Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 13 Déc 2019, 18:02

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 19 Avr 2009, 15:08 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
J'ouvre ce topic consacré à la délinquance présente dans les banlieues françaises et qui implique des individus de plus en plus jeunes, tout d'abord voici un petit reportage de C Dans L'Air montrant une réalité pour le moins révoltante!



Lien Direct Vers La Vidéo

J'avoue que le thème de la violence présente dans certaines banlieues m'a toujours mis mal à l'aise car toujours récupéré par des extrémistes de droites et autres démagos et que hélas ces derniers n'avaient pas toujours torts dans leur description de la banlieues et des démagos quand bien même ils avaient torts sur pas mal de points notamment dans leur volonté puante de justifier ainsi racisme et discriminations!

Toujours est-il que le sujet des banlieues a été récupéré politiquement notamment par Nicolas Sarkozy et sa clique, à coup de phrases provocatrices et démagogiques il disait qu'il voulait lutter contre les racailles et ainsi sécuriser les banlieues pourtant il ne me semble pas qu'il y ait eu des améliorations significatives et certaines banlieues restent des repères de racailles!

Personnellement je ne me considère pas comme un réactionnaire, je n'ai pas d'admiration pour la police (bien que je la juge bien entendu nécessaire) et encore moins pour l'armée, cependant je pense sincèrement qu'il faut prendre des mesures dures vis-à-vis des vermines qui nuisent dans ces quartiers! Ici en Suisse nous avons la chance d'être encore assez épargné par ce phénomène mais cependant des jeunes recopiant le même style d'attitude et de "culture" ou devrais-je plutôt dire d'habitus (pour se référer à Pierre Bourdieu) existent et j'ai déjà eu l'occasion d'en rencontrer et un seul mot me vient à l'esprit pour les décrire à savoir "vermines"!

Je n'ose même pas imaginer ce que doit être que de vivre dans des quartiers où ces bandes semblent sévir dans une impunité qui même si elle peut sembler relative à certains, semble également être bel et bien réel! Ces jeunes sont violents, ils fonctionnent ainsi, ils ont été éduqué à la violence par leurs copains et n'ont aucune morale autre que celles de leurs potes, ils frappent, volent, agressent et n'acceptent aucune règle et autorité autre que celles de leur bande!

On comprend qu'il soit si facile pour les extrémistes de droite et autres démagos de récupérer cette problématique, car après tout ce que ces derniers disent ne diffèrent pas énormément de mon présent coup de gueule d'ailleurs en est-ce vraiment un?! Peut-on dire qu'il n'y a pas énormément de vérité dans ce que je dis là?!

On peut me reprocher d'omettre la dynamique sociale expliquant ce phénomène, oui sans doute, mais c'est quoi la dynamique sociale, la pauvreté, la discrimination, l'exclusion, le manque d'infrastructure et la vacuité des cités?!

Très franchement je ne crois pas que l'on puisse expliquer cette merde par les diverses causes mentionnées ci-dessus car aucune de ces dernières ne tient! La vérité c'est qu'on ignore comment une telle "culture de la violence" a pu se répandre chez certains jeunes! Une chose est sûr il faut y mettre fin quitte à devoir employer des moyens qui semblerait excessif à certains car il est craindre qu'en laissant la situation pourrir on finisse par se retrouver comme aux États-Unis avec des quartiers définitivement perdus aux mains de gangs faisant la loi dans les quartiers! C'est une situation qui personnellement m'inquiète au plus haut point!

J'ignore quel est votre point de vue sur la question et je vous autorise même à me mettre des baffes en me traitant de réactionnaire, de paranoïaque ou de pauvre type qui chie dans son froc pour pas grand chose, je m'en fout totalement ce qui m'intéresse c'est votre point de vue sur la question! De mon côté je suis convaincu qu'il faut prendre des mesures très dures vis-à-vis de ces sous-merdes qui terrorisent les quartiers et qu'il faut rétablir un certains sens civique et le respect de l'autorité! Je sais ça fait très Jean-Marie Lepen, mais franchement que voulez-vous faire d'autre?! Si vous avez de meilleurs propositions à faire faîtes le je suis ouvert à tout mais je veux du convaincant, poils aux dents!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Avr 2009, 19:38 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
Ben je suis d'accord en grande partie(sauf en ce qui concerne la solution: "la plus grande fermeté").
Perso, j'ai grandi dans une ville de petite taille mais très ouvrière et avec une énorme part d'immigrés et de fils d'immigrés(je le suis moi-même).

Evidemment, il y a des causes sociales(la pauvreté, le manque d'intégration, le rejet -fils d'immigrés européens avec une peau bien pâle, j'en ai été victime quand même, même si ça a été infiniment moins que mes amis et connaissances nettement plus basanés), mais je pense(rien ne le prouve, mais il n'est pas idiot de le penser) qu'il y a aussi des raisons culturelles(et pas "raciales" ou autres conneries).

J'ai côtoyé à l'école primaire un gars d'origine plus septentrionale que moi, que je connaissais assez bien. Une fois, j'ai vu ses parents lui gueuler dessus hyper violemment(cause: résultat scolaire) mais sans lever la main sur lui. Et ils se sont alors tournés vers mois(j'en menai pas très large), et m'ont demandé très calmement comment ça se passait à l'école et si mes parents étaient obligés de me crier dessus...
Je pense que certains immigrés viennent de sociétés où la violence(contre les individus) est tellement plus prégnante que dans la nôtre(je dis pas que c'est le paradis en occident hein, mais au moins c'est pas légal habituellement), qu'ils ne savent plus comment "vivre" et s'adapter aux nouvelles normes sociales.

Après c'est peut-être des conneries, parce que si on regarde un peu dans le passé, on se rend compte que les premières vagues d'immigrés(européens) ont donné lieu à des phénomènes comparables à ceux que l'on observe actuellement: des violences entre immigrés et locaux, une prédominance des immigrés dans la population criminelle(des portugais, des espagnols, des italiens, Europe de l'est, etc...). Peut-être qu'il faut laisser le temps au temps.

Bref, c'est compliqué les raisons de cette violence.

Par contre, j'aurais tendance à dire que la réaction première à cette violence(c'est à dire hors prévention, mais dans la réaction immédiate), je serais d'accord avec Hans. Que des flics(ou n'importe qui d'autres) se prennent des coups de fusils sans riposter, alors qu'ils sont armés, ça me paraît complètement démentiel. Pour moi, LA raison évidente justifiant la mort d'un être humain est la légitime défense.
Après, est-ce que la "fermeté" est la solution? J'en sais rien. Mes tripes me disent qu'il faut maraver la gueule des connards quand ça se justifie. Mon cerveau se demande si ça ne va pas pousser la société vers une escalade.

_________________
"...the hypothesis of the existence of God is testable (in the same sense that string theory is testable), since thunderbolts coming out of the sky and striking atheists dead would give strong evidence that He (or She) exists."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Avr 2009, 20:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
T'as l'air énervé Hans ? Un dimanche m'enfin ! :hein2:

La culture de la violence dans les cités, ah bon ? ! Y a que là ?

Herr Doktor a écrit:
Que des flics(ou n'importe qui d'autres) se prennent des coups de fusils sans riposter, alors qu'ils sont armés, ça me paraît complètement démentiel.


Moi je trouve ça plutôt intéressant question maintien de l'ordre dans une optique de riposte civilisée. La force brutale, totale, faut pas se méprendre, reste toujours du côté des forces de l'ordre le cas échéant.

T'as bien raison d'écouter ton cerveau Herr Doktor.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Avr 2009, 20:43 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Herr Doktor a écrit:
Après c'est peut-être des conneries, parce que si on regarde un peu dans le passé, on se rend compte que les premières vagues d'immigrés(européens) ont donné lieu à des phénomènes comparables à ceux que l'on observe actuellement: des violences entre immigrés et locaux, une prédominance des immigrés dans la population criminelle(des portugais, des espagnols, des italiens, Europe de l'est, etc...). Peut-être qu'il faut laisser le temps au temps.

