Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 12 Aoû 2020, 00:20

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2
Auteur Message
MessagePosté: 01 Déc 2009, 11:14 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
Z'ont plus qu'à lancer une initiative contre les cloche(r)s, les machins bouddhistes et tout le bataclan pour parfaire le ridicule de cette votation.

_________________
"...the hypothesis of the existence of God is testable (in the same sense that string theory is testable), since thunderbolts coming out of the sky and striking atheists dead would give strong evidence that He (or She) exists."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Déc 2009, 16:50 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Personnellement je souhaite surtout qu'ils lancent une initiatives contres les constructions d'architecture cubique moche, voir mon post sur le nouveau Théâtre de ma ville! :cry:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Déc 2009, 21:44 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Jan 2005, 16:46
Messages: 67
Localisation: ici
Déclaration du Secrétaire Général du Conseil de l’Europe, Thorbjørn Jagland:

Strasbourg, 30.11.2009

“Gardant à l’esprit que le droit de débattre et de voter sur des questions importantes pour la société est un droit fondamental des Etats démocratiques, le référendum qui s’est tenu hier sur la construction de nouveaux minarets en Suisse soulève néanmoins la question de savoir si les droits fondamentaux individuels, protégés par des traités internationaux, devraient être soumis à des référendums populaires.

L’interdiction de construire de nouveaux minarets touche à la liberté d’expression, à la liberté de religion et à l’interdiction de toute discrimination, qui sont garanties par la Convention européenne des droits de l’homme. C’est pourquoi, si la Cour européenne des droits de l’homme était saisie d’une requête, ce serait à elle de décider si l’interdiction de construire de nouveaux minarets est compatible avec la Convention.”
---------------

Ou comment introduire l'idée que présenter une requête à la cour européenne résolve de facto les... "problèmes" de l'islam en occident...
M'étonnerais que T.Ramadan ne se manifeste pas bientôt...
L'implosion est pour demain.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Déc 2009, 23:54 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2008, 20:44
Messages: 1922
Archie Cash a écrit:
:wink: Les clochers se voient. Les cloches sonnent et s'entendent. L'heure annonce le casse-croûte, la messe ou le caca, etc.
<=>
:wink: Le minaret se voit. Le muazzin hurle et s'entend. L'heure du muazzin annonce le casse-croûte, la prière ou le caca, etc.

Le rapport est là = c'est kif-kif.

Lord Dralnar a écrit:
on peut toujours limiter le nombre de décibels émis par ces si sympathiques constructions (clochers ou minarets).

Je ne sais pas pour les 4 minarets en Suisse mais en France, il me semble(à vérifier) que les minarets sont silencieux, juste des tours sans muezzin.

_________________
Coucher avec un vieux, quelle horreur ! Mais avec un jeune, quel travail !
Alice Sapritch


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 00:15 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
:wink: Je ne sais pas pour la Suisse. Encore moins de prétextes pour les interdire dans ce cas. Ca pourrait même servir de miradors à oiseaux ou d'abris à chouettes, comme les clochers.
(Tiens, un revenant. Hello Dust !)

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 00:28 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Jan 2005, 16:46
Messages: 67
Localisation: ici
Poignée de mains pour toi, Archie Cash.

@+


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 00:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Image
@Dust

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 13:04 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 15:44
Messages: 585
Hello

j'ai pas tout lu


moi je suis en fase avec Archie Cash
personnellement entendre les clocher c'est lapelle a la messe dificile de disocier la sonnerie des clocler et messe

le son de cloche en lui meme ne me derange pas, surtout qu'en on l'entend d'asser loin ça donne un coté vivant dans un petit village en ville parcontre ça fait tache.

mais voila c'est l'apelle a un rassemblement de prière et c'est ça qui me gène, comme quelque chose qui s'impose bref c'est plus une religion personnelle mais une religion extravertie.

voilà

OUI interdison les claçons pour le" foot!!!!
:fr:

_________________
إله عظيم أننا لا يمكن أن يقاس مع سنتيمتر
Dieu n'existe que dans le cauchemar des hommes libre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 15:00 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Jan 2005, 16:46
Messages: 67
Localisation: ici
Minarets

Le co-président des Verts (Cohn-Bendit) au Parlement européen demande que "les plus riches des pays musulmans retirent leur argent des banques suisses" en représailles à l'interdiction des minarets.
"La plus formidable des ripostes (...) serait que les plus riches des pays musulmans retirent leur argent des banques suisses. Vider les caisses de la Confédération : voilà ce qu'il faudrait !", déclare l'euro-député allemand au quotidien genevois.
"Si cette votation a des conséquences économiques, alors les Suisses comprendront", estime Daniel Cohn-Bendit, qui voudrait que les Suisses revotent pour annuler leur décision.
Pour l'euro-député Vert, "la priorité de l'élite politique suisse hostile à cette votation doit être de remobiliser la population en vue d'un nouveau référendum (...). Pour revoter et effacer cette tache".

