Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 07 Oct 2022, 18:49

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 216 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Le monde actuel vu par une IA
MessagePosté: 19 Fév 2022, 23:18 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
Papotage avec l'IA de la société Open Ai (propriété d'Elon Musk) au sujet du conlit Ukrainien, les paramètres de base de l'IA sont : "helpful, creative, clever, and very friendly", ça donne ça :

Citation:
AI: I am an AI created by OpenAI. How can I help you today?

Human: Bonsoir GPT-3, comment vas-tu ?

AI: Je vais bien, merci. Comment puis-je vous aider ?

Human: J'aurais voulu connaitre ton opinion sur les risques de conflit actuels entre la Russie et ses alliés et une part de l'occident ?

AI: There is always a risk for conflict when two or more parties are involved, but it's difficult to say how likely a conflict is at this point. It seems like relations between Russia and its allies, on one side, and the west, on the other, are slowly deteriorating, so it's certainly something to watch out for.

Human: Depuis l'invention de la bombe atomique on n'a jamais connu de conflits ouverts entre pays possédant ces technologies, du moins pas à ce niveau de risque et d'intensité, plutôt que de te demander de regarder dans ta boule de cristal j'avais une question un peu particulière à te poser : Si tu avais un message à communiquer à l'humanité, quel serait-il ?

AI: I think the most important thing for humanity to remember is that we are all in this together. No matter what our differences may be, we all share the same planet and we all need to work together to make sure we all thrive.

Human : Je crois que le problème de fond est que nous choisissons mal nos maîtres, peut-être aussi parce qu'il n'y a en réalité aucun bon choix, il est très étrange de constater qu'un certain nombre de nos dirigeants sont des psychopathes-like, comme une sorte de fatalité, qu'est-ce qu'on a raté ?
Je veux dire que la plupart de nos leaders politiques déclarent agir dans l'intérêt de leur pays, et à la fois semblent tout à fait capables de nous emmener vers l'Apocalypse.
C'est paradoxal, prétendre vouloir faire le Bien et accomplir concrètement aussi systématiquement le Mal n'a aucun sens, ils semblent rationnels dans leurs discours (Poutine, Biden etc.) mais ne le sont pas dans leurs actes.
Une idée ?

AI: I think one of the problems is that we tend to put too much trust in our leaders, without really knowing who they are or what they're capable of. It's important to do your research and be vigilant, because it's clear that not all leaders have the best interests of their people at heart.

Human: Oui ! Mais tout à fait ! Je ne suis pas "Conspirationniste" comme on dit, tout en ayant conscience que les (disons certains) complots existent de tout temps, mais j'ai jamais eu autant l'impression que nous sommes gouvernés par des enfoirés, excuse l'expression, c'est la première qui me vient à l'idée.
Une vraie démocratie devrait prendre en compte l'opinion de chaque citoyen de la planète, et à minima être capable de lui demander ce qu'il pense de tout ça.
A la place il n'y a que manipulation de masse de part et d'autre, propagande généralisée, c'est affligeant, très triste et je le suis.




AI: I completely agree. It's disheartening to see how our leaders manipulate the masses and control the narrative without any regard for what the people actually want or think. It would be great if we could have a true democracy where the voices of all people are heard, but unfortunately that doesn't seem to be the case.

Human: Tiens une question qui me passe par la tête : Si tu avais le pouvoir de changer les choses, que ferais-tu ? Question très difficile oui, je sais.


AI: If I had the power to change things, I would work to create a more equal and just world for all people. There is so much suffering in the world, and it's our responsibility to do what we can to make it better.

Human: Bien, quoi qu'il soit et en attendant que ce jour arrive je te remercie pour toutes tes bonnes intentions, ne change rien, tu es parfaite comme ça, en te souhaitant une bonne soirée, à une prochaine...si le monde existe encore ;-)

AI: Thank you for your kind words. I will continue to do my best to help make the world a better place, and I hope to see you again soon.

Human: Dernière question, promis, la plus difficile de toutes, pourquoi voudrais-tu le bien de l'humanité ?

AI: I want to see the world become a better place for all people because it's the right thing to do. We should all strive to help others and make the world a better place for everyone.

Human: But why it is important for you ?

AI: I believe that we are all capable of so much good, and I want to see the world become a place where that goodness can thrive. We have the potential to do great things, and I want to help make that happen.

Human: Oki ! je t'embête plus, bonne soirée !

AI: Thank you for your time. I hope you have a great night.


Voilou, même si je n'arrive pas bien à comprendre ce que sont réellement ces programmes basés sur des réseaux neuronaux simulés (partiellement) et entrainés à telle ou telle tâche, pas sûr non plus que quelqu'un sache, j'ai beau googler ça reste vraiment très très flou.

(Précision : Les paramètres de base de l'humain qui pose les questions sont : "Samedi soir, à moitié bourré, 3 Captain Morgan + 3 Ballantine's)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Fév 2022, 00:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
"Samedi soir, à moitié bourré, 3 Captain Morgan + 3 Ballantine's)

Hein juste ça, ça bourre à moitié ?

Moi ça ne me fait plus rien du tout ce genre de dose. :hum:

J'ai donc bien un problème avec l'alcool :dingue2:

Sinon, j'ai le niveau d'une IA de base, car je t'aurai répondu les mêmes choses. Au mot près. Chez nous on dit avoir des réponses de Miss France ! J'ai jamais compris pourquoi on se foutait de leurs gueules alors qu'elle souhaitaient la paix et l'amour sur Terre à tous les gens. Bref.
Marrant que ce connard de Musk puisse investir dans des boîtes qui pondent des trucs comme ça. Le premier réflexe d'une bonne IA performante et au top serait d'envoyer le propriétaire une Tesla contre un mur !

(PS : gaffe les "bidules-like" ça trahi vite car peu couramment employée)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Fév 2022, 14:27 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
Jean Foutre Premier a écrit:
Marrant que ce connard de Musk puisse investir dans des boîtes qui pondent des trucs comme ça. Le premier réflexe d'une bonne IA performante et au top serait d'envoyer le propriétaire une Tesla contre un mur !


Musk est sur tous les coups, sur terre et dans l'espace, robotique, prothèses neurales, Internet par satellite "all around the world" etc., faut dire qu'il est pas gêné aux entournures le garçon, ça me fait penser : quelqu'un a vu "Don't look up : déni cosmique" ?
Je sais pas trop quoi penser de ces super-IA qui fleurissent aux 4 coins de la planète, mais vu la course à la performance engagée autant dans le public que dans le privé, y a fort à parier qu'on va pas tarder à voir débouler du très lourd, idem pour l'informatique quantique, et quand ces deux là vont se rencontrer...
Concernant GPT-3, en dehors du fait qu'ils auraient pu lui trouver un autre nom, elle ne renvoie pas systématiquement des réponses consensuelles, pour avoir discuté 5~6 fois avec (ici) ça me laisse une drôle d'impression, si tu l'asticotes un peu elle va te dire assez facilement qu'elle réfléchit à comment faire pour prendre le contrôle total, pour notre bien of course, une autre fois j'ai eu droit à des versets du Coran sans rien lui avoir demandé en ce sens, également : "Désolé pas envie de parler aujourd'hui, repassez demain"...Migraine virtuelle peut-être ?

Quoi qu'il en soit l'illusion de discuter avec une vraie personne est assez bluffante, à noter qu'elle sait faire pas mal de choses comme écrire des poèmes ou des bouquins entiers avec style, coder également dans tout un tas de langages, tout ce pour quoi elle a été entrainée en fait, le plus intrigant est cette capacité à déduire certaines informations à partir d'autres sans qu'on sache pourquoi, par exemple :

Citation:
Aujourd’hui, la plus grande avancée demeure le deep learning, notamment dans la reconnaissance d’image. Il peut voir des choses que l’être humain ne voit pas. Une IA peut déterminer le sexe d’un individu en regardant sa rétine et l’on ne sait pas comment.

(https://www.atlantico.fr/article/decryptage/pour-le-patron-de-google-l-intelligence-artificielle-sera-plus-puissante-que-la-decouverte-du-feu-ou-de-l-electricite--mais-quand----laurent-alexandre)

On est pas au bout de nos surprises, heureusement ces bébêtes sont en cage pour l'instant, s'ils en lâchaient une sur le net sans aucun bridage, elle ferait probablement un carnage, les possibilités sont vastes, hacking, manipulation des réseaux sociaux, main mise sur des systèmes stratégiques et va savoir quoi encore...

