Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 18 Mar 2019, 18:44

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 166 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5
Auteur Message
 Sujet du message: Re: I Robot
MessagePosté: 18 Oct 2008, 20:24 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
:mrgreen: Oops...! Pardon Monsieur le curé, c'est vrai, il n'a que l'Homme qui a une âme ! :mrgreen:
Mais Jean Peplut à raison, est-ce que tout les êtres vivants ont une âme ?
Je suis peut-être con, mais la tomate a-t-elle une âme ?
(Et puis je n'aime pas le mot "âme" ça sonne religieux...si quelqu'un à un autre mot plus scientifique je suis preneur!)

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: I Robot
MessagePosté: 18 Oct 2008, 21:18 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Ouais, j'en aurais bien un à te proposer : tu veux une torgniole dans ton âme, vieux ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: I Robot
MessagePosté: 18 Oct 2008, 21:52 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Super Tomate:
http://www.youtube.com/watch?v=4WqUFC-V_P0

Raf Hillman a écrit:
tu veux une torgniole dans ton âme, vieux ?

Non, j'ai suffisamment de bleus à l'âme !

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: I Robot
MessagePosté: 18 Oct 2008, 22:29 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Non mais sérieux, tu trouves crédible cette notion "d'âme" dans un organisme quel qu'il soit ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: I Robot
MessagePosté: 18 Oct 2008, 23:10 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Raf Hillman a écrit:
Non mais sérieux, tu trouves crédible cette notion "d'âme" dans un organisme quel qu'il soit ?

Disons que je suis un con d'agnostique sur cette question. Je pense que c'est peu probable mais digne de considération(agnostique dans ce sens là).
Et que pour l'âme dans les végétaux, je suis très sceptique puisque les végétaux n'ont pas de cerveau...
Reste qu'il faut ce mettre d'accord sur la défintion de "l'âme".
En tout cas pour moi c'est autre chose que la notion religieuse, je pense plus en une notion dû à la conscience et à l'inconscience dans un cerveau, un machin chimique dans le cerveau.

Et puis j'ai envie d'y croire pour faire mentir certains des (premiers) travaux béhavioristes qui nient que l'âme existe et qui donnent des graines pour le totalitarisme (je sais, l'extrait ne parle pas explicitement de l'âme, dès que je retrouve le bon doc je le poste).
http://www.cairn.info/revue-figures-de-la-psy-2005-2-page-181.htm
[...]Faisons place, ici, à Watson. Son livre princeps, Le behaviorisme, contient un préambule insolite. L’auteur s’agace, il s’en indignera plus loin, de cette sotte prétention propre à l’animal humain de se considérer comme différent du reste de la création au vain motif qu’il possède le langage [1]. Pour le savant comportementaliste, le doute ne saurait être toléré. Le langage n’est rien de plus et rien de moins qu’un obstacle posé sur toute volonté de traitement rationnel des conduites. Le salut de l’humanité ne peut provenir que d’une seule attitude, plus ou moins délibérée, plus ou moins orientée, mais à moyen terme, décisivement imposable à tous : la soumission à l’expertise comportementale, seule à même de définir les vrais buts, les vraies valeurs, seule à mettre en action les véritables moyens de concilier, sans heurt et pour la paix de tous, ces buts et ces valeurs. Les éducateurs se doivent d’être modélisés par les doctrines comportementales, les parents doivent se muer au plus vite en éducateurs behavioristes afin de réduire au plus possible les malentendus affectifs entre eux et leurs progénitures. Si les dépistages à l’embauche des professions d’éducateurs, de pédagogues et de juges voient le jour, ils ne devraient alors, poursuit Watson, ne retenir comme digne d’exercer ces métiers que des behavioristes, puis, de toute façon, la différence entre ces métiers s’estompera en un temps record. Mais que faire alors des sujets récalcitrants, de ceux qui refusent ce nouveau paradis de l’adaptation sociale ? Watson a sur cet avis une position dont le fond est sans ambiguïté.
Sans behaviorisme pour la réguler, la société court un vif danger. La sécurité de tous est ici le maître mot. Watson n’écrit pas pour une humanité qui vit, mais pour une humanité qui se survit, égarée et sans mode d’emploi. Loin de se limiter à une extravagance psychologique de plus, le behaviorisme vaut comme une règle de conduite collective, seule apte à repêcher une humanité en train de sombrer.
Quand un peuple ne veut jouir que de la sécurité, il n’est pas loin de la servilité, disait le révolutionnaire Marat. À l’inverse de cette rude et salutaire maxime, les truismes de Watson jouent sur du velours. Tout le monde est contre la violence, tout le monde préfère que les contraintes de notre raison civilisent les expressions de nos pulsions. Et tout le monde ne possède pas la lucidité de Freud ou le lyrisme d’un Breton ou d’un Bournoure qui explorent la face d’ombre que cristallise, en même temps qu’il génère du malaise, le travail de la culture en chacun et entre chacun. Aussi l’horreur du désordre, attitude mentale assez répandue, trouvera-t-elle en Watson un de ses meilleurs échos. Le behaviorisme n’est pas une thérapie ou une sociothérapie, c’est une descente de police. Il convient de créer une humanité rajeunie, libre et calme, dotée des meilleures conduites qui soient. Une de ces sociétés fonctionnalistes qui ont pu servir de motif obligé à bien des utopistes et à quelques tyrans modernes.[...]

