce que voudrait bien pouvoir dire ce truc ?
Remarque qu'accepter ou refuser ces égalités- dans ces circonstances - revient au même...
C'est tout simplement inaproprié.


Citation:
C'est qui Brassens, d'abord ? Un type brave et con, ou un salaud ?


Voici le refrain de la chanson :
« Quand les cons sont braves
Comme nous, comme toi , comme moi
Ce n'est pas très grave... »

Citation:
Arrête ça ! Je ne suis pas certain de partager les mêmes idées que Brassens sur les états variables de connards et de bravitude. Je n'en sais rien.


Pourquoi « arrête ca » ?
J'ai ce sentiment que je dois -un peu- à Brassens (et à beaucoup d'autres ) , sinon mes idées, au moins le réconfort d'en trouver la confirmation chez quelqu'un d'autre.
Je ne partage pas TOUTES les idées de Brassens. Ca serait con...Je suppose. Mais dans l'ensemble il m'est plus sympathique que Sarkozy … C'est comme ça...

Sinon... Non : Il ne fait aucune définition de ce qu'est la connerie.Pas de manière si simple en tout cas !
« Etat variables « ? Sans aucun doute. On a tous le droit d'être cons. Et il y a bien des façons.
Et pour répondre à ta question. Brassens y répond lui même : Il se considère comme un « brave con »

Prétentieux ?
Eh ! Peut être un peu quand même  !

Je ne pensais pas me retrouver dans cette drôle de posture avec ce sujet...
Comme quoi...
J'en suis à me demander ce que vallent ma sincérité, ma « connerie » face à des questions que je croyais avoir résolues...
Sans doute que je l'avais fait un peu « par principe ». Y réfléchir est assez ...étrange.
En pondant ce texte je me demandais aussi si on en arrivait pas à un questionnement sur cette notion d'innée et d'acquis ? Au fond. Tout au fond...
Alors pour me positionner :
Sûr qu'un nain est – a priori – moins doué pour le baskett qu'un type de 2 mètres. Mais pour jouer faut quand même connaître les règles. S'entrainer.
C'est une carricature. La pire que j'aie pu trouver. Et, « tirant » deux individus au hasard sur la planète je n'ai aucune envie de juger leur « valeur » à leur taille ou leur qualités baskettiques.

La connerie...
Est -ce que je vais encore oser utiliser ce mot ? ? ? ?
Sur le fil « exercice d'admiration » tu proposais Jacquard.
On a plus envie de trinquer avec lui qu'avec Kadafi... Par ex.
Qu'est -ce qui a « fabriqué » Jacquard ?
Un peu papa et maman (lors d'une nuit que j'espère torride).
Encore un peu papa et maman (avec , j'espère beaucoup d'affection )
La chance de naitre où et quand il est né.
Et – quand même –C'est ma conviction- ses maitres, ses lectures, ses questionnements et ses réponses dans ce monde qui l'emergeait.
S'il s'était appelé Alberte, s'il était né à Ouagadougou... Aurait il été le même ?

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 08:36 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Hmmm...
Je m'y suis pris encore comme un manche à couilles.
Notre différent porterait plutot sur l'éfficacité de l'instruction pour « guérir » l'homme de sa connerie (en laissant à ce mot le flou qu'il convient) ?

Si on regarde le comportement de nos sociétés soit disant « cultivées » on est en droit de se poser des questions. O que oui.
Je te l'accorde bien volontiers.
MAIS
Même s'il y a derrière tout ça une bonne couche d'hypocrisie, de compromis, de faux semblants plus ou moins interressés beaucoup de pays « modernes » (une part d'entre eux) ont aboli l'esclavage, la peine de mort* et ont signé ce drole de truc appelé « déclaration universelle des droits de l'homme »
Certains humains même – avec maladresse – y croieraient ?

