Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 21 Juin 2019, 02:00

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 123 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 21 Mai 2005, 21:35 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Salut à tous,
je suis nouveau : au fait c'est le bon forum ou bien faut aller vers l'ancien ?

L'Europe fut chrétienne jusqu'à récement (religion d'état).
L'Islam fut un ennemi. Alors les savants musulmans furent étudiés mais sous des noms "européanisés" (quel mot ridicule). Et beaucoup de découvertes furent faussement attribuées. :shock:

N'est-il pas temps d'étudier ce que les savants musulmans ont apporté et comment ils ont développé les connaissances ? :?:

D'ailleurs peu de personnes savent grand chose à propos des savants musulmans. C'est dire le vide qui a été crée ! :!:

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Mai 2005, 21:54 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Diskuto

Oui, c'est le bon forum!

Pourrais-tu développer ta pensée?

Des savants méconnus issus de l'islam qui auraient découvert des tas de choses??


Passionnant, je suis toute ouïe.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Mai 2005, 09:55 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 14 Mai 2005, 22:30
Messages: 93
diskuto a écrit:
D'ailleurs peu de personnes savent grand chose à propos des savants musulmans. C'est dire le vide qui a été crée ! :!:
Les savant non-musulman ne sont pas très connus non plus.

De manière générale, l'histoire des science est très peu connue.
Seul certains scientifiques célèbres (Bohr, Einstein...) et pas trop vieux sont connu.
Certes, on peut avoir entendu parler d'Euclide, Pythagore et Thalès, mais ça ne va raremant plus loin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 12:36 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Si on lit des bouquins sur les sciences, ou la Philo on trouvera Descartes, Platon, Einstein, etc. Anciens ou récents, ils y sont.

Mais on trouvera peu ou pas de musulmans. C'est ça ce qui est anormal.

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 12:58 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 14 Mai 2005, 22:30
Messages: 93
C'est en partie exact, les musulman sont sous représenté. Mais a mon avis, c'est plus que les chrétiens, ou les philosphes que l'on a ultérieurement "rendu compatible" avec le christianisme (Platon, Aristote), sont sur représentés.
Par exemple, Lucrèce, Démocrite, Cicéron sont rarement mentionnés en philo et parfois même "mis à part".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 16:34 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4036
Salut,

Je trouve l'assertion de diskuto un peu débile telle qu'elle est formulée. En quoi faudrait il réintégrer une pensée au pretexte qu'elle serait de culture musulmane ? Pourquoi se situer en fonction de cette spécificité religieuse hein ? Y a un côté politiquement correcte qui me chatouille la glotte à vouloir filer des bons points en fonction d'une appartenance communautaire ! Il n'y a qu'une catégorie de "savants", celle qui cherche à améliorer les connaissances objectives.

Ce n'est pas la confession réputée de tel ou tel qui présente un quelconque intérêt, mais bien l'apport théorique de sa pensée au vaste mouvement des sciences ou de la philosophie. Et selon moi c'est seulement sous cet aspect que l'on peut, ou l'on doit, concevoir et complèter leurs histoires.

Certes, la pesanteur judéo-chrétienne a certainement joué dans l'opacité des sources, mais tenter de ramener la clarté en s'appuyant sur un motif de parité religieuse me paraît complètement à côté de la plaque. C'est réhabiliter bêtement, en arrière plan, un système dogmatique (islam) aussi con que celui de la chrétienté et sans aucun rapport avec le sujet en question. Ces deux systèmes sont également disqualifiés tant sur le plan des sciences que sur celui de la philosophie.

Mais peut-être que je t'ai mal lu diskuto ? ...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 19:15 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Jean Foutre Premier : Toi meme débile d'abord.
oui tu as mal lu et meme pire.

Le point commun de ces savants c'est qu'ils étaient musulmans, et c'est la raison pour laquelle ils ne sont pas représentés dans les livres européens.
C'est une évidence que tu n'as pas l'air de comprendre.

Ce que je rejette justement c'est la catégorisation : on devrait parler de tous les savants, peu importe leurs croyances. Ceci n'est pas respecté en France ou en Europe.

Voilà. J'espère que tu saisi mieux ma pensée au lieu de partir dans des théories hors-sujet et un peu pompeuses...

J'aimerais donc savoir comment réintégrer ces savants (et d'autres) dans notre culture. Et pourquoi dans une France laique, les savants ou philosophes "chrétiens" sont encore constament mis en avant...

Ensuite citez moi des savants musulmans et dites moi ce qu'ils ont apporté. Car j'ai pu lire dans certains sites que l'Islam n'a rien apporté ? Cela vient justement d'une parfaite méconnaissances de l'histoire.

Je vais meme vous faciliter la tache !!

Qui connait ces hommes :

Al Khwarizmi
Ibn Qurra
Al Karkhi
Al Tusi
Al Kashi
Ibn Al Baytar
Al Qasim
Al Kindi
Al Farabi
Ibn Sina
Al Ghazali
Ibn Rushd
Ibn Khaldoun
Jabir
Al Razi
Ibn Al Haitham
Al Jazari

Qui est volontaire pour rechercher et faire un résumé de 2-3 lignes sur les apports de chacun ? (utilisez google)
Vous allez etre très très étonnés ! Encore plus que ça !

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 19:48 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 14 Mai 2005, 22:30
Messages: 93
diskuto a écrit:
Ensuite citez moi des savants musulmans et dites moi ce qu'ils ont apporté. Car j'ai pu lire dans certains sites que l'Islam n'a rien apporté ? Cela vient justement d'une parfaite méconnaissances de l'histoire.
Il m'apparait fallacieux d'attribuer à l'islam les résultats de savants musulmans. Ils seraient nés chrétiens ou boudhistes, je ne pense pas qu'ils auraient été moins performant.
On ne peut pas attribuer au seul islam toutes les actions des musulmans. Surtout quand ces actions sont en dehors du domaine religieux.
certains des savants musulmans les plus connu n'étaient pas non plus de fervents pratiquants.

Al Kashi : http://publimath.irem.univ-mrs.fr/glossaire/AL014.htm
On en parle peu, car ces travaux ne sont plus "à l'ordre du jour".
Les résultats intéressants ont été mieux compris, mieux assimilés.

Le théorème d'Al Kashi par exemple est peu utilisé, puisqu'il se résume à un produit scalaire et à la relations de Chasle.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 19:56 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4036
Pourquoi je suis gentil moi ? Qu'est ce que j'en récolte ? Je traîte une assertion de débile et en retour je suis traîté de débile...

Bon petit malin de diskuto, où je suis hors-sujet dans mon commentaire ? Qu'est ce que j'en ai à foutre que ces penseurs soient musulmans pauvre con, et non leur point commun, comme tu persistes encore à l'écrire n'est pas d'être musulman mais bien d'être "savant" (encore que certains dans ta liste ne casseraient pas deux pattes à un canard mon pauvre...).

