Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 04 Aoû 2020, 18:58

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 123 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Juin 2005, 15:55 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 27 Avr 2005, 17:24
Messages: 68
Merci en passant Webmaster, de m'avoir permis de revenir m'eclater sur ce forum-ci.

Pour l'instant sur ce sujet, je n'ai pas grand chose a dire a part que, pour moi l'islam, ca amene plutot que des conflits. Ils en sont encore a la guerre sainte. Au moins les chretiens ont delaisse les croisades! Il faudrait qu'une fois pour toute, les islamistes finissent par tourner la page au Moyen-Age.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Juin 2005, 20:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
De rien trouduc, et bienvenue. Doomlab, toujours égal à lui-même : :marteau:
Certains chrétiens sont encore en croisade. Ils n'ont plus pour prétexte de prendre le tombeau du Krst, mais tentent de faire chier le monde comme ils peuvent. Les fondamentalistes protestants et d'autres sont en croisade, contre l'IVG par ex, etc.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Mar 2006, 21:11 
New friend
New friend

Inscription: 10 Fév 2006, 15:39
Messages: 6
Moi je connais une bonne partie des savants mulsulmans cités par diskuto et je les ai connus a l'unviversité française tout simplement en cours d'histhoire des Sciences en premiere année de deug alors la parano il peut l'arreter et mon prof est un français chrétiens assez agé au cas où on se poserait la question

_________________
la laîcité
rendez à dieu ce qui est à dieu
rendez à César ce qui est à César
la démocratie
C'est quand une majorité de Cons décide pour une minorité d'intelligents


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Mar 2006, 21:18 
Photosynthétique
Photosynthétique
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Avr 2005, 23:37
Messages: 143
Je n'en doute pas. Je ne comprends pas ce que tu veux dire mais c'est pas grave.

_________________
Le rire est comme le jus de lait d'éléphant mâle. Sa saveur s'épuise moins vite que le bubble-gum de jus de canne à sucre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 05 Mar 2006, 01:27 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 09 Mar 2005, 02:37
Messages: 76
diskuto a écrit:
N'est-il pas temps d'étudier ce que les savants musulmans ont apporté et comment ils ont développé les connaissances ? :?:


Salut Discuto, c'est pas contre toi, mais le truc qui me révolte assez c'est d'entendre dire : " ce que telle savant de telle religion a apporté... "

Mettons les choses au clair ! Aucune religion n'est pour la science! ABSOLUMENT AUCUNE ! En Turquie, ce fut le problème d'Atatürk, par exemple, et pour prendre un exemple que je connais pas trop mal... il a voulu " civilisé " ( c'est pas mes mots, c'est les siens ! ) la Turquie, la rendre moderne, en regardant vers la science... les premières personnes à qui il s'est heurté, ce sont les islamistes... plus d'un se sont révolté, et comme dirait un de mes amis turcs, plus d'un " à fini dans une toile de jute au fond du lac de Van " ! 8-)
Autant que ce peut, la religion, qu'elle soit chrétienne ou musulmanne, a cherché à freiner, réguler, la science... autrement dit à la brider... en fonction de mentalités archaiques ! N'oublions pas que pendant l'inquisition, affirmer que la terre était ronde était parfois passible de peine de mort... dans l'Europe CHRETIENNE !!! BLASPHEME !!!
Les déboires de Gallilées et autres sont nombreuses...
Et souvent ces savant devaient leurs survie qu'à la protection d'un seigneur, et moins à celle de l'Eglise... disons des savants qui osaient prendre les chemins de traverse...
En Islam, c'est pareil...
Alors ce qui me fait sortir de mes gonds le plus, c'est d'entendre cette " vérité " véhiculée comme quoi, les savants, parce qu'ils vivaient dans le monde chrétien étaient chrétiens et ceux vivant dans le monde musulmans, étaient des musulmans !
NON ! EN RELIGION ! LE SAVANT FUT SOUVENT CITOYEN DU MONDE !
Michellange s'il était peut etre déiste doutait en tout cas fortement de la religion !!! Un récent sondage sur des savants au U.S a révélé 80 % d'athées...
Faut arrêter de dire : Ce savant français est un savant chrétien ! Ce savant perse était un savant musulman !