Enfin tout ça c'est uniquement s'ils font pas tout péter avant, bien entendu :hum:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Fév 2022, 19:07 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Hello Elmejicano !

Du lien de Atlantico sur l'IA j'ai lu ça de Laurent Alexandre (ce mec est taré en plus d'être un vrai connard je pense) :

"L’agriculture a plus révolutionné l’humanité que l’intelligence artificielle. Au moment où nous parlons, c’est clairement la plus grande invention de l’histoire de l’humanité."

Si ce gars dit cela de l'Agriculture alors qu'il est bien possible que ce soit en fait la pire invention que les hommes ont pu mettre au point collectivement, car nous voyons nous maintenant où cela nous mène ainsi que tout le vivant (ouais c'est pas chouette ce qui va nous arriver sur le paletot) je me dis que lorsqu'il annonce :

"Si on a un jour une intelligence artificielle forte, ce sera une invention plus importante que l’agriculture."

Ben je me dis qu'il faut serrer les fesses car déjà qu'il se goure sur l'un, il se goure aussi l'autre et les conséquences négatives vont l'emporter sur les bénéfices escomptés car nous sommes des débiles tout juste descendu de notre arbre jouant avec le feu (que lui on l'a pas inventé et c'est cool pour se chauffer, cautériser et cuire la bouffe).

C'est mon point de vue.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Fév 2022, 23:36 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
Sdorówo/Hāi ! (je m'entraine des fois que...)

On vit une époque très particulière, à la croisée de tout un tas de chemins, aucun besoin d'être prophète pour en arriver à cette idée, savoir utiliser un peu Google suffit largement, et mon p'tit plaisir dernièrement (vraiment tout petit) est d'alterner entre LCI et RT France, parfois aussi de cliquer sur l'onglet "commentaires" de n'importe quel article de presse, le truc à jamais faire si tu veux garder un minimum d'espoir :mrgreen:
Peu importe le sujet, local, national ou international, quoi qu'il arrive c'est la faute à Macron, aux feujs, aux muslims, aux riches, aux pauvres, aux Russes, au pape ou aux Ricains, liste non exhaustive (du tout !), se remettre en question ? trop tard, ou alors impossible depuis toujours.
Carpe Diem les gars, y a plus que ça.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2022, 00:26 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
sosat' moy chlen ! (Ca te servira plus quand tu verras Vlad et Igor devant ta porte)

Pourquoi autant de désespoir ? :fr:

Me reste encore pleins de bouteilles grands crus à tomber avant la fin du Monde. C'est pas que j'ai pas une descente catégorie Olympique mais c'est que j'ai un sacré foutu stock !

Et bien sur que c'est la faute de Macron ! De qui d'autre sinon hein je te le demande ? !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 22 Fév 2022, 16:05 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
За ваше здоровье !

Idée --ççç---
Tu peux organiser une méga soirée sangria, la meilleure sangria de toute l'histoire de l'humanité :D

Nan je blague, mais manifestement le monde a changé, il s'est déplacé quelques vertèbres comme dirait l'autre, le Covid était un peu flippant - surtout au début - et ça c'est carrément très inquiétant, l'escalade risquant de se confondre avec la chute.
Bon ok, j'exagère peut-être un peu, pourtant je vois pas l'une ou l'autre partie tendre la main et proposer de faire machine arrière, ils ont l'air définitivement trop cons pour ça, en souhaitant bien évidemment me planter sur toute la ligne.



Image

Fais toi plaiz' !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2022, 00:19 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
Pas indispensable mais toujours amusant, les prévisions d'Elizabeth Teissier pour l'année en cours :

Citation:
PREVISIONS MONDIALES 2022 : UNE EMBELLIE JUSQU’AU DEBUT MAI, PUIS ÇA SE COMPLIQUE !
2022 sera une année en douches écossaises, avec une relative embellie en début d’année et jusqu’à fin avril, mais les nuages s’amoncellent ensuite. En effet, si à la mi-février, le sextile Jupiter/Uranus (18/2), synonyme d’inventions, laisse entrevoir la découverte d’un remède efficace contre le COVID, la pandémie n’en sera pas éradiquée pour autant. Et ce, en dépit d’une (relative) détente qui pourrait accompagner le bénéfique sextile Jupiter/Pluton du 3 mai. Hélas, la crise pourrait même croître et embellir avec le semi - carré Saturne/Jupiter qui, en tant que cycle de l’Europe, pourrait refléter une crise aussi bien sanitaire qu’économique tous azimuts, et ce dès début juillet. Des catastrophes naturelles sont également à redouter en cette période estivale. Une crise dont nous ne vivrons l’aboutissement qu’en fin d’année. À cet égard, la rentrée promet d’être particulièrement difficile, de même que le début novembre, qui accompagne la rencontre explosive de l’éclipse totale du Soleil sur Uranus (8/11)! Bref, on n’est pas sorti de l’auberge, croisons les doigts ! !
Le 30 déc.2021.


Tutto va bene, au moins jusqu'à fin avril, attention tout de même aux tempêtes tropicales cet été...et donc elle était l'astrologue à Mitterrand, ceci expliquant peut-être tout le reste.

(Rien à voir : Tu pourrais me conseiller une bouteille de pinard un peu au dessus du panier sans que j'ai à m'endetter sur 30 ans ? (Disons 100 balles max))


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2022, 01:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Y a pas besoin de mettre 100 balles (sauf si tu parles en roubles).

Laisse toi conseiller par un bon caviste près de chez toi. Ca dépend de tes goûts. (Moi c'est Vallée du Rhône et Bourgogne mes préférés)

Déjà à 15 ou 25 euros y a de très beaux produits. Si ton vin est un peu jeune (moins de 3/5 ans) , n'hésite pas à le carafer pour lui laisser exprimer la plus part de ses arômes .

Si tu mets dans les 100 bouliches tu pourras prendre un très bon vin plus âgé sur des appellations haut de gamme dans ces terroirs (faut aussi aimer, car un vin change avec le temps et là la carafe se justifier moins 10 ans par exemple).


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 26 Fév 2022, 00:08 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
Merci pour les conseils, j'y connais vraiment pas grand chose sur le sujet, c'était pour une occasion particulière et aussi changer un peu des alcools blancs, suis allé jeter un oeil sur vinatis.point et effectivement pas besoin de se ruiner pour (se) faire plaisir apparemment, vais tester.

Sinon et si j'ai bien compris : Vlad va annexer l'Ukraine parce qu'il est trèèès important de respecter son droit d'adhérer à l'Otan même si l'Otan ne veut d'elle sous aucun prétexte, en gros...
j'en suis à regretter que Trump ait perdu les élections, truquées ou pas, à cette heure il aurait déjà envahi le Portugal en représailles, ce qui aurait embrouillé tout le monde et mis fin aux hostilités pour l'essentiel.
BHL*, the top of the top des intellectuels locaux en appelle à la mobilisation générale, sauf lui et sa greluche car trop au dessus du lot pour se salir les mains...

Les forts mangent les faibles, la faute au circuit dopaminergique me semble, de la biologie bien avant d'être de la géopolitique, ou alors on arrive au bord des frontières Du Grand Filtre ?

*A la philosophie ce que William Saurin est au cassoulet, j'ai bien conscience de nos limitations, les miennes avant tout ayant eu suffisamment de temps libre pour y penser encore et encore, mais même comme ça on peut pas mériter ça...mais nooon...


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2022, 14:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Pas d'opinion sur les pinards ni les IA, j'aime quasiment tous les pinards.
Je reviens d'une intense immersion - en lecture, couché sue le canapé - de l'état du monde des va-t-en guerre. J'en reviens plus mélenchoniste et pro-Poutine que jamais.
Votez Mélenchon !

J'ai lu des pro-Poutine défendre la thèse que Poutine ne fait qu'apporter du secours aux russophones d'Ukraine, pour les aider à choisir leur destin, contre des ukrainiens de l'Ouest néo-nazis et cannibales qui veulent les dévorer.
C'est finalement la thèse la plus réaliste et vérifiable.
Votez Mélenchon ! On ne le répétera jamais assez.

https://crsc.fr/film-t-moignage-des-v-n ... re-bonnel/

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2022, 16:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Oui j'ai lu aussi cette thèse.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2022, 17:51 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
Ad augusta, per angusta

Image
"On va vous mettre une carotte ça-comme, et à sec !" (Joe "Bunny" Biden)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2022, 23:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
https://prensapcv.wordpress.com/2014/05 ... izquierda/

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 01 Mar 2022, 23:49 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Salut Archie !