Bref, pour Watson, on n'a pas d'âme, mais que des réactions réflexes et conditionnées suite à des stimili...Un gus, un cheval, un chien ont de mauvaises réactions ? Pas de problème ! On les réeduque par la peur de la douleur...
http://www.youtube.com/watch?v=qoHZ5X3G4S0
Je souffre d'agoraphobie car on m'a apris à avoir peur de la foule (histoires persos et j'en ai déjà trop dit dans d'autres topics) et je ne désespère pas de faire mentir ce Watson par la force de mon esprit, de mon "âme".

Pour être franc, je pense que la notion d'"âme" est vrai selon certaines définitions (chimie du cerveau) et fausses selon d'autres (religieuses) et puis je suis sceptique (agnostique comme dit plus haut) sur le fait que tout les êtres vivants aient une âme et je pense que c'est plausible (mais difficile) de donner une âme aux robots en leurs fabriquants ou en leurs greffants des cerveaux.

Une vidéo qui me semble-t-il avait été déjà postée par Pyne Duythr:
Un robot avec un cerveau de rat:
http://fr.youtube.com/watch?v=x-tiVmzarxw

Et puis je viens d'acheter le DVD Brazil de Terry Gilliam !
Et si l'âme c'était la capacité de rêver ?
http://www.youtube.com/watch?v=kzRHTKa8iDE
Pourra-t-on faire rêver les robots dans le futur ?

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: I Robot
MessagePosté: 19 Oct 2008, 09:59 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Roberte a écrit:
Je souffre d'agoraphobie car on m'a apris à avoir peur de la foule (histoires persos et j'en ai déjà trop dit dans d'autres topics) et je ne désespère pas de faire mentir ce Watson par la force de mon esprit, de mon "âme".

Les therapies cognitivo-comportementales (TCC) n'ont strictement rien a voir avec l'idee saugrenue d'"ame". Et contrairement a la scolastique freudienne, bref, a l'approche (beurk-)psychanalytique ("lucidité de Freud" mon cul!) - meme d'obedience jungienne, option dans laquelle l'"ame" est definie (de facon eolo-proutesque) comme le "systeme psychique personnel", la "vie interieure" d'un individu -, les TCC sont scientifiquement tenables et elles marchent plutot bien (cf. p.e. le rapport d'expertise de l'INSERM "Psychotherapie: trois approches evaluees" [synthese ici]).

Citation:
Pour être franc, je pense que la notion d'"âme" est vrai selon certaines définitions (chimie du cerveau) et fausses selon d'autres (religieuses)

Si je definis l'"ame" en affirmant qu'il s'agit p.e. du cuir chevelu, du metabolisme ou de l'activite electrique du cerveau, y'a de fortes chances que ca existe, cad qu'il ne s'agisse point d'une chimere platonico-cartesienne prouto-poetico-religieuse. Non? On va pas redefinir les mots juste pour le fun ou par commodite. L'"ame", c'est surtout l'idee d'un "principe vital", d'une "force vitale", qui a ete - et qui est encore - declinee a toutes les sauces, n'importequoitistes, mystiques, donc religieuses aussi. L'"ame" serait donc le dual du materiel, cad une substance immaterielle, qui plus est immortelle, distincte du corps qu'elle est censee habiter. Bref, l'"ame" n'est qu'un archaisme des plus ineptes - en etant tres genereux on pourrait aller jusqu'a dire qu'elle est la grand mere de l'idee d'activite mentale (la "conscience" et tout l'tra la la pouet pouet, j'sais pas c'que c'est) - dont la seule justification a sa persistence dans le langage courant est de nature poetique, culturelle et historique. D'ailleurs, s'il existait un equivalent francais p.e. du "mind" - le mental? - anglais, neutre et efficace, on pourrait sans doute economiser pas mal de salive. Bref.

Citation:
Pourra-t-on faire rêver les robots dans le futur ?

Peut-etre certains - hardwarises ou softwarises - le font-ils deja. Arf! Mais bon, une anemone de mer reve-telle? Et un xulutlien? Le reve est-il autre chose qu'une des composantes d'une sorte de processus de "defragmentation" cerebrale, auquel se superposent - disons en parallele - peut-etre des "residus" et/ou des "travaux en cours" d'activites neuro-synaptiques distribuees, ainsi que p.e. un "bruit de fond neural" variable?

Citation:
Et si l'âme c'était la capacité de rêver ?

