Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 12 Aoû 2020, 00:11

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 98 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2005, 14:39 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Pour préciser ma question (j'ai bien suivi la réponse mais je parlais en faite de probabilité).
Considéront que plusieurs type de cellules "vivantes" celle qui n'ont pas encore d'ARN/ADN sur le schéma de Zartregu soient apparues en différents endroits ayant un mécanisme de réplication similaire mais des caractéristiques différentes, peut on penser que la pression du milieu au travers de la selection naturelle les ait ramené à un type survivant se qui donnerais une pseudo souche commune (caractéristiques et mecanisme identique mais origine différente) ou est ce totalement improbable.
En fait le but de ma question est de savoir si à priori dans un type de milieu donné les possibilités de démarrage de processus chimique de réplication sont si contraignante qu'un seul type de cellule peut-en emerger ?

_________________
Je ne crois pas en une vie future, mais je prendrai quand même un slip de rechange !

Woody Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2005, 16:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
:cry: Tu peux imaginer tout ce que tu veux mon grand. J'ai vraiment de la peine à comprendre la question, de la peine aussi à comprendre l'intérêt de probabilités dans un cadre totalement inconnu.
Je donne ma langue au chat.

Citation:
En fait le but de ma question est de savoir si à priori dans un type de milieu donné les possibilités de démarrage de processus chimique de réplication sont si contraignante qu'un seul type de cellule peut-en emerger ?

!!??? Si jamais tu rencontres un gars qui sait répondre à ça tu nous le ramènes, ok ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2005, 16:37 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Citation:
de la peine aussi à comprendre l'intérêt de probabilités dans un cadre totalement inconnu.


Si ma question est de savoir (peut être n'y a t il pas de réponse) si c'est la contrainte du milieu qui prime ou si le premier arrivé colonise si vite le milieu qu’il coupe l’herbe sous le pied des autres formes possibles.

Etant donné que je ne connais pas grand chose en science j'essaie juste d'avoir une vision logique par rapport aux éléments que vous apportez pour me faire une idée de l'apparition de la vie.

_________________
Je ne crois pas en une vie future, mais je prendrai quand même un slip de rechange !

Woody Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2005, 17:00 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
webmaster a écrit:
Gael a écrit:
En fait le but de ma question est de savoir si à priori dans un type de milieu donné les possibilités de démarrage de processus chimique de réplication sont si contraignante qu'un seul type de cellule peut-en emerger ?

!!??? Si jamais tu rencontres un gars qui sait répondre à ça tu nous le ramènes, ok ?

Ouais. Au pif, a l'heure actuelle, toute tentative de probabilisation de ce (type de) probleme me semblerait derisoire. C'est loin d'etre faisable lorsqu'il s'agit de processus bio-like immerges dans des environnements artificiels (numeriques/digitaux)*, alors j'te dis pas quand t'as affaire a des milieux/processus biochimiques dont on ne sait, in fine, pas grand chose (j'exagere, bien sur). Bref.

*: y'a des fois ou c'est relativement faisable, mais le plus souvent ces milieux sont impredictibles bien que fortement deterministes; la probabilisation "standard" de ces espaces est donc extremement delicate, voire pire si affinites. Juste un exemple pour fixer les idees: le Jeu de la Vie (Conway) est un des automates cellulaires les plus simples qui soient et pourtant il contient deja une tres forte dose d'indecidabilite (qui se manifeste d'ailleurs assez vite au cours de son evolution). Cela devient encore plus torride lorsque tu consideres des automates cellulaires plus "zarbis" que le Jeu de la Vie, des reseaux d'automates cellulaires et/ou des "etres numeriques" non-triviaux.

Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Oct 2005, 18:18 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Citation:
si c'est la contrainte du milieu qui prime ou si le premier arrivé colonise si vite le milieu qu’il coupe l’herbe sous le pied des autres formes possibles.

Je pense que ça dépend du milieu et du colon. Vu qu'on ne sait pas grand chose sur les contraintes ni sur le colon, bof.

A l'image des exemples donnés par Pyne Duythr, on pourrait proposer un processus ici, faisable sur ce forum même, mais alors ultra simplissime. Il vaut ce qu'il vaut pour se faire une idée, c'est-à-dire pas grand chose.

