Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 16 Aoû 2022, 00:10

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
MessagePosté: 05 Déc 2013, 18:54 
New friend
New friend

Inscription: 02 Déc 2013, 16:32
Messages: 6
Merci pour la réponse. Ma première impression était qu'ils existaient mais mes amis Facebook étaient tous en train dire : "c'est un gros fake" (tu connais les gens). Pour le coup, le poisson bleu pétant qui sourit me paraissait un peu louche. Il est peut-être juste heureux.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 11 Déc 2013, 08:57 
New friend
New friend

Inscription: 09 Déc 2013, 07:27
Messages: 4
Désolé de débouler hors-sujet, mais j'ai lu un article sur Nature qui décrivait le travail de chercheurs danois : ils affirment avoir repéré des espèces dont les populations voient leur mortalité baisser et leur fertilité augmenter avec l'âge. Pour eux, il s'agit d'un "challenge" à la théorie de l'évolution. Ma question, c'est : "Pourquoi cela ?"

L'article : http://www.nature.com/news/not-all-spec ... ge-1.14322


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Déc 2013, 00:32 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7253
Citation:
Pour eux, il s'agit d'un "challenge" à la théorie de l'évolution. Ma question, c'est : "Pourquoi cela ?"

Chais pas. Peut-être parce qu'ils débloquent un peu. Eux et la "thèse" qu'ils pensent remettre en question, qui n'est en rien une prédiction de la théorie de l'évolution. Tu es tombé sur une de ces > 4/5 de publications à l'intérêt proche du zéro. Ils s'y sont mis à 15 pour la rédiger... :D

Un peu comme celle-ci, http://www.ox.ac.uk/media/news_releases ... 20201.html de la plume du professeur Robin Dunbar de l'Université d'Oxford : ça fera pas loin de 20 ans qu'il publie, seul ou avec 2 ou 3 co-équipiers, des études psy ou socioanthropologiques sur l'homme moderne, australopithèques, neandertal et que sais-je encore, dont on se demande à chaque fois s'il est profondément débile ou sottement sénile.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Mai 2015, 21:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7253
Une news intéressante dans un article très sympa (vulgarisé avec beaucoup d'art), que les gens comme nous pouvons comprendre facilement.

http://www.sciencesetavenir.fr/nature-e ... ceans.html

Une équipe internationale de chercheurs a découvert une archéobactérie intermédiaires entre les cellules simples procaryotes et les cellules complexes eucaryotes.

(Il ne s’agit pas de dino emplumé ni de poisson à air comprimé, mais mine de rien c'est une découverte des plus fondamentales - d'un organisme moderne, une racine/lien ancienne du vivant).

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 28 Juin 2015, 06:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Encore une bestiole qui se fout de nos petites étagères :

http://www.sciencesetavenir.fr/animaux/20150518.OBS9094/un-poisson-pas-comme-les-autres-il-a-le-sang-chaud.html

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 30 Sep 2015, 20:10 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Juin 2015, 22:26
Messages: 366
Evolution
Bee tongues shrink as climate warms
Nature 526, 8 (01 October 2015) doi:10.1038/526008a Published online 30 September 2015

Bees in some parts of the US Rocky Mountains have evolved shorter tongues, probably in response to a decline in flower populations caused by climate change.
Nicole Miller-Struttmann at SUNY College in Old Westbury, New York, and her co-workers studied bees at three alpine sites in the Rocky Mountains. Similar to other mountainous habitats around the world, the Rockies have seen a drop in the number of flowers because of warmer temperatures and drier soils. The researchers measured the tongues of 170 bees and found that they have got shorter by an average of about two millimetres…

Subject terms: Climate change - Ecology - Evolution
http://www.nature.com/nature/journal/v526/n7571/full/526008a.html


Animal behaviour
Fish launches jaw to feed on land

_________________
Marie


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Nov 2016, 21:37 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4357
Salut les branleurs !

