Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 06 Oct 2022, 05:06

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 149 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: CINOCHE, ANNONCES de FILMS
MessagePosté: 25 Fév 2005, 23:42 
Dysplasie cérébrale
Dysplasie cérébrale

Inscription: 09 Fév 2005, 21:44
Messages: 72
:twisted: Le plus grand film SADOMASO du cinéma vient de sortir en dvd . Ca fait plaisir de voir Jesus tel qu'il était à savoir ;un minable condamné à mort qui a dit haut et fort:
<<-Dieu pourquoi m'a tu abandonné ?>>
Un film qui m'a bien fait marré.

Enfin depuis les attentats du 11/09/2001 on commence à avoir malheureusement beaucoup de films des fous de dieu.

_________________
dieu est mort mais son cadavre pue encore


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 27 Fév 2005, 16:20 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Oh non, pas plus qu'avant. Ils ont peut être un peu plus de publicité.
Les producteurs veulent un retour sur investissement. En sortant un film sur jesus, ils étaient sûr de toucher un public étendu.

Bon, ce film n'a pas l'air très bon. J'ai vu la tête qu'a fait Normal Bob Smith à la projection. L'interview ne dit pas parceque le film est minable ou bien c'est parcequ'il a payé l'entrée de sa poche... qui sait, les deux ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 27 Fév 2005, 16:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Héhé...

Image <= Normal Bob Smith assistant à La Passion du Christ ($10.50)

Tout l'article (en anglais avec photos) : http://www.normalbobsmith.com/worstmovi ... on_me1.jpg


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 28 Fév 2005, 18:32 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
Comment aurais-tu voulu que soit ce film : toute l'histoire du judéo-christianisme est une histoire sado-maso.
Et attention !!! C'est notre héritage, et c'est comme ça !
Y a rien à changer, circulez, y a rien à voir.

à l'attention de soso notre maître à tous : un héritage pareil, je lui pisse à la raie. Et c'est pas avec ton beau langage plein de fautes que tu y changeras quelque chose, c'est comme ça !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: lo
MessagePosté: 01 Mar 2005, 02:58 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 20 Fév 2005, 15:48
Messages: 57
C'est un film de sensibilité catho-intégriste. C'est ultra-violent et beau à la fois, sensuel et sanguinolent. En tout cas, c'est bien mieux que massacre à la tronçonneuse !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Mar 2005, 09:51 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Lapsus révélateur, comme aurait pû dire Mr. Spock.
Tu reconnais implicitement que l'idole des chrétiens est une idole sanginolante. Comment veux tu que les enfants aient un esprit sain avec un cadavre cloué sur deux planches et pissant du sang partout, comme idole. C'est abusé.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Ah Monique !
MessagePosté: 01 Mar 2005, 13:07 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 20 Fév 2005, 15:48
Messages: 57
Lapsus révélateur de quoi ? De mes couilles, oui ! Je dis ce que je pense direct. je ne me cache pas ! C'est un film atroce qui n'est pas regardable par tous. Ames sensibles s'abstenir. Toutefois c'est quand même plus esthétique que Massacre à la tronçonneuse ! Et puis il y a Monica Belluci qui joue et rien que pour ça, ça vaut le coup de regarder ! Et puis c'est SM, du pur SM ! De toute façon, on y voit ce que l'on veut y voir dans ce film ! Et je le déconseille aux enfants de moins de 16 ans, ça en fera certainement des déséquilibrés !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Mar 2005, 13:16 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
J'ai vu le film massacre à la tronçonneuse, il est vraiment très mauvais. Dans le genre gore y a beaucoup mieux. Non mais, t'as pas honte, rien que pour voir Monica Belluci, il faudrait se faire intuber de deux heures de paléochristianisme. Elle joue nue j'espère.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Le christ à poil !
MessagePosté: 01 Mar 2005, 14:17 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 20 Fév 2005, 15:48
Messages: 57
Non même pas ! C'est le Christ qui est souvent à poil ! Enfin La Passion, c'est quand même un beau film. Enlever le côté chrétien, d'ailleurs c'est facile, c'est tellement éprouvant de voir un mec se faire violenter que tu ne vois plus que du sang et rien d'autre ! L'histoire aurait pu très bien raconter l'histoire d'un bouddha persécuté ou le tabassage d'un pauvre type dans une cave par des mafieux new-yorkais que c'en serait la même chose ! C'est quand même un film à voir. Et le mieux pour en parler c'est d'aller le voir. En tout cas, ça ne laisse pas indifférent !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Mar 2005, 14:36 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Oui, je le regarderais s'il passe à la télévision, enfin rien que pour voir le héro de l'histoire se faire butter.
Pas question que je donne des sous à ce môsieur gibson :cut: .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Mar 2005, 14:53 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Il est quand même assez "gerbant" passez moi l'expression de voir que TF1 ai présenté ça comme un "film historique"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Mar 2005, 15:07 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Gael,