Dans la mosquée si, maintien dévot, je viens,
En vérité ce n'est pas pour prier que je viens :
Un jour j'y ai volé un tapis de prière ;
Ce tapis devenant vieux, pour un autre je viens.


Ces vers ont été écrits il y a 1000 ans !
A en juger, ce ne sont pas ceux d'un croyant musulman !
Ceux sont ceux d'Omar Khayyam et il était athée.
Je ne sais pas combien de musulmans j'ai pourtant entendu le citer croyant qu'il montrait les lumières islamiques...

Que les croyants arretent de s'approprier les arts et la science, alors que les religieux ont tou fait pour les brider pendant des centaines d'années !!!

_________________
Dieu est Turque et Ebru Günde$ est son prophète !

Athétürk : ze forum d'amitié des Franco Turkish Athées !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mar 2006, 09:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Bonjour Aurel

C'est vrai que cette contrevérité flagrante m'irrite aussi.

On parle souvent de l'âge d'or des sciences en terre d'Islam.

On oublie souvent qu'outre que les "savants muslims "n'ont jamais été que des "redécouvreurs" des textes grecs, ces fameux savants vivaient dans des régions où l'islam s'était très adouci.

Avicenne et Rhazes, à Bagdad et Averroès, Aboulcassis en Andalousie ont profité de ces situations.

De plus, on a tendance à exagérer l'apport de ces "savants".

D'un point de vue médical, le "canon" d'Avicenne, par exemple, n'apporte pas grand-chose (Rhazes est déjà plus consistant). La chirurgie d'Aboulcassis apporte les premières représentation d'outils chirurgicaux et une foule de techniques qui étaient inconnues mais, en regardant de plus près, on s'aperçoit qu'il a piqué quasi tout ce qu'il écrit au Byzantin Paul d'Egine (VII ème siècle).

D'un point de vue philosophique, Avicenne n'a rien fait d'autres qu'un essai de conciliation des philo grecques avec l'islam (ce n'est guère convainquant). Thomas d'Aquin a repris d'ailleurs les théories d'Avicenne pour faire pareil avec le dogme chrétien.

Il est aussi à noter que, depuis le XIII ème siècle, plus rien n'est sorti d'intéressant de la terre d'islam. c'est sans doute dû au "tour de vis" religieux qu'ont subi ces contrées.


Dans le monde chrétien, c'est encore pire.

Rien n'est sorti de bon, d'un point de vue scientifique, sous la chape de plomb du christianisme.

Un bel exemple en est la chirurgie.

En 1215, Innocent III décrète que les ecclésiastiques ne peuvent plus toucher le corps humain. Les universités (qui commencent à se créer un peu partout) restent sous domination papale et, dans les faits, n'évolueront pas du tout pendant des siècles. Les matières enseignées resteront figées (en médecine, on enseigne Hippocrate et Galien jusqu'au XVIII ème siècle), l'expérimentation est complètement absente des pratiques universitaires

La chirurgie, qui du fait de cette bulle de 1215, sort du cursus universitaire se voit rabaissée au rang d'artisanat. Paradoxalement, elle verra de grands progrès durant le moyen-âge.

On verra des chirurgiens penser qu'une plaie doit être propre pour guérir, qu'une ligature d'artère est quand-même meilleure qu'une cautérisation et, même, des tentatives d'anesthésie à l'opium.

Toutes ces avancées seront combattues par les "médecins" et l'église.

Jamais les religions n'ont été des vecteurs de progrès scientifiques. Au mieux, elle n'ont pu les empêcher malgré leurs efforts.