Ce soir sur Arte vers 22h une émission qui annonce une prochaine révolution scientifique, rien de moins, à savoir que les bactéries seraient le premier moteur de l'évolution et de la spéciation ! A vos écrans :

http://boutique.arte.tv/f10919-microbes_qui_nous_gouvernent_ces


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2016, 18:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7253
Salut drogué.
Pas vu ton émission, rien à dire à ce sujet, mais ton intervention m'a permis de lire la news bullshit sur les abeilles juste au-dessus de ton post. Ton émission vaut le coup de visionner ou c'est le genre 10/12 remplissage, 1 % infos scientifiques ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Nov 2016, 18:17 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4357
Salut !

Je sais pas faut que je regarde en podcast, me suis endormi sur le canapé comme une merde hier, mon fils de 4 ans qui dormait pas a bien aimé mais sa synthèse était un peu succincte : "papa, c'est trop beau les microbes, c'est des monstres" ! :D


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Aoû 2017, 14:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7253
Le crabe samouraï Heikegani et sa légende. Lecture courte et sympa pour ceux qui, comme moi, n'arrivent plus à lire une page A4 sans s'endormir.

Image

https://www.dielette.fr/2017/03/15/le-c ... a-legende/

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Déc 2018, 12:09 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4357
Salut !

Ce matin, en slip sur mon canapé, j'ai trouvé cet article sur la biomasse planétaire !

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/ar ... 55770.html

Malgré notre faible portion, même pas une demi portion en fait, quel impact les zetrezumains sur le monde vivant depuis 10 000 ans, surtout sur nos plus proches "cousins". On aussi a ratiboisé la moitié de la surface des végétaux !

On pèse en moyenne 8 kg de carbone / individu.

Marrant de voir aussi que depuis l'apparition de la vie, en fait le milieu terrestre est celui qui enregistre la plus grande partie de la biomasse. En tout cas actuellement.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2018, 13:30 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7253
Ouais c'est intéressant mais il faut faire attention à une nuance. Si je développe un peu c'est parce que, dans tous les cas de figure, un schéma où la biomasse des consommateurs est supérieure à celle des producteurs, ne peut être que faux ou faussé par l'instantanéité de l'estimation... C'est la première chose qui saute aux yeux dans cet article (schéma 5).

- a. La biomasse marine "animale" est bien plus grande que la terrestre... normal.
- b. La biomasse marine "végétale" (le phytoplancton, les producteurs fondamentaux) dont se nourrissent (a) les animaux marins, est ridicule... alors qu'elle devrait être proportionnellement bien plus grande que a), ce qui est le cas sur les terres émergées.

(voir schéma 5, ci-dessous).

Cette bizarrerie est rapidement expliquée dans le texte par la rapidité de reproduction de ce phytoplancton (renouvellement) et cela donne donc la sensation que la biomasse terrestre est supérieure à la marine... et le discours de l'article le confirme.

Mais justement, cette disproportion bizarre est due au fait que les chiffres de biomasse indiqués sont à un instant T. Si on comptabilisait la biomasse mer et terre sur une plus longue période (ce serait une estimation plus difficile), on inclurait ainsi le renouvellement de la matière vivante et on aurait alors une proportion de biomasse certainement très supérieure pour les mers que pour les terres émergées. On s'en doute a priori vu que la masse de consommateurs (animaux) en mer est bien supérieure aux animaux terrestres à un instant T, alors que le renouvellement des consommateurs terrestres comme marins est sensiblement similaire. Ces disparités démontrent bien que le ratio de biomasse à un instant T (instantané) entre terre mer n'est pas le même que si estimé entre temps T1 et T2 (incluant la masse des renouvellements).

C'est un peu comme si on estimait le débit entre 2 tuyaux de diamètre différent par leur seul diamètre à un instant T... Or vu que le plus petit peut avoir un débit par pression très différent du plus grand, le calcul du débit ne peut se faire que sur une durée de temps ou alors en tenant compte de diamètre/pression (vitesse ou flux, peu importe). Ce dernier correspond au renouvellement pour la biomasse.