A mon avis la situation des premiers immigrés est difficilement comparable à la situation actuelle! Je ne crois pas à l'hypothèse selon laquelle les cultures des maghrébins et des noirs-africains soient plus violentes en revanche je crois que la société à changer et que des «sous-cultures» urbaines (notamment sur le modèle rap, gangsta, et compagnie) se sont développé et que cela passe par le rejet et la mise au défi de toute autorité, de toute règle et de tout savoir vivre et/ou respect d'autrui!
Je ne crois pas nous plus au fait que la pauvreté soit responsable de cela, rien qu'à l'époque de ma grand-mère il existait des quartiers populaires où les gens avaient très peu et vivaient dans des habitations pas du tout reluisantes ce n'est pas pour autant qu'il y avait des émeutes et des bandes de jeunes voir même très jeunes gamins qui terrorisaient les quartiers! La criminalité existait et elle était certes plus présente chez les plus pauvre car la pauvreté favorise certes la criminalité, mais rien de comparable au phénomène actuel dont les causes sont autres!

Herr Doktor a écrit:
Après, est-ce que la "fermeté" est la solution? J'en sais rien. Mes tripes me disent qu'il faut maraver la gueule des connards quand ça se justifie. Mon cerveau se demande si ça ne va pas pousser la société vers une escalade.

Je comprends bien et d'ailleurs mon cerveau se réfère même à une célèbre phrase de Benjamin Franklin «Celui qui est prêt à sacrifier un peu de liberté pour obtenir un peu plus de sécurité ne mérite vraiment ni l’une, ni l’autre», le problème étant que si il n'y a plus de sécurité dans les quartiers il n'y a plus non plus de liberté!

De plus sans être un réactionnaire et même en vomissant les dérives sécuritaires je pense sincèrement qu'il faut changer les mentalités de certains des habitants des quartiers et pas seulement celle des racailles, car lorsque j'ai regardé la vidéo et que j'entends le maire de la ville reprocher à l'épicier de ne pas avoir été assez diplomate en lieu et place de condamner et de prendre des mesures vis-à-vis de ces vermines je m'interroge! Que dire encore des ces gosses morts électrocutés dans un transformateur d'EDF en fuyant la police?! On voyait des habitants (et je ne parle pas que des familles des victimes) reprocher la mort des jeunes à la police, bon sang ces jeunes se sont tué tout seul! D'après moi cela témoigne d'une mentalité détestable où l'on dérésponsabilise entièrement les vermines afin de dire que c'est la «société» qui est responsable de cet état de fait! J'ai beaucoup de mal avec ça j'aimerai une bonne fois pour toute voir les habitants de ces quartiers condamné eux mêmes les vermines et apporter leur soutient aux autorités (notamment aux pompiers)! Car j'ai l'impression qu'il n'y a aucune limite mis en place par le tissu social de ces quartiers!

Quand à la discrimination je comprends bien Herr Doktor, mais en même temps ça ne peut de loin pas expliquer à elle seule une pareille merde!

Certes peut être me direz vous que ce ne sont que mes impressions et que je verse dans le réactionnaire! Et sinon pour répondre à Soeur Emmanuelle je ne dis pas que la «culture de la violence» est propre à certaines banlieues ni même qu'il n'existe pas d'autres types de «cultures de la violence» ailleurs mais simplement que dans le banlieue ce type d'habitude ou d'habitus comme dirais Bourdieu semble concerner suffisamment de monde pour poser problème! Je ne dis pas qu'il faut basculer dans une caricature avilissante des banlieues concernées mais je pense quand même qu'il faut reconnaître qu'il y a un grave problème de ce côté là et qu'il faut y mettre fin car nul doute que si rien n'est fait ça pétera de nouveau tôt ou tard et c'est fois de manière peut être encore beaucoup plus importante! Et comme le dirait à nouveau Soeur Emmanuelle je suis énervé je ferai mieux de prendre une grosse dose de valium et d'aller au pieux, mais bon en même temps c'est dimanche soir et demain je dois aller bosser donc j'ai bien raison d'être fâché! :hum:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Avr 2009, 20:57 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Soeur Emmanuelle a écrit:
Moi je trouve ça plutôt intéressant question maintien de l'ordre dans une optique de riposte civilisée. La force brutale, totale, faut pas se méprendre, reste toujours du côté des forces de l'ordre le cas échéant.

Je ne suis pas sûr de ce que tu entends par «force brutales et totale», tu parles des moyens à disposition pour foutre une branlé à toute une population?! Si oui c'est clair que c'est les autorités qui disposent de celle-ci! Ce qui en soit n'est pas problématique tant qu'elle ne s'en sert pas n'importe comment et que les autorité sont soumises à des principes légaux mettant un frein à d'éventuelles excès et punissant les abus, nous sommes bien d'accord!

Le problème est de savoir ce que les autorités sont sensés faire lorsqu'ils sont confronté à des jeunes qui sont bien décider à découdre violemment, on les autorise à tirer?! D'ailleurs si demain un flic tue un jeune en banlieue et qu'il y a enquête pour savoir si son tire était légitime vous pariez combien que les policiers se retrouveront à devoir intervenir en banlieue en raison de nouvelles émeutes?! Déjà qu'il y émeutes simplement lorsque deux jeunes se tuent eux mêmes en fuyant les flics!

Concrètement on fait quoi face à ce phénomène?!

On use de la violence ou non?! On arrête quelques uns des jeunes qu'on a éventuellement réussit à arrêter pour les relâcher après quarante-huit heures de garde à vue?! On fait quoi?! Je pense que nous sommes tous d'accord pour dire que ce que font ces vermines est inacceptable et qu'elles méritent sanctions, mais comment fait-on?! Les violences ne viennent pas de manifestants ou de casseurs présent au sein de manifestations, elles viennent de gens qui font ça pour défier l'autorité et qui se disent même volontiers en guerre contre les autorités, alors on fait comment?! Si quelqu'un à une réponse qu'il nous la donne ça me ferait bien plaisir même si ça devait être agrémenté d'insultes!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 19 Avr 2009, 23:28 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
Hans a écrit:
A mon avis la situation des premiers immigrés est difficilement comparable à la situation actuelle! Je ne crois pas à l'hypothèse selon laquelle les cultures des maghrébins et des noirs-africains soient plus violentes...

Pas d'accord.
Ne serait que parce que les droits de la femme ou des enfants, ça reste très théorique dans la plupart des pays du monde. Sans parler de la peine de mort, etc...

Citation:
Je ne crois pas nous plus au fait que la pauvreté soit responsable de cela, rien qu'à l'époque de ma grand-mère il existait des quartiers populaires où les gens avaient très peu et vivaient dans des habitations pas du tout reluisantes ce n'est pas pour autant qu'il y avait des émeutes et des bandes de jeunes voir même très jeunes gamins qui terrorisaient les quartiers!

Là aussi, je crois que tu te trompes profondément: la violence était déjà présente, mais pas aux mêmes endroits. Les conflits sociaux d'aujourd'hui, ça ressemble à de la gnognote par rapport à il y a 50 ans et plus. Il y avait souvent des morts. Tiens, je crois me souvenir que sur la fin de mai 68; des ouvriers d'une usine Renaud ont été abattu par des gendarmes(ou CRS).

Citation:
De plus sans être un réactionnaire et même en vomissant les dérives sécuritaires je pense sincèrement qu'il faut changer les mentalités de certains des habitants des quartiers et pas seulement celle des racailles, car lorsque j'ai regardé la vidéo et que j'entends le maire de la ville reprocher à l'épicier de ne pas avoir été assez diplomate en lieu et place de condamner et de prendre des mesures vis-à-vis de ces vermines je m'interroge!

La, je suis d'accord. De plus en plus, on a une sorte de déni de réalité assez aggravé avec pour seul but apparemment d'éviter la confrontation(par exemple, le recul assez grave de la laïcité sur certains points).

_________________
"...the hypothesis of the existence of God is testable (in the same sense that string theory is testable), since thunderbolts coming out of the sky and striking atheists dead would give strong evidence that He (or She) exists."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 18:59 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
La vidéo du pauvre gérant de magasin que j'ai visionnée, est un exemple qui peut faire penser à une situation apocalyptique dans cette région proche Paris, mais ce n'est pas le cas. Les autres commerçants avec pignon sur rue ou arcade (voir le témoignage du pharmacien) ne focalisent pas - à l'inverse de ce gérant de magasin -, toutes les actions des jeunes ou moins jeunes voyous du quartier (*).

