Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 04 Aoû 2020, 19:15

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 04 Mai 2008, 14:08 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Suite des archives musicales : Latin jazz, salsa, rumba, tangos, etc.

et de

Suite des archives musicales : Flamenco et hispanique


Les vidéos sont archivées au fur et à mesure, et le topic reste ouvert : Vous pouvez continuer à proposer d'autres clips ci-dessous.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 17 Jan 2009, 01:05 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2008, 03:18
Messages: 267
una petite cancion parcé qué ça faisait longtemps:
http://www.youtube.com/watch?v=4_xQYUPBhvw

oune lien interessante qué maloroseument seul rafael hilarion pourra éventuellement apprécier:
http://www.eljueves.es/

et oun petit message au pigeon des plages "1", yé lis yé lis, mais cé dommagé qué yé pas d'avis sour rien sinon yé lé donnerais.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Jan 2009, 17:59 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Space - Tango in space (1977)

:beer: Jean-Michel Jarre - The last Rumba (1981) :beer:

Soeur Emmanuelle a écrit:
Je suis le champion du monde des oeufs au plat. Juste comme il faut, salés, et arrosés d'un peu de vinaigre. Enfin, je préfère les manger dehors chez des amis, faire la vaisselle ensuite c'est d'un chiant.


Les oeufs au plat, souvent je les fait au four en deux temps, (d'abord une précuisson du blanc, puis je rajoute les jaunes.) à la façon de feu Bernard Loiseau.
Genre, four à 250°C, mettre une cuillerée à soupe d'eau(pour éviter de faire frire le blanc, paraît-il....), 2 blancs (salé et poivré), dans chaque plat à oeuf graissé au beurre (5 g grand maximun) à cuire dans le four jusqu'à se que les blancs soient mi-cuits (1 min 1/2 à 2 min pas plus) puis rajouter les 2 jaunes, remettre au four pour 1 min 1/2 à 2 min de cuisson. Puis ajouter dans chaque plat, sur le blanc, 2 ou 3 gouttes de vinaigre (balsamique si possible).
Perso, j'aime rajouter en même temps que les jaunes, un peu de Roquefort, pour changer un peu du vinaigre. Et ne pas oublier de faire des mouillettes beurrées. :arf2:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 18 Jan 2009, 06:03 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Super ! Le forum pète la forme. Comment faire des oeufs au plat + vidéo clip de Jean Michel Jarre et Space...
La forme, je vous dis ! :hum: Encore quelques secousses et on ferme boutique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 20 Jan 2009, 19:01 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
J'adore cette musique :
Pepé Romero jouant Recuerdos de la Alhambra de Francisco Tárrega.

Etude. Le remix de "Recuerdos de la Alhambra" de Mike Oldfield pour le film "The killing fields" ("La déchirure" pour le titre français.)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 20 Jan 2009, 20:07 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Ahhhh, enfin de la bonne musique de la part de Un Doigt ! Je n'y croyais plus. C'est vrai que des goûts et des couleurs, mais justement ça ne doit pas m'empêcher de te dire que jusqu'ici tu avais posté de la crotte de chèvre. Très subjectivement s'entend... Des goûts et des couleurs, hein. :mrgreen:
(je me suis permis d'éditer ton post pour corriger le titre "Recuerdos de la Alhambra", qui s'écrit avec e, comme "recuerdos".)

M'enfin, tu es pardonné avec ton dernier post. La musique classique espagnole est assez méconnue me semble-t-il, et pourtant c'est une fontaine de merveilles. Tu connais celle-ci sans aucun doute.


Asturias, d' Albéniz. Joué à la guitare par John Williams

Albéniz fut un véritable faiseur de tubes/mélodies classiques, au piano surtout, dont chacun fredonne et connaît bien de ses mélodies sans le savoir. Certaines de ses compositions pour piano ont été transcrites pour la guitare par Tárrega, justement (voir vidéo précédente).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 23 Jan 2009, 04:42 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Pardon d'avoir oublié un "e", en fait, j'avais copié-collé le titre de la vidéo, et comme j'ai de la merde dans les yeux en ce moment... Le pire, c'est que j'ai la partoche, coincée entre le Requiem de Mozart et le Trille du diable de Tartini....