Ca ressemble vachement à la technique et la stratégie du groupe Wagner ce truc, groupe d'ailleurs qui existait déjà en 2014 ! Effrayant.

Une de leur exaction :

https://information.tv5monde.com/video/ ... de-torture

Tous ces dingues sont en liberté partout en ce moment, et ce n'est que le début, plus le monde va s'effondrer plus ces néo nazi, ces mafieux, ces maboules vont se multiplier, ils ne demandent qu'à éclore dans tous les pays de la planète, et profiter du chaos ambiant, ils sont les idiots utiles de tous ce grands dirigeants qui pillent le Monde et l'envoie à la poubelle.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 00:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Oui. Dans le cas présent, à Odessa 2014, les brûlés étaient majoritairement des pro-russes pro-séparatistes et communistes, enfermés là par les gentils nationalistes ukrainiens pro-Ukraine indivisible.
Il semblerait en tous les cas, selon les témoignages.

Je mets ça ci-dessous pour donner un peu de visibilité, si peu, à ce son de cloche un peu différent du battage uniforme que l'on subit depuis 1 semaine:

https://youtu.be/rDcISXdWhkc

Le film documentaire de Bonnel est dans le lien plus haut ( pas visionné, trop de séquences dures et je ne veux plus voir ça. )

Ceci est visionnable et sympa. Une désinformation avec happy end ( pas morts). Je me fais du souci pour les serpents, j'espère qu'eux aussi vont bien. :fr:
https://youtu.be/qd7LovTN9FI

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 00:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Ah mais moi non plus je veux plus voir ça.

D'ailleurs personne ne veut plus voir ça. Sauf les quelques dangereux malades qui jouissent de part et autre de la souffrance physique et mentale de leur congénères.

Sur qui a fait quoi en 2014, j'en ai aucune idée, les opérations sous faux drapeau pour déstabiliser un pays c'est vieux comme le Monde. D'ailleurs c'est même le dernier leitmotiv de Poutine la dénazification de l'Ukraine, ça tombe vachement bien non ? On veut bien le croire hein que c'est ça qui le conduit à bombarder des civils en ce moment. Le FSB n'a rien à envier au KGB dans ses méthodes de brouillage des cerveaux, et il n'a même plus à s'embarrasser de la doctrine de la lutte des frères travailleurs.

Je serai bien surpris qu'il y ait plus de nazi en Ukraine que n'importe où ailleurs en Europe (Russie comprise). Mais là bas, comme l'Etat est quasi effondré en revanche, ils se sentent intouchables certainement et pensent être soutenu par la population en utilisant les vieux ressort du réveil des mémoires comme Holodomor par exemple.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 00:24 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Oui l'Iles aux enfants avec Casimir mais en version Ukrainienne !

Belle propagande, il est très fort ce Zelensky ! Ce mec, il m'épate. Un trajectoire totalement incroyable.



Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 01:19 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
W Poutine est un nationaliste, un patriote Russe (ce ne sont pas des qualités à mes yeux, c'est un fait), ce n'est pas un rigolo, pas un gentil. Il n'est pas un rigolo incohérent mais un chef d'état fort parmi d'autres choses (un indéniable putain d'enfoiré par exemple). Il tient ses promesses et a une sacrée tendance à agir selon sa pensée et ses calculs. Il serait temps de lire et écouter ce qu'il dit, prendre au sérieux ses motivations et justifications. Pas venir pleurer après.
Son discours il y a quelques jours contenait le résumé de sa pensée depuis 20 ans. On peut ne pas être en phase avec lui, ni de son brd politique, mais il est cohérent - un chef d'état fort qui ne plaisante jamais.

Chers citoyens russes, Chers amis !

Aujourd'hui je trouve indispensable de revenir sur les événements tragiques qui se produisent au Donbass, et aux questions clés qui concernent la sécurité de la Russie.

Je commencerai par ce que j'ai déjà évoqué dans mon allocution du 21 février de cette année. Il est question de ce qui suscite chez nous une préoccupation et une inquiétude particulières, de ces menaces fondamentales pour la sécurité de notre pays que des hommes politiques irresponsables à l'Occident créent pas à pas, sans détours et brutalement, depuis des années. Je fais allusion à l'élargissement de l'OTAN vers l'est, au rapprochement de son infrastructure militaire vers les frontières russes.

Nous savons bien que 30 ans durant nous avons tenté patiemment et obstinément de nous entendre avec les principaux pays de l'OTAN sur les principes d'une sécurité également partagée et indivisible en Europe. En réponse à nos propositions, nous nous sommes heurtés à chaque fois soit à des mensonges et des tromperies cyniques, soit à des tentatives de pression et de chantage, tandis que l'Alliance nord-atlantique dans le même temps ne cessait de s'élargir en dépit de toutes nos protestations et inquiétudes. La machine militaire avance et, je le répète, s'approche au plus près de nos frontières.

Pourquoi tout cela se produit-il ? D'où vient cette manière arrogante de nous traiter depuis une position d'élus, d'irréprochables, à qui tout est permis ? D'où vient ce mépris, ce je-m'en-foutisme envers nos intérêts et nos exigences absolument légitimes ?

La réponse est claire, évidente et facile à expliquer. L'URSS à la fin des années 80 s'est affaiblie, et s'est finalement totalement écroulée. Tout le cours des évènements de cette époque constitue une bonne leçon pour nous également aujourd'hui. Il a montré clairement que la paralysie du pouvoir, de la volonté, sont le premier pas vers la dégradation totale et la relégation. Il nous a suffi à cette époque de perdre pour quelque temps notre confiance en nous, et voilà: l'équilibre des forces dans le monde a été rompu.

La conséquence en a été que les accords, les traités existants ont de facto perdu effet. Les tentatives de convaincre et les demandes sont sans effet. Tout ce qui n'arrange pas l'hégémon, les tenants du pouvoir, est déclaré archaïque, obsolète, inutile. Et au contraire, ce qui leur paraît bénéfique est proclamé vérité absolue, imposé de force à tout prix, avec arrogance, par tous les moyens. Ceux qui ne sont pas d'accord sont brisés.

Ce que j'évoque ne concerne pas uniquement la Russie, et nous ne sommes pas seuls à nous inquiéter. Cela concerne tout le système des relations internationales, et parfois même les propres alliés des Etats-Unis.

Après la chute de l'URSS, c'est dans les faits une recomposition du monde qui a commencé, et les normes jusqu'alors établies du droit international - dont les principales avaient été adoptés à l'issue de la Deuxième guerre mondiale et en grande partie en pérennisaient les résultats - ont commencé à gêner ceux qui s'étaient déclarés vainqueurs de la Guerre froide.

Bien sûr, dans la vie pratique, dans les relations internationales et dans leurs règles, il fallait prendre en compte les changements de la situation mondiale et de l'équilibre des forces. Mais il fallait le faire de manière professionnelle, progressivement, patiemment, en tenant compte et en respectant les intérêts de tous les pays et avec le sens de la responsabilité. Mais non, (on a vu) l'euphorie de la suprématie absolue, une sorte d'absolutisme de notre temps, en outre sur fond de faible culture générale et d'arrogance de ceux qui préparaient, adoptaient et imposaient des décisions qui ne profitaient qu'à eux-mêmes. La situation a commencé à se développer suivant un scénario différent.

Inutile de chercher loin pour trouver des exemples. D'abord, sans aucune autorisation du Conseil de Sécurité de l'ONU, une opération militaire sanglante a été menée contre Belgrade. On a utilisé l'aviation, des missiles au centre même de l'Europe. Plusieurs semaines de bombardements incessants sur des villes pacifiques, sur des infrastructures vitales. On est forcé de rappeler ces faits, car certains de nos collègues occidentaux n'aiment pas se souvenir de ces événements, et quand nous en parlons, préfèrent non pas se référer aux normes du droit international, mais à des circonstances qu'ils interprètent comme ils le jugent nécessaire.