Par un exemple plus proche, c'est comme si on comparait les légumes d'un jardin et le poids d'un enfant qui s'en nourrit à un moment T et une tortue des Galápagos au même instant T dans un jardin identique. On estimerait que puisque la tortue (qui se goinfre de 3 kilos de légumes en un repas et pèse 50 kilos), et l'enfant de mettons 25 kilos qui bouffe 500 g en un repas... on estimerait que la tortue/jardin (consom/producteur) est une biomasse supérieure au couple enfant/jardin.
:D Mais non. Si on estime sur une année, on s'aperçoit que l'enfant, avec son métabolisme si élevé, ses 2 repas/jour et son besoin de maintenir ses 37° corporels a en fait bouffé bien plus que l'énorme tortue qui fait 10 à 15 vrais repas en un an. L'enfant a dû replanter, semer, défricher, bref augmenter la productivité de son jardin, etc... mais on ne peut pas le quantifier à un instant T: la biomasse générique - ce qui s'est consommé/recyclé/renouvelé/transformé en énergie (parti majoritairement en chaleur) est bien supérieur dans le jardin de l'enfant que dans celui de la tortue.

:beer: Je ne conteste donc pas les données brutes de l'article mais la sensation faussée qu'ils donnent à un instant T, car la création/existence générique de matière (biomasse totale sur la durée, transformée) entre terre et mer sera très différente.
Je parie un cachou que je suis le premier à le signaler. Ca sert parfois d'être un con !


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Déc 2018, 20:57 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4357
Donc ne te suicide pas, ça serait vraiment une perte indéniable pour la salubrité publique !

Car disons le , ta précision est on ne peut plus fondée !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Avr 2019, 00:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4357
Je passe aussi par là.

Je compte lire ce bouquin sous peu.

https://www.actes-sud.fr/catalogue/natu ... /20000-ans

Dans le petit résumé qu'on peut lire, un truc m'intrigue et me chiffonne.

"C’est le syndrome de l’amnésie écologique : on n’imagine pas que la France fut d’une incroyable richesse naturelle et que cette surabondance fut longtemps la norme. Au contraire, c’est la rareté actuelle qui est exceptionnelle… "

Si, ce que je veux bien admettre au premier regard, il y avait surabondance, en tout cas en France, enfin ce qu'on appelle France de nos jours, pourquoi les gens de cette époque vers - 10 000 ans ont-il éprouvé le besoin de ce mettre à l'agriculture, de se sédentariser, dans ce territoire, si il y avait abondance ? Comme l'agriculture semble avoir été mise au point au moyen-orient, peut-on en déduire, doit-on en déduire que cette zone était plus pauvre en ressources naturelles ?

Pas écouté entièrement encore mais sur le sujet, l'auteur est passé sur France Inter :

https://www.franceinter.fr/emissions/la ... tobre-2018

Belle anecdote des grandes moules d'eau douce ne supportant pas plus d'un milligramme de nitrate par litre d'eau (un taux si bas qu'il n'est même pas atteint par l'eau en bouteille aujourd'hui) et qui couvraient les fonds de la plus part des rivières par tapis de millions d'individus. Que dire des oiseaux, de leurs oeufs. Des millions de mammifères. Putain mais qu'avons nous fait en fait ?

Superbe info aussi sur les arbres, où on apprend que les très vieux arbres absorbent en fait plus de CO2 que les jeunes arbres !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Avr 2019, 15:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7253
Pourquoi ? C'est une question à mille roubles. Très bonne question, je n'en ai aucune idée précise.

Mais sans répondre à ta question, il y a je crois une petite confusion à mettre à sa place. Si on prend tes - 10'000 ans comme date, c'est la fin de la dernière période glaciaire (Würm). Ce qui a changé assez soudainement est le climat: migrations des gros mammifères vers le Nord et patata, ainsi qu'éradication de ceux qui restaient. Il en restait beaucoup par rapport à nos jours..
France et régions de mêmes latitude n'étaient pas "sous les glaces", le climat général était modifié mais l'espèce humaine et ses divers groupes étaient déjà organisés et développés (langages divers, outils, abris, armes, fringues, costards, brosse à dents) en petites tribus de cueilleurs chasseurs voleurs, bouffeurs de châtaignes et oeufs d'oiseaux. Le quart monde à cette époque allait des Highlands aux Pyrénées... Le monde du "progrès" civilisationnel se passait plus au chaud, plus au Sud. Tes ancêtres gaulois - sauf erreur - vivaient en pyjama ou à poil et n'ont pas tant contribué au boum démographique ni à la domestication ni développement de l'agriculture: ils ont continué à chasser sanglier, cerfs, à bouffer des racines et des grenouilles, abrités dans des hameaux des 30 habitants max près des nombreux ruisseaux et marécages, bien plus longtemps que les ancêtres d'Ali Baba.
Ces derniers - entre autres - avaient déjà commencé l'agriculture, élevage, dans de grandes villes bien organisées autour des plus rares points d'eau, la proto-écriture, les mythes fondateurs des conneries et religions à venir, etc. Ils redistribuaient les récoltes, tenaient des livres de comptes, commençaient à "mesurer" les galaxies, louaient dieu pour la pluie et pour le soleil, pendant que tes ancêtres proto-gaulois se cachaient dans des grottes pour pas que le ciel ne leur tombe sur la tête durant l'orage.

