Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)
http://www.rationalisme.org/forum_atheisme/

Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.
http://www.rationalisme.org/forum_atheisme/viewtopic.php?f=88&t=2367
Page 2 sur 2

Auteur:  Pr Hans [ 24 Sep 2010, 20:04 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Le plus grand oiseau volant du monde j'ai nommé le Pelagornis chilensis un oiseau pêcheur fossile daté d'entre cinq à dix millions d'années et muni de magnifiques «pseudo-dents»!

Image
Image

Auteur:  Archie Cash [ 17 Sep 2011, 23:05 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Coïncidence bizarre (euh... en fait c'est pas bizarre que cela :D ), les plus petits mammifère, oiseau et insecte sont tous les 3 volants.

Le plus petit insecte volant (probablement aussi le plus petit insecte tout court) :
Image
La guêpe parasite Dicopomorpha echmepterygis, dont la femelle ailée mesure environ 0,3 à 0,4 mm. Le mâle, aptère et aveugle, est encore plus petit : de 0,12 à 0,2 mm
Taille réelle : .

Le plus petit mammifère au monde est une chauve-souris thaïlandaise, la chauve-souris bourdon :
Image
Craseonycteris thonglongyai, poids 2 grammes

Et l'oiseau mouche pour les oiseaux (voir plus haut), le Colibri d'Elena, Mellisuga helenae :
Image
Dont la coloration est très changeante selon les photos, ce qui est normal aussi puisqu'elle change selon le sexe et l'angle de la lumière. Poids 1,8 g

Celui-ci ne vole (*) pas, mais c'est tout de même le plus petit et léger amniote connu :
Image
Le plus petit lézard serait le gecko antillais Sphaerodactylus ariasae récemment découvert sur un îlot de République dominicaine, et qui ne dépasse pas les 16 mm. Il pulvérise donc le record de la chauve-souris et de l'oiseau-mouche, qui sont des balèzes comparés à son gabarit à lui.

* En fait si, vous pouvez toujours le faire voltiger avec un lance-pierres ou en le mettant dans un avion, ou le faire voler par un ami. Donc il vole/peut être volé (**). Mais n'oublions pas que c'est un animal protégé, très rare et endémique à quelques centaines de m2, et pas un animal volant qu'on peut voler comme on veut dans un supermarché !
** Par contre, à moins d'être un enculeur de mouches professionnel, je pense qu'on peut vraiment pas le violer.

Auteur:  Jean Foutre Premier [ 18 Sep 2011, 01:45 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Coïncidence bizarre (euh... en fait c'est pas bizarre que cela ), les plus gros/lourds mammifère, oiseau et insecte sont tous les 3 non volants.


Image

La baleine bleue, Balaenoptera musculus, 30 m pour 170 tonnes ! Peut-être le plus gros tout court. Toutes catégories à toutes les époques.

Image

Autruche, Struthio camelus, plus de 150 kilos !

Image

Coléoptère Titanus giganteus, plus de 100 g !

Bon merdum le dernier y vole... Mais sauf si tu lui coupes les ailes, ou que tu l'écrases avec tes pompes, là y n' vole plus.

Auteur:  Frère Marcel [ 18 Nov 2011, 13:08 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Image

Le plus petit géant du monde et la plus grande naine d'Europe.
(En arrière plan, la capitale la plus allemande du monde )

Blague à part. ! Des animaux zarbis :

Image

J'avais lu un article dans science et vie ( j'arrive pas à mettre la main dessus ) qui parlait de « Ambystoma maculatum » un amphibien urodèle (avec queue. En « opposition aux anoures ( la grenouille par ex.) qui sont dépourvus de queue )
Cette salamandre américaine, Ambystoma maculatum, serait le premier vertébré découvert qui pratiquerait la photosynthèse.
J'ai trouvé ça en guise de topo  : http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... xtor=RSS-8

L'axolotl, Ambystoma mexicanum. Étrange animal qui reste toute sa vie , dans son milieu naturel, à l'état larvaire ( on parle de néoténie pour cette conservation de caractères juvéniles) :

Image

Les amphibiens sont quand même de drôles d'oiseaux ? Non ? Archie Cash, je n'ai pas vu le plus gros amphibien. Au cas où, Le voilou :

Image

Salamandre géante de Chine, Andrias Davidianus (Celui qui est au premier plan)

Auteur:  Archie Cash [ 19 Nov 2011, 01:49 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Il est géant en quoi Sarkozy ?

