Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 19 Sep 2019, 21:35

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 173 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 28 Jan 2014, 06:10 
Avatar de l’utilisateur
Jean Foutre Premier a écrit:

C'est pour cela que je veux devenir juif, parce qu'eux ils sont les plus forts, ils sont le Peuple Elu, le peuple Juif, et ils ont créé leur nation à eux que pour eux. Mais demain, si les suprémacistes noirs le font aussi, j'essayerais de devenir noir (ben quoi Michael Jakson était bien devenu gris), ou musulman si ils créent eux aussi leur Nation que pour eux ! Je ne me mélange pas, je me transforme parce que j'aime bien garder les chèvres, je suis le bon berger !

Alors Diablotin, rien a répondre à ça, trop occupé à draguer les filles ?


Vous prenez pas la tête.
Les juifs ont reçu une terre de la part de l'occident compte tenu des massacres commis. C'est le levier de la culpabilité. Les noirs suprémacistes, pour eux c'est simple, ils ont un continent entier. Les juifs n'avaient pas de terre à eux. Comme les kurdes aujourd'hui. Je suis pour la création d'un Kurdistan :hein2:

Bref, lobby juif ok, mais lobby droit de l'hommiste antiraciste PS surtout ! Dans la vidéo, Jacob Cohen ne parle pas de la sphère politicienne française, des stratégies électoralistes etc. Je n'ai pas saisi sa phrase sur les juifs éthiopiens soi-disant forcés à la conversion :hein2:
Et ses théories sur les flux migratoires me laissent perplexe. Tout comme sa généralisation de la vie politique Israélienne. Pour lui il n'y a plus de gauche là-bas.
ça fait beaucoup de bêtises récitées en si peu de temps.

Autrement, si vous voulez rire:

Image

trouvé ici, le compte twitter du moment !
https://twitter.com/LDJ_France

Certains échangent valent leur pesant d'or.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 28 Jan 2014, 13:37 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
C'est assez remarquable quand même, ta manière oisive de croire discuter ou pire argumenter par des interventions à 8 mots:
Mishima a écrit:
Et ses théories sur les flux migratoires me laissent perplexe. Tout comme sa généralisation de la vie politique Israélienne. Pour lui il n'y a plus de gauche là-bas. ça fait beaucoup de bêtises récitées en si peu de temps.

La gauche des uns n'est pas celle des autres (1re). Et évidemment, si tu ne décris pas ce qu'est "la gauche" pour toi (2me) (courage ! je suis tout ouïes) et que Cohen place la baromètre ailleurs (3me), ce qu'il dit sont des bêtises récitées, dixit Mishima... Qui lui, Mishima, ne déconne bien évidemment pas, il fredonne une mélodie mélodieuse...

Cohen n'est pas le seul à dire que la gauche en Israël s'est effacée du paysage politique depuis quelques années ; qu'il n'est plus que des partis traditionnellement dits "à gauche" qui ont rejoint les idées va-t-en guerre des autres. Nombreux l'ont constaté, nombreux et des "gauchistes" israéliens" sont les premiers à le dire à titre individuel. Mais eux ils justifient leur opinion. Toi non, toi tu fais du Mishima. T'inquiète pas, on finira aussi par s'y habituer. Ca passera dans les moeurs et cela ne m'irritera même plus.

Mishima a écrit:
Vous prenez pas la tête. Les juifs ont reçu une terre de la part de l'occident compte tenu des massacres commis. C'est le levier de la culpabilité.

C'est très faux. L'immigration assez massive d'israélites vers la Palestine a précédé la création de l'Etat juif d'Israël et la 2me Guerre mondiale. Sous mandat anglais, l'agence juive mondiale organisait déjà cette immigration en prévoyance du futur état Israël. Et déjà bien avant guerre, des autochtones arabes, druzes, même autochtones juifs aussi, se plaignaient parfois de cette immigration en s'en prenant aux "maîtres" anglais. Les événements de la guerre, l'holocauste (la culpabilité comme tu l'appelles) ont en fait accéléré la création prévue de longue date de l'état juif d'Israël.

Je te passe la suite:
Citation:
Les noirs suprémacistes, pour eux c'est simple, ils ont un continent entier. Les juifs n'avaient pas de terre à eux. Comme les kurdes aujourd'hui. Je suis pour la création d'un Kurdistan :hein2: Bref, lobby juif ok, mais lobby droit de l'hommiste antiraciste PS surtout ! Dans la vidéo, Jacob Cohen ne parle pas de la sphère politicienne française, des stratégies électoralistes etc.

Tellement merdico-pustuleux qu'y répondre dépasse mes intentions dilettantes. Répondre à des conneries, faut que ce soit un minimum plaisant.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 28 Jan 2014, 21:56 
Avatar de l’utilisateur
Raf Hillman a écrit:
C'est assez remarquable quand même, ta manière oisive de croire discuter ou pire argumenter par des interventions à 8 mots:


ouais mais tu me connais, je démarre doucement et ça finit en dialogue de 3 pages :hum:

Raf Hillman a écrit:
La gauche des uns n'est pas celle des autres (1re). Et évidemment, si tu ne décris pas ce qu'est "la gauche" pour toi (2me) (courage ! je suis tout ouïes) et que Cohen place la baromètre ailleurs (3me), ce qu'il dit sont des bêtises récitées, dixit Mishima... Qui lui, Mishima, ne déconne bien évidemment pas, il fredonne une mélodie mélodieuse...

Cohen n'est pas le seul à dire que la gauche en Israël s'est effacée du paysage politique depuis quelques années ; qu'il n'est plus que des partis traditionnellement dits "à gauche" qui ont rejoint les idées va-t-en guerre des autres. Nombreux l'ont constaté, nombreux et des "gauchistes" israéliens" sont les premiers à le dire à titre individuel. Mais eux ils justifient leur opinion. Toi non, toi tu fais du Mishima. T'inquiète pas, on finira aussi par s'y habituer. Ca passera dans les moeurs et cela ne m'irritera même plus.


Je vais te donner un exemple très simple lié à la gauche. (Je pars du principe que les valeurs de gauche sont les mêmes quelque soit la nationalité, donc ce que je dis vaut aussi pour un israélien).
L'homme de gauche place la nation et son rayonnement assez loin dans son ordre de priorité.
L'homme de gauche reconnaît le droit à chaque peuple et à chaque nation liberté et indépendance.
Je vais pas continuer la liste, ces deux exemples suffisent pour l'instant.

En Israël, tu ne peux être de gauche si tu soutiens le conflit armé en tant que solution centrale. Tu ne peux être de gauche si tu soutiens la colonisation. Tu ne peux être de gauche si tu admets et cautionne les inégalités entre citoyens. La gauche Israélienne est représentée en plusieurs partis, les noms et les alliances changent rapidement, mais pour te donner un ordre d'idée, Shelly Yachimovich, candidate du parti travailliste, a obtenu la 3e place des dernières élections. La 2e force du pays, Yesh Atid, est considérée comme centriste. Le Likoud est loin de pouvoir faire tout ce qu'il veut, la vie politique en Israël est très vivante et dispose d'un réel pluralisme. Je vois pas en quoi la question du pacifisme devrait obligatoirement être LE facteur qui détermine si les gens sont de gauche ou non. C'est un raccourci que je laisse aux Jacob Cohen et autres paysagistes du dimanche. Constate par toi même le score des dernières élections.

Citation:
C'est très faux. L'immigration assez massive d'israélites vers la Palestine a précédé la création de l'Etat juif d'Israël et la 2me Guerre mondiale. Sous mandat anglais, l'agence juive mondiale organisait déjà cette immigration en prévoyance du futur état Israël. Et déjà bien avant guerre, des autochtones arabes, druzes, même autochtones juifs aussi, se plaignaient parfois de cette immigration en s'en prenant aux "maîtres" anglais. Les événements de la guerre, l'holocauste (la culpabilité comme tu l'appelles) ont en fait accéléré la création prévue de longue date de l'état juif d'Israël.


Ce que tu dis n'est pas incompatible avec ma proposition. Les massacres existaient déjà avant la 2e guerre mondiale. ça a été un élément important dans les négociations du XIXe et du XXe siècle.

Citation:
Tellement merdico-pustuleux qu'y répondre dépasse mes intentions dilettantes. Répondre à des conneries, faut que ce soit un minimum plaisant.


Je ne vois pas en quoi. Affirmer que les kurdes disposent du droit d'obtenir une nation t’horripile ?
Ou tu n'es pas d'accord avec le fait que l'antiracisme est un levier essentiel de la gauche française ? C'est un lobby politique installé dans les esprits et dans les mœurs, un levier qu'on active quand on est de gauche et qu'on veut se faire mousser. Valls a activé ce levier à travers dieudonné.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 28 Jan 2014, 23:22 
Avatar de l’utilisateur
eh bien ne réponds pas popol

ça vaut mieux


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 28 Jan 2014, 23:57 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4057
T'es bien méchant Mishima ?

Eduque toi un peu :

Image

L'amalgame serait ici de dire que c'est une manifestation de noirs ! En cadrant uniquement sur Dieudonné. Alors que c'est une simple photo de famille de gens qui ne se connaissent pas, majoritairement blanc et alors !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 29 Jan 2014, 00:25 
Avatar de l’utilisateur
soral golnich, perso ça sonne bien extrême droite. mais popol sera du genre à demander qu'on prouve que soral est d'extrême droite.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 29 Jan 2014, 00:29 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4057
Mais de quoi tu parles Mishima ? Je t'éduque comme je m'éduque et toi tu déconnes ! Je laisse tomber, j'en ai marre. A quoi cela sert que j'essaye de comprendre un truc pour l'expliquer si tu fais comme je faisais quand je ne comprenais pas le truc. Merde et merde. Je préfère discuter avec St Popol, au moins, je progresse dans l'éthique. Je vais me coucher, plein le cul.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 29 Jan 2014, 10:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Mishima a écrit:
soral golnich, perso ça sonne bien extrême droite. mais popol sera du genre à demander qu'on prouve que soral est d'extrême droite.
Exact ! wa ha haha !
Au lieu de bêtement répéter ce que des gens veulent vous faire intégrer, démontrez via ses idées que Soral est d'extrême-droite, et même plus de droite que de gauche. Au boulot !

(pas toi, Mishima. Pas la peine...)

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 29 Jan 2014, 13:26 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2008, 03:18
Messages: 267
De droite ? :shock: doux Jésus non, quelle horreur...d'après wiki :
Citation:
Pour sa part, dans Dialogues désaccordés. Combat de Blancs dans un tunnel, l'intéressé récuse le qualificatif d'extrême droite, qu'il considère désigner « les néoconservateurs, les impérialistes américano-sionistes et le pouvoir bancaire international », pour se définir comme « national-socialiste français »


"Nazional-Zozialiste" ça me rappelle un truc mais chais plus quoi :hein2: peut-être un courant pictural du début du 20ème siècle (?), blague à part et pour donner la parole à l'intéressé lui même, voilà ce qu'il en dit sur la page du mouvement E&R (dont il est président) :
Citation:
« Gauche du travail, droite des valeurs »,
- alliance rouge-brun - rappelons que les SA de Röhm étaient accusées d’être brunes (fascistes) à l’extérieur et rouges (communistes) à l’intérieur, comme des beefsteaks,
- « égalité » et tradition,
- remise au goût du jour d’une morale et de valeurs supérieures à l’histoire,
- résistance à un ordre mondialisé par une économie et une idéologie libérales,
- foi dans le destin d’une patrie et d’un peuple glorieux,
- combat contre le sionisme (c’est à dire l’ingérence excessive et injustifiée des intérêts de l’État hébreux et de la communauté juive dans les affaires françaises) :

… ER serait-il un nouveau groupuscule national-socialiste, simplement mieux endoctriné que le mouvement skinhead ? Mettons les pieds dans le plat et faisons la part des choses :

- Le régime nazi était dangereux, injuste et destructeur, non parce qu’il était un nationalisme-socialisme, mais parce qu’il était une dictature raciste, ethnocentrique, et impérialiste. Il faut prendre acte de cette différence politique fondamentale. Le problème aujourd’hui est donc de réhabiliter la notion de nationalisme politique, et, en même temps ou dans un second temps, d’allier le nationalisme au socialisme théorique, en démontrant que le nazisme n’est pas un modèle repoussoir du nationalisme-socialisme pur, mais un épouvantail qui trompe sur les problèmes français.
Etc etc...


Alors non, il n'est pas (selon lui) de droite ou d'extrême droite (car = tarlouzes au service du lobby machin-chose)...et me demande pas de donner un avis hein :beer:

Image
D'autres questions ?

_________________
« Qui suis je pour l’être, ce que tu dis que je suis, si tant est que je le sois ? » J.Lacan


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 29 Jan 2014, 13:40 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Raf Hillman a écrit:
Mishima a écrit:
soral golnich, perso ça sonne bien extrême droite. mais popol sera du genre à demander qu'on prouve que soral est d'extrême droite.
Exact ! wa ha haha !
Au lieu de bêtement répéter ce que des gens veulent vous faire intégrer, démontrez via ses idées que Soral est d'extrême-droite, et même plus de droite que de gauche. Au boulot !

(pas toi, Mishima. Pas la peine...)

Tout d'abord, il convient de définir ce qu'est l'estrême droite. je n'ai rien trouvé de bien défini sur la toile.

