Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 09 Déc 2019, 23:28

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 255 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 20 Fév 2005, 17:15 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 20 Fév 2005, 15:48
Messages: 57
Je poste pour la première fois ici. Il y a toujours une première fois, n'est-ce pas ? Donc mon dépucelage sur le forum Bright...

Bon, je suis un peu ennuyé par le ton que je dois prendre. Soit on prend tout à la dérision et on ne parle plus de rien, soit on parle sérieusement mais on se fait traiter de vieux con ! C'est un peu lourd cette bright attitude. Je vais essayer de louvoyer entre ces deux styles. Entre une confession et une analyse...

Bon tout ça pour parler de ce terme d'athéisme. C'est un peu la même chose que pour le thème "païen". C'est un terme qui a été accolé par les chrétiens (ou les deux autres religions du livre) pour désigner ceux qui osaient ne pas penser comme eux et qui parfois en sont mort sur le bûcher.... A/ THEOS Contre Dieu. Ouais... bof.... On est contre... pas très positif tout ça !

Quant au terme incroyant, je trouve ça aussi vide que le terme nihiliste. On ne croit pas à rien. Au minimum, on est obligé de croire que l'on ne croit à rien. Donc c'est un peu stupide comme attitude, l'incroyance ou le nihilisme, c'est très limité. Et puis Dieu, en tout cas, l'idée de Dieu est aussi intéressante. Je trouve que la rejeter est aussi une attitude de fermeture. Donc l'agnosticisme ?

C'est pour ça qu'à la réflexion, j'aime beaucoup ce terme Bright, c'est vrai que ça dépoussière le terme athéisme. Surtout que l'athéisme militant, je ne suis pas fan.

Faut être un peu con pour être athéiste intransigeant et lancer des fatwas à tous ceux qui pensent avec des racines religieuses ou bien qui font montre d'un peu de superstition. C'est humain, non ? On n'est pas des robots devant penser l'univers sans aucune transcendance ! On a besoin de superstition, un monde transparent et rationnel, c'est quand même un peu sec. On veut un peu de sauce ou au moins un peu de piment ! Que ça soit un peu corsé, salé et sucré par endroit parce que sinon c'est un peu insipide !

En lisant Onfray, j'ai pris conscience qu'il existait des athées chrétiens et des athées juifs opposés aux athées "authentiques"... Oh là là... Des athées "authentiques", il ne s'appesantit pas beaucoup dessus le père Onfray... On ne sait pas ce que c'est (si de la philo, mais philosopher à tout bout de champ, ça devient stupide !) Etre un athée "chrétien", moi, je trouve l'idée plaisante. On garde toute la morale judéo-chrétienne avec un droit d'inventaire notamment tout ce qui concerne la sexualité ! On garde tout, mais on enlève Dieu. Et on est un athée "chrétien".

Ma pensée évolue même si sa sensibilité demeure l'athéisme moderne.

Il y a des moments où je préfère l'agnosticisme qui me paraît parfois mieux me correspondre. D'autres moments où je suis déiste et oui ! ...j'ai traversé des phases où je me mets à croire à une "force" n'en déplaisent à certains, cela va jusqu'au mysticisme, parfois même je deviens animiste (c'est rare, mais cela m'est arrivé, surtout après un bon pétard). J'ai aussi des phases polythéistes qui se mêlent à un panthéisme très poétique, mon côté écolo du dimanche. Et puis aussi plus basiquement, je vis comme un chrétien qui ne croit plus. Je fête Noël et Pâques parce que c'est férié et parce que j'aime bien me saouler et baffrer comme un porc pendant les fêtes ! Difficile d'échapper à la dimension, votive et orgiaque donc religieuse et sociologique de ces fêtes-là !

Plus sérieusement, je me trouve trop jeune pour me figer dans une pensée étroite et athée. Car c'est quand même un corset de la pensée pour vieux cons qui crachent sur les curés alors qu'il faut vraiment se lever de bonne heure de nos jours pour apercevoir, ne serait-ce qu'un bout de soutane ! Quant à une menace cléricale genre commandos antiavortement, ce sont le fait d'intégristes ulra-minoritaires, résiduels et folklos. Le simple fait d'en parler les fait exister. Les ignorer les réduit à néant. Donc ne pas en parler et le tour est joué.