Soit 2 types de cellules (ou molécules) nagent dans l'eau tiède, A et B.
La contrainte de l'eau tiède c'est qu'ils se bouffent les uns les autres puisqu'il n'y a que ça à bouffer. OK ?
- A se dédouble tous les 1/4 d'heure.
- B aussi, une reproduction toutes les 1/2 heures.
- B est deux fois plus gourmande (efficace) que A, une proie toutes les 1/2 heures.
Que va-t-il se passer en commençant la modélisation par 200 A + 200 B ?
Suspense. Ouvrons les paris. (M'engueule pas si tu trouves rien, c'est pas de ma faute si je suis un con)

J'en pose une autre autrement plus intéressante et constructive, où A peut se fixer à B et ainsi doubler leur fitness reproduction/agression.
Il y aura donc des A seuls, des B seuls, et des AB.

Que va-t-il se passer en commençant la modélisation par autant de A que de B ? Suspense, ouvrons les paris.

En fait on s'en fout du résultat du premier, (change légèrement les paramètres tu verras de grosses conséquences) mais dans le second exemple, on expérimente/modélise tout de même quelque peu la coopération moléculaire. Un modèle qui pourrait expliquer l'apparition des chromosomes, et plus tard des multicellulaires.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Oct 2005, 08:50 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
webmaster a écrit:
Soit 2 types de cellules (ou molécules) nagent dans l'eau tiède, A et B.
La contrainte de l'eau tiède c'est qu'ils se bouffent les uns les autres puisqu'il n'y a que ça à bouffer. OK ?
- A se dédouble tous les 1/4 d'heure.
- B aussi, une reproduction toutes les 1/2 heures.
- B est deux fois plus gourmande (efficace) que A, une proie toutes les 1/2 heures.
Que va-t-il se passer en commençant la modélisation par 200 A + 200 B ?
<...> J'en pose une autre autrement plus intéressante et constructive, où A peut se fixer à B et ainsi doubler leur fitness reproduction/agression.
Il y aura donc des A seuls, des B seuls, et des AB.

Ouaif, why not. En java, en C ou en j'saispasquoi, c'est le genre de trucs qui sont tres facilement programmables. Mais pour ce faire, y manque des parametres. Faut par exemple definir une notion de mileu (bref, de substrat: p.e. un quadrillage infini (= un tore p.e.)), de "deplacement" (i.e. la morphologie et la dynamique dans le milieu ainsi que les contraintes de celui-ci: p.e. comment un machin se deplace dans le milieu), de distance (a partir de quand/ou un machin en bouffe un autre), etc.. Sinon, comme ca, l'experience brute que tu proposes (si l'on suppose qu'elle reussise a survivre au-dela de quelques dizaines de cycles) n'est "interessante" que d'un point de vue comptable.

Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Oct 2005, 11:12 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Alors Pyne Duythr, tu tombes dedans ? :D pitiééééé

Ce truc ressemble comme une soeur à une blague de webmoncul pour se marrer un coup sur la tête de quel'q'un, pas à une proposition pour modéliser sur pc.
Je pense pas que c'est toi qu'il ciblait mais le pôvre petit Gaél gentil et con tout plein. A première vue le premier est valable sans autres paramètres, ça se fait de tête.

je parie un ballon de foot que le but de l'opération était d'espérer que Gaél fasse les calculs (quand même chiants à faire) et donne les résultats sur le forum.
Les 2 propositions c'est deux populations en milieu fermé sans apport énérgétique externe, alors sans même m'emmerder à faire un calcul le résultat doit être une non progression des 2 populations. Même si A a plus d'impact sur B, c'est modèle sans avenir pour les deux espèces.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Oct 2005, 13:00 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Orang_outan a écrit:
Alors Pyne Duythr, tu tombes dedans ? :D pitiééééé Ce truc ressemble comme une soeur à une blague de webmoncul pour se marrer un coup sur la tête de quel'q'un, pas à une proposition pour modéliser sur pc. Je pense pas que c'est toi qu'il ciblait mais le pôvre petit Gaél gentil et con tout plein. <...>

Arf! Tu m'rassures: je trouvais que les deux experiences etaient effectivement plutot tres nases, mais j'me disais aussi que ouebmasteur etait p'tet sujet a des envolees d'emulation proto-pedagogique aussi inopinees que cryptees. Bref, me voila traine dans la boue par un exces de scrupules. Une biere blanche (Andechs) s'impose. Une clope aussi. Voire plus d'une. Damned!

Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Oct 2005, 13:10 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Citation:
Gaél gentil et con tout plein.


De la part d'un footeux je prend ça pour un compliment.

_________________
Je ne crois pas en une vie future, mais je prendrai quand même un slip de rechange !

Woody Allen


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 26 Oct 2005, 13:55 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Citation:
En fait le but de ma question est de savoir si à priori dans un type de milieu donné les possibilités de démarrage de processus chimique de réplication sont si contraignante qu'un seul type de cellule peut-en emerger ?

Et une bière à ta santé Gaél, une ! burps
Te fache pas Gaél ! t'as quand même eu la réponse à ta question.
t'as trouvé un résultat au moins ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: De la vie dans les etoiles?
MessagePosté: 15 Aoû 2007, 08:27 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
S&A/NouvelObs a écrit:
De la vie dans les étoiles ?
NOUVELOBS.COM | 14.08.2007

Des débris de poussières stellaires placés dans certaines conditions sont capables d’auto-organisation et produisent des processus proches de la Vie.

Prenez garde à votre écran plasma, il y a peut-être un être vivant qui sommeille à l’intérieur ! C’est dans cet état bien particulier de la matière qu’une équipe internationale à soumis un mélange de poussières interstellaires inorganiques. A leur grande surprise, là où ils s’attendaient à rencontrer le chaos, ils ont trouvé des particules formant des configurations bizarres : en hélice ou en tire bouchon et ces structures ont un comportement encore plus étrange puisqu’elles se divisent, se multiplient et interagissent entres elles. Leur découverte est publiée ce jour, dans l’édition en ligne du New Journal of Physic.

Autant de caractéristiques propres à la vie qui repose sur Terre sur des molécules organiques, constituées principalement de carbone. L’ensemble des êtres vivants de la plus simple bactérie à l’être humain en est composé. Imaginer que la vie puisse apparaître spontanément d’un vulgaire tas de poussière inorganique relevait jusqu’à présent de la SF. Ce n’est d’ailleurs pas le cas vu que les particules constitutives des débris sont figées à l’état solide. Pour leur rendre un petit peu de liberté, il faut transformer la poussière en plasma.

Image
Brins d'électrons s'organisant dans un plasma.

Le plasma représente le quatrième état de la matière il apparaît après les phases solides, liquides et gazeuses. Les plasmas sont extrêmement répandus dans l'Univers puisqu'ils représentent plus de 99% de la matière connue (étoiles, nébuleuses, quasars…). Toutefois, ils passent presque inaperçus dans notre environnement proche, « la Terre », étant données leurs conditions d'apparition très éloignées des paramètres nécessaires aux besoins de la vie terrestre. Dans cet état les constituants de la matière, les atomes, se séparent : noyaux et électrons évoluent indépendamment. On observe alors une sorte de "nuage" d'électrons extrêmement actifs dans lequel "flottent" des noyaux d'atomes. C’est dans ce nuage qu’une équipe internationale de chercheurs a repéré ces étranges phénomènes.

Alors qu’ils s’attendaient à un beau désordre, ils ont découvert de microscopiques brins composés d’électrons se tordant pour former des tire-bouchons ou des hélices. Ces structures électriquement chargées s’attirent entre elles de façon tout à fait surprenante. Encore mieux : elles se divisent pour former deux copies identiques de la structure originale, interagissent et induisent des changements dans leur environnement et peuvent même se transformer : les configurations instables se décomposent de sorte que seules les structures les plus solides « survivent » dans le plasma.

Ces brins sont-ils « vivants » ? Pour V.N. Tsytovich de l’Institut général de physique de Moscou, ils représentent de la matière vivante inorganique et possèdent toutes les caractéristiques de la Vie : « ils sont autonomes, se reproduisent et évoluent » précise-t-il. Le débat promet d’être long…

Joël IGNASSE Sciences et Avenir.com

Ref.: "From plasma crystals and helical structures towards inorganic living matter" [*.pdf] (Tsytovich & al., New Journal of Physics, 9, 263, 2007).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Aoû 2007, 13:43 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Fascinant que dire d'autre?! C'est vraiment incroyable ainsi donc la vie pourrait naitre dans des conditions que nous aurions sans doute jamais soupçonner, mieux elles pourait être du toute autre nature que celle que nous trouvons actuellement sur notre terre!

