Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 23 Juil 2019, 15:56

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 11 Avr 2010, 22:09 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Richard Dawkins veut faire arrêter Benoît XVI
The Sunday Times, 11 avril 2010

Richard Dawkins, le militant athée, prépare une embuscade juridique pour faire arrêter le pape lors de sa visite d'Etat en Grande-Bretagne «pour crimes contre l'humanité».

Dawkins et Christopher Hitchens, l'auteur athée, ont demandé à des avocats des droits de l’homme de monter un dossier à charge contre le Pape Benoît XVI sur ses camouflages présumés d'abus sexuels dans l'Eglise catholique.

Les deux pensent qu'ils peuvent exploiter le même principe juridique utilisé pour l’arrestation d'Augusto Pinochet, le dictateur chilien décédé, quand il a visité Grande-Bretagne en 1998.

Le pape a été impliqué dans une nouvelle controverse ce week-end sur une lettre qu'il a signée en faisant valoir que le «bien de l'Eglise universelle» devrait être considéré contre la demande de défroquer un prêtre américain qui avait commis des infractions sexuelles sur deux garçons. La lettre a été datée de 1985, quand il était en charge de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, qui traite les cas d’abus sexuels.

Benoît XVI sera en Grande-Bretagne du 16 au 19 septembre. Il visitera Londres, Glasgow et Coventry, où il béatifiera le cardinal John Henry Newman, un théologien du 19ème siècle.

Dawkins et Hitchens pensent que le pape ne pourra pas réclamer l'immunité diplomatique pour éviter l'arrestation car, bien que sa tournée est traitée comme une visite d'Etat, il n'est pas le chef d'un État reconnu par les Nations Unies.

Ils ont demandé aux avocats Geoffrey Robertson et Mark Stephens de présenter un argumentaire pour une action en justice.

Les avocats pensent qu'ils peuvent demander au Crown Prosecution Service d’engager des poursuites pénales contre le pape, lancer leur propre civile action contre lui, ou présenter son cas devant la Cour Pénale Internationale.

Dawkins, auteur de Pour en Finir avec Dieu, a déclaré: «Voilà un homme dont le premier instinct quand ses prêtres sont pris la main dans le sac est de couvrir le scandale et condamner les jeunes victimes au silence.»

Hitchens, auteur de Dieu n'est Pas Grand, a déclaré: «Cet homme n'est pas au-dessus ou hors des lois. La dissimulation institutionnalisée de viol d'enfant est un crime pour les lois de tous les états et exige, non pas des cérémonies privées de repentir ou des paiements financés par l’église, mais la justice et le châtiment.»

L'année dernière, les militants pro-palestiniens ont convaincu un juge britannique d’émettre un mandat d'arrêt contre Tzipi Livni, la femme politique Israélienne, pour des infractions qui auraient été commises pendant le conflit de 2008-09 dans la bande de Gaza. Le mandat a été retirée après que Livni a annulé son voyage prévu au Royaume-Uni.

«Il y a une forte probabilité qu’une action juridique contre le pape ait lieu», dit Stephens. «Geoffrey et moi sommes parvenus à la conclusion que le Vatican n'est pas réellement un État en droit international. Il n'est pas reconnu par l'ONU, il n'a pas de frontières surveillées et ses relations ne sont pas de nature diplomatique à part entière.»


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2010, 02:19 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
MDR, trop fort! :fr:

Et il y a combien de chance pour que tout ça aboutisse réellement?!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 12 Avr 2010, 09:56 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6929
Il n'y a pratiquement aucune chance, mais je trouve bien qu'ils emmerdent un peu ce con de pape - même s'ils renforceront ainsi leur image d'athégristes. Pas grave, on s'en fout et ils l'assumeront très bien.

Par contre, vu que je doute fortement que Dawkins et associés soient de doux naïfs, tout cela est finalement plus une sorte de bluff et coup de pub qu'autre chose. Et pourquoi pas si cela emmerdera un peu le pape ? Par exemple, quand je lis cet argument-ci :
« Il y a une forte probabilité qu’une action juridique contre le pape ait lieu», dit Stephens. «Geoffrey et moi sommes parvenus à la conclusion que le Vatican n'est pas réellement un État en droit international. Il n'est pas reconnu par l'ONU, il n'a pas de frontières surveillées et ses relations ne sont pas de nature diplomatique à part entière.»

J'en déduis que c'est de la communication de Dawkins et associés pour encourager ses troupes, car c'est plus ou moins n'importe quoi. Et comme ils ont sans doute consulté un juriste de droit international, il a bien dû leur expliquer que le VATICAN est bien techniquement une cité-état souveraine à monarchie élective. Ou dans le genre.
S'il n'est pas membre de l'ONU, ce n'est pas pareil que ne pas être reconnu par l'ONU... L'ONU l'a reconnu comme état depuis longtemps, alors qu'il ne l'a pas fait pour Taïwan par exemple.