Donc suis-je Bright ?

Qu'est-ce que la Bright Attitude qui reste quand même un qualificatif à discuter et à définir, ne serait-ce que pour le plaisir de la discusion ?

Autant être chrétien de nos jours me paraît impossible pour moi. Autant être athée intégral voire intégriste me paraît aussi être une impasse. Les fêtes, le calendrier, notre ère sont marqués par le christianisme. Je vois mal comment y échapper. Les révolutionnaires de 1789 ont essayé, mais ça a duré que dix ans ! Et puis les mariages, les enterrements athées, c'est lugubre à s'en suicider ! Il manque comme une "dimension". C'est là où pour moi, la religion a vraiment un rôle social à jouer !

Donc, pour résumer. Je suis un athée sceptique pouvant évoluer en un agnostique capable d'épouser des croyances diverses et variées selon certaines période de sa vie. Je rejette l'intégrisme (et notamment l'intégrisme athée) parce que cela m'enpêcherait de faire évoluer à ma guise ma spiritualité idiosyncrasique (merci Nietzsche, j'aime ce mot-là), j'aime les grandes fêtes religieuses et les cérémonies à caractère religieux et pourtant, je reste un anticlérical convaincu. Qui suis-je ? Un bright ? Un post-athée ? Un néo-athée ? Un post-néo néo-athée tendance pos-bright , Je suis un peu paumé là si quelqu'un pouvait me donner son sentiment ou un diagnostic sur mon cas !

En tout cas, ceux qui sont dans mon cas, j'aimerais bien qu'ils se manifestent. Je me sentitrais moins seul ! Est-ce grave docteur ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Fév 2005, 18:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
Salut Soleil !

Tu cherches un docteur ? C'est un peu le foutoir ton post, c'est plutôt un fil d'ariane qu'il faudrait.

Ca te plait les envolées mystiques, où est le problème ? Personnellement je ne veux pas t'empêcher de délirer, si ça te procure du plaisir dans ton existence. T'es adulte ! En plus de tes pétards, tu peux essayer le LSD aussi ça marche pas mal, le crack ou l'extasy aussi à ce que l'on me dit. Y a plein de manières de se bousiller en fait ! Moi c'est le vin, pas pour le délire remarque.

Tu connais beaucoup d'incroyants intégristes ? Y a des cons partout certes.
L'incroyance n'est pas à mes yeux un dogme en tout cas. Néanmoins je préfère rechercher, si possible avec méthode, les explications raisonnables aux choses quelques quelles soient. Nullement besoin de merveilleux spirituel pour ressentir la sensation de contemplation et d'émerveillement devant ce qui existe sous mes yeux. Puis pour "m'évader" je préfère me renseigner sur les théories bien construites et étayées. Souplesse rigoureuse et réfutabilité quoi ! Je suis un partisan d'apprendre pour apprendre. C'est gratos en plus !

T'as bien raison, c'est pas demain la veille qu'on va chambouler le calendrier, mais on s'en fout un peu de savoir que l'origine Zéro est un mythe en fait. Faut bien un comput de toute façon.

Pour les fêtes, ma foi, c'est bien sympa de retrouver la famille ou les amis mais rien n'interdit l'invention de nouveaux rites dégagés des anciens mythes monothéistes. Eux même n'ont pas toujours été présents dans notre collectif historique. Pourquoi pas alors, tout cela est une question de temps et d'entraînement des volontés. Moi c'est clair, l'enterrement religieux c'est pas mon truc, et c'est vrai que l'enterrement civil est un peu tristounet...

Dans ton post tu fais aussi la bourde grotesque de prêter une croyance à l'incroyance, si tu raisonnes ainsi ça va être ardu pour toi...

Pour le reste, l'incroyance ne rend pas plus intelligent ni plus emphatique que la croyance. Ce qui est à mes yeux condamnable, c'est l'abus de croyance (et pas que religieux hein !) qui entraîne une paupérisation de l'esprit critique, facilite l'endoctrinement et un asservissement ridicule.