Voilà en tout cas une découverte des plus prometteuses on ne peut qu'être époustoufler par cette dernière!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2007, 00:18 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Image
Je vous l'avais bien dit, moi !

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2007, 01:09 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Hans a écrit:
ainsi donc la vie pourrait naitre dans des conditions que nous aurions sans doute jamais soupçonner, mieux elles pourait être du toute autre nature que celle que nous trouvons actuellement sur notre terre!

Probable. Reste a definir la vie de facon satisfaisante et non-ambigue, en supposant que cela soit possible.

My clone is rich a écrit:
Je vous l'avais bien dit, moi !

Nous ne sommes pas seuls. Ils sont deja parmi nous...

Image

Image

Image

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2007, 06:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Je veux bien une rencontre du troisième type (et plus, si affinités) avec la petite ET du bas!

Tu sais me donner ses coordonées, Pyne Duythr? (nom, prénom et adresse complète, y compris, la planète, constéllation et galaxie?)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Aoû 2007, 07:08 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Plus sérieusement, c'est en effet extraordinaire et je me réjouis de lire la suite de cette expérience mais il m'est d'avis qu'il en faudra beaucoup plus pour convaincre l'amas de débiles biblisés ou l'amas de débiles encoraniqués que dieu n'est pas derrière tout cela.

Il n'y a rien de plus tenace que la gale si ce ne sont les dogmes et il coulera encore de l'eau sous les ponts avant qu'ils abandonnent leur tellement rassurant " au début, dieu créa le ciel et la terre....".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Aoû 2007, 17:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
mmmmh, peut-être bien que dieu est derrière tout cela. Comme le démontre si bien cette image :

Image
A gauche, le tissu vivant. A droite, dieu. A l'arrière plan, le tissu quantique (ça existe ce terme ? Cool)

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Aoû 2007, 01:02 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Lord Dralnar a écrit:
Je veux bien une rencontre du troisième type (et plus, si affinités) avec la petite ET du bas! Tu sais me donner ses coordonées, Pyne Duythr? (nom, prénom et adresse complète, y compris, la planète, constéllation et galaxie?)

Prenom: Naomi. Nom: Campbell.* Caractere: de merde. J'ai pas ses coordonnees, mais si tu cliques sur la photo incriminee, tu sauras qui tu es. C'est deja pas si mal.
/*: ma douce moitie lui ressemble, mais en plus belle. Je sais, j'ai d'la veine. Mais elle itou. ;-)

Citation:
je me réjouis de lire la suite de cette expérience

Vi. Ce qu'elle a d'interessant, c'est d'une part le fait que 1) ca s'passe dans un plasma et d'autre part que 2) il ne s'agit pas d'une "experience en labo" (des experiences de vie et de chimie dites artificielles (p.e. dans un ordinateur) sont aujourd'hui monnaie courante et aboutissent parfois a des resultats a priori tout aussi suprenants). Bon, on avait deja papote un peu de tout ca ici, si je ne m'abuse. Inutile, donc, de reservir de la soupe froide.

Citation:
il m'est d'avis qu'il en faudra beaucoup plus pour convaincre l'amas de débiles biblisés ou l'amas de débiles encoraniqués que dieu n'est pas derrière tout cela

T'as deja essaye de convaincre une huitre? Mais bon, in fine, tu sais, z'ont p'tet raison: "Hello. This is God speaking here. I am. I created the universe.".


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Déc 2007, 08:39 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Futura-Sciences a écrit:
Mars a synthétisé des briques de la vie !

Par Laurent Sacco, Futura-Sciences

La mondialement célèbre météorite martienne Allan Hills 84001 fait à nouveau parler d’elle. A défaut de fournir une preuve indiscutable de la présence de vie sur Mars dans son passé, elle donne cette fois une preuve que l’environnement martien permet la synthèse de molécules organiques : c’est une première !

