Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 19 Sep 2019, 21:42

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 208 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 05 Mai 2006, 05:00 
Photosynthétique
Photosynthétique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Avr 2005, 23:37
Messages: 143
Un condamné à mort américain met 90 minutes pour mourir
LEMONDE.FR | 03.05.06


Ca ne fonctionne pas ! ça ne fonctionne pas !" Le condamné à mort américain Joseph Clark a vécu un rare supplice, mardi 2 mai, au moment de son exécution. La piqûre de barbiturique censée l'endormir avant l'injection létale n'a pas fonctionné. La veine trop fragile de l'homme, âgé de 57 ans, a éclaté lors de l'injection du sédatif, du thiopental de sodium.

Derrière les vitres de la salle d'exécution de la prison de Lucasville, dans l'Ohio, les parents de l'homme qu'il avait reconnu avoir assassiné en 1984 l'ont entendu gémir, pleurer et produire des sons gutturaux. Les employés de la prison ont décidé de tirer le rideau qui permettait de voir le condamné et ont repris la procédure. Déclaré mort à 11 h 26, Joseph Clark aura mis 90 minutes pour mourir.

UNE PIQÛRE INEFFICACE

Cet incident intervient alors qu'il existe un débat aux Etats-Unis sur la méthode d'exécution par injection létale. Les autorités carcérales de Caroline du Nord ont ainsi proposé récemment d'installer, à côté de la chambre d'exécution, un appareil permettant de mesurer l'activité cérébrale du condamné. La machine permettrait de déterminer s'il a sombré dans l'inconscience. Elle garantirait qu'il ne souffre plus et est en état d'être exécuté par injection létale.

Selon les adversaires de la peine de mort, l'injection létale contrevient au huitième amendement de la Constitution, qui interdit les châtiments "cruels et inhumains". Depuis le début de l'année, plusieurs exécutions ont été retardées, que ce soit par la Cour suprême ou par les autorités locales. Les juges ont estimé que rien ne prouve que le détenu est inconscient au moment où lui sont administrées les substances violentes qui le paralysent (bromure de pancuronium) puis lui arrêtent le cœur (chlorure de potassium).

Comme cela s'est vérifié dans le cas de Joseph Clark, rien ne garantit que la première piqûre de barbiturique soit efficace pour plonger le condamné dans l'inconscience.

:cry: :mad:

_________________
Le rire est comme le jus de lait d'éléphant mâle. Sa saveur s'épuise moins vite que le bubble-gum de jus de canne à sucre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 10:49 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
Pourquoi ils endorment pas tout bêtement le condamné à mort ? La torture est légale là-bas ?
Ils l'endorment entièrement et ils le terminent... ça reste une peine de mort mais bon, c'est pas 90 minutes comme ça...

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mai 2006, 14:05 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Shakti a écrit:
:cry: :mad:

Il s'agit d'un phenomene beaucoup plus diffus et frequent qu'on ne l'imagine: "U.S.: States Negligent in Use of Lethal Injections. Execution Method May Cause Agonizing Death" (<- Human Rights Watch). Un resume de la situation in french: "Le combat des médecins américains contre la peine de mort" (<- NouvelObs/Science&Avenir).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: 90 minutes pour mourir
MessagePosté: 05 Mai 2006, 15:32 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 04 Mai 2006, 16:39
Messages: 15
je n'ai pas de pitié pour les assassins, :evil:
y'en à trop maintenant, et on ne peut demander leur avis aux victimes. je sais que je serai prise à partie sur ce forum soit-disant humaniste, mais je m'en fous
Je me sens très humaine, le pardon est pour les curés,.... encore que?...
Face aux animaux, il faut adopter les mêmes armes pour se défendre.
c'est une question de survie.
Nos sensibleries sont la force des malades, des conards qui profitent de cette faiblesse
Je ne fais pas la morale, j'en ai mare de voir ce monde à l'envers.
Lamentable de ne pas prendre en pitié un criminel????
Non mais où on va là?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 15:44 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
Ce n'est pas que j'ai de la compassion pour un tueur, mais je ne pense pas qu'utiliser ce genre de torture ( parce que pour moi ça y ressemble ) doit persister.

Et quid des innocents dans le lot ? Y'en a toujours eu...
La justice est loin d'être parfaite, l'erreur est humaine, et plus que du tueur, je me soucie de ceux qui ont eu la malchance fatale d'être au mauvais endroit au mauvais moment.

Je suis nettement plus pour une perpétuité, mais une VRAIE perpét' !
Pas 20 ans de prison pour une vie en moins...