Et je lis aussi que tu sembles te situer sur le même plan que moi en refusant la catégorisation en fonction de l'appartenance religieuse. Je n'ai fais que préciser une notion qui me semblait pertinente eu égard à la faiblesse de tes propos initiaux. Précision d'autant plus nécessaire que tu continues à qualifier les savants en fonction de leur appartenance communautaire et que cela m'agace. Et non, mille fois non, débile profond, l'islam n'a rien apporté au savoir scientifique !

De plus tu fais un procès à la culture européenne d'une manière tellement vaste que ton propos mérite d'être un peu développé ne penses tu pas ? Et puis quand tu dis que tu aimerais "réintégrer" ces savants (et d'autres) dans notre culture, c'est quoi cette culture dont tu parles ?

Et je persiste, je ne comprend pas ta phrase sur ces fameux savants ou philosophes "chrétiens" qui seraient constamment mis en avant en France ? Par qui ? De quoi tu parles coco ? A qui crois-tu parler ici ? Et depuis quand Platon ou einstein seraient des penseurs chrétiens triple buse ?

Putain si, je suis complétement hors-sujet, je n'avais pas lu le thème de ton topic ! Oh putain, reconnaître l'"apport de l'islam", ben dis donc, t'es pas la moitiè d'un crétin toi diskuto ! En plus t'es une vraie banane, tu te contredis tout seul avec ton dernier post et l'intitulé de ton topic ... Merde t'es qu'un âne ! L'apport de l'islam est au niveau de l'apport du christianisme, c'est à dire néantissimal !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 20:13 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Bon je vais etre clair.
Il faut réhabiliter TOUS les savants, quelque soit leur religion. Je m'occupe des musulmans, car c'est ceux que je connais le mieux. A vous de faire de meme si vous etes si malins !

Corbeau Prolixe :
Je n'attribue pas à l'Islam les résultats de savants musulmans, mais leur point commun c'était l'Islam et la langue arabe, nuance !
Sur Al Kashi : dit moi ce qu'il a été le premier à découvrir au lieu de le disqualifier si vite. Ce qui est important ce n'est pas de savoir si il est encore utilisé, mais ce qu'il a découvert ! Alors il faudrait disqualifier la plupart des savants du passé car ils sont dépassés ? Pourquoi en parle-t'on encore ? Car ils furent une étape importante dans la connaissance humaine. Ainsi les savants musulmans qui ont développé les connaissances grecques, babylonienne et indiennes en font parti, et leur role n'est jamais mis en avant.

Jean Foutre Premier : tu n'es en rien gentil...
Lesquels dans la liste sont nuls ?
Je parle de la culture qu'on a, l'éducation scolaire en fait parti.
Non je ne me contradie pas au contraire, c'est toi qui n'a pas compris ma pensée. Mis à part les philosphes grecs et Einstein, la plupart des philosophes ou scientifiques étudiés dans nos écoles sont chrétiens. Et les savants musulmans n'apparaissent pas. Ne le nies pas, tu serais encore de très mauvaise foi.

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 20:40 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 14 Mai 2005, 22:30
Messages: 93
Jean Foutre Premier a écrit:
Et je persiste, je ne comprend pas ta phrase sur ces fameux savants ou philosophes "chrétiens" qui seraient constamment mis en avant en France ? Par qui ? De quoi tu parles coco ? A qui crois-tu parler ici ? Et depuis quand Platon ou einstein seraient des penseurs chrétiens triple buse ?

Platon est un philosophe dont on a "rendu compatible" les idées avec le christianisme, à savoir qu'on peut en interpréter les textes de manière compatible avec le christianisme.

Toutes les idées philosophiques n'ont pas subit le même traitement. Certains philosophes ont purement et simplement été mis à l'index, et leurs livres brûlés.
Ainsi, il ne nous reste presque plus d'écrits de Démocrite.

Si on considère Aristote, celui ci a eu une assez grande influence sur la pensée chrétienne. Certains débats théologiques étaient éclairés par la pensée d'Aristote.

diskuto a écrit:
Corbeau Prolixe :
Je n'attribue pas à l'Islam les résultats de savants musulmans, mais leur point commun c'était l'Islam et la langue arabe, nuance !
Sur Al Kashi : dit moi ce qu'il a été le premier à découvrir au lieu de le disqualifier si vite. Ce qui est important ce n'est pas de savoir si il est encore utilisé, mais ce qu'il a découvert ! Alors il faudrait disqualifier la plupart des savants du passé car ils sont dépassés ? Pourquoi en parle-t'on encore ? Car ils furent une étape importante dans la connaissance humaine. Ainsi les savants musulmans qui ont développé les connaissances grecques, babylonienne et indiennes en font parti, et leur role n'est jamais mis en avant.

Cela relève de l'histoire des sciences, très peu enseignée et étudiée (par rapport à d'autres domaines), pas des sciences elles-mêmes.
Ce qui a été écrit, il y a ne serait ce que 20 ans n'est parfois plus utilisé du tout, car d'autres ont mieux écrit, mieux synthétisé le sujet, grâces aux connaissances acquises depuis.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 21:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4036
Dis donc, faut acheter des lunettes triple foyers mon gars !

Je n'ai pas écris que certains seraient nuls, je soulignais simplement qu'étudier l'apport de ces anciens ne seraient pas très productifs en fonction de l'état actuel des sciences... Et puis en fait un type comme Ghazali, bof, bof ! Mais pour une bonne culture générale, bien sûr, faut tout prendre mon grand ! Saint augustin aussi peut se lire, tu l'as lu ? Tu le trouves génial ce type ? Bof bof... Y a franchement d'autres choses à enseigner me semble-t-il aux jeunes enfants non ?

Simplement, comme le dis corbeau (qui délire un peu sur Platon, moi je le lis dans le texte le type pas avec des lunettes de chrétien...), cela fait partie de la culture gé ou de l'histoire des sciences. Mais bon vu que tu mélanges un peu tout, entre philo et sciences, à l'inverse de ce que tu énonces, tu fais un amalgame rapide entre chrétiens et penseurs étudiés à l'école, beaucoup ne l'étaient que par baptême... Et de nos jours beaucoup ne le sont même pas du tout ! Et concernant Descartes ou Pascal, ce n'est pas par leur réflexion sur le divin qu'ils brillent le plus hein !