On se souvient de l’annonce retentissante faite par la Nasa, le 6 août 1996, de la preuve d’une vie passée sur Mars. En analysant la météorite martienne ALH84001, une achondrite découverte en Antarctique dans la région d’Allan Hills en décembre 1984, d’où son nom, les chercheurs de la Nasa croyaient en effet avoir repéré des fossiles de nanobactéries ne pouvant pas être d’origine terrestre, ou produits par des processus purement géochimiques reproduisant des structures biologiques sans en être vraiment.

La situation s’est obscurcie assez rapidement ces dernières années et ces traces ne sont plus considérées comme une preuve solide de l’apparition de la vie sur Mars il y a des milliards d’années. Toutefois, des scientifiques du Laboratoire de Géophysique de l’Institution Carnegie pensent maintenant avoir démontré, avec cette même météorite, qu’au moins certaines des molécules carbonées de base du vivant étaient bien synthétisées par la planète rouge.

Le message de la contrée des ours en armures

La découverte vient de la comparaison de ce morceau de lave martienne, s’étant cristallisé il y a 4,5 milliards d’années, avec des échantillons de laves terrestres provenant du Svalbard, la contrée que l’on nomme aussi Spitzberg et qui n’est donc pas une simple invention de Philip Pullman dans ses romans aujourd’hui portés à l’écran avec « A la croisée des mondes »*.

Image
ALH84001. Crédit : Nasa-Caltech

Les laves du Svalbard étudiées par l'équipe se sont épanchées il y a un million d’années environ en Arctique. Le climat froid se rapproche des conditions martiennes. Or, dans ces laves, on trouve de petites sphères de minéraux carbonatés contenant des molécules organiques étroitement associées à un oxyde de fer assez célèbre sous forme d’un minéral appelé magnétite. Lors d’une éruption volcanique, la magnétite a agi comme un catalyseur au contact de fluides riches en dioxyde de carbone et en eau, bien qu’aucune présence de vie n’ait été possible à ce moment étant donné la température.

Des petites sphères de ce genre ont été trouvées dans ALH84001, et il s’agit donc très vraisemblablement de molécules synthétisées par la chimie martienne et pas par contaminations terrestre ultérieures. C’est la première fois qu’une preuve de ce genre a pu être apportée et elle renforce la conviction que des molécules organiques doivent facilement apparaître à la surface des grosses planètes telluriques dans l’Univers, même quand il y fait froid !

La mission Mars Exploration Rovers, qui sera lancée en 2009, venant épauler Spirit et Opportunity s’ils sont encore actifs, nous en apprendra sans doute davantage.

Image
ALH84001 à droite et, en bas à gauche, les mystérieuses structures qui sont peut-être des nanofossiles de bactéries. Crédit : Nasa-Caltech

*: le film qui "fait l'apologie de l’atheisme pour un public de preadolescents". Arf!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: L'abiogenèse
MessagePosté: 03 Oct 2008, 15:00 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Bonjour Archie Cash!
Il y a quelques semaines, tu m'avais demandé de trouver des documents sur l'abiogenèse:

Une vidéo de youtube:
http://fr.youtube.com/watch?v=U6QYDdgP9eg

Un lien vers wikipedia:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Origines_de_la_vie

Un constat:
Soit je suis très mauvais avec un moteur de recherche, soit la vulgarisation scientifique sur ce sujet est en retard face à la déferlante des vidéos qui évoquent le "dessein inteligent", car je n'ai pas trouvé mieux que ces deux liens et je trouve ça inquietant...

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: L'abiogenèse
MessagePosté: 07 Oct 2008, 12:00 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Merci Un doigt. L'article sur wiki est pas mal du tout, il aborde bien les sujets clés.
M'enfin, une discussion sans créationnistes c'est pas rigolo, et comme ici on les tire à vue y en a point. Vaut mieux aller les chercher là où ils se trouvent.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Les débuts de l'ARN sur Terre
MessagePosté: 18 Mai 2009, 23:56 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Source : New York Times.

Une étude récente propose un scénario crédible pour l'apparition naturelle de molécules d'ARN à partir de composants chimiques présents sur la Terre primitive. C'est la première fois qu'un chimiste trouve une solution à un problème sur lequel des chercheurs se penchent depuis 20 ans.