Citation:
Selon Michel Winock, historien français, les discours de l'extrême droite répondent à neuf caractéristiques :
•la haine du présent, considéré comme une période de décadence ;
•la nostalgie d’un âge d’or ;
•l'éloge de l’immobilité, conséquence du refus du changement ;
•l'anti-individualisme, conséquence des libertés individuelles et du suffrage universel ;
•l'apologie des sociétés élitaires, l'absence d’élites étant considérée comme une décadence ;
•la nostalgie du sacré, qu'il soit religieux ou moral ;
•la peur du métissage génétique et de l’effondrement démographique ;
•la censure des mœurs, notamment la liberté sexuelle et l'homosexualité ;
•l'anti-intellectualisme, les intellectuels n’ayant aucun contact avec le monde réel (Poujadisme).


Bien entendu, je suis ouvert à toute autre proposition de définition.
En tout cas, bon courage, mes minous…

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 29 Jan 2014, 15:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Récapitulons:
Citation:
« Gauche du travail, droite des valeurs »,
- alliance rouge-brun - rappelons que les SA de Röhm étaient accusées d’être brunes (fascistes) à l’extérieur et rouges (communistes) à l’intérieur, comme des beefsteaks,
- « égalité » et tradition,
- remise au goût du jour d’une morale et de valeurs supérieures à l’histoire,
- résistance à un ordre mondialisé par une économie et une idéologie libérales,
- foi dans le destin d’une patrie et d’un peuple glorieux,
- combat contre le sionisme (c’est à dire l’ingérence excessive et injustifiée des intérêts de l’État hébreux et de la communauté juive dans les affaires françaises) :

... mis à part ce qui est en rouge, F. Hollande, son ministre Manuel Valls et plein d'autres socialistes, sont de bons potes idéologiques de Soral. Leur nationalisme frenchouille (valeurs de la Rééééépublique, LAAA FRRRRANNNCE, etc.) qu'ils ânonnent ad nauseam n'a rien à envier à celui de Soral, bien au contraire. La différence (en suivant ce qui est exposé ci-dessus) étant que les socialos du gouvernement présent sont inconditionnellement défenseurs d'une idéologie raciste et ségrégationniste, appelée Sionisme, clairement à droite. Je ne commente pas la définition de Mishima sur les valeurs de la gauche, pas la peine, elles sont partagées autant par la droite que par la gauche, encore plus la droite libérale (état en retrait, économie libérale forte...), si ce n'est plus...
Et bravo pour cette franchise, les choses sont plus claires : les socialos du gouvernement de l'hexagone (*) sont plus à droite que Soral himself.

(*) il faut rappeler qu'en matière de nationalisme et patriotisme outranciers, en Europe il n'y a que des italiens lors d'un match de foot à rivaliser avec le patriotisme généralisé des gaulois de l'hexagone (**). La France est probablement le seul pays au monde où, pour un rappeur trop bazané ou au nom de consonance arabe, rappeler qu'il aime la France et qu'il se sent avant tout français, est un passage obligé à la TV nationale...
(**) tellement patriotes et natio-égocentrés ces gaulois, qu'ils se sont même approprié une forme géométrique universelle.

Allez, pour une fois rappelons aux bons français de gauche condescendante (donc à (ma) droite) si patriotes et nationalistes, d'où ils viennent: viewtopic.php?p=40356#p40356

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 29 Jan 2014, 16:46 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Apprends un peu intimement la matière dont tu parles, bordel ! C'est insupportable de lire cette même connerie chez tous les peigneculs :
Mishima a écrit:
Je ne vois pas en quoi. Affirmer que les kurdes disposent du droit d'obtenir une nation t’horripile ?
Ou tu n'es pas d'accord avec le fait que l'antiracisme est un levier essentiel de la gauche française ? C'est un lobby politique installé dans les esprits et dans les mœurs, un levier qu'on active quand on est de gauche et qu'on veut se faire mousser. Valls a activé ce levier à travers dieudonné.
Je le sais bien que tu ne vois pas, tu l'admets toi-même. Un bon début.

Kurdes d'Iran comme de Turquie ou d’Irak, ont déjà une nation et une nationalité, respectivement turque, iranienne ou irakienne. En Irak la région (des gazages) est autonome. Ce que veulent certains kurdes de la région limitrophe à majorité kurde, est l'indépendance. De même que pas mal de basques, déjà région autonome en Espagne, veulent aussi l'indépendance de l'Espagne et ou aussi de la France. Ils ont déjà nation, nationalité et terre, parfois aussi autonomie, comme pour tous ses autochtones nationaux. Pareil pour les catalans, région elle aussi autonome en Espagne : certains d'entre eux souhaitent indépendance ou du moins autonomie politique.

Je ne me mêle pas des avantages ou désavantages d'une situation comme d'une autre, mais ce n'est pas du tout pareil que le problème du sionisme et Israël, bordel de dieu. Mélange pas tout : Ni kurdes ni catalans ne veulent ni n'ont entrepris, pour autant que je sache, un état kurde (pour les kurdes) ni un état catalan (pour les catalans) selon leur appartenance racialo-génético-religieuse, ni préparé de lois ségrégationnistes et discriminatoires obligatoires qui iraient avec, ni de droits de retour aux terres "ancestrales" pour ceux et seulement ceux appartenant à leur religion-pseudo ascendance, sous cautions religieuses et/ou raciales bibliques soi-disant historiques. Que vient foutre l'indépendance avec le sionisme ? Avec un droit à une terre ou à une nation ? Quelle est la nation, la terre des chrétiens du monde ? Aucune !!! ...

Ce n'est pas parce que ces possibles régions autonomes s'appelleraient probablement Kurdistan ou Catalogne, que ce serait une comparaison convaincante-justificative du sionisme, ses discriminations, ses ségrégations raciales etc.. :D Ce fut pareil pour le Congo, pour le Maroc, pour la Tunisie, etc. C'est pareil pour la Bretagne. Si un jour cette région devenait nation indépendante, tant mieux pour ses habitants si ce fut obtenu démocratiquement, je ne m'en mêlerais pas. Pourquoi m'en mêlerais-je ?
On a connu ces 30 dernières années plusieurs dizaines de pays qui ont déclaré leur indépendance, notamment de l'ex URSS. Rien à voir avec le sionisme et ses composantes.

Toutes tes propositions sont des confusions similaires à des niveaux différents. J'ignore quelle drogue te donne l'agréable sensation de proposer des réflexions cohérentes, ni quels effets secondaires elle a : Tu peux très bien défendre le sionisme - même si la charte de ce forum stipule avec clarté comment je le considère, on s'en fout - mais assume au moins, c'est le minimum syndical, que c'est une idéologie colonialiste et ségrégationniste proche apartheid sud-africain. Non pas une déclaration d'indépendance des habitants d'une région...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 30 Jan 2014, 05:53 
Avatar de l’utilisateur
Raf Hillman a écrit:
Mishima a écrit:
soral golnich, perso ça sonne bien extrême droite. mais popol sera du genre à demander qu'on prouve que soral est d'extrême droite.
Exact ! wa ha haha !
Au lieu de bêtement répéter ce que des gens veulent vous faire intégrer, démontrez via ses idées que Soral est d'extrême-droite, et même plus de droite que de gauche. Au boulot !

(pas toi, Mishima. Pas la peine...)


Je vais pas donner d'importance à ton relativisme de benêt...
Prouver que Soral est tout à droite ? Peut-être que tu rêves de voir nous appliquer à démontrer l'évidence même. Si ton plaisir est de venir nous contredire là dessus, par goût du challenge de rhétorique, c'est ton soucis. Si encore tu partais d'un questionnement naïf, on pourrait répondre, mais tu sais en quoi il mérite d'être classé tout à droite. Soral est l'une des pires ordures française du moment. Si la question te motive vraiment, démontre en quoi il n'est pas d'extrême droite. On va voir si tu es honnête ou pas dans ton questionnement. Bref, rien à voir, circulez.

Raf Hillman a écrit:
Kurdes d'Iran comme de Turquie ou d’Irak, ont déjà une nation et une nationalité, respectivement turque, iranienne ou irakienne. En Irak la région (des gazages) est autonome. Ce que veulent certains kurdes de la région limitrophe à majorité kurde, est l'indépendance. De même que pas mal de basques, déjà région autonome en Espagne, veulent aussi l'indépendance de l'Espagne et ou aussi de la France. Ils ont déjà nation, nationalité et terre, parfois aussi autonomie, comme pour tous ses autochtones nationaux. Pareil pour les catalans, région elle aussi autonome en Espagne : certains d'entre eux souhaitent indépendance ou du moins autonomie politique.


Et ? On parle de Kurdistan :chef: les régions autonomes ne suffisent pas à tout le monde. Protectorats, régions autonomes, colonies, ça n'en fait pas des nations à part entière ! Le Tibet aussi est une région autonome.

Raf Hillman a écrit:
Je ne me mêle pas des avantages ou désavantages d'une situation comme d'une autre, mais ce n'est pas du tout pareil que le problème du sionisme et Israël, bordel de dieu. Mélange pas tout : Ni kurdes ni catalans ne veulent ni n'ont entrepris, pour autant que je sache, un état kurde (pour les kurdes) ni un état catalan (pour les catalans) selon leur appartenance racialo-génético-religieuse, ni préparé de lois ségrégationnistes et discriminatoires obligatoires qui iraient avec, ni de droits de retour aux terres "ancestrales" pour ceux et seulement ceux appartenant à leur religion-pseudo ascendance, sous cautions religieuses et/ou raciales bibliques soi-disant historiques. Que vient foutre l'indépendance avec le sionisme ? Avec un droit à une terre ou à une nation ? Quelle est la nation, la terre des chrétiens du monde ? Aucune !!! ...


Tu crois que les kurdes n’œuvrent pas pour ça ? Si un Kurde veut un état à lui, la génétique entre en compte. Il va pas créer un état pour les non kurdes, il va favoriser ses semblables dans un premier temps. Tu peux admettre ça en regardant les nouvelles nations crées (Balkans). Ethnie et religion sont liées de manière profonde, l’indépendance s'effectue sur des motifs génétiques de fait. C'est un certain modèle, en opposition avec l’indépendance des USA par exemple. Là c'était plus lié à des motifs économiques.

La nation des chrétiens ? Pourquoi tu viens comparer une majorité à une minorité ? Les juifs d'Europe ont toujours été minoritaires. Si les européens en avaient marre de leur taper dessus, quelque part c'est logique qu'ils les aient aidés à dégager en Israël non ? Faut savoir ce qu'on veut. Des fois ça finit en génocide et on en parle plus (amérindiens), mais là ça s'est passé un peu différemment. Et oui il y a des traces historiques qui font mention de royaume juif à Jérusalem du temps de l'antiquité. Si tu n'es pas convaincu par la filiation, et la cohérence des flux migratoires, compte tenu de l'écart temporel, c'est une chose, mais ça ne suffit pas à effacer tous les liens culturels. C'est vrai que se revendiquer ancêtre de Salomon aujourd'hui ça rime à rien, si on fait des statistiques, mais on vit dans un monde de croyants, à un moment donné il faut prendre en compte les caractéristiques environnantes. C'est le pragmatisme. Tu dois jongler avec des éléments qui ne te touchent pas.

Raf Hillman a écrit:
Ce n'est pas parce que ces possibles régions autonomes s'appelleraient probablement Kurdistan ou Catalogne, que ce serait une comparaison convaincante-justificative du sionisme, ses discriminations, ses ségrégations raciales etc.. :D Ce fut pareil pour le Congo, pour le Maroc, pour la Tunisie, etc. C'est pareil pour la Bretagne. Si un jour cette région devenait nation indépendante, tant mieux pour ses habitants si ce fut obtenu démocratiquement, je ne m'en mêlerais pas. Pourquoi m'en mêlerais-je ?
On a connu ces 30 dernières années plusieurs dizaines de pays qui ont déclaré leur indépendance, notamment de l'ex URSS. Rien à voir avec le sionisme et ses composantes.


Tu sembles oublier un détail. Il y a souvent eu une majorité de juifs à Jérusalem. Si on remonte les 3 derniers siècle, c'est souvent le cas. Mais majoritaires ou pas, les empires n'ont jamais songé à leur donner leur indépendance. Tu focalises trop sur la diaspora qui immigre au XIXe. Les mecs étaient déjà sur place bien avant, et de façon constante. Donc pourquoi pas leur donner leur indépendance ? Si tu crois que c'est une invasion, forcément tu tombes dans le panneau. C'est un effet d'optique qui s'explique par le fait que la diaspora juive était plus importante que les juifs locaux. Mais on peut se défaire de ce genre d'illusions.

Raf Hillman a écrit:
Toutes tes propositions sont des confusions similaires à des niveaux différents. J'ignore quelle drogue te donne l'agréable sensation de proposer des réflexions cohérentes, ni quels effets secondaires elle a : Tu peux très bien défendre le sionisme - même si la charte de ce forum stipule avec clarté comment je le considère, on s'en fout - mais assume au moins, c'est le minimum syndical, que c'est une idéologie colonialiste et ségrégationniste proche apartheid sud-africain. Non pas une déclaration d'indépendance des habitants d'une région...