Les androides revent-ils de moutons electriques? Arf! Independemment du fait que l'"ame" est a la raison ce que Condoleezza Rice est au sex-appeal, faudrait p'tet essayer de pas trop te laisser bouffer les neurones par l'Eglise freudienne (interpretation des reves, marc de caca et toutes ces aneries de fetes foraines) & connexes. Enfin, ce n'est qu'une impression. Elle vaut donc ce qu'elle vaut: pas grand chose.

Raf Hillman a écrit:
Je trouve vraiment spectaculaires les exemples d'auto-organisation & Co sur le post de Grouchinette. Avec plein de réflexivité sur la chimie, etc.

Les liens - et les interactions - avec la chimie, la biochimie, la biologie moleculaire et, in fine, la biologie tout court constituent effectivement un des interets principaux - mais pas que, bien sur - de ce genre de bidules (et d'un tres grand nombre de recherches et projets en robotique, bioinformatique, nanotechnologie, chimie & biologie dites artificielles, intelligence & vie artificielle, etc.). Tiens, en passant, juste pour stimuler les neurones, un truc correle: "Vers une vie artificielle" (news - plus tres fraiche - en francais, avec quelques references et un clip) [cf. p.e. ici, ici et ici aussi]. On avait d'ailleurs, je crois, deja cause quelque part dans ce forum de formes de vie artificielle (versus formes de vie connues [en gros CHON(PS)-based, comme on dit parfois]) - leur chimie & leur biologie -, mais j'sais plus ou et quand (pas envie de chercher). Bref.



Bonne suggestion. Topics sur l'inteligence fusionnés.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2008, 18:38 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Roberte a écrit:
(Et puis je n'aime pas le mot "âme" ça sonne religieux...si quelqu'un à un autre mot plus scientifique je suis preneur!)

Pyne Duythr a écrit:
D'ailleurs, s'il existait un equivalent francais p.e. du "mind" - le mental? - anglais, neutre et efficace, on pourrait sans doute economiser pas mal de salive. Bref.

Merci Pyne Duythr ! Je suis 0k pour le terme "le mental". :D

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Oct 2008, 20:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
:mrgreen: Mais es-tu OK pour constater cette distinction essentielle entre "mental" qui disparaît avec la chair... et "âme" qui est supposée éternelle ?
Oui ? Pourquoi alors ne pas l'avoir constaté toi-même avant ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Oct 2008, 02:36 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Raf Hillman a écrit:
:mrgreen: Mais es-tu OK pour constater cette distinction essentielle entre "mental" qui disparaît avec la chair... et "âme" qui est supposée éternelle ?
Oui ? Pourquoi alors ne pas l'avoir constaté toi-même avant ?

:lol: Peut-être car que je suis encore vivant, pardi ! Et que tu as "non tué" mon ours en peluche, paix à son "non âme" ! Espèce de "non assassin du dimanche" ! :wink:
:hum: Et puis 0k ou pas, on meurt tous un jour ou l'autre :icon_52: ...


moi-même a écrit:
Et si l'âme c'était la capacité de rêver ?

Pyne Duythr a écrit:
Les androides revent-ils de moutons electriques? Arf! Independemment du fait que l'"ame" est a la raison ce que Condoleezza Rice est au sex-appeal, faudrait p'tet essayer de pas trop te laisser bouffer les neurones par l'Eglise freudienne (interpretation des reves, marc de caca et toutes ces aneries de fetes foraines) & connexes. Enfin, ce n'est qu'une impression. Elle vaut donc ce qu'elle vaut: pas grand chose.

Pourquoi dis-tu ça ? vous avez tous le cancer de l'anus ou quoi ? A moins que ça soit moi qu'il l'ai !?!...Arf!*
http://www.rationalisme.org/forum_atheisme/viewtopic.php?f=41&t=2033
Pour lever le doute si il y en a un :
Je ne crois pas à l'interprétation des rêves, dans du marc de caca fée fée et de toutes ces escroquerie de fêtes foraines ! :wink:

*C'était pour faire taire une rumeur comme quoi je serais "suspect d'être lèche-cul avec les gros bonnets du forum! "(Dixit par MP d'une âme charitable qui m'aime bien mais qui me trouve trop couard.(bisous mod!) )

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Oct 2008, 07:54 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Roberte a écrit:
Repondant a Roberte qui se demandait si l'ame n'etait pas la capacite de rever, Pyne Duythr a écrit:
Les androides revent-ils de moutons electriques? Arf! Independemment du fait que l'"ame" est a la raison ce que Condoleezza Rice est au sex-appeal, faudrait p'tet essayer de pas trop te laisser bouffer les neurones par l'Eglise freudienne (interpretation des reves, marc de caca et toutes ces aneries de fetes foraines) & connexes. Enfin, ce n'est qu'une impression. Elle vaut donc ce qu'elle vaut: pas grand chose.