Une des pistes pour l'apparition de la vie sur notre planète est l'ARN comme support de l'information génétique. Jusqu'à présent, les briques de base de l'ARN étaient faciles à synthétiser naturellement, mais les assembler étaient une autre paire de manche. Certains disaient donc que l'apparition d'un nucléotide d'ARN relèverait "d'un vrai miracle". L'article en question réfute cette affirmation.

Après 10 ans d'efforts, John D. Sutherland de l'université de Manchester et ses collègues ont trouvé un processus plausible et naturel par lequel deux types de nucléotides d'ARN peut se former. Pour les deux autres types, le travail reste à faire.

L'article de JD Sutherland semble convaincant. "La chimie est très robuste - tous les rendements sont bons et les réactions sont simples" dit un expert. Les réactions se passent de façon optimale à 60°C en présence de phosphate.

Si ces travaux sont confirmés, ils aideront à résoudre de nombreuses questions sur l'origine de la vie.

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Mai 2009, 00:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
:arf2: A voir ces schémas, on aurait tendance à se dire "mais pourquoi n'ont-ils pas trouvé avant ? "

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Mai 2009, 13:08 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Oui, l'oeuf de Colomb et tout ça.

Une chose intéressante : ce processus relativement "simple" pourrait se produire (et cela a certainement été le cas) sur toutes les planètes de l'univers dans laquelle ces conditions ont été présentes - à vue de nez quelques milliards de milliards. Un argument supplémentaire pour considérer que la vie est courante dans l'univers.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Aoû 2009, 15:12 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
http://www.exobiologie.fr/

La Société Française d’Exobiologie a été fondée le 15/05/2009 et a pour buts principaux :

_De fédérer les recherches en exobiologie au niveau français en facilitant l’établissement de contacts interdisciplinaires entre les chercheurs français.
_De faire connaître et expliquer l’exobiologie pour satisfaire la demande socio culturelle provenant d’un public diversifié, par le biais de conférences, d’ateliers, d’expositions.

Site potentiellement intéressant à explorer.

_________________
"...the hypothesis of the existence of God is testable (in the same sense that string theory is testable), since thunderbolts coming out of the sky and striking atheists dead would give strong evidence that He (or She) exists."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Oct 2010, 01:38 
I don't feel well
I don't feel well
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Oct 2010, 20:34
Messages: 74
pour remonter cette contribution.

site tres interessant. j'ai lu qu'ils parlent des nanobacteries dans une des pages.

j'ai trouve pas grand chose a ce sujet, sauf cette page: http://www.nirgal.net/life_nano.html

quand pensez-vous, origine de la vie extraterrestre ou pas?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Oct 2010, 10:26 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
zetobserver a écrit:
quand pensez-vous, origine de la vie extraterrestre ou pas?

Je n'en sais rien.
Mais in fine, répondre ET, ne fait que repousser la question de son origine.

Très intéressant le lien sur ces nanobactéries. Un truc à balancer à la gueule des créationnistes: parfois, on ne peut même pas différencier le vivant du minéral.
Et passionnant les possibilités d'études de ces machins (si il s'agit vraiment de formes de vie/fossiles).

_________________
"...the hypothesis of the existence of God is testable (in the same sense that string theory is testable), since thunderbolts coming out of the sky and striking atheists dead would give strong evidence that He (or She) exists."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Oct 2010, 15:17 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 09:20
Messages: 279
zetobserver a écrit:
quand pensez-vous, origine de la vie extraterrestre ou pas?

J'en sais rien non plus sur l'origine exo ou pas de la vie, mais les nanobactéries ne sont ni des mini/proto/quasi bactéries ni même des formations biologiques. Ce flop a été démontré il y a quelques années, en 2008: ce sont malheureusement des assemblages ou formations inertes de molécules. Si elles restent intéressantes pour plein de domaines, il faudrait néanmoins les rebaptiser autrement.

_________________
"« Et bien oui, nous sommes des sociobiologistes. C’est un titre d’honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront les sciences. Les sciences actuelles sont près de leur fin. Notre tâche est de les saccager. » "
(Citation effrayante de H. Rauschning


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 98 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com