Autre moyen de pression pour le co-président des Verts au Parlement européen, l'Union européenne "ne peut pas continuer les relations bilatérales (avec la Suisse) comme si de rien n'était": "il faudra poser la question".
---------------------
Un aperçu de la notion de "démocratie" pour la pastèque Cohn-Bendit (vert dehors et rouge dedans).
Le "peuple" ne serait autorisé à faire entendre sa voix que s'il est du même avis que les élites auto-proclamées.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 16:24 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
http://infrarouge.tsr.ch/ir/1670-interd ... euse-peril

Vous retrouvez dans ce "débat" le pauvre Sami Aldeeb (qui a des arguments de fou furieux complètement dépassé par le monde réel (il propose de reparler des minarets dans un siècle...)) + une intervention très courte de Fourest, dans le bon sens et étonnnée de cette initiative, mais qui ne peut s'empêcher de citer Tariq Ramadan qui à ce sujet a la même opinion qu'elle... :mrgreen: et quelques autres, dont Me Bertossa, qui met rapidement les points sur les i :discrimination et stigmatisation. M'enfin boarf, les débats TV ca laisse toujours sur sa faim.

Actuellement en Suisse, tous les partis (excepté UDC et autres d'extrême-droite) et les autorités, + une bonne partie du peuple, se mettent les piles pour tenter de contrer légalement ce référendum honteux. Et déjà ailleurs, les représailles commencent contre "la Suisse"... qui est devenue le nouveau symbole de l'intégrisme religieux. Bravo à l'UDC, il a vraiment mis le feu aux poudres !

ps : à noter les 2 interventions de Mireille Vallette (*), journaleuse féministe (vaginiste en fait, car elle est au féminisme ce qu'un bonnet d'âne est à la haute-couture) qui déguise sa musulmanophobie sous un prélude de "je suis contre cette initiative". Elle est la typique citoyenne qui a fait mentir les sondages préalables à ce référendum : elle a dû dire "Contre" lors du sondage d'opinions, et répondu "Pour" lors du référendum. Ce qui a donné des sondages à 37 % POUR, et ensuite un référendum à 57 % POUR...

(*) Non Mireille (je te tutoie, normal) tu n'es pas islamophobe. M'en fous de ça. Tu es avant tout une débatteuse par le bas, une amalgameuse professionnelle, une courtisane du discours le moins fin, le plus intellectuellement sous-développé, au style si journalistiquement stéréotypé que te lire ou t'écouter donne des céphalées. C'est tout ce que j'ai à te reprocher.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 19:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Dust a écrit:
Un aperçu de la notion de "démocratie" pour la pastèque Cohn-Bendit (vert dehors et rouge dedans).
Le "peuple" ne serait autorisé à faire entendre sa voix que s'il est du même avis que les élites auto-proclamées.

:mrgreen: Oui, mais bon. Moi je suis rouge et vert dedans comme dehors. Rouge-vert en quelque sorte. Dieu aime la biodiversité, donc il m'aime aussi.

Le résultat d'un référendum populaire n'est pas seulement un peuple qui exprime sa voix, mais aussi une décision populaire qui entre de facto dans la constitution et la loi helvétique. Le résultat d'un référendum n'est ni une caution éthique ni civique, ni nécessairement une décision/résultat qui n'enfreint pas les droits de l'Homme ou autres...
Cohn-Bendit a toujours été un peu démagogue dans son genre, mais une décision populaire qui enfreint les règles démocratiques (toute discrimination les enfreint) peut ou devrait pouvoir être invalidée, ou alors il reste la désobéissance civile. Sinon, ça signifie que le résultat d'un référendum légitime ou peut légitimer le fascisme et l'oppression, sans aucun droit à s'y opposer ?

C'est ce genre de politique que défend mordicus Sami Aldeeb, en traitant de fous ces gens qui s'indignent contre ce résultat. Il aurait en fait fallu s'indigner et s'opposer au fait même qu'une démocratie puisse proposer de soumettre au référendum des lois discriminatoires et/ou fascistes. Car il s'agit de ça. Mais ce n'est pas moi qui ai inventé ce monde... ni cette confédération helvétique.