Mis à part ca, je trouve moi aussi assez marrante la formule choisie "Il y a une forte probabilité qu’une action juridique contre le pape ait lieu " , car en effet, dans un état de droits, saisir la justice est un droit - à elle de décider ensuite si la plainte est recevable ou pas.
Ce genre de formule est assez typique à cette très distinguée communauté d'athées british scientifiques-like, où il vaut mieux dire que "dieu n'existe très probablement pas" plutôt que de dire l'existence de dieu, c'est des conneries. Faut s'y faire.
Je me demande si la probabilité de manger un bon pudding est aussi à l'ordre du jour dans leurs réunions.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Avr 2010, 15:49 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 12 Avr 2009, 20:53
Messages: 20
Dawkins se discrédite en tant que personne capable de raisonner sainement en matière de choses d'Église tant qu'à moi. Avec une pareille proposition il se ravale au rang de vulgaire idéologue extraordinnairement partial et au point de ne vraiment plus voir très clair. Je trouve profondément répugnant ce réflexe à vouloir se saisir d'une machinerie judiciaire et afin de criminaliser ce qui ne sera toujours qu'un adversaire d'opinion. Très malsain. La disproportion énorme entre la prétendue charge de ''crime contre l'humanité'' et la factualité de l'affaire concernant Benoit XVI d'une part; de l'autre, le silence total d'un Dawkins rapport à ce qui se passe chez lui avec des barbus cherchant que le moyen de liquider le beau système british : il y a de quoi laisser songeur. Profondément malade. Avec des concitoyens pareils, mais peut-être qu'un jour faudra-t-il que Blair demande asile politique aux É.-U. comme ses ancêtres cavaliers de fer (faut voir la blague ici; ... non mais quand même)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Avr 2010, 19:53 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Cincinocéphale chez les Lestrygons a écrit:
Dawkins se discrédite en tant que personne capable de raisonner sainement en matière de choses d'Église tant qu'à moi. Avec une pareille proposition il se ravale au rang de vulgaire idéologue extraordinnairement partial et au point de ne vraiment plus voir très clair. Je trouve profondément répugnant ce réflexe à vouloir se saisir d'une machinerie judiciaire et afin de criminaliser ce qui ne sera toujours qu'un adversaire d'opinion. Très malsain. La disproportion énorme entre la prétendue charge de ''crime contre l'humanité'' et la factualité de l'affaire concernant Benoit XVI d'une part; de l'autre, le silence total d'un Dawkins rapport à ce qui se passe chez lui avec des barbus cherchant que le moyen de liquider le beau système british : il y a de quoi laisser songeur. Profondément malade. Avec des concitoyens pareils, mais peut-être qu'un jour faudra-t-il que Blair demande asile politique aux É.-U. comme ses ancêtres cavaliers de fer (faut voir la blague ici; ... non mais quand même)

Merde Richard Dawkins ose s'en prendre juridiquement à un gus à la tête d'une institution trempée jusqu'au cou dans des affaire impliquant le viol d'enfants, Dawkins ordure, salaud, on aura ta peau! :dingue2:

Mais oui Cincinocéphale le débiteur d'étrons, tu as raison c'est très répugnant que de poursuivre un gus qui de toute évidence a préféré protéger l'image de son institution aux victimes de pédophilie, quelle horreur, comment peut-on aujourd'hui oser poursuivre ce saint homme?! Dawkins ordure, salaud on aura ta peau!

Ah mais c'est vrai comment oser poursuivre le chef d'une institution impliquée dans des crimes horribles sachant que des méchants barbus font eux aussi des truc pas beaux en Angleterre?! Plus généralement comment poursuivre un pédophile alors qu'un dangereux tueurs en série est toujours en liberté?! Tu as tout à fait raison mon Cincinocéphale le débiteur d'étrons, c'est horrible comment ose-t-on condamner des pédophiles ou des personnes aillant laisser et/ou étouffé faire des actes pédophile alors que tous les criminels ne sont pas en prison?!

Heureusement que Cincinocéphale le débiteur d'étrons est là pour nous donner des leçon en matière de logique et de moral élémentaire surtout qu'entre fermer les yeux sur des actes pédophiles ou au contraire criminaliser ces derniers, ce n'est qu'une affaire d'opinion! Un si un jour j'apprends que ton voisin met sa bite répugnante dans le sexe de ta fille et que je ne dis rien à personne alors que je suis parfaitement au courant, ben t'a pas à me poursuivre mon tout petit car ce n'est qu'un différence d'opinion pauvre con!

Merci pour la leçon de morale, Cincinocéphale le débiteur d'étrons, merci beaucoup pauvre gland!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 14 Avr 2010, 22:43 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Citation:
le silence total d'un Dawkins rapport à ce qui se passe chez lui avec des barbus cherchant que le moyen de liquider le beau système british

De quel chapeau sors-tu ceci ? Il suffit de quelques secondes pour réaliser que cela n'est pas vrai, voyons. Échantillon :

http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/ ... hools.html

Citation:
Je trouve profondément répugnant ce réflexe à vouloir se saisir d'une machinerie judiciaire et afin de criminaliser ce qui ne sera toujours qu'un adversaire d'opinion.

Benoît 16 est un adversaire d'opinion et un individu soupçonné de complicité d'étouffement d'affaires de pédophilie. C'est le second aspect qui est criminel et non le premier (faut-il vraiment t'expliquer cela ?)

Note qu'accorder automatiquement respect et bénéfice du doute aux prélats est un réflexe conditionné largement répandu, que l'initiative de Dawkins contribuera sans doute à éroder, qu'elle aboutisse ou non.

Citation:
peut-être qu'un jour faudra-t-il que Blair demande asile politique aux É.-U.


Amusant ; c'est le sujet d'un film récent réalisé par un pédophile fameux. Association d'idée ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Avr 2010, 05:25 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Citation:
se ravale au rang de vulgaire idéologue extraordinnairement partial et au point de ne vraiment plus voir très clair

Cincinocéphale a raison mais en relation a une organisation idéologique religieuse qui nous vend de la morale mais qui en fait, a une conduite totalement criminelle, prête a protéger de grands criminels et même ne les mettre en situation de recommencer.