Pour ta partie sur l'héritage judéo-chrétien débarrassé de son dieu, bof, z'ont rien inventé les judéo-chrétiens concernant les valeurs. L'humanisme en a hérité en partie et par son Universalisme se répand dans les mêmes erreurs.

Je me dis que le magma de matière qui s'agite dans chaque cervelle mérite mieux qu'un ramassis d'idioties, d'idéologies et de fables. Mais ce n'est que mon point de vue, j'aime pas trop le gâchis c'est pour cela peut-être. Tu aimes faire la girouette, grand bien t'en fasse, une girouette reste en haut de son clocher.

Mais t'emballe pas trop, ici c'est la contradiction qui prime, pour le simple plaisir de celle-ci. Confrontons, confrontons, il en restera toujours quelque chose !

Ciao.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Fév 2005, 20:47 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Citation:
Etre un athée "chrétien", moi, je trouve l'idée plaisante. On garde toute la morale judéo-chrétienne avec un droit d'inventaire notamment tout ce qui concerne la sexualité ! On garde tout, mais on enlève Dieu. Et on est un athée "chrétien".


Je peux te parler franchement Soleil ? Je trouve que ton idée est complètement louf : << On garde tout mais on enlève dieu, on devient athée chrétien " ???

Chouette !!! Vive le soleil, here comes the sun, hello darling !!
Ma zolie Soleil ensoleillée, j'ai déjà envie de t'embrasser tellement tu es mignonne. Je t'adore déjà mais tu n'enlèves rien du tout si tu enlèves dieu, car dieu c'est 4 lettres = une connerie de 4 lettres.
Même pour ceux qui y croient, tu leur ôteras pas grand-chose si tu le leur enlèves. Essaye donc, tu verras bien que ça va pas lchanger leur vie tant que ça. Autant enlever le noir d'une chambre noire. Même résultat.

Enlève donc ton dieu et garde toutes les stupidités sado-masochistes, aberrantes, culpabilisantes et castratrices du "judéo-christianisme" et il te reste la même chose : tout le foutoir culturel héréditaire dont tu ne t'es en rien débarrassée.
Même si tu adoptes l'amour lubrique, non chrétien... Tout le reste que tu gardes est à vomir.
Dis donc, on cherchait à attribuer le prix de la plus grasse contrepèterie de l'année et je pense avoir trouvé un bon candidat.

Es-tu au courant tout de même que les incroyants ne croient en rien, pas en dieu ? Pas même en son existence dont il n'y a aucune trace nulle part ? Tu es athée et tu parles de te débarrasser de dieu ? :P :wink:
Je t'adore Ssoleil, avec toi les révolutions culturelles sont pas trop chères.

Sur la même veine, pourrais-tu me donner quelques échantillons et exemples de "morale" que l'on aurait héritée exclusivement de "notre judéo-christianisme" *?
Dis, pourrais-tu détailler quels sont ces mystères mystiques qui rendent ta vie si belle ? Je te sens heureuse et épanouie... si si, partage avec nous.

A propos, le a de a-thée ne signifie pas "contre" (dieu), mais "sans" (dieu).

* "Notre judéo-christianisme" C'est quoi cette bête-là ? Soit tu y ajoutes l'islam, le paganisme, les Beatles, et tous les autres objets dont notre culture a hérité aussi, soit ce terme composé ne signifie pas grand-chose. pas assez en tous les cas pour en faire un objet de raisonnement ou de philosophie. Rien du tout... C'est une phrase toute faite, une connerie intégrée de plus - que même les philosophes ne remettent pas en question tellement elle s'est incrustée par le cul, et a affecté notre pensée en passant par le rectum puis le gros intestin, sans passer par le tri de notre réflexion.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 20 Fév 2005, 23:37 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
salut soleil
tu te poses des questions?

alors c'est trés simple il suffit de se les poser de la bonne façon :

suis je athée?
remplaces par :
est ce que je crois en un quelconque dieu?
- si oui, tu n'est pas athée mais déiste ou théiste
- si non, alors oui tu es athée
- si tu hésite entre oui et non suivant d'où vient le vent, tu es agnostique

suis je bright?
remplaces par :
est ce que je conçois l'univers avec des esprits, dvinités, démons, fées, père noël, petits ET gris créateurs de l'humanité ect... ?
- si la réponse est non, tu es bright
- si la réponse est oui ou peut être, tu n'est pas bright