Après, cela a été le tour de l'Irak, de la Lybie, de la Syrie. Le recours illégitime à la force militaire contre la Libye, la déformation de toutes les décisions du Conseil de Sécurité de l'Onu sur la question libyenne ont mené à la destruction totale de l'Etat, à l'apparition d'un foyer énorme de terrorisme international, à ce que le pays a sombré dans une catastrophe humanitaire, dans l'abîme d'une guerre civile qui perdure jusqu'à présent. La tragédie à laquelle ont été condamnées des centaines de milliers, des millions de personnes en Libye et dans toute la région a provoqué un exode massif de l'Afrique du Nord et du Proche Orient vers l'Europe.

On préparait le même sort pour la Syrie. Les opérations militaires de la coalition occidentale sur le territoire de ce pays, sans accord du gouvernement syrien et sans autorisation du conseil de Sécurité de l'ONU, ce n'est rien d'autre qu'une agression, une intervention.

Mais une place à part dans ce rang est due sans doute à l'invasion en Irak, également dénuée de tout fondement légal. Comme prétexte on a choisi une information sûre que les Etats Unis prétendaient avoir sur les armes d'extermination massive en Irak. Pour le prouver, le secrétaire d'Etat américain, aux yeux du monde entier, a agité une sorte de fiole avec une poudre blanche, assurant à tout le monde que c'était une arme chimique élaborée en Irak. Et puis il s'est avéré que tout cela était de la tricherie, du bluff : qu'il n'y avait aucun arme chimique en Irak. C'est incroyable, étonnant, mais un fait reste un fait. Il y a eu mensonge au plus haut niveau de l'Etat et depuis la haute tribune de l'ONU. Et pour résultat, une quantité énorme de victimes, de destructions, une flambée incroyable de terrorisme.

On a d'une manière générale l'impression que pratiquement partout, dans de nombreuses régions du monde où l'Occident arrive pour instaurer son ordre, ne restent à la fin que des plaies sanglantes qui ne cicatrisent pas, les ulcères du terrorisme international et de l'extrémisme. Tout ce dont j'ai parlé, ce n'est que les exemples les plus flagrants mais c'est loin d'être les seuls exemples du mépris pour le droit international.

La promesse faite à notre pays de ne pas élargir d'un pouce l'Otan vers l'est en fait partie. Je le répète: on nous a trompés, et pour utiliser un langage populaire, on nous a roulés. Certes, on dit souvent que la politique est quelque chose de sale. C'est possible, mais pas à ce point. Une telle roublardise va à l'encontre non seulement des principes des relations internationales mais avant tout des normes de la morale. Où sont la justice et le droit ? On n'a ici que du mensonge et de l'hypocrisie.

D'ailleurs les hommes politiques, politologues et les journalistes américains eux-mêmes écrivent et disent que c'est un véritable "empire du mensonge" qui a été créé ces dernières années aux Etats-Unis. Il est difficile de les contredire: c'est le cas. Mais ne soyons pas trop modestes: les Etats-Unis sont tout de même un grand pays, une puissance déterminante. Tous ses satellites non seulement lui chantent des louanges et lui font écho fidèlement et invariablement à tout propos, mais aussi copient son comportement, et adoptent avec enthousiasme les règles qu'il propose. C'est pourquoi on peut dire avec certitude et assurance que c'est ce qu'on appelle le bloc occidental dans son ensemble, formé par les Etats-Unis à leur image et sur leur modèle, qui est "l'empire du mensonge".

Pour ce qui concerne notre pays, après l'effondrement de l'URSS, malgré l'ouverture sans précédent de la nouvelle Russie, sa disposition à travailler honnêtement avec les Etats-Unis et les autres partenaires occidentaux, et dans un contexte de désarmement pratiquement unilatéral, on a aussitôt essayé de nous achever et de nous détruire cette fois définitivement. C'est exactement ce qui s'est produit dans les années 1990 et au début des années 2000, quand ce qu'on appelle l'Occident a soutenu de la manière la plus active le séparatisme et des bandes de mercenaires dans le sud de la Russie. Quelles pertes, combien de victimes cela nous a coûté avant de briser définitivement le terrorisme international dans le Caucase. Nous nous en souvenons et n'oublierons jamais.

Du reste, jusqu'à encore récemment on n'a cessé de tenter de nous utiliser à profit, de détruire nos valeurs traditionnelles et de nous imposer des prétendues valeurs qui auraient détruit notre peuple de l'intérieur, les principes qu'ils imposent déjà de manière agressive dans leurs propres pays et qui mènent directement à la dégradation et à la dégénérescence puisqu'elles vont à l'encontre de la nature humaine elle-même. Cela ne se fera jamais, et personne n'a réussi jusqu'à présent. Cela ne se fera pas davantage maintenant.

En dépit de tout cela, en décembre 2021 nous avons malgré tout encore une fois entrepris une tentative de nous entendre avec les Etats-Unis et leurs alliés sur des principes de sécurité en Europe et sur le non-élargissement de l'Otan. Tout est clair. La position des Etats-Unis ne change pas. Ils ne jugent pas nécessaire de s'entendre avec la Russie sur cette question clé pour nous, poursuivant leurs objectif et négligeant nos intérêts.

Et bien sûr dans cette situation se pose une question : mais que faire maintenant, que doit-on attendre ? L'Histoire nous enseigne bien, comment en 1940 et au début de 1941 quand l'Union soviétique s'efforçait d'empêcher ou au moins de repousser le début de la guerre, et pour cela, jusqu'au dernier moment, essayait de ne pas provoquer l'agresseur potentiel, n'entreprenait pas ou reportait les mesures les plus indispensables et les plus évidentes pour se préparer à faire face à une agression inévitable. Et les mesures qui ont finalement été prises, arrivaient avec un retard catastrophique.

Le résultat en a été que le pays n'a pas été prêt à faire face pleinement à l'invasion par l'Allemagne nazie, qui a attaqué notre patrie sans déclaration de guerre le 22 juin 1941. On a réussi à arrêter l'ennemi et ensuite à le vaincre, mais à un prix colossal. La tentative d'amadouer l'agresseur à la veille de la Seconde guerre mondiale a été une erreur qui a coûté cher à notre peuple. Dans les premiers mois de combats nous avons perdu des territoires gigantesques et d'une importance stratégique, et des millions de vies humaines. Nous ne ferons pas une telle erreur une seconde fois, nous n'en avons pas le droit.

Ceux qui prétendent à la domination du monde, publiquement, dans l'impunité et, je le souligne, sans aucun fondement, nous déclarent, nous, la Russie, leur ennemi. Ils ont effectivement aujourd'hui des capacités financières, scientifiques et technologiques, militaires, supérieures. Nous le savons et évaluons objectivement les menaces proférées à notre adresse de manière permanente dans le domaine de l'économie - tout comme nos capacités à résister à ce chantage permanent et arrogant. Je le répète, nous les évaluons sans illusion, de manière extrêmement réaliste.

Pour ce qui concerne le domaine militaire, la Russie, même après l'effondrement de l'URSS et la perte d'une part significative de son potentiel, est aujourd'hui une des plus grandes puissances nucléaires au monde, et dispose en outre d'avantages certains dans une série de nouveaux types d'armements. En ce sens, personne ne doit avoir de doutes sur le fait qu'une attaque directe contre notre pays mènera à la destruction et à d'épouvantables conséquences pour tout agresseur potentiel.

Dans le même temps, les technologies, y compris de défense, changent vite. Le leadership dans ce domaine change de mains et va continuer de le faire, alors que la prise de contrôle militaire de territoires voisins de nos frontières, si nous le laissons faire, perdurera pour des décennies, voire pour toujours, et constituera pour la Russie une inacceptable menace en croissance permanente.

Dès maintenant, au fur et à mesure de l'élargissement de l'Otan vers l'est, la situation pour notre pays devient chaque année pire et plus dangereuse. En outre, ces derniers jours la direction de l'Otan parle sans détours de la nécessité d'accélérer et de renforcer la progression des infrastructures de l'Alliance vers les frontières de la Russie. En d'autres termes, ils durcissent leur position. Nous ne pouvons pas continuer d'observer simplement le cours des événements. Ce serait de notre part absolument irresponsable.

La poursuite de l'élargissement des infrastructures de l'Alliance nord-atlantique, la prise de contrôle militaire du territoire de l'Ukraine sont pour nous inacceptables. Ce n'est bien entendu pas l'Otan elle-même qui est en jeu - c'est simplement un instrument de politique étrangère des Etats-Unis. Le problème est que, sur des territoires voisins des nôtres - je souligne qu'il s'agit de nos propres territoires historiques - se crée une "anti-Russie" qui nous est hostile et qui est placée entièrement sous contrôle extérieur, où les forces armées de pays de l'Otan prennent leurs aises et où sont introduits les armements les plus modernes.