S'il est dépeint comme un voyou subversif, menteur et manipulateur, c'est assez proche d'une fresque historique tout de même. Il semble que ce personnage ait rééllement existé même si tout les faits qui lui sont prétés ne sont pas tous de lui. Mais la chaine TF1 dit souvent des conneries.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 08:38 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Baba

Pourrais-tu me dire sur quelles bases historiques,objectives et sérieuses tu te bases pour affirmer que ce clown est un personage historique?

Tu devrais lire le dossier sur la fable du christ sur le site-mère de ce forum.

C'est facile de gober tout ce qu'on nous dit depuis notre enfance sans jamais se donner la peine de vérifier l'exactitude des affirmations.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 09:15 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Allo Lord Dralnar,

Comment ça, tu doute de mon integrité irréprochable ?
Je vais essayé de retrouver ça, mais je me souvient d'avoir entendu sur Pravda parler d'un document romain relatant la crucifixion de ce voyou.

Bon, c'est vrai que comme ça tout au plus, un de ses clones à été executé, mais le reste... dubitative je suis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 09:55 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Je te conseille la fable du christ Baba qui atteste si bien de la non existance historique de Jesus que le vatican s'est cru obligé de faire un proces à son auteur.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 10:13 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Gael,

Oui, j'ai lu cette histoire, elle avait fait du bruit il y a quelques temps.
En fait, les romains ne devaient pas ce soucier vraiment de l'identité des gens qu'ils executaient.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 10:14 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 01 Mar 2005, 18:57
Messages: 140
Localisation: Montréal
Cette histoire est un mythe de A à Z. Il n'y a pas eu de Jésus de Nazareth. Pas plus que d'Osiris, de Têtard Magique ou d'Épée de Gilgamesh.

Comme dans tous les mythes, il y a des symboles, une morale, etc. Quoique faire une religion de Blanche-Neige, ça serait comique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 10:19 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Salut Baba, pas tout à fait d'accord avec toi les romain étaient très organisés.
En plus un gars qui fait des miracle ça les aurait marqué.

Libresansdieu je suis d'accord avec toi sauf pour l'Epée de Gilgamesh que j'ai acheter à la Foirefouille le mois dernier. C'est la vraie d'ailleurs elle le dit quand on appuie sur le bouton.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 10:22 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Allo Libresansdieu,

Ni plus les Goah'uld et les trois rois mages.
C'est de l'escroquerie. C'est dommage d'avoir gaspillé cette histoire avec leur jesuatretries*, parceque cette comète de Nazareth qui aurait guidé les gens vers une nouvelle forme de vie c'était pas mal en reflechissant bien. Un clin d'oeil à la panspermie.

* autre synonyme jesuance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 10:32 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Gael a écrit:
En plus un gars qui fait des miracle ça les aurait marqué.


Bon, je vois que c'est parceque c'est un topic dans le sous-forum poubelle on plaisante un peu. Les "miracles" de jesus. Hahaha, c'est que dalle à coté du quotidien de tous les dieux de romains. jesus faisait des petits tours de passe-passe et d'escamotage, facile, il avait une douzaine de complices. Non mais sans blague, le picnic magic avec poisson+pain c'etait vraiment de l'arnaque. Peut être ils l'on butté à cause de la médiocrité de son numéro.