*Non : J'oublie pas que certains états d'un certain « grand » pays l'ont conservée. O que non.
C'est sans doute bien plus compliqué que je ne l'ai – peut être – laissé croire.
Mais , même (et je l'ai écrit ) si ce n'est pas le seul moyen de lutter contre la connerie l'instruction reste – pour moi – un outil irremplacable.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 10:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Fais-je erreur, ou es-tu plus haut en train d'expliquer que la construction et identité d'un humain se fait entre autres par l'ensemble de son vécu ? :beer:

Je ne sais pas où tu veux aller et je ne veux plus trop le savoir.
Tu disais "il semblerait que l'instruction soit un des remèdes à la connerie", l'instruction en général, sans préciser laquelle... et tu parles maintenant de lectures forgeant un Jacquard et son identité... ??
Mais certainement ! Et ce sont d'autres lectures qui ont forgé des staliniens. Ce n'est pas du tout ce que tu prétendais auparavant, qui en en résumé est "l'instruction remède à la connerie".

J'ai une sainte horreur qu'on tente de me prendre pour un con fini, vraiment, mais ne t'inquiète pas je ne t'accuse de rien - tout n'est que méprises et idées qui s'échappent en volutes : Donc tu partais de l'individu - c'est mon sentiment à te lire - insinuant que l'instruction forge ou construit des gens "meilleurs" (moins connards, pour reprendre tes qualificatifs), tu as le droit de t'y accrocher, mais tu en viens maintenant aux nations ayant signé la DUDH, citant au passage l'ami Jacquard et les lectures qui ongt forgé ce qu'il est ??? Ca complique trop la discussion que de perdre ses idées en courts de route !
Mais enfin, rien que de noter le fait qu'Albert Jacquard comme JM Le Pen ont eu un parcours assez similaire, chacun dans sa propre filière de droit et de génétique, rien de particulier, tous deux de famille catho conservatrice et cursus habituels, démontre que l'instruction publique, ou privée, confessionnelle catho ou autre, ne sont pas de solides directeurs de conscience, ne canalisent guère la connerie.
_________________

Marcel a écrit:
Si on regarde le comportement de nos sociétés soit disant « cultivées » on est en droit de se poser des questions. O que oui. Je te l'accorde bien volontiers.
MAIS
Même s'il y a derrière tout ça une bonne couche d'hypocrisie, de compromis, de faux semblants plus ou moins intéressés beaucoup de pays « modernes » (une part d'entre eux) ont aboli l'esclavage, la peine de mort* et ont signé ce drole de truc appelé « déclaration universelle des droits de l'homme ». Certains humains même – avec maladresse – y croiraient ?

Ecoute, si ce passage te sert à
- promouvoir les pays "modernes" car ils ont aboli l'esclavage, la peine de mort, et signé la DUDH, on peut en rester là. Il n'existe en fait aucun pays qui ne réunisse au moins 2 de ces 3 critères.
Si ce passage te sert plutôt à
- insinuer que les pays "non modernes" ne réuniraient pas ces critères-là, oublie aussi car il n'y en a aucun non plus qui ne réponde à au moins 2 de tes critères :
- tous les pays, sauf erreur, ont officiellement aboli l'esclavage ; mais il se pratique pourtant encore quasiment partout sous des formes édulcorées, parfois légales parfois illégales. Certains pays ont aboli la peine de mort et d'autres pas, mais cela ne suit aucun processus de modernité flagrant: la Chine, les USA, le Japon, l'Inde... ne seraient pas modernes ? En tous les cas ils sont des puissances économiques. Et puis les nations les plus "guerrières" durant le XXe et XXIe s, guerrières par le nombre d'interventions et de conflits militaires engagés, étaient des démocraties ayant ratifié les déclarations de Droits de l'Homme... Bref, ça boîte de partout.

Je ne vais pas m'immerger dans ce charabia explosif que tu me fais, où avec un peu de mauvaise foi (je l'admets volontiers car je ne veux pas dire amen à tes fantasmes), on jurerait un remake de la tirade de Berlusconi l'an passé sur "la supériorité de la civilisation occidentale". Tu remplaces occidentale par "cultivée", et c'est à peu près le discours de la suprématie de "ta" civilisation, celle de Hugo et Pasteur, sur les autres. Ou alors tu es d'une maladresse émouvante quand tu tentes d'expliquer une idée simple à un type comme moi, bourré de mauvaise foi, passant de l'homme à sa culture dominante.
Pas envie de te suivre là-dedans. Ce n'est pas que je croie qu'une "civilisation et culture de l'éducation" soit inférieure ou plus connasse qu'une autre (laquelle d'abord ? tout cela ne veut rien dire !!), c'est simplement que des critères civilisationnels similaires ont donné le sein à pas mal de monstres du XXe siècle et aux conflits parmi les plus monstrueux. Pour une bonne partie, les plus célèbres et vrais "monstres historiques", n'étaient ni des analphabètes ni des illettrés (il y en a eu aussi certainement), mais des enfants de civilisations géopolitiquement proches, de "culture de l'éducation et de l'instruction étatique".

