Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 04 Aoû 2020, 19:16

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Les végétaux et la mort
MessagePosté: 19 Juin 2013, 21:32 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
Un truc idiot me turlupine depuis quelques temps, une question bête que tout le monde s'est déjà posé au moins une fois dans sa vie : quand meure un végétal ? Où se situe le point haut de son existence ?

J'ai lu des trucs sur l’apoptose qui existerait peut-être ou pas chez les végétaux, mais c'est pas vraiment le sujet. J'ai cherché du côté de l'activité électrique, mais j'ai pas trouvé grand chose. Quelqu'un en saurait-il plus, qu'il puisse éclairer mon chandelier, vu que j'ai même pas le début d'une lanterne ?

C'est une question pour rien, juste pour la curiosité, pas pour en tirer des théories fumeuses sur les bizarreries de la traversée de vie à trépas. Je rajoute ça juste histoire de couper l'herbe sous les pieds d'éventuels illuminés ou chieurs de passage.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les végétaux et la mort
MessagePosté: 19 Juin 2013, 21:55 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Salut. Je suis devant mon ordi mais je n'ai rien de plus. Faudra attendre d'autres suggestions.

Une bonne base générale c'est la mort cellulaire, arrêt de la respiration cellulaire. Normalement, c'est définitif pour les tissus.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les végétaux et la mort
MessagePosté: 20 Juin 2013, 00:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
C'est con parce que c'est un peu sur ton avis de calé en biologie que je comptais.

La mort cellulaire, OK. Mais c'est un processus aussi utilisé pour la croissance, par exemple pour se séparer d'une feuille, qu'elle fane, puis se détache facilement et sans trace de la tige. Quand peut-on dire que la mort cellulaire n'est plus une étape calculée, mais le signe de la dégénérescence incontrôlée ?

Je ne trouve vraiment pas grand chose sur l'activité électrique des plantes, les expériences dans ce domaine semblent au stade embryonnaire, et peut-être naïvement, par similitude avec les animaux, j'ai tendance à penser que là est la réponse. Comme pour les animaux, la prise est débranchée, le courant ne passe plus, et le cap de non-retour est franchi. Mais ce n'est que pure supputation.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Les végétaux et la mort
MessagePosté: 20 Juin 2013, 00:55 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Citation:
La mort cellulaire, OK. Mais c'est un processus aussi utilisé pour la croissance, par exemple pour se séparer d'une feuille, qu'elle fane, puis se détache facilement et sans trace de la tige. Quand peut-on dire que la mort cellulaire n'est plus une étape calculée, mais le signe de la dégénérescence incontrôlée ?
Je ne sais pas.
Mais c'est une bonne question. Je t'encourage à persévérer dans tes recherches.

Citation:
Je ne trouve vraiment pas grand chose sur l'activité électrique des plantes, les expériences dans ce domaine semblent au stade embryonnaire, et peut-être naïvement, par similitude avec les animaux, j'ai tendance à penser que là est la réponse. Comme pour les animaux, la prise est débranchée, le courant ne passe plus, et le cap de non-retour est franchi. Mais ce n'est que pure supputation.
Je ne sais pas.
Pas sûr qu'il y ait un équivalent à l'EEG plat chez les plantes, justement parce qu'elles n'ont pas de cerveau. Mais qui sait ?
Les botanistes parlent parfois de plante fraîche ou pas fraîche, vu je suppose que la question - déjà compliquée chez les bestioles - , ne doit pas être plus facile à trancher chez les plantes.

La mort, mort à jamais, ou pas encore entièrement mort mort, pfiuuu... ça me semble compliqué. Je dirais que si tous les tissus finissent de renvoyer leurs constituants dans la biosphère, c'est le signe que c'est cuit-cuit. Mais ça ne répond pas à la question, j'en suis conscient.

:D Sincèrement navré de t'avoir "tant" aidé.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com