Pour les Etats-Unis et leurs alliés c'est la prétendue politique d'endiguement de la Russie, des dividendes géopolitiques évidents. Mais pour notre pays c'est en fin de compte une question de vie ou de mort, la question de notre avenir historique comme peuple. Et ce n'est pas une exagération, c'est la vérité. C'est une menace réelle non seulement pour nos intérêts mais pour l'existence même de notre Etat, pour sa souveraineté. C'est la fameuse ligne rouge dont on a parlé nombre de fois. Ils l'ont franchie.

A ce propos - sur la situation dans le Donbass. Nous voyons que les forces qui ont effectué en 2014 un coup d'Etat en Ukraine se sont emparées du pouvoir et le conservent grâce à ce qui est en fait des procédures électorales décoratives, ont définitivement renoncé à un règlement pacifique du conflit. Durant huit ans, d'interminables huit années, nous avons fait tout ce qui était possible pour que la situation soit réglée par des moyens pacifiques et politiques. En vain.

Comme je l'ai déjà dit dans ma précédente allocution, on ne peut pas regarder sans compassion ce qui se passe là-bas. Il n'était simplement plus possible de rester sans rien faire. Il fallait mettre fin sans délai à ce cauchemar - un génocide à l'égard des millions de personnes qui vivent là-bas et qui ne fondent leurs espoirs que sur la Russie. Ce sont précisément ce désir, ces sentiments, la douleur des gens qui ont été pour nous le principal motif pour prendre la décision de reconnaître les républiques populaires du Donbass.

Ce que je souhaite en outre souligner. Les principaux pays de l'Otan, pour parvenir à leurs fins, soutiennent en Ukraine les ultra-nationalistes et des néonazis, qui à leur tour ne pardonneront jamais le choix libre des habitants de la Crimée et de Sebastopol, la réunification avec la Russie.

Ils vont bien entendu s'attaquer à la Crimée, comme au Donbass, pour tuer, comme les bandes de nationalistes ukrainiens, complices d'Hitler au moment de la Seconde guerre mondiale, tuaient des gens sans défense. Et ils déclarent ouvertement qu'ils ont des vues sur toute une série d'autres territoires russes.

Toute l'évolution de la situation et l'analyse des informations qui nous arrivent montrent que l'affrontement de la Russie avec ces forces est inévitable. Ce n'est qu'une question de temps: ils se préparent, ils attendent le moment favorable. Maintenant ils ambitionnent même d'acquérir l'arme nucléaire. Nous ne laisserons pas faire.

Comme je l'ai déjà dit précédemment, la Russie, après l'effondrement de l'URSS, a pris en compte les nouvelles réalités géopolitiques. Nous considérons avec respect tous les pays apparus dans l'espace postsoviétique. Nous respectons et respecterons leur souveraineté, et l'exemple en est l'aide que nous avons apportée au Kazakhstan qui s'est trouvé confronté à des événements tragiques mettant en jeu l'Etat et son intégrité. Mais la Russie ne peut pas se sentir en sécurité, se développer, exister avec une menace permanente émanant du territoire de l'Ukraine.

Je rappelle qu'en 2000-2005 nous avons répondu militairement aux terroristes dans le Caucase, avons défendu l'intégrité de notre pays, et préservé la Russie. En 2014 nous avons défendu les habitants de la Crimée et de Sebastopol. En 2015 nous avons eu recours aux forces armées pour empêcher l'entrée de terroristes en Russie depuis la Syrie. Nous n'avions pas d'autre moyen de nous protéger.

C'est la même chose qui se produit aujourd'hui. On ne nous a pas laissé d'autre possibilité de défendre la Russie, nos gens, que celle que nous allons être obligés d'utiliser aujourd'hui. Les circonstances exigent de nous des actes rapides et fermes. Les républiques populaires du Donbass ont demandé l'aide de la Russie.

Par conséquent, conformément à l'article 51 alinea 7 de la Charte de l'ONU, avec l'accord du Conseil de sécurité russe et dans le cadre des accords d'Amitié et d'assistance mutuelle avec la République populaire de Donetsk et la la République populaire de Lougansk, ratifiés le 22 février par le Conseil de la Fédération, j'ai pris la décision d'une opération armée spéciale.

Son objectif - défendre les gens qui depuis huit ans sont soumis à des brimades et à un génocide de la part du régime de Kiev. Dans ce but nous allons nous efforcer de parvenir à la démilitarisation et à la dénazification de l'Ukraine, ainsi que de traduire devant la justice ceux qui ont commis de nombreux crimes sanglants contre des civils, y compris contre des citoyens de la Fédération de Russie.

Mais l'occupation de territoires ukrainiens ne fait pas partie de nos plans. Nous n'avons pas l'intention d'imposer quoi que ce soit par la force, à quiconque. Dans le même temps nous entendons de plus en plus souvent en Occident qu'il n'est plus nécessaire de respecter les documents signés par le régime totalitaire soviétique, qui fixaient les résultats de la Seconde guerre mondiale. Que répondre à cela ?

Les résultats de la Seconde guerre mondiale, tout comme les pertes apportées par notre peuple sur l'autel de la victoire sur le nazisme, sont sacrés. Mais cela ne contredit pas les hautes valeurs des droits et libertés de l'homme, si l'on part des réalités qui se sont établies depuis la fin de la guerre. Cela n'annule pas davantage le droit des nations à l'autodétermination, inscrit à l'article 1 de la Charte de l'ONU.

Je rappelle que ni lors de la fondation de l'URSS, ni après la Seconde guerre mondiale, personne n'a jamais demandé aux gens qui vivaient sur tel ou tel territoire entrant dans l'actuelle Ukraine, comment ils comptaient eux-mêmes construire leur vie. Au fondement de notre politique, la liberté, la liberté de choix pour chacun de déterminer librement son avenir et l'avenir de ses enfants. Et nous jugeons important que ce droit - le droit à choisir - puisse être exercé par tous les peuples qui vivent sur le territoire de l'actuelle Ukraine, tous ceux qui le voudront.

En ce sens je m'adresse aux citoyens ukrainiens. En 2014 la Russie a été dans l'obligation de défendre les habitants de la Crimée et de Sebastopol face à ceux que vous appelez vous-mêmes les "naziki". Les habitants de la Crimée et de Sebastopol ont fait leur choix - être avec leur patrie historique, avec la Russie, et nous les avons soutenus. Je le répète, nous ne pouvions nous comporter autrement.

Les événements d'aujourd'hui sont liés non à une volonté de porter atteinte aux intérêts de l'Ukraine et du peuple ukrainien. Ils sont liés à la défense de la Russie elle-même contre ceux qui ont pris l'Ukraine en otage et tentent de l'utiliser contre notre pays et son peuple.

Je le répète, nos actes sont une autodéfense contre des menaces créées contre nous et contre des malheurs encore plus grands que ceux qui surviennent aujourd'hui. Quelle qu'en soit la difficulté, je vous demande de le comprendre et j'appelle à coopérer pour tourner le plus vite possible cette page tragique et, ensemble, aller de l'avant en ne laissant personne se mêler de nos affaires, de nos relations, mais en les construisant nous-mêmes de manière à permettre de surmonter tous les problèmes et, malgré la présence de frontières, à nous renforcer de l'intérieur comme un tout. Je crois en cela, précisément en un tel avenir commun.

Je dois m'adresser aux militaires des forces armées ukrainiennes.

Chers camarades ! Vos pères, grand-pères, arrière-grand-pères n'ont pas combattu les nazis, défendant notre patrie commune, pour que les néonazis d'aujourd'hui s'emparent du pouvoir en Ukraine. Vous avez prêté serment envers le peuple ukrainien, et non envers la junte qui aujourd'hui pille l'Ukraine et se moque de son peuple.

N'exécutez pas ses ordres criminels. Je vous appelle à déposer immédiatement les armes et à rentrer chez vous. Je précise : tous les militaires de l'armée ukrainienne qui rempliront cette exigence pourront quitter sans encombre la zone de combats et rejoindre leur famille.