Plus haut était cité le Ouistiti pygmée, Cebuella pygmaea, (une centaine de grammes) comme le plus petit yéti du monde. Ce qui est fort possible... Mais plus petit (court et léger) que ce singe-ci, le lémurien de Madagascar Microcèbe, Microcebus murinus , reste le plus petit primate connu :
Image
Microcebus murinus, 60 g

Le plus grand - lourd, large et long - carnivore est sans conteste l'Éléphant de mer de l'hémisphère Sud, Mirounga leonina, dont le mâle dépasse souvent les 3,5 tonnes, les femelles étant des gnomes à côté.
Image
Le record officiel de cette espèce serait un mâle de 5 tonnes pour une longueur de quasiment 7 mètres. Je n'ai pas trouvé de photo d'humain près d'un mâle, mais voici un dessin :
Image

Le plus petit carnivore serait la Belette d'Europe, Mustela nivalis, 20 cm pour 100 g. Peut-être existe-t-il un carnivore encore plus petit mais j'en doute, faudrait fouiner.
Image

Auteur:  Archie Cash [ 19 Nov 2011, 03:29 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Un record tout frais. Le plus grand crocodile capturé vivant, un Crocodile marin, Crocodylus porosus de 6,4 mètres de long et 1075 kilos, qui sévissait près de Bunawan, Mindanao, Phlippines. Le croco s'appelle Lolong, il détrône de près d'un mètre l'ancien record détenu par l'australien Cassius.
Lolong a été transféré dans un parc d'attractions où il est la vedette. Son bassin d'accueil n'est pas terrible, pas assez de profondeur. Il ne pourra que patauger dans l'eau.

Image

http://www.youtube.com/watch?v=oNY9-GVl ... re=related

Les commentaires sont en tagalog, mais on pige quelques mots. :D

Auteur:  Frère Marcel [ 19 Nov 2011, 07:45 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Citation:
Il est géant en quoi Sarkozy ?


Ouais... C'est une bonne question. Je préfère utiliser mon joker.
Peut être le géant incontesté de la mauvaise foi ? Pas facile dans sa catégorie (politique / fiction ) de mériter ce titre.

Putain...
Ils pourraient pas lui foutre la paix à ce pauvre croco ? Y'a des sacs à mains plus heureux.

:chef: LIBEREZ LOLONG !
Bande de taches ! :chaise:

Auteur:  Frère Marcel [ 19 Nov 2011, 11:23 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Félix : Le plus vieux français du monde :

Image


Et le plus jeune : Ludovic*.
Image

le plus vieux métier du monde :

Image



Le plus vieil animal vivant. Une palourde de 405 à 410 ans, Arctica islandica :

Image


Merci qui pour ces belles découvertes ? ? ?
De rien... Ca m'a fait plaisir.



*On a tous détenu ce record. Un instant.
Ca fait réfléchir non ?

Auteur:  Archie Cash [ 19 Nov 2011, 19:33 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Citation:
Félix : Le plus vieux français du monde :

Félix Maximilien Rostaing est décédé fin 2009.

Formidables tes informations sur le doyen de France: sans le nom complet, ni la date de naissance... et fausses. :D
Et puis, pourquoi mettre le doyen de France plutôt que de Pologne ou d'Ouganda, ou mieux du monde ? Le doyen de France aurait-il un intérêt suprême ?

Citation:
le plus vieux métier du monde : [mage de jolie pute].
Je ne pense pas. Je pense que le métier de maman, métier rarement rémunéré, est bien plus vieux...

Citation:
Le plus vieil animal vivant. Une palourde de 405 à 410 ans, Arctica islandica :
Ben non, elle est morte.

Ouais, c'est chiant d'être chiant, je le sais bien. C'est chiant aussi de le savoir.

Auteur:  Frère Marcel [ 19 Nov 2011, 20:35 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Citation:
Félix Maximilien Rostaing est décédé fin 2009.

Formidables tes informations sur le doyen de France: sans le nom complet, ni la date de naissance... et fausses.


En effet. C'est pas sérieux... :dingue2:
Faut dire que mon guiness date de 1973. :hum:


Je vais tenter de me racheter !

Ma palourde ne pèse pas lourd ( à tous points de vue) face à l'age que peuvent atteindre certains arbres.
On a estimé l'age d'un pin ( pinus longaeva ) à 4842 ans

Nous sommes peu de choses. Non ?
Même des moisissures aussi ridicules que l’armillaire se foutent de nous.