Navré pour ce type, mais il semblerait que son magasin (et lui-même) soient particulièrement ciblés. Cette situation est un épiphénomène très localisé, et n'est pas un document pouvant servir à présenter une situation générale.

Pourquoi ces voyous s'en prennent-ils plus particulièrement à ce type ? J'en sais foutre rien, mais peut-être que lui-même en a une idée plus précise. Peut-être que c'est un vrai connard en fin de compte, dont l'attitude générale face à n'importe quel client considéré potentiellement voyou par ce gars, est en partie responsable des comportements ultérieurs qui le visent en particulier. Et l'escalade a abouti dans ce que l'on voit dans cette vidéo..
:beer:

(*) a voir quelques-unes des actions des voyous, il s'agit plus de provoc visant le prorio et son magasin en particulier. Ca ne justifie pas ces cassages de vitrine, mais je peux me mettre à la place d'un gars du quartier si (imaginons) le propriétaire est un putain d'enfoiré de raciste qui ne laisse pas mon gamin de 18 balais, très basané, entrer dans son magasin...
Peut-être bien que je prendrais moi aussi une brique et la lancerais contre sa vitrine. :arf2:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
Il est basané le proprio au cas où t'aurais pas remarqué pignouf ! :mrgreen:

Néanmoins y m'a l'air un peu disjoncté, limite parano, faut appeler une vendeuse pour pouvoir acheter un shampooing dans une armoire sous verre (cf vidéo). T'as déjà vu de la racaille voler du shampooing toi ? Moi jamais !

Mais kekil a Hans ? !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:21 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Reverend Raf Hillman Hillman a écrit:
La vidéo du pauvre proprio de magasin que j'ai visionnée, est un exemple qui peut faire penser à une situation apocalyptique dans cette région proche Paris, mais ce n'est pas le cas. Les autres commerçants avec pignon sur rue ou arcade (voir le témoignage du pharmacien) ne focalisent pas - à l'inverse de ce propriétaire de magasin -, toutes les actions des jeunes ou moins jeunes voyous du quartier (*).

Navré pour ce type, mais il semblerait que son magasin (et lui-même) soient particulièrement ciblés. Cette situation est un épiphénomène très localisé, et n'est pas un document pouvant servir à présenter une situation générale.

Pourquoi ces voyous s'en prennent plus particulièrement à ce type ? J'en sais foutre rien, mais peut-être que lui-même en a une idée plus précise. Peut-être que c'est un vrai connard en fin de compte, dont l'attitude générale face à n'importe quel client considéré potentiellement voyou par ce gars, est partie responsable des comportements qui le visent en particulier.
:beer:

(*) a voir quelques-unes des actions des voyous, il s'agit plus de provoc visant le prorio et son magasin en particulier. Ca ne justifie pas ces cassages de vitrine, mais je peux me mettre à la place d'un gars du quartier si (imaginons) le propriétaire est un putain d'enfoiré de raciste qui ne laisse pas mon gamin de 18 balais, très basané, entrer dans son magasin...
Peut-être bien que je prendrais moi aussi une brique et la lancerais contre sa vitrine. :arf2:

Deux seconde Raf Hillman Hillman, même en supposant que le type soit un connard (ce qui n'est de loin pas une certitude) ça ne peut pas expliquer le fait que l'on agresse le type avec un batte de baseball, que l'on veuille voler la caisse ou que l'on balance des gaz lacrymogènes! La pharmacien de mon quartier lui aussi c'est un vrai con, c'est pas pour autant que je vais aller vandaliser sa pharmacie en volant sa caisse et en tabassant des gens à coup de batte de baseball qui plus est!

De plus aucun rapport avec l'histoire d'un commerçant voir Soeur Emanuelle!

Là nous ne somme pas simplement dans le cassage mais bel et bien dans l'agression physique et très franchement je doute que l'on peut nier l'existence d'un phénomène de violence inquiétante et banalisé chez certains jeunes en particulier dans les banlieues!

On aime dire qu'il ne faut jamais généraliser à partir de cas particuliers, c'est vrai, mais on ne peut pas nier qu'il y a un problème avec certains jeunes et que cela se manifeste par des actes de violence gratuite, un non respect des normes sociales les plus élémentaires et le non respect d'autrui! Il existe réellement un problème et c'est un problème sérieux qu'il ne faut surtout pas laisser pourrir!

Le fait que des bandes de jeunes issus des cités et basculant dans la violence soit suffisamment nombreuses pour constituer un phénomène social inquiétant est d'après moi un fait et si l'exploiter à des fins démagos ou idéologiques (comme le font certains politiciens) est nuisible, le minimiser ou pire encore l'ignorer l'est également!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:22 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Soeur Emmanuelle a écrit:
Mais kekil a Hans?!

Il est fâché! Il a une vilaine constipation! :beer:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:23 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Pignouf toi-même. J'ai bien vu qu'il est basané (et tunisien), et alors ?
J'ai donné un exemple par mon gamin, mais on peut imaginer tout un faisceau d'attitudes pouvant en partie expliquer que ce gérant s'en prend dans la troche plus que les autres.

Moi c'est ce point-là qui m'a fait tilter. Et aussi que son magasin est sécurisé avec système D.
Dans les supermarchés du Bronx à New-York, pour prendre un exemple de quartier réputé et mal famé, avec lui aussi une ghettoïsation, il n'y a sans doute pas moins de voyous potentiels que dans ce quartier parisiein. Les commerçants ont intelligemment sécurisé leurs magasins, déjà en ne mettant pas les caisses enregistreuses si près de l'entrée/sortie du magasin. On commence déjà par séparer entrée et sortie, et par mettre une distance respectable entre les caisses et l'accès à la fuite, etc.

Le gars semble avoir quelques petits soucis psychologiques aussi, qu'il évacue en "ténacité".... arf arf arf

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:26 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Hans a écrit:
Deux seconde Raf Hillman Hillman, même en supposant que le type soit un connard (ce qui n'est de loin pas une certitude) ça ne peut pas expliquer le fait que l'on agresse le type avec un batte de baseball, que l'on veuille voler la caisse ou que l'on balance des gaz lacrymogènes! La pharmacien de mon quartier lui aussi c'est un vrai con, c'est pas pour autant que je vais aller vandaliser sa pharmacie en volant sa caisse et en tabassant des gens à coup de batte de baseball qui plus est!

De plus aucun rapport avec l'histoire d'un commerçant voir Soeur Emanuelle!

Là nous ne somme pas simplement dans le cassage mais bel et bien dans l'agression physique et très franchement je doute que l'on peut nier l'existence d'un phénomène de violence inquiétante et banalisé chez certains jeunes en particulier dans les banlieues!

Ben oui, c'est une série d'agressions physiques. J'ai les yeux en face des trous moi aussi. Mais ce n'est pas un comportement inconnu de l'humanité.

Je ne comprends pas le lien entre ce magasin et la suite de la discussion, en haut de ce fil, avec "légitime défense", "riposte policière" etc. C'est déjà dans cette dérive de la discussion que je n'entre pas. Ca va pas bien ?
Cette vidéo est un cas extrême de concentration de, je dirais, tous les banlieusaards sur le même gérant. Il y a un blème sérieux-là, que le reportage ne traite pas du tout (insinué par un des témoins) qui dépasse le cadre du problème des banlieues.
Si tu ne l'as pas un peu remarqué, que te dire...

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:32 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
C'est la question, une débilité de l'espèce, alors où veux-tu en venir Hans ?

Et comment font les pignoufs pour ne pas entrer dans cette dérive de la discussion ?

Vidéo pourrie Hans, t'aurais dû prendre celle la qui a fait récemment un buzz sur le net français :

http://rutube.ru/tracks/1734557.html?v=6d8c97f8ff1a921a750c9f566ac8f55f

Tu ne l'as pas vu celle la Hans ?