Pourquoi dis-tu ça ? [...] Je ne crois pas à l'interprétation des rêves, dans du marc de caca fée fée et de toutes ces escroquerie de fêtes foraines ! :wink:

Je t'avais fait cette petite remarque - plutot tres gentille - parce qu'il y a surtout trois trucs qui causent beaucoup de reves & co tout en ayant une facheuse tendance a leur attribuer un sens qu'ils n'ont tres probablement pas:

  • certaines religions (ou connexes),
  • la litterature (SF en particulier),
  • la psychanalyse (prout!).

"Certaines religions (ou connexes)": vaste chapitre, incluant p.e. des rituels bases frequemment sur l'absorption de stupefiants (cf. p.e. "Le Serpent Cosmique - l'ADN et les origines du savoir", meme si le sujet n'est ici pas exactement celui auquel je me refere) et sur toutes les inpeties qui en decoulent. Je passe, donc. En ce qui concerne la litterature (SF en particulier), c'est pas grave. Du tout. Un recit est bien ecrit ou est ecrit avec les pieds. Un recit est credible ou ridicule. Un recit est interessant ou chiant. Etc. Bref. Alors qu'en ce qui concerne la psychanalyse - ce tas d'aneries innommables -, c'est beaucoup plus grave pour des tas de bonnes raisons (cf. p.e. les pages de l'INFC, celles de Brissonnet ou l'article de Wikipedia [surtout pour les references]), d'autant plus qu'elle s'est immiscee un peu partout, surtout dans la culture francaise - ainsi que dans la psychologie et le milieu medical & paramedical francais -, et de facon helas durable, semble-t-il. Je m'etais donc permis de te le faire remarquer de facon quelque peu proto-elliptique, craignant que tu n'aies ete infecte par la psychanalytite, meme a l'insu de ton plein gre. Mon impression etait erronee: je me suis donc trompe. Tant mieux.

Citation:
vous avez tous le cancer de l'anus ou quoi ? A moins que ça soit moi qui l'ai !?!...Arf!*

*C'était pour faire taire une rumeur comme quoi je serais "suspect d'être lèche-cul avec les gros bonnets du forum! "(Dixit par MP d'une âme charitable qui m'aime bien mais qui me trouve trop couard.(bisous mod!)

Je sais pas si t'es couard et/ou leche-cul. Et je m'en fous un peu, j'dois dire. Par contre, il est fort possible qu'il t'arrive souvent d'ecrire un truc avant d'y avoir pense. Difficile, donc, de defendre ensuite ce truc alors que tu n'y adheres pas (ou plus (?)). D'ou peut-etre aussi l'impression girouettienne & carpettienne que t'as pu donner a ta bienfaitrice virtuelle doublee d'un Zorro de l'ombre. Arf! Au fait, embrasse le bord du sphincter de cette derniere de ma part. Merci. Arf bis!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Oct 2008, 11:45 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Pyne Duythr a écrit:
il est fort possible qu'il t'arrive souvent d'ecrire un truc avant d'y avoir pense.

En fait, je viens plus sur forum pour poser des questions que pour donner mon avis, même si je le donne parfois.
Par contre il est vrai que je suis tiraillé entre l'envie de croire à certaines choses de la psychanalytique et "ma logique" qui me dit que c'est du flan et pour le moment c'est "ma logique" qui l'emporte. J'apprécie tes réponses pleines de bons sens. Deplus je suis suivi par un psychiatre, pas par psychanalyste.(Je suis sous médoc et ça me joue parfois des tours sur le forum)
Et je ne crois pas non plus à l'homéopathie, car je sais comment sont fabriqués ces faux médicaments (j'ai failli travailler en plus dedans!!!)

Citation:
Je t'avais fait cette petite remarque - plutot tres gentille -[...]

J'avais vu et je t'ai dit merci en plus ! Le truc du cancer de l'anus c'était pour la blague (blague visiblement ratée :cry: ) :
Citation:
Merci Pyne Duythr !

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Oct 2008, 12:52 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Roberte a écrit:
je suis tiraillé entre l'envie de croire à certaines choses de la psychanalytique et "ma logique" qui me dit que c'est du flan

Le dossier de Brissonnet propose plus haut - que tu connais d'ailleurs peut-etre deja - est une excellente introduction a la demystification de la psychanalyse. Ca va a l'essentiel et, en plus, c'est pas prise de tete. Bien, quoi.

Citation:
(Je suis sous médoc et ça me joue parfois des tours sur le forum)

(Je crois que tu degaines (= postes) parfois trop vite, peut-etre. C'est tout. Mais tu fais comme tu sens. No problemo.)

Citation:
(j'ai failli travailler en plus dedans [l'homeoproutie]!!!)