Saint Hilarion a écrit:
La musique classique espagnole est assez méconnue me semble-t-il, et pourtant c'est une fontaine de merveilles. Tu connais celle-ci sans aucun doute(...)


Oui, je la connais, cette musique! :D
Mais je connais de la musique classique espagnole que des airs joués à la guitare (inculte que je suis).

Saint Hilarion, veux-tu connaître ma façon de faire la tortilla espagnole?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 23 Jan 2009, 17:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Saint Hilarion, veux-tu connaître ma façon de faire la tortilla espagnole?
Nan ! :mrgreen: Partage plutôt de la bonne zique, copain...


Concierto de Aranjuez, à la guitare le maestro Paco de Lucia.

:++: Sous le morceau "Yo solo quiero caminar", de Lucia, deux jeunes danseurs de flamenco fusión : María Antonieta Ochoa et Pedro Hurtado . Sublime. (la qualité du son n'est pas très bonne, hélas).

:++: Au festival jazz de Montreux, Paco de Lucia et son groupe interprètent Entre dos Aguas, version très jazzy. Le morceau démarre très progressivement.

Dans ce lien, vous écoutez directement l'oeuvre originale "Entre dos aguas" en stéréo et Haute fidélité : http://www.youtube.com/watch?v=NvlrCKi-ss4

Merdum, j'ai trouvé plein de liens vers des vidéos "Hi-FI", son comme image d'excellente qualité, sans quasiment de compression visible. Faut en profiter : Paco De Lucia - Amor Flamenco (Viena 1996), vidéos de 1 à 10. Toutes de haute qualité technique et artistique.
Vidéo n° 2 : http://www.youtube.com/watch?v=xtQnrCeFTvQ

Ici, un autre exemple de la même série de vidéos, de cet enregistrement d'exception (vid. n°6). Le flamenco c'est aussi la flûte (traversière je crois - en tous cas elle est de travers :mrgreen: ) : http://www.youtube.com/watch?v=E_aaDfcVYqQ


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Aoû 2009, 20:41 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Le Bolero est la chanson langoureuse, nostalgique, accompagnée par des bongos ou autres percussions que tout le monde connaît. La rythmique du bolero est la même que celle de la rumba, mais moins rapide (cho-co-la-te-con-pan; cho-co-la-te-con-pan).
Ici un bolero, de feu Celia Cruz : Cuando salí de Cuba Pouvez pas comprendre, c'est incompréhensible, mais ça me fait à chaque fois les yeux humides.

Image
Et puisqu'on est dans le topic de vieilleries et de dames décrépites, voici une autre énorme dame de la chanson cubaine, mais qui est restée au pays. Une interprétation exceptionnelle ci-dessous, d'un grand standard du bolero. A ne pas manquer :

Veinte Años - Omara Portuondo

Elle me fait le même effet que p.e. Charles Aznavour, à la voix si chevrotante et vieillissante. Emotion unique, je fonds complètement.

Ici un bolero en version acoustique de "Te busco" de Celia Cruz. Interprété par la colombienne Magaly Bernal. Une jeune cette fois-ci, qui réinterprète un bolero absolument sublime..

Te busco

Ci-dessous, un autre célèbre bolero, chanté par Nat King Cole. Si vous ne connaissiez pas ce bonhomme (pas décédé l'an dernier faut dire...), c'est fait : écoutez la chaleur unique de sa voix de miel : Quizás, quizás, quizás - Nat King Cole

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Aoû 2009, 02:11 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Image
"Tico Tico". Ethel Smith jouant de l'orgue Hammond.
La version du film "Bathing beauty" (le bal des sirènes.)