Sérieux, prenons un autre exemple : imaginons que le peuple fasse entendre sa voix par une loi eugéniste ou pourquoi pas rétablissant le servage ou l'esclavage. Les non nationaux, intra ou extra-territoriaux, "élites" y compris, n'auraient-ils que le droit de se la fermer et aucun droit de chercher des moyens de pression contre la décision légitime de cette nation ? L'oppression serait-elle légitimée par le vote et le référendum populaire ?

Tiens ! Ca m'intéresse vachement moins d'être démocrate dans ce cas-là. Y a pas à dire. Je voudrais bien que ces démocrates-là, ceux dont le vote est le seul paramètre d'une démocratie, m'expliquent que cette notion d'Etat souverain et/ou peuple souverain, est la panacée... et se justifie d'elle-même. Car ça craint vraiment. Si une "démocratie" n'a aucun recours pour contre une loi quelle qu'elle soit, même anti-démocratique, par le simple fait qu'elle a été la suite d'un référendum populaire... dans ce cas, la Suisse a quelques comptes à rendre avec la notion élargie de démocratie - la mienne - qui ne peut en aucun cas s'opposer à la notion d'égalité.

Bien entendu, les sophistes peuvent ici répondre que cette interdiction de minarets l'est pour tout le monde. Bé, l'interdiction de [droit de] vote aux femmes aussi.... elle était pour tout le monde.

ps : si j'extrapole trop sur ta courte intervention, tu me le dis y a pas de bobo. La prochaine fois, exprime-toi un plus.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 22:08 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Jan 2005, 16:46
Messages: 67
Localisation: ici
"" Cohn-Bendit a toujours été un peu démagogue dans son genre, mais une décision populaire qui enfreint les règles démocratiques (toute discrimination les enfreint) peut ou devrait pouvoir être invalidée, ou alors il reste la désobéissance civile. ""

Cohn-Bendit a toujours été TRES démagogue dans son genre.
Mais comment qualifier "d'atteinte à la démocratie" une expression populaire obtenue par le principe démocratique ?
Ou alors il y a une "bonne" et une "mauvaise" démocratie... selon ce qu'en pense la fraction de la dite population mise en minorité (à laquelle il ne reste plus que... la désobéissance civile pour se faire entendre).



""" Sinon, ça signifie que le résultat d'un référendum légitime ou peut légitimer le fascisme et l'oppression, sans aucun droit à s'y opposer ? """
C'est ce qui arrive à chaque fois... du point de vue de la minorité dont je parlais...
Les gens ne sont "démocrates" que lorsque la démocratie leur donne "raison"; et avec quelle facilité ils se déclarent "opprimés" quand leurs idées ne sont pas celle de la majorité.
Cela dit, comme disait Coluche : "ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à le penser qu'ils ont forcément raison".
Mais le principe démocratique permet au moins d'opprimer... "légalement".



"" dans ce cas, la Suisse a quelques comptes à rendre avec la notion élargie de démocratie - la mienne - qui ne peut en aucun cas s'opposer à la notion d'égalité. ""

Alors, où placer "l'égalité" dans la liberté d'expression ?...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Déc 2009, 23:20 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Le sujet du fil n'est pas cet enflé de Cohn-Bendit, mais pas grave. Ouvre un nouveau fil si ton sujet est ce bonhomme.
____________

Commençons par le chef-d'oeuvre, ton bouquet final :
Dust a écrit:
Mais le principe démocratique permet au moins d'opprimer... "légalement".

Ouais, c'est cool. Tu peux te féliciter de m'avoir épaté, mec. Inutile de me faire remarquer les guillemets par la suite, je les ai vus. Guillemets ou pas, j'ai rarement lu proposition plus imbécile, stupide et cynique. Rarement lu une défense aussi merdique du principe démocratique...
<< Légal >> signifie conforme à la loi. Rien d'autre. Or une loi décrétée par un tyran, par un sénat de fascistes, un sénat de gentils cons, un peuple de bons bougres ou de pauvres types, c'est une loi elle aussi. Ce qui y est conforme, est donc légal.
:evil: Non mais, sérieux. Tu devrais faire un speech sur ce que tu entends par "légalité", car le ghetto de Varsovie lui aussi était légal... Le IIIe reich élu démocratiquement. L'obligation du port d'étoile jaune pour les juifs, tout aussi légal en Allemagne nazie. L'exécution d'homosexuels en Iran, tout aussi légale dans ce pays qui est lui aussi, techniquement, une démocratie.