Enfin on peut voir l'univers sans transcendance et avoir un regard enchanté sur l'univers, la manière de regarder quelquechose et la manière de penser à son fonctionnement sont deux choses différentes.
Regardes les astrophysiciens médiatiques, dans leur laboratoires ils ont face à eux des données des chiffres bruts de décoffrage rien de transcendant, celà n'empêche pas de le présenter sous un regard enchanté au public. Au travers de ton message on dirait que c'est toi qui a un regard fermé sur le rationalisme et le scepticisme, est ce des restes de la culture judéo-chrétienne que tu chéris tant?

C'est de la consistance et non de l'intégrisme qui fait que l'on ne croit pas en des balivernes un jour et que l'on se dise le lendemain matin en se levant " tiens et si ce joli conte de fée était véridique", et de ne garder la possibilité de changer d'opinion que si il y a vraiment une raison valable de le faire.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 02:26 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 20 Fév 2005, 15:48
Messages: 57
Putaing ! ça dépote ici !

Bon, alors mes conneries sur le judéo-christianisme, elles viennent du bouquin de Michel Onfray ! Je l'ai d'ailleurs il me semble signalé dans mon premier post ! Mais bon j'ai dû vous illuminer de ma phosphorescence naturelle. Vous avez pas trop mal aux yeux ? ça fait toujours mal le jus neuronal brut de décoffrage comme ça quand on est plus habitué !

Pour revenir sur le judéo-christianisme, je pense que ce n'est pas un mythe, une invention, c'est un héritage historique et je vois mal comment ne pas le prendre en compte ! On a beau être contre, il existe. Désolé !

Maintenant, ne me demandez pas de le défendre, je n'en suis pas partisan, il existe et c'est comme ça. L'eau ça mouille et le feu ça brule !
Même si on se transmue au Tibet, on aura un héritage bouddhiste, je n'y peux rien ! Et si on va en Inde, il y a aura un héritage hindoue ou shivaiste.... j'y peux toujours rien etc. etc.
Désolé, on n'échappe pas à une culture... le déterminisme culturel ça existe, non ? Et on baigne dedans de la naissance jusqu'à la mort. Et ceci jusqu'au langage courant qui irrigue notre cerveau et donc notre pensée !
Alors si vous voulez créer une civilisation athée ex-nihilo, comme ça ! Vous êtes des sorciers les gars ! Et comme vous faîtes référence au Beatle, chantez avec moi Imagine de Lennon.


Imagine there's no countries
It isn't hard to do
Nothing to kill or die for
And no religion too
Imagine all the people
Living life in peace

You may say I'm a dreamer
But I'm not the only one
I hope someday you'll join us
And the world will be as one


Quelqu'un veut une taffe ? C'est de la booooooonne ! Ah oui c'est vrai y en a un qui préfère le pinard qui tâaaaaache !

Le merveilleux monde athée venue de nulle part, ou peut-être du cerveau pourri par l'héroïne de Lennon va éclore grâce aux fientes de Jean Foutre Premier et aux problèmes digestifs de Webmonfrere dont les matière fécales ont du lui coller les paupières !

Webmonfrere t'as du mal à voir et a fortiori à lire !

Le judéo-christianisme ne signifie pas grand chose philosophiquement
parlant ? Et Nietzsche... ça te dit quelque chose ? Non ? Je ne sais pas, je dis ça comme ça. Parce que l'une des bases de sa réflexion consiste quand même à faire la généalogie du christianisme de Platon jusqu'à Kant en passant par Shopenhauer et quelques autres pour en dénoncer les surgeons modernes et laïcisés...

C'est peut-être un philosophe qui t'a échappé... Pourtant, il me semble relativement connu ! Je sais il est dur à orthographier ! Mais tu vas t'y habituer ! Il a fini fou parce qu'il se prenait pour Dionysos crucifié ! Lui aussi délirait parfois un peu... comme moi (en toute modestie !) Il avait ses périodes mystico-dépressives, pourtant c'est la plus belle réfutation philosophique contre la ou les religion (s) que j'ai jamais lue de ma vie ! Je n'en vois pas d'autres. Peut-être Kant, mais Kant c'est chiant à mourir !