(Veinard. :wink: )

Citation:
Le truc du cancer de l'anus c'était pour la blague (blague visiblement ratée :cry: )

(Du tout.)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Oct 2008, 23:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Un Doigt a écrit:
Raf Hillman a écrit:
Mais es-tu OK pour constater cette distinction essentielle entre "mental" qui disparaît avec la chair... et "âme" qui est supposée éternelle ? Oui ? Pourquoi alors ne pas l'avoir constaté toi-même avant ?

Peut-être car que je suis encore vivant, pardi ! Et que tu as "non tué" mon ours en peluche, paix à son "non âme" ! Espèce de "non assassin du dimanche" !

:evil: A vrai dire, je suis peut-être bien plus "vrai assassin de lundi à dimanche" que tu ne penses... Mais ma vie réelle n'intéresse même pas mon chien. Je m'abstiendrai donc de raconter des trucs vrais/faux dans ce forum. Raconter des conneries d'anecdotes c'est plus utile...

Dis donc, cher ami décapsulé aux anti-psychotiques, tu n'as pas besoin de passer dans l'au-delà pour constater une distinction essentielle entre deux mots qui ont des sens tout différents, vois-tu ? Je dirais même que passer dans l'au-delà est le plus mauvais moyen pour constater quoi que ce soit, ducon-la-joie. La mort, je connais ça un peu moi aussi.

Dis-moi un truc avant de faire ta nlle crise de parano : ton agoraphobie elle "se déclenche" à partir de combien de quidams ? 3, 4, une douzaine ? T'as déjà essayé d'en faire une estimation ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Oct 2008, 04:20 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Raf Hillman a écrit:
ton agoraphobie elle "se déclenche" à partir de combien de quidams ? 3, 4, une douzaine ? T'as déjà essayé d'en faire une estimation ?

Dure ta question ! En fait, c'est une question de densité de personnes, genre dans la rue si je vois une vingtaine de personnes en même temps qui ne forment pas une masse compacte, pas (trop) de problème, mais si il y a 3 ou 4 personnes (que je ne connais pas) qui forment une masse compacte qui s'approche de moi, là je peux avoir un début de crise. C'est aussi une question d'appréhension , je suis malade d'avance quand je dois par exemple aller dans un grand magasin faire le plein de bouffe( j'ai une technique personnelle pour faire mes courses dans ce genre de magasin, je regarde souvent vers le sol dans les allées, puisque qu'il a peu d'ombre des gens dans ce genre de magasin par leur éclairage.).
Raf Hillman a écrit:
Dis donc, cher ami décapsulé aux anti-psychotiques, tu n'as pas besoin de passer dans l'au-delà pour constater une distinction essentielle entre deux mots qui ont des sens tout différents, vois-tu ? Je dirais même que passer dans l'au-delà est le plus mauvais moyen pour constater quoi que ce soit, ducon-la-joie. La mort, je connais ça un peu moi aussi.

Ca me paraît évident, aussi!


Raf Hillman a écrit:
:mrgreen: Mais es-tu OK pour constater cette distinction essentielle entre "mental" qui disparaît avec la chair... et "âme" qui est supposée éternelle ?
Oui ? Pourquoi alors ne pas l'avoir constaté toi-même avant ?

Je pensais(et je le pense encore un peu...) que c'était une boutade du genre: "Pan! Je t'ai tué, répond à la question!"
D'où ma réponse en boutade.
Si je devais encore répondre à cette question (pourquoi alors ne pas l'avoir constaté toi-même avant ?), je dirais ça:
Je l'ai constaté avant, puisque je pense que le "mental" est un truc chimique dans le cerveau (si un cerveau est suffisamment dégradé, il n'y a plus de mental.). Et comme je n'ai jamais vu, entendu, senti etc... de véritable fantôme :crunch: , je ne crois pas que l"âme" existe.


Raf Hillman a écrit:
Dis-moi un truc avant de faire ta nlle crise de parano[...]

:hum: Je n'ai pas l'impression de faire, là en ce moment, une crise de parano, mais ce n'est pas à moi de le dire. :dingue2:

Citation:
:evil: A vrai dire, je suis peut-être bien plus "vrai assassin de lundi à dimanche" que tu ne penses...

Tu es un biologiste et tu sacrifies des bestioles pour des expériences, c'est ça ?

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Oct 2008, 07:22 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Roberte a écrit:
comme je n'ai jamais vu, entendu, senti etc... de véritable fantôme :crunch: , je ne crois pas que l"âme" existe.

As-tu deja vu, entendu, senti, etc.., p.e. un quark?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Oct 2008, 07:38 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Pyne Duythr a écrit:
As-tu deja vu, entendu, senti, etc.., p.e. un quark?

Non, mais j'aimerai bien en goûter un, car, paraît-il, ils ne manquent pas de "saveurs" ! :arf2:

p.s.
Quelqu'un peut-il me citer un bon site sur l'épistémologie, si il vous plaît ?! J'ai de graves lacunes... vraiment long comme lacune...