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2009, 10:24 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 15:44
Messages: 585
Aller je participe ça me fera découvrir ce monde que je connais si fort peu.

http://www.youtube.com/watch?v=qHWdduem ... playnext=1

je trouve qu'ils jouent merveilleusement bien.

j'aime particulièrement la dernière video du meme lien.

_________________
إله عظيم أننا لا يمكن أن يقاس مع سنتيمتر
Dieu n'existe que dans le cauchemar des hommes libre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2009, 20:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Consulte "Astor Piazzola" sur youtube, tu tomberas sur d'excellentes compositions de Tango.
______________

Image

Lila Downs chante Paloma negra

Image

Mi libre canción (Lucio Battisti) interprété par Magaly Bernal y Virginia

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Aoû 2009, 21:27 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 15:44
Messages: 585
un beau tyle de dance

avec une musique que je connaissais

http://www.youtube.com/watch?v=JKCwcCMA ... re=related

des heures d'entrainement et un vie vouer au tango?

_________________
إله عظيم أننا لا يمكن أن يقاس مع سنتيمتر
Dieu n'existe que dans le cauchemar des hommes libre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Aoû 2009, 00:22 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Vu le succès à peine croyable de ces topics sur les dinosaures sacrés de la rumba et du boléro (l'accès au forum est en train d'exploser, mettez vos combinaisons néoprène-fibre de carbone-titane svp :mrgreen: ) voici un autre géant du son cubano, Ibrahim Ferrer.

Image

Ibrahim Ferrer en duo avec Omara Portuondo, interprètent la chanson Silencio

De beaux vieux comme on dit, âge canonique mais extrêmement bien conservés - voix comme apparence. La zique ça conserve !

Quoique...

Image

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Aoû 2009, 20:33 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2008, 03:18
Messages: 267
Salut,
j'adore tous ces vieux machins tan romanticos et en voici quelques autres:

La soledad de pink martini, pas si vieux d'ailleurs.

y tu te vas Jose luis perales, ça c'est vraiment vieux et carrément ringard mais j'aime bien alors...

Musica Mej(x)icana: Malaguena salerosa Chingon (BO) kil bill 2, pas vieux non plus mais un jour c'est sur ça le sera.


Corazon loco Bebo Valdés y Diego el Cigala, en complément d'une des questions du sondage d'Ataraxia.

Comment ne pas évoquer la scène du tango dans "take the lead" (dance with the me).

pour finir un peu de Calypso avec Banana boat d'Harry belafonte gentiment perturbé par quelques marionnettes.

à la prochaine.

_________________
« Qui suis je pour l’être, ce que tu dis que je suis, si tant est que je le sois ? » J.Lacan


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Aoû 2009, 23:18 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
:beer: (Continue Don Sancho. Je connaissais même pas ce groupe Chingón. P'tain quel sonorité, super.)

Décidément, on peut faire danser n'importe qui au cinoche et faire illusion. Même Antonio Banderas... L'est raide comme une planche dans cette séquence, pas son truc le tango. Mais la séquence est pas mal du tout: ça donne l'illusion grâce au montage, et envie d'apprendre à danser le tango. La blonde platine est très très très très pineaucultable aussi, faut dire.

Allez, un petit retour aux sources tzigano-judéo-arabo andalouses :

Image

Estrella Morente chante Volver. Un tango chanté par une artiste de flamenco

Estrella Morente chante Nostalgias. Autre tango par la même.

Estrella Morente chante Alegrías. Là c'est du flamenco.

(je kiffe cette dame comme c'est pas possible. Très pineaucultable elle aussi. Paraît qu'elle n'a même pas pris la grosse tête depuis sa célébration comme "plus grande étoile" du flamenco. Compliments.)