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:42 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Reverend Raf Hillman Hillman a écrit:
Ben oui, c'est une série d'agressions physiques. J'ai les yeux en face des trous moi aussi. Mais ce n'est pas un comportement inconnu de l'humanité.

Je ne comprends pas le lien entre ce magasin et la suite de la discussion, en haut de ce fil, avec "légitime défense", "riposte policière" etc. C'est déjà dans cette dérive de la discussion que je n'entre pas. Ca va pas bien ?
Cette vidéo est un cas extrême de concentration de, je dirais, tous les banlieusaards sur le même gérant. Il y a un blème sérieux-là, que le reportage ne traite pas du tout (insinué par un des témoins) qui dépasse le cadre du problème des banlieues.
Si tu ne l'as pas un peu remarqué, que te dire...

Ouais je m'attendait à ce que tu chipotes car sans doute que c'est n'est pas assez raffiné pour toi et que tu y vois un raccourcit!

C'est toujours le problème lorsque l'on discute de la problématique de la violence des jeunes dans les cités concernées! On remarque bien qu'il y a un problème dans ces banlieues, qu'il y a de la violence de la part de jeunes et j'en passe! On remarque bien que les émeutes venaient là encore généralement des banlieues et généralement de la part de jeunes! On remarque bien qu'il y a un problème important de la part de jeunes en matière de respect, de civisme et d'autorité! Mais à chaque fois qu'on soulève ce point et qu'on démontre l'existence du problème à l'aide d'exemples on peut alors nous dire c'est un cas particulier, ce genre de violence n'arrive pas qu'en banlieue, faut pas généraliser, faut pas faire de raccourcis en mettant cela en lien avec les émeutes, etc, etc.....! Mais dire cela me semble souvent d'avantage être une façon de minimiser les problèmes qu'autre chose!

Mais sans doute pourras-tu donc m'éclairer, tu dis qu'il y a un problème sérieux que le reportage ne traite pas du tout et qui dépasse le cadre des banlieues! Là ça m'intéresse sincèrement! De quel problème parles-tu?!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:47 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Soeur Emmanuelle a écrit:
C'est la question, une débilité de l'espèce, alors où veux-tu en venir Hans ?

Et comment font les pignoufs pour ne pas entrer dans cette dérive de la discussion ?

Vidéo pourrie Hans, t'aurais dû prendre celle la qui a fait récemment un buzz sur le net :

http://rutube.ru/tracks/1734557.html?v=6d8c97f8ff1a921a750c9f566ac8f55f

Tu ne l'as pas vu celle la Hans ?

Boarf non, cette seconde vidéo n'a guère le même intérêt (et vue que tu trouves déjà l'extrait du reportage de C Dans l'air pourrit alors celle-là devrait logiquement pas te convaincre) car bon une agression sans le moindre commentaires, témoignages ou autre, c'est pas terrible! En revanche l'éventuel témoignage de chauffeurs de bus qui auraient constaté que le nombre d'agressions venant de la part d'individus très jeunes, devient inquiétant, là ce aurait pu être déjà plus intéressant!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:52 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
Boaf ma vidéo ? ! Merde alors, un jeune type à l'écharpe se fait complètement défoncer la tronche dans un BUS par des jeunes gratuitement, juste parce que le mec est là et tu me dis, celui qui tente de calmer le débordement s'en prend dans la gueule et tu me dis boaf ? :mrgreen:

Moi il me semble qu'elle illustrait mieux ton topic car moins sujette à discussion comme en ce moment, mais bon, boaf alors ! On m'y reprendra à me mêler de truc qui ne me regarde pas ! :chef: Racaille va !

Au fait me convaincre de quoi ? Que tu peux te faire rétamer la gueule dans la rue ? Merci pas besoin d'une vidéo, je l'ai expérimenté en sortie de boulangerie sur des boulevards à 5h30 du mat déjà ! P'tain 2 cotes fêlées et des bleus partout ! Alcoolisé j'ai rien senti ! :mrgreen:

Gamin je me souviens, y en a toujours un qui ramassait dans la cours de l'école. Comme ça, tête à claque qu'ils disaient les grands. Bordel, ça a toujours existé, je n'excuse rien, mais entre les villages, les jeunes se faisaient la "guerre", et dans chaque bals à l'époque ça castagnait dur en fin de soirée. Des jeunes, et ausssi parfois des moins jeunes ! :wink:

Je crois bien que moi même, à une période de ma vie, vers 10 ou 12 ans je volais les bonbons chez la boulangère.... Boooh pas beau ça !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:54 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Sinon Soeur Emmanuelle là où je veux en venir c'est qu'il existe réellement un "phénomène social" important présent dans les banlieues (mais pas seulement) et qui consiste en l'augmentation inquiétante de la violence de certains jeunes, mais alors vraiment d'une violences gratuite souvent commise en bande, maintenant on peut dire que je le fais maladroitement comme un gros beauf et j'en passe et des meilleurs, mais ce qui m'intéresse c'est ce que vous pensez de ce "phénomène social"!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:58 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Soeur Emmanuelle a écrit:
Boaf ma vidéo ? ! Merde alors, un jeune type à l'écharpe se fait complètement défoncer la tronche dans un BUS par des jeunes gratuitement, juste parce que le mec est là et tu me dis, celui qui tente de calmer le débordement s'en prend dans la gueule et tu me dis boaf ? :mrgreen:

Moi il me semble qu'elle illustrait mieux ton topic car moins sujette à discussion comme en ce moment, mais bon, boaf alors ! On m'y reprendra à me mêler de truc qui ne me regarde pas ! :chef: Racaille va !

Boarf pas boaf! :hum:

Non pas que ta vidéo n'est pas intéressante d'un certain point de vue, seulement sans autre commentaire et/ou témoignage ça ne représente que l'exemple d'une agression de mon côté j'aurais aussi pu m'amuser à compiler divers faits divers du même genre mais sans autre commentaire ce n'aurait pas fait terrible, car notez que dans l'extrait vidéo que j'ai posté on peut également entendre l'opinion de certaines personnes sur la problématique, l'intérêt est aussi là, ensuite libre à vous de dire que vous n'êtes pas d'accord, cela va de soit!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 19:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Hans a écrit:
Ouais je m'attendait à ce que tu chipotes car sans doute que c'est n'est pas assez raffiné pour toi et que tu y vois un raccourcit!

C'est toujours le problème lorsque l'on discute de la problématique de la violence des jeunes dans les cités concernées! On remarque bien qu'il y a un problème dans ces banlieues, qu'il y a de la violence de la part de jeunes et j'en passe! On remarque bien que les émeutes venaient là encore généralement des banlieues et généralement de la part de jeunes! On remarque bien qu'il y a un problème important de la part de jeunes en matière de respect, de civisme et d'autorité! Mais à chaque fois qu'on soulève ce point et qu'on démontre l'existence du problème à l'aide d'exemple on peut alors nous dire c'est un cas particulier, ce genre de violence n'arrive pas quand banlieue, faut pas généraliser, faut pas faire de raccourcis en mettant cela en lien avec les émeutes, etc, etc.....! Mais dire cela me semble souvent d'avantage être une façon de minimiser les problèmes qu'autre chose!

Le problème de délinquance et de violence dans les banlieues, est en fait le problème de toutes les régions sinistrées, en général hors des centre ville, où particulièrement les jeunes sont sans avenir : cette ghettoïsation et regroupement de populations défavorisées, par communautés ou quasiment, donne une génération de jeunes autant discriminés que faisant tout pour l'être. La délinquance est la manière dont se repèrent ces foyers de concentration des inégalités sociales, et de la mauvaise répartition et des richesses comme des moyens pour parvenir aux mêmes chances.
Dans le favelas entourant Rio de Janeiro, c'est le même phénomène... mais là il n'y a carrément plus de commerces du tout. Les jeunes des favelas seraient-ils plus génétiquement enclins à la délinquance que les autres brésiliens ? Allons. Ben pour résoudre le problème des favelas, il faudrait que l'état brésilien réduise ces insupportables injustices sociales... et les favelas !