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Oct 2008, 10:07 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Roberte, zeu king du bon mot et de l'antistrophe, a écrit:
Quelqu'un peut-il me citer un bon site sur l'épistémologie, si il vous plaît ?!

Tu t'interesses a l'astiquage de manche pineal? Arf! Soit. Mais a mon humble avis, savoir qu'en gros {methode scientifique} = {observations/mesures} U {hypotheses} U {modeles} U {coherence logique} U {controles empiriques} me semble largement suffisant. Tout le reste n'est qu'une affaire de jugeotte. Inutile de deranger les phyllochoffes. Mais bon, pour repondre partiellement a ta requequette, une facon pas trop barbante de mieux cerner ce qu'est la {methode scientifique}, et a fortiori les U de ci-dessus, passe peut-etre par les tentatives de demarcation de ce qui est scientifique de ce qui ne l'est pas - science versus pseudo-sciences, etc. - a partir d'exemples. Ainsi, p.e. le bouquin "Impostures intellectuelles" de Sokal et Bricmont (&), "Qu'appellent-ils "penser"? Quelques remarques a propos de "l'affaire Sokal" et de ses suites" de Bouveresse, "Intrusions spiritualistes et impostures intellectuelles en sciences" sous la direction de Dubessy et Lecointre, ou - limite imbitable, mais pas trop mal foutu quand meme - "La consistance rationnelle. Critique de la raison demarcative" [*.pdf] de Peccatte pourraient peut-etre etancher ta soif sans trop te faire bailler aux corneilles.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Oct 2008, 12:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882
Une douzaine de doigts a écrit:
Tu es un biologiste et tu sacrifies des bestioles pour des expériences, c'est ça ?
P'tain, ça existe ce métier ? C'est pas un métier ça... Non, je suis homme au foyer et je tue de lundi à dimanche les p'tites drosophiles qui ont envahi ma cuisine. Saleté de bestioles, elles naissent spontanément dans la crasse et les dépôts d'huile.
Deux mille douzaines de doigts a écrit:
Quelqu'un peut-il me citer un bon site sur l'épistémologie, si il vous plaît ?!
P'tain, ça existe ce mot ? Arrête de me faire marcher avec des mots savants qui existent pas. Pas sympa de faire ça.
Dix milliards de douzaines de doigts a écrit:
En fait, c'est une question de densité de personnes, genre dans la rue si je vois une vingtaine de personnes en même temps qui ne forment pas une masse compacte, pas (trop) de problème, mais si il y a 3 ou 4 personnes (que je ne connais pas) qui forment une masse compacte qui s'approche de moi, là je peux avoir un début de crise.
Merde, et comment fais-tu en automne, entouré d'une masse de feuilles mortes agressives ? Ca doit être dur les promenades en solitaire en automne, parmi les amas de feuilles mortes. Si tu te retrouvais seul dans ma cuisine, tu flipperais complet : Entouré de pareille densité de petites mouches, avec vue sur un jardin rempli de milliers de feuilles mortes partout. :mrgreen:

Dis donc, quand tu t'accouples avec une partenaire, je suppose que la densité est maximale si tu fais ça en corps à corps, non ? Tu dois flipper aussi rien qu'à deux. Ca doit être flippant. Pour éviter l'effet de foule à deux, faut copuler à distance respectable.

Image
Densité : 12 humains au m3.
Alors, tu flippes mon salaud ? Hein dis, hein dis ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Oct 2008, 22:22 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
zeu métathérien des métaterriens a écrit:
<< [...] entartez-moi.>>

P'tain de densité de tartes à la crème...!
http://www.youtube.com/watch?v=fmV2AaMSYKc


Merci pour les liens Pyne Duythr!
Pyne Duythr a écrit:
bailler aux corneilles.

Tu voulais plutôt écrire "bayer aux corneilles", non ? :wink: arf!




Pour rester dans le sujet du topic:
http://www.youtube.com/watch?v=yln_IGDuOCo

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Mai 2009, 00:25 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6882


En vidéo : Snowball, le cacatoès qui danse – vraiment !
Par Jean-Luc Goudet, Futura-Sciences


Il était déjà une vedette de YouTube quand un neurobiologiste a découvert, stupéfait, ses performances artistiques. Snowball, le cacatoès danseur de l'Illinois, est devenu depuis une curiosité scientifique et a inspiré une autre étude, qui démontre des capacités similaires chez plusieurs espèces, dont les éléphants.

Publiés sur YouTube, les exploits dansants de Snowball ont connu un énorme succès. L'oiseau s'agite et joue de ses pattes sur l'air de Everybody, une chanson du groupe Backstreet Boys. L'effet est saisissant, donnant l'impression que l'animal suit réellement le rythme du morceau. Les cacatoès sont connus pour leur comportement complexe et leurs facéties lorsqu'ils sont devenus animaux de compagnie.