Au nom de la religion on se sent en droit de faire et dire bien des choses,il n'y a pas longtemps encore on nous invoquait le secret de confession face aux pauvres petits martyrisés demandant justice !
=>excommunication de ceux qui trahissent la confession d'un prétre pédophile dit une circulaire "vaticanesque" "Crimen Sollicitationis"

c'est a l'arraché qu'on connait les affaires de pédophilie . Combien en reste-t-il encore connue du Vatican mais qui n'ont pas éclatées faute de plainte pour l'instant ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Avr 2010, 07:39 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Salut

Et c'est pas encore fini, leurs conneries!

en atteste la déclaration du secrétaire d'état du vatican (le n°2 de la boite), le cardinal Bertone lors d'un voyage au Chili:

http://www.buzzandscoops.fr/Video-Tarcisio-Bertone-Pedophilie

version "papier"

et la surenchère de ces multiples "organisations", "fondations" et autres structures à la botte de la mafia vaticane qui expliquent et tentent de rattraper la sauce:

http://www.zenit.org/rssfrench-24070


Il est certain qu'un seul acte de pédophilie n'est pas un crime contre l'humanité mais la couverture consciente et répétée d'une multitude d'actes de pédophilie par le patron de ceux qui les ont commises le devient!

En allant fort (et tant-pis pour le point goodwin), hitler n'a jamais tué un seul juif de ses propres mains et aucun des dignitaires nazis jugés à Nuremberg ne l'avaient fait!


Au début du XIIIème siècle, le pape Innocent III avait promulgué une bulle qui affirmait la supériorité hiérarchique du spirituel sur le temporel. Il se plaçait ainsi au dessus des rois et empereurs.

Rien n'a vraiment changé sur la place saint pierre, il me semble!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Avr 2010, 09:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6929
:mrgreen: Chassez le naturel, il revient au galop...

Y a quelqu'un qui a parlé de réflexes répugnants dans ce fil de discussions ? Il devrait se relire, hein.

Cinci a écrit:
La disproportion énorme entre la prétendue charge de ''crime contre l'humanité'' et la factualité de l'affaire concernant Benoit XVI d'une part; de l'autre, le silence total d'un Dawkins rapport à ce qui se passe chez lui avec des barbus cherchant que le moyen de liquider le beau système british : il y a de quoi laisser songeur. Profondément malade.

Comme le fait remarquer Zartregu: Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes stp. Tu ne sais pas ce que Dawkins dit ou ne dit pas sur les barbus en G-B, et même s'il ne disait rien ou beaucoup, sur eux ou sur le massacre au Congo, sur le dégel de la banquise ou que sais-je, ce sont des choses différentes. Pas d'arguments par "ce qu'il ne dit pas" ici, stp, car nul ne dit tout sur tout... svp !

Moi je lis ceci dans le post de Zartregu :
Citation:
Le pape a été impliqué dans une nouvelle controverse ce week-end sur une lettre qu'il a signée en faisant valoir que le «bien de l'Eglise universelle» devrait être considéré contre la demande de défroquer un prêtre américain qui avait commis des infractions sexuelles sur deux garçons. La lettre a été datée de 1985, quand il était en charge de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi, qui traite les cas d’abus sexuels.

Si, je dis bien SI, conditionnel, si le pape est bien impliqué dans l'occultation, ou que des éléments sont susceptibles d'enquête judiciaire - la protection et la soustraction de la justice de criminels qui ont abusé ou violé des gamins - , alors ce pape est entre autres complice ou soupçonnée de complicité de ces délits/crimes. C'est techniquement, il me semble, de la complicité. Entre autres charges possibles. Le pape va sans doute échapper à un procès quel qu'il soit, qui n'aura même pas lieu dans le meilleur des cas pour lui.
Mais si vraiment il est impliqué dans une ou probablement différentes affaires similaires, il mériterait bien, après un jugement équitable, de finir le reste de sa vie à croupir dans une geôle. Non mais. Nul n'est au-dessus des lois.

Cinci a écrit:
Dawkins se discrédite en tant que personne capable de raisonner sainement en matière de choses d'Église tant qu'à moi.

Le viol d'enfants, abus sexuels sur mineurs, et occultation de violeurs d'enfants et d'abuseurs sexuels sur mineurs, est une chose d'église mon grand ? Tiens donc. Ben écoute, une chose qui n'est pas d'église mais du bassin lémanique où je crèche en ce moment : tant qu'à moi j'aurais bien déboîté le bassin avec un énorme coup de pieds au cul au gars qui écrit cela si je n'étais pas un type aussi civilisé. Mais l'esprit y est.

De quoi on parle ici ? De vols de cassettes à l'étalage ou d'abus sexuels et VIOLS de gamins ?

Lord Dralnar a écrit:
Il est certain qu'un seul acte de pédophilie n'est pas un crime contre l'humanité mais la couverture consciente et répétée d'une multitude d'acte de pédophilie par le patron de seux qui les ont commise le devient!

Oui. Le viol d'enfants aussi généralisé et occulté, tel que le révèlent les événements au sein de l'église catholique, peut tout à fait être considéré comme crime contre l'humanité.
J'invite Cinci à consulter les sources juridiques à ce sujet, dont wikipédia pour commencer - qui stipulent entre autres le viol, comme pouvant être un critère de ce qualificatif de crime cointre l'humanité. Mais l'important est, avant tout, que justice soit faite, équitablement. A la justice de décider des charges.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Avr 2010, 20:45 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 12 Avr 2009, 20:53
Messages: 20
Hans :

Citation:
Plus généralement comment poursuivre un pédophile


ha ! mais c'est parce que le saint homme est en faveur de la police [il n'est pas allemand pour rien], pour le fait qu'un pédophile puisse devoir faire face au système judiciaire chez lui. Tu aurais déjà vu notre Benoit XVI bien aimé et comme soulevant lui-même l'idée que l'exploitation sexuelle de mineurs ne serait pas un crime ?