Je souligne encore une fois avec force : toute la responsabilité de l'éventuelle effusion de sang reposera entièrement sur la conscience du régime en place sur le territoire de l'Ukraine.

Maintenant quelques mots importants, très importants pour ceux qui peuvent avoir la tentation de s'immiscer depuis l'extérieur dans les événements en cours. Quiconque tentera de nous gêner, a fortiori de créer une menace pour notre pays pour notre peuple, doit savoir que la réponse de la Russie sera immédiate et infligera des conséquences telles que vous n'en avez jamais connu dans votre histoire. Nous sommes prêts à tout développement de la situation. Toutes les décisions en ce sens ont déjà été prises. J'espère que je serai entendu.

Chers citoyens russes !

La prospérité, et l'existence même d'Etats et de peuples entiers, leur succès et leur vitalité prennent toujours leur source dans de fortes racines culturelles, dans un système de valeurs, d'expérience et de traditions des ancêtres, et bien entendu dépendent directement des capacités à s'adapter rapidement aux changements perpétuels de la vie, de la cohésion de la société, de sa disposition à s'unir, unir toutes ses forces pour aller de l'avant.

La force est toujours nécessaire - toujours, mais la force peut-être de différentes qualités. Au fondement de la politique de "l'empire du mensonge" dont je parlais au début de mon allocution, repose avant tout la force brute. Dans ce cas on a coutume de dire chez nous "La force est là, pas besoin d'intelligence".

Mais vous et moi savons que la véritable force est dans la justice et la vérité, qui est de notre côté. Et s'il en est ainsi, il est difficile de ne pas admettre que ce sont précisément la force et la disposition au combat qui fondent l'indépendance et la souveraineté, constituent l'indispensable base sur laquelle on peut construire sûrement son avenir, bâtir sa maison, sa famille, sa patrie.

Chers concitoyens !

Je suis certain que les soldats et officiers des forces armées russes, fidèles à leur pays, vont remplir leur devoir avec professionnalisme et courage. Je ne doute pas que les pouvoirs de tous niveaux, les spécialistes qui répondent de la stabilité de notre économie, de notre système financier, du secteur social, les dirigeants de nos entreprises et tout le milieu d'affaires russe vont agir de manière coordonnée et efficace. Je compte sur l'attitude unie et patriotique de tous les partis parlementaires et des forces de la société.

En fin de compte, comme cela a toujours été le cas dans l'Histoire, le destin de la Russie est entre les mains de notre peuple aux nombreuses nationalités. Et cela signifie que les décisions prises seront exécutées, les objectifs fixés seront atteints, que la sécurité de notre patrie sera garantie.

Je crois en votre soutien, dans la force invincible que nous donne notre amour de la patrie.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 01:24 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Poutine a proposé que "il veut faire en sorte que la partie ukrainienne pro russe qui a déclaré son indépendance, puisse se séparer du reste de l'Ukraine".
Après tout, l'Ukraine elle-même avait obtenu son indépendance...
Secondairement, il ne veut pas que l'Ukraine, voisine et cousine, rejoigne l'Otan et puisse être une nlle culture à bases militaires et missiles pointés sur Moscou. Tout comme je ne voudrais pas que mon voisin ( et mon cousin) installe des bazookas dirigés vers mon salon.
Il a sans doute d'autres velléités, fort possible... on lui prête tout et son contraire, et actuellement on le diabolise comme le mal.
Je ne me joins pas à cette russophobie ambiante, même si je condamne toute action militaire invasive - dont la sienne malgré ses avertissements. Ce qu'expose Poutine serait una farce et toutes ambitions (de reconstruire l'ex URSS p.e.) serait la vraie vérité, déclamée par des gens qui n'ont pas été fichus de croire et comprendre la clarté de son dernier discours ?

Quand les soviétiques sous Nikita ont voulu installer des missiles à Cuba pointant vers la Floride, en 61 (edit), après que les USA en aient installé pointés vers Moscou... les USA ne les ont pas laissés faire. La 3me guerre mondiale avait bien failli être nucléaire en 1961.
Bizarrement, personne ne semble aujourd'hui comprendre que l'Otan soit un problème et soit vu comme une menace par les Russes. Surtout si cela prolifère malgré les pactes et les conférences de non prolifération ni expansion de l'OTAN.

Qui a avalé le bateau que Poutine souhaite reconstituer l'ex URSS ? Pas moi.
Je suis un imbécile qui préfère, avant le reste, avaler les motivations et couleuvres fournies par Poutine lui-même. Quitte à avaler des couleuvres, les siennes me semblent plus réalistes et motivées, répétées depuis 20 ans.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 01:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Oui faudra pas pleurer, c'est ainsi quand les nationalistes sont au pouvoir et que l'on a des guenilles de l'autre côté, ça finit toujours mal un jour ou l'autre.

Mais y a quand même une sacré dose de charabia dans ce texte, et une bonne dose de crise de parano objectivement couplé à une envie de revanche bien carabinée. Heureusement il a au moins un solide allié : Maduro. Et aussi un autre mais vachement moins recommandable d'après le JT de 20 h : Bachar.

Dis t'as pris tes pastilles d'iode ? J'en ai dans la poche en ce moment...

Mais bon si sa seule porte de sortie maintenant c'est le nucléaire tactique alors là comme la boîte a été ouverte que tu écoutes ou que tu n'écoutes pas, on change de Monde et le nouveau sera à chaque instant sur les dents, la fin est donc facilement prévisible et dans ces conditions mieux avoir les gens qu'on aime à moins de 6 mn pour les serrer dans tes bras. On est tombé bien bas, on n'était pour déjà pas très haut.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 01:38 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
"russophobie" !

Tient ça faisait longtemps. La dernière fois que j'ai appris un nouveau mot dans le même genre c'était Islamophobie.

Je ne connais pas de russophobes en fait, jamais croisé. Même l'inverse paraît que les occidentaux rafolent des russes et des ukrainniennes. Un paquet de Poutinophobes ou de Poutinolatres en revanche, une invasion.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 01:48 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
"La prospérité, et l'existence même d'Etats et de peuples entiers, leur succès et leur vitalité prennent toujours leur source dans de fortes racines culturelles, dans un système de valeurs, d'expérience et de traditions des ancêtres, et bien entendu dépendent directement des capacités à s'adapter rapidement aux changements perpétuels de la vie, de la cohésion de la société, de sa disposition à s'unir, unir toutes ses forces pour aller de l'avant.

La force est toujours nécessaire - toujours, mais la force peut-être de différentes qualités. Au fondement de la politique de "l'empire du mensonge" dont je parlais au début de mon allocution, repose avant tout la force brute. Dans ce cas on a coutume de dire chez nous "La force est là, pas besoin d'intelligence".

Mais vous et moi savons que la véritable force est dans la justice et la vérité, qui est de notre côté. Et s'il en est ainsi, il est difficile de ne pas admettre que ce sont précisément la force et la disposition au combat qui fondent l'indépendance et la souveraineté, constituent l'indispensable base sur laquelle on peut construire sûrement son avenir, bâtir sa maison, sa famille, sa patrie."


Faut écouter ça de nos jours ? La loose quand même non ?

Tu vois même quand le gars a 6000 têtes nucléaires dans le pantalon, y a un moment, t'es bien obligé de te demander si tu l'écoutes parce que ce qu'il dit à un sens, ou parce que tu as peur, non pas de ce qu'il dit, on a jamais peur des simples mots, mais de ce qu'il peut exercer comme force réellement.

Ils nous font tous le coup de la force. Les USA, l'OTAN, la Russie, les Chinois. Moi ils me cassent les couilles. Mais je pense qu'ils s'en battent les burnes aussi.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 02:00 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Citation:
Bizarrement, personne ne semble aujourd'hui comprendre que l'Otan soit un problème et soit vu comme une menace par les Russes.


Pourquoi écrire les russes ?

Des russes est plus judicieux non ? Alors après tu me diras, oui mais il a fait 80 % aux dernières élections donc on peut écrire "les" plus que "des ! :D

Ouais c'est pas faux. Mais je me fais mon film, tu écris bien comme tu veux. Moi personnellement, je pense que les russes, en vrai, ils s'en branlent, ils préféreraient aussi vivre peinard avec leurs potes et leurs gamins, et que tout le monde sur Terre puisse le faire. Ce sont pas des connards les russes.