Et je n'ai certes aucune idée des conditions de vie carcérale, mais il faut se demander quel est le but des prisons ?
Donner une seconde chance aux cas les moins graves ?
Ou simplement stocker des types qu'on ne veut plus voir, et envers qui on ne fera rien pour arranger leurs sorts ? Voire stockage avant purge ( peine de mort ).

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 16:19 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Citation:
Face aux animaux, il faut adopter les mêmes armes pour se défendre. c'est une question de survie.
Nos sensibleries sont la force des malades, des conards qui profitent de cette faiblesse

Survie ?
Les malades ?
Tu souhaites aussi exécuter les malades ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 17:29 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
Moi je rajoute les vieux !

Tout ceux au dessus de 40 piges, couic ! :party:

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 17:40 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Les voleurs aussi, les escrocs, les assureurs, les violeurs, les mauvais cuisiniers. Les toubibs qui déconnent et font clapser à l'insu de leur plein gré, les vétérans du viet-nam, etc.

C'est vrai quoi, la pitié c'est pour les curetons !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 17:42 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
N'oublie pas les huissiers !

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 18:25 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4057
BUTEZ WEBMONCUL !

Je voudrais lire la réponse d'EVE13D à gino quand même...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 19:11 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 26 Avr 2006, 10:38
Messages: 37
Thanatos a écrit:
Tout ceux au dessus de 40 piges, couic !


Non mais dis donc, gamin :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 19:15 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
Qué ya ? J'ai mis la barre trop haute ? On peut encore baisser de 5 ans si tu insistes. Je ne suis pas contrariant. :langue2:

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 19:42 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 26 Avr 2006, 10:38
Messages: 37
Tss, tss, cela me fait beaucoup de peine de voir le sort réservé sur ce forum aux gens dans la force de l'âge :mrgreen:

Une approche médicale de l'injection létale

Citation:

Etats-Unis - Chiffres (juin 2005)

Selon " Death Penalty Information Center "
http://www.deathpenaltyinfo.org

Population des couloirs de la mort aux USA :

Population totale 3452

Blancs 1572 (46%)
Afro-américains 1440 (42%)
Hispaniques 359 (10%)
Autres 81 (2%)

Méthodes d'exécution utilisées depuis 1976

Injection létale : 804

Electrocution : 152

Chambre à gaz : 11

Pendaison : 3

Peloton d'exécution : 2



37 des 38 Etats américains ainsi que le gouvernement fédéral, exécutent les condamnés par injection létale. Le Nebraska est le seul Etat à uniquement recourir à la chaise électrique. Certains Etats recourant à l'injection létale, disposent aussi d'autres méthodes d'exécution.

Procédure d'exécution par injection létale

Deux cathéters sont insérés sur chacun des bras du prisonnier. Seule une perfusion sert à la transmission du poison mortel, la deuxième est placée préventivement, en cas d'échec de la première injection.

La première drogue est censée détendre le détenu et le plonger dans un état d'inconscience, le temps que les deux autres produits fassent effet. Parfois dosée de manière excessive, son effet s'en trouve annulé. Le détenu est peut-être abruti, mais il reste parfaitement conscient. De plus, on sait que lorsqu'un goutte à goutte défile trop vite, le produit brûle les veines. L'injection massive de ce produit doit être insoutenable.

La deuxième drogue est destinée à arrêter tous les muscles, sauf le cœur. Cela cause une paralysie musculaire qui écrase le diaphragme. Le détenu donne l'impression de dormir mais, en réalité, il suffoque. La paralysie l'empêche de le manifester.

La troisième drogue arrête le cœur. Le détenu sent une brûlure dans tout le circuit veineux et décède finalement d'un arrêt cardiaque.

La procédure complète d'exécution peut durer jusqu'à 45 minutes. A compter de la première injection, le condamné meurt généralement en moins de 7 minutes.

Après l'exécution, le cadavre du prisonnier reste dans les murs de la prison, administrativement déposé dans un cimetière où l'on autorise depuis peu l'inscription du nom des prisonniers sur une simple croix blanche, à côté de leur numéro de matricule.

De nombreux accidents

Dès la première injection, certains détenus ont manifesté de violentes réactions, probablement dues au dosage du produit. Contorsions, convulsions ; certains témoins se sont évanouis tandis le personnel pénitentiaire tirait les rideaux pour les empêcher de voir la suite.

Pour éviter de pareilles réactions, désormais, à titre préventif, on administre un anti-histaminique au condamné, avant la première injection.

Le cas Tommie Smith

Le 20 juillet 1996 dans l'Indiana, Tommie Smith va être exécuté par injection létale.

Le chargé d'exécution tente, pendant seize minutes de trouver une veine dans le bras du condamné qui reste parfaitement conscient. Le gardien appelle alors un médecin qui essaie à son tour d'enfoncer une aiguille dans le cou du condamné, sans succèe. Au bout de trente-six minutes, Tommie Smith meurt.