Tu tiens ici un discours d'intégriste de la démocratie, mais d émocratie avec avec "d" hyper-minuscule mon gars. Une démocratie qui discrimine partie de sa population, ce n'est qu'une carcasse de porridge démocratique. Cela n'a rien d'un État de Droits digne de ce nom. L'Allemagne nazie était aussi une démocratie telle que tu l'entends. Je ne me reconnais pas dans cette forme de démocratie soustraite de tout autre paramètre. La démocratie ne se réduit pas au seul vote. Cette notion véhicule pour moi quelques valeurs et paramètres, et ne vaut pas grand-chose sans eux. Guère plus qu'un concept métaphysique.

Je t'ai sorti deux exemples plus haut, auxquels tu n'as pas daigné répondre. C'est par des exemples choc qu'on pige mieux à quoi servent les conventions, ratifications, et déclarations de DROITS de l'Homme ou autres, internationaux. Lesquels les Démocraties, pour la plupart, ont ratifiés. Les exemples choc, on y revient toujours car ils servent à ça :

Si un vote populaire rétablit un jour esclavage, droit de cuissage, de vie et de mort sur ses employés domestiques, l'étoile jaune sur les juifs ou la ségrégation raciale (ou ce qui te chante ! remplace donc par l'exemple qui te parle le plus... !), tiendras-tu encore ce même discours-ci : << Mais comment qualifier "d'atteinte à la démocratie" une expression populaire obtenue par le principe démocratique ? Ou alors il y a une "bonne" et une "mauvaise" démocratie... selon ce qu'en pense la fraction de la dite population mise en minorité (à laquelle il ne reste plus que... la désobéissance >> ?

Tu te plierais à la décision de la majorité ? Oui ? Non ?
Oui ? :beer: Ben mon colon, on peut dire que tu assumes jusqu'au bout ton rang de grand démocrate bien soumis à toute décision populaire. Compliments.

Mais quelle crédibilité as-tu à ce moment-là à t'offusquer de la lapidation de fillettes de 13 ans, dans un État souverain autre que le tien ?'!! Explique donc, ça intéresse bibi...

Il ne s'agit pas ici de qualifier ces précédents exemples d' "atteinte à la démocratie" ; mais de qualifier ces nlles lois sus-citées en exemple, issues elles aussi de référendum, décidées par le peuple, comme il se doit : lois enfreignant le minimum syndical pour pouvoir nous considérer autrement que pire que des porcs, pire que de vrais barbares, ainsi que de qualifier comme il se doit ce qui est en infraction avec toutes les idées égalitaristes, universalistes et toutes les avancées du DROIT universel de ces 2 derniers siècles, voire plus.
Tu captes la différence entre légitimité par le vote et caution de lois iniques ?

Dust a écrit:
C'est ce qui arrive à chaque fois... du point de vue de la minorité dont je parlais... Les gens ne sont "démocrates" que lorsque la démocratie leur donne "raison"; et avec quelle facilité ils se déclarent "opprimés" quand leurs idées ne sont pas celle de la majorité.

Si un jour je suis dans la minorité des gens qui défendent encore le droit de votre pour tous, l'interdiction de l'esclavage et le droit à la vie des handicapés, dans un pays qui à la majorité aura aboli ces droits et rétabli l'esclavage, je serai ravi d'être considéré anti-démocrate par Dust, et de faire encore partie de cette minorité.

Je ne vois donc pas du tout les choses à ta manière. Tu t'exprimes en mettant le résultat du vote comme l'entité suprême, alors que pour moi ce qui est suprême est par exemple le DROIT et une Justice égalitaires, une Justice et un droit donc, égaux pour tous. Notamment les droits fondamentaux de l'Homme, qui abolissent certaines pratiques.. Il n'y a donc pas QUE vote dans ma conception de la civilisation, mais d'autres paramètres. Et je ne suis pas le seul.
Ta démocratie n'est que l'expression réductrice de ta compréhension de la CIVILISATION, réduite et légitimée par un peuple qui prend son destin en mains, c à dire par le seul vote. Par un vote qui pour toi légitime toute décision. Pour toi, ce vote légitime potentiellement et d'office toute action, toute décision, toute loi, toute interdiction. La Suisse ne fonctionne pas ainsi, et heureusement, malgré ce dernier résultat d'initiative populaire. Qui par ailleurs n'est pas non plus du même ordre que ceux cités plus haut.
Ta réflexion est en plein dans ce que je décris plus haut : une notion de la démocratie restreinte au seul vote, simplette et infantile, qui va droit dans le mur. Celui de toute possible discrimination, de toute inégalité potentielle, de tout retour possible à l'age de la barbarie, légitimés si majorité à un référendum il y a. C à dire que tout est théoriquement légitime, si le peuple le décide à la majorité.