Je peux vous prêter un des bouquins du philosophe au marteau, vous aurez peut-être le loisir de le colorier de vos matières fécales respectives ! Ou de le mettre au pilon avec son marteau puisqu'il utilise le terme judéo-christianisme à peu près à toutes les pages de son oeuvre !

Donc le judéo-chritianisme existe, je l'ai rencontré dans mon inconscient collectif et c'est justement ce qu'en dit Onfray qui le dénonce. Il fait
la distinction entre les athéismes chrétiens dont j'ai expliqué dans mon post précédent que c'était la morale judéo-chrétienne rendue immanente face à un athéisme athée.

Et là c'est comme vous, des pages et des pages dans son bouquin, pour nous ressortir toute la loghorée anticléricale à deux balles (cela dit avec brio ! Onfray pas vous !) pour finalement nous parler de cet athéisme athée de génération spontanée en à peine deux lignes !

Voilà vous faites du Onfray sans le savoir les deux gugus !

Bravo y a plus mauvais comme référence !

Je veux pas être méchant Webmonfrere, mais si le foutoir culturel en question est à vomir... Je n'aime pas trop le le dégueuli, moi je préfère quand même le plat traditionnel, au moins, on sait ce que l'on mange et on connaît la recette et on sait un peu d'où ça vient et ça compte de nos jours la traçabilité avec toutes les sectes qui pulullent ! En plus cette révolution culturelle, elle n'est plus à faire parce qu'elle est déjà faite !

Donc je suis athée (par moment, je le répète je ne suis pas un intégriste, MOI), mais je revendique le droit de ne pas l'être constamment et si ça vous déplaît, je vous emm... Sinon apparemment, malgré mes délires mystiques, je me fais autant chier que vous dans la vie. La preuve ?
Vous êtes en train de lire ce message que je me suis fait chier à rédiger pour vous !

Sinon des intégristes incroyants, j'en connais un paquet. Mais alors des bons ! A vous convertir illico à l'Islam par un imam tellement ils sont bêtes. Je ne vais dénoncer personne, hein ? Mais faites un tour sur certains forum proclamé athée, c'est hallucinant de bêtise crasse !



Jean Foutre Premier a écrit :
Citation:
Nullement besoin de merveilleux spirituel pour ressentir la sensation de contemplation et d'émerveillement devant ce qui existe sous mes yeux.



Ben moi non plus, je ne fais juste que l'emprunter au passage et après je jette ! Au fait les mots contemplation et émerveillement sont des termes religieux... Désolé, Jean Foutre Premier, mais tu nages en plein dedans !

Jean Foutre Premier a écrit :


Citation:
Dans ton post tu fais aussi la bourde grotesque de prêter une croyance à l'incroyance, si tu raisonnes ainsi ça va être ardu pour toi...


Ben forcément, tu argumentes avec une banane ou avec ta Raison ? Ton incroyance se fonde donc bien sur une croyance, désolé ! Et toc ! Je sais tu vas me dire que la Raison n'est pas une croyance et bien moi je pense le contraire !


Jean Foutre Premier a écrit :
Citation:
Pour ta partie sur l'héritage judéo-chrétien débarassé de son dieu, bof, z'ont rien inventé les judeo-chrétiens concernant les valeurs. L'humanisme en a hérité en partie et par son Universalisme se répand dans les mêmes erreurs.


L'humanisme tu dis ? ça pas un autre nom, ça ? Attends, je réfléchis... Ah si voilà, on appelle ça aussi athéisme chrétien, non ?

Sinon Jean-Louis, je suis désolé mais il m'arrive de croire en Dieu. Je serais donc déiste. Mais le plus souvent je n'y crois pas, je suis donc un athée. Mon côté girouette sur un clocher me fait aussi hésiter, je serais donc plutôt agnostique. L'univers avec des esprits... oui dans la nature, j'aime penser que la Terre est un être vivant, vieille croyance antique Gaïa, je ne suis donc pas bright. Cela dit, je rejette toute idée d'intervention d'une Nature divinisée ou providentielle, je suis donc Bright !

Jean-Louis a écrit :