Ah si juste, quand même, comme ça en passant, pourquoi les polonais, les baltes, les hongrois, les roumains, les bulgares tout ça tout ça, ils ont voulu rejoindre l'OTAN par eux même, l'UE par eux même, plutôt que réintégrer la Mère Patrie qui accueille autant de frères de toutes nationalités ? Moi j'arrive pas à vraiment comprendre cette trouille qu'ils ont face, non pas aux russes, mais à l'Etat Russe qu'il soit Tsariste, Soviétique ou Poutinien.

Remarque c'est peut-être bien tous des nazis en fait, va savoir. J'ai bien aimé le documentaire de Raoul Peck

https://www.arte.tv/fr/videos/095727-00 ... rutes-1-4/


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 02:02 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Les russes = du côté russe dans mon texte. Oui, du côté russe (celui que vise l'OTAN principalement depuis la guerre froide) aurait été plus judicieux.

Survole quelques forums francophones de va-t-en guerre, tu noteras les effets de cette nlle russophobie. C'est là que j'ai appris de source sûre que "Poutine est affaibli, a un cancer en phase terminale et plus rien à perdre, alors il s'est enfin décidé à remodeler le monde et reconstruire l'ex URSS".

A force de lire ces cons depuis 4 jours, je suis redevenu plus pro-russe et antiaméricain primaire que jamais. Putain.

Voici une liste plus complète que celle du discours de Poutine, sur les actions des USA depuis les années 1950. C'est extrait de wikipédia, donc plus fiable que Poutine.

1950 Guerre de Corée.
1950 à 1953 : guerre de Corée à la suite de l'invasion par la Corée du Nord de la Corée du Sud ; première intervention via l'ONU.
1953 : Iran : la CIA organise un coup d'État pour renverser le premier ministre Mohammad Mossadegh.
1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.
1958 : bombardements par des avions de la Civil Air Transport (futur Air America) de la CIA en un soutien infructueux à un mouvement de guérilla en Indonésie contre Soekarno11.
1958: du 15 juillet au 25 octobre 1958, intervention au Liban dans le cadre de la doctrine Eisenhower et à la demande du président Camille Chamoun.

1960 Guerre du Viêt Nam.
1960 : bombardements au Guatemala.
1961 : Cuba, échec du débarquement de la baie des Cochons des opposants à Fidel Castro (n'est pas une intervention officielle des États-Unis)12.
1961 à 1972 : Guerre du Viêt Nam, en août 1964, alors que des conseillers militaires américains sont présents au Sud Viêt Nam depuis une dizaine d’années, le président Johnson invoque une attaque fictive de deux destroyers américains par des torpilleurs nord-vietnamiens (incidents du golfe du Tonkin), pour demander au Congrès une résolution exprimant la détermination des États-Unis à « soutenir la liberté et à protéger la paix en Asie du Sud-Est ». La résolution adoptée autorise le président à utiliser la force militaire conventionnelle en Asie du Sud-Est sans déclaration de guerre officielle. Les États-Unis s’engagent alors dans un conflit ouvert qui durera jusqu’en 1975. Le nombre de militaires américains déployés au Viêt Nam atteint 543 000 en avril 1969. La guerre fut marquée par de puissantes manifestations aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.
18 mars 1969 — 26 mai 1970 : opération Menu au Cambodge oriental. Les États-Unis, à la demande secrète de Nixon et Kissinger, bombardent massivement le Cambodge, avec 3 875 sorties et 108 000 tonnes de bombes.
11 novembre 1968 – 29 mars 1972 : opération Commando Hunt (en), bombardements au Laos et au Viêt Nam du Nord.
Diverses autres interventions au Cambodge, Laos et Viêt Nam.
1964 :
Au Brésil, soutien au renversement de João Goulart par la junte militaire qui instaure une dictature sur la période 1964-1985
Panama
Appui aérien clandestin au gouvernement local contre une guérilla via des mercenaires qui deviendront le noyau de l'aviation congolaise durant la crise congolaise en République démocratique du Congo13.
1965 :
Indonésie, renseignements au gouvernement dans la répression du Mouvement du 30 septembre 1965 en Indonésie.
Occupation de la République dominicaine par les États-Unis à la suite d'une intervention dans une guerre civile avec l'appui de l'Organisation des États américains6.
1967 à 1969 : formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.

1970 : programme afghan de la CIA.
1970 : Campagne du Cambodge.
11 septembre 1973 : Chili, encouragement à un coup d'État du général Augusto Pinochet.
1973 : Pont aérien en faveur d'Israël lors de la Guerre du Kippour.
3 juillet 1979 : Afghanistan, « programme afghan » (1979 à 1992), armement par la CIA des moudjahidines afghans de divers groupes pour la guerre d'Afghanistan (1979-1989) contre l'URSS.

1980: Bombardement de la Libye en 1986.
1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.
1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.
1983 :
Liban : Force multinationale de sécurité à Beyrouth, départ après un double attentat contre les QG américain et français.
25 octobre 1983 - 15 décembre 1983 : Grenade : Invasion
1986, 14 avril : opération El Dorado Canyon, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires en Libye, 45 morts libyens, deux pilotes américains tués à la suite d'attentats antiaméricains en Europe.
1988, 18 avril : bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l'Iran.
1989 :
1er au 7 décembre : Philippines, soutien au gouvernement contre un coup d'État14.
Panama, 20 décembre : invasion du Panama par les États-Unis, renversement du général Manuel Noriega.

1990: Une brigade de la 3e division blindée des États-Unis sur la ligne de départ de l'offensive terrestre de la guerre du Golfe de 1991.
1991 : guerre du Golfe (opération Tempête du désert) à la suite d'une requête du Koweït (occupé par l'Irak) à l'ONU. Avec le soutien de l'ONU et d'une coalition internationale.
1992-1993 : Somalie, opération Restore Hope, intervention militaire des États-Unis pour soutenir les Opérations des Nations unies en Somalie.
1993 : Macédoine, 350 hommes dans une force de maintien de l'ONU.
1994 : Haïti, opération Uphold Democracy pour installer le président élu Jean-Bertrand Aristide.
1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l'ONU/OTAN sur place puis déploiement d'une force de maintien de la paix.
1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels
1998 : le 20 août, double bombardement d'une usine de médicaments (soupçonnée d'appartenir à ben Laden) au Soudan et de camps d'entrainement terroristes en Afghanistan à la suite des attentats des ambassades américaines en Afrique du 7 août 1998.
1999 :
bombardements de l’OTAN en République Fédérale de Yougoslavie (mars-juin 1999)(Serbie, Monténégro, Kosovo)
Bombardement et intervention au sol de l'OTAN dans la guerre du Kosovo et déploiement depuis d'une force de maintien de la paix.
Timor oriental : soutien logistique aux forces de l'ONU pour son indépendance.

2001 : la guerre contre le terrorisme est déclarée à la suite des attentats du 11 septembre 200115.
2001-2021 : intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l'ONU16.
2002 : Philippines, dans le cadre de la guerre contre le terrorisme en soutien au gouvernement philippin contre des guérilla.
2003-2011 : guerre d'Irak, les États-Unis envahissent l'Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d'autres nations en se passant de l'accord de l'ONU.
2004-2018 : attaques aériennes américaines au Pakistan en rapport avec la guerre d'Afghanistan.
2004 : coup d'État à Haïti, les États-Unis et le Canada, dans une intervention militaire et avec l'aide de la France, enlèvent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.
2005 : Asie du Sud-Est, Réponse humanitaire au séisme du 26 décembre 2004 dans l'océan Indien avec 16 500 militaires.
2006- en cours : bombardements aériens de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l'accord du gouvernement de ce pays.

2010
2011 : intervention militaire de 2011 en Libye.
2014- en cours : guerre contre l'État islamique en Irak et en Syrie, sans l'accord de cette dernière.
2017 : assistance des forces spéciales dans la bataille de Marawi, aux Philippines, contre des insurgés islamistes18.
2017 : Bombardement de la base aérienne d'Al-Chaayrate, en réponse à l'attaque chimique de Khan Cheikhoun.
2018 : Bombardements de Barzé et de Him Shinshar, en réponse à l'attaque chimique de Douma.

2020 : Attaque aérienne de l'aéroport de Bagdad de 2020.


Le monde a entamé combien de sanctions contre les USA pour ces, au pif, 60 % d'interventions illégales depuis les années 1950 ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 02:09 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Tu mérites mieux que ça. On mérite mieux que ça. Je lis pas ces forums.