Tu peux croire ça si ça te chante. Je vois que tu as du mal à sortir du jugement de valeur lié à l'histoire. Je te laisse ta comparaison foireuse concernant l'apartheid. Le sionisme en soi je m'en fous. J'admets simplement l’existence de liens entre la terre en question et les juifs contemporains. L'implantation des immigrés s'est mal faite, surtout à cause des Anglais. Tu peux critiquer l'expropriation des terres, la violence avec laquelle ça s'est fait. Mais ça suffira pas à nier le reste. La Palestine est devenu un enjeux politiquo-religieux pour les arabes, eux aussi veulent y installer leur présence. Qui leur a demandé de déclarer la guerre en 48 ? Tu perds des guerres et tu t'étonnes de perdre du territoire, génial. Qui leur a demandé de voter contre le plan de partage de L'ONU en 47 ? Cette stratégie a eu pour conséquence l'exode de centaines de milliers de palestiniens.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 30 Jan 2014, 12:00 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Citation:
Prouver que Soral est tout à droite ? Peut-être que tu rêves de voir nous appliquer à démontrer l'évidence même. Si ton plaisir est de venir nous contredire là dessus, par goût du challenge de rhétorique, c'est ton soucis. Si encore tu partais d'un questionnement naïf, on pourrait répondre, mais tu sais en quoi il mérite d'être classé tout à droite. Soral est l'une des pires ordures française du moment. Si la question te motive vraiment, démontre en quoi il n'est pas d'extrême droite. On va voir si tu es honnête ou pas dans ton questionnement. Bref, rien à voir, circulez.


Se faire une propre idée et indépendante de l’opinion générale est un exercice de style dans lequel tu n’excelle point. On ne peut pas vraiment t’en vouloir, car tu fais comme la plupart des bœufs moyens, c.a.d. découvrir l’introspection en te mettant un doigt dans le cul. :arf2:
As-tu au moins une idée concrète pour définir une personne d’extrême droite ? Je t’ai proposé une liste de critères. As-tu eu la curiosité de mettre en parallèle les idées De Soral ? A moins que tu ne connaisses même pas les idées de cette personne que tu diabolises.

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 30 Jan 2014, 14:02 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Mishima a écrit:
Prouver que Soral est tout à droite ? Peut-être que tu rêves de voir nous appliquer à démontrer l'évidence même. Si ton plaisir est de venir nous contredire là dessus, par goût du challenge de rhétorique, c'est ton soucis. Si encore tu partais d'un questionnement naïf, on pourrait répondre, mais tu sais en quoi il mérite d'être classé tout à droite. Soral est l'une des pires ordures française du moment. Si la question te motive vraiment, démontre en quoi il n'est pas d'extrême droite. On va voir si tu es honnête ou pas dans ton questionnement. Bref, rien à voir, circulez.

:mrgreen: Ooooh le joli renversement de charges.
Chéri, je n'affirme rien sur Soral hormis éventuellement qu'il est dans un fuzzy d'idées, comme bien d'autres, éparpillées dans un autre fuzzy difficile à catégoriser. C'est dans l'air du temps où la gauche se droitise à vue d’œil et où simultanément pas mal d'acquis sociaux gagnés par les gauches ont été intégrés par les droites... (pour reprendre ces termes dichotomiques qui me parlent de moins en moins). Mais j'approuve que des simplets restent scotchés sur leurs considérations simplistes.
Si l'appartenance de Soral "tout à droite" est l'évidence même, il ne devrait pas être bien difficile de l'expliciter. Alors au lieu de renverser les charges, lance-toi mon mignon.

Mais monte un peu la célérité, car tes deux points communs à "la gauche" m'ont fait péter un rot par le nombril, autant que ta comparaison sionisme/aspirations d'indépendance...

Citation:
Soral est l'une des pires ordures française du moment.

:D Possible puisque c'est ton opinion sans aucune justification pour l'instant. Mais en attendant, la pire ordure francophone de ce forum est à mes yeux un Mishima qui défend une idéologie raciste, ségrégationniste, colonialiste et criminogène, par des déguisements de la réalité et des comparaisons travesties. Et j'ai déjà justifié mon opinion, que je vais tantôt développer en répondant à tes insanités plus haut.

Pas le temps maintenant pour le reste, @+

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 31 Jan 2014, 04:17 
Avatar de l’utilisateur
Sananda a écrit:
Citation:
Prouver que Soral est tout à droite ? Peut-être que tu rêves de voir nous appliquer à démontrer l'évidence même. Si ton plaisir est de venir nous contredire là dessus, par goût du challenge de rhétorique, c'est ton soucis. Si encore tu partais d'un questionnement naïf, on pourrait répondre, mais tu sais en quoi il mérite d'être classé tout à droite. Soral est l'une des pires ordures française du moment. Si la question te motive vraiment, démontre en quoi il n'est pas d'extrême droite. On va voir si tu es honnête ou pas dans ton questionnement. Bref, rien à voir, circulez.


Se faire une propre idée et indépendante de l’opinion générale est un exercice de style dans lequel tu n’excelle point. On ne peut pas vraiment t’en vouloir, car tu fais comme la plupart des bœufs moyens, c.a.d. découvrir l’introspection en te mettant un doigt dans le cul. :arf2:
As-tu au moins une idée concrète pour définir une personne d’extrême droite ? Je t’ai proposé une liste de critères. As-tu eu la curiosité de mettre en parallèle les idées De Soral ? A moins que tu ne connaisses même pas les idées de cette personne que tu diabolises.


tu veux quoi baltringue ?
te cacher derrière l'opinion générale pour te la jouer original et au dessus de la masse ? c'est bien un réflexe d'ado attardé
je suis autant au courant des idées de soral que de ta nature shemale, pour rester dans ta lignée d'attaque ad hominem
ta liste, que tu as postée comme un veau, tu n'en as rien fait, tu n'as pas démontré en quoi elle était en opposition avec les idéaux de soral
et tu veux que j'analyse ta liste à ta place ? ne réponds pas stp, restes avec tes certitudes.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 31 Jan 2014, 04:40 
Avatar de l’utilisateur
Raf Hillman a écrit:
Mishima a écrit:
Prouver que Soral est tout à droite ? Peut-être que tu rêves de voir nous appliquer à démontrer l'évidence même. Si ton plaisir est de venir nous contredire là dessus, par goût du challenge de rhétorique, c'est ton soucis. Si encore tu partais d'un questionnement naïf, on pourrait répondre, mais tu sais en quoi il mérite d'être classé tout à droite. Soral est l'une des pires ordures française du moment. Si la question te motive vraiment, démontre en quoi il n'est pas d'extrême droite. On va voir si tu es honnête ou pas dans ton questionnement. Bref, rien à voir, circulez.

:mrgreen: Ooooh le joli renversement de charges.
Chéri, je n'affirme rien sur Soral hormis éventuellement qu'il est dans un fuzzy d'idées, comme bien d'autres, éparpillées dans un autre fuzzy difficile à catégoriser. C'est dans l'air du temps où la gauche se droitise à vue d’œil et où simultanément pas mal d'acquis sociaux gagnés par les gauches ont été intégrés par les droites... (pour reprendre ces termes dichotomiques qui me parlent de moins en moins). Mais j'approuve que des simplets restent scotchés sur leurs considérations simplistes.
Si l'appartenance de Soral "tout à droite" est l'évidence même, il ne devrait pas être bien difficile de l'expliciter. Alors au lieu de renverser les charges, lance-toi mon mignon.

Mais monte un peu la célérité, car tes deux points communs à "la gauche" m'ont fait péter un rot par le nombril, autant que ta comparaison sionisme/aspirations d'indépendance...

Citation:
Soral est l'une des pires ordures française du moment.

:D Possible puisque c'est ton opinion sans aucune justification pour l'instant. Mais en attendant, la pire ordure francophone de ce forum est à mes yeux un Mishima qui défend une idéologie raciste, ségrégationniste, colonialiste et criminogène, par des déguisements de la réalité et des comparaisons travesties. Et j'ai déjà justifié mon opinion, que je vais tantôt développer en répondant à tes insanités plus haut.

Pas le temps maintenant pour le reste, @+


Je défends quoi ? Source stp :D
Bon courage pour le démontrer ©

je vais un peu attendre pour expliciter les choses, mais quand ce sera fait, faudra pas éluder en disant que tout se vaut


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 31 Jan 2014, 12:09 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Citation:
et tu veux que j'analyse ta liste à ta place ? ne réponds pas stp, restes avec tes certitudes.

:hey: Entre nous, faut peut-être tourner ton doigt pour que ça te fasse un effet. Si j’ai bien compris ton manège, tu voudrais que je te prouve l’inexistence des éléments concluant le fait que Soral soit d’extrême droite. Pfff…Alors, je te fais le premier pas :

Citation:
•la haine du présent, considéré comme une période de décadence ;
•la nostalgie d’un âge d’or ;
•l'éloge de l’immobilité, conséquence du refus du changement ;

Ce n’est pas un aspect qui ressort de ses discours
Citation:
•l'anti-individualisme, conséquence des libertés individuelles et du suffrage universel ;
•l'apologie des sociétés élitaires, l'absence d’élites étant considérée comme une décadence ;
•la nostalgie du sacré, qu'il soit religieux ou moral ;
•la peur du métissage génétique et de l’effondrement démographique ;

NON – va falloir me trouver des éléments crédibles pour démontrer le contraire
Citation:
•la censure des mœurs, notamment la liberté sexuelle et l'homosexualité ;

Qu’il soit homophobe, à la limite, je veux bien. Comme une grande partie des français. Mais va falloir me démontrer qu’il plaide en faveur de l’interdiction pure et dure.

Citation:
•l'anti-intellectualisme, les intellectuels n’ayant aucun contact avec le monde réel (Poujadisme).

Pas à ma connaissance

A toi maintenant.
Si la branlette cérébrale n’est pas ton truc – on l’avait remarqué - alors prends-la en main pour compenser un peu ce vide intellectuel. :beer:

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 31 Jan 2014, 14:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Fleubleuargh a écrit:
Je défends quoi ? Source stp :D Bon courage pour le démontrer ©
Tu défends le sionisme. Mais 24 heures après tu l'as peut-être oublié. Démonstration tes quelques posts de pine d'huître frelatée plus haut (où entre autres tu défends ce colonialisme en l'assimilant à "de l'indépendance (kurde)", ce que je vais te rappeler toute ta vie de forumiste, comme les "Sud, cathos, pauvres et mal lotis").

Beuuueahh a écrit:
je vais un peu attendre pour expliciter les choses, mais quand ce sera fait, faudra pas éluder en disant que tout se vaut

Image

:D Oh, mais je ne suis pas du tout un adepte du relativisme mon mignon. Ca c'est dans ta tête de drogué, alcoolique, cérébrolésé, je l'ignore. Au contraire, je suis époustouflé par la bêtise de rendre équivalents colonialisme (sioniste) et lutte pour l'indépendance (des kurdes). Ton sens de l'humour devrait beaucoup plaire aux gazaouïs.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 03:32 
Avatar de l’utilisateur
Toi et ta connerie... tu veux faire croire des merdes ici ? Tu vas le payer très cher.

bon, il a été demandé à ce qu'on trouve des définitions, pour justifier les idées qui se rattachent au concept d'extrême droite, et pour justifier le rattachement
d'alain soral à ce courant politique. Dire que Soral a des idées variées ne suffit pas à en faire un membre neutre politiquement. Dire que l'extrême droite (ED) peut être sociale, et donc de gauche, c'est un raccourci facile. Citez-moi un parti qui prône l'appauvrissement du peuple ? Tous les partis ont des idées en commun, mais pas les mêmes priorités. Concentrons-nous sur l'ED française. On classe ED les personnes qui prônent le nationalisme. Vous allez me dire, "tout le monde est nationaliste" ? Je vous répond non ! Même si des hommes de gauche accordent une grande place à la souveraineté nationale, ou admettent qu'il faut obtenir une nation puissante, ça ne suffit pas à dire que le nationalisme est généralisé. Encore une fois, quel parti aurait intérêt à prôner l'affaiblissement de la nation, ou son asservissement ? Il faut aller au delà de la simple définition du dictionnaire, et entrer dans les textes qui ont conceptualisé une certaine idée du nationalisme.

Le nationalisme selon Jaurès:

Mais ce qui est certain, c’est que la volonté irréductible de l’Internationale est qu’aucune patrie n’ait à souffrir dans son autonomie. Arracher les patries aux maquignons de la patrie, aux castes du militarisme et aux bandes de la finance, permettre à toutes les nations le développement indéfini de la démocratie et de la paix, ce n’est pas seulement servir l’Internationale et le prolétariat universel, par qui l’humanité à peine ébauchée se réalisera, c’est servir la patrie elle-même. Internationale et patrie sont désormais liées. C’est dans l’Internationale que l’indépendance des nations a sa plus haute garantie ; c’est dans les nations indépendantes que l’Internationale a ses organes les plus puissants et les plus nobles. On pourrait presque dire : un peu d’internationalisme éloigne de la patrie ; beaucoup d’internationalisme y ramène. Un peu de patriotisme éloigne de l’Internationale ; beaucoup de patriotisme y ramène." Jean Jaurès, L’armée nouvelle, 1911.