Tes posts semblent faire une fixette sur la violence de ces jeunes-là, comme si ces jeunes-là étaient plus enclins à la violence que d'autres, alors qu'ils ne le sont que par cette ghettoïsation + inégalités sociales.
Tu demandes une solution à la violence ? Bé, en attendant que les problèmes sociaux soient réglés il faut s'en protéger... mais certainement pas croire qu'en augmentant la présence et répression policière on va résoudre les CONFLITS SOCIAUX.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 20:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
:chef: COMMENT CA LES RICHES SERAIENT MOINS VIOLENTS ?

Je m'inscris en faux devant cette contre vérité ! Y sont tout aussi hyper violents, mais ils ont des leviers multiples pour l'exercer sans se "salir" les mains ! Non mais ! C'est quoi cette ségrégation sociale ? :mrgreen:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 20:10 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
:fr: Moins violents, non. Mais ils volent moins à l'étalage ce qu'ils peuvent s'acheter... Normal.
Normal aussi que les jeunes aient envie de piquer ce qu'ils ne peuvent avoir alors que leurs copains de grandes écoles l'ont tous dans leur sacoche. L'injustice sociale est insupportable lorsqu'elle est trop accusée.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 20:11 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
Bon ben tu l'as ta réponse, comme c'est pas demain la veille que les inégalités sociales vont se résorber à Rio ou à Paris, comme par enchantement, faut s'en protéger comme on peut. Remarque c'est quand même moins violent en banlieue parisienne qu'en banlieue de Sao Paulo, et ne parlons pas de la banlieue de Kaboul ! Qu'on se le dise.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 20:12 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Reverend Raf Hillman Hillman a écrit:
Le problème de délinquance et de violence dans les banlieues, est en fait le problème de toutes les régions sinistrées hors des centre ville, où particulièrement les jeunes sont sans avenir : cette ghettoïsation et regroupement de populations défavorisées, par communautés ou quasiment, donne une génération de jeunes autant discriminés que faisant tout pour l'être. La délinquance est la manière dont se repèrent ces foyers de concentration des inégalités sociales, et de la mauvaise répartition et des richesses comme des moyens pour parvenir aux mêmes chances.

Tes posts semblent faire une fixette sur la violence de ces jeunes-là, comme si ce shjeunes-là étaient plus enclins à la violence que d'autres, alors qu'ils ne le sont que par cette ghettoïsation + inégalités sociales.
Tu demandes une solution à la violence ? Bé, en attendant que les problèmes sociaux soient réglés il faut s'en protéger... mais certainement pas croire qu'en augmentant la présence et répression policière on va résoudre les CONFLITS SOCIAUX.

Justement cette seule explication (que je connais bien car je m'en étais longtemps contenté) ne peux pas suffire selon moi à expliquer ce phénomène!

Sinon par plus enclins à la violence je ne suis pas sûr de ce que tu veux dire, j'ai déjà exclue l'idée selon laquelle la violence serait d'origine culturelle ou favorisé par des facteurs culturels propres aux populations concernées (thèse ne tenant pas debout selon moi), en revanche j'ai mentionné une origine autre à ce genre de violence à savoir l'existence d'une certaine "culture" suburbaine si l'on peut dire et qui consiste justement à s'exclure de la société et à s'en défier! On peut dire que cette "culture" des banlieues est issu de la ghettoïsation, mais bof pas seulement car cette dernière a également une dynamique propre si l'on peut dire et elle ne pourra pas trouvé une solution que par la fin de la ghettoïsation car la fin de la ghettoïsation passe alors également pas la fin de cette "culture de banlieue" qui pousse elle même à l'exclusion et aux conflits sociaux! Si bien qu'on va difficilement pouvoir éviter des mesures assez dures bien qu'elles ne devront bien sûr pas être les seules! Ou alors tu as autres chose à proposer si oui alors n'hésite pas ça me mettrait du baume au coeur!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 20:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
Meuh non, ce qu'ils s'achètent (les riches), avec le pognon, c'est qu'ils l'ont d'abord volé à d'autres d'une manière ou d'une autre ! C'est une putain de boucle je vous dis, une spirale infernale !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 20:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
Hans ce n'est pas la banlieue qui pousse aux conflits sociaux, faudrait pas renverser la charrue d'avec les boeufs !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 20:34 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Soeur Emmanuelle a écrit:
Hans ce n'est pas la banlieue qui pousse aux conflits sociaux, faudrait pas renverser la charrue d'avec les boeufs!

Non pas la banlieue en elle même mais à présent certains habitants de la banlieue poussent également aux conflits sociaux bien qu'ils ne soient bien sûr pas les seuls!

De plus de quels conflits sociaux parle-t-on?! Si on prend l'exemple des émeutes nous avions quoi comme conflit social?! Des jeunes qui cramaient des bagnoles dans leur propre quartiers pour défier les autorité et qui allaient même jusqu'à s'en prendre aux pompiers! Nul doute d'une part qu'ils ont eux mêmes cherché le conflit mais aussi que c'était totalement absurde, rien à voir avec une manifestation, même violente, où les manifestants présentent des exigences politiques et sociales un minimum claires, non là on avait carrément le conflit pour le conflit! Or d'après moi c'est un vraie "mentalité" qui s'est construit dans les banlieues, une "mentalité" que je n'ai pas peur de jugé détestable, nuisible et à combattre et cela même si c'est la ghettoïsation qui lui a permis de triompher!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 20:50 
Dressé
Dressé
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 06 Jan 2008, 03:18
Messages: 267
Allez je profite que pour une fois y a un sujet léger ou on risque pas de prendre un mauvais coup pour donner mon avis :wink: ,
le Révérend a écrit:
Cette vidéo est un cas extrême de concentration de, je dirais, tous les banlieusards sur le même gérant. Il y a un blème sérieux-là, que le reportage ne traite pas du tout (insinué par un des témoins) qui dépasse le cadre du problème des banlieues.

ben oui et non en fait, d'après ce que j'ai compris le gérant ne supporte pas la "démarque inconnue" (la chourre quoi), et pas de bol il tient un supermarché, je dis pas de bol parce que c'est probablement le type de commerce le plus exposé à ce genre d'aléas, au passage même s'il mettait les caisses à la cave ça réglerait probablement pas son problème, bref il supporte pas qu'on lui vole quoi que ce soit, ça le rend dingue et quand il en chope un la main dans le sac il doit pas vraiment user de psychologie fine, parallèlement à ça il se trouve que les gamins du quartier ont une légère tendance à la kleptomanie (comme beaucoup d'autres gamins d'ailleurs, disons un peu plus que la moyenne) mais surtout ils ne supportent pas qu'on leur manque de respect quelles qu'en soient les raisons (ben ouais ils sont sensibles), ça les rend dingues à leur tour d'où le conflit inextricable qui s'en suit, je propose donc quelques pistes à envisager afin de régler le différend:
- le gérant pourrait vendre son commerce et s'installer dans un quartier un peu plus sélect (Monaco, beverley hills, saint Barth etc...).
- ou pourquoi pas changer d'activité et ouvrir un magasin où les mômes du coin n'auront jamais l'idée de venir piquer quoi que ce soit (chais pas moi une librairie par exemple :mrgreen: ).
- pour les charmants bambins je vois pas trop, peut être leur refiler du chichon coupé au Témesta ou leur faire gober que Gandhi était l'inventeur du rap, ou encore les obliger à recopier un bouquin de Jean d'Ormesson quand ils font une connerie (dans les cas les plus graves bien entendu).

_________________
« Qui suis je pour l’être, ce que tu dis que je suis, si tant est que je le sois ? » J.Lacan


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 21:05 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Hans a écrit:
Sinon par plus enclins à la violence je ne suis pas sûr de ce que tu veux dire, j'ai déjà exclue l'idée selon laquelle la violence serait d'origine culturelle ou favorisé par des facteurs culturels propres aux populations concernées (thèse ne tenant pas debout selon moi), en revanche j'ai mentionné une origine autre à ce genre de violence à savoir l'existence d'une certaine "culture" suburbaine si l'on peut dire et qui consiste justement à s'exclure de la société et à s'en défier! On peut dire que cette "culture" des banlieues est issu de la ghettoïsation, mais bof pas seulement car cette dernière a également une dynamique propre si l'on peut dire et elle ne pourra pas trouvé une solution que par la fin de la ghettoïsation car la fin de la ghettoïsation passe alors également pas la fin de cette "culture de banlieue" qui pousse elle même à l'exclusion et aux conflits sociaux! Si bien qu'on va difficilement pouvoir éviter des mesures assez dures bien qu'elles ne devront bien sûr pas être les seules! Ou alors tu as autres chose à proposer si oui alors n'hésite pas ça me mettrait du baume au coeur!