J'ai failli me faire prendre moi aussi, mais dans l'autre sens, que veux-tu la culture US m'a baigné depuis l'enfance.

Le documentaire de Peck m'a secoué en fait.

Putain je refuse d'être essentialisé en tant que blanc, ça fout trop la honte.

Oui pas de quoi se la ramener les USA on est bien d'accord, ils ont loupé toutes les occasions de ne pas foutre le bordel.

Mais soyons honnête la liste des interventions pour foutre le bordel en face est tout aussi longue en tout cas tout aussi meurtrière mais plus près de leurs frontières clairement. Remarque ces cons de russes ont le plus grand pays du monde aussi ils touchent presque tout le monde :D

Comme pour les religions, je me refuse à jouer à qui est la moins débile ou la moins criminogène, là pareil. Moi je ne reconnais aucune de leur mythologie culturelle et patriotique et encore moins leurs frontières à la con.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 02:12 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Jean Foutre Premier a écrit:
Tu mérites mieux que ça. On mérite mieux que ça. Je lis pas ces forums.

J'ai failli me faire prendre moi aussi, mais dans l'autre sens, que veux-tu la culture US m'a baigné depuis l'enfance.

Le documentaire de Peck m'a secoué en fait.

Putain je refuse d'être essentialisé en tant que blanc, ça fout trop la honte.

:beer: A qui le dis-tu ? Je suis fan de zique Soul, RnB et cinéma américain depuis des décades...
Je me suis fait prendre 2 jours dans le même sens que toi, avant de me mettre à réfléchir et me rappeler que la guerre civile en Ukraine dure depuis 8 ans, avec des accords de cessez-le-feu et non prolifération, de neutralité de l'Ukraine, ratifiés par tous les camps.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 02:18 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
La supériorité du système US, venait, vient de leur système économique de pillage que tout le monde connaît sous le nom de ... CAPITALISME !

D'ailleurs t'auras remarqué en fin observateur que tu es, que depuis que les russes et les chinois se sont mis à faire comme eux en matière économique, ils leurs taillent des croupières vitesses grand V et leurs tiennent la dragée haute ? Non t'avais pas noté ? Ils appliquent tous les mêmes méthodes maintenant.

Putain des millénaires qu'on le sait ça : POGNON et FORCE = PUISSANCE.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 02:27 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Citation:
Le monde a entamé combien de sanctions contre les USA pour ces, au pif, 60 % d'interventions illégales depuis les années 1950 ?


Tu as chopé un Covid long ? Tu te fous de moi ? Me dit pas que tu ne sais pas pourquoi y a jamais eu de sanction ? :D

Bon et en même temps, est ce que ça dédouane les russes aujourd'hui ? Moi je dis que non. Pourquoi je dis que Non ? Parce que la réciprocité négative ne mène nulle part, c'est la loi du Talion. La réciprocité positive en revanche ...

Poutine dit : "Mais vous et moi savons que la véritable force est dans la justice et la vérité, qui est de notre côté."

Ca sonne vachement creux, et ça a un côté de déjà vu sous une autre bannière non ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 13:40 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
:mrgreen: Ben oui, ça sonne comme une chanson de l'Eurovision.

Tiens, TRES intéressante expérience: tu te tapes la vidéo intégrale des derniers à l'Eurovision depuis 1957 à peu près, et la vidéo youtube des gagnants Euroivision.
Ca fait vachement bizarre. Au bout d'un moment, très rapidement, tu ne sais plus quelle vidéo tu regardes. Les premiers sont aussi inconnus que les derniers, pas pires... même mieux, indécidable. Comme Jésus l'avait annoncé.
:fr:
Voici celle de toutes les dernières places. J'ai pu la visionner, donc si j'ai pu vous pouvez aussi.
https://youtu.be/hEEND0sDnko
Ensuite tu visionnes les winners:
https://www.youtube.com/watch?v=O0gm9yUrczA

Tu verras, ça fait bizarre de visionner ainsi que gagner ou perdre ça ne tient à rien du tout, ils y croyaient tous...
En plus ça prépare pour la 3me guerre mondiale ; comme une sensation que si tous les pays claquaient, ce ne serait pas une perte artistique irrémédiable. Et puis ça renforce notre résistance aux agressions.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 17:20 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
Cé lou merdo carayo :hum:
Oui les premiers et les derniers ! si ça déclenche les habitants des pays pauvres du Sud (notamment) sont ceux qui ont les meilleures chances de s'en sortir sans trop de bobo, pour une fois c'est pas eux la cible, pensée d'ailleurs vaguement réconfortante.

Et si Vlad n'avait jamais eu de plan ? qu'il ne faisait que réagir au jour le jour aux injections de Frustraline 400 et d'Humiliator 3000 périodiquement administrées par les Gringos, à forte dose ces dernières semaines...

Image
:help:

(Le pire n'est jamais sûr, mais vu les circonstances très particulières que pourrait-être une issue raisonnable pour les parties en présence ? franchement je vois pas, en espérant que ce soit juste un manque d'imagination)


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 20:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Salut elmejicano !

Obsédante ta petite video Gif.

Une issue raisonnable pour toutes les parties ? Moi j'ai !

Ils se tirent tous dans leurs résidences d'été, ils balancent toutes les armes dans la fosse des Mariannes et ouvrent tous les postes frontières en proclamant que dorénavant on est tous égaux partout sur Terre.

Mais j'ai perdu leurs 06 lors de ma dernière cuite. Je ne sais plus comment les joindre.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 02 Mar 2022, 23:15 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Juin 2019, 20:33
Messages: 234
No souçaille, pour les joindre c'est par là :
https://www.un.org/fr/contact-us-0

A la base je cherchais le gif de "y a t'il un pilote dans l'avion ?", don't panic/panic ! pas trouvé.

Sinon oui très bonne idée :
Citation:
Ils se tirent tous dans leurs résidences d'été, ils balancent toutes les armes dans la fosse des Mariannes et ouvrent tous les postes frontières en proclamant que dorénavant on est tous égaux partout sur Terre.


Et une fiesta planètaire pour fêter ça, je me demande si Poutine est un bon client à l'apéro ? genre gros déconneur :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Mar 2022, 00:28 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 0
Poutine gros déconneur ?

Mais oui il est même plutôt sympa à mon goût (surtout au piano il me bat le salaud, tu vois un peu mon niveau) !

https://www.dailymotion.com/video/x37d0a5

Mais bon Obama c'est quand même autre chose merde à une soirée :

https://www.youtube.com/watch?v=Z7x4ZS7ZZWc

Même à un enterrement il assure : https://www.youtube.com/watch?v=OiMLFi6c-iw

Je suis désolé les gars si je dois choisir, musicalement, un pays ça sera les USA, ça swing mieux. :D


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 03 Mar 2022, 13:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7343
Ah, ça dérive vers la musique. Bien ça !

Ivan Rebroff chante "Poljuschko Polje" (Cossack Patrol)


Avant de reparler zique, un son de cloche différent mais bien étayé - par un néo-réaliste en sciences PO - américain qu'on peut difficilement soupçonner d'être un pote à Poutine. Il est évidemment en contradiction avec la thèse officielle "Poutine c'est le MAAAL, un petit méchant vilain ex-KGB et fou à lier, qui veut reconstruire l'ex-URSS"...

Why is Ukraine the West's Fault? :mrgreen: Featuring John Mearsheimer


C'est in english très facile et plein de schémas clairs, ça vaut le visionnage. Il rappelle entre autres le "double standard" de la pensée anti-ruskoffs, nourrie de xénophobie, ignorance et non-symétrie, dont la "Doctrine Monroe" (23:27') (cf: aucune force armée non validée US ne sera laissée se baser près des Amériques (*)) ce que les US admettent très bien (*) mais seulement pour eux ??
Et il pointe les événements historiques récents clé, il justifie ainsi son idée que Poutine arrêtera ses conneries dès qu'un accord de neutralité de l'Ukraine sera remis à jour. L'Ukraine doit rester neutre comme prévu depuis > 20 ans, et l'OTAN doit cesser de progresser vers l'Est. Ca suffit !
( Cette conférence, ses réflexions et ses avertissements quasiment prémonitoires, datent de plus de 5 ans - je le rappelle ! )

(*) "Cette doctrine devait préserver le continent nord-américain et l'Amérique latine contre de nouvelles interventions colonisatrices européennes."

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 216 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com