Oui, par le suffrage universel, par la souveraineté nationale, qui trouve son expression définitive et logique dans la République, vous avez fait de tous les citoyens, y compris les salariés, une assemblée de rois. C’est d’eux, c’est de leur volonté souveraine qu’émanent les lois et le gouvernement ; ils révoquent, ils changent leurs mandataires, les législateurs et les ministres ; mais, au moment même où le salarié est souverain dans l’ordre politique, il est dans l’ordre économique réduit à une sorte de servage." Jaurès
Source : Jaurès, Rallumer tous les soleils, édition Omnibus, 2006, p. 193.


Pour Jaurès, le nationalisme sert donc à fortifier la République, à élever les salariés, et à servir la cause de l'Internationale.


Première source de discorde, la république. Vous ne trouverez pas beaucoup d'hommes de gauche souhaitant la fin de la République. Les théoriciens du nationalisme voient dans le vote du peuple une source de problèmes. Cela a même opposé Maurras et Barrès, le premier en faveur de la monarchie, le second en faveur d'une république dont la structure parlementaire devait être revue. Soral n'est ni monarchiste, ni républicain, il est pour une dictature éclairée. Nous y reviendrons.

l'ED théorisée par Barrès et Maurras mettent au centre de leurs textes des motifs de combats tels que l'attachement à l'armée, à l'origine familiale et terrienne, la conservation des traditions. Tradition royale en ce qui concerne Maurras, soutenu par Soral aujourd'hui, qui voit dans la laïcité la domination de la franc-maçonnerie. Le nationalisme intégral théorisé par Maurras admet un déclin, une décadence, liée aux forces éxercées par les « États confédérés » (les juifs, les protestants, les francs-maçons, et les étrangers). ça rappellera les fondamentaux. L'ED est fondamentalement liée à l'idée de complot. Comment ne pas citer Drumont et son ouvrage "La France Juive" ? Mais quand le complot est décelé, au profit d'un juif, il s'agit en fait selon eux d'un complot plus vaste visant à l'innocenter. C'est du moins la ligne suivie par Barrès, qui dira à propos de Dreyfus: « Que Dreyfus est capable de trahir, je le conclus de sa race». Aujourd'hui, le FN admet la séparation de l'Eglise et de l'Etat, mais historiquement, l'ED s'est farouchement opposée à cette réforme. Barrès affrontera Jaurès sur cette question, et Maurras considérera l'Eglise catholique comme devant être un ciment unificateur. l'ED est anti-égalitariste, anti-individualiste. Le concept d'ordre est sans doute le plus commun à tous les membres d'ED. Comment s'obtient alors le désordre ? avec la transgression des principes liés à Dieu, avec la négation des inégalités au nom d'une raison universelle, qui viendrait remplacer les canons du passé. Selon certains Théoriciens d'ED, l'ordre est incarné par l'Eglise, et selon d'autres, par l'armée, ou les deux en même temps. Après avoir souligné la décadence de l'Eglise, Soral souligne la décadence de l'armée française, non pas sur des questions techniques, mais sur des questions de corruption et d'influence étrangère.

L'ED adopte une vision manichéenne concernant l'évolution des mœurs, de la société, et du monde. Soral a adopté un focus sur l'évolution des mœurs lié au féminisme, et sur les homosexuels. Pour lui, les mœurs évoluent dans le mauvais sens. Il y a toujours des éléments externes qui viennent s’immiscer dans la vie française, et même si Soral se garde de trop en dire sur l'immigration dans ses vidéos, c'est surtout en le lisant qu'on s’aperçoit du malaise que ça représente pour lui. Sa stratégie est plutôt de miser sur l'invasion du looby atlantiquo-sioniste. à chaque époque son ennemi. Pour Doriot, c'était le communisme. (Tiens tiens, un autre qui passe du PCF au fascisme ! ça n'étonne plus grand monde).

La vision complotiste de l'ED française trouve ses sources dans la révolution de 1789. Depuis cette date, d'autres événements ont été considérés comme des machinations pour nuire aux intérêts français. Ces complots visent surtout les franc-maçons, les gens de la finance anglo-saxonne, les juifs, et autres catégories. L'homme de gauche, historiquement, a sans doute lui aussi cru a des complots, surtout en matière de finance, mais puisqu'il est moins attaché aux concepts d'ordre et de tradition religieuse (car antidémocrates), il ne verra pas les mêmes fomentations que son adversaire idéologique. Soral se nourrit de complots, il ne vit qu'à travers eux. C'est en partie pour cette raison qu'il peut légitimement être rattaché à l'ED, en plus des autres motifs exposés. Pour vous dire, je serais bien moins enclin à mettre Céline à l'ED, malgré le fait qu'il ait affirmé que les juifs incitaient à la guerre. Ce motif ne saurait constituer à lui seul une catégorisation ED, il en va de même pour Bernanos, grand incendiaire de l'industrialisation marchande, et d'une certaine partie de la révolution de 1789, responsables selon lui, d'un déclin incurable.

Je m'arrête ici pour l'instant, en sachant que j'ai omis pas mal de points, faute de temps disponible.

Pour finir je me contente de mettre les citations d'Alain Soral, qui devraient justifier les rattachements que j'ai émis plus haut.
Ces extraits sont tirés de dialogues désaccordés.

homophobie

Pour revenir aux invertis, je suis en accord avec Freud – autre penseur de la modernité – pour croire que l’homosexualité est une sexualité déviante, tantôt
immature, tantôt perverse, qui doit se pratiquer dans la discrétion, avec un soupçon de honte ! En ça, je suis de la psychologie classique, en plus d’être en accord avec toutes les pensées religieuses et traditionnelles, et je ne vois pas pourquoi je devrais m’en sentir gêné ! Les pédés mondains m’amusent, les pédés militants m’emmerdent et me donnent une légère envie de les remettre à leur place, de les renvoyer à leur essence : l’enculade, le trou du cul ! Après tout, comme je l’ai déjà dit et écrit à l’époque où on avait encore le droit de le dire et de l’écrire, la sodomie n’est pas une activité de production, mais une activité de loisir, privée, elle ne détermine pas l’être politique… Je suis de la France d’Audiard ! Audiard le père, pas l’inverti, qui n’est pas sans talent dans son genre,
d’ailleurs…
Je suis étonné aussi que tu ne comprennes pas mon lien entre homosexualité et pédophilie.Tu devrais en parler à Pierre Bergé ou à Jack Lang ! Lire La Vilaine Lulu de
feu Yves Saint-Laurent. Quand une sexualité est déviante, elle a tendance avec l’âge à aggraver sa déviation, c’est la logique même des pratiques transgressives quand elles se normalisent, quand l’immoralité prétend à la moralité… Ainsi, le baiseur compulsif a tendance à devenir pédé avec l’âge (au fur et à mesure qu’il a de plus en plus de mal à bander, à cause de l’âge et de l’habitude, il a tendance à se faire coller des trucs dans le cul et à s’orienter de plus en plus vers le plaisir anal : d’abord un doigt de femme pour finir par une bite d’immigré !)

De même, celui qui aime les hommes a souvent tendance en vieillissant à aimer les petits garçons, si tu doutes, pose la questions à Frédéric Mitterrand… Michel Polac, ton mentor, lui, ne peut plus te répondre ! Bref, ce n’est pas de la démagogie, c’est de la bonne vieille connaissance de la
nature humaine… cette réalité bien peu ragoûtante (qui est aussi la mienne et dont je ne suis pas fier)

La sexualité est quelque chose de sale, d’intrinsèquement pervers qu’il faut encadrer socialement par des règles, des normes et des lois. Et, autre constat, plus on monte dans la hiérarchie sociale, plus elle tend à se montrer perverse, pour cause de privilèges culturels, de pouvoir et d’oisiveté (mère de tous les vices)… Au siècle dernier, cette vision, ma vision, faisait l’unanimité chez les révolutionnaires de la vraie gauche. Elle est déjà bien présente chez Jean-Jacques Rousseau dans sa critique du mondain, d’où naît le décadent, le pervers…

Citation:
Qu’il soit homophobe, à la limite, je veux bien. Comme une grande partie des français. Mais va falloir me démontrer qu’il plaide en faveur de l’interdiction pure et dure.


pas besoin d'être pour l'interdiction pour avoir des inclinaisons d'ED ! Qui croit encore qu'il est possible d'interdire ça de toute façon ?

Mariage gay permet zoophilie ?

Maintenant, pour ne rien lâcher sur cette question du mariage, je te rappelle qu’il ne s’agit pas que du mariage homo, mais du mariage « pour tous », donc à terme de la polygamie, ce qui n’est pas si grave, mais aussi de la possibilité de légaliser la zoophilie, et pourquoi pas l’inceste, au nom du libre consentement et de la non-intervention du politique dans la sphère privée, comme c’est déjà en débat en Suisse… Donc ton ironie sur cette question est malmenée par la réalité ! Balade-toi sur Internet et tu verras que la brèche ouverte par le mariage pour tous a réactivé les revendications des pédophiles à la reconnaissance, pédophiles qui étaient très actifs, à gauche, dans les années 70, en s’appuyant sur le prétendu progressisme libertaire sorti de Mai 68, et qui en avaient un peu rabattu depuis, notamment Cohn-Bendit et Lang, face à la colère et au bon sens populaire… Mais dis-moi, puisqu’il faut être moderne et se défier du moralisme réactionnaire, es-tu pour le mariage incestueux si la fille est d’accord avec son père, au nom de la liberté et de l’égalité, comme c’est déjà en débat en Suisse ? Et si tu es contre, comment peux-tu le justifier avec ton appareil conceptuel, sans recourir à la morale, à l’Histoire et au sacré ?

misogynie

Quant au droit de vote des femmes, dans les faits, ça n’a été qu’une aggravation de la mascarade démocratique – avec le droit de vote pour les jeunes octroyé par Giscard, ce qui devrait déjà te mettre la puce à l’oreille ! Deux mesures qui se sont plutôt soldées, par une baisse du niveau de conscience politique et citoyenne ! Demande à un publicitaire du CCA ce qu’il pense de la ménagère de moins de 50 ans comme vecteur d’avancée démocratique !


Complot féministe


De même que le combat féministe n’est plus aujourd’hui un combat pour l’émancipation des femmes, l’égalité, mais une croisade contre le masculin, une traque,
un désir de mise à mort et de castration…

complot contre la famille :hum:

La famille, quels que soient ses défauts, est le lieu structurant de l’échange nonmarchand, la structure fondée, non sur la logique du capital, mais sur l’amour. Amour
d’un homme et d’une femme qui, via le couple, produit des enfants, amour des parents pour les enfants, des enfants pour les parents, soit toute une logique du don. Les parents donnent de l’amour à leurs enfants sans aucune conception de rentabilité, de commerce. C’est pourquoi la société marchande, dans sa phase d’extension maximale, de dégénérescence maximale, doit casser ce dernier bastion de l’échange non marchand, désintéressé, du don. Donc, fort de ton constat, non seulement tu ne dois pas abandonner la famille traditionnelle sous prétexte que la société aurait déjà trahi les enfants, mais tu dois d’autant plus te battre pour protéger cette dernière structure protectrice face à ce processus de destruction…

soral pas d'ED car il défend des causes sociales :mrgreen:

Pour répondre sur l’extrême droite, je vais d’emblée mettre les pieds dans le plat et ne pas trop tourner autour du pot : l’extrême droite, au moins depuis 1945 et plus
encore depuis Mai 68, est une invention du gauchisme, sous sponsoring atlantiste, soit de la droite d’affaires (ce que j’appelle la Banque) pour cacher que le national-socialisme était socialement de gauche… Ça aussi, c’est une des clefs de compréhension de tout ce qui se joue depuis la fin de
la Seconde Guerre mondiale… En tant que national-socialiste français, ça m’agace d’être rangé à l’extrême droite,
qualificatif qui désigne pour moi les néo-conservateurs, les impérialistes américano-sionistes et le pouvoir bancaire international…Donc, ma réponse, c’est que je ne suis pas d’extrême droite, je suis national-socialiste, mais tu peux considérer que c’est pire ! J’ajouterai, pour que tu ne me prennes pas juste pour un provocateur, un nationalsocialiste français : sans besoin de recours à une théorie raciale pour des raisons d’espace vital, ce qui correspondait à la situation allemande. L’idéologie découlant souvent de la géographie ! Je suis national-socialiste à la manière d’Hugo Chávez soit, compte tenu du contexte
actuel de domination par le mondialisme militaro-bancaire, un authentique homme de
gauche ! Comprenne qui voudra…

Bonapartisme soralien ?

Disons que dans l’état où est la France actuelle, je suis aujourd’hui bonapartiste, j’aspire à l’avènement d’un leader autoritaire et patriote, soucieux du peuple et porté
par le peuple, une sorte de Chávez français qui nous ferait plus penser au général de Gaulle qu’à Hollande ou à Sarkozy ! Je pense que seul un homme providentiel de ce type pourrait redresser la France, en ayant le courage de s’opposer à l’oligarchie bancaire internationale, qui règne à travers et au-dessus des politiques de droite comme de gauche, syndicats compris. Et quand je pense à ce chef providentiel, dans le paysage politique actuel, je ne vois que les Le Pen !

D’ailleurs, pour démontrer l’absurdité de la théorie du totalitarisme, il suffit de constater que tous les systèmes prétendument totalitaires ont été renversés, ce qui
prouve qu’ils ne l’étaient pas assez ! Tandis que le seul système qui tienne encore, c’est justement la démocratie de marché, ce qui tend à démontrer que totalitaire, elle l’est en réalité beaucoup plus !