:fr: Ceci dit, la France bleu-blanc-albinos jusqu'aux proto-british (albinos encore plus sauvages) étant remis à leur place, juste quelques rappels: durant au moins plein de centaines de milliers d'années, les humains ont erré avec leurs longues pattes dans toute l'Afrique et au moins 2 fois hors Afrique, trimballant leurs quelques rares marmots assez costauds pour survivre, cherchant à ne pas disparaître car rien ne leur convenait malgré l'opulence de l'environnement: des bons à rien avec une énorme cervelle assez inutile, peut-être les plus nuls des primates pour survivre, en voie de disparition imminente... Oui, on peut le dire. Peut-être avaient-ils déjà ce goût immodéré pour se trucider les uns les autres pour un oui ou pour un non, un simple grognement déplacé. Surtout, on l'oublie trop souvent, c'était le mammifère avec la plus forte mortalité infantile et maternelle à la naissance. Le seul qui souffrait vraiment en accouchant, s'infectait et saignait abondamment; dont les mères ne se remettaient pas de leur première mise au monde, les nouveaux-nés non plus. L'auto-régulation de sa démographie avait commencé déjà par quelques facéties du développement: trop grosse tête de bébé par rapport à un bassin élargi mais raccourci dans l'axe du corps: trou pelvien bien trop petit donc bébé trop prématuré et à porter dans ses bras, conséquences obligées pour la survie du clan. Il a donc fallu pas mal de nouveautés et révolutions culturelles et technologiques pour compenser ces pertes, permettre un boum démographique, devenu finalement problématique pour la planète.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Avr 2019, 16:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4357
Salut ma poule,

Aucune idée si je suis le descendant d'un gaulois pouilleux moi ou d'un astronome perse, peut-être ben d'un peu des deux d'ailleurs, sale c'est sur, con aussi. Mais mon idée n'est pas là, tu le sais, c'est comment une espèce qui disposerait d'un milieu si généreux ne s'en contente pas. Bah moi je pense que c'est pas aussi vraie cette histoire de générosité, en fait la nature n'est pas intrinsèquement généreuse ou avare. Mais si généreux ça veut dire passer la quasi partie de ton temps à chercher de quoi manger (parce que c'était quand même pas un Hypermarché ou un frigo américain cet endroit) et la quasi parti de ton temps à voir disparaître ceux qu'un cerveau t'a rendu proches, et si c'est généreux de se peler le cul un partie de l'année (voir l'expérience "the revenant") alors là je me met à capter que possiblement, une invention, comme l'agriculture et la technique de construction, peut me mettre à l'abris de cette générosité, et en fait me donne la possibilité de me servir moi même. Et quand on invente par dessus la médecine alors, là on touche au graal. Simplement c'est à une forme d'équilibre qu'il aurait fallu réfléchir, mais comme je ne me prétend pas plus malin que mes ancêtres, si ils ne l'ont pas atteint c'est que par construction déterministe cela n'était pas possible à leur époque.