Mais si ton objectif est de dire, qu'il faut reconnaître l'apport d'hommes par delà leur "appartenance" religieuse, pas de blème ! Mais est-ce bien cela ton objectif coco ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 21:45 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Jean Foutre Premier : c'est vraiment toi le myope.
Sais-tu vraiment ce que ces savants ont découvert ? Tu n'en sais rien.
Tu écris "certains dans ta liste ne casseraient pas deux pattes à un canard" : lesquels je te prie ?
Pourquoi continues-tu betement à comparer des savants du 8ème siècle avec les connaissances actuelles ?
Je ne mélange pas tout : je fais un constat global, les savants musulmans (philo et sciences) sont sous-représentés dans l'histoire de la science.
Mon objectif est d'abord de parler des savants musulmans, car pour les autres, je n'ai pas la connaissance suffisante.
Tu ranges ton arrogance au placard et tu te concentres sur le sujet stp. Merci ! Parles-nous des savants musulmans méconnus .
Les autres peuvent aussi participer, sinon c'est moi qui vais aligner des lignes de leurs apports ! (google est ton ami !).

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 21:59 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Al Ghazali était un nul ? Tu as lu ses oeuvres ? ses idées ? J'aimerais savoir e que tu en penses et ce que tu trouves de nul dedans ? On est toute ouie !

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 22:19 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4036
Oh purée, tu excuseras ma culture très limitée, mais oui les auteurs du moyen âge ce n'est pas tellement ma tasse de thé surtout question science et même philosophie bougre de corniaud ! Qu'ils soient de tel ou tel lieu de la planète, ça ne flatte que ton égo de bourricot ! Evidemment que le savoir du 8 ième siécle n'a un intérêt que très relatif actuellement, t'en doutes coco ?

J'ai franchement autre chose à foutre que d'étudier l'oeuvre de tartempion qui était naturaliste et dont on a traduit l'oeuvre en allemand, de bidule qui a fait un traité sur le fonctionnement de tel organe, de truc qui se paluchait des calculs mathématiques etc etc. Toi saisir ? Tout cela fait partie de la culture mais leurs pensées et leurs découvertes sont totalement soient intégrées soient dépassés ! La paternité des découvertes selon l'origine ethnique, religieuse ou autre ne peut intéresser que des types dans ton genre dont les motifs ne m'apparaîssent pas encore très clairement...

Mon arrogance je vais plutôt te la foutre au cul, les savants méconnus de l'islam pauvre con, j'en ai rien à braire, comme j'en ai rien à braire des savants méconnus de la chrétienté ou des aztéques ! D'ailleurs c'est toi qui les range dans une catégorie encore en contradiction avec tes cris de vierge qu'on vient de dépuceler sous un porche. Ce qui compte c'est l'accumulation du savoir et l'émergence d'un savoir objectif, et désolé pour ton cul, mais la religion n'y est pour rien du tout !

Tu as d'entrée complètement biaisé ton sujet espèce d'idiot en intégrant une référence à la religion, tu aurais tout simplement pu écrire que de nombreuses notions de la "modernité" ont pour géniteurs ou passeurs des personnes aux noms plus exotiques que ceux habituellements enseignés dans les livres scolaires européens et que les connaissances sont des fleurs que tout homme peut offrir aux autres hommes. Mais vu que tu navigues entre histoire des sciences (hyper spécialisée comme matière) et livre scolaire, tu délires tout seul gigantesque crétin !

Non débile profond, c'est à toi de mentionner ce que ces mecs ont apporté, et ne me renvois pas à google abruti, je voudrais le lire sous ta plume...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 22:43 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Jean Foutre Premier :
Je te mets 0/20 pour avoir séché tous les cours !
Au lycée et collège, on étudie les maths et physiques et chimie qui datent du moyen-age... justement ce sont des savants musulmans qui ont découverts ces théorèmes : algèbres, algoirthme. Chimie vient de Alchimie ! Philosophie etc.

Mais au fait, sais-tu que sans l'apport de ces savants musulmans :
-les philosophes grecs nous seraient inconnus.
-les maths et la physiques seraient à l'état d'embryon ?
-la chimie serait de la sorcellerie ?
-la sociologie n'existerait pas ?

Si tu méprises les sciences et les connaissances d'où quelles soient, ça ne m'étonne pas que tu sois un ane. Mais que tu saches écrire, ça m'étonne. Si je t'écris ce que ces savants ont apporté, j'aurai l'impression de jetter de la confiture à un cochon ...

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 22:57 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 14 Mai 2005, 22:30
Messages: 93
Jean Foutre Premier a écrit:
Simplement, comme le dis corbeau (qui délire un peu sur Platon, moi je le lis dans le texte le type pas avec des lunettes de chrétien...), cela fait partie de la culture gé ou de l'histoire des sciences.
Même sans les lunettes de chrétien, la philosophie de Platon est plus proche du christianisme que la pensée de Cicéron, de Démocrite ou de Lucrèce.
Il se trouve que les philosophes et penseurs loins du chritianisme sont beaucoup moins étudiés que les autres en philosophie (mais cela est en partie du au fait que la destruction systématiques de ces auteurs trop loins de la pensée chrétienne a drastiquement diminué le nombre d'ouvrage de ces penseurs à notre disposition : nous n'avons plus grand chose de la pensée de Démocrite, l'essentiel est composés de témoignages indirects).

diskuto a écrit:
Jean Foutre Premier :
Je te mets 0/20 pour avoir séché tous les cours !
Au lycée et collège, on étudie les maths et physiques et chimie qui datent du moyen-age... justement ce sont des savants musulmans qui ont découverts ces théorèmes : algèbres, algoirthme. Chimie vient de Alchimie ! Philosophie etc.
Pas vraiment non. La physique et la Chime enseignée au Collège (et encore plus au lycée) ne sont pas celle du moyen âge. Pour tout dire, la différence est énorme.

Le principe d'action réaction, la trajectoire rectiligne uniforme, la notion de force, de référentiel n'existaient pas au moyen âge, et on été découvert après.
En chimie, on parle de choses comme les atomes, dont juste quelques penseurs avaient eu l'intuition. La notion d'atome utilisée est résolument moderne, et très différente de la notion d'atome de l'antiquité.

En mathématique, la seule science dans laquelle les découvertes s'accumulent, on est plus proche. Toutefois, entre temps on a inventé la rigueur mathématique et de nombreux outils puissant (comme la définition du plan).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 22 Mai 2005, 22:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4036
Bravo le comique,

dit-moi, t'es fier de toi là ? :

"Au lycée et collège, on étudie les maths et physiques et chimie qui datent du moyen-age..."

Tu vas dans quelle école coranique ? T'as certainement pas été à l'école mon pauvre diskuto pour sortir pareilles idioties. Et ne viens pas me reprendre en me faisant dire ce que je ne dis pas hein, en particulier pour les maths.

Quant au reste de tes affirmations listées, ça fait peine à lire et ça prête à rire, non pas certains faits, mais la manière dont tu les présentes...