Le poison lui a été injecté directement dans le cœur.

Une méthode contestée par le corps médical américain

De nombreux médecins américains affirment que les États qui autorisent l'injection létale se mettent hors la loi, puisque les trois produits mortels utilisés devraient uniquement être administrés par des personnes habilitées - ce qui n'est pas le cas. Certes, un médecin introduit le cathéter dans la veine, mais la machine qui distribue les doses est de l'autre côté du mur. Les drogues ne sont pas injectées manuellement. Trois fonctionnaires appuient sur un bouton et l'injection est automatique. Aucun moniteur d'observation ne surveille le détenu durant la procédure d'exécution et personne ne sait ce que l'anesthésie provoque réellement dans le corps du condamné.

Le Serment d'Hippocrate ainsi que Le Code d'Ethique de l'Association médicale américaine, qui promulguent la défense de la vie à n'importe quel prix, interdisent aux médecins de participer à des exécutions.

Cependant, une présence médicale est obligatoire à la fin de la procédure, pour la déclaration officielle de l'heure de la mort du condamné.

http://www.revoltes.org/methodes.htm


Les mêmes qui sont farouchement anti-avortement, sont pro peine de mort

Il y a vie et vie faut croire

A noter que les produits sont différents dans nos contrées pour ceux qui ont recours à l'euthanasie ou au suicide assisté comme en Suisse.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 19:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Butez-moi pas avant le tirage loto. Je suis sûr que cette fois-ci...

C'est pas webmoncul qui hier sirotait les réponses des ânes faméliques, c'est ce galopin de Ginolain.
... Elle a pas encore répondu Eva13 !

Suspense haletant et boule de gum. Faudra-t-il la condamner aux travaux forcés de répondre ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 21:40 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
Citation:
Les mêmes qui sont farouchement anti-avortement, sont pro peine de mort

Il y a vie et vie faut croire


Ah oui tiens... je n'avais jamais fait le rapprochement !

Heureusement que c'est pas les mêmes produits pour l'euthanasie et le suicide assisté, y'a des limites au masochisme quand même. ^^


Webmoncul, raison de plus de te butter si t'as un ticket gagnant ! On est enfoiré jusqu'au bout ou on l'est pas. :twisted:


Ça me fait bizarre de voir "chambre à gaz" dans les "Méthodes d'exécution"... :-?

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 21:46 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 26 Avr 2006, 10:38
Messages: 37
Si tu lis le lien donné, tu verras également dans méthode injection létale

Citation:
C'est le docteur personnel de Hitler, Karl Band, qui suggéra le premier, dans son Programme d'Euthanasie T-4, d'exécuter des prisonniers en leur injectant par intraveineuse des doses mortelles de poison. Cette méthode fut notamment utilisée dans le camp de concentration de Auschwitz.

Les Etats-Unis furent le deuxième pays à faire usage de l'injection létale en tant que méthode d'exécution. Initialement proposée en 1888 par J. Mount Bleyer à New York, elle fut d'abord rejetée. En 1977, le Dr Stanley Deutsch relança le débat et l'injection létale fut finalement adoptée au Texas, qui devint le premier Etat américain à faire usage de cette méthode d'exécution.

Le premier condamné américain de l'histoire qui reçut une injection par piqûre intraveineuse fut Charlie Brooks, exécuté le 7 décembre 1982 au Texas. Il mit 7 minutes à mourir.


donc chambre à gaz et injection létale, même origine


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mai 2006, 21:51 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
J'avais sauté le lien, désolé.

Je comprends mieux d'ou ça vient... mais je me demande comment des types qui ont eu un rôle de "libérateurs" ont pu accepter et même simplement avoir eu l'idée de remettre le couvert, ou simplement la possibilité de le faire par chambre à gaz. C'est malsain.

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Mai 2006, 01:03 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 04 Mai 2006, 16:39
Messages: 15
:lol: HO!ho: Orangino ta bulle à du succès,

J'ai du mal à tout retrouver dans la marmite des réponses, toute cette cambouille me fait PTDR.

Il faut avouer que j'ai une haine insatiable après avoir vu à la télé le traitement infligé aux femmes au Congo et au Rwanda,
Les malades, ce sont ces malades sexuels qui ont le cerveau au dessous de la ceinture. Qui se laissent aller à leurs plus bas instincts des assassins sans scrupules. Blablabla....

Je préconise pour ces cas :twisted: La castration.

Je n'ai pas dit que la pitié était pour les curés, j'ai dit LE PARDON. quand à la pitié l'assasin n'en ayant pas, je lui rends de même.

J'interdit à ces criminels de se qualifier "d'humains" je les relègue à une sous-classe animale et même moins.