Citation:
c'est très répugnant que de poursuivre un gus qui de toute évidence a préféré protéger l'image de son institution aux victimes de pédophilie


Le bug réside pour commencer dans le ''de toute évidence'' et puis concernant l'intimé ici soir le bien aimé Benoit XVI. Ce n'est pas évident du tout que l'homme se fiche réellement des victimes, ne s'en souci guère et préférerait faire rouler ''une boîte'' avec trois cents pédophiles pour exploiter des enfants, les abuser, pour protéger de vrais criminels et pour tromper d'une manière perverse l'opinion de la rue. Si cette peinture noire que je viens d'évoquer est de toute évidence mais alors elle l'est, de toute évidence, surtout dans le roman noir des adversaires de l'Église qu'autre chose. La peinture fait de tout évidence partie des ruminations sombres d'anti-chrétiens ou d'anti-catholiques. L'image de l'Église catholique : elle sera jamais bonne auprès de ceux ou celle qui la déteste. Protéger l'image ? Quand il ne s'en serait jamais trouvé un seul pédophile dans l'Église en mil ans, hanszichou, ce n'est pas pour autant que son image serait mieux goûtée ou plus vendue comme excellente en Hollande, en Chine ou chez les Turcs. Mais je concèderais que la question de l'image idéalisée aurait pu jouer ''à l'interne'' [comme l'image que l'on veut avoir de soi] et non pas en un sens criminel mais plus prosaïque et banal : le simple réflexe psychologique qui fait occulter un mal si grand chez des collaborateurs, des amis ou personne que l'on admirerait pour ''x'' raison. Des ''échos'' auraient pu être minimisés sans doute. Ça, je concevrais.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Avr 2010, 21:11 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 12 Avr 2009, 20:53
Messages: 20
@ Zartregu

Arf ! le film de Polanski. Je n'y pensais pas. Mais c'est vrai qu'il se trouve là-dedans une histoire de premier ministre britannique. Oui, la coïncidence est amusante. Sauf que le problème se trouve aux États-Unis pour le héros dans le script du fameux cinéaste polonais. Je disais que Blair comme catholique devrait se sauver aux États-Unis pour trouver refuge. C'est une variante dans la dramatique si tu veux et qu'on devrait finir par voir dans la sequel. :wink:


Citation:
Benoît 16 est un adversaire d'opinion et un individu soupçonné de complicité d'étouffement d'affaires de pédophilie. C'est le second aspect qui est criminel et non le premier (faut-il vraiment t'expliquer cela ?)


Par opinion dans adversaire d'opinion mais j'entendais aussi bien l'opinion qu'un Dawkins voudrait mousser et propulser de l'avant (comme si ce devait un fait réel) en se livrant lui-même à une exégèse sur deux mots, Zartregu. Le litige d'opinion mais c'est ce qui est en question. Il n'est pas certain loin de là que le principal intéressé lui-même, Benedictus, en ait eu la même opinion que Dawkins de ses propres deux mots.

Il serait étrange que vous ne puissiez soupçonner vous-même le motif intéressé chez le professeur mais quand il serait si loisible et si facile d'aller soupçonner l'autre.

Non, je ne trouve pas un progrès de la civilisation ''très'' spécialement dans le fait qu'un opinant de ceci ou cela veuille se saisir de la machinerie judiciaire à la moindre ''opiniâtreture'' désaccordée ou pour le moindre doute en matière d'entendement, savoir ce qu'un tiers aurait dû vouloir dire ou vouloir faire. Ce serait comme le règne de la badauderie mouchardeuse.

En fait, je serais plus réceptif à l'idée qu'une victime elle-même puisse entamer normalement un procès contre un ecclésiastique (le pape s'il le faut !), puis quand la victime bien sûr aurait au moins en sa possession quelque chose de réellement probant. Une victime ou un témoin directement concerné et témoin d'un fait réel. On voit pas très bien ce que Dawkins viendrait faire dans ce bateau sinon qu'en opportuniste assez suspect lui-même. Je n'ai rien contre l'idée qu'une action réellement criminelle puisse être condamnée en justice. Mais les procès staliniens ...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Avr 2010, 21:51 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 12 Avr 2009, 20:53
Messages: 20
Citation:
Il est certain qu'un seul acte de pédophilie n'est pas un crime contre l'humanité mais la couverture consciente et répétée d'une multitude d'acte de pédophilie par le patron de seux qui les ont commise le devient!

En allant fort (et tant-pis pour le point goodwin), hitler n'a jamais tué un seul juif de ses propres mains et aucun des dignitaires nazis jugés à Nuremberg ne l'avaient fait!


Salut, Lord Dralnar

Sauf que le dignitaire nazi n'est pas détenteur d'une doctrine qui le condamne, lui et ainsi que ses sous-fifres. On veut bien que le chef reste assis et ne fasse rien de ses propres mains, sa doctrine encourager et récompenser ceux qui commettent des ''action spéciales'' qu'on dirait être un crime vu d'ici. Oui. Mais entre la représentation positive du racisme dans le nazisme et puis la place négative de la pédophilie dans la représentation de l'Église : rien de comparable. Le parallèle est tout à fait inapproprié.

La couverture consciente et répétée d'une multitude d'acte ... s'entendrait beaucoup mieux (quitte à devoir reprendre ton propre parallèle, tiens) d'un gouvernement civil moderne et laïc et déposant une loi au parlement en faveur de l'eugénisme, l'euthanasie, l'avortement et trucs semblables. Ce sont tous des mesures que le Fürher aurait approuvé incidemment. Par contre, il me vient un doute à savoir ce que le même dignitaire (Germany; 1942 A.D.) aurait fait d'un pédophile. J'ai dans l'idée que la cure de traitement n'aurait pas été très tendre, pas plus que ce l'eût été pour des homosexuels d'ailleurs. C'est juste pour dire que le parallèle est grandement boiteux, trop. C'est sans objet tant qu'à moi.

Néanmoins ...