T'es encore un de ces demeurés de musulman qui sous couvert de rétablir un ordre plus conforme des faits, tente en sous main de vendre sa merde de coran au passage. Irais-tu jusqu'à le nier ça crétino ?

Tu ne connais rien des écrits des mecs que tu as cité, tu répètes benoîtement des phrases toutes faites complètement ridicules, et tu persistes à me lire absolument de travers, en retournant mes propos, ce qui, d'une part commence sérieusement à me gonfler, et qui dénote un parti pris dont l'intitulé de ton topic laissait déjà entrevoir la teneur...

PS : corbeau, je comprend ce que tu veux dire, mais tu le dis mal, et désolé, comme tu le présentes c'est réécrire les choses, Platon n'est pas près du christianisme, mais le christianisme peut se nourrir du platonisme à certains égards. La nuance est carrément de taille ! Maintenant hein on va éviter le flan, et éviter de mener deux discours en parallèle, y a déjà assez à faire avec l'autre tordu.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 00:54 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
diskuto

C'est vrai qu'il y a de nombreux savants/philosophes qui sont ignorés dans l'enseignements. Mais il y a des raisons pour certains, notament pour ceux qui ont posés des prémisses de théories modernes mais qui ont été améliorées ou dont les vérifications ont été faites avec la révolution scientifique, il y en a d'autres la simple raison c'est que leur pensée ou théories sont obsolètes ou n'ont rien apportées à la science ou à la philosophie moderne qui sont les bases de la culture occidentale.

Mais pourquoi voudrais tu qu'on enseigne Al Ghazali
dans nos école? au vu de ce qui est dit sur lui il avait une pensée anti scientifique et anti humaniste, bref tout le contraire de la pensée moderne et surtout scientifique. Les philosophes dont on parle principalement sont ceux qui on laissé une marque dans notre culture occidentale et donc Al Ghazali n'a rien à faire au milieu.

Surement que certains savant de CULTURE arabo/musulmane, mais dont tous n'étaient pas arabes ou musulmans, mériteraient un meilleur hommage ou traitement dans certains domaines comme Al Khwarizmi, mais la révolution scientifique s'est faite en europe, hors de la culture arabo/musulmanes, et c'est ceux qui y ont contribué directement qui ont d'abord laissé leur nom dans l'histoire enseignée des sciences.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 00:59 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Fév 2005, 20:39
Messages: 313
Localisation: Madras
L'inventeur des robinets fut aussi un savant. Et les savants chinois, indiens, etc. ? Il y aurait trop de pages si tout le monde était mis dans tous les livres. Tous les livres ont un aspect local qui dirige les choix vers le milieu culturel auquel il est destiné. On n'y échappe pas à ce filtrage.
Il est notoire qu'en Iran les livres d'histoire des sciences mettront plus de savants perses qu'un livre d'histoire des sciences publié en Grande-Bretagne n'en mettra. Et vice-versa.

La question pertinente serait, est-ce qu'il y eut en Iran un savant de l'envergure d'Isaac Newton ? J'en doute fort.
Comme le propose Jean Louis, la révolution scientifique serait pour tous à partir de Newton. L'histoire des sciences peut se passer des vieilleries précédentes (je rigole...)

:D Diskuto, par curiosité, dans tes livres d'histoire des sciences publiés en pays à majorité islamique, pour autant que tu en aies un en ta possession ce dont je doute fort, quelle place est donnée aux savants Chinois et Indiens en astronomie ?
:D Pour des scientifiques et mathématiciens de renom, quelle place est donnée par ex. à I. Newton, Marie Curie, Darwin et B. Pascal ?

De plus, il est plus pertinent de parler de "patrimoine scientifique arabe" que de science islamique. Il faut arrêter de se foutre du monde, les arabes ont transmis des connaissances scientifiques d'indiens, de persans, et aussi de philosophes grecs, véhiculées grâce à la langue arabe, pas grâce à l'islam.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 11:17 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Corbeau Prolixe
Tu as raison, les philosophes grecs (Socrate et Platon surtout) ont été commentés et détournés de façon à coller avec le Christianisme : il en fut de meme avec l'Islam.
Par contre, tu as tort quand tu dis que "La physique et la Chime enseignée au Collège (et encore plus au lycée) ne sont pas celle du moyen âge." Je ne t'en veux pas, car tu ne connais pas les savants cité ci-dessus. Par exemple, la loi d'inertie fut découverte 600 ans avant Newton par ... devine. Si tu avais utilisé google pour chacun des savants ci-dessus et résumé en 2 phrases leurs apports respectifs, tu aurais la solution.

Jean Foutre Premier :
tu es là pour gacher les discutions intelligentes ? Tu n'as pas d'amis ? D'abord, question maths, c'est pas la peine de te comparer à moi.
Le coran, je n'en ai pas parlé, alors arrete de tout mélanger et de ramener ta haine partout.
Si je ne connaissais rien des savants ci-dessus je ne serais pas ici en essayant de les faire connaitre.
Je préfère ne pas parler avec toi car je n'ai pas de temps à perdre.

Jean-louis :
Je suis à moitié d'accord, car on enseigne bien Pythagore, et certaines découvertes sont pretées à des européens alors que ce sont des autres qui les ont faites, cf chimie, médecine, maths etc.
AlGhazali avait une pensée qui a influencé Thomas d'Aquin, Dante, Pascal et David Hume. Donc si on ne parle pas de lui en philo, pourquoi devrait-on parler des autres ?
Sinon tous-ceux cités ci-dessus étaient musulmans.

Singh :
Il y aurait trop de pages si tout le monde était dans les livres ? Quelle betise ! On fait bien des encyclopédies de plusieurs volumes, y a bien des pages à remplir non ? Et la sélection se fait comment ? On ne garde que les chrétiens européens ? Sais-tu qu'on ne connais que peu les inventeurs chinois, les philosophes chinois, les savants noirs-américains non plus etc.
"est-ce qu'il y eut en Iran un savant de l'envergure d'Isaac Newton "
Si tu avais étudié les savants ci-dessus, ils n'ont vraiment rien à envier à Newton, et ils étaient vraiment supérieurement intelligents. Certains à 14 ans connaissaient toute la science de l'époque ainsi les philosophes grecs et indiens par coeur. Ils abordaient toutes les matières et écrivaient des encyclopédies à eux tous seuls. Ces ouvrages furent traduits en latin et furent des références pendant des siècles en Europe !
Je n'ai malheureusement pas les manuscrits :( , seuls certains extraits, mais les manuscrits sont des mines d'or d'informations.
Les savants n'étaient pas tous arabes, mais aussi perses, turcs etc. Mais ils utilisaient tous la langue arabe, comme les savants européens utilisaient le latin.

Voilà pour le moment. Alors ne soyez pas paresseux et cherchez ce qu'ils ont découvert. Bon courage !