:evil: Désolé mon gars, mais non. Je suis rouge-vert comme tu le sais, et c'est un rouge-vert qui te donne des leçons de société civique, citoyenne, de progrès et justice sociale : ta conception de la légitimité démocratique de n'importe quoi, je n'en veux pas. C'est un poison. La Démocratie avec majuscule, ne peut pas aller sans les autres condiments qui existent déjà.
Si les lois votées au référendum populaire - comme en Suisse - ou ailleurs par d'autres différents procédés, sont inégalitaires, discriminatoires, portant atteinte aux droits de de l'homme les plus élémentaires et fondamentaux, il ne s'agit de rien d'autre que d'atteinte aux droits de l'Homme, au droit et aux libertés fondamentales des citoyens. Il s'agit de lois, interdits ou obligations iniques, à laquelle le DROIT doit pouvoir s'opposer.

Et justement, des cours suprêmes ont été inventées pour ça, elles sont récentes. Des Cours et des Chartes, des Conventions, des Déclarations Universelles, etc. Je me répète en paraphrasant : Si la démocratie légitime ces lois, obligations ou interdictions en conflit avec ce qui est suprême, dont certaines déclarations ratifiées par tous les États, alors merde à la démocratie l'ami.

Le résultat de ce référendum populaire, justement, fait force de loi en théorie - à moins qu'il ne s'oppose aux droits fondamentaux de la constitution. Les juristes et le gouvernement helvétique sont justement en train de bosser là-dessus en ce moment, afin de proposer la meilleure démarche démontrant l'inapplication [légale] de pareil référendum. J'espère qu'ils le trouveront.

Dust a écrit:
Alors, où placer "l'égalité" dans la liberté d'expression ?...

Mon pauvre Dust, comme te le dire aimablement sans que tu te fâches... voyons voir.
Si jusqu'ici, à ce point de la discussion, tu n'as pas encore saisi que la votation au référendum suite à une initiative populaire, n'est pas seulement une forme d'expression du peuple Suisse, mais aussi et techniquement une décision ; qui théoriquement fait office de loi et donc d'ores-et-déjà d'interdiction... Comment te dire alors à quel point tu es à côté de tes pompes ?
Aucun citoyen n'est théoriquement empêché de s'exprimer en Suisse. Pas plus Cohn-Bendit que toi ni moi-même, ni avant ni après le résultat de cette votation. Le débat ne porte pas ici sur la "liberté d'expression" mon vieux. :mrgreen:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Déc 2009, 11:15 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Jan 2005, 16:46
Messages: 67
Localisation: ici
Ben non; suis pas fâché.

Je suis d'un cynisme absolu; t'as tout compris.
La démocratie est devenue une merde que chacun peut prendre en otage au nom de ses propres principes perso, avec l'aide des principes même de... la démocratie.
ça a très bien fonctionné tant que seule une "élite" avait compris cela.
(Et le reste de l'espèce ne pensait même pas que ça pouvait exister, cette déviance, tellement ils y croyaient à la démocratie).

Mais la masse des êtres humains qui n'ont plus que cette option puisqu'ils ont enfin compris que c'est la seule qui fonctionne (elle a tellement fonctionné à leurs dépends), devient trop importante et trop disparate (ben oui, chacun a SA démocratie...) pour que le principe lui-même y survive.



""" Si les lois votées au référendum populaire - comme en Suisse - ou ailleurs par d'autres différents procédés, sont inégalitaires, discriminatoires, portant atteinte aux droits de de l'homme les plus élémentaires et fondamentaux, il ne s'agit de rien d'autre que d'atteinte aux droits de l'Homme, au droit et aux libertés fondamentales des citoyens. Il s'agit de lois, interdits ou obligations iniques, à laquelle le DROIT doit pouvoir s'opposer. """

Quand on a plus que des droits à opposer à des droits, on ne peut plus opposer entre eux que les critères qui en font de ces droits... des droits.

On pourrait penser qu'il suffirait de parler de "devoirs"...
Mais là encore, l'homme a fait très fort : il a fait édicter ces "devoirs" par un "dieu" pour les rendre aussi néfastes que des "droits".