:arf2: La dynamique propre, c'est comme la dynamique de l'eau de vaisselle qui s'écoule dans l'évier. Je n'en doute pas une seconde... Mais n'ai rien à ajouter. C'est fort possible.

Par contre, j'ai plein de choses à proposer contre l'eau de vaisselle - mais de la manière suivante - qui me plaît bien, mais elle est radicale :
- il est intolérable qu'un black n'ait statistiquement quasiment pas de possibilité de se loger dans Paris, à dossier "égal" aux autres.
- il est intolérable qu'un Mahommed n'ait statistiquement pas de chances d'avoir une place en marketing ou autres, à CV égal à celui des autres.
- il est intolérable que certains se promènent en Rolls Royce avec chauffeur, alors que d'autres n'ont même pas de couverture sociale.
Etc. etc. tout cela participe aussi à la dynamique des fluides d'eau de vaisselle..

Il est tout aussi intolérable que le gouvernement Sarko propose la << répression et l'intégration >> ... arf arf comme formules magiques à un problème d'injustice sociales et d'inégalités, sur lequel en bon capitaliste libéral il ne veut pas entrer en discussion, et dont la délinquance est la conséquence directe et la violence la plus visible de ses dynamiques. La plus visible seulement.
On ne peut pas espérer un monde de paix dans l'injustice, à moins de réprimer les plus cruellement défavorisés. C'est se voiler la face.
ps : je ne t'insère en rien là-dedans ni ne diabolise en rien tes intentions. Je ne te reproche en rien quoi que ce soit, ni même de maladresse. Simplement je rebondis sur ce topic pour relever cette anamorphose de la politique et des politiques, qui sont si partisans à traiter de démagogues ceux pointant les problèmes les plus basiques.

Hans a écrit:
De plus de quels conflits sociaux parle-t-on?! Si on prend l'exemple des émeutes nous avions quoi comme conflit social?! Des jeunes qui cramaient des bagnoles dans leur propre quartiers pour défier les autorité et qui allaient même jusqu'à s'en prendre aux pompiers! Nul doute d'une part qu'ils ont eux mêmes cherché le conflit mais aussi que c'était totalement absurde, rien à voir avec une manifestation, même violente, où les manifestants présentent des exigences politiques et sociales un minimum claires, non là on avait carrément le conflit pour le conflit! Or d'après moi c'est un vraie "mentalité" qui s'est construit dans les banlieues, une "mentalité" que je n'ai pas peur de jugé détestable, nuisible et à combattre et cela même si c'est la ghettoïsation qui lui a permis de triompher!

Hans,
le violent conflit des banlieues qui eut lieu il y a 2 ans, n'est pas né d'un coup de chaleur estivale. Rien de pareille ampleur ne vient sur un simple coup de tête. Informe-toi un peu et tente de te souvenir de ce qui se passa avant les voitures incendiées...

Hans a écrit:
Or d'après moi c'est un vraie "mentalité" qui s'est construit dans les banlieues, une "mentalité" que je n'ai pas peur de jugé détestable, nuisible et à combattre et cela même si c'est la ghettoïsation qui lui a permis de triompher!

J'ai sans doute pas mal moi-même cette << même mentalité >> , notamment du moment que tu n'en dis pipette pour qu'on puisse capter. Je me méfie de ces combats contre les "mentalités", car ça me rappelle trop le cheval de bataille des gens de Top-C. Eux leur dada est ce "changement de mentalités". Je préfère les changements de politique.

Comment une telle mentalité (laquelle ? boarf) peut-elle naître toujours dans les ghettos communautaires de haute sinistrose sociale ? As-tu une idée précise sur la thématique et nourriture de cette mentalité ou pas ?

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 21:37 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
J'ai toujours dit que t'avais une mentalité de merde reverend Raf Hillman Hillman ! Remarquez que c'est sur de la merde qu'on fait pousser les meilleurs plants ! Vachement nutritif, alors que les sols arides, avec de belles rangées de cailloux en ordre, c'est une autre paire de manches.

Mais quand même, c'est quoi bougre de pignouf, la paix et la justice sociale ? Un autre monde de cailloux ?

PS : vous z'avez pas un peu fini avec vos "boarf" ? Si ça fait chier, autant écrire de la poésie. Boarf !


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 20 Avr 2009, 23:55 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Reverend Raf Hillman Hillman a écrit:
Hans,
le violent conflit des banlieues qui eut lieu il y a 2 ans, n'est pas né d'un coup de chaleur estivale. Rien de pareille ampleur ne vient sur un simple coup de tête. Informe-toi un peu et tente de te souvenir de ce qui se passa avant les voitures incendiées...

D'après mes souvenirs (n'hésite pas à me corriger si je me trompe) on dit que c'est Sarko le nabot démago, qui a remplit la poudrière (ici les banlieues) de poudre et que les deux gamins qui se sont tragiquement tué dans un transfo pour fuir la police a constitué l'étincelle qui a fait péter la poudrière!

C'est léger pour expliquer pareils violences (même avec ce trou du cul de Sarko dans le rôle de provocateur)! De plus les violences concrètement elle venait de la part des habitants des cités dans leur ensemble ou tout du moins dans leur grande majorité?! Pas à ce qu'il me semble! Sur l'ensemble des habitants des cités concernées ça ne faisait pas grand monde me semble-t-il! En fait nous avions des bandes qui détruisaient et voulaient en découdre avec leur autorités (même avec les pompiers ce qui est comble), j'en déduis donc qu'il y a bel et bien quelque chose qui ne tourne pas rond et je dirais même de mauvais dans la tête des gens qui ont commis de tels actes!

Reverend Raf Hillman Hillman a écrit:
J'ai sans doute pas mal moi-même cette << même mentalité >> , notamment du moment que tu n'en dis pipette pour qu'on puisse capter. Je me méfie ce des combats contre les "mentalités", ça me rappelle trop la le cheval de bataille des gens de Top-C. Eux c'est leur dada que ce "changement de mentalités". Je préfère les changements de politique...

Comment une telle mentalité (laquelle ? boarf) peut-elle naître toujours dans les guettos communautaires de haute sinistrose sociale ? As-tu une idée précise sur la thématique et nourriture de cette mentalité ou pas ?

Oulah mes propos te rappellent carrément ceux des gugus de Top-C, ça c'est amusant! :fr:

Dire que j'en ait dit pipette est étrange, j'ai déjà dit de quoi il s'agissait à savoir d'une <<mentalité>> visant à défier toute autorité, à rejeter ou ignorer bon nombre de normes sociale tel que le respect des bien d'autrui voir d'autrui tout court avec notamment usage de la violence! Je doute fort que tu partages ce genre de <<mentalité>> Raf Hillman Hillman!

Revient en à l'exemple du commerçant de la vidéo, même en supposant que ce mec soit un <<cul serré>> bien stricte, méfiant et bien cela suffit aux yeux d'individus porteurs d'une certaine <<mentalité>>, pour lui défoncer sa gueule tout simplement! De la même manière certains de ces jeunes parfois peuvent te casser la gueule simplement parce que tu as soutenue leur regard ou légèrement bousculer! Ce sont des gens violents! Bien sûr ça n'existe pas que dans les cités, des gens violents on en a partout mais il semble que dans les cités c'est devenue chez certains jeunes une manière d'être, une attitude à la mode si l'on peut dire!

Alors soit changer de politique pour changer tout ça, ok, Wunderbar! Mais alors concrètement ça consiste en quoi?!