Image
Une autre de Diego el Cigala & Bebo Valdés, un boléro encore : Lágrimas Negras. Une très belle bouille de gitan ce bonhomme, extrêmement typée.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 15 Aoû 2009, 20:49 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2008, 03:18
Messages: 267
Salut,
Très chouette Estrella Morente mucho mucho, y desde luego guapisima, es que quita el hipo :happy:...

juste un truc en passant:

Valgame Dios Falete y Nina Pastori... hors normes et impressionnant...

_________________
« Qui suis je pour l’être, ce que tu dis que je suis, si tant est que je le sois ? » J.Lacan


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 16 Aoû 2009, 09:06 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2008, 03:18
Messages: 267
édit à mon précédent post:
j'ai vu dans les archives que le Révérend avait déjà mis cette vidéo, pas grave, au fait si je peux me permettre tu as titré
"duo de flamenco féminin" mais si tu regardes bien c'est pas si féminin que ça, enfin pas tout à fait du moins au point de vue physiologique.

Plus j'écoute et plus j'apprécie Estrella Morente, tu l'as déjà posté celle là?:

Caracter
oui? bon ben tant pis...

_________________
« Qui suis je pour l’être, ce que tu dis que je suis, si tant est que je le sois ? » J.Lacan


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Sep 2009, 20:01 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 26 Avr 2009, 16:25
Messages: 55
Localisation: Planéte Mars
Un petit truc que j'aime : Perfidia de Mambo All Stars , découvert dans la série Dexter ...
Y'a de la bonne musique dans la série Burn Notice , Miami oblige ...
Comme ça , je découvre ce style de musique :D

_________________
" Les hommes sont conservateurs de ce qu'ils possèdent et communistes du bien d'autrui ... "


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Sep 2009, 22:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Oui, c'est un très joli standard. En fait, c'est plutôt une chanson traditionnelle mexicaine à laquelle un fond de bongos et le rythme du bolero vont pas mal du tout.

Voici une version plus soft, interprétée par une ravissante et célèbre mexicaine - Anacai (*) :

Anacani chante Perfidia

Image
Anacani, prototype de la barbie mexicaine.
(*) Le nom complet d'Anacani c'est : Anacani Maria Consuelo y Castillo Lopez Cantor Montoya. Un peu long comme nom d'artiste. :mrgreen: M'enfin, moi je la bats d'un poil.

Un autre grand standard, espagnol cette fois-ci, souvent joué sous rythmique "tropicale" :
Amapola (la fleur du pavot), joué par Los Indios trabajaras

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 16 Sep 2009, 23:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Chanson "Lo bueno y lo malo" - duo Le groupe Chambao y Estrella Morente :++:

Image
Le groupe de flamenco-rock Chambao

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Sep 2009, 22:29 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
:mrgreen: J'ai une théorie psychosociale sur la différence de rapports générationnels parents - enfants entretenue entre les latino-américains ou hispaniques versus les francophones p.e. Les premiers restent souvent chez papa-maman jusqu'à la retraite, ou s'installent chez pépé-mémé avec leur marmaille. Les seconds, les français notamment, ont de la peine à se laisser prendre par les bras de Morphée, battent le record mondial de consommation de somnifères, ou se suicident depuis la tour Eiffel.

Je vais étayer ma théorie psykôsociale, par quelques exemples de chansons traditionnelles, connues partout en hispanitude. Ces chansons sont devenues comptines ou berceuses selon le rythme, ou chansons pour enfants. On s'est tous endormis sous la jolie voix de notre maman ou papa qui nous les chantait. Quelques exemples de chansons par la jolie Anacani :

Anacani - Cielito Lindo
Anacani - Spanish Eyes

Vous comprenez bien que cela laisse de pas trop mauvais souvenirs de notre enfance. Non ? Mais que dire de l'effet désastreux de ces comptines ou berceuses ci-dessous dans le coeur d'un pauvre enfant qui n'a même pas demandé à naître sur cette terre ?

Il était un petit navire - Comptine
Chantal Goya - Bécassine
Malbrough s'en va-t-en guerre


Hein, c'est pas possible ça non ? Faut pas s'étonner après s'il y a autant de parricides et matricides, de suicides chez France Telecom ou ailleurs.