Sûr que si on n'en juge que par la partie visible ( carpophore) nous pourrions croire (qu'est-ce qu'on peut être cons quand même!) avoir à faire un modeste végétal.

Que nenni.
D'abord les champignons ne sont plus des végétaux et ces organismes sont beaucoup plus qu'ils ne semblent être au cueilleur nonchalant :

Citation:
Wikipedia
Dans le Michigan, aux États-Unis, des chercheurs ont mesuré un mycélium qui occupait à lui seul une surface de 15 hectares, pesait plus de 100 tonnes et était âgé de plus de 1500 ans.
En 2000, en Oregon, un mycélium d'Armillari ostoyœ, un champignon géant, mesurant 5,5km de diamètre et s'étendant sur une superficie de 890 hectares en forêt a été découvert1. Le champignon était vieux de plus de 2400 ans.


:chef: 890 hectares. Qui dit mieux ?

Image

Auteur:  Frère Marcel [ 19 Nov 2011, 20:49 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Citation:
Capitaine casse burnes :
Je ne pense pas. Je pense que le métier de maman, métier rarement rémunéré, est bien plus vieux...


Tu chipotes.
A part ma maman ( et la tienne. Bien sûr ) ça revient au même non ?

Auteur:  Archie Cash [ 19 Nov 2011, 21:34 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Citation:
Tu chipotes. A part ma maman ( et la tienne. Bien sûr ) ça revient au même non ?

Non, oui, peut-être, à la folie... J'en sais rien. Je n'ai pas compris ta question.

Auteur:  Zapa [ 19 Nov 2011, 23:32 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Archie Cash a écrit:
Citation:
Tu chipotes. A part ma maman ( et la tienne. Bien sûr ) ça revient au même non ?

Non, oui, peut-être, à la folie... J'en sais rien. Je n'ai pas compris ta question.


Preum's ! j'ai capté à la 3ème lecture, un indice au premier couplet :

http://www.youtube.com/watch?v=I_v9IrI04h0&ob=av2n

Auteur:  Archie Cash [ 20 Nov 2011, 00:13 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

C'était donc en rapport avec le dicton "Toutes les femmes sont des putains, sauf ma mère" ? C'est cela ?

Bé, si je comprends bien la relation entre pute et femme que fait Marcellin, je ne vois toujours pas le rapport avec "a) le métier de pute et b) le métier de mère (qui l'a précédé), de la discussion... Car à moins qu'une maman kangourou ou crocodile ne soit appelée "femme", les mères ne sont pas toutes des femmes.

Les mamans ont précédé tout le monde en fait, même leur premier rejeton. Ca se démontre très facilement vu que toutes les femelles, femmes ou hommes, putains ou pas putains, ont eu une maman.
=> les mères ont précédé femmes et hommes, et par conséquent aussi les putains (humains comme non humains).
CQFD

:beer: Allez, trinquons à la santé de nos ancêtres communs et de la systématique. (Et mort aux vieux dictons débiles)

Auteur:  Frère Marcel [ 20 Nov 2011, 06:34 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Citation:
C'était donc en rapport avec le dicton "Toutes les femmes sont des putains, sauf ma mère" ? C'est cela ?


OUI ! C'était l'idée ! ( C'était plutôt une boutade )

Zapa, tu peux venir chercher ton kinder surprise quand tu veux....


Citation:
Allez, trinquons à la santé de nos ancêtres communs et de la systématique. (Et mort aux vieux dictons débiles)


SI.
Je me lance de ce pas dans un recueil de ces dictons. Bougez pas.
Une sorte de dico des idées reçues.

Oh ! J'oubliais : :beer: :beer:

Auteur:  Archie Cash [ 21 Fév 2012, 17:15 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Une publication de séries de nlles espèces de lézards et caméléons - sur la revue en ligne PLOS ONE le 15 février,- découvertes dans une petite île (un îlot, Nosy Hara ) au large de Madagascar, dont
Image
Brookesia micra , décrit en 2012, qui est maintenant le plus petit caméléon connu. 30 mm de long maxi. Très mignon !

Image
Nosy Hara, ce n'est que cela : un groupe de quelques km de long composé de minuscules îlots, à environ 30 km de la côte malgache. Ces "nouveaux" lézards sont tous issus d'espèces insulaires malgaches.