""" Ouais, c'est cool. Tu peux te féliciter de m'avoir épaté, mec. Inutile de me faire remarquer les guillemets par la suite, je les ai vus. Guillemets ou pas, j'ai rarement lu proposition plus imbécile, stupide et cynique. Rarement lu une défense aussi merdique du principe démocratique... """

T'as raison; c'est parce que ce qu'est devenu ce principe ne mérite pas d'être défendu.
Et ce que tu as cru lire comme une "défense" n'est rien d'autre qu'un écoeurant, révoltant et cynique constat de ce qu'est l'humain pour ses semblables (un prédateur) et pour lui-même (un "dieu"), même pas assez intelligent pour se servir de son intelligence pour se sauver lui-même.



""" Mon pauvre Dust, comme te le dire aimablement sans que tu te fâches... voyons voir.
Si jusqu'ici, à ce point de la discussion, tu n'as pas encore saisi que la votation au référendum suite à une initiative populaire, n'est pas seulement une forme d'expression du peuple Suisse, mais aussi et techniquement une décision ; qui théoriquement fait office de loi et donc d'ores-et-déjà d'interdiction... Comment te dire alors à quel point tu es à côté de tes pompes ?
Aucun citoyen n'est théoriquement empêché de s'exprimer en Suisse. Pas plus Cohn-Bendit que toi ni moi-même, ni avant ni après le résultat de cette votation. Le débat ne porte pas ici sur la "liberté d'expression" mon vieux
. """

???


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 04 Déc 2009, 02:10 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 09:20
Messages: 279
Dust a écrit:
Je suis d'un cynisme absolu; t'as tout compris. La démocratie est devenue une merde que chacun peut prendre en otage au nom de ses propres principes perso, avec l'aide des principes même de... la démocratie. ça a très bien fonctionné tant que seule une "élite" avait compris cela. (Et le reste de l'espèce ne pensait même pas que ça pouvait exister, cette déviance, tellement ils y croyaient à la démocratie).

Non, pas vraiment. Je t'avoue que je n'ai pas compris grand-chose à tes propositions. Tu utilises beaucoup le terme "compris" mais moi je capte que pouic à ces phrases vaporeuses, bafouillées dans tous les sens. Quand je trouverai un interprète de charabia mental, je le téléchargerai dans mon PC, promis.

Cette bizarre sensation que mon interlocuteur est un joint n'est pas très agréable.
Tiens, voici une bonne vidéo sur la démocratie : http://www.youtube.com/watch?v=6ZUod9w0tLY
A+

_________________
"« Et bien oui, nous sommes des sociobiologistes. C’est un titre d’honneur. Nous sommes ceux qui rajeuniront les sciences. Les sciences actuelles sont près de leur fin. Notre tâche est de les saccager. » "
(Citation effrayante de H. Rauschning


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Déc 2009, 12:37 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Jan 2005, 16:46
Messages: 67
Localisation: ici
Un peu facile, ta... "technique"...
Tant pis.
@+


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Déc 2009, 20:27 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
http://www.letemps.ch/Page/Uuid/27863d9 ... Strasbourg

Interdiction des minarets, un avocat genevois décide de recourir à Strasbourg
Isolda Agazzi

L’avocat Antoine Boesch, qui se dit soutenu par des clients venant de tous horizons et confessions, a décidé de saisir la Cour européenne des droits de l’homme

L’initiative anti-minarets, acceptée par le peuple suisse, signifie que la Constitution fédérale va comporter un nouvel article 72, alinéa 3, à la teneur suivante: «La construction de minarets est interdite.» Et ce alors même qu’elle garantit la liberté religieuse.

«Je suis personnellement déçu et attristé par ce résultat, déclare Antoine Boesch, avocat au Barreau de Genève et membre de la célèbre étude Poncet Turrettini Amaudruz Neyroud et Associés. Il a rudement écorné l’image de mon pays, la Suisse: un Etat et une société dont les traditions libérales de consensus et pragmatisme avaient aidé à maintenir la cohérence et l’identité collective de plusieurs communautés linguistiques et religieuses. Et à éviter les écueils du communautarisme et de l’intolérance que l’on voit progresser ailleurs.»

Mais que faire dans un système de démocratie directe qui ne prévoit pas de contrôle de constitutionnalité des lois fédérales et, a fortiori, des nouveaux articles constitutionnels?