Voilà, j'espère que la prochaine fois que vous chanterez quelque chose à vos enfants avant le dodo, vous penserez au répertoire. Bon dieu ! Ca peut laisser une trace indélébile. Ne fabriquons pas des monstres, svp !

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Jan 2010, 16:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Image
Luz Casal - Historia de un amor (célèbre bolero)
:( Elle a un je ne sais quoi qui touche dans sa voix cassée. Cette chanson est la promo de son nouvel album de boleros mexicains.
Image
(pub)
________

Un clip récent de l'immense Feliciano qui prête ici sa voix et guitare à un jeune groupe, pour interpréter une nlle version salsa d'un vieux bolero, Pas mal. :D
Mar y Cielo - Jose Feliciano

Puisqu'on en est aux boleros mexicains, voici la reine :
Alma De Veracruz - Toña La Negra
Toña la negra - Cenizas
Toña la negra = Antoine(ette) la noire. Diminutif de Maria Antonia del Carmen Peregrino Alvarez.
:wink: Comme pour tous les hispaniques, arabiques et hindustaniques, le diminutif est une bonne mesure d'économie de salive et un gain de temps appréciable.

Ci-dessous l'américaine Eartha Kitt chante un célébrissime bolero :
Eartha Kitt - Angelitos Negros

Pintor nacido en mi tierra
Con el pincel extranjero
Pintor que sigues el rumbo
De tantos pintores viejos

Aunque la Virgen sea blanca
Pintame angelitos negros
Que tambien se van al cielo
Todos los negritos buenos

Pintor si pintas con amor
Porque desprecias su color
Si sabes que en cielo
Tambien los quiere Dios

Pintor de santos de alcoba
Si tienes alma en el cuerpo
Porque al pintar en tus cuadros
Te olvidaste de los negros

Siempre que pintas iglesias
Pintas angelitos bellos
Pero nunca te acordaste
De pintar un angel negro


Les paroles sont très belles, une chanson contre la discrimination :
<< Peintre, si tu peins avec amour
Pourquoi déprécies-tu sa couleur ?
Puisque tu sais qu'au ciel
Dieu les aime aussi

Peintre de saints d'alcôves
Si tu as une âme dans le corps
Pourquoi en peignant tes tableaux
As-tu oublié les (anges) noirs ?

Toujours lorsque tu peins des eglises
Tu peins de beaux anges
Mais jamais tu n'as pensé
à peindre un ange noir... >>
Etc.

Angelitos negros par NIÑA PASTORI

Angelitos negros par CELIA CRUZ

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Jan 2010, 00:26 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Lila Downs - La cama de piedra, live

J'ai déjà présenté cette chanteuse mexicaine, mondialement célébrée depuis seulement quelques années. Ici elle interprète une des plus belles chansons d'amour passionnel du répertoire mexicain. Tellement bien que ça rend con. Je pense que même pour les oreilles non habituées à ce genre de musique latine, ça devrait le faire. :D

(J'adore cette fille. Je fonds complètement. Si elle passe par mon bled durant sa tournée, je décroche une interview pour un journal quelconque. Et puis je la viole. Là, par terre, dans sa chambre d'hôtel. M'en fous. )

La cama de piedra (le lit de pierre)

En el borde de la vida y la muerte,
nos vamos bailando la suerte
de este pobre corazón


De piedra ha de ser la cama,
de piedra la cabecera;
la mujer que a mi me quiera,
me ha de querer de a de veras.

Ay, ay, corazón por qué no amas.

Subí a la sala del crimen
le pregunté al presidente:
que si es delito el quererte,
que me sentencien a muerte.

Ay, ay corazón por qué no amas.

El día en que a mi me maten,
que sea de cinco balazos
y estar cerquita de ti,
para morir en tus brazos.

Ay, ay corazón por qué no amas.