Je n'en tire aucun lien causal, et je t'invite à faire pareil : n'en tirer aucune conclusion. Au pire, en déduire que des monstres sont sortis de l'école, confessionnelle ou pas, indépendamment de leur niveau d'instruction ou d'illettrisme.

Glorifier une "culture ou ensemble de civilisations" parce qu'elles ont été les premières à abolir l'esclavage ? C'est le meilleur moyen de rappeler qu'elles pratiquaient industriellement l'esclavage... Glorifier l'abolition de l'esclavage ? C'est rappeler qu'il est l'aboutissement heureux d'un long processus, terminal j'espère, succédant une longue et préalable pratique étatique, réglementée et légalisée, de l'esclavage et de la traite d'esclaves... Glorifier la paix, c'est quoi ? C'est rappeler qu'on ne fait la paix qu'après la guerre.

Non ? Si. Alors restons-en là avec des discussions si compliquées, où les quiproquos et les malentendus vont se succéder en cascade. On ne se connaît pas, on n'a pas souvent discuté ensemble et je ne tiens pas à bouffer encore de l'histoire régurgitée.

Si en plus il faut décrypter, non merci :
Marcel a écrit:
*Non : J'oublie pas que certains états d'un certain « grand » pays l'ont conservée. O que non.

Tu te réfères aux USA et à la peine de mort dans certains de ses états ?

Pourquoi ne pas citer le Japon parmi ces grands pays ? L'inde ? La Chine ? Les Corées N/S ? L'Iran ? L'Egypte ? Cuba ? La Thaïlande ? La Mongolie ? Ne sont-ce pas de grands pays, de grands foyers de civilisation dignes d'apparaître bien visibles ? Ou la France en 1979 ?

Citation:
On a plus envie de trinquer avec Jacquard qu'avec Kadafi... Par ex.

On ? Je ne connais pas ce monsieur.
Tout dépend à quoi je trinque. Pour trinquer à ma santé, je leur préfèrerais une bimbo à l'espérance de vie moins problématique.

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 13:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4057
Marcel, GEOVATHANKULL, c'est grincheux. Et quand Simplet parle avec Grincheux, forcement ça bloque. Mais ça permet aux autres de bien se marrer ! Merci :mrgreen:

Puis-je vous proposer de passer à la version Dalton ? Joe et averell, non mieux Joe et Rantanplan. :beer:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 14:26 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 06 Oct 2007, 20:55
Messages: 67
Citation:
Si c'est le constat d'une réalité que tu observes, pourquoi t'en étonner ?

Le mot étonné ici est davantage à prendre dans le sens phénomène inexpliqué pour moi justement. J’ai pris le voilage global chez des étudiantes en train de manifester donc ayant acquis ou possédant une certaine conscience politique, et militant pour ce qu’elles considèrent mieux et plus juste pour leur pays. Ce ci est pour moi paradoxal avec le fait même de continuer à se soumettre à certains préceptes ou commandements religieux comme le voile global

Citation:
Pour ma part, ce qui m'étonne un peu dans ton discours est la simplification que tu fais de ce que ces croyantes pensent de leur propre croyance ; qui est probablement très différente de ce que tu écris ici, simplifiée, passée par ton filtrage.