Il donc a fallu tout dévaster pour que vive et prospère notre espèce de faibles dégénérés. Un autre parlait déjà de la laideur naturelle du faible par rapport au fort, mais lui aussi était taré (==> nietzsche). Peut-on envisager la question du futur et d'un rétablissement d'un équilibre de coexistence entre faune et flore sauvage luxuriante et exubérante et civilisation humaine technologique avancée pacifiée ? Un vrai truc de SF aussi probable que moi je devienne intelligent un jour... Quoique si on a pas tout saccagé dans les prochaines années, dans 10 ou 20 mille ans, ma foi peut-être, et de toute façon sans nous (espèce) aussi peut-être (ou pas plus qu'une poignée (10 à 100 000) d'hommes et femmes rendu à l'état de nature, "sauvages", errants sur la planète).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Avr 2019, 17:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7253
En fait ça répond partiellement à la question: malgré l'opulence passée de la nature, l'espèce humaine déclinait pour diverses raisons hypothétiques. Déclinait ou se maintenait avec peu d'effectifs. Si on considère l'homme comme un super-prédateur, c'est plutôt la règle. Soit le ratio proies-prédateurs s’équilibre (par dérégulations), soit c'est le bordel ou on se tire ailleurs quand y a plus à becqueter. Comme tu le dis si bien, la nature opulente ne se laisse pas chasser facilement... En Afrique centrale les savanes et prairies c'étaient des mégatonnes de (protéines) animales qui déambulaient à 4 pattes dans une haute végétation luxuriante, des troupeaux de toutes sortes et beaucoup de prédateurs proportionnellement, lions, panthères, chacals, servals, etc. Chacun sa spécialité. Mais l'homme, primate généraliste assez récemment mal fichu, devait bouffer des miettes: il n'était pas foutu de les attraper - rarement - il bouffait alors toutes les cochonneries qu'il trouvait au sol quand il pouvait: voir le peu d'efficacité des flèches et leurs petits arcs pour chasser la gazelle chez les bushmen: quand ils en attrapent une (minuscule), c'est la fête au village... pareil en Australie: avec leurs boomerangs et leurs flèches, les aborigènes n'attrapaient pas tant les kangourous et encore plus rarement des oiseaux, c'étaient des bouffeurs de varans et d'agames, de serpents, de larves d'insectes. Et eux sont des civilisations modernes. Imagine les ancêtres il y a 100'000 ans, avec des outils moins efficaces...
En Amazonie moderne ou Afrique équatoriale, Asie chez les papous, cela semble légèrement différent: la nature dans les jungles est tellement opulente que quelques heures suffisent aux spécialistes pour ramener du ravitaillement pour la semaine... Mais là ce sont les conditions extrêmement sévères qui s'occupaient de la régulation des effectifs humains: une ponte de mouche près de ton oeil pouvait mettre ta vie en péril, etc.

Je voulais pas trop entrer dans les détails spéculatifs, mais la "nature opulente" de l'article (de l'extrait), n'implique effectivement pas qu'elle soit généreuse pour notre espèce - tu l'as très bien écrit : les oiseaux c'est du délicieux miam miam... mais ils détalent en un coup d'ailes, à la course tu ne les attraperas jamais... Les poissons sont glissants et pas faciles du tout à attraper... la plupart des plantes de la nature sont toxiques, une bonne partie inbouffables même après cuisson, une autre partie d'un goût atroce, les gros mammifères sont dangereux, ou très rapides et éveillés, les plus petits sont nocturnes et vifs, se cachent si bien qu'on ne les voit pas - une bonne partie roupillent en hiver, les champignons comestibles et les racines crues c'est dégueux, les larves d'insectes et les grenouilles, souvent toxiques aussi. Restent les oeufs d'oiseaux, la plupart minuscules ou souvent inaccessibles.

Bah, restent le phoques... mais les phoques de France ne sont pas ceux de l'Arctique: là-bas ils se laissent massacrer mais pas dans les régions où l'homme venait les chasser.

La question que tu poses amène une foule de questions sans aucune réponse formelle, qu'on ne se pose souvent pas ou auxquelles les paléos répondent par des propositions standard. Peu convaincantes. Tout ce que ton cerveau peut imaginer est plausible, mais demander aux ancêtres de réfléchir à un équilibre alors que nous en sommes incapables... là je pense que tu abuses !

Citation:
Simplement c'est à une forme d'équilibre qu'il aurait fallu réfléchir, mais comme je ne me prétend pas plus malin que mes ancêtres, si ils ne l'ont pas atteint c'est que par construction déterministe cela n'était pas possible à leur époque.