Ce qui constituerait bien un crime quand même (sans devoir s'embarrasser d'une catégorie issue de Nuremberg) serait un activisme bien conscient et bien volontaire afin de protéger un pédophile, et ce, très spécifiquement, afin que ''notre'' pédophile puisse prospérer dans sa déviance, pour recommencer et continuer de la sorte, tout en voulant soi-même que ce dernier ne puisse jamais non plus devoir faire face à la justice un moment donné. Il faut supposer que le criminel et complice ici souhaiterait entraver le travail de la police. Et si l'on parle de Benoit XVI : ce ne serait pas gagné d'avance. Établir une pareille motivation chez lui, je veux dire. Dans un cas ou dans un autre, même chez un évêque : peut-être pourrait-il y avoir tantôt une négligence criminelle ? Ce serait déjà différent. Ce serait plus comme une accusation ponctuelle de n'avoir pas porter assistance à une personne en danger. Mais, en tout cas, il reste que c'est délicat : la raison étant qu'on ne fait pas bon marché normalement de la vocation de l'Église et qui n'est pas tellement d'être une force de police auxilliaire pour coincer des coupables, non mais alors autant qu'elle est surtout comme un organisme qui, à la base, tente de ''sauver'' les pécheurs. Avec l'orientation cardinale qui est la sienne : il est sûr que l'Église est plutôt prompte à accorder une deuxième chance à qui serait plongé dans de l'équivoque, à un pécheur qui se sera montré faible ( sans parler de viol ici; crime grave); qu'une deuxième, troisième et quatrième chance*. Moi j'entreverrais bien plus une certaine ignorance chez des évêques ou un manque de sensibilisation quant à ce que serait la nature profondément perverse de la pédophilie et très difficilement corrigeable. Le Vatican c'est une grosse administration, puis il est notoire qu'il en prend du temps pour traiter les dossiers.

Pour Bertone, le cardinal : il m'étonne pas qu'il puisse songer établir lui-même ce lien entre la pédophilie et l'homosexualité. Oui, parce qu'en fait ce lien était couramment établi il y a quelques années et comme à l'époque aussi où la ''gaieté'' se retrouvait dans le classement officiel des maladies mentales. Il fait pas longtemps de cela. Encore : il faudrait obtenir ce qu'il aurait pu réellement dire au Chili (comment ou en référence à quoi). Pour ma part, je ne pense pas qu'il y ait de lien ''obligé'' entre l'homosexualité et une perversion comme la pédophilie, tout comme il n'en existe pas non plus entre le célibat et la même déviance. Certes, on peut remarquer en contre-partie toute la vigueur des lobbys homosexuels et ne voulant absolument pas qu'un pareil lien s'établisse dans l'esprit des gens. Ainsi, ce serait chouette si les mêmes afficheraient autant de sensibilité par rapport aux hétéros, et célibataires, et prêtres s'il y a lieu. Qu'il ne sert pas à grand chose d'essayer de coller une déviance individuelle sur un fait de communauté.

* en matière d'affaire de moeurs surtout. Non mais quand le pécheur ne vient pas contredire avec ça l'enseignement de l'Église. Ce peut être une des qualités de l'Église catholique qui, paradoxalement, pourrait la rendre vulnérable au risque de s'exposer à ces histoires de récidivistes. Le tolérance pour le pécheur.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 15 Avr 2010, 22:42 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Cincinocéphale chez les Lestrygons a écrit:
Ha ! mais c'est parce que le saint homme est en faveur de la police [il n'est pas allemand pour rien], pour le fait qu'un pédophile puisse devoir faire face au système judiciaire chez lui. Tu aurais déjà vu notre Benoit XVI bien aimé et comme soulevant lui-même l'idée que l'exploitation sexuelle de mineurs ne serait pas un crime?

Bon ok apparemment tu es un parfait abruti!

Benoit XVI n'est pas accusé d'avoir soutenu que la pédophilie n'est pas un crime, non ton bien aimé Pape qui te fait apparemment tellement bander (ou mouiller selon ce qui se cache dans ton string) est accusé d'avoir couvert un prêtre coupable d'actes de pédophilie et mieux encore de l'avoir maintenu à son post pour protéger l'image de son institution!

Et oui, cela est bel et bien passible d'une condamnation des plus sévères car cela est très grave!

C'est bon maintenant, tu suis où tu tient réellement à passer de nouveau pour un parfait connard?!

Cincinocéphale chez les Lestrygons a écrit:
Le bug réside pour commencer dans le ''de toute évidence'' et puis concernant l'intimé ici soir le bien aimé Benoit XVI. Ce n'est pas évident du tout que l'homme se fiche réellement des victimes, ne s'en souci guère et préférerait faire rouler ''une boîte'' avec trois cents pédophiles pour exploiter des enfants, les abuser, pour protéger de vrais criminels et pour tromper d'une manière perverse l'opinion de la rue. Si cette peinture noire que je viens d'évoquer est de toute évidence mais alors elle l'est, de toute évidence, surtout dans le roman noir des adversaires de l'Église qu'autre chose. La peinture fait de tout évidence partie des ruminations sombres d'anti-chrétiens ou d'anti-catholiques. L'image de l'Église catholique : elle sera jamais bonne auprès de ceux ou celle qui la déteste.
Image
Protéger l'image ? Quand il ne s'en serait jamais trouvé un seul pédophile dans l'Église en mil ans, hanszichou, ce n'est pas pour autant que son image serait mieux goûtée ou plus vendue comme excellente en Hollande, en Chine ou chez les Turcs. Mais je concèderais que la question de l'image idéalisée aurait pu jouer ''à l'interne'' [comme l'image que l'on veut avoir de soi] et non pas en un sens criminel mais plus prosaïque et banal : le simple réflexe psychologique qui fait occulter un mal si grand chez des collaborateurs, des amis ou personne que l'on admirerait pour ''x'' raison. Des ''échos'' auraient pu être minimisés sans doute. Ça, je concevrais.

Non mais c'est pas vrai soit tu défonces aux champignons hallucinogènes soit tu es vraiment encore plus atteint qu'on pouvait le penser jusqu'alors, putain!