Mais de là à danser... Neurobiologiste au Neurosciences Institute de San Diego (Californie), Aniruddh Patel a découvert avec stupéfaction la prouesse de ce cacatoès à huppe jaune (Cacatua galerita eleonora). Dans un travail récent, ce chercheur avait émis l'hypothèse que ce don qu'ont les humains à danser en musique est lié à notre capacité à imiter les sons et, plus précisément, qu'il doit exister un lien particulier entre les systèmes auditif et moteur. Si cette hypothèse est juste, il pourrait être intéressant de regarder de plus près les perroquets et autres cacatoès qui, justement, sont particulièrement doués pour les imitations.

Aniruddh Patel a voulu en savoir plus sur Snowball et a contacté ses propriétaires, qui habitent aux Etats-Unis, dans l'Illinois. Le neurobiologiste a soumis l'oiseau à un exercice plus difficile. Sa chanson préférée lui a été diffusée avec un tempo variable. Si le cacatoès ne fait que s'agiter mécaniquement lorsqu'il entend de la musique, le changement de rythme n'aura aucun effet sur sa gestuelle. Mais ce n'est pas le cas. Comme on le constate sur la vidéo, Snowball accélère ou ralentit en conséquence. Il coordonne donc ses mouvements avec la musique.

http://www.youtube.com/watch?v=ERpIWTh1 ... r_embedded

Snowball le cacatoès danse sur la musique des Backstreet Boys et accorde ses mouvements au tempo, mesuré ici en BPM, que l'on pourrait traduire par battements par minute.
© Aniruddh Patel et al.


Imitation et sens du rythme

Le chercheur a longuement observé le comportement de l'oiseau et décrit son analyse dans la revue CurrentBiology. Ce travail en a inspiré un autre, diffusé simultanément dans la même publication. Adena Schachner, spécialiste du comportement à la Harvard University, s'est tout d'abord intéressée à Alex, un Perroquet Gris d'Afrique, très doué pour les imitations sonores. Elle et ses collègues ont démontré que, comme Snowball, Alex parvenait très bien à danser en rythme.

L'équipe a ensuite passé en revue un millier de vidéos diffusées sur YouTube et montrant des animaux en train de danser. On en trouve en effet de toutes sortes, des chiens, des chats, des chimpanzés...

Mais leurs gesticulations ne résistent pas à une analyse fine. Adena Schachner et ses collègues n'ont retenu que quelques cas où l'animal semble réellement adapter ses mouvements au rythme de la musique. Tous ces danseurs non humains étaient des spécialistes de l'imitation, essentiellement des perroquets. Tous sauf un car l'équipe a sélectionné aussi un éléphant d'Asie... Or, on connaît un de ces pachydermes, décrit en 2005, qui se montrait capable d'imiter le bruit d'un camion.

« Il semble bien que l'imitation vocale et le sens du rythme reposent sur les mêmes bases neurologiques » conclut Adena Schachner dans le magazine en ligne de Science.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Aoû 2009, 18:09 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Correle a quelques posts de ce fil ("singularite" a la Yudkowsky & [plus ou moins] connexes), et pour celles & ceux qui seront a New York debut octobre, le beaujolais nouveau est arrive: "The Singularity Summit 09" (ek la liste des conferences et des conferenciers, poils aux pieds).

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Oct 2010, 05:16 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 09:20
Messages: 234
Je mets dans ce fil sur l'intelligence animale, une intervention que j'ai lue dans un autre forum, qui me semble assez importante et représentative de ces dogmes qui entourent l'environnement mental de ceux considérés croyants par eux-mêmes et par autrui, ainsi que de ceux se définissant eux-mêmes non croyants.

http://zetetique.fr/index.php/forum/14- ... t=60#16565

Henri Manguy a écrit:
Bonjour Christoff (et les autres).
J’aime beaucoup l’intitulé de ton post : « ma première question ». Car si ta question est « qu’est-ce que l’intelligence ? », j’ai une proposition de réponse qui est : l’intelligence est la faculté de se poser des questions. J’explique comment j’en arrive là. La question que je me suis posée au départ était : Qu’est-ce qui différencie vraiment l’homme des autres animaux et des machines (je pensais aux ordinateurs et aux robots dits justement « intelligents »). Il me semblait bien que ça devait être l’intelligence, mais les définitions habituelles de celle-ci ne convenaient pas pour caractériser l’homme. On dit souvent, par exemple, que l’intelligence est la faculté de résoudre des problèmes. Mais cela, aussi bien les animaux que les machines dites « intelligentes » savent le faire. Des problèmes à leurs niveaux, certes, mais cela ne change rien. Les animaux savent résoudre les problèmes de survie que leur pose la nature, et les machines « intelligentes » savent résoudre les problèmes que leur posent les hommes. Forcément, ils les ont fabriquées pour ça. Mais ce que ne font ni les uns ni les autres c’est de se poser à eux-mêmes des questions. Et plus particulièrement des questions qui ne soient pas en rapport direct avec leur survie immédiate. Des questions « gratuites » si l’on veut. Qui ne se posent que pour le plaisir du questionnement, et de la réflexion qui suit. Il semble en tout cas que seul l’homme ait ce type de comportement. Ça peut se discuter bien sûr, et c’est là pour ça.