Por caja tengo un sarape,
por cruz mis dobles cananas
y escriban sobre mi tumba
mi último adiós con mil balas.

Ay, ay, corazón por qué no amas.

Les paroles de la chanson sont pouet-pouetiquement superbes:


En bordure de la vie et de la mort,
nous allons dansant la chance,
de ce pauvre coeur


En pierre devra être le lit
En pierre devra être l'oreiller
la femme qui m'aimera
devra m'aimer pour de vrai

Ay, ay, [mon] coeur, pourquoi tu n'aimes pas ?

Je montai à la salle du crime
et demandai au président :
si t'aimer est un délit
qu'il me condamne alors à mort

Ay, ay corazón por qué no amas ?

Le jour où on me tuera
que ce soit de cinq balles
et être tout près de toi
pour mourir dans tes bras

Ay, ay corazón por qué no amas ?

Comme cercueil j'aurai un sarape (robe indienne en tissu coloré)
comme crucifix mes doubles étuis (des étuis à révolver)
et écrivez sur ma tombe
l'ultime adieu avec mille balles.

Ay, ay, corazón por qué no amas ?


Un autre de ses gros succès,

Lila Downs - La llorona (la pleurnicheuse)

Chansonnette du folklore mexicain. Cette artiste a un talent fou pour sublimer et réinterpréter n'importe quelle chanson et faire trémousser les fibres sensibles. Elle a aussi ces cordes vocales exceptionnelles et ce coffre - cette cage thoracique énorme - assez caractéristique de certaines amérindiennes.

La même chanson par Lola Beltrán, la diva mexicaine décédée depuis quelque 10 années. Que tout le monde connaît sans même le savoir parfois. Une autre interprète à la voix unique.
Image
Lola Beltrán - LA LLORONA
Cucurrucucu Paloma - Lola Beltran

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Jan 2010, 23:49 
Avatar de l’utilisateur
Nina simone - Sinnerman ==> http://www.dailymotion.com/video/x5tqxd ... rman_music


Haut
  
 
MessagePosté: 21 Jan 2010, 02:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
:D C'était un tango rumbero de Nina Simone, c'est cool !
_________

Une découverte grâce à youtube. Je connaissais pas du tout.

Sole Giménez, "Toda una vida"

Sole Giménez chante "Esperaré"

Esperaré est une composition de Manzanero. Version très latin-jazz ici de cette rumba. Les amateurs de jazz apprécieront.

Image
Manzanero est un célèbre chanteur et compositeur mexicain, à qui de très nombreuses et superbes compositions sont dues. Une machine à grands standards du latin-jazz, rumbas et boleros en quelque sorte.


Esperaré,
a que sientas lo mismo que yo,
a que a la luna la mires del mismo color.
Esperaré,
que adivines mis versos de amor,
a que en mis brazos encuentres calor.

Esperaré
a que yayas por donde yo voy,
a que tu alma me des como yo te la doy.

Esperaré,
a que aprendas de noche a soñar,
a que de pronto me quieras besar.

Esperaré,
que las manos me quieras tomar,
que en tu recuerdo me quieras por siempre llevar
que mi presencia sea el mundo que quieras sentir,
que un dia no puedas sin mi amor vivir.

Eperaré,
a que sientas nostalgia por mi,
a que me pidas que no me separe de ti.

Tal vez jamas seas tu de mi
mas yo mi amor esperaré...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Jan 2010, 02:19 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 17:52
Messages: 308
Luz Casal, superbe. Merci !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Jan 2010, 02:46 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
De rien mon mignon.

Luz Casal - Con mil desengaños
(De son dernier LP aussi. Un autre bolero. Interprétation à hérisser les poils, avec danseurs flamenco en fond d'écran.)

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Jan 2010, 16:10 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
3 latinas très américaines, vivant aux USA. Elles ont aussi quelques bons morceaux de rumba. Pas de discriminations.