Les actes pédophiles (donc des hommes adultes qui mettent leur sales bites où tu sais) par des membres de l'église catholiques est un fait, église catholique qui est donc effectivement mouillée dans ces sombres affaires et un Pape qui s'est soucié du bien être de sa précieuse institution au point de préférer ce bien être au fait de dénoncer et de virer un dangereux pervers! Amusant n'est-il pas?! Mais c'est vrai à cela tu n'as rien de plus con à répondre que la peinture fait de tout évidence partie des ruminations sombres d'anti-chrétiens ou d'anti-catholiques, non mais tu te fous de qui?!

Idem pour le fin de ton présent message qui n'est qu'une bouillie délirante qui semble être sortie tout droit du générateur de textes philosophiques, mais libre à toi si c'est avec ça que tu préfères te branler!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 16 Avr 2010, 07:39 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Il me revient des envies d'insultes. Ca faisait longtemps! :mrgreen:

Citation:
La couverture consciente et répétée d'une multitude d'acte ... s'entendrait beaucoup mieux (quitte à devoir reprendre ton propre parallèle, tiens) d'un gouvernement civil moderne et laïc et déposant une loi au parlement en faveur de l'eugénisme, l'euthanasie, l'avortement et trucs semblables.


Alors, tout d'abord, lier "eugénisme" avec "euthanasie" et "avortement" et "trucs semblables" est parfaitement à chier, Cinci! Et y associer la pédophilie en plus en émettant une comparaison est encore plus abject.

Rien que cela te disqualifie pour toute discussion sensée et me donne envie de te dévisser la tronche à coups de baffes (en tout amour du krst, bien-sûr! :twisted: )

Citation:
Ce qui constituerait bien un crime quand même (sans devoir s'embarrasser d'une catégorie issue de Nuremberg) serait un activisme bien conscient et bien volontaire afin de protéger un pédophile, et ce, très spécifiquement, afin que ''notre'' pédophile puisse prospérer dans sa déviance, pour recommencer et continuer de la sorte, tout en voulant soi-même que ce dernier ne puisse jamais non plus devoir faire face à la justice un moment donné.


Ben..., si on prend cet article ou encore celui-là, il semble bien que c'est que ce que ce guignol emmitré a fait dans le but de protéger la réputation de sa boite au détriment des victimes. Grâce à ces actions de la hiérarchie (et plus directement grâce) aux obstructions et "non-décisions" de celui qui est maintenant le patron de la secte, des enfants ont été bafoués dans leurs droits et d'autres ont subi les actes de pédophiles alors que cela aurait pu être évité!

Je ne sais pas si tu sais, oh enclume, mais les prêtres ont, entre autres, pour vocation d'éduquer les enfants dans l'aspect "bondieuserie infantile". Certaines de ces ordures ont préféré faire toucher aux bambins "le ptit jésius qui frétille" et ont choisi de distribuer l'eucharistie par voie anale. Leurs supérieurs, dont l'actuel pape étaient au courant et ils n'ont rien dit, ou en tout cas, pas réagi de manière à éloigner ces connards des enfants. Ils ont aussi fermé leur clape-merde afin que leurs employés ne soient pas emmerdés par la justice et ils ont, pour finir, fait pression sur ces gosses afin qu'ils ne caftent pas!

Dans nos sociétés avec un "gouvernement civil, moderne et laïc", un ministre de l'enseignement qui se rendrait coupable d'une telle complicité envers un enseignant serait, dans un premier temps, prié de démissionner de tous ses mandats dans les 10 minutes, et ensuite poursuivi et foutu en taule!!

Du côté de bebe, rien d'autre qu'un "nous sommes collectivement désolés!" susurré en quelques mots, entre deux paters et trois avés et puis... plus rien!!!

Le "pas de coté", l'effacement, en vaticanie, on connait pas!

C'est "circulez, y'a rien à voir, amen!"

Enfin, faut le comprendre le Ratzi! Il a mis près de 80 ans pour avoir le poste qu'il convoitait! Il va quand-même pas y renoncer et encore moins se laisser emmerder par une chiée d'ancien gamins violés quand-même! Y'a vraiment plus de respect des vieux, à notre époque! :roll:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Avr 2010, 03:58 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 12 Avr 2009, 20:53
Messages: 20
Aussi :

Dawkins peut dire un mot en effet contre ''le créationisme à l'école'' et, donc, contre l'initiative de barbus en même temps, ici, c'est vrai. Et j'aurais tort de suggérer alors comme je l'ai fait que notre homme éviterait totalement d'attaquer (en quelque sorte) la position de principe d'un groupe enturbané. O.K. C'est d'accord. J'aurai parlé trop légèrement pour le coup. Méa culpa.


Toutefois, ce à quoi je songeais tenait dans le rapport inverse entre l'agressivité déployée (même si purement verbale) dans son initiative vis à vis le pape versus l'absence d'initiative comparable et qui ne se trouvera pas chez lui vis à vis l'imam en face, et alors que ce dernier ... taratata.

Citation:
Ne mélangeons pas les torchons et les serviettes stp.


Il sera pas d'inconvénients à ne pas le faire. Un bon point. On va passer.


Citation:
Mais si vraiment il [le pape] est impliqué dans une ou probablement différentes affaires similaires, il mériterait bien, après un jugement équitable, de finir le reste de sa vie à croupir dans une geôle. Non mais. Nul n'est au-dessus des lois.


C'est sûr. C'est à dire si lui-même pouvait être convaincu par des preuves hors de tout doute, comme savoir qu'il aurait vraiment trempé dans une obscure manigance tout exprès pour que des enfants se fassent abuser, pour que des criminels échappent au système de justice : il serait non seulement en infraction avec la loi du pays mais encore en contradiction complète d'avec ce qui est enseigné dans sa propre Église. Il serait venu rouler tout le monde et ainsi que tous les paroissiens.