Pourquoi on diabolise le FN ?

Pourquoi serait-il infamant d’être passé par le FN ? Le FN a été fondé en 1972, il n’a jamais été au pouvoir. Idéologiquement, il y a un siècle, le FN aurait été un parti de centre gauche, à la gauche de Clemenceau… Je n’ai jamais bien compris pourquoi cette diabolisation ? Ou plutôt j’ai fini par la comprendre après vingt-cinq ans de pratique et de réflexion : le FN est un parti que les Juifs n’aiment pas ! Plus précisément, la communauté juive organisée, pour ne pas faire de généralisation comme elle le fait, elle, en permanence. Le Front national est un mouvement politique que le CRIF n’aime pas parce qu’il n’en a pas le plein et total contrôle ! Mais avec Marine, ça finira sans doute par s’arranger.

Révisionniste ?

Les révisionnistes sont les prisonniers politiques de l’Occident contemporain, et le sort qui leur est réservé, par les soi-disant démocraties avancées, est le grand scandale intellectuel, moral et politique de notre temps. Et là encore, tu n’es pas sans savoir ce qu’il en coûte de seulement s’intéresser publiquement au révisionnisme, sur le plan de la carrière, ça coûte encore plus cher que de voter FN ! Je dirai, pour conclure de façon sereine et définitive sur cette question, que toute recherche historique est, par essence, révisionniste, puisqu’elle doit s’efforcer, par la recherche et le recul, de passer de l’idéologie politique de l’histoire immédiate à l’exactitude d’une science, humaine certes, mais apaisée par le recul du temps… Donc, oui, je suis révisionniste, il n’y a d’historiens que les révisionnistes, et les antirévisionnistes sont soit des agents de propagandes, soit des lâches, soit des imbéciles.

Tu sais très bien que je ne peux pas légalement répondre à ta question. Une loi – anticonstitutionnelle – a été votée en France pour m’interdire d’argumenter à ce sujet. Ça devrait déjà te mettre la puce à l’oreille ! Mais moi, ce qui m’étonne, c’est qu’il suffit de se balader une demi-heure sur Internet, armé de son intelligence et de son esprit critique, pour ébranler tout l’édifice de la pensée dominante officielle sur le sujet… D’ailleurs tu sais bien que toute pensée officielle dominante, est d’abord et toujours une idéologie de domination. Et pour retourner ton argument : selon ta théorie, les dissidents de la Corée du Nord sont donc des fous et des crétins puisqu’ils contestent une vérité historique – l’idéologie dominante de la Corée du Nord, via sa version officielle de l’Histoire – partagée par tout le reste de la population coréenne du haut en bas ? Or, sur la question des chambres à gaz, ici, c’est la Corée du Nord ! J’ajouterai que l’Histoire est toujours écrite par les vainqueurs et qu’en 1945, à la suite du grand conflit de l’histoire de l’humanité, conflit qui s’est joué, je te le rappelle, essentiellement entre Européens blancs monothéistes, certains ont gagné et d’autres ont perdu dans ce qu’on peut bien appeler une lutte à mort… Et la réalité, constante, c’est : pas de pitié pour les vaincus ! J’ajouterai enfin, pour finir d’enfoncer le clou sur le sujet, que soixante-dix ans de recul, c’est très peu en Histoire pour juger de la vérité historique.

Bref, je suis révisionniste et le révisionnisme historique, quel que soit son sujet d’étude – les dessous de la Révolution française, ceux de la colonisation au nom des
droits de l’homme ou de l’antifascisme institutionnel depuis 1945 –, finit toujours par triompher dans le temps, quand ces vérités ne mettent plus en danger les intérêts des dominants des temps nouveaux…


Mais tu sais bien que discuter sérieusement de ce sujet est interdit et que je ne peux pas argumenter sans risquer la prison. Et pas en Corée du Nord ou en Iran : ici, dans notre belle démocratie, pour délit d’opinion. Mais je peux quand même te répondre un truc : au bout d’une demi-heure de discussion privée, je n’ai jamais rencontré aucun membre de l’élite, politique, culturelle… qui ne soit pas révisionniste ! Je dis bien aucun. Tous savent très bien que ce dossier pue la merde et qu’il ne tient que par la terreur morale et judiciaire… Quant aux négationnistes, je ne sais pas ce que c’est et je crois même que ça n’existe pas. Aucun révisionniste ne s’est jamais prétendu ni déclaré négationniste. Ce sont les tricheurs du camp d’en face qui ont inventé ce terme pour les disqualifier, comme ils inventent aujourd’hui israélophobie pour refus de se soumettre à la domination sioniste et au racisme israélien !

Domination juive

La vérité, c’est que j’ai découvert la domination juive alors que j’étudiais la lutte des classes, les deux s’articulent d’ailleurs historiquement très bien. Je ne suis pas parti d’un présupposé antisémite pour y arriver à tout prix, comme peut-être certains qui ont baigné dans un environnement d’extrême droite. Moi, Savoyard, des Juifs, je n’en ai jamais entendu parler avant de les rencontrer moi-même dans la mode, le journalisme, le cinéma, l’édition, la politique… tous ces secteurs où je les ai découverts dominants. « Sûrs d’eux-mêmes et dominateurs » comme le dénonçait aussi le général de Gaulle avant de se faire virer par Cohn-Bendit !

Moi, je te réponds qu’en dehors de la Corée du Nord et de l’Iran actuel, c’est toute la planète qui est sous la domination d’Israël !
J’ajouterai aussi, sans provocation, que pour un peuple génocidé, il se porte plutôt bien. Si les Indiens d’Amérique avaient subi pareil génocide, le président des États-Unis serait Iroquois ou Comanche, pas moins !

Moi j’ai lu Paul Rassinier qui raconte sa vie dans les camps. J’ai étudié l’évolution du discours dominant sur la question des camps, des années 50 à aujourd’hui, j’y ai
clairement vu l’évolution mythologisante, l’interdiction de l’étude historique et la persécution d’État, et le tout au service de la puissance sioniste et de rien d’autre, jamais des victimes réelles. Et ce que je remarque, une fois de plus, c’est que cette soi-disant compassion pour la version officielle des vainqueurs te permet chaque fois de te déguiser en courageux humaniste alors que tu n’es jamais, sur ce sujet encore, qu’un valet de l’idéologie dominante, pour ne pas dire écrasante…

Je pourrais déjà te répondre, pour couper court, que l’idéologie dominante, c’est Auschwitz. Tout part de là et tout y ramène…

VATICAN II OU LAPPEL A' LA FRATERNITE' UNIVERSELLE
Initié par le Pape Jean XXIII et se voulant une ouverture au monde moderne, de fait de plus en plus antireligieux, on peut comparer Vatican Il -
2 pour faire moderne, comme à la même époque Parly 2 ou Vélizy 2 -à la Perestroïka de Gorbatchev. Une profonde remise en question de soi-même et une concession aux autres, Interpretees non pas comme généreuse ouverture, mais comme un aveu de faiblesse qui prélude à l'effondrement. Domination du mondialisme capitaliste américano-protestant, culpabilité envers les juifs
persécutés par le régime National-socialiste allemand, Vatican II, au delà de l'alibi pastoral et doctrinal, doit se comprendre très littéralement comme la soumission de l'Eglise catholique au nouveau rapport de force issu de la Deuxième Guerre mondiale, à l'intérieur du camp occidental
(titre d'un chapitre de « comprendre l'empire »)

complot judéo-truc

L’important n’est pas ce qu’a été ou n’a pas été Ben Laden – qui n’avait absolument pas les moyens d’orchestrer le 11 septembre, seul l’État profond américain allié aux Israéliens avait le niveau pour réaliser un truc aussi complexe et tous les spécialistes le savent…

Ton attitude même démontre que tu sais à quel point il serait dangereux d’aller au fond sur ces questions-là : Nuremberg, la mort de Kennedy, l’éviction du général de
Gaulle par Mai 68, le 11 septembre… Sujets qui renvoient tous à la domination impériale américano-sioniste, judéo-protestante.

LAICiTE = FRANC-MAÇONNERIE (titre d'un chapitre de « comprendre l'empire »)


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 04:02 
Avatar de l’utilisateur
Tradition


Quant à ton allusion ironique à la question de la Tradition, à ta méconnaissance du lien historique existant souvent entre progressisme social et despotisme éclairé – qui est toute l’histoire de la monarchie – à ta négation au fond de toute transcendance en politique (ou de politique de la transcendance), je crois que cette attitude est la parfaite expression de l’arrogance et de la naïveté de l’homme de gauche contemporain.
(dialogues désaccordés)

LE CATHOLICISME D'ÉTAT OU NOS ANCIENS DROITS DE l'HOMME: TRÈVE DE DIEU, DÉFENSE DE LA VEUVE ET DE L'ORPHELIN, GUERRE JUSTE
De plus, contrairement à ce qu'i l est aussi d'usage de croire dans nos milieux du conformisme libre penseur, la religion catholique, certes idéologie du pouvoir royal, ne fut pas seulement mensonge, tartuferie ct pure trahison du Christ dans sa collusion avec l'autorité ..LÉglisc était aussi atténuation de la violence consubstantielle au pouvoir, comme aujourd'hui 20 nos «droits de l'homme»- religion de la bourgeoisie - s'efforcent d'atténuer les violences du libéralisme bourgeois sans jamais, non plus, le remettre en question. Cet effort d’adoucissement de la violence intrinsèque au pouvoir par l'Eglise, au côté du pouvoir royal, ce fut, par exemple, à partir du xe siècle, « la paix et la trêve de Dieu ». Un mouvement spirituel et moral qui s'efforçait de limiter dans le temps et dans ses conséquences, les activités guerrières. Son but étant de mettre un terme aux guerres privées entre seigneurs dont les pauvres - ainsi sont désignés ceux qui ne peuvent pas se défendre - étaient les premières victimes. Un. mouvement de pacification initié par l'E'glise qui reçoit finalement l'appui du pouvoir royal et de la haute noblesse pour devenir, dans toute la chevalerie, la fameuse morale chrétienne de la «défense de la veuve et de l'orphelin ». Dans un même esprit, mais à un niveau social supérieur, la volonté des papes fut également de limiter les affrontements entre princes chrétie ns, s'efforçant d'orienter leur ferveur guerrière à l'extérieur de l'espace européen, notamment vers le soutien à l'Empire romain d'Orient par les croisades. Un autre exemple encore du , rôle authentiquement pacificateur et chrétien de l'Eglise est la théorie de la «guerre juste» élaborée par Saint Thomas d'Aquin. En, gros une guerre était considérée comme juste par l'Eglise, si et seulement si :
- tous les moyens pour l'éviter ont été entrepris;
- si le résultat qu'on peut en attendre sur le plan du bien est meilleur que la situation initiale;

-si son but est donc le bien commun et non pas un quelconque but caché;
- et enfin , et surtout, si cette guerre reste limitée. En effet, et comme nous le rappellera plus tard Carl Schmitt, pas de «guerre totale» sous l'Ancien régime des rois très catholiques. Souvenons-nous d'ailleurs, plus près de nous, d u rôle joué encore par l'Eglise dans ses tentatives de médiation pour éviter la Première Guerre mondiale. Tentative notamment de paix séparée avec l'Autriche qui fut rejetée par les alliés, Clémenceau en tête, qui voulaient tous la destruction complète des Empires centraux .. .
(comprendre l'empire)


Citation:
•la nostalgie du sacré, qu'il soit religieux ou moral ;
NON – va falloir me trouver des éléments crédibles pour démontrer le contraire


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 17:03 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Génial. Et tu as mis 3 jours pour pondre pareille merde: de longs copiés-collés et une introduction (de ta plume ?) à se suicider tellement c'est tarte... ?

Si Soral est à droite, je veux bien puisque tu crois l'avoir démontré et que je m'en cogne, tu es alors à la droite de la droite de la droite de Soral à mes yeux, car lui ne promeut ni colonialisme, ni racisme, ni intégrisme, ni héréditarisme ni ségrégationnisme, ni colonialisme :

Mishima a écrit:
[...] Tu crois que les kurdes n’œuvrent pas pour ça ? Si un Kurde veut un état à lui, la génétique entre en compte. Il va pas créer un état pour les non kurdes, il va favoriser ses semblables dans un premier temps. Tu peux admettre ça en regardant les nouvelles nations crées (Balkans). Ethnie et religion sont liées de manière profonde, l’indépendance s'effectue sur des motifs génétiques de fait.
[...]
Et oui il y a des traces historiques qui font mention de royaume juif à Jérusalem du temps de l'antiquité. Si tu n'es pas convaincu par la filiation, et la cohérence des flux migratoires, compte tenu de l'écart temporel, c'est une chose, mais ça ne suffit pas à effacer tous les liens culturels. C'est vrai que se revendiquer ancêtre de Salomon aujourd'hui ça rime à rien, si on fait des statistiques, mais on vit dans un monde de croyants, à un moment donné il faut prendre en compte les caractéristiques environnantes. C'est le pragmatisme. Tu dois jongler avec des éléments qui ne te touchent pas.
[...]
Je te laisse ta comparaison foireuse concernant l'apartheid. Le sionisme en soi je m'en fous. J'admets simplement l’existence de liens entre la terre en question et les juifs contemporains.
Tu ne t'en fous pas, puisque c'est ça la "justification" du sionisme.

