Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 31 Oct 2020, 19:01

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: La fin de vie
MessagePosté: 09 Juil 2019, 22:34 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4229
Salut aux lecteurs, lectrices,

Je ne sais pas si vous vous êtes penchés sur le cas de Vincent Lambert, le gars qui va bientôt être "débranché" mais je vous colle ici cet article, qui pose selon moi quelques questions pas si simple à résoudre. Un peu comme avec l'IVG.

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/a ... rir-216348

Quand on est aux frontières des choses, il y a toujours une zone grise où les questions prennent une forme étrange et indiscernable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La fin de vie
MessagePosté: 09 Juil 2019, 23:56 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7129
Ouais, mon gars... dur dur ce qui se prépare en ce monde. :oops: Et dur dur de trancher dans ce cas-ci.

http://rakotoarison.over-blog.com/artic ... 019cg.html

extrait: "Le pire, sans doute, c’est d’expliquer que son état non seulement n’est pas acceptable par lui (il est impossible de le savoir), mais aussi par son épouse : « La limitation extrême ou totale de ses capacités d’accès à la conscience, de communication, de motricité, d’expression de sa personnalité, l’altération irréversible de son image, lui porte atteinte à un point qui n’est pas acceptable par lui-même et par son épouse et tutrice. ». Mais que vient faire l’état qui ne peut pas être supporté, ou plutôt accepté, par son épouse, soit-elle sa tutrice qui, d’ailleurs, est un statut qui n’a rien à faire dans une décision d’arrêt de soins (c’est bien précisé dans la loi Claeys-Leonetti et ce point a été beaucoup débattu au Parlement) ?

En écartant "d’un revers de la main" (selon l’expression du communiqué des soutiens de Vincent) l’avis de cinquante-cinq médecins spécialistes de l’évaluation de patients comme Vincent, le tribunal administratif de Châlons-en-Champagne n’a pas adopté une attitude neutre et rationnelle, voire impartiale. C’est la question que s’est posée l’un des avocats des parents de Vincent, maître Jean Paillot, le 23 janvier 2019, après l’audience du 21 janvier 2019 : « Sommes-vous en présence d’un tribunal impartial lorsque celui-ci, au moment de juger de l’état de Vincent, a déjà considéré (par mémoire écrit adressé à la cour d’appel administrative) que l’expertise se serait merveilleusement bien passée et que les experts auraient rempli toute leur mission : et ceci, alors qu’il nous a été interdit de discuter du protocole d’évaluation ? ».

Les cinquante-cinq médecins avaient écrit au tribunal administratif le 20 janvier 2019 pour contester la méthode d’expertise : « Monsieur Vincent Lambert n’a pas été évalué conformément aux règles de l’art. Cela est d’autant plus inquiétant que ce qui s’appliquera à sa personne pourrait, par la suite, concerner aussi tous ceux qui partagent sa condition. ».

La question est de savoir si les personnes les plus fragiles ont encore leur place dans la société d’aujourd’hui. Cette décision est très grave. Les avocats vont saisir le Conseil d’État mais la décision de ce tribunal remet en cause les valeurs fondamentales. "


Grave problème d'éthique et de droit, qui semble avoir été "bafoué" ici mais je ne connais pas tous les détails: je comprends la mère de Vincent et je peux aussi comprendre l'autre partie adverse de la famille, son épouse. Ce que je comprends moins c'est qu'un toubib puisse prendre la décision d'arrêter l'hydratation contre l'avis de la famille ou d'autres médecins, si c'est bien le cas ici. Vu ainsi, ça craint pour le futur des graves handicapés.

Mais je ne tiens pas à me renseigner plus - pour savoir si mon impression est plutôt bonne ou mauvaise, car il semblerait bien que le cerveau de Vincent soit vraiment bousillé et que seules soient maintenues des réactions réflexes et fonctions physiologiques automatiques - dont la respiration. Ca c'est la vie d'une plante, pas celle d'un mammifère...
:( Je n'aimerais pas qu'on me garde dans cet état toutes ces années - ce sans pouvoir exprimer de me laisser partir. Un cauchemar si je suis un minimum conscient. Vaut mieux être légume complet à ce moment-là: je n'ose pas imaginer si, SI, ce type est un minimum conscient et passe sa journée enfermé dans un corps qui ne répond plus, il ne voit plus (n'arrive pas à fixer un point avec sa vue en tous les cas), est conscient de la dégradation de son corps, des humiliations qu'il subit quotidiennement (toilette, etc.) entend les mots, les larmes de ses proches sans pouvoir leur répondre... purée, mais c'est pas une vie ça ! Etre condamné à ça pendant des années ?
Mais là je parle pour moi "SI" j'étais dans son même état [quasiment] végétatif mais un peu conscient, seulement pour moi: je ne voudrais pas de cette vie de conscience minime, et encore moins de cette vie consciente.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La fin de vie
MessagePosté: 10 Juil 2019, 00:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4229
Pour compléter un peu le sujet, et c'est en fait un très bon sujet,

Il y avait en 2014 selon un article du monde environ 1500 personnes en France dans un état proche ou similaire à Vincent Lambert.

https://www.lemonde.fr/sante/article/20 ... 51302.html

Sur les différents cas approchants :

https://www.lemonde.fr/sante/article/20 ... 51302.html

Pour info ça donne ça en gros : https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89tat ... ce_minimal

Bon sang, c'est chaud quand on lit les cas de conscience minimale, avec cycle sommeil et réveil, pleure, sourire, suivi des yeux !

Pourquoi son cas est-il devenu aussi emblématique nonobstant les croyances des parents ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: La fin de vie
MessagePosté: 10 Juil 2019, 00:59 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 7129
Je pense parce que dans ce cas-ci il y a eu des ambigüités, de fortes oppositions + saisie de la justice... : mère et épouse qui ne partagent pas la même opinion, s'opposent par expertises, loi "chais plus quoi" dont chaque disposition peut être rediscutée au cas par cas + opinion du médecin contredisant celle d'autres médecins, etc. Bref, des couacs qui ont ébruité l'affaire et la presse.

Des cas similaires se sont réglés en silence entre famille/patient et toubibs jusqu'ici, en toute illégalité et discrétion, mais humainement considérés. Et aujourd'hui le débat se fait au grand jour pour ce cas en France...
Mais donner des sédatifs ou débrancher "la" machine pour un cas sans espoir aucun avec l'accord tacite et complice de la famille et du patient lorsqu'il le peut, ça se pratique au cas par cas un peu partout si demande concertée il y a, ce dans les pays - la plupart - où sédatif + laisser mourir par déshydratation (l'euthanasie passive) est théoriquement prohibé. Et personne d'impliqué directement ne le confirmera ; ça ne sert à rien de chercher des sources écrites.

_________________
"Je veux qu'on me prenne pour un con car j'en suis un, qu'on me parle simplement pour que je capte bien car je suis idiot: si on me regarde et qu'on me parle sans égards, c'est déjà me considérer à peu près normal et pas uniquement comme un handicapé physique ou un déficient mental."


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 4 messages ] 

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 4 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com