Une sorte d'archipel des Galápagos en modèle réduit. Probablement, d'autres espèces locales de plantes et animaux y seront découvertes, par les prochaines équipes... qui ne maqueront pas de piétiner quelques exemplaires.

Auteur:  Zartregu [ 18 Juin 2012, 22:43 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Pour revenir dans le sujet :

Des super-libellules élevées dans une atmosphère riche en oxygène.

Une équipe de l'université d'Arizona a élevé des insectes dans des atmosphères à la teneur en oxygène caractéristique de différentes époques :

    21% (aujourd'hui)
    31% (Paléozoïque - 300 millions d'années)
    12% (240 millions d'années)

Les libellules élevées en atmosphère Paléozoïque ont une taille 15% plus élevée qu'au naturel. Mais sans tout de même atteindre les records d'envergure de l'époque.

Source : Wired News

Auteur:  Archie Cash [ 19 Juin 2012, 00:23 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Salut Zart, bravo de revenir sur le sujet.

Cet article me fait penser qu'il est d'autres méthodes connues surtout des éleveurs (chacun la sienne, dont certaines +/- mythologiques) pour obtenir des insectes adultes plus beaux, colorés et aussi plus gros que la moyenne. Mais ces méthodes sont plutôt axées sur un dopage ou ralentissement de la vie larvaire, que les éleveurs tentent de faire grandir un maximum avant leur métamorphose (pour les insectes ayant une métamorphose de cette sorte).

Ceci dit, l'article n'est pas bien complet : sauf erreur il ne précise pas que puisque la larve de libellule ne respire pas l'air atmosphérique mais l'air dissous dans l'eau, cela a pour conséquence qu'elle atteint l'âge de métamorphose comme les autres, à la même taille que les autres... ou quasiment: La saturation en oxygène ne portant pas semble-t-il aussi sur leur vie larvaire, dans une eau saturée en oxygène...

Ce qui implique que les 15 % de développement supplémentaire (dus semblerait-il à la saturation en oxygène atmosphérique en labo => réduction des trachées) se fait en 5 ou 6 jours seulement (env. 5 jours avant sa métamorphose finale, la larve passera à la respiration aérienne) et durant les quelques heures après sortie de l'eau et de son exuvie, lorsque la libellule récemment métamorphosée modèle et assèche son corps adulte, posée sur un support durant quelques heures. Ensuite elle prendra son premier envol. En fait, c'est probablement surtout son volume corporel qui est 15% plus grand. Mais probablement pas tant l'envergure de ses ailes ni de ses pattes...

Un phénomène similaire arrive aussi dans la nature ou en élevage : lorsque l'atmosphère ou la cage sont trop sèches, pas suffisamment hydratées, l'imago (des mouches bleues p.e.) sera légèrement plus petit que la moyenne. Pour obtenir des insectes bien plus grands sous tous rapports, il vaudrait donc mieux booster aussi les larves... :D

edit: en fait si, il semblerait bien que l'envergure alaire ait aussi augmenté d'environ 15% :
"Dragonflies in the modern habitat grew normally, with wingspans of about 3.5 inches, while the hyperoxic chamber spawned dragonflies with 15 percent larger bodies and 4 inch wingspans."

Je n'ai pas trouvé la publication originelle, mais on peut lire celle-ci de 2010 : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/article ... ool=pubmed

Auteur:  Lord Dralnar [ 19 Juin 2012, 06:28 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Je sais que c'est pas vraiment le sujet mais je rebondis sur l'info de Zart.

Citation:
21% (aujourd'hui)
31% (Paléozoïque - 300 millions d'années)
12% (240 millions d'années)


Première question (de béotien), comment a-t-on pu déterminer le %age d'oxygène dans l'air de l'époque (et, secondairement, n'y avait-il pas de variabilité)?

Deuxième question, quelles sont les causes de 31% au Paléo et seulement 12% 60Mio d'années plus tard?

Auteur:  Archie Cash [ 19 Juin 2012, 15:14 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Ce sont de très bonnes questions. On se les pose rarement, et on accepte souvent les énoncés clef en mains, qui peuvent parfois être basés sur pas grand chose.