En résumé, tu es donc anti-laïque (*), contre la séparation des pouvoirs, conservateur et intégriste religieux (appartenance d'un territoire selon récits bibliques), rétrograde, héréditariste (liens du sang génético-nationaux), tu défends une idéologie raciste (discriminations étatiques et juridiques), ségrégationniste (**) (non mixité, mariages civils inexistants en Israël) discriminatoire (loi du retour exclusif aux juifs et leur famille, etc.) et colonialiste .

... A la droite de la droite, quoi. Mishima est une bouteille de ketchup voulant donner des leçons de gastronomie.

(*) « Certains hommes croient en un dieu, d'autres en plusieurs; d'autres encore sont athées ou agnostiques. Tous ont à vivre ensemble. Cette vie commune, selon la première Déclaration des droits de l'homme, doit assurer à chacun et la liberté de conscience, qui exclut toute contrainte religieuse ou idéologique, et l'égalité de droit, incompatible avec la valorisation privilégiée d'une croyance. La puissance publique promeut le bien commun. Elle devra donc être neutre sur le plan confessionnel et développer, par l'instruction, I'exercice autonome du jugement Afin que tous apprennent à vivre leurs convictions sans fanatisme ni intolérance. Ainsi comprise, la laïcité n'est pas de l'ordre d'une option spirituelle particulière, mais constitue une condition de possibilité fondamentale de la vie publique. On ne saurait en conséquence la renégocier sans cesse, notamment au gré des fluctuations du paysage religieux et des rapports de forces qui les sous-tendent. [...]
Une communauté de droit se fonde sur ce qui unit les hommes, non sur ce qui les divise. La république doit donc se définir en dehors de la différence des religions. La complicité tendue entre César et Dieu cède la place à l'affranchissement réciproque de Dieu et de Marianne. La laïcité articule ainsi l'idéal d'un espace civique commun et le principe de neutralité confessionnelle de l'État. Celui qui croit au ciel et celui qui n'y croit pas voient désormais garanties leur liberté de conscience, mais aussi leur pleine égalité. La laïcité n'est pas pour autant le degré zéro des convictions, mais la force vive d'une pensée qui dit tout haut les principes d'une concorde véritable celle qui advient entre des hommes libres, maîtres de leur jugement, auxquels l'école laïque apprend à ne pas transiger avec l'exigence de vérité.
Que veut dire «ouvrir la laïcité», si ce n'est restaurer des emprises publiques pour les religions ? Le risque alors est de confondre collectif et public, et de détruire à terme le bien public lui-même en le livrant à la guerre des dieux. »
Henri Pena-Ruiz

(**) "Qui préconise ou applique la séparation des personnes selon des critères de race, de croyance ou de coutumes "

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 18:05 
Avatar de l’utilisateur
C'est tarte et alors ? Votre demande est tarte, tu l'as voulue, tu l'as eu ta définition !

Je crois l'avoir démontré ? Mais tu t'en fous ? Pourquoi t'as posé la question alors ? Je sais pas ce que tu espérais en réclamant une démonstration.
Tu n'es pas d'accord avec mon intro ? (oui c'est moi qui ait écrit cette modeste partie)

Ne mélange pas les 2 choses pour l'instant, à savoir ce que pense Soral et ce que moi je pense. J'aurai tout le loisir de me défendre et de réfuter tes accusations pathétiques.
Restons sur le cas de Soral. Tu n'es pas d'accord avec la classification que j'ai faite ?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 18:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Droite de la droite de Soral a écrit:
Ne mélanges pas les 2 choses pour l'instant, à savoir ce que pense Soral et ce que moi je pense. J'aurai tout le loisir de me défendre et de réfuter tes accusations pathétiques. Restons sur le cas de Soral. Tu n'es pas d'accord avec la classification que j'ai faite ?
Je te l'ai dit: ces classifications sur un thermomètre longiligne (de droite à gauche... en passant par le centre....arf) ne me parlent pas du tout. Je n'y crois pas, je ne suis pas croyant (*). J’adhère aux buissonnements d'idées, aux vectorielles, pas aux classifications sur une ligne entre 2 extrêmes. Pas plus pour Marine le Pen.

Tu insistes pour qu'on joue à ton jeu téloche des classifications ? Mais il n'y a pas de classification si tu ne t'inclus pas dedans. Pourquoi serais-tu exclu de ton jeu ? Je t'ai mis à la droite de Soral - citations de toi-même à l'appui. Tu n'es pas d'accord avec ma classification de Mishima dans son même thermomètre-jeu tv-politique ? :D

(*) tes laborieux sermons par citations m’ennuient autant que ces discours d'historiens (re)définissant avec pédanterie et mille citations académiques ce qu'est ou pas une civilisation/culture afin d'en exclure certains et/ou en inclure d'autres... C'est de la merde tout ça, une merde qui visiblement est ton dada: "cathos => sud, pauvres et mal lotis"... la simplification littéraire de toute réalité complexe.

A+

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 19:30 
Avatar de l’utilisateur
Raf Hillman a écrit:
Je te l'ai dit: ces classifications sur un thermomètre longiligne (de droite à gauche... en passant par le centre....arf) ne me parlent pas du tout. Je n'y crois pas, je ne suis pas croyant (*). J’adhère aux buissonnements d'idées, aux vectorielles, pas aux classifications sur une ligne entre 2 extrêmes. Pas plus pour Marine le Pen.


Explicite un peu plus car je ne vois pas quelle est ta conception du monde politique.

Raf Hillman a écrit:
Tu insistes pour qu'on joue à ton jeu téloche des classifications ? Mais il n'y a pas de classification si tu ne t'inclus pas dedans. Pourquoi serais-tu exclu de ton jeu ? Je t'ai mis à la droite de Soral - citations de toi-même à l'appui. Tu n'es pas d'accord avec ma classification de Mishima dans son même thermomètre-jeu tv-politique ? :D


Si si je m'y inclus, puisque je sais à quelles idées je n'accorde aucun intérêt. Et non, ta classification ne me convient pas.
Et c'est pas "mon jeu", à la base c'est toi qui a demandé qu'on justifie cette classification. "Fuzzy d'idées difficiles à catégoriser" ? Non ! C'est très simple, la preuve plus haut. Après me reprocher un renversement de charges, tu me reproches d'avoir assumé ma charge ? Ta charge à toi serait maintenant de démontrer que ma classification est erronée. On va voir.

Raf Hillman a écrit:
tes laborieux sermons par citations m’ennuient autant que ces discours d'historiens (re)définissant avec pédanterie et mille citations académiques ce qu'est ou pas une civilisation/culture afin d'en exclure certains et/ou en inclure d'autres... C'est de la merde tout ça, une merde qui visiblement est ton dada: "cathos => sud, pauvres et mal lotis"... la simplification littéraire de toute réalité complexe.


Quel est le rapport ? :lol:
Analogie médisante.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 19:32 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
@Mishima

En fait, mon coco, tu ne démontres pas grand-chose et tu ne fais que jeter un gros flou sur la question.
Je ne sais pas où tu es allé déterrer cette antique définition de l’extrême droite. Faut le faire. Du coup, ça doit être la seule qui colle à ta vision des choses.

Alors allons-y :
Citation:
Dire que Soral a des idées variées ne suffit pas à en faire un membre neutre politiquement. Dire que l'extrême droite (ED) peut être sociale, et donc de gauche, c'est un raccourci facile

D’abord, le fait que l’ED peut être social en repêchant des idées aussi variées devrait te mettre la puce à l’oreille. Un mélange d’idées traditionnelles de droite et de gauche ne nous ramène donc pas à des extrêmes. Cela a pourtant été le cas pour le parti national socialiste. Peut-être pourrais-tu nous lister quels sont les points essentiels qui ont fait que le parti d’Adolf a basculé vers ce que tu appelles l’extrême droite.

Citation:
Vous allez me dire, "tout le monde est nationaliste" ? Je vous répond non

Le nationalisme, voyons voir. Tu as raison de souligner que le nationalisme n’est pas spécifique à la droite, car on la retrouve également pour des pays à connotation communiste. Tu as également raison de souligner que le fait d‘être nationaliste relève d’un attachement à son pays, sa patrie.
A moins que la droite extrême se caractérise par un nationalisme exacerbé, qui conduit à l’écrasement d’autres nations, une forme d’impérialisme en quelque sorte. Mais bon, ce n’est pas valable non plus, car il faudrait pointer du doigt les Etats unis aussi.
C’est bien, tu nous démontes la validité de la définition un peu plus moderne que je t’avais proposée.

Citation:
Première source de discorde, la république. Vous ne trouverez pas beaucoup d'hommes de gauche souhaitant la fin de la République

Soral voudrait la fin de la république ? Je ne sais pas s’il a dit ça ! Admettons qu’il soit antirépublicain. Éventuellement voudrait-il la remplacer par une nouvelle. Nous sommes déjà à la cinquième. Pourquoi pas une sixième, si l’on considère que celle-ci est loin d’être parfaite ou obsolète ? Donc rien à voir avec la mouvance d’extrême droite.
Faudrait que tu étaye un peu tout ça

Citation:
il est pour une dictature éclairée

Moi pas comprendre ce que c’est

Citation:
Soral souligne la décadence de l'armée française, non pas sur des questions techniques, mais sur des questions de corruption et d'influence étrangère.

Et alors ? Il est complotiste, et alors ? Pourquoi le complotisme serait un monopole de l’ED ? Quel rapport ? D’autant plus que la forte influence des antennes sionistes transpire l'évidence.

Concernant l’homophobie, on peut s’accorder sur le fait que Soral est un casseur de pédés.
Je ne vois cependant pas le rapport entre l’aversion contre les homos et la tendance politique.
Toutes les autres questions qui en découlent vont dans le même sens des valeurs (ce qui a divisé la France en 2013).

Citation:
Bonapartisme soralien


Sorti de son contexte, la position me semble assez radicale. Pour l’instant je ne comprends que le fait qu’il préconise une personne de poigne, tel. le général Gogol pour oser taper un grand coup dans la fourmilière et faire le ménage dans les institutions gangrénées.
Je ne pense pas qu’il s’agisse une nouvelle fois une position réservée à l’ED, même si on observe ce comportement majoritairement chez les adhérents du FN.
Bon, il est évident que c’est pas notre Flamby qui va nous faire un ménage de fond.

Citation:
Révisionniste


Est-ce en raison des crânes rasés décervelés qui nient toute l’histoire en bloc, qu’il convient de coller cette particularité sur le dos des ED ? Soral parle d’un révisionnisme en tant que philosophie qui se rapporte à l’histoire en général. Sachant que l’histoire est toujours écrite par les vainqueurs qui n’ont jamais rien à se reprocher…

Citation:
La domination juive

Une simple constatation ?

Citation:
complot judéo-truc

Pareil que pour le complotisme

Citation:
Tradition

J’y comprends que dalle de ce qu’il baragouine !

En fait, pour résumer, tout cela donne bien l’impression que personne ne sait vraiment définir ce qu’est l’extrême droite. Les aspects que tu reproches à Soral sont parfois des positions très particulières, un peu plus radicales par rapport au prêt à penser politico-correcte prémâché et ruminé une centaine de fois, sans pour autant définir clairement en quoi une idée doit forcément être associée à un courant politique rangé soigneusement dans des tiroirs indépendants les uns des autres.

Se pourrait il que l’extrême droite ne soit qu’un vulgaire fourre-tout de diabolisation, un peu ce que le communisme fut aux USA et aux nazis ?

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 20:15 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Michou-à-la-droite-de-Soral a écrit:
Quel est le rapport ? :lol: Analogie médisante.

Le rapport est que tu es un trouducul.
Tu tentes de redéfinir ce qu'est la gauche pour que, par défaut, le reste soit à droite. Ou l'inverse, c'est pareil: fiasco complet, échec total. Raté, ça ne convaincrait qu'un trouduc préconvaincu. De même que font les ethnologues en question: redéfinir ce qu'est une civilisation par des critères en excluant ou incluant des populations à leur guise...

Citation:
Explicite un peu plus car je ne vois pas quelle est ta conception du monde politique.

Ma conception générale est que tu es un trouducul. Mais si ta question était "que ferais-tu si tu étais président ?" Là je pourrais développer quelques points symboliques pour trouduculs.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 20:22 
Avatar de l’utilisateur
Raf Hillman a écrit:
Tu tentes de redéfinir ce qu'est la gauche pour que, par défaut, le reste soit à droite. Ou l'inverse, c'est pareil: fiasco complet, échec total. Raté, ça ne convaincrait qu'un trouduc préconvaincu.
De même que font les ethnologues en question: redéfinir ce qu'est une civilisation par des critères en excluant ou incluant des populations à leur guise...


Tu es trop rageur pour savoir lire correctement. Je n'ai jamais tenté pareille chose, petit menteur. Que cherches-tu en affirmant des conneries ? à t'auto-convaincre de je ne sais quoi. à fausser le tableau. Tu peux toujours essayer, tocard.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 20:27 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Bien sûr, bien sûr...
Trouduc répondant à Sananda a écrit:
je suis autant au courant des idées de soral que de ta nature shemale, pour rester dans ta lignée d'attaque ad hominem

Ca n'a pas l'air d'avoir affecté Sananda, mais tu vas t'excuser auprès de M'dame ou M'sieur, peu importe.
(t'excuser d'avoir divulgué une information personnelle et intime d'un intervenant, qu'elle soit vraie, fausse ou supposée)

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 20:33 
Avatar de l’utilisateur
Il m'insulte en premier, je réponds. Qu'est-ce que ça peut te foutre ?