Des films historiques de jesus je préfére La vie de Brian ou Barabas. L'histoire est facile à comprendre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 10:39 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Faudrait voir à pas trop critiqué l'inventeur du barefoot ;-)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Mar 2005, 13:08 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
Soso :

<<Lapsus révélateur de quoi ? De mes couilles, oui ! >>
Et il ne voit pas !
Et il insiste : <<Enfin La Passion, c'est quand même un beau film. >>
Sacré Soleil, t'es quand même un beau con !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Mar 2005, 05:42 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 01 Mar 2005, 18:57
Messages: 140
Localisation: Montréal
bleuah bleuah bleuah!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Un film à voir
MessagePosté: 17 Oct 2005, 07:10 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Je n'ai pas l'habitude de faire la promotion d'un film et je ne souhaite pas transformer cette rubrique en critique cinéma mais j'ai eu l'opportunité de voir,hier, le film "Crash"(Collision en Français) et je ne peux que vous conseiller d'aller le voir.

A l'opposé des clichés habituels du cinéma américain avec ses comédies nunuches ou ses films d'action patriotiques à gros budget, ce film est une véritable bonne surprise.

Une réflexion sur la relativité des choses ainsi que sur le racisme, tout en nuances et en subtilités.

Une exellente photographie, un jeu d'acteur tout en finesses et une musique géniale complètent le tout.

Un des films les plus agréables que j'aie vu ces dernières années.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Un film à voir
MessagePosté: 17 Oct 2005, 10:08 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Lord Dralnar a écrit:
Je n'ai pas l'habitude de faire la promotion d'un film et je ne souhaite pas transformer cette rubrique en critique cinéma mais j'ai eu l'opportunité de voir,hier, le film "Crash"(Collision en Français) et je ne peux que vous conseiller d'aller le voir. <...>

"Crash", le film de Cronenberg, avec Spader, Unger, Arquette & Cie? Si c'est ca, t'es un vilain canaillou! On aime le sado-maso automobile biocybernetique amorphe? Arf!

Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Oct 2005, 13:48 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Non, ce n'est pas celui-là!

C'est "Crash" de Paul Haggis.Lauréat du festival de Deauville en 2005

http://www.collisionlefilm.com/


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 17 Oct 2005, 22:17 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 18 Fév 2005, 22:20
Messages: 37
effectivement je le conseille egalement


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Déc 2005, 09:48 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Forum Cinéma - Un jour, un navet. Un an, 365 navets.

Ok, je suis aussi le speaker par intérim et provisoire de ce forum cinéma tant attendu, où on causera films.

Avez-vous déjà écouté La Callas dans Norma, de Bellini - le morceau "Casta Diva"? Il faut !

Même ceux qui, comme moi, trouvent que la Callas avait une voix de chèvre égorgée, se réconcilieront avec l'opéra en écoutant ce long morceau de 10 minutes... Cassssssta divaaaaa, mmmmhh aaaaaa quelle merveille !

Une voix qui semble venir de l'au-delà, un refrain entraîné par le murmure du vent vers nos oreilles. La nostalgie que donne cette aria (le texte rien à foutre) est tellement riche et intense : Une aria d'une beauté inouïe, insoutenable de beauté, qui fait fait irrémédiablement penser à la mort. Pareille intensité fait remonter la nostalgie et une sorte de rappel inopiné de la mort, par la beauté d'une voix lente, et musique lancinante, hypnotique (pour ceux qui associent facilement nostalgie à mort, bien entendu).

_________

Le prochain forum sera consacré à la navigation : << Un jour un Yacht (deux jours après, en planche à voile) un jour un vélo >>


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: The God Who Wasn't There
MessagePosté: 18 Déc 2005, 10:31 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
'The God Who Wasn't There'*: un film amusant et bourre d'infos sur le fondamentalisme chretien (la plupart des gladiateurs de l'anti-fondamentalisme christique et de l'exegese critique des Evangiles - ainsi que de certaines parties de la Torah - vont sans doute rester sur leur faim cote info, mais tous les spectateurs, amateurs ou eclaires comme on dit, devraient au moins se marrer). /Via Chris que je remercie au passage.