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 12:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
On ne se comprend pas, Diskuto.

Le titre de ton post initial est "Reconnaissance de l'apport de l'Islam". Or jusqu'ici tu n'as pas du tout abordé le sujet ; tu t'es contenté de dire qu'il y a eu des scientifiques musulmans, ce que l'on ne conteste pas. Pour argumenter ton sujet, il faudrait que tu démontres que leur religion a eu un effet quelconque sur leur production scientifique. Tu ne l'as pas fait.

Imagine que je veuille parler de "l'apport de la couleur orange dans la science". Et que pour tout argument, je me mette... à faire la liste des scientifiques roux !

Tu aurais le droit de me demander de démontrer que le fait d'avoir les cheveux roux rend un scientifique plus efficace, non ? Ou au moins de présenter des arguments en ce sens.

C'est bizarre, les posts comme les tiens - on en a eu d'autres dans le passé. On dirait que ce que tu veux dire, c'est "Regardez, il y a eu des scientifiques musulmans au moyen âge, donc l'islam ne rend pas totalement ignare et inculte comme on pourrait le penser". J'ai l'impression que tu as une piètre opinion de cette religion, contrairement à tes intentions affichées. Mais ce n'est qu'une impression.

Pour ma part, je pense que cette religion tout aussi nuisible que les autres, mais pas particulièrement plus, au progrès scientifique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 12:56 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 23 Mai 2005, 12:46
Messages: 17
Bon le nouveau forum tourne à plein régime, j'ai bien envie de participer !

L'apport des savants musulmans ? Je dirais plutôt : l'apport des savants ayant vécu en monde musulman. Ca ne préjuge pas de leurs croyances religieuses. Ils pouvaient aussi bien être officiellement "gens du livre" qu'officieusement "polythéistes" ou athées, mais ils ne pouvaient évidemment pas faire état en public de convictions non réglementaires, tant il est vrai que vivre en monde musulman signifie d'abord être dominé politiquement par des musulmans, être plus ou moins accepté en tant que "gens du livre", et nié dans les autres cas. C'est toujours vrai actuellement.

L'essor des sciences dans ce monde-là a débuté sous les abbassides, au moins un siècle et demi après la mort de Mahomet. Ceux qui prétendent que l'islam a favorisé la science devraient réfléchir à ce délai. Pourquoi avoir attendu si longtemps ? Pourquoi les 4 premiers califes, réputés pour leur religiosité, n'ont-ils pas initié ce mouvement ?
Les abbassides ne sont pas réputés pour leur religiosité. Car la question n'est pas là. Ils ont hérité d'un empire centralisé, s'accaparant des richesses, formant une cour nombreuse, recréant ainsi les conditions classiques souvent vues dans l'histoire permettant le développement du mécénat envers la littérature (poètes de cour) et des sciences. L'islam n'a rien à voir là-dedans.

Un petit élément parmi d'autres :
Certains disent par exemple que la nécessité de déterminer la direction de La Mecque (qibla) a favorisé l'astronomie. Mais les musulmans n'ont jamais eu besoin de connaître précisément cette direction pour pouvoir prier.
Par contre, les princes croyaient à l'astrologie, et entretenaient des astronomes-astrologues pour leur prédire l'avenir, et ceux-ci en profitaient pour mener leurs recherches. Or l'astrologie est condamnée par l'islam. Ne serait-ce que pour cette raison, on voit que cette science s'est développée malgré l'islam.

Quant à prétendre que l'apport de ces savants est ignoré, c'est un combat d'arrière-garde. De nombreux livres ont été édités qui en parlent, et les revues de vulgarisation scientifique livrent souvent des articles sur le sujet. La meilleure référence en ce domaine est "L'histoire des sciences arabes" au Seuil (voir la page http://chspam.vjf.cnrs.fr/HistScArabes.htm).
Le titre signifie que ces savants écrivaient en arabe, mais ils pouvaient être persans etc.

Ces savants étaient de grands savants, pas de problème. Mais pas récupération islamique !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 12:59 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Zartregu : Désolé pour le titre trop général. Mais je ne sais pas le changer. je crois que "immenses savants musulmans négligés par l'histoire" serait plus approprié ?

En quoi l'Islam a eu un effet sur leur production scientifique ?
Dans l'Islam, il est dit que la connaissance est bénéfique, nécessaire et souhaitée.
Le Coran dit :
«Sont-ils égaux ceux qui savent et les ignorants ? les hommes doués d'intelligence sont les seuls qui réfléchissent.»
Ceux qui craignent le plus Allah de Ses serviteurs, sont les savants[....]
Mohammad dit:
«Celui qui abandonne son foyer pour se mettre en quête du savoir, suit la voie d'Allah.»
«Les Anges étendent leurs ailes sur celui qui recherche le savoir et sont satisfaits de son oeuvre ».
«Les Savants sont les héritiers des Prophètes. Les Prophètes ne lèguent aucun dinar ni dirhem, par contre, ils lèguent la science. Celui qui s'emparera d'elle (la science), se pourvoira d'un privilège grandissant. »
«L'encre du savant est préférable au sang du martyr »
«Cherchez la science serait-ce jusqu'en Chine, s'il le faut..»
« Dans le cas où quelqu'un vienne à vous, dans le but d'étudier, traitez-le avec déférence et estime, car c'est mon convive.»

cf : http://www.sajidine.com/vies/savants-pi ... uction.php

Plus concrètement :

Le calife al-mamoun (814-833) remportant la victoire sur l’empereur byzantin Michel III ne demandent comme dommage de guerre que la livraison de manuscrits anciens.
En 832, le Calife Al Mamoun donne une grande partie de sa fortune pour créer "la maison de la sagess" (Bayt Al Hikmat).

"Les savants musulmans de l’âge d’or inscrivirent dans leur principe le premier des Aphorismes d’Hippocrate qui fut traduit avec prédilection en vue de garder la persévérance et la rigueur dans le traitement de la vérité durant toutes ses phases de transformation : « La vie est courte, l’art est long, l’occasion est prompte à s’échapper, l’empirisme est dangereux, le raisonnement est difficile »."

"Le savant Al-Kindi formula le principe fondamental du développement scientifique :
« Nous ne devons pas avoir honte d’admirer la vérité et de l’accueillir, d’où qu’elle vienne, même si elle nous vient de générations antérieures et de peuples étrangers. La vérité n’est jamais indigne ; elle ne diminue jamais qui la dit, ni qui la reçoit. Au contraire, la vérité ennoblit ».
"
Cette maison rassemble les plus grands savants et les fait traduire tous les textes connus de Grèce, d'Inde, de Perse, de Babylone, de Chine etc. Les savants y discutent de la sciences et de philosophie. C'est cette émulation qui a fait sortir les plus grands savants. Une sorte d'académie des sciences.