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 04 Fév 2014, 20:33 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6943
Mauvaise réponse.

Ouste !

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 08 Fév 2014, 05:10 
Avatar de l’utilisateur
Raf Hillman a écrit:
Bannissement de Mishima : durée 24 heures. C'est fou ce que je suis cruel et despote. Cet abruti est dé-banni depuis 3 ou 4 jours, il n'a même pas initialisé sa connexion. Tu avais fait pareil, je compatis.


Un administrateur du forum demande que votre compte soit réactivé. Votre
compte est actuellement inactif.
Suivez les étapes listées ici pour réactiver votre compte.

Envoyé : ven. 07/02/14 17:04

J'avais essayé plusieurs fois de me connecter, mais faut croire que c'est trop galère pour toi de réactiver un compte. Qui est l'abruti ?

Sananda a écrit:
Je ne sais pas où tu es allé déterrer cette antique définition de l’extrême droite. Faut le faire. Du coup, ça doit être la seule qui colle à ta vision des choses.


Antique ? Non, les théoricien que j'ai cités sont morts au XXe siècle ! Tu peux me citer d'autres auteurs ayant ergoté sur la nation ou sur l'église, ne te prive pas ! On verra bien ce qu'il en ressort.

Sananda a écrit:
D’abord, le fait que l’ED peut être social en repêchant des idées aussi variées devrait te mettre la puce à l’oreille. Un mélange d’idées traditionnelles de droite et de gauche ne nous ramène donc pas à des extrêmes. Cela a pourtant été le cas pour le parti national socialiste. Peut-être pourrais-tu nous lister quels sont les points essentiels qui ont fait que le parti d’Adolf a basculé vers ce que tu appelles l’extrême droite.


Non ça ne me met pas la puce à l'oreille. Les idées variées partagées entre tous les partis politiques sont plus des objectifs que des idées (faire baisser le chômage, réduire la dette...). Si tu veux parler d'idée tu parles de méthode. Les partis politiques se différencient de par les méthodes qu'ils emploient pour atteindre leurs objectifs. Et certains objectifs sont réservés à l'ED (Monarchie, fin de la laïcité, État policier, retour à une tradition "perdue"...).
La méthode préconisée par le FN pour faire baisser le chômage est de virer les immigrés et de réduire les naturalisations.
Le FN ne reconnaît pas le droit du sol.
ça correspond bien au cadre que j'ai donné plus haut.

Pour Hitler et le NSDAP, ça concerne l'objectif d'espace vital (car annexion d'autres pays), ça concerne la mise en place d'une société racialiste, la mise en place d'une dictature. Bref, le régime nazi fait partie de l'extrême droite, il a ses particularismes, mais admettre ça ne suffit pas à l'exclure du cadre ED, tant les objectifs sont commun avec ceux prônés par les théoriciens nationalistes. Les SS, tout comme Maurras, souhaitaient le rétablissement d'un ordre, et croyaient à une décadence des mœurs. Je vais pas faire la liste de tous les points communs pour que tu comprennes. Ce sont des objectifs qui ne peuvent pas être réclamés par un homme de gauche. D'où ces classifications.

Sananda a écrit:
A moins que la droite extrême se caractérise par un nationalisme exacerbé, qui conduit à l’écrasement d’autres nations, une forme d’impérialisme en quelque sorte. Mais bon, ce n’est pas valable non plus, car il faudrait pointer du doigt les Etats unis aussi.
C’est bien, tu nous démontes la validité de la définition un peu plus moderne que je t’avais proposée.


Je ne peux être d'accord. Tu sembles trop vouloir restreindre le cadre. l'ED est plurielle. Je ne vois pas pourquoi l'impérialisme devrait être un objectif indispensable pour qu'on puisse considérer quelqu'un d'ED. Vu le contexte mondial actuel, il serait absurde de prôner l’impérialisme, voué à l'échec. Même les patriotes orgueilleux et haineux le savent bien. Certains points communs clés font les classifications. Pour Soral c'est son idée de mœurs allant dans le mauvais sens, son idéalisation de l’Église, son révisionnisme... etc

Sananda a écrit:
Soral voudrait la fin de la république ? Je ne sais pas s’il a dit ça ! Admettons qu’il soit antirépublicain. Éventuellement voudrait-il la remplacer par une nouvelle. Nous sommes déjà à la cinquième. Pourquoi pas une sixième, si l’on considère que celle-ci est loin d’être parfaite ou obsolète ? Donc rien à voir avec la mouvance d’extrême droite.
Faudrait que tu étaye un peu tout ça


Il souhaite une purification de la république, victime selon lui, de la main juive, de la main franc-maçonne, du déclin de la société. Il dit lui-même.
Quand on se dit Bonapartiste, les choses sont claires. Et ça je ne pouvais pas l'inventer. La 6e République c'est un truc de Mélenchon, que Soral moque sans arrêt. Toi aussi tu peux citer des éléments, si tu en as.

Citation:
Concernant l’homophobie, on peut s’accorder sur le fait que Soral est un casseur de pédés.
Je ne vois cependant pas le rapport entre l’aversion contre les homos et la tendance politique.
Toutes les autres questions qui en découlent vont dans le même sens des valeurs (ce qui a divisé la France en 2013).


Tu feins d'ignorer que la famille traditionnelle est un concept cher à l'ED ?

Composée d'un homme et d'une femme liés par une promesse de fidélité librement consentie, la famille est la cellule de base, le fondement de la société européenne. Elle est source de vie, condition de l'épanouissement harmonieux de l'être humain. Elle est le lieu premier de l'éducation et de la transmission de la culture. Elle est le fondement essentiel qui sous-tend l'identité, la vitalité et la pérennité d'un peuple.
Or la démographie de la Wallonie et de l'Europe entière, hélas est préoccupante pour tous ceux qui entendent maintenir identité et culture. Le Front National préconise une politique familiale volontariste, davantage tournée vers l'enfant

Front national belge

Citation:
Et alors ? Il est complotiste, et alors ? Pourquoi le complotisme serait un monopole de l’ED ? Quel rapport ? D’autant plus que la forte influence des antennes sionistes transpire l'évidence.


Je te l'ai dit, il croit à des complots typiques, qu'on retrouve quasiment chez tous les théoriciens nationalistes. Tu peux être complotiste de plein de manières différentes, mais lui concentre son discours sur des problématiques intimement liée à l'ED.

Citation:
Sorti de son contexte, la position me semble assez radicale. Pour l’instant je ne comprends que le fait qu’il préconise une personne de poigne, tel. le général Gogol pour oser taper un grand coup dans la fourmilière et faire le ménage dans les institutions gangrénées.
Je ne pense pas qu’il s’agisse une nouvelle fois une position réservée à l’ED, même si on observe ce comportement majoritairement chez les adhérents du FN.
Bon, il est évident que c’est pas notre Flamby qui va nous faire un ménage de fond.


Sorti de son contexte ? Voici le paragraphe antérieur qui fait partie de la même réponse:

Et pour ne pas me lancer dans un débat qui prendrait un livre, je dirais que la très complexe histoire de la Russie du XXe siècle est l’affaire des Russes. Je reconnais à la fois l’inhumanité du stalinisme, ma fascination pour le personnage de Staline et mon respect pour l’oeuvre de Soljenitsyne.
Tout ça forme un monde, un monde différent du nôtre, un « autre continent moral », comme on disait dans les années 70 au PCF. Un monde soviétique dont, en tant que Français, je regrette la disparition, à la fois parce que j’aime qu’il y ait plusieurs types de sociétés possibles, et pas la réduction du monde à cette uniformité qu’est le mondialisme judéo-anglo-saxon, mais aussi parce que la coexistence de deux superpuissances – l’américaine et la russe – était l’intérêt de la France sur le plan géopolitique… En tant que patriote français, j’avoue me soucier d’abord des conditions de vie du peuple français. Et comme je me méfie justement des universalistes à la BHL, qui feignent toujours de se soucier des autres du moment qu’ils sont loin, surtout pour se mêler de tout et surtout de ce qui ne les regarde pas, je vais revenir à la France où la question de Staline est de pure forme, je dirais même purement esthétique, Staline ne nous ayant jamais rien fait ! Donc, pour revenir à la situation française, ce qui correspond ici au désir d’autorité et de chef par le peuple pour mettre un terme à un trop long épisode de chienlit due à une oligarchie décadente – qu’on peut aussi appeler démocratie parlementaire – c’est le bonapartisme.


Il confirme 2 fois le terme bonapartisme, donc il va falloir arrêter de se cacher les yeux, et admettre les choses !

Citation:
Est-ce en raison des crânes rasés décervelés qui nient toute l’histoire en bloc, qu’il convient de coller cette particularité sur le dos des ED ? Soral parle d’un révisionnisme en tant que philosophie qui se rapporte à l’histoire en général. Sachant que l’histoire est toujours écrite par les vainqueurs qui n’ont jamais rien à se reprocher…


Il dit qu'il n'y a d'historiens que les révisionnistes. C'est absurde. De plus, il regrette de ne pas pouvoir "argumenter" sur la question des chambres à gaz.
Sa vision du révisionnisme, c'est de dire qu'Elie Wiesel n'a pas été prisonnier dans un camp de concentration. Sa vision du révisionnisme, c'est d'affirmer qu'il est étrange que « il y a quand même aujourd’hui en France, deux fois plus de Juifs qu’il n’y en avait en 1939. Donc c’est une communauté génocidée qui a multiplié par deux sa population. ».

Citation:
Moi pas comprendre ce que c’est


Dans son esprit c'est Napoléon ou Staline, vu qu'il les cite. Il se dit fasciné par Staline. Il souhaite la mise en place d'une figure à forte autorité, pour rétablir un ordre perdu. (Encore un concept ED, cité précédemment). Pourquoi lier oligarchie et démocratie parlementaire ? Ah oui c'est parce qu'il croit que l’Église catholique était plus apte à diriger le pays avec justice. Es-tu d'accord avec lui quant à son apologie historique de l'église ?

Citation:
Une simple constatation ?


Une constatation erronée, tu peux pas faire le focus sur 0.01% de la population mondiale et dire qu'ils dominent autant de choses. à la limite si on parlait des milliardaires, on pourrait commencer à imaginer des choses, mais tous les juifs ne sont pas milliardaires ou millionnaires. Ou bien tu crois que la majorité des millionnaires sont juifs ? Ou que la majorité des responsables, la majorité des décisionnaires du monde sont juifs ?

Citation:
Pareil que pour le complotisme


Non pas pareil, car il y a plusieurs types de complots. La théorie du complot juif est liée à l'extrême droite européenne. Si tu peux démontrer l'inverse tu es le bienvenu. J'ai cité Maurras et d'autres théoriciens, si tu veux j'ajoute les nazis et Matveï Golovinski !

Citation:
En fait, pour résumer, tout cela donne bien l’impression que personne ne sait vraiment définir ce qu’est l’extrême droite. Les aspects que tu reproches à Soral sont parfois des positions très particulières, un peu plus radicales par rapport au prêt à penser politico-correcte prémâché et ruminé une centaine de fois, sans pour autant définir clairement en quoi une idée doit forcément être associée à un courant politique rangé soigneusement dans des tiroirs indépendants les uns des autres.

Se pourrait il que l’extrême droite ne soit qu’un vulgaire fourre-tout de diabolisation, un peu ce que le communisme fut aux USA et aux nazis ?


Si, je viens de le faire avec des éléments clés qu'on ne retrouve nulle part ailleurs qu'à l'ED

Les positions de Soral n'ont rien de particulières, elles sont d'une banalité confondante. Tellement banales qu'on les ranges à l'ED, à côté de penseurs has been qui avaient une dent contre l'étranger et l'avancée démocratique.


Haut
  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 08 Fév 2014, 10:33 
Avatar de l’utilisateur
Mishima a écrit:
Raf Hillman a écrit:
Je te l'ai dit: ces classifications sur un thermomètre longiligne (de droite à gauche... en passant par le centre....arf) ne me parlent pas du tout. Je n'y crois pas, je ne suis pas croyant (*). J’adhère aux buissonnements d'idées, aux vectorielles, pas aux classifications sur une ligne entre 2 extrêmes. Pas plus pour Marine le Pen.


Explicite un peu plus car je ne vois pas quelle est ta conception du monde politique.

Raf Hillman a écrit:
Tu insistes pour qu'on joue à ton jeu téloche des classifications ? Mais il n'y a pas de classification si tu ne t'inclus pas dedans. Pourquoi serais-tu exclu de ton jeu ? Je t'ai mis à la droite de Soral - citations de toi-même à l'appui. Tu n'es pas d'accord avec ma classification de Mishima dans son même thermomètre-jeu tv-politique ? :D


Si si je m'y inclus, puisque je sais à quelles idées je n'accorde aucun intérêt. Et non, ta classification ne me convient pas.
Et c'est pas "mon jeu", à la base c'est toi qui a demandé qu'on justifie cette classification. "Fuzzy d'idées difficiles à catégoriser" ? Non ! C'est très simple, la preuve plus haut. Après me reprocher un renversement de charges, tu me reproches d'avoir assumé ma charge ? Ta charge à toi serait maintenant de démontrer que ma classification est erronée. On va voir.