*: les mp4 du site peuvent etre lus ek QuickTime, VLC, etc.. D'ailleurs (avis aux amateurs), on peut trouver ce film sur le net en *.torrent et, je crois, sur emule.

Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Déc 2005, 00:29 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Narnia sort sur les écrans !

Le crypto-catéchisme de C. S. Lewis est proposé à nos chères têtes blondes. L'adaptation hollywoodienne de la série de livres bien-pensants sur le monde de Narnia (90 millions d'exemplaires vendus) aura coûté 200 millions de dollars rien que pour le premier film, "Le lion, la sorcière blanche et l'armoire magique"

C. S. Lewis, auteur catholique engagé, a écrit ses romans pour jeunes enfants avec pour objectif avoué, du moins aux parents, d'habituer les jeunes cervelles aux thèmes chrétiens. Il n'y est jamais explicitement question de christianisme : tout est dans le symbolisme.

SYNOPSIS - La sorcière blanche, qui représente le Diable, fait céder Edmund (Judas), à la tentation avec des loukoums. Je suppose que les pommes sont passées de mode. Pour sauver Edmund de son vilain péché, le bon lion Aslan (Jésus) se sacrifie et meurt dans une scène sado-masochiste rarement vue en littérature enfantine. Les filles (Marie-Madeleine) le pleurent longuement mais Aslan ressuscite d'entre les morts, amen, et s'ensuit une bataille contre la sorcière satanique.

J. R. R. Tolkien était l'ami de C. S. Lewis. Bien que catholique lui aussi, Tolkien détestait la série Narnia : il lui reprochait la symbolique chrétienne trop voyante et son caractère de bric-à-brac. Car si Seigneur des Anneaux est le résultat d'un grand effort de cohérence interne, Narnia n'est guère qu'un collage où l'on retrouve des animaux mythologiques, des animaux humanisés de Beatrix Potter, des thèmes de chevalerie de pacotille… et le Père Noël en guest-star.

Aux Etats-Unis, la promotion de ce film a été assurée par Motive Marketing, qui s'étaient auparavant chargés de la Passion du Christ de Mel Gibson. Du coup, les baptistes fondamentalistes ont cessé leur boycott assez inefficace contre Walt Disney, qu'ils accusaient de promouvoir l'homosexualité, et ont pris le relais en promouvant le film auprès de leurs ouailles.

(Un post précédent sur le sujet de Narnia)

Si la série Narnia voit le jour sur les écrans, c'est grâce à Philip F. Anschutz, un chrétien américain richissime – sa fortune est évaluée à près de cinq milliards de dollars. Sa maison de production, Walden Media, finance la moitié du projet, l'autre moitié étant prise en charge par le distributeur Walt Disney.

Walden Media vend également une "Etude de la Bible de 17 semaine basée sur Narnia" destinée aux enfants. Et finance une initiative du gouverneur de Californie Jeb Bush, frère du président américain, pour permettre à tous les écoliers de son Etat de lire les livres de la série Narnia. Selon l'association laïque Americans United for Separation of Church and State, cette action est contraire à la séparation constitutionnelle des églises et de l'Etat.

En France où le film sort mercredi prochain, les thèmes chrétiens sont apparemment mis en sourdine par les promoteurs. Si le journal de droite catholique Le Figaro Magazine fait sa une avec Narnia, l'article en ligne est assez neutre. (Attention : contient une photo explicite d'une petite fille avec un satyre).

Certaines critiques du film estiment en tout cas que les sommes colossales dépensées dans les effets spéciaux (par WETA, qui avait travaillé sur le Seigneur des Anneaux) ne parviennent pas à cacher l'incohérence de l'univers de C. S. Lewis, et que les thèmes chrétiens sont particulièrement appuyés.

La critique du Guardian, dont je recommande la lecture, estime par exemple que le sentimentalisme omniprésent y est "profondément manipulateur", que Narnia représente "tout ce qui est le plus haïssable dans la religion" et recommande aux non-croyants auxquels les thèmes chrétiens omniprésents donneraient la nausée de garder un sac à vomi à portée de main...




Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Déc 2005, 21:59 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Pour ceux que cela intéresse, le quotidien Libération a publié un long article sur le film Narnia et ses ramifications évangélistes américaines.

http://www.liberation.fr/page.php?Article=345933

" Disney cinévangéliste

Avec «Narnia», qui sort mercredi, le studio se place sur le créneau chrétien en vogue depuis «la Passion du Christ». Lors de sa sortie aux Etats-Unis, pasteurs et paroissiens ont joué les prosélytes de ce film pour enfants pour le moins manipulateur. (...)

Pour réussir pleinement ce pari, Disney avait besoin du relais des églises. Il n'a eu aucun problème à enthousiasmer les milieux évangéliques, trop contents de trouver des outils de communication modernes pour passer leur message. Dans tous les Etats-Unis, depuis la sortie du film le 9 décembre, des églises ou des communautés religieuses affrètent des bus vers les salles de cinéma.
"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Jan 2006, 09:37 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Salut

J'ai eu l'occasion de voir ce film (on m'avait payé les places)!

C'est de la merde. Des tonnes d'effets spéciaux (bien réussis, d'ailleurs) pour cacher les faiblesses du scénario.

Ca dégouline de bon sentiments chrétiens à chaque scène et le lion Aslan est encore plus "christique" que je ne le craignait (mort sacrificielle, résurrection et miracles compris dans le package).

On a même un Père Noël qui distribue des armes à des enfants (sûrement un copain de G W Bush).

C'est, effectivement, à gerber!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Jan 2006, 11:03 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Lord Dralnar a écrit:
Ca dégouline de bon sentiments chrétiens à chaque scène

Toutes les grosses productions ricaines degoulinent de bons sentiments a la mords-moi l'noeud. Doit y avoir que dans le cinoche independant ricain - excellent cela dit en passant (voir p.e. le festival de Sundance) - ou la caricature manicheenne, la neo-con's attitude et le proselytisme proto-chretien ne sont pas eriges en vertus incontournables (meme si certains autres givres du bulbe voient une oeuvre malefique dans "Narnia": 'Narnia and Satanism'... arf arf arf!).
Bon, le genre "fantasy", cinoche comme litterature, j'ai toujours trouve ca extremement chiant, debile et douteux: jamais reussi a voir plus de 20mn d'un film et jamais reussi a passer le cap de l'intro d'un bouquin (un seul pour etre franc). C'est donc pas demain la veille que j'irai voir cette tres probable merde fumante - comme tu le confirmes et comme me l'ont confirme quelques autres personnes - qu'est "Narnia".

begin{rien a voir}
je viens de relire "Permutation City" de Greg Egan. Ce doit etre la troisieme fois. J'm'en lasse pas: ledit bouquin est un chef d'oeuvre et Egan un genie de la SF hard.
end{rien a voir}


Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Jan 2006, 11:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Pyne Duythr

Citation:
Bon, le genre "fantasy", cinoche comme litterature, j'ai toujours trouve ca extremement chiant, debile et douteux


Chacun ses gouts, c'est un de mes style littéraire préféré.

Tu devrais essayer M Moorcock "Le cycle d'Elric" avec une intéressante conception du multivers et du poids du destin ou encore F Leiber "Le cycle des épées" avec des "héros" on ne peut plus déjantés et désabusés.

Sans oublier bien-sur le summum de la dérision; le "monthy Python" de la SF; T Pratchett et ses "Chroniques du disque-monde". Je me tape le cul par terre à chaque fois que j'ouvre un de ses bouquins.

Je ne connais pas, par contre Greg Egan; personne n'est parfait!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Jan 2006, 11:22 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Lord Dralnar a écrit:
Sans oublier bien-sur le summum de la dérision; le "monthy Python" de la SF; T Pratchett et ses "Chroniques du disque-monde". Je me tape le cul par terre à chaque fois que j'ouvre un de ses bouquins.

Soit. J'vais essayer Pratchett. J'suis un fanatique des Monty Python. On verra si t'es un adepte de la publicite mensongere. :wink:

Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 149 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com