Dans l'affaire du taux d'oxygène, ce n'est pas le cas: les estimations sont basées sur une foule d'indices géologiques, chimiques, organiques. Par ex les traces d'oxydation sur les roches et couches, aux diverses profondeurs/ères: les métaux et autres minéraux comme le fer ou le cuivre laissent des traces rougeâtres ou verdâtres lors de leur oxydation, identifiées par les géologues. Ces traces seront +/- présentes aux différentes ères géologiques où le taux d'oxygène a varié, voire absentes au delà de X milliards d'années lorsque l'oxygène était plus que rare dans l'atmosphère. Ceci ajouté à d'autres indices et méthodes, aux résultats allant dans le même sens (*), permet de donner des estimations de dates et de taux relativement précis.

(*) Bien entendu susceptibles d'affinements. Et si pas dans le même sens, ben les paléos aviseront ou/et trouveront de nlles bafouilles explicatives, comme souvent. :D

Citation:
n'y avait-il pas de variabilité

Variabilité entre les époques, oui (voir plus haut).
Variabilité au sein de l'atmosphère à un temps T, non. Notamment par l'expansion des gaz. La variabilité peut être minime ou locale, mais l'atmosphère dans son ensemble tend vers un taux similaire de son mélange gazeux, quelle que soit la pression/altitude.

PS: un ajout à cet article: les auteurs admettent eux-mêmes que le taux d'oxygène n'est pas l'explication de la taille énorme de la célèbre libellule géante du carbonifère, qui atteignait environ 70 cm d'envergure. Ils proposent humblement un indice de plus - par cette expérience - qu'une atmosphère plus oxygénée permettait des tailles d'insectes plus grandes d'exister. Ils sont bien au clair que ce 15 % d'augmentation sont seulement une variable adaptative et réversible. Un peu comme si cette sur-oxygénation avait permis aux libellules modernes de s'approcher de leur plein développement potentiel en taille, pour une atmosphère donnée. Or avec environ 17 cm pour ces libellules en milieu confiné, on est loin des 70 cm d'envergure d'une espèce disparue il y a fort longtemps.
Le taux d'oxygène a donc un rôle, en reculant les limites physiologiques, mais n'est pas la causalité (principale) de ces insectes parfois géants. Ou arachnides géants aussi, dont certains aquatiques ou terrestres (des scorpions p.e.).

Auteur:  Fanch [ 19 Juin 2012, 20:33 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Dingue le hasard, l'émission la tête au carré d'aujourd'hui sur France Inter était justement consacrée aux libellules, c'est fou quand même

http://www.franceinter.fr/emission-la-t ... s-de-l-air

Où j'apprends que la moindre teneur en oxygène il y a 240 M d'années serait dû à l'activité volcanique, et confirmation de ce que dit Archie Cash, que le taux d'oxygène n'explique pas à lui seul le gigantisme de l'insecte.

Auteur:  Lord Dralnar [ 20 Juin 2012, 06:46 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Citation:
Où j'apprends que la moindre teneur en oxygène il y a 240 M d'années serait dû à l'activité volcanique


Ah, Ok! C'est donc ça!

J'aurais du m'en douter. Ca m'étonnait, cette si grosse différence entre les 31% de -300Mio et les 12% de -240Mio.


Merci pour l'explication, Archie Cash.

Auteur:  Fanch [ 20 Juin 2012, 13:46 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Un autre truc qui y est dit c'est qu'à partir de l'arrivée des plantes à fleurs, il y a beaucoup plus de dechets vegetaux qui pourrissent dans les cours d'eau en bouffant l'oxygène, et ça aurait pu diminuer la taille des larves de libellules.

Auteur:  Zartregu [ 22 Juin 2012, 22:14 ]
Sujet du message:  Re: Records du vivant : taille, envergure, poids, etc.

Une autre approche de la question : les libellules géantes concurrencées par les oiseaux ?

http://news.ucsc.edu/2012/06/giant-insects.html

Une étude publiée le 4 juin dernier analyse les tailles de quelque 10 500 ailes fossiles de libellules.

Pendant 200 millions d'années, les tailles des ailes sont assez bien corrélées avec la teneur en oxygène atmosphérique. Mais cette relation s'interrompt il y a 150 millions d'années : la proportion d'oxygène augmente au début du Crétacé alors que les libellules rétrécissent...

Les chercheurs notent que cela coïncide avec l'apparition des oiseaux, grands gobeurs d'insectes devant l'éternel. Et supposent que la manœuvrabilité des libellules est devenue plus critique que la taille de leurs ailes pour échapper à ces nouveaux prédateurs.

Page 2 sur 2 Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
http://www.phpbb.com/