Encore de nos jours, il suffit de lire les édits papaux pour constater l'immobilisme de l'église catho face aux progrès de la science. Le pape n'admet une voie de recherche qu'en dernière extrémité, quand il s'aperçoit qu'il a déjà perdu la bataille.


Certains scientifiques sont en effet croyants mais ce n'est jamais en s'aidant de leur croyance qu'ils effectuent leurs travaux. Ils doivent même mettre celle-ce entre parenthèse pour ne pas être parasité par les concepts religieux auxquels ils croient.

C'est d'ailleurs un mystère pour moi, cette espèce de schizophrénie de l'esprit de beaucoup de scientifiques qui découvrent et connaissent des tas de choses qui vont à l'encontre de leurs dogmes sans vouloir remettre en cause ce dernier.

Mais peut-être que deux millénaires de conditionnement représente un obstacle infranchissable pour beaucoup?!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Mar 2006, 21:55 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
Si dans la pratique certains ont apporté quelquechose de nouveau, au niveau de la conception de la science, la civilisation arabo musulmane n'a rien apporté de neuf, ils ont continué à faire la science avec les mêmes concept généraux que ceux qui étaient en place depuis l'antiquité. Je pense que c'est pour ça qu'ils sont considérés comme des continuateurs, ils n'ont pas fait de révolution scientifique.
Le moyen âge sur les deux rives de la méditerranée a vécu avec la physique d'aristote qui avait notament comme point fort d'être compatible avec les vérités enseignées par les religions, physique que galilée le père de la révolution scientifique va essayer de remettre en cause.

Le meilleur exemple est bien au niveau philosophique où l'essentiel a bien été de faire concilier l'islam et la philosophie, notament parce qu'il fallait arriver à affronter les autres religions, alors qu'en europe, la révolution scientifique a été accompagnée d'une riche génération de philosophes dont certains étaient eux même des savants, comme Pascal.


En fait le premier facteur qui a favorisé cet age d'or scientifique dans le monde arabo musulman , c'est bien un facteur politique, les premiers califes non arabes étaient des "princes éclairés", tout comme lors de la renaissance ce sont les rois, princes ect... qui ont favorisés l'ouverture aux cultures classiques, ce ne sont pas les théologiens ou les prêtres(ou imams).

A partir du moment où le pouvoir politique s'interesse vraiment à favoriser la culture et la connaissance, et que la société peut suivre, que ce soit la religion X, la religion Y, ou aucune religion spécifique qui domine la société, il peut y avoir le développement de sciences. Si un pouvoir politique veut que la science serve ses dogmes religieux ou politiques, la science recule.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 01 Aoû 2006, 16:55 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
Quelles discussions vaines : le progrès scientifique ne se conçoit que lorsque les scientifiques sont libres de penser, de chercher ET DE S'EXPRIMER.
Pour rester dans le récent, le christianisme a connu ses heures sombres, à partir du moment où il incarnait le pouvoir. C'est bien sa contestation qui a permis une sorte de "renaissance".
Les pays d'Islam ont connu quelques heures de gloire (quand le christianisme étouffait toute velléité de dire autre chose que ce qui était permis) et quand les gens étaient encore plus ou moins libres de penser et de s'exprimer. L'Islam avait besoin de s'étendre : ceci explique cela. Ca s'est très vite arrêté pour les mêmes raisons que sous la houlette des chrétiens : ils sont restés bloqués, coincés.
Il n'y a pas en pays d'Islam de révolte généralisée contre le pouvoir absolu de l'Islam. A part quelques individus que l'on s'efforce d'éliminer le plus vite possible.
Les princes du pétrole monopolisent les biens.
Quel musulman se révoltera contre eux.
Lorsque de telles révoltes ont eu lieu, hélas sous des dictatures difficilement supportables, on a bien vu quelques étincelles de "progrès".
Mais on ferait mieux d'oublier tout ça


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Aoû 2006, 10:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Hello Yohanan !