Je comprends mais pour ta suggestion d'équilibre je n'ai pas de réponse optimiste. L'équilibre naturel cela n'existe pas, comme tu le sais c'est une apparence: la nature fonctionne par auto-régulations (qui entraînent pertes et surplus alternatifs) dans les meilleurs des cas.

Citation:
Peut-on envisager la question du futur et d'un rétablissement d'un équilibre de coexistence entre faune et flore sauvage luxuriante et exubérante et civilisation humaine technologique avancée pacifiée ?

Bien sûr ! On est déjà en train d'accélérer le processus de colonisation de la planète Mars: Mars sera oxygénée, biodiversifiée avec des clones d'organismes terrestres modifiés, puis une fois le pic atteint on bousillera encore Mars jusqu'au sous sol le plus profond avec les déchets. Puis on ira coloniser Jupiter, pour peu après la foutre en l'air.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Avr 2019, 22:25 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4357
Merci pour tes précisions qui permettent donc de bien cadrer cette abondance extrême. Une diversité d'espèce énorme, des millions d'individus, faune ou flore, mais au milieu un pauvre type (déjà) plutôt mal fagoté, mal outillé, plein de faiblesses, mais aussi endurant et tenace, et in fine malin, homo sapiens sapiens. Donc oui ne pas confondre abondance et générosité envers nous. Ce qui fait qu'il a dû trouver des alternatives pour que cette abondance lui revienne à lui, rien qu'à lui. Un gamin peureux et capricieux, un mégalo.

En fait, homo sapiens sapiens, depuis longtemps ne veut plus jouer le jeu naturel, en suivant la règle que tu donnes ainsi :

"la nature fonctionne par auto-régulations (qui entraînent pertes et surplus alternatifs) dans les meilleurs des cas."

Pour finir, je ne reproche pas du tout à nos ancêtres de ne pas avoir réfléchi à une forme d'équilibre impossible en fait, et d'ailleurs nous même n'en sommes pas capable. Parce que euh c'est ainsi. Juste peut-être on pourrait, si on n'y pense bien fort (pensée magique) arriver à nous pacifier nous même et pacifier nos relations avec toute la biosphère, ou pas. Disons, que je préfère l'envisager sérieusement pour le panache en Absurdie.

Ah si, dans le doc audio, on entend à un moment que la richesse nutritive et organique, la nature du sol cultivable quoi, vient de cet époque d'abondance, avec de vieux arbres multi-centenaires empilés sur des millénaires. Un sol fertile ne tombant pas du ciel, mais des arbres entre autres, celui là vu à la vitesse où on l'exploite, on ne va trop rire dans quelques siècles. Comme quoi, ces végétaux déjà il y a des millions d'années, ils nous ont fourni notre pétrole d'aujourd'hui. Sympa les arbres, merci les arbres pour tout ! Allez hop une petite flambée avec ce retour de froid ! En avril ne découvre pas d'un fil...

Bon pour Jupiter, là t'abuses, c'est une planète gazeuse. Vénus donc ensuite. Où un satellite de Jupiter, mais bon c'est pas gros ça un satellite.

Avoue que c'est quand même mal branlé, votre version de l'Univers. Dans un autre en fait, les choses se sont passées différemment. Et actuellement, une oasis technologique ultra avancée abritant un bon 1/2 milliard d'homo sapiens sapiens dans une relative harmonie, vit sur la même terre que nous, dans une autre dimension bien entendu, mais baignée de forêts primaires gigantesques et au milieu de la diversité biologique de la fin du Pléistocène. Avec un niveau de pureté atmosphérique de dingue. Ils font quelques safari sympa pour un peu de prélèvement de la faune extra-ordinaire à leur disposition. Je sais de quoi je parle, je t'écris de là-bas (ouais un foutu imbroglio d'espace-temps à la con, que j'ai ouvert en faisant des pop-corns y a environs 20 ans). Et sur Mars en fait, on a reproduit la même chose, sur Vénus aussi. Les Trois Soeurs Solaire qu'on se surnomme ! La terraformation ça marche pas mal en fait depuis 10 000 ans.

Je te présenterai notre grand manitou actuellement un jour, tu seras drôlement surpris quand tu verras sa tête... Non mais vraiment ! :fr:


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 158 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com