Voilà de quoi se défouler pour ceux qui clament un humanisme déluré et uthopique qui permet aux criminels de s'en sortir et de recommencer.

Hug : Moi, Humain vivant en paix avec humain, animaux, nature :wink:

Criminels, :arme: incompatibles avec Humains.Hug.

Hé, reconnaissez qu'il y en a qui sont irrécupérables?
Hummm. Les tavaux forcés? Bon il est vrai qu'une douce piqûre c'est plus humain.... Mais de là à se lamenter pour un incident d'exécution c'est excessif
Et puis de plus ce mec qu'est-ce qu'il à fait pour être exécuté????


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Mai 2006, 06:12 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
Bien sûr, il y en a qui sont irrécupérables, mais dans ce cas : perpét'.


Mais trouves tu plus humain et pas moins criminel ce genre d'exécution, publique si je me trompe pas ? ( vu qu'ils ferment les rideaux si ça devient pas beau à voir... ).

Le problème de la peine de mort, c'est de s'abaisser au niveau des criminels les plus dangereux.
Avec le risque de donner la peine de mort pour tout et n'importe quoi quand quelqu'un te gêne...

Sans compter les innocents dans le lot.

Pour moi leur mettre perpétuité, ça n'est pas leur pardonner.
Mais un système carcéral ou les types pourraient "s'éveiller" pour ceux qui sont récupérables, ça ne ferait pas de mal.

Ensuite les malades mentaux, y'a rien à faire, mais ou est la limite entre un type "normal" et un malade mental ?

Moi je ne sais pas la faire, donc je m'abstiendrais d'une peine de mort.
Sinon, si j'exagère et extrapôle graaaaaandement ( donc me prenez pas au mot ;) ), tous les croyants sont des malades mentaux niant toute vérité et enfermés dans leur monde. Ils sont limites plus stupides que des animaux, et certains sont irrécupérables. Peine de mort ?? :wink:
Ça ferait de la place sur Terre. :roll:

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Mai 2006, 08:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Eve 13d

Citation:
quand à la pitié l'assasin n'en ayant pas, je lui rends de même.


Dans ton discours enflammé, il manque un élément capital (c'est le cas de le dire):

Ce n'est pas toi qui te venge d'un criminel mais une société qui décide d'une peine et des moyens pour protéger la dite société de ses criminels.

Une société ne se venge pas, elle n'éprouve pas non-plus de la pitié; ce n'est pas son objet.

Si une société , dans le calme de ses lois décidées démocratiquement, applique une peine de mort à l'encontre des criminels, alors cette société ne vaut pas mieux que ceux qu'elle exécute.

Si une société ne met pas la vie au-dessus de tout, on peut se poser la question de son "humanité".

Bien sûr, à titre personnel, si quelqu'un s'en prenait à un membre de ma famille, je serais tenté de me venger mais je serais aussi d'accord d'être puni pour cet acte.

Citation:
J'interdit à ces criminels de se qualifier "d'humains" je les relègue à une sous-classe animale et même moins.

Premièrement , nous sommes des animaux comme les autres. Deuxièmement, ce n'est pas à toi de définir les prérequis nécessaires pour bénéficier du qualificatif "d'humain".

Plusieurs sociétés ont retirés ce qualificatif à certains dans l'histoire de l'humanité. L'exemple le plus connu est le Troisième Reich qui a cessé de considérer les juifs, les gitans, les homosexuels, les malades mentaux... comme humains.

Pas besoin de développer, je pense.

Citation:
Voilà de quoi se défouler pour ceux qui clament un humanisme déluré et uthopique qui permet aux criminels de s'en sortir et de recommencer.


Parce que tu crois qu'une peine de réclusion à perpétuité est un moyen "de s'en sortir" et laisse une occasion de "recommencer"?

Ton opinion est typique d'une "majorité" de bien-pensants. Ceux qui auraient voulu lyncher un Dutroux (c'est dans mon pays et je l'ai vécu). Ceux qui sont très forts en troupeau ou derrière leurs télévision mais qui manquent singulièrement de courage quand il faut passer aux actes.

C'est l'opinion de ceux qui cherchent la vengeance et non la justice.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 01:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Thanatos a écrit:
Ensuite les malades mentaux, y'a rien à faire, mais ou est la limite entre un type "normal" et un malade mental ?

Tenter de les soigner peut-être ? ... :evil: La limite ? C'est comme entre un homme et une femme: pas mal de travail pour évacuer/évaluer les ambiguïtés.

-----------------

Salut Lord Dralnar, bravo pour l'héritière !
(Bah... bravo à la maman surtout.)

Oui, pas envie non plus de tergiverser face à ces non-réflexions et non-arguments proposés cyniquement par EVE13D. Pas envie non plus de jouer de la cornemuse moralineuse face à ça.