_________________
"Double agent 006 en mission sur OZ. Reine des déguisements: ca passe ou ça casse. Créature de métamatière"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Aoû 2006, 11:57 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
Salut Archie Cash,
Parfois, on a d'autres chosesd à faire.
Pour Diskuto, il est complètement bouché : aucune civilisation fondée sur une croyance religieuse n'a fait faire le moindre progrès à la connaissance du monde, sauf dans deux cas : au début quand les gens spont encore plus ou moins libres de s'exprimert, et à la fin, quand ils se révoltent contre le pouvoir absolu de la treligion.
C'est pas demain la veille qu'on verra ça dans les pays d'Islam.
J'ai aussi rematrqué que les beaux exemples cités par notre ami sont des gens qui ont été violemment contestés dans l'Islam, même de leur vivant.
Ce qui ne fait qu'apporter de l'eau à mon moulin, et assèche son oued.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Aoû 2006, 20:48 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 12 Jan 2006, 17:40
Messages: 47
Localisation: sibérie sub-saharienne
je vais faire du HS mais bon...

Sont-ce des "penseurs" musulmans, ou bien juste des penseurs "Arabes" victimes d'une discrimination xénophobe?

je ne vois pas ce que la religion vient foutre là. Et pour être précis, la religion, les dogmes, les héirarchies et hiérarques religieux n'ont jamais aimé ni la science, ni la poésie , ni la philosophie, ni autre.

certe la recherche (que la science soit dite exacte ou humaine) n'empêche pas la foi, mais arrétez de nous gavez avec la victimisation religieuse bordel!

Qui parle de Omar, Stace, Xénophane, Protagoras? Arrabal, Bakounine, Lafargue? Ou autre?

Qui parle des victimes (et aujourd'hui encore) des religions?

Bordel de merde!

Arrétez de tout mélanger, c'est crevant pour mon neuronne nihiliste merde.

_________________
"il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries, que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente." proverbe Shadok.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 13 Aoû 2006, 22:36 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 26 Fév 2006, 12:02
Messages: 129
Localisation: Sud
Et si c'était juste des penseurs ?

Il se trouvent qu'ils étaient nés musulmans comme d'autres sont nés dans des milieux chrétiens ou athées. Et qu'ils ont su dépasser les acquis de leur milieu et de ses certitudes.

Lequel milieu s'est fait une gloire de les récupérer à son profit : c'est toujours juteux un savant passé à la postérité.

Et aujourd'hui on nous les balance dans la gueule comme les représentants d'un monde qu'ils ont contribué à ouvrir ou dont ils se sont échappés. Mais qui n'a pas évolué et s'est refermé derrière eux.

Il n'y a pas de petit profit.

Surtout avec les morts.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 19 Aoû 2006, 19:29 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 12 Jan 2006, 17:40
Messages: 47
Localisation: sibérie sub-saharienne
oui ce ne sont que des penseurs.

Citation:
l se trouvent qu'ils étaient nés musulmans comme d'autres sont nés dans des milieux chrétiens ou athées. Et qu'ils ont su dépasser les acquis de leur milieu et de ses certitudes.


que je sache on ne nait pas musulman, chrétien ou licorneux... on nait sans croyance, donc athée. c'est ensuite la lobotomisation qui rend croyant.

mais je chipote...

_________________
"il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries, que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente." proverbe Shadok.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Aoû 2006, 15:01 
New friend
New friend

Inscription: 20 Aoû 2006, 13:00
Messages: 8
Localisation: A la banque
Fabix a écrit:
oui ce ne sont que des penseurs.

Citation:
l se trouvent qu'ils étaient nés musulmans comme d'autres sont nés dans des milieux chrétiens ou athées. Et qu'ils ont su dépasser les acquis de leur milieu et de ses certitudes.


que je sache on ne nait pas musulman, chrétien ou licorneux... on nait sans croyance, donc athée. c'est ensuite la lobotomisation qui rend croyant.

mais je chipote...