"Cette académie des sciences perdure sous les califats suivants d'al-Mu'tasim (833-842), al-Wathiq (842-847), al-Mutawakkil, etc. Elle cesse d'exister avec l'effondrement des abassides (prise et destruction de Bagdad en 1258 par les Mongols !!). "

Cf :
http://www.herodote.net/08090324.htm
http://members.aol.com/OlivThill/algebra.htm
http://oumma.com/article.php3?id_article=356
http://www.thelogician.net/3_judaic_logic/3_islam_3.htm

Au fait je n'aime pas mon Avatar, je vais le changer :D

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 14:03 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 23 Mai 2005, 12:46
Messages: 17
Tu vois diskuto je t'ai répondu avant que tu ne postes ! Car les califes dont tu parles sont bien les abbassides, les fondateurs de Bagdad. Voir leurs exploits dans les 1001 nuits (pas très musulman tout ça !).

Pour préciser ce que j'ai écrit précédemment : l'astrologie n'est pas une science, mais à l'époque elle était mêlée à l'astronomie, et par ce biais (lucratif) les astronomes pouvaient mener des travaux plus sérieux (selon nos critères actuels).

_________________
Pour résoudre ce problème, il y a deux méthodes : la bonne et la mienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 14:11 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
cheikh_imam

J'en ai vraiment long à te corriger !

D'abord tous les savants que j'ai cité étaient musulmans. Il y avait des traducteurs byzantins (=grecs) et il y avait aussi des juifs et des chrétiens mais je n'en connais aucun qui était un "grand savant". Bref, j'ai présenté les tyranosaures du savoir de l'époque.

"vivre en monde musulman signifie d'abord être dominé politiquement par des musulmans"
C'est hors-sujet et totalement inexact, crée un nouveau sujet là-dessus stp je viendrai y discuter :D .

"L'essor des sciences dans ce monde-là a débuté sous les abbassides, au moins un siècle et demi après la mort de Mahomet. Ceux qui prétendent que l'islam a favorisé la science devraient réfléchir à ce délai. "
Tu ferais mieux de réfléchir avant d'écrire des aneries. J'ai déjà expliqué pourquoi l'Islam favorise la science.
Mais la science et le dévelopement nécessitent du temps. Combien de temps a duré l'essort des sciences en Europe ? Il a fallu attendre 500 ans pour avoir une Renaissance (qui a été faite grace aux traductions en latin de ces savants musulmans justement !!!!).

"L'astrologie développée malgré l'Islam ?"
Encore une anerie énorme ! Justement comme je l'ai écrit dans le message précédent, l'Islam pousse à étudier !
Les premiers astronomes furent les Babyloniens (sud Iraq) : ils connaissaient le calendrier solaire, lunaire, le mouvement des planètes et étoiles, la cartographie etc.
Les Grecs ont repris les tables de données astronomiques de Babylonie, ainsi que l'Alphabet des phéniciens !
Puis en Iraq à nouveau (terre savante ?) les données de Ptolémée ont été corrigées par Al Khwarizmi.
"En astronomie, il s’inspire des travaux des indiens mais aussi de Claude Ptolémée (110? ; 160?). Il établie des tables de sinus et de tangentes. Il observe et calcule les positions du soleil, de la lune et des planètes.
Il écrit encore un traité de géographie qui donne les latitudes et les longitudes pour 2402 localités (villes, montagnes, mers, îles, fleuves, …). Ce manuscrit inclut des cartes qui dans l'ensemble sont plus précises que celles de Ptolémée."
http://www.col-camus-soufflenheim.ac-st ... php?IDP=82

"Deux réalisations scientifiques de première importance apparurent au IXe siècle à la demande du calife al-Ma’mun : la mesure de la circonférence de la terre et le tracé d’une carte du monde.

L’intense activité scientifique qui régnait dans les premiers siècles de l’islam amena plusieurs innovations importantes dans le domaine de la cartographie : à titre d’exemple, l’institution du méridien 0° de référence ; la réduction à 52° de la longueur de la Méditerranée (62° chez Ptolémée) ; la correction des coordonnées ptoléméennes pour de nombreux lieux et l’adjonction dans les tables de nouvelles localités, spécialement pour l’empire islamique ; la correction de la conception de Ptolémée qui faisait de l’Océan Indien une mer fermée ; l’introduction, au Xe siècle, de la trigonométrie sphérique dans la cartographie mathématique.

Dans l’état actuel de nos connaissances, nous pouvons diviser en trois catégories l’apport des savants du Moyen Age islamique à la cartographie :
1.- Les cartes du monde.
2.- Les cartes itinéraires.
3.- Les cartes du monde avec indication de la direction de La Mecque.
"
http://www.cite-sciences.fr/francais/al ... em/res.htm

"L'histoire des sciences arabes" au Seuil est une excellente synthèse mais il ne présent qu'une petite partie de ce qui a été découvert à l'époque. C'est un premier pas, mais il reste beaucoup à étudier...

ps : j'ai un peu abrégé mon message :D ...

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 14:42 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 23 Mai 2005, 12:46
Messages: 17
Citation:
Mais la science et le dévelopement nécessitent du temps. Combien de temps a duré l'essort des sciences en Europe ? Il a fallu attendre 500 ans pour avoir une Renaissance (qui a été faite grace aux traductions en latin de ces savants musulmans justement !!!!).


Là tu as failli y comprendre quelque chose ... Le temps en soi n'est rien. Les 500 ans dont tu parles sont à peu près perdus pour la science (je caricature). Quand un réel mouvement scientifique s'est engagé ensuite, ça a été très vite.
Idem pour le monde musulman : le premier siècle et demi a été perdu pour la science. Le mouvement scientifique a été engagé après. Tu saisis la nuance ?

Tu ne m'as pas répondu sur mon principal argument, à savoir la nature de l'Etat abbassside (centralisé + riche + dépensier + cour + mécénat et "débauche" selon des critères musulmans rigides).

Quant au reste, je te fais remarquer comme les autres intervenants que la question n'est pas de nier les découvertes qui ont été réalisées à cette époque.

_________________
Pour résoudre ce problème, il y a deux méthodes : la bonne et la mienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 14:48 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
cheikh_imam : la nature de l'Etat abbasside, c'est un autre débat, je t'invite à ouvrir un nouveau sujet et je discuterai avec plaisir :D .

Je sais que personne ne nie les découvertes ( à part certains incultes qui écrivent que les arabes n'ont rien inventé).

Mais ce que je veux souligner : c'est que peu de monde est au courant de ces découvertes, et on est là pour en parler :D. J'attend toujours que des courageux fassent ici un résumé de 2-3 lignes sur les apports de chacun des savants dont j'ai fait la liste :D.