"Hay Amores", Shakira. Live, le popotin posé sur une chaise

Andrea Bocelli & Christina Aguilera "Somos Novios", live en Italie

Gloria Estefan - Con Los Años Que Me Quedan

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 10 Mar 2010, 01:43 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
COMPAY SEGUNDO - LA NEGRA TOMAZA

Duo Compay Segundo et Martirio - Es Mejor Vivir Así (L'Olympia 1999)
Compay Segundo ici à l'aurore de sa vie. R.I.P. en 2003. Sa voix d'un grave et profondeur surprenantes, déraille déjà pas mal - mais le concert est historique, un de ses derniers sans doute, et l'effet duo assez sublime.

La chanteuse qui l'accompagne plus haut est une chanteuse de new flamenco et coplas, assez originale, une grande voix aussi :
Martirio , En esta tarde gris

Compay Segundo et autres artistes - Guantanamera
Probablement aussi à l'Olympia, on y reconnaît notamment les chanteuses Omara Portuondo et Martirio - citée plus haut, qui accompagnent le vieux señor.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 03 Avr 2010, 00:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Image
On ne peut pas avoir un forum dédié à la musique latine et au flamenco, sans commencer par Lola Flores, qui est incontestablement LA plus grande et célèbre chanteuse, l'artiste la plus complète et célébrée du flamenco populaire.
On peut apprécier ou pas cette grande dame, - et semble-t-il elle avait plein de gens qui la détestaient ne serait-ce que pour ses accointances amicales avec le régime franquiste -, son talent scénique saute tout de même à la figure comme un taureau en rut. Une bête de scène et un véritable mythe dans son genre, un peu comme la Callas pour l'Opéra. Un petit florilège de son énorme répertoire, durant je crois plus de 40 ans de carrière :

LOLA FLORES - ANGELITOS NEGROS

Gwendolyne, par Lola Flores y Antonio Gonzalez "el pescailla"

LOLA FLORES - Poème de rue dansé

Lola Flores chante sous la musique du Concerto de Aranjuez

LOLA FLORES et CELIA CRUZ, chantent BURUNDANGA, 1995

Ici l'intérêt est qu'il s'agit du tout dernier spectacle de Lola Flores avant sa mort, déjà très malade selon le commentaire de la vidéo, et en duo avec la reine de la rumba et salsa, Celia Cruz. Elle aussi une icône de la musique et interprétation aujourd'hui décédée.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Flamenco et hispanique
MessagePosté: 03 Avr 2010, 00:46 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Rocio Jurado - El Amor Brujo
Version chantée de l'Amour sorcier de Falla par Rocio Jurado, qui a débuté et connu le succès grâce au flamenco puis est ensuite passée à la chanson un peu soupe et récital TV, comme souvent, mais a gardé sa voix et talent d'interprète unique. Bon, faut aimer hein. Moi je ne suis pas trop fan de son style.

Ci-dessous, la même en duo avec Monica NARANJO, plutôt jeune et branchée rock et pop, toutes deux chanteuses et interprètes à voix. La chanson est bien évidemment une démonstration vocale à qui hurlera le plus fort ou à qui fera saigner les tympans de l'autre, mais sous contrôle et le résultat est assez étonnant. Deux énormissimes voix, mais celle de R. Jurado s'est éteinte il y a peu. Elle n'a pas passé l'hiver 2006. C'est saint-Pierre qui va être content si elle chante tout là-haut durant l'heure de la sieste :
Monica Naranjo & Rocio Jurado - Punto De Partida

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Avr 2010, 02:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Image
J'ai dû mettre des dizaines de vidéos de cette artiste de culture oaxtèque ou mixtèque, je ne sais plus, et nord-américaine, qui chante en espagnol et anglais, mais aussi en mixtèque et zapotèque. Mais bon, encore un peu de promotion en rab, y a pas de bobo.