Les réponses d'EVE13D me semblent plus une provocantion qu'une réponse enflammée. En tant que créature civique et rationnelle, cohérente, je me tamponne l'anus de ces conneries de "rangs" ou de "qualité" humaine ou qualité "non-humaine". Foutaises formatées religion !
Un humain est un primate de l'espèce Homo sapiens. Le reste ne sont que considérations volages... J'ai donc pas envie d'argumenter face à ça, mais plutôt de jouer à mon tour à lui nier, à elle, le rang "d'humanité".

Et pourquoi pas ? Suivant son raisonnement, EVE13D est aussi inhumaine que les assassins/bourreaux - et pourtant je ne suis pour la peine de mort ni des uns ni des autres. C'est ma logique civique, et non mon humanisme qui me guide : Assassin selon EVE13D est quelqu'un qui supprime une vie - sans aucune autre considération, elle s'en défend... Du coup, le bourreau en est un autre. Et la société qui ordonne en est complice. Une société d'assassins/bourreaux. Voilà ce que défend EVE13D.

Quelques arguments contre la peine de mort (copié/collé de http://www.abolition.fr ) :

La peine de mort est une question intime, personnelle, qui renvoie à des considérations morales, religieuses, politiques. Ceci dit, certains arguments forts peuvent être avancés :

• La vie de tout homme est sacrée et nulle autorité ne saurait voter, juger ou décider de la mort d’un être humain.

• La justice n’est jamais à l’abri de l’erreur judiciaire et la peine de mort est la seule peine non rattrapable, irréversible, sans retour!

• La peine de mort ne dissuade jamais les criminels de tuer et n’a aucun effet sur les taux de criminalité. Aucun État qui a aboli n’a vu sa criminalité augmenter ! Si l’on compare les chiffres Canada / États-Unis, c’est là où la peine capitale a été abolie qu’il y a le moins de crimes commis!

• La peine de mort est une violation des droits humains, un traitement cruel, inhumain et dégradant, une double torture (attente dans le couloir de la mort, exécution).

• La peine de mort est un acte de vengeance qui, fondamentalement, légitime la violence alors que la justice doit être rendue pour pacifier les relations sociales et les mœurs civiles. Pour être efficace, la justice doit rester humaine et équilibrée.

• La peine de mort frappe principalement des personnes faibles, la plupart du temps sans ressources ni moyen de se défendre, souvent membres de minorités.

• En supprimant tout espoir, la peine de mort empêche et dissuade le condamné d’effectuer tout travail de réhabilitation personnelle et sociale; elle postule que l’on puisse réduire la vie d’un homme à un seul acte qu’il aurait commis.

• La peine de mort est l’apanage des régimes autoritaires où la justice est, directement ou non, l’instrument du pouvoir politique et un contrôle social omnipotent. Dans une démocratie, la justice étant rendue au nom du peuple, nul de peut s’arroger le droit de voter la mort en notre nom commun: «not in our name» !

• La justice internationale (Cour pénale internationale depuis le 1er juillet 2002 et tribunaux internationaux de La Haye et de Arusha) écarte la peine de mort pour juger les crimes les plus odieux : crimes contre l’humanité, génocides et crimes de guerre. Le droit international tend vers l’abolition universelle et encourage les États à abolir la peine de mort.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 03:02 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
Citation:
Thanatos a écrit:
Ensuite les malades mentaux, y'a rien à faire, mais ou est la limite entre un type "normal" et un malade mental ?

Tenter de les soigner peut-être ? ... Evil or Very Mad La limite ? C'est comme entre un homme et une femme: pas mal de travail pour évacuer/évaluer les ambiguïtés.


Je n'y connais pas grand chose en malade mental, mais sont-ils tous soignables ? J'en doute.

Je voulais surtout dire qu'on est toujours le fou d'un autre, et qu'encore aujourd'hui certains se font interner de force. Et pour en sortir, si on en guérissait si facilement actuellement, ça se saurait.
Celà dit il y en a qui font un passage court, et heureusement.

Bref, je sais faire la différence entre un homme et une femme ( enfin dans la plupart des cas ! :lol: ).

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 10:21 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 04 Mai 2006, 16:39
Messages: 15
<La meilleure façon pour ne pas avancer est de suivre une idée fixe>

Je suis allée sur le site indiqué par Abayon "Révolte.org", et je dois avouer que celà m'a fait réfléchir !
______________________________________

Webmoncul

La petite chose qui te sers de matière grise n'a pas dû beaucoup s'user, face à mes non- réflexions, et non-arguments, comme tu le prétends, tu me sers un copié collé, comme un croyant brandit sa bible.
Ce qui démontre ton inaptitude à la raison!!!