Car elles comme moi on pense la même chose du voile au moins à un premier niveau, et on pense pareil car l’islam à travers sa littérature a bien expliqué le pourquoi du voile. L’islam considère le corps de la femme en entier comme objet de tentation et de provocation, corps féminin qu’on désigne sous le terme de "tare". On remarquera aussi sur les photos que ces femmes(les hommes aussi) respectent un autre commandement qui découle du fait que le corps soit une tare, celui de ne jamais se mélanger aux hommes, bref la séparation stricte des sexes.
Évidement que ce n’est pas le voilage en soi qui gène mais toutes les conséquences qui en découlent. Dans les pays musulmans les femmes ont rejoint les bancs de l’école plus tardivement car les filles ne devaient pas se mélanger aux garçons, elles ne devaient pas non plus travailler à l’extérieur et subvenir à leur besoins, là encore car son corps l’en empêche. Une femme pauvre était plus respectée si elle demandait l’aumône près d’une mosquée que travailler dans une usine ou pour quelqu’un , un étranger…travailler à l’extérieur ou être pute fut longtemps la même chose, après ça a évolué un peu, on respectait une femme qui travaillait avec un public qui soit formé de malades, ou d’enfants, bref infirmières ou maitresses, (ça me rappelle les films westerns des années John Wayne dis donc : une femme c’est soit femme au foyer, pute, maitresse ou infirmière rien d’autre :mrgreen:

Citation:
Pourquoi t'étonner que les faits observés contrastent ou défient ce que tu penses qu'elles pensent d'elles-mêmes et de leur religion sous leurs propres verres filtrants, par ce qu'elles devraient en penser à travers le tien ?

Et pourtant j’ai essayé, mais je pige pas trop ta phrase :-? les connexions ont du mal!, si je t’ai bien compris, ma réponse sera adaptée, Pour être croyant et suivre une religion donnée on ne peut qu’à un certain moment être obligé de faire des arrangements à défaut de pouvoir tout respecter, le voilage et sa signification reste encore pour ces filles acceptable, donc ces filles acceptent le fait même que dieu les considèrent en premier lieu comme objet sexuel avec les conséquences que j’ai cité. Le Yémen contrairement à ses voisins du Golf dont les pétrodollars ont permis une certaine ouverture et modernité des esprits et moyens, au Yémen, le patriarcat, le tribalisme sont toujours aussi vivaces qu’il y a 1000 ans. C’est au Yémen que des gamines de 8 ans demandent le divorce et des filles de 12 ans meurent la nuit de noce sous les coups de la belle famille car elles résistent à leur nouvel époux de 30 ans. Et la religiosité qui s’accommode mieux et soutient ces systèmes et inversement, est largement nourrie par les femmes elles même, alors comment faire évoluer les choses, si la femmes se voit comme allah l'a décrit, ou disons selon la version la plus littérale. Il y a évidement des femmes musulmanes qui font une autre lecture de ces textes religieux et adapteront même l'islam à une vision d'elles plus "valorisantes", mais il semble que ce ne soit pas trop le cas de la majorité des femmes au Yémen.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 15:11 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Marcel, GEOVATHANKULL, c'est grincheux. Et quand Simplet parle avec Grincheux, forcement ça bloque.



Simplet , Hein ? Ou rantamplan ? ? ? ! ! :cry:

Toi , je vais finir par te mordre. :evil:


Citation:
Mais ça permet aux autres de bien se marrer ! Merci


Ah, c'est bien indépendant de ma volonté !
Mais bon... Au moins il y en a un qui s'est fendu la gueule.
Bon... :beer:

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 16:50 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Salut !
Geovathankull a écrit:
Pas envie de te suivre là-dedans. Ce n'est pas que je croie qu'une "civilisation et culture de l'éducation" soit inférieure ou plus connasse qu'une autre (laquelle d'abord ? tout cela ne veut rien dire !!), c'est simplement que des critères civilisationnels similaires ont donné le sein à pas mal de monstres du XXe siècle et aux conflits parmi les plus monstrueux.
Tu as de nouveau tes menstrues ?

Citation:
Glorifier l'abolition de l'esclavage ? C'est rappeler qu'il est l'aboutissement heureux d'un long processus, terminal j'espère, succédant une longue et préalable pratique étatique, réglementée et légalisée, de l'esclavage et de la traite d'esclaves...
C'est douloureux après tout ce temps, pas vrai ?