Citation:
Le viol d'enfants, abus sexuels sur mineurs, et occultation de violeurs d'enfants et d'abuseurs sexuels sur mineurs, est une chose d'église mon grand ?


Non, ce n'est pas ce à quoi je faisais allusion.

Par ''chose d'Église'' j'entendais la cuisine administrative interne comme au Vatican, ou ce jargon employé là-bas, les procédures de communications, filières à suivre, etc. Bref, les rapports comme entre la paroisse et puis la centrale à Rome. Je le disais en lien avec Dawkins (n'importe qui d'autre) et comme venant observer trois mots sur un billet que Benoit XVI lui-même aurait signé. C'est ce à quoi le lecteur se heurte en prenant connaissance d'une lettre circulaire ou autre qui serait sortie de la chancellerie vaticane.

Mais la notion de ''crime contre l'humanité'' évoquée par Lord Dralnar, si je ne me trompe, et à quoi l'on peut me renvoyer ici :

Citation:
J'invite Cinci à consulter les sources juridiques à ce sujet, dont wikipédia pour commencer - qui stipulent entre autres le viol, comme pouvant être un critère de ce qualificatif de crime cointre l'humanité.


Extrait :

Le crime contre l’Humanité est défini par l’article 6c du statut du Tribunal militaire international de Nuremberg et appliqué pour la première fois lors du procès de Nuremberg en 1945. Il définit ainsi le crime contre l’humanité : « l'assassinat, l'extermination, la réduction en esclavage, la déportation, et tout autre acte inhumain inspirés par des motifs politiques, philosophiques, raciaux ou religieux et organisés en exécution d'un plan concerté à l'encontre d'un groupe de population civile ».

En 2001, la France reconnaît officiellement que la traite des noirs et l'esclavage constituaient des crimes contre l'humanité

L'article 7[9] définit onze actes constitutifs de crimes contre l'humanité, lorsqu’ils sont commis « dans le cadre d'une attaque généralisée ou systématique dirigée contre toute population civile et en connaissance de l'attaque »

Plusieurs juristes considèrent que la définition du crime contre l'humanité fait donc une entorse au principe de spécificité de la loi. Ce serait ainsi dénaturer la spécificité de l’infraction que de vouloir l’étendre à un trop grand nombre de conduites criminelles. Le crime contre l'humanité s’applique en effet à des faits réprimés sous d’autres qualifications beaucoup plus anciennes : meurtre, torture, viol, déportation. La dilution du concept constitue un risque évident. La spécificité des crimes contre l’humanité ne peut être protégée par exemple qu’en exigeant une intention discriminatoire pour tous ces crimes, alors que seules les persécutions sont soumises à une telle exigence en droit international positif. Cette conception conduit à remettre en question la qualification comme « crime contre l'humanité » de certains actes, tels que les attaques « aveugles », les expulsions et transferts forcés de population, etc.

Il faut également qu’il s’agisse de crimes commis en exécution d’une politique étatique dont il faut prouver qu’elle était criminelle (la Cour de cassation l’avait bien compris en exigeant que les crimes contre l’humanité le soient « au nom d’un État pratiquant une politique d’hégémonie idéologique ». Il ne faudrait pas que tout comportement criminel étatique puisse être qualifié à la légère de crime contre l’humanité.

Ces choix relèveront de la jurisprudence dégagée de la Cour pénale internationale, mais il y a une certaine dérive des tribunaux pénaux internationaux, qui ont tendance à privilégier l’efficacité de la répression sur la cohérence de l’incrimination.


http://fr.wikipedia.org/wiki/Crime_cont ... anit%C3%A9


Je ne vois pas ''trop bien'' en quoi cette notion de ''crime contre l'humanité'' peut être harnachée à certaines affaires de pédophilie dans l'Église. Ce me paraît drôlement tiré par les cheveux.

Ce que vous dite aurait du sens par exemple s'il était prouvé que des évêques de l'Église catholique eurent ordonné à des équipes de moines d'aller violer systématiquement des jeunes de moins de 10 ans d'une tribu de Canaques, ou bien toutes les petites filles dont la langue maternelle serait le mandarin. Il faudrait la preuve d'un complot ourdi par des évêques et puis spécifiquement afin que des personnes ciblées soient agressées, qui serait comme la volonté criminelle [gouvernementale] d'attenter systématiquement à l'intégrité de tous les jeunes d'un groupe ethnique. En terme de crime l'on aura vu des trucs semblables au Rwanda en effet, puis en Yougoslavie aussi. On est bien loin du compte de ce qui peut exister avec le cas d'un pédophile ou d'un autre, et puis même quand il se trouverait dans l'Église. Aucun rapport. Une agression sexuelle commise par un individu : c'est un crime de droit commun et puis quand même que l'agresseur aurait récidivé cinq fois ! Dans le cas de l'Église catholique : il vous manque la notion de plan concerté ( organisé, prémédité, etc). Il vous manquerait le conciliabule au sommet avec la directive sortante pour inciter activement des prêtres (admettons) à attaquer des gens. Cette histoire de crime contre l'humanité s'agissant de l'Église : une véritable sornette des plus idiotes à mon sens. Autrement, l'on serait aussi bien de nommer ''crime contre l'humanité'' n'importe quel crime de droit commun ( du taxage à l'école jusqu'au meurtre simple de pépé pour lui voler son bas de laine, l'économie capitaliste en Afrique, etc). Le terme perd son sens. Une méchante dérive sur l'usage d'un terme, ce que le mot veut dire en réalité.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Avr 2010, 23:27 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6929
Ce qualificatif de crime contre l'humanité aura des gens qui le trouveront adéquat, et d'autres pas. Ca se discute, mais pas vraiment avec vous. :D

Pour ma part, je ne vois aucun inconvénient à ce que tous ces prêtres violeurs et abuseurs d'enfants, tous ces curetons qui les ont défendus et protégés, tous ces autres qui ont été complices par leur silence et connaissance de ces faits et de cette protection et silence, ainsi que tous ces gens qui défendent cette corporation de sinistres imbéciles et malfrats, y compris les Cincinocéphales, soient tous accusés en groupe de crime contre l'humanité. M'en cogne.