Et c'est moi qui suis formatée????

Je n'ai pas besoin des idées des autre pour penser!

Ces écrit ne sont pas des vérités absolus ce ne sont que des idées de groupes.
Je pourrais, si je raisonnais comme toi, dire que beaucoup d'écrits ont été la base d'anéantissement de sociétés.

Bon! j'ai bien compris que mes pensées étaient: Criminelles, inhumaines, incohérentes, condamnables, abjectes, sans intérêt, inciviques, mal pensantes et patti et patata, hola! qu'est ce que je fous ici, je ne sui pas sur la terre! ici on nie les réalités! Mais c'est l'inquisition. :mur:

Non !!!! je suis sur un site qui détient la vérité absolue. Mmmmm j'aime pas ça, les idéeé fixes. Quand à leur profonde sincérité, Reste à voir


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 12:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Citation:
Bon! j'ai bien compris que mes pensées étaient: Criminelles, inhumaines, incohérentes, condamnables, abjectes, sans intérêt, inciviques, mal pensantes et patti et patata, hola! qu'est ce que je fous ici, je ne sui pas sur la terre! ici on nie les réalités! Mais c'est l'inquisition.
Non !!!! je suis sur un site qui détient la vérité absolue. Mmmmm j'aime pas ça, les idéeé fixes. Quand à leur profonde sincérité, Reste à voir

Tes penseés ne sont ni inhumaines ni condamnables - elles sont au contraire communes, fréquentes et vulgaires. Pour ma part je les trouve répugnantes, dégoûtantes, écoeurantes, infectes, nauséabondes, fétides, repoussantes, détestables, exécrables, hideuses, ignobles, immondes, infâmes, rebutantes.
Tu veux quoi ? De la réflexion et de la pitié rien que pour toi ? :twisted:
J'ai pas de pitié pour les connasses fétides dans ton genre, pourquoi en aurais-je ? Tu ne peux donc me reprocher de ne pas vouloir discuter avec une sale merdeuse insignifiante comme toi, et gratuitement de surcroît !
Mais où on va là ? C'est un défouloir ici, et quand on tient une belle grosse et crade salope, on jute dessus comme on veut.
La compassion ? La discussion ? C'est pour les curetons...

Encore un copié-coller donc :
Citation:
Il faut avouer que j'ai une haine insatiable après avoir vu à la télé le traitement infligé aux femmes au Congo et au Rwanda,
Les malades, ce sont ces malades sexuels qui ont le cerveau au dessous de la ceinture. Qui se laissent aller à leurs plus bas instincts des assassins sans scrupules. J'interdit à ces criminels de se qualifier "d'humains" je les relègue à une sous-classe animale et même moins. Voilà de quoi se défouler pour ceux qui clament un humanisme déluré et uthopique qui permet aux criminels de s'en sortir et de recommencer. Hug : Moi, Humain vivant en paix avec humain, animaux, nature Criminels, incompatibles avec Humains.Hug.
Hummm. Les tavaux forcés? Bon il est vrai qu' une douce piqûre c'est plus humain.... Mais de là à se lamenter pour un incident d'exécution c'est excessif


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 12:22 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
EVE13D a écrit:
Je n'ai pas besoin des idées des autre pour penser!

Ces écrit ne sont pas des vérités absolus ce ne sont que des idées de groupes.


je doute

Compare les arguments (ce ne sont pas des dogmes) pour et contre la peine de mort
Fais appel à la raison pour te forger une opinion
J'ai rarement vu de gens pro-peine de mort rester sur cette opinion en regard des arguments mis à sa disposition (ils sont pratiquement tous cités ici)
Un principe n'est pas immuable, seule compte la qualité des arguments qui maintiennent ce principe


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 13:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Nous avons (ou avons eu) avec EVE13D un exemple d'ouverture d'esprit extraordinaire.

Je ne résiste pas à l'envie de vous transmettre ses Mp de cette nuit (je viens de les découvrir)

Citation:
EVE13D
A: Lord Dralnar
Posté le: 07 Mai 2006, 02:19
Sujet: renseignement pour suprimer texte ,dans signature


Je ne suis pas encore habituée à ce site, et je ne sais pas me servir des différentes fonctions pour les mises en page des textes
Mais ce qui m'ennuie le + c'est que j'ai mis un texte dans ma signature, au début j'avais pas fait attention.
Je n'arrive pas à supprimer ce texte. Comment faire ?
Merci de me renseigner si t'es pas faché que moi pas d'accord avec toi
Bisous.


C'était plutôt sympa, au départ!