Citation:
Glorifier la paix, c'est quoi ? C'est rappeler qu'on ne fait la paix qu'après les règles.
Ah oui, ça doit être douloureux ces règles irrégulières. :mrgreen:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 19:27 
Dressé
Dressé

Inscription: 08 Aoû 2008, 20:07
Messages: 352
Raf Hillman a écrit:
Salut !
Geovathankull a écrit:
Pas envie de te suivre là-dedans. Ce n'est pas que je croie qu'une "civilisation et culture de l'éducation" soit inférieure ou plus connasse qu'une autre (laquelle d'abord ? tout cela ne veut rien dire !!), c'est simplement que des critères civilisationnels similaires ont donné le sein à pas mal de monstres du XXe siècle et aux conflits parmi les plus monstrueux.
Tu as de nouveau tes menstrues ? C'est douloureux après tout ce temps, pas vrai ?
Ah oui, ça doit être douloureux ces règles irrégulières. :mrgreen:


Aahhh Raf Hillman! on sent par tes écrits que toi et Geovathankull êtes très proches. Très.

_________________
«C'est con un humain» Fernan, de la bêtise humaine, Éditions Nouveau Monde méta-matière


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 20:31 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Jehovathankull ,

Mouais...

Je t'ai relu.
Je me suis relu.
Mes arguments étaient en effet d'une connerie affligeante.

Besoin de digérer tout ça :
Je m'auto-exile un temps.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2011, 22:00 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4057
Attention frère marcel, ne le laisse pas avoir le dessus psychologiquement sur toi, sinon t'es cuit et tu vas finir parmi sa centaine d'esclaves quotidien qui lui permettent de vivre une vie de nabab. Il se sert de ce forum comme d'un bol de lait avec les mouches pour attirer de nouveau servants. C'est un piège !

Je t'explique, parce que j'ai trop vu des forumeurs disparaîtrent après quelques mois ici, pour finir dans sa magnifique propriété en Suisse à suer pour le Boss. Et ça suffit ! Non mais !

1) Tu dis une petite phrase qui part d'un bon sentiment mais qu'on peut comprendre sous un angle plus restrictif. (Il oublie de te dire une chose dans sa "démonstration" attrape couillon, c'est qu'instruit, un homme bon, peut à son tour enseigner à son frère et cela est préférable à l'ignorance).

2) GEOVA commence par dire que discuter sur ça c'est pas la peine, puis ayant bien vu l'angle d'attaque doucement MAIS sûrement commence à t'entraîner dans une réflexion qui va te faire passer à tes propres yeux pour un cave.

3) Tu te considères comme un cave.

4) Tu t'exclus de la communauté, tu t'éloignes de tes proches, et hop tu finis dans sa cave à lui frotter les pieds avec de l'huile ointe en l'appelant Mon Dieu.

C'est imparable, ça marche à chaque fois. C'est énervant à la fin. Je ne veux plus être complice de ces disparitions.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Avr 2011, 05:29 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Oui. Ras-le-bol de cette chienne monogame suceuse de clous. Si au moins elle nous faisait de bonnes pipes. Non, même pas de pipes: ces counasses monogames sont aussi emmerdeuses que chiantes.

A ce propos, j'expédie Geovathenkull en vacances forcées du forum durant un temps provisoire mais indéterminé.
Exécution => au moins 10 jours d'exclusion pour "emmerdage gratuit et injustifié d'intervenants" (plus particulièrement Frère Marcel, qui ne mérite pas pareils ressacs de haineuse mal baisée. Zou, à la casse ! La trave reviendra en pleine forme ! :twisted:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 13 Avr 2011, 06:27 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Exécution => au moins 10 jours d'exclusion pour "emmerdage gratuit et injustifié d'intervenants"


Mais non !
STP , non.
Oui : J'ai pas pu m'empêcher de venir jeter un oeil...
Un peu inquièt le Simplet du forum....

J'assume ma connerie.
Enfin, j'aimerais bien.

La mauvaise humeur de Jehovthankull était justifiée.
Mon pataquès, mes amalgames à la va comme je te pousse, étaient bien plus dangereux que sa colère.
J'espère même que j'aurais réagi comme lui face à un abruti de mon acabit.

Je vais mettre la pedale douce. Ouais...J'ai déjà du dire ça...
J'aimerais quand même bien comprendre comment j'ai pu arriver à débiter de telle conneries.
Au fond ...C'est un peu le sujet de notre dispute.
A moi de mettre mon petit mouchoir sur mon gros orgeuil et de faire avec.

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 44 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com