Je veux corriger une anerie que tu as écrite :
"Certains disent par exemple que la nécessité de déterminer la direction de La Mecque (qibla) a favorisé l'astronomie. Mais les musulmans n'ont jamais eu besoin de connaître précisément cette direction pour pouvoir prier. "

"3.- Les cartes du monde avec indication de la direction de La Mecque. La nécessité de connaître la direction de La Mecque pour pratiquer la prière a fait naître ce type de carte tout à fait particulier à l’islam. La solution de ce problème spécifique est le résultat des efforts que les astronomes, les mathématiciens et les cartographes du Moyen Age islamique ont déployés dans la détermination de la qibla pour toutes les régions de culture islamique. Cette branche de la géographie mathématique est appelée “ géographie sacrée ” par David King. "
http://www.cite-sciences.fr/francais/al ... em/res.htm

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 15:04 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 23 Mai 2005, 12:46
Messages: 17
Citation:
cheikh_imam : la nature de l'Etat abbasside, c'est un autre débat, je t'invite à ouvrir un nouveau sujet et je discuterai avec plaisir .


Mais enfin c'est bien ça la question ! Je te donne des bonnes raisons qui peuvent expliquer pourquoi la science s'est développée à cette époque et toi tu n'es même pas capable de les reconnaître parce que ça ne fait pas partie du catalogue pré-mâché des arguments que vous vous repassez entre musulmans.

Je maintiens que les musulmans n'ont rien à foutre de la détermination scientifique de la qibla. N'importe quel voyageur qui ne sait pas vraiment où il est prie dans la direction où il croit être La Mecque. Aucun problème !
Un petit exemple : en Syrie on dit "qabli" pour "orienté au sud". Et la grande mosquée des omeyyades de Damas est orientée au sud. Pourquoi n'a-t-elle pas été reconstruite quand les astronomes ont pu déterminer précisément la qibla ?
Autre exemple astronomique : on sait prévoir précisément les phases de la lune, donc le début des mois musulmans. Or l'observation visuelle du croissant de lune prime sur la détermination scientifique, d'où l'imprévisibilité par exemple de la fin du ramadan à un jour près.
Je te dis que les musulmans n'ont que faire de résultats scientifiques précis !

_________________
Pour résoudre ce problème, il y a deux méthodes : la bonne et la mienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 15:12 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Pour l'astrologie tu as tout à fait raison, elle fut tolérée et meme appréciée dans la cours des sultans. Ce ne fut pas le cas tout le temps et partout. L'astrologie est interdite par l'Islam car seul Dieu connait le futur.

D'ailleurs les "folklores" et le surnaturel n'ont pas disparu dans le monde de l'islam ni de la chrétienté : il y a des marabouts et des exorcistes etc.
L'Islam n'est pas une religion 100% rationnelle (d'ailleurs ça n'existe pas) : il y a des miracles et du surnaturel. Mais c'est un autre débat...

Citation:
Mais enfin c'est bien ça la question ! Je te donne des bonnes raisons qui peuvent expliquer pourquoi la science s'est développée à cette époque

On en discute dans un autre sujet stp car ici j'aimerai qu'on parle des savants musulmans et des découvertes. Les facteurs influants, on fait ça à part ok ? Ca sera plus clair sinon je vais me mélanger les pinceaux , merci . :D

Citation:
Je maintiens que les musulmans n'ont rien à foutre de la détermination scientifique de la qibla. N'importe quel voyageur qui ne sait pas vraiment où il est prie dans la direction où il croit être La Mecque. Aucun problème !

Non les scientifiques musulmans l'ont calculé avec précision. Ok ça semble gadget mais ça a été fait.

Citation:
Un petit exemple : en Syrie on dit "qabli" pour "orienté au sud". Et la grande mosquée des omeyyades de Damas est orientée au sud. Pourquoi n'a-t-elle pas été reconstruite quand les astronomes ont pu déterminer précisément la qibla ?

Par ce qu'on ne détruit pas les mosquées meme si elles sont mal orientées.

Citation:
Autre exemple astronomique : on sait prévoir précisément les phases de la lune, donc le début des mois musulmans. Or l'observation visuelle du croissant de lune prime sur la détermination scientifique, d'où l'imprévisibilité par exemple de la fin du ramadan à un jour près.

Exact car les musulmans préfèrent croire ce qu'ils voient.

Citation:
Je te dis que les musulmans n'ont que faire de résultats scientifiques précis !

Tu confonds les musulmans et les savants musulmans.
Tu vas me dire que le gars de la rue s'interesse à la trajectoire de Saturne ?
Tu confonds tout. Encore une anerie monumentale.

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 15:36 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 23 Mai 2005, 12:46
Messages: 17
Citation:
Exact car les musulmans préfèrent croire ce qu'ils voient.

Tu savais que les scientifiques font exactement le contraire ? Tu as perdu une bonne occasion de te taire !

Citation:
Tu confonds les musulmans et les savants musulmans.
Tu vas me dire que le gars de la rue s'interesse à la trajectoire de Saturne ?

Ah oui ? C'est le gars de la rue qui décide de la fin du ramadan ? Tu as encore perdu une bonne occasion de te taire !

Citation:
Pour l'astrologie tu as tout à fait raison, elle fut tolérée et meme appréciée dans la cours des sultans. Ce ne fut pas le cas tout le temps et partout. L'astrologie est interdite par l'Islam car seul Dieu connait le futur.

Et moi je prétends que l'astrologie était la principale motivation des princes pour financer l'astronomie, comme en Europe à la Renaissance. Conclusion ?

Citation:
"L'histoire des sciences arabes" au Seuil est une excellente synthèse mais il ne présent qu'une petite partie de ce qui a été découvert à l'époque. C'est un premier pas, mais il reste beaucoup à étudier...

Et bien le jour où tu auras assimilé tout ce qu'il y a dans ce livre je te féliciterai ! Moi j'en suis très loin.
Je citais ce livre pour répondre à ton premier post dans lequel tu prétendais que rien n'était fait dans ce domaine, genre "nous autres pôvres muslims on est brimés snif".

_________________
Pour résoudre ce problème, il y a deux méthodes : la bonne et la mienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 15:40 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 23 Mai 2005, 12:46
Messages: 17
Dis-moi Omar Khayyam le grand poète et mathématicien persan tu crois qu'il était musulman ?
Si tu penses que oui, alors je crois qu'il y a un gros gros malentendu entre nous ...

_________________
Pour résoudre ce problème, il y a deux méthodes : la bonne et la mienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 15:57 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 21 Mai 2005, 21:27
Messages: 37
Les musulmans ne sont pas des scientifiques en général. Tu confonds les deux. C'est pour cela que les musulmans préfèrent croire ce qu'ils voient, ce qui n'est pas scientifique. C'est clair ou bien je l'écris en chinois ?