En quelques sortes si, les parents te considere au moment de ta naissance comme semblable, n'etant pas encore conscient tu es musulman sans le savoir, c'est apres que tu peux "choisir" (exemple le bapteme fait des bébés des chretiens sans qu'ils le decident)

_________________
"Dieu est le seul être qui, pour régner, n'ait même pas besoin d'exister."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Aoû 2006, 00:18 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2005, 03:28
Messages: 459
Le plus drôle c'est quand un croyant utilise "ses" savants pour sa chapelle.
Comme je ne me souviens plus quel cornard l'autre jour qui nous citait toute une liste de savants chrétiens et disaient que puisqu'ils étaient savants, ils ne pouvaient pas s'être trompés et donc les athées avaient tord. Et d'ailleurs parmi les savants chrétiens qu'il citait il y mettait … Einstein (qui était d'origine juive je le rappelle)
Et à côté de ces chrétiens qui portent en étendard, à côté de leur croix, une liste de savants chrétiens, il y a des juifs qui portent en étendard, à côté de leur étoile de David, une liste de savants juifs et des musulmans qui portent en étendard, à côté de leur croissant, une liste de savants musulmans.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Aoû 2006, 01:01 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
haddock a écrit:
utilise[r] "ses" savants pour sa chapelle.

Et "ses" apprentis-savants pour la sodomie.

Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Aoû 2006, 04:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2005, 03:28
Messages: 459
Salut Pyne Duythr.
La matrice 4*4 en haut du dos de la première me dit quelque chose mais je ne me rappelle plus.
Sur le dos de la deuxième, c'est facile, ce sont les équations de Maxwell où E est le champ électrique et B le champ magnétique (parfois noté H)
Par contre la troisième et la quatrième, je donne ma langue au chat.

Je choisis la quatrième avec son jeans taille-basse qui laisse apparaître le haut du string noir.
Elles sont au coin après avoir reçu une fessée, c'est ça? Théoriquement elles devraient être cul nu, le pantalon et la culotte baissés sur les genoux. Même les bonnes traditions du coin se perdent.
Image


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Aoû 2006, 23:48 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
haddock a écrit:
La matrice 4*4 en haut du dos de la première me dit quelque chose mais je ne me rappelle plus.

C'est une des expressions possibles du tenseur metrique de la relativite generale. Les autres machins sont des equations de la relativite generale (equations d'Einstein).

Citation:
Sur le dos de la deuxième, c'est facile, ce sont les équations de Maxwell où E est le champ électrique et B le champ magnétique (parfois noté H)
Par contre la troisième et la quatrième, je donne ma langue au chat.

Sur la quatrieme, y'a le commutateur de la mecanique quantique, une ecriture possible de l'equation de Schroedinger, un diagramme de Feynman, une version simplifiee d'une equation de l'EDQ (Klein-Gordon) et le groupe de jauge du modele standard. Sur la troisieme, y'a l'illustre equation de Newton, trois equations relatives au traitement de l'electromagnetisme via les jauges (i.e. quantification de l'EM) et une ecriture possible de la distribution de Maxwell-Boltzmann.

Bref, ce tetraptyque dorsal va, de gauche a droite, de l'"infiniment grand" (relativite generale) a l'"infiniment petit" (physique des particules). Pour unifier ces bidules, il faut s'unir charnellement. Or, justement, le plus important est comme (presque) toujours ce qui ne se voit pas: quattre ponts EPR semi-classiques - un pour chacune - impatients d'etre explores sans menagements afin de rendre simplement connexe ce qui ne semble pas l'etre. D'ou l'importance de la copulation et des tapis persans.

Citation:
Elles sont au coin après avoir reçu une fessée, c'est ça?

Pas exactement. Elles se preparent a subir le chatiment du bureau japonais incline avec l'option double fourreau annele:

Image

transformable en pompe suedoise a soufflets rotatifs:

Image

Mais comme tu dis, les bonnes traditions se perdent.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 123 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com