Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 19 Avr 2019, 03:05

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 
Auteur Message
MessagePosté: 07 Oct 2009, 07:57 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
... l'hypothese de Riemann (qui, plus exactement, fetera les 150 ans de sa publication dans a peu pres un mois [de, en], poils au bras).

Image

Image


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Oct 2009, 17:55 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Jan 2009, 12:26
Messages: 360
Happy birthday. :beer:

_________________
"...the hypothesis of the existence of God is testable (in the same sense that string theory is testable), since thunderbolts coming out of the sky and striking atheists dead would give strong evidence that He (or She) exists."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 07 Oct 2009, 21:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4030
C'est un malade, déjà que j'oublie l'anniversaire de ma propre mère, ce mec pense aux anniversaires des hypothèses... T'es qu'un pauvre con Pyne Duythr ! :fr:

Ou alors c'est le pognon qui te sert de moteur... Allez, si t'es gentil et que tu acceptes de me flatter en public en alexandrin de ton cru sur 200 lignes, je te donnerai un début de réponse pour gagner le prix.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2009, 18:17 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Soeur Emmanuelle a écrit:
c'est le pognon qui te sert de moteur... Allez, si t'es gentil et que tu acceptes de me flatter en public en alexandrin de ton cru sur 200 lignes, je te donnerai un début de réponse pour gagner le prix.

Alcools (A.O.C.)

Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.
« O tracas stomacal ! » s'affola l'as trop tard.
Pathos paradoxal : « Fatal grog ! Pas d'accord ! »
grogna Oscar pâlot, flagada, fort hagard,
« Anormal flot vachard, bocal à charognard ! »
Matador amoral, cabochard pas ad hoc,
Oscar absorba tôt calvados, schnaps, arack;
s'accorda kwas, cognacs, scotch, cacaos kanaks.
Ça l'assomma : chaos gastro-vagal, coma.
L'anar maso plana : polka, toccata, rock...
Or par là s'approcha la mort. Tchao alma !
Lascar pas monacal, Oscar goba d'abord
nos armagnacs, nos marcs, la vodka, l'or à bar...
Alors à l'athanor alla l'oral pochard :
l'anarcho-malabar osa l'aldol à tort.


Ok, c'est vrai, j'ai lamentablement triche deux fois, pov'tache, va! Donc, pas de debut de reponse. No problem. Une petite pipe peut-etre? Mais sans ton dentier s'il te plait. J'ai le gland fragile suite a une blennorragie mal soignee chopee en enculant le petit-fils de Riemann.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 08 Oct 2009, 23:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4030
Un début de réponse plutôt, en une éclatante démonstration, lumineuse, simple, limpide, subtile, fine, parfaite, sidérante, évidente, puissante, magnifique, intimidante, géniale, époustouflante, gigantesque, universelle, impressionnante, magique, sublime, merveilleuse, intelligente, concrète, efficace, argumenté et malheureusement vérifiable ... (et quasiment sans un seul symbole mathématique, mais accessible aux lecteurs de tout âge et de toutes conditions)

JE SUIS L'UNIQUE a écrit:
L'hypothèse Rainman = Pyne Duythr est un gros nul non trivial dont la seule réalité est le demi / La mousse au carré = une représentation exacte et parfaite du chaos qui agite Pyne Duythr à un comptoir = 0 absolu

CQFD. Va mon fils, part dans mon amour, empoche ton million et ne m'importune plus.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2009, 00:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6892
C'était même pas des alexandrins... :evil:

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2009, 08:09 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Soeur Emmanuelle a écrit:
<prout prout!>

Mouaif. 2/20. Ma biche, t'aurais mieux fait d'attendre d'etre bourre. Quand t'ecris a jeun, tes reponses sont aussi fines et marrantes que l'ecarissage d'un porc. Fais un effort, bordel. T'as un public a honorer. Bref, decu je suis.

Quand je repasserai lire ce forum dans environ une semaine - ca te laisse le temps de cogiter -, je veux lire des chefs-d'oeuvre emmanuelliens d'humour bobo-beauf, comme toi seul sait en pondre, pas des cacas mous. Pige? Et qu'ca saute, pov' tache!

Reverend Raf Hillman Hillman a écrit:
C'était même pas des alexandrins... :evil:

Si si. Peut-etre vilains, mais c'en est. En outre, chose interessante et hautement oulipienne, le schema vocalique AAAOAAOAOAAO se decale progressivement par rapport a la structure fixe des alexandrins (cf. lien: etude rythmique a la Steve Reich du 29 Mars 1999). Arf arf arf! D'ailleurs, aujourd'hui, il pleut sur Alexandrie, poils au zizi.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2009, 09:18 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4030
Tsssss, vilaine, t'es vexée. :beer:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2009, 11:35 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
Soeur Emmanuelle a écrit:
Tsssss, vilaine, t'es vexée. :beer:

Salope! :twisted:


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 09 Oct 2009, 17:27 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6892
T'as raison, ce sont des alexandrins.
J'avais compté un, celui-ci : << Or par là s'approcha la mort. Tchao alma ! >> qui a 11 syllabes si on compte tchao comme une seule, 12 si décomposé en 2. Et me suis dit que les autres devaient être de même.

Pourquoi compter celui-ci ? Parce que "mort" et "alma" (âme) dans la même phrase me l'avait fait remarquer entre les autres. Ce poème m'a rappelé la chanson de Charlie Chaplin dans City lights, dieu sait pourquoi.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 10 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com