D'ailleurs maintenant que sur cette merde sociale (où misère sociale pour ceux qui préfèrent les terme classes) nous avons eu droit à la naissance de cette <<mentalité>> celle-ci représente elle même un facteur à part entière aggravant la ghettoïsation (le fameux coup du cercle vicieux si l'on peut dire) et donc constitue un problème à régler! Mais donc comment faire de jeunes voyous violents et pour certains manquant cruellement d'empathies des personnes potables (et par potable j'entends simplement qu'ils renoncent à la violence tout simplement)!

Techniquement cela ne peut que passer par un changement de mentalité ou si le mot mentalité te rappelle tellement la gerbe de Top-C, appelle ça simplement la nécessité d'une éducation civique, arf!

Parce que la logique du cercle vicieux veut aussi que même si des progrès sensibles sont fait en matière d'accès au travail (c'est vrai que maintenant ce n'est pas vraiment la période, arf) et de discrimination, le fait est que si ces jeunes ne changent pas d'attitudes ils vont forcément resté exclus! Et donc c'est pour cela que la <<mentalité>> en question constitue un problème!

Bref en espérant des réponses éclairantes!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Avr 2009, 02:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Ecoute, je vais pas te suivre dans ce terrain.
Refaire le monde et demander des solutions à la délinquance sur fond de zones socialement sinistrées, dans un forum de discussions... Ehem.

Ce sera mon dernier post ici, et je vous laisse discuter entre gentlemen car je ne suis pas vraiment un gentleman. Moi, je suis un ex-voyou, assez révolté anciennement et un peu fatigué maintenant. :wink:

Hans a écrit:
D'après mes souvenirs (n'hésite pas à me corriger si je me trompe) on dit que c'est Sarko le nabot démago, qui a remplit la poudrière (ici les banlieues) de poudre et que les deux gamins qui se sont tragiquement tué dans un transfo pour fuir la police a constitué l'étincelle qui a fait péter la poudrière! C'est léger pour expliquer pareils violences (même avec ce trou du cul de Sarko dans le rôle de provocateur)! De plus les violences concrètement elle venait de la part des habitants des cités dans leur ensemble ou tout du moins dans leur grande majorité?! Pas à ce qu'il me semble! Sur l'ensemble des habitants des cités concernées ça ne faisait pas grand monde me semble-t-il! En fait nous avions des bandes qui détruisaient et voulaient en découdre avec leur autorités (même avec les pompiers ce qui est comble), j'en déduis donc qu'il y a bel et bien quelque chose qui ne tourne pas rond et je dirais même de mauvais dans la tête des gens qui ont commis de tels actes!

C'est léger si tu réduis un "amok" à ces 3 données brutes.
C'est pareil pour tout. Même pour un Boeing 747, qui sera moins lourd que l'air si on le réduit aux pets du commandement de bord...

Souviens-toi qu'il il y eut aussi p.e. mai 68 en France, tout aussi violent, et simultanément des flambées de voitures et des barricades un peu partout en France (et d'autres ailleurs en Europe).
C'était quoi ici, une certaine "mentalité des banlieues ou des jeunes" contre les autorités ? Dans les banlieues ici aussi ?

Les flambées comme on dit, sont un phénomène boule de neige que déclenche on ne sait trop comment un événement souvent très émotionnel, ajouté à une dose de ras-le-bol qui ouvre le terrain à l'explosion. Aux USA, il suffit il y a 10 ans d'un tabassage par des policiers, filmé en vidéo et diffusé aux infos, pour déclencher des émeutes terribles. Et ?
Serait-ce la mentalité des afro-américains de banlieue peut-être ? Je ne le pense pas...

Ce que je pense c'est qu'il il y a de quoi hurler et brûler des autos lorsqu'un gars est ainsi tabassé. Et il y a de quoi hurler lorsque deux gamins se font électrocuter. Ca nous éloigne du sujet de éa délinquance, mais c'est toi qui as amené encore un nouvel exemple pour le moins discutable et peu adapté au fil de la discussion, qui est.... et bien c'est dans titre. Mais ce titre lui-même est un amalgame.

Tu parles d'une "certaine culture suburbaine". Oui, possible qu'elle existe - mais culture implique autant arts et musique que le reste. Inutile de chercher une "mentalité particulière aux banlieues" comme agent véhiculaire ou générique de la délinquance, car c'est fort de café. La violence est corrélée à la délinquance en fait.
Et la culture/mentalité des zones favorisées, alors ? Ne serait-ce pas simplement l'ensemble de conséquences favorisées par le fait d'être né dans le côté le plus favorisé ?
Je ne nie pas ton idée de cultures suburbaines, mais je lui donne pas plus de valeur déterminante qu'un pourboire à cette histoire de mentalités ou culture des banlieues, comme moteur de délinquance. Encore une fois, je ne te suis pas dans ce terrain.

Hans a écrit:
De plus les violences concrètement elle venait de la part des habitants des cités dans leur ensemble ou tout du moins dans leur grande majorité?! Pas à ce qu'il me semble! Sur l'ensemble des habitants des cités concernées ça ne faisait pas grand monde me semble-t-il!

C'étaient surtout les jeunes, bien entendu. Certainement pas des vieillards ni des tétraplégiques. Quoi de plus normal en fait, et c'est souvent ainsi.

Paraît-il que ces émeutes en France ce fut le fait de gamins souvent très jeunes, entrés dans le phénomène, mais qui n'avaient pas le moindre casier judiciaire ni n'avaient jamais eu le moindre ennui avec la police auparavant. C'est un des éléments sortis aux infos, par le chef de la police lui-même, si j'ai bonne mémoire.
Plus bas, tu as sorti l'histoire des bandes : en effet, il s'agissait de bandes qui se sont pour une bonne partie formées pour l'occasion. Ce n'est pas pareil que des bandes de voyous ayant pignon sur rue.

Voilà, j'en reste là pour ce qui me concerne. Pas envie d'aller plus loin. Je ne vais certainement pas m'indigner ni insérer une certaine mentalité merdique ou que sais-je, contre tous ces jeunes cagoulés (je ne les connais pas) qui défièrent les forces de l'ordre. Surtout lorsque le président des forces de l'ordre les traite de racailles à karchériser.
Parfois, ca peut être compréhensible de se révolter, et je le ferais peut-être ou l'aurais fait comme les autres. Avec les dégâts matériels que cela peut causer, (et malheureusement aussi parfois des victimes, il y en eut).

J'ai d'excellentes raisons de ne pas continuer dans ce terrain miné et général, faisant appel à des explications d'ordre pamphlétaire, où il est difficile de ne pas caricaturer nos propres idées ; et où le risque de passer pour le con qu'on n'est pas complètement ni nélcessairement est déjà en latence, sauf si on tartine ses posts de "bien entendu, loin de moi l'idée de X YZ"... Trop chiant de devoir tartiner un post rien que pour arriver à.... rien. Un échange de ragots et de vagues impressions sur des événements et des éléments de société généraux.

Hans a écrit:
Alors soit changer de politique pour changer tout ça, ok, Wunderbar! Mais alors concrètement ça consiste en quoi?!

J'aurais bien quelques idées concrètes, mais elles paraîtront outrageusement gauchistes. Faut ce qu'il faut si on veut rester un idéaliste célestial terrestre. :fr:

Bah, c'est pas que je craigne d'être mal aimé ou détesté, mais ça m'enchante pas de partager ici mes si jolies idées radicales pour changer le monde. Je les garde pour le jour où je serai proclamé monarque présidentiel, ou mieux pour ma fifille quand elle sera en âge de me poser ce genre de questions.
A+

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Avr 2009, 04:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
Putain quel mélodrame ! :mrgreen:

T'en as pas marre, Hans, de lui demander "ses" solutions, que bien entendu il ne peut pas donner, vu qu'il n'en a pas ! Vu que la solution c'est d'être Adam et de tout reprendre à zéro, nan plus fort d'être D.ieu et de tout recréer ! Céleste, t'as qu'à voir ! :mrgreen:

Tout ceci, ton topic, et je suis prophète, est un symptôme Hans, un symptôme de cette maladie qui pourrie ce monde, lutter contre les symptômes ne guérie pas de la maladie. Mauvais diagnostic mon vieux ! N'est pas doctor House qui veut... :beer:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Avr 2009, 07:24 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
:fr: Ouais, en gros c'est ça. J'aurais pu faire court ça m'aurait évité tout ce fromage.