Citation:
C'est le gars de la rue qui décide de la fin du ramadan ?

Mais zut alors, tu t'es renseigné ou quoi ?
Ce ne sont pas des scientifiques qui le décident mais des religieux !

Citation:
Et moi je prétends que l'astrologie était la principale motivation des princes pour financer l'astronomie, comme en Europe à la Renaissance. Conclusion ?

Faire la carte du monde c'est de l'Astrologie ?
Les cartes itinéraires c'est de l'Astrologie ?
Etablir des tables de sinus et de tangentes c'est de l'Astrologie ?
Ecrit encore un traité de géographie qui donne les latitudes et les longitudes pour 2402 localités c'est de l'Astrologie ?

Citation:
Je citais ce livre pour répondre à ton premier post dans lequel tu prétendais que rien n'était fait dans ce domaine, genre "nous autres pôvres muslims on est brimés snif".

Tu me fatigues et j'en ai marre de me répéter :
Je sais que personne ne nie les découvertes ( à part certains incultes qui écrivent que les arabes n'ont rien inventé).
Mais ce que je veux souligner : c'est que peu de monde est au courant de ces découvertes, et on est là pour en parler . J'attend toujours que des courageux fassent ici un résumé de 2-3 lignes sur les apports de chacun des savants dont j'ai fait la liste.

Citation:
Dis-moi Omar Khayyam le grand poète et mathématicien persan tu crois qu'il était musulman ?

Ben voilà on entre dans le vif du sujet :D. Zut il n'est pas dans la liste :(. Tu l'as fait exprès ou quoi ?
Il a écrit "Bois du vin… C’est lui la vie éternelle"
et aussi "Referme ton Coran. Pense et regarde librement le ciel et la terre."
et aussi "Si je suis ivre de vin vieux; eh bien! je le suis. Si je suis infidèle, guèbre ou idolâtre; eh bien! je le suis.
Chaque groupe d'individus s'est formé une idée sur mon compte. Mais qu'importe, je m'appartiens et je suis qui je suis."

C'était quand meme un musulman : oui y a des musulmans qui boivent et qui sont épicuriens. C'est à chacun de se débrouiller avec Dieu. Ca te choque ? Moi je m'en fous. Je préfère ça à des fanatiques sans raison et sans jugement qui veulent imposer leurs idées à tous les musulmans.

_________________
diskuto was here :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 15:59 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 23 Mai 2005, 12:46
Messages: 17
Je crois que ton dernier post va dans mon sens : il y a vraiment un gouffre entre les religieux et les scientifiques. Bravo, encore un petit effort !
Reprenons :
L'âge d'or de l'islam correspond à la période des quatre premiers califes. Aucun résultat scientifique n'en sort.
L'âge d'or des sciences en langue arabe se situe à l'époque des abbassides qui ne sont pas reconnus pour leur piété.
De nos jours : rien.
Or comme tu essentialises l'islam, c'est-à-dire que tu lui accordes une valeur supra-temporelle ("l'islam en lui-même favorise la science"), tu es incapable d'expliquer ces différences qui sont en réalité de nature historique (politique, économique etc.).
Tu devrais ouvrir un autre post : "Apport des savants qui ont écrit en arabe".

_________________
Pour résoudre ce problème, il y a deux méthodes : la bonne et la mienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 23 Mai 2005, 16:06 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2005, 17:58
Messages: 204
Je déplace ce sujet ici, c'est mieux adapté, et je prie Diskuto de répondre aux questions sans répéter ses mêmes assertions post après post. c'est lassant.
Une autre chose agaçante est que Diskuto est tellement parti-pris islamique, véhicule tant de clichés nationalistes islamo-arabes complexés par leur ancienne gloire échue, qu'on en viendrait à exceptionnellement être nous aussi parti-pris, rien que pour contrer la manière démagogue dont il assène ses "révélations".

Diskuto,
citer des versets du coran pour expliquer la science passée et révolue de l'âge d'or de l'islam n'est pas très malin ni un bon argument.
Si l'islam était tellement favorable à la science, pourquoi les "muslims" n'ont-ils rien découvert ces 3 derniers siècles ? Les arabes non plus d'ailleurs. :D L'effet de l'islam se serait effondré ?
La civilisation arabo-musulmane (je reprends tes termes, même s'ils sont discutables) bat un des records mondiaux des anciennes grandes civilisations échues, le record mondial du peu d'écrits scientifiques publiés. Il n'y a que les étrusques qui de nos jours laissent moins de publications scientifiques et littéraires dans la presse écrite. C'est d'une civilisation essoufflée dont tu vantes les mérites passés. :D

Tu veux discuter des apports des savants que tu as cités ? Bonne idée.
La liste de "savants" arabes proposés par Diskuto est une fumisterie, elle comporte un mélange
- d'une dizaine de mathématiciens de second ordre, sauf éventuellement deux, pour la trigo et l'algèbre
- une demi-douzaine de philosophes sans la moindre importance (d'ailleurs, pour moi les pensées de Platon n'ont pas le moindre intérêt de nos jours, autre qu'historique)
- une espèce de pharmacien par les plantes, un peu mystique est obscurantiste (ici il faudrait citer quelques-unes de ses découvertes...)
- une demi-douzaine de philosophes/mathématiciens, dont un seul fut aussi médecin, Averroès, qui reste recevable comme "illustre savant". Mais qu'a-t-il laissé comme apports en médecine ? Rien du tout à part une réputation. Juste une réputation d'excellent médecin.... :D

Notre ami Diskuto est tellement nationaliste (limite raciste) et ignare, qu'il en irait jusqu'à comparer Ibn al-Baytar (naturaliste d'andalousie qui a traité de plantes médicinales) à l'importance d'un type comme Darwin ou Mendel en biologie, ou Pasteur en médecine. Il y a des baffes qui se perdent !

Pour quelle raison Diskuto nous réitère-t-il de nous informer sur ces "savants" ? Pour qu'on le renseigne après, pardi !
Il me semble évident que Diskuto ne sait pas grand chose des savants qu'il cite ni des disciplines qu'il ne fait que citer, ni en chimie ni en maths ni en médecine... Sinon il n'aurait pas comparé les savants qu'il cite à un Newton, ni mis une liste pareille - dont certains ont autant apporté pour la science moderne qu'une crotte de chèvre sous un pneu, parmi quelques autres un peu plus importants (pffff, mdr).

En chimie, tout ce que Diskuto sait, à part les sempiternels clichés sur la réputation de certains "savants", c'est visiblement rien d'autre que son origine étymologique, l'al quimia. Bien ! Pourrais-tu maintenant me donner une seule avancée ou découverte des alchimistes arabes que tu as cités en... chimie ?


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 123 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com