Tu ne cautionnes pas ces classifications, pourtant c'est ainsi que procèdent les historiens. Conjugaisons de crédos centraux, ça te définit une identité politique.

Reste à savoir pourquoi tu n'admets pas ces méthodes.

Fanch a écrit:
Vazy aboule, fais pas ton feuj :fr:
En lisant l'article de Nabe, je me demande s'il ne dit pas ça surtout pour se faire une place dans le sérail médiatique
Il a l'air de bien connaitre Soral et Dieudonné ! :fire2:


Ce serait mal connaître Nabe à mon avis. Nabe est consterné par le complotisme, car il fantasme sur le monde arabe révolutionnaire. Pour lui, tu insultes le monde arabe si tu prétends que les extrémistes religieux sont téléguidés par les USA et le Mossad. Nabe a reproché à Soral d'avoir utilisé le nom "liste antisioniste" pour les éléctions européennes. Il aurait préféré "liste antisémite", plus provocante et tranchante. C'est très bien qu'ils se soient disputés, ça donnera plus de liant à ce spectacle pathétique.


Haut
  
 
MessagePosté: 08 Fév 2014, 13:37 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Oct 2010, 19:56
Messages: 612
Citation:
Antique ? Non, les théoricien que j'ai cités sont morts au XXe siècle ! Tu peux me citer d'autres auteurs ayant ergoté sur la nation ou sur l'église, ne te prive pas ! On verra bien ce qu'il en ressort.

Faudrait d’abord qu’il existe un concept type ED. Tu constateras pas toi même que les valeurs de la gauche, par exemple, ne sont plus les mêmes que ce qu’elles étaient avant l’arrivée de Mitterand au pouvoir. Tu verras que le mouvement d’extrême gauche n’est plus lié au bloc communiste comme cela l’était sous Georges Marchais. Aujourd’hui, ce courant s’apparent à un inter mondialisme, favorisant, une lutte contre les dérives du capital.
Non seulement ça bouge en permanence et que les partis politiques s’adaptent aux contraintes économiques, sociales, et à l’ouverture d’esprit de la population.
Tu dis que les valeurs de la famille traditionnelle sont réservées à l’ED, mais sans te soucier du fait qu’une petite moitié des français reste accrochée à ses valeurs et qu’elle a divisé la France en l’année dernière. Tu crois que le mariage pour tous aurait été possible avec la gauche d’il y a 30 ans ?
Est-ce que les français étaient davantage d’extrême droite à cette époque pour autant ?
Même le FN radoucit ses positions sur l’immigration, par exemple. Ecoute les discours d’un JM Le Pen dans les années 70. C’est Mitterand qui s’est servi de lui pour montrer ce qu’est le diable en personne. Avant, tu n’en étendais pas parler. C’était pour monter à la population française ce que voulait dire tout simplement la droite. La droite en opposition morale avec la gauche. Plus tu étais de droite, plus t’étais facho, donc immoral. Et le FN de l’époque ne pouvait en aucun cas s’identifier avec la gauche radicale, qui représentait le communisme. Et si ce parti ne pouvait être de gauche, il l’était forcément de la droite. Mais comme la droite de l’époque était « morale », il se situait par défaut à son extrême.
Tu comprends pourquoi cette manière binaire de voir les choses est complètement obsolète et dépourvue de sens ?
Citation:
la méthode préconisée par le FN pour faire baisser le chômage est de virer les immigrés et de réduire les naturalisations.[/u]
Le FN ne reconnaît pas le droit du sol.

Comme dit, le FN – qui m’a toujours rebuté d’une manière viscérale, et je tiens à le souligner – a changé ses discours, et parle maintenant d’un flux d'immigration bien encadré (comme les autres partis par ailleurs) ou même très restreint et d’une politique de répression plus marquée contre l’immigration clandestine et celle ses immigrés qui ne sont plus les bienvenus.
Concernant le droit de sol, c’est un détail administratif comme celui qui concerne le vote des étrangers. Je te rappelle tout de fois, que le droit du sol n’existe pas dans beaucoup de pays, dont l’Allemagne. Est-ce pour autant qu’ils ont des lois extrémistes ?
Citation:
Pour Hitler et le NSDAP, ça concerne l'objectif d'espace vital (car annexion d'autres pays), ça concerne la mise en place d'une société racialiste, la mise en place d'une dictature. Bref, le régime nazi fait partie de l'extrême droite, il a ses particularismes, mais admettre ça ne suffit pas à l'exclure du cadre ED, tant les objectifs sont commun avec ceux prônés par les théoriciens nationalistes. Les SS, tout comme Maurras, souhaitaient le rétablissement d'un ordre, et croyaient à une décadence des mœurs. Je vais pas faire la liste de tous les points communs pour que tu comprennes. Ce sont des objectifs qui ne peuvent pas être réclamés par un homme de gauche. D'où ces classifications.

Tu parles d’espace vital. Mis à part le rêve de Hitler concernant le « Landschluss entre l’Allemagne et l’Autriche », peux-tu me donner une seule preuve, que cette expansion du territoire a été préméditée avant l’arrivée au pouvoir de Hitler ? S’il y a eu cette volonté d’expansion territoriale, c’est bien parce que cette Allemagne a été d’une part étouffée économiquement par les dettes liées au traité de Versailles. C’est ce traité qui a posé les premières pierres de la seconde guerre mondiale.
Quand on parle d’espace vital, peut-être devrais-tu également réfléchir à ce qui se passe actuellement avec les pays qui cachent un certain impérialisme et qui le travestirent en lutte pour la démocratie et le bien-être de toutes les polulations.
Concernant le racisme de son leader, il était déjà connu avant son élection et se basait sur une supériorité génétique d’une race par rapport à une autre. Il devait y a voir une influence de la Société de Thulé, qui lui a mis cette idée de race arienne (au comble - dont il n’en faisait même pas partie) qui a dû lui mettre ça dans sa petite tête.
Ce n’est pas le cas de l’ED actuelle. On ne parle pas de supériorité de race. Que certains le pensent, est un autre problème. Je ne pense pas que ce soit réellement un monopole de l’ED.
L’intolérance envers d’autres communautés était donc viscérale. Elle concernant TOUTES les catégories raciales et l’idée du complot juif le fruit de cette intolérance généralisée. Si, à cette époque, Hitler avait eu autre-chose que les Juifs et les Rom sous la main, il e serait pris aux Magrébins, aux noirs, aux asiatiques et tout ce qui bouge.
Je vais te dire ce qui fait basculer le nsdap en un pouvoir monstrueux :
- la situation économique et financière de l’Allemagne endettée et redevable de sa dette
- le besoin de recherche identitaire d’une population allemande humiliée après la première guerre mondiale.
- l’absence de réaction de la population face à des dérapages d’actes de totalitarisme et ce dès le début.
- la machine de propagande à sens unique, qui a permis l’endoctrinement massif. Pas d’internet, ni de réel poids d’opposition dans les médias
Citation:
Je ne peux être d'accord. Tu sembles trop vouloir restreindre le cadre. l'ED est plurielle. Je ne vois pas pourquoi l'impérialisme devrait être un objectif indispensable pour qu'on puisse considérer quelqu'un d'ED.

A force de réduite la liste des points qui caractérisent l’ED, il ne va plus te rester grand-chose
Citation:
Il souhaite une purification de la république, victime selon lui, de la main juive, de la main franc-maçonne, du déclin de la société. Il dit lui-même.

Il y a deux attitudes possibles :
- tu admets que les sionistes et les franc-maçons ont une influence notoire dans la vie politique et tu considéres que le nettoyage est légitime
- soit tu nies en bloc et affirmes que le nettoyage n’a pas lieu d’être.
Pour les franc-maçons se sera plus difficile à démontrer, mais ces derniers ne représentent pas une communauté ethnique ou religieuse. Donc pas d’incitation à la haine raciale ou quelque-chose de ce genre…
Un gouvernement nettoyé de ses influences parasitaires ! Je trouve cette attitude plutôt saine.
Citation:
Quand on se dit Bonapartiste, les choses sont claires. Et ça je ne pouvais pas l'inventer. La 6e République c'est un truc de Mélenchon, que Soral moque sans arrêt. Toi aussi tu peux citer des éléments, si tu en as.

A vrai dire, je ne comprends pas ce principe de Bonapartiste. Je suis nul en histoire (comme un peu partout), et je n’ai pas envie de me pencher sur Bonaparte pour comprendre ce que Soral veut dire par là.
Citation:
Tu feins d'ignorer que la famille traditionnelle est un concept cher à l'ED ?

Je me suis expliqué plus haut
Citation:
Je te l'ai dit, il croit à des complots typiques, qu'on retrouve quasiment chez tous les théoriciens nationalistes. Tu peux être complotiste de plein de manières différentes, mais lui concentre son discours sur des problématiques intimement liée à l'ED.

Donc, tu nous fais un raccourci entre type de complots et tendances politiques ?
Citation:
Et pour ne pas me lancer dans un débat qui prendrait un livre, je dirais que la très complexe histoire de la Russie du XXe siècle est l’affaire des Russes. Je reconnais à la fois l’inhumanité du stalinisme, ma fascination pour le personnage de Staline et mon respect pour l’oeuvre de Soljenitsyne.

Effectivement, on ne va pas rentrer dans un débat en ressortant quelques phrases par ci et par la de son bouquin. Et je n’ai pas envie de le lire pour m’imprégner de son contexte global.
La seule chose qui me saute à l’œil sont les mots « inhumanité » et « admiration ».
Je n’ai pas envie de disserter sur la politique de Staline.
Citation:
Il dit qu'il n'y a d'historiens que les révisionnistes. C'est absurde. De plus, il regrette de ne pas pouvoir "argumenter" sur la question des chambres à gaz.
Sa vision du révisionnisme, c'est de dire qu'Elie Wiesel n'a pas été prisonnier dans un camp de concentration. Sa vision du révisionnisme, c'est d'affirmer qu'il est étrange que [color=#FF0040]« il y a quand même aujourd’hui en France, deux fois plus de Juifs qu’il n’y en avait en 1939. Donc c’est une communauté génocidée qui a multiplié par deux sa population. »

Pourquoi c’est absurde ? C’est comme en science. Il est malsain de camper sur ses positions quand d’autres éléments ou théories ou hypothèses viennent mettre à mal celle qui prévaut.
Faut dire, que les historiens sont déjà plus que récalcitrant pour des faits qui touchent Christophe Colombe, par exemple. Alors les chambres à gaz…Inconcevable…
Tu parles d’ Elie Wiesel et de son problème de population juive qui a doublé. L’attitude saine à adopter serait de vérifier les source de ce gars. Soit, le type est malhonnête et se base sur des sources pourraves ou tronquées et réalise un travail de merde, soit il est honnête dans sa démarche, et il faudra se poser une question de logique arithmétique.
Si on démonte sa théorie, on l’envoie au bagne des historiens de mes deux, et si ce n'est pas le cas, on n’en discute ouvertement afin de comprendre l’éventuelle contradiction.
Je ne vois en cela qu’une attitude intellectuelle tout ce qu’il y a de plus sain.
Je te rappelle qu’il n’y a pas que les extrémistes qui se prononcent à l'encontre de la loi Gayssot. Je ne suis pas convaincu qu'il faille être un néo-nazi pour pratiquer du révisionnisme pour cette période en question.
Citation:
Une constatation erronée, tu peux pas faire le focus sur 0.01% de la population mondiale et dire qu'ils dominent autant de choses. à la limite si on parlait des milliardaires, on pourrait commencer à imaginer des choses, mais tous les juifs ne sont pas milliardaires ou millionnaires. Ou bien tu crois que la majorité des millionnaires sont juifs ? Ou que la majorité des responsables, la majorité des décisionnaires du monde sont juifs ?

Je n’ai pas parlé de domination. La constatation se fait sur le fait qu’une minorité communautaire de 6 % est bien représentée dans la vie la politique. Point barre. Je n’ai pas de statistiques à te proposer. Tu m’en excuseras. Alors je ne me focaliserai pas sur ce point.
Un petit point pour toi.
Citation:
Non pas pareil, car il y a plusieurs types de complots. La théorie du complot juif est liée à l'extrême droite européenne. Si tu peux démontrer l'inverse tu es le bienvenu. J'ai cité Maurras et d'autres théoriciens, si tu veux j'ajoute les nazis et Matveï Golovinski !

Si tu pouvais juste nous citer quels types de complot sont politiquement corrects, et lesquels ne le sont pas. Si tu pouvais juste argumenter pour les cas qui te posent problème.

_________________
"L'homme descend du singe pour monter sur la femme..."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Quenelle de Dieudonné
MessagePosté: 09 Fév 2014, 04:12 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4057
Eh béh, quel bordel ! Va falloir que je sorte mon aspirateur à conneries dans pas longtemps moi. Sans déconner, vous le faites exprès ? Vous savez où vous êtes là ? Nan, bien sûr, sinon vous n'oseriez pas...

:chef: Oh presque tous, je vous parle, le respect des lieux saints ça vous évoque quelque chose ?

http://www.youtube.com/watch?v=czb4jn5y94g
http://www.youtube.com/watch?v=P0ZvgRJz6Bo


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 173 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com