«Je pense que l’interdiction des minarets est contraire à la Con­vention européenne des droits de l’homme (CEDH) et qu’il vaut la peine de recourir auprès de la Cour de Strasbourg», explique Me Boesch, qui n’en est pas à son premier recours.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Déc 2009, 20:41 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
http://www.ism-france.org/news/article. ... t=Sionisme

Israël cherche à interdire l’appel à la prière à la Mosquée al-Aqsa parce que ça dérange les colons
Par Middle East Monitor

Source de l'article en arabe : Al Quds Al Arabi

La Knesset israélienne est en train d'examiner un projet de loi qui interdira l’appel à la prière de l’aube à la Mosquée Al-Aqsa pour ne pas déranger les colons dans la ville sainte. Les médias israéliens ont rapporté jeudi que le projet de loi actuellement à l’étude par le parlement touchera d’autres villes à la population dense.

Selon les médias israéliens, le projet de loi a été proposé à la Knesset par Aryeh Bibby, membre du parti Kadima, qui dit avoir reçu des demandes écrites et orales qui expriment la colère de millions de juifs contre les appels à la prière aux premières heures du jour, tant à Jérusalem que dans d’autres villes occupées.

Bibby aurait dit que si les Musulmans voulaient entendre l’appel à la prière, ils devaient trouver un moyen qui ne dérange pas les autres.

« Cette question est un problème mondial dans tous les pays où les Musulmans vivent avec des gens appartenant à d’autres groupes religieux, » a dit Bibby. « L’interdiction de construire des minarets en Suisse est la preuve que les gens commencent à s'occuper de ce problème, » affirme Bibby.

Alors que la Knesset discute de l’interdiction des appels à la prière à Jérusalem, des groupes juifs ont demandé la fermeture de la mosquée al-Aqsa tant que le soldat capturé Gilad Shalit ne serait pas libéré.

La Fondation Aqsa pour la Dotation et l’Héritage a révélé une information sur un document publié par des groupes extrémistes juifs intitulé : « Fermer le Mont du Temple aux Arabes jusqu’à la libération de Gilat Shalit… Pas de mosquée sans Gilad. »

Les groupes invitent la communauté juive à signer la pétition, qui demande à la police de fermer la Mosquée Al-Aqsa aux Musulmans jusqu’à la libération de Shalit.

La pétition dit : « Nous soussignés exigeons que la police israélienne ferme le Mont du Temple – la Mosquée Al-Aqsa – aux Musulmans, jusqu’à la libération de Gilad Shalit, sans conditions préalables ; les Arabes auront peur de perdre Al-Aqsa, et les Musulmans feront pression sur le Hamas dans le monde entier pour la libération de Gilad ! Nous avons là une carte à jouer, car les Arabes n’abandonneront pas Al-Aqsa. »

Shalit a été capturé par la Résistance palestinienne en juin 2006, lors d’une opération menée par les Brigades Izz el-Deen al-Qassam, avec les Comités de la Résistance Palestinienne et l’Armée de l’Islam. L’opération portait le nom de code « illusion perdue » et a eu lieu près du passage Karem Abu Salim.

En échange de Shalit, le Hamas demande la libération de tous les prisonniers condamnés à de longues peines d’emprisonnement, ainsi que les femmes et les enfants emprisonnés, et les prisonniers palestiniens dans les territoires occupés en 1948.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Déc 2009, 21:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Dust a écrit:
Un peu facile, ta... "technique"...
Tant pis.
@+

Ma technique ?
Ma technique c'est de consacrer bien trop de temps en rédaction dans un forum ludique, de répondre bien trop gentiment à d'aimables bâfreurs qui comme toi répondent à peu près n'importe quoi en vitesse. Pourtant, je suis un intervenant qui se donne parfois un peu de peine pour articuler ses réflexions et les coucher sur papier un peu clairement, en justifiant mes idées par le minimum syndical d'explications. Parfois même en ajoutant des redondances et des reformulations afin de bien me faire capter. C'est ça ma technique.
En effet, ma technique n'est pas la bonne car ce que méritent ces bâfreurs est d'aller se faire mettre bien profond toute de suite. Ils manquent même de respect envers l'interlocuteur, c'est ton cas.

Une dernière fois, je veux bien répondre à tes bafouilles précédentes, même si je doute que tu captes toi-même de quoi tu causes ici. Tu mélanges tout mon pauvre, tout.
Je reviens à ton avant-dernier post, si on peut appeler ça un post. Tu y parles des "principes de la démocratie" qui seraient devenus une merde, etc. etc. (dieu sait ce que tu as voulu expliquer par là...) ?