Pas de discriminations ! Ca vous fera tous les pieds de vous démerder avec la justice : Tous menottés, en geôle puis au tribunal. Et zou ! Dieu reconnaîtra les siens.

Taulard en sursis a écrit:
Non, ce n'est pas ce à quoi je faisais allusion.
Par ''chose d'Église'' j'entendais la cuisine administrative interne comme au Vatican, ou ce jargon employé là-bas, les procédures de communications, filières à suivre, etc. Bref, les rapports comme entre la paroisse et puis la centrale à Rome. Je le disais en lien avec Dawkins (n'importe qui d'autre) et comme venant observer trois mots sur un billet que Benoit XVI lui-même aurait signé. C'est ce à quoi le lecteur se heurte en prenant connaissance d'une lettre circulaire ou autre qui serait sortie de la chancellerie vaticane.

Des clous !
Si une lettre interne vise à soutirer et protéger de la justice un sale cureton ayant commis un délit de viol ou d'abus sexuels sur mineur, ce n'est pas une chose d'église mais un concern à nous tous, passible de tribunaux. Faudrait envisager de cesser de chanter Ramona aussi fort, hein.

ps : aucune envie de discutailler sérieusement. En taule d'abord ! On causera ensuite éventuellement, à travers le parloir.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Avr 2010, 00:49 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 12 Avr 2009, 20:53
Messages: 20
Oh ! Je vois. :(


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Avr 2010, 04:50 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6929
Tu es triste que je ne veuille pas discuter mon grand ?
Faut pas être triste ma couille. Je veux bien discuter avec tout le monde et sur n'importe quel sujet qui m'intéresse, mais je n'ai aucune envie d'entrer en matière sur les sophismes que tu proposes plus haut, tentant de justifier par tous les moyens que le viol d'enfants ne pourrait pas être considéré crime contre l'humanité... sous les prétextes les plus fallacieux et les plus mauvais raisonnements. Entrer en discussion ici, c'est faire honneur à tes hypocrites sornettes.

Un simple exemple suffit à écarter définitivement tes sophismes : Le 11 mai 2001, l’Assemblée nationale française avait adopté la loi Taubira, qui qualifie l’esclavage de crime contre l’humanité. Point.

Nul besoin de concertation, de planification, ni d'ordonner un esclavage systématique d'un certain groupe de gens, ni besoin d'un nombre suffisant de gens mis en esclavage... pour décider et décréter que l'esclavage est un crime contre l'humanité, et ainsi qualifié. Il a suffit que cette loi et considération soit adoptée par le sénat, sans doute après une rude bataille politico-légaliste de Mme Taubira, bataille aussi contre les préjugés et la banalisation.
Et, au contraire de ce que tu proposes plus haut, la loi s'applique parfaitement p.e. sur un cas isolé. Il suffit donc que quelqu'un ait un esclave ou mette quelqu'un en situation d'esclavage, pour que cette loi puisse être utilisée contre lui par un tribunal (en plus du fait que l'esclavage est aboli en France depuis longtemps...).

Il pourrait en être de même pour le viol et abus sexuel d'enfants... Et je serais pourquoi pas favorable à ce que ce soit qualifié comme crime contre l'humanité. Ce l'est déjà à mes yeux.
C'est avant tout symbolique, mais le symbole que l'on a bien pris conscience de la gravité de l'acte... Cela n'aurait peut-être pas d'effets très importants pour réduire la fréquence énormissime de ces viols d'enfants partout dans le monde ? Possible. Mais cela ne pourrait être pire ni faire empirer la situation et banalisation actuelle si, à la charge de viol de mineurs, on ajoutait celle de crime contre l'humanité. Cela ne pourra pas être pire qu'aujourd'hui.

Aucune complaisance envers ces crimes sur des enfants ! Poil au cul poil au sang, et que les répugnantes simagrées pour minimiser ces viols d'enfants, pour tenter de sauver l'honneur de cette immonde église et de son pape qui tentent de les minimiser voire de les occulter, aillent se faire foutre. Allez donc vous faire mettre bien profond, toi et toutes ces râclures de bidet qui n'ont pas encore bien pris conscience de ce que viol [d'enfants] signifie vraiment, et de sa gravité.

:D Est-ce que - à la lumière de ces mises au point un peu plus claires - tu as encore envie de discuter avec moi ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 27 Avr 2010, 19:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
Ce qui m'épate chez certains catholiques, c'est leur relativisme moral.

Des crimes incontestables - étouffer des viols d'enfants - ne seraient finalement pas si grave que cela si ceux qui le commettent sont des prélats, ou s'ils ont eu lieu à une époque ou, paraît-il, tout cela était admissible.

Mais cela ne doit pas nous étonner : toute leur religion est bâtie sur ce relativisme. Leur source de toute morale est un ardent promoteur de crimes abominables dans l'ancien testament, pour finalement changer d'avis dans les livres suivants. Les textes saints sont interprétés comme parfaitement compatibles avec croisades et bûchers, puis cette caution morale est retirée à ces crimes contre l'humanité lorsque le vent de l'opinion mondiale tourne.

Quelles girouettes, tout de même !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 29 Avr 2010, 11:35 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Zartregu a écrit:
Quelles girouettes, tout de même !

Rien de plus naturel lorsque ta queue turgescente fait office d'axe de rotation.

Image


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 20 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com