Ci-dessous la version d'un célèbre ranchero : "Ciel rouge", revisité et sublimé par cette interprète dont je n'ai pas trouvé de vidéo live pour cette chanson. Dommage, car cette artiste en concert est un spectacle total : voix, beauté, danse, gestuelle. Une interprète dont la vocation première est l'échange interculturel, le métissage des cultures par leur connaissance et reconnaissance réciproques. Une personne bien, quoi. (En plus, je la mettrais bien au bout de ma queue).

LILA DOWNS - Cielo rojo

Une interprétation chantée en mixtèque :
Lila Downs - Uno Muerte (IIN ANU KUU IA NI KNATII)

Ci-dessous on se rend mieux compte de l'effet que donnent ses très spectaculaires concerts, aux gens sensibles aux musiques et cultures d'Amérique centrale :

Lila Downs Black chante Magic Woman de C Santana, live
Lila Downs - Relámpago , live
Yo envidio el viento - Lila Downs


Yo envidio el viento,
que susurra en tu oído,
que llama en invierno,
congela tus dedos,
que se mueve en tu cabello,
que parte tus labios,
que congela hasta tus huesos.

Yo envidio el viento,
yo envidio la lluuuvia,
que cae en tu cara,
que moja tus pestañas,
humedece tu piel,
que toca tu lengua,
tu camiiisa remoja,
gotea en tu espalda.

Yo envidio la lluvia.

Yo envidio el sol,
que ilumina tu verano,
que calienta tu cuerpo,
que mantiene tu calor,
tu dia hace fuerte,
te da calor,
te hace sudar.

Yo envidio el sol,
yo envidio el sol,
yo envidio el viento,
yo envidio la lluvia,
yo envidio el sol.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Avr 2010, 03:44 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Image
Perla Batalla. Autre artiste chicana. Simplicité déconcertante et voix de miel.
Perla Batalla - Baila conmigo amor"
Perla Batalla - Bird on the Wire, de L. Cohen

_________

Image
Image

Lorsqu'un hispanoaméricain dit "la reina" dans une conversation, il s'agit de la reine des fourmis ou des abeilles, ou d'Angleterre. S'il parle de "la Rrreina" avec majuscule et en roulant des r, il s'agit alors sans se tromper de Celia Cruz. La reine incontestable et incontestée de la chanson afrocubaine. Décédée d'un nénuphar cérébral il y a peu, sa mort est exploitée sur des compils CD et DVD dont bénéficie youtube qui a vu un arrivage en masse de vidéos et concerts de cette artiste unique - interprète et compositrice de sublimes boleros, rumbas, salsas et guaguancos, et bête de scène absolue. Elle était la gloire de la nation du temps de Batista, et sans doute une parmi les nombreuses hémorragies artistiques de la révolution, que Castro aurait payé cher pour faire revenir au bercail.

Ci-dessous une de ses nombreuses compositions très douces. Ici, un bolero, Te busco. Pas de version live disponible, malheureusement :
Te busco de Celia Cruz :cry:

66 ans la mamy ici, elle porte la perruque qui indique qu'elle luttait contre la mort. Admirez son groove tout de même :
CELIA CRUZ - LA DICHA MIA, 1991, live

Bien plus jeune et déjà immigrée aux USA. Un concert en Afrique, avec la Fania all stars, réunissant les meilleurs musiciens de latin jazz. On capte mieux ici pourquoi elle était surnommée la reina. Quimbara :
CELIA CRUZ & FANIA ALL STARS - QUIMBARA, LIVE

Les vidéos du temps de sa jeunesse, enregistrées à la TV cubaine ou dans des cabarets avec l'orchestre La Sonora Matancera, sont malheureusement d'une qualité sonore déplorable. Quasi inaudibles, c'est bien dommage. Ici dans un show tv, pour une TV mexicaine, ou dans le coin :
La Sonora Matancera con Celia Cruz - El Yerberito Moderno, live on TV

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Avr 2010, 02:28 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7086
Image
Mercedes Sosa y Julia Zenko - Oh que será

Mercedes Sosa - Duerme Negrito

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 78 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 5 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com