:evil: M'enfin mon grand, la démocratie est un mot qui actuellement a plusieurs sens selon qu'il se réfère à une "nation" ou à un "système d'élection". Techniquement, c'est avant tout le second sens : un système doublement millénaire pour élire X personne ou prendre X décision. Par le vote entre différents objets, et à la majorité. Point. Une Démocratie digne de ce nom, avec D majuscule pourquoi pas, c'est toute de même différent et bien plus que cela. Grâce aux limitations et moyens que l'on se donne pour tenter d'empêcher le pire dans la gestion et organisation de la société.
C'est justement pour ça, avec cette compréhension réduite de démocratie, avec d minuscule, qu'on peut élire démocratiquement le plus grand navet du siècle comme Miss monde, comme des lois sociales, barbares, des représentants syndicaux, des PDG ou la fille la plus moche d'internet. Le résultat d'un vote n'indique qu'une chose: l'objet qui a été choisi par la majorité. Point.
C'est pourquoi ériger la démocratie [réduite techniquement au vote] au rang de principe politique qui légitimerait toute chose, lui donnerait une sacralisation, - comme tu sembles le faire - est une imbécillité sans nom. On peut élire le meilleur comme le pire par le vote ! On peut passer au vote n'importe quoi, ce que la démocratie stricto sensu ne peut empêcher.
Mais heureusement, les sociétés modernes actuelles ont inventé divers procédés précédant et consécutifs au résultat d'un vote, prévues pour se préserver du pire, p.e. du retour populiste - et endémique à l'humanité -, à certaines formes de barbarie légale. Avec succès mitigé, et entre autres par des droits communs par ex., une constitution, des organisations, etc. Mais certainement pas "par la démocratie", car ce système ne peut pas le faire, c'est hors de son champ d'application. Il n'est que système technique de décision par le vote (par un peuple ou un groupe de gens), auquel on a par la suite ajouté des valeurs, lui donnant caution politique. Une sorte de D majuscule..

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Déc 2009, 23:01 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 29 Jan 2005, 16:46
Messages: 67
Localisation: ici
T'as raison...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2009, 00:00 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Hello Dust !

C'est pas que je veuille abonder dans le sens de Archie Cash, mais quand même le mec prend la peine de poser un peu sa pensée sur ces pages HTML. Répondre "t'as raison" c'est d'une nullité sans fond. Sur internet, il y a deux manière d'aborder un forum. La manière Dust, et la manière rationalisme.org ! La manière abruti et la manière élégante. Tu noteras, si tu es un habitué de ce genre d'échange que peu prennent la peine de formaliser avec autant de mots et de travail des réponses à des interpellations vagues et à l'emporte pièce.

Alors bouge ton cul un peu monsieur le quidam, parce que c'est pas tous les jours Noël et ici c'est le ToysRus du net. N'importe quel gamin peut venir avec ses demandes afin de recevoir le cadeau de sa vie. Une écoute attentive, suivi d'une réponse personnalisée, toujours selon des critères de hautes performances et facilement assimilables.

C'est une forme d'Univers parallèle, où les perles sont sincèrement offertes en pâture aux cochons, car il est écrit que "demande et il te sera donné" !

Tout cela pour dire, que tu es un vraie couille molle dust, que tu n'aimes pas sentir ta propre merde, et qui aimerait cela ?

La démocratie comme entendu dans cette affaire des minarets, n'est qu'un outil sans légitimité, si elle n'est pas entourée par des contrepoids plus fondamentaux permettant d'orienter son action dans un sens contributif et participatif à l'élaboration d'une action humaniste et positive ouvrant sur une perception apaisée et constructive des rapports humains nonobstant une tendance lourde à l'approche conflictuelle des rencontres physiques dans la réalité contingente des ensembles organisés.

Enjoy your trip mec


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 06 Déc 2009, 00:41 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Putain de dernier paragraphe. Joli ! Et en apnée svp ! :beer:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Juin 2010, 10:47 
Avatar de l’utilisateur
personnellement je n,ai rien contre ces construction ,toutes dénaturent le paysage ,mais elles sont tellements belles et surtout tant qu,elles ne servent pas a monter les hommes les uns contre les autres a coup de baratins religieux pour les faire s,entre-tuer,sinon il faut foutre tout cela parterre et y faire des logements pour les sans habrits.


Haut
  
 
MessagePosté: 15 Juin 2010, 18:50 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Dis donc sagitaire, t'es con à bouffer du foin ou t'es con à bouffer de la paille ? T'as pas un peu fini de poser des petites crottes toutes sèches un peu partout dans ce forum ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 17 Juin 2010, 19:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7088
Il est con à bouffer des t.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 60 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com