On n'en sait RIEN !
Nous n'avons encore aucun moyen de savoir ce que pense une autre espèce de mammifère par ex, ni comment il pense, ni les questions qu'il se pose, ne se pose pas, ni comment il se les pose !
Mis à part que l'idée un peu approximative mais pas fausse, que les humains verbalisons en pensant, et pensons en verbalisant, nous n'avons même pas de certitude que ce qu'un autre humain verbalise et nous communique par des phrases, est réellement fidèle à sa pensée...
Que dire alors des pensées et questions d'une autre espèce qui ne communique même pas à notre manière !? Pas grand chose à dire. Nous ne pouvons rien affirmer.

_________________
"« Et bien oui, nous sommes des sociobiologistes. C’est un titre d’honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront les sciences. Les sciences actuelles sont près de leur fin. Notre tâche est de les saccager. » "
H. Rauschning


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re:
MessagePosté: 24 Oct 2010, 06:26 
Ver de vase
Ver de vase
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 23 Oct 2010, 10:45
Messages: 19
jean_louis a écrit:
J'approuve totalement Andrés Manuchiant, sur l'intelligence informatique, il y a quelqu'un qui a dit qu'il ne fallait pas parler d'intelligence artificielle, mais de stupidité artificielle. Et c'est un peu ça, nos ordinateurs actuels, exécutent bêtement les instructions qu'on leur donne, et les nombreux bugs qui parcourent les ordinateurs sont là pour le prouver.


Il y a une grosse différence entre un ordinateur digital typique et un architecture informatique comme le cerveau. L'ordinateur: essentiellement série, le cerveau: massivement parallèle, l'ordinateur: désincarné (dans l'incapacité de apprendre de expériences), le cerveau: incarné, l'ordinateur: passif, le cerveau: actif (il se motive), etc.

Je ne suis pas contre le transhumanisme, pas du tout, mais Kurzweil et alia sont drôlement induit en erreur quand il s'agit l'esprit.

_________________
Seks mine jarlar heime vera, gøyme det gullet balde,
Andre seks på heidningalando då svinga dei jørni kalde!
Rida dei ut av Franklandet med dyre dros i sadel
Bles i luren Olivant på Ronsalavollen!


S'il vous plaît, corrigez mon français si nécessaire!!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2011, 16:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Citation:
Quel sera le "tube" chez les baleines à bosse cette année ?

Image

Une étude australienne parue jeudi dans la revue Current Biology explique comment chaque année, d'ouest en est, toutes les baleines à bosse mâles se mettent à chanter en émettant les mêmes sons.

Comme l'explique Ellen Garland, qui fait partie des auteurs des travaux publiés dans la revue américaine Current Biology, "le chant émerge dans une population de baleines à bosse se déplaçant le long de la côte orientale de l'Australie, puis cette même mélodie se retrouve très à l'est chez d'autres groupes de ces cétacés jusqu'en Polynésie française".

Les scientifiques ont noté que de nombreux chants passent de groupes en groupes "conduisant tous les mâles à changer de gamme pour chanter le dernier air". Le nouveau morceau est repris et reste le seul chanté par les baleines au fil du temps. Généralement, le nouveau chant reprend celui de l'année qui précède en y adjoignant de nouveaux éléments. Cependant, il arrive qu'une partition complètement nouvelle soit jouée. Selon la chercheuse, il s'agit-là du premier "échange culturel sur une aussi vaste région et taille de population qui soit observé chez une espèce animale autre que les humains".

Toutefois, les scientifiques ne sont pas encore en mesure d'expliquer les raisons pour lesquelles le nouveau chant se diffuse d'ouest en est. De plus, la fonction exacte des chants n'est pas non plus définie. Il s'agirait soit de repousser les mâles rivaux soit d'attirer les femelles.

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Avr 2011, 09:14 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 03 Oct 2010, 06:03
Messages: 778
Citation:
Toutefois, les scientifiques ne sont pas encore en mesure d'expliquer les raisons pour lesquelles le nouveau chant se diffuse d'ouest en est.


C'est un peu comme pour le rock and roll. Non ?
Citation:
De plus, la fonction exacte des chants n'est pas non plus définie.


Le rock and roll je te dis !

_________________
« La politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde. »
Paul Valéry


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Déc 2012, 21:10 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 28 Juin 2006, 17:44
Messages: 544
http://www.youtube.com/watch?v=_qUPnnROxvY

Un joli bras bionique, à qui il manque un revêtement un peu moins "Dark Vador" et un peu plus "Luke Skywalker", mais qui fait, on le voit bien, le bonheur de son possesseur.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 166 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com