Hans, est-ce que dans ton mystérieux "changer les mentalités" tu y inclus les travailleurs sociaux et une scolarisation de qualité ? Oui ?
Car dans ce cas, c'est DE LA POLITIQUE...
(Hans : merci Reverend Raf Hillman Hillman, ça m'aide à rentrer dans mes baskets)
(De rien mon fils)

Citation:
On aime dire qu'il ne faut jamais généraliser à partir de cas particuliers, c'est vrai, mais on ne peut pas nier qu'il y a un problème avec certains jeunes et que cela se manifeste par des actes de violence gratuite, un non respect des normes sociales les plus élémentaires et le non respect d'autrui! Il existe réellement un problème et c'est un problème sérieux qu'il ne faut surtout pas laisser pourrir!

Le fait que des bandes de jeunes issus des cités et basculant dans la violence soit suffisamment nombreuses pour constituer un phénomène social inquiétant est d'après moi un fait et si l'exploiter à des fins démagos ou idéologiques (comme le font certains politiciens) est nuisible, le minimiser ou pire encore l'ignorer l'est également!

Qui minimise ce phénomène ici ? Pas moi mon fils.
Simplement, je te répète que cette vidéo du dessus est un exemple extrême de cette délinquance, et mal choisi car il ne représente pas non plus la situation moyenne des banlieues. La vie de ce pauvre bougre de gérant est quasiment une situation de guerre, et il suffit d'écouter les commentaires d'autres commerçants du reportage pour prendre cette situation comme un cas extrême. Ca met la puce à l'oreille les quelques insinuations sur ce gérant.

Je te le dis franchement cher ami, malgré les scènes de violence qu'elle contient, je me suis POILÉ en visionnant cette vidéo et les malheurs du gérant. Sérieux, c'est assez comique par l'absurde (réf mes premiers posts). On a le droit de rire de tout, même de ça.

Je ne minimise pas la délinquance dans les banlieues, mais ce type vit une guerre ouverte, et on se demande vraiment ce qui le retient - vu qu'il n'est que gérant du magasin. L'est franchement maso et obstiné, et je ne suis pas loin de penser que les habitants du coin (et pas seulement les voyous) lui ont déclaré la guerre. Il est malade de rester ce gérant !
Entouré de body-guards même durant l'interview ! ??? !! Hééééé ho. Il est malade tout court ce mec.

Ce gars a déclaré une mauvaise guerre aux pick-pockets, les pick-pockets le lui rendent bien... Or un bon guerrier doit refuser la bataille s'il la sait perdue. Perdre une bataille ici ne fera que priver les habitants d'un magasin d'alimentation, le temps qu'un autre le reprenne.
:mrgreen: Comme le vieux sketch du boulanger qui quitta le village de cons où il s'était installé. Et depuis, ils ne mangent plus de pain.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Avr 2009, 09:16 
Neo
Neo
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Juin 2007, 16:30
Messages: 1297
Reverend Raf Hillman Hillman a écrit:
Ce gars a déclaré une mauvaise guerre aux pick-pockets, les pick-pockets le lui rendent bien...

Des Pick-Pockets..... Non mais là ce ne sont pas simplement des Pick-Pockets mais bel et bien des types dangereux qui n'hésitent pas à s'en prendre physiquement aux autres, de plus entrer en guerre contre des voyous tu peux trouver cela absurde mais c'est son droit le plus légitime que de ne pas tolérer que l'on vole dans son magasin! Car qu'est-il sensé faire, laisser les jeunes lui voler ces affaires?! D'ailleurs lorsque les dit jeunes n'hésitent pas à débarquer brutalement pour tabasser à coup de Batte de Baseball n'y a-t-il pas de quoi être parano?! Ton point de vue ne tient pas la route mon cher!

Sinon j'ai bien aimé que tu ait mentionné Mai 68 car on ne peut que difficilement comparé cela avec les émeutes mon cher, la ressemblance n'étant que superficielle, Mai 68 était un mouvement de révolte ayant des bases et des revendications politiques!

Les émeutes de 2005 ce n'était que les émeutes pour les émeutes, l'envie de découdre avec les autorités! Je persiste de mon côté à dire que cette "culture suburbaine" a une valeur déterminante elle constitue maintenant elle même un important facteur d'exclusion et de violence! Je ne vois pas où est l'amalgame dans le fait de parler de ce phénomène cela ne revient non plus pas à nier la discrimination réel et plus généralement la ghettoïsation!

Mais aller moi aussi je pense m'arrêter là dans ce débat, au final personne n'amène rien de nouveau à manger sur la question, comme souvent lorsqu'on discute de sujet! Pas pour rien que j'ai dit que ce dernier me met mal à l'aise!


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 21 Avr 2009, 10:35 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Citation:
Non mais là ce ne sont pas simplement des Pick-Pockets mais bel et bien des types dangereux qui n'hésitent pas à s'en prendre physiquement aux autres, de plus entrer en guerre contre des voyous tu peux trouver cela absurde mais c'est son droit le plus légitime que de ne pas tolérer que l'on vole dans son magasin! Car qu'est-il sensé faire, laisser les jeunes lui voler ces affaires?! D'ailleurs lorsque les dit jeunes n'hésitent pas à débarquer brutalement pour tabasser à coup de Batte de Baseball n'y a-t-il pas de quoi être parano?! Ton point de vue ne tient pas la route mon cher!

Des pick-pickpockets à batte de base ball alors... Dangereux oui, certainement. Moi aussi. :mrgreen:

Ai-je proposé que ce pauvre gérant n'ait pas le droit de défendre son magasin contre le vol ? Je n'ai pas dit ça. Il en a le droit, tout comme il a le droit de se faire tabasser.
J'ai dit que ce gars était un con ou un malade, certainement pas qu'il n'avait pas le droit de ci ou ça...

Citation:
Sinon j'ai bien aimé que tu ait mentionné Mai 68 car on ne peut que difficilement comparé cela avec les émeutes mon cher, la ressemblance n'étant que superficielle, Mai 68 était un mouvement de révolte ayant des bases et des revendications politiques!

Ah, possible. Et lesquelles précisément ?
A mon avis, mai 68 c'était : << On veut du changement, une nlle société, ou on casse tout ! >> et les jeunes ont quasiment tout cassé - le changement a eu lieu, mais si peu.
Les revendications sont souvent aussi simplistes que cela, voire encore plus vagues. Puis l'histoire et le temps qui passe décorent de nostalgie et de jolies guirlandes de profondeur des émeutes pas si différentes les unes des autres.

Les émeutes de 2005 c'était du même genre : << Arrêtez de nous prendre pour des cons karchérisables et de nous insulter, ou on brûle tout >> et ils ont brûlé des centaines d'autos. Le changement a eu lieu, mais si peu. Actuellement, avant de tirer sur des jeunes à bout portant, on range tout de même les autos au parking...

:mrgreen: Ce sont deux messages politiques clairs, simples, à prendre au sérieux. Tu bénis mai 68 et diabolises l'autre de 2005 ? Moi pas, je m'en cogne de ces sanctifications pour l'un et mépris pour l'autre.

Citation:
Les émeutes de 2005 ce n'était que les émeutes pour les émeutes, l'envie de découdre avec les autorités!

C'est une revendication politique ça aussi. Notamment si les autorités représentent un gouvernement qui vire chemises brunes...
Ces gros méchants jeunes qui cassent tout pendant un mois parce qu'ils ont eu des règles douloureuses et une soudaine envie de casser et de défier les autorités, tu te rends compte ? D'ailleurs, actuellement ils ne cassent plus rien car ils ont perdu leur envie de tout casser et aiment de nouveau les autorités. Sont si bizarres et instables ces jeunes.

__________

Bon, c'est pas que je m'ennuie mais ego me tirer vraiment de cette discussion - ça devient trop débile et pas envie de nager en eaux troubles.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 58 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com