Mais, quelque minutes plus tard:

Citation:
EVE13D
A: Lord Dralnar
Posté le: 07 Mai 2006, 03:17
Sujet: EVE13D
Tout compte fait, ne tiens pas compte de mon précédent message, Je n'aime pas communiquer avec des mecs qui ont le cerveau au niveau des couilles.
Restez entre-vous et congratulez-vous.

J'aurais dû m'en douter à la vue de l'homo dégueulassus que vous affichez au bas du forum.

Vous jugez sans connaître les raisons!
Vous êtes persuadés d'avoir les meilleures raisons, les meilleurs arguments, Je n'oserais jamais prétendre que mes idées sont les meilleures, car le plus sur moyen de ne pas avancer, est de suivre une idée fixe..

J'ai lu le site proposé par Agayon, (dont il ou elle a fait un copié collé) et je peux vous dire que son intervention à été, à mon égard + constructive que le cynisme débile du minable Thanatos . Mais, au fait , il est vrai qu'en réalité le but de votre site est de prendre les gens pour des cons.
Merci de la leçon, à l'avenir je serai plus prudente avant de m'inscrire sur un forum.

Je reconnais néanmoins qu'en dehors du forum il y a des choses intéressantes, dommage


Suivi de:

Citation:
EVE13D
A: Lord Dralnar
Posté le: 07 Mai 2006, 03:43
Sujet: RECTIFICATION message précédent
J'ai nommé Thanatos par erreur en fait il s'agit de Webmoncult. Cest certainement un pervers ce mec!


Je pense donc que le sujet est clos et que notre chère EVE ne reviendra plus!

Ah Web!Encore une que tu as séduit! Quel dragueur, quand-même! :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 14:22 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 04 Mai 2006, 16:39
Messages: 15
AU TROU DU CUL WEBDUCULQUIPUE

Tes vociférations merdiques sortent par tous tes orifices, tu es un vrai fosse septique TU TE DELECTE EN TE NOYANT DAS TA MERDE.

Changez le titre de votre forum, vous êtes des ussurpateur, et non des libres penseurs .

VOUS ËTES UNE SECTE DE PSYCOPATHES. JE COMPRENDS POURQUOI VOUS DEFENDEZ AUTANT LES VIOLEURS!
ALLEZ DONC AU CONGO VOUS DEFOULER IL Y A ENCORE DES GAMINS DE 18 MOIS ENCORE VIERGE;

Bande de nazes, vous n'êtes que des déchets
Et vous vous abritez derrière votre gangue pour vomir votre pouriture;

vous ne valez pas mieux que les nazis, les franquistes ou autres du genre.

Tout ce que vous m'avez écrit n'est que le reflet de votre propre miroir

Webmerdocul Je n'ai pas besoin de pitié, tu te laisse aller à dire n'importe quoi, tant tu es limité ; ton langage d'égout fait certainement rire les débiles de ton genre, ça se comprend.

je te retourne toutes les injures que tu m'as adressé, je ne les recopie pas, je pense qu'au minimum tu sauras te relire.


Pour revenir aus messages cités que j'ai envoyé, le deuxième à été fait après la lecture de webucul qui, à l'origine était diférent, il l'a modéré dirais-je avant de le retransmettre et je considère ma réaction légitime même si vous déformez tout avec vos idées tordues


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 14:58 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Ca m'intéresse, tu peux remettre la réponse stp ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 15:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4057
EVE13D est passée au couperet !

La tête dans le panier, on fait moins sa maline hein ? ...

Même les peines à perpétuité posent un problème selon moi. Il y a quelques temps, une pétition de condamnés à perpéte a été publié où ils demandaient que leur soit appliquée la peine de mort... Il me semble que les deux sont indignes d'une société humaine.

Peut-on véritablement enfermer un homme pour le restant de ses jours ?

Je trouve cela assez terrifiant comme situation. En y réfléchissant bien, c'est une solution assez simpliste qui évite de se poser pas mal de question en amont et qui permet de "régler" le problème de la criminalité à moindre frais. Y a un goût de vengeance dans le système. Alors qu'on a besoin de prévention, de détection et de soins.


Il est perturbant de constater qu'un homme puisse être réduit entièrement et uniquement à son acte criminel. Aucun autre acte dans la vie n'est aussi réducteur et n'entraîne un tel effet définitif. Je pense que le système carcéral est une impasse et l'aveu cuisant de l'incapacité à résoudre avec intelligence le problème de la criminalité.


La tâche est vaste, peut-être trop...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Mai 2006, 15:22 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 04 Mai 2006, 16:39
Messages: 15
Merci Lord Dralnar d'avoir passé ces 2 messages

je remarque que vous apréciez malgrés tout les messages de carpettes,

Et que vous rejetez ceux de ni putes ni soumises!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 15:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2005, 17:58
Messages: 204
Echec et mat en deux coups, avec les mêmes objections. Du grand art.
Mes plus humbles compliments, fripouille. :wink:

Hé oui Jean Foutre Premier, la perpétuité est aussi une manière de se débarrasser du problème. Moins radicalement que la peine capitale, mais pas moins problématique. Ce sujet de discussions est problématique.

Citation:
Et que vous rejetez ceux de ni putes ni soumises!

:?: :?: :?: Explique ? Qui sont ces putes ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 15:45 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 04 Mai 2006, 16:39
Messages: 15
Surya-kastra

Qui son ces putes?

Ce sont ces femmes prises à parti comme le fait Webtrouducul en les taitant comme il le fait dans son message du 7Mai,
c'est avec ces raisonnements que les femmes sont agressées d'autant plus qu'il le fait gratuitment et qu'il continuera.
Je ne me tairais jamais devant un mec qui traite les femmes de salopes....etc
Tu connais le reste des litanies.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 16:08 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2005, 17:58
Messages: 204
Quel message du 7 mai, celui-ci ?
Citation:
J'ai pas de pitié pour les connasses fétides dans ton genre, pourquoi en aurais-je ? Tu ne peux donc me reprocher de ne pas vouloir discuter avec une sale merdeuse insignifiante comme toi, et gratuitement de surcroît ! Mais où on va là ? C'est un défouloir ici, et quand on tient une belle grosse et crade salope, on jute dessus comme on veut.
La compassion ? La discussion ? C'est pour les curetons...


:D

Citation:
Je ne me tairais jamais devant un mec qui traite les femmes de salopes....etc

Les femmes ??
Il me semble lire que c'est toi qu'il traite de connasse fétide, de merdeuse insignifiante, et de crade salope... Pas les femmes. Pas moi non plus, ni bien d'autres.

Et quel est le rapport avec le mouvement "ni putes ni soumises" que tu as nommé ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 16:20 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 27 Avr 2006, 01:07
Messages: 135
Localisation: Sur Terre.
Des insultes dans un message sans fond ça ne sert strictement à rien ( hormis à vérifier si on dépasse la dizaine ). Après on sait discuter avec ou sans, chacun son truc. :wink:



Pour en revenir à la discussion, moi qui suis nettement plus pour une peine à perpétuité, j'admets que c'est résoudre le problème en prenant quelque peu la fuite... C'est pas très glorieux, mais disons que c'est une façon de se laisser du temps pour trouver mieux.
Alors que pour un mort, on va pas s'emmerder à trouver un autre système...

Il est certain qu'emprisonner à vie un homme pour un acte de sa vie, ça peut paraître démesuré à certain, mais en même temps quand ce dernier a supprimé la vie de plusieurs autres... n'est ce pas "légitime" ?

Comme je l'ai dit plus haut :

Citation:
Et je n'ai certes aucune idée des conditions de vie carcérale, mais il faut se demander quel est le but des prisons ?
Donner une seconde chance aux cas les moins graves ?
Ou simplement stocker des types qu'on ne veut plus voir, et envers qui on ne fera rien pour arranger leurs sorts ? Voire stockage avant purge ( peine de mort ).


Si les prisons pouvaient servir d'"école" pour des détenus, en leur permettant pour les types raisonnés d'avoir une chance de faire quelque chose s'ils sortaient, les prisons seraient bien plus utiles, et il y aurait, j'ose l'espérer, moins de récidives.

Dernière chose, je n'ai pas le code pénal en tête, mais il me semble que le faux monnayage est au moins puni aussi sévèrement que peut l'être un meutre ( ?! ), avec des échelles de "valeur" du genre, c'en est presque pas étonnant que certains pays restent bloqués sur la peine de mort.

_________________
Ce qui est affirmé sans preuve, peut être rejeté sans preuve.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mai 2006, 16:48 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 04 Mai 2006, 16:39
Messages: 15
Surya-Kastra



Ta réaction est celle d'une salope qui ne veut rien comprendre et t'as raison quand on insulte gratuitement une merdeuse elle le mérite grandement même si on la connaît pas. bizzare conception d'un humanisme hypocrite que vous pratiquez.

Même l'islam est moin ignoble que vous à l'égard des femmes
Hé oui quand Webducul m'insulte de la sorte c'est pas moi qu'il insulte puisqu'il ne me connait pas cest une femme et cette femme peut être n'importe qui.
Je viens de me rendre compte que vous n'êtes que des intellos prétentieux et votre logomachie stérile vous rends plus cons que les ignares que vous condamnez.

Cette foi-ci je racroche veuillez m'excomunier du site Merci tout de même de m'avoir fait découvrir des gens dont j'ignorais l'étallage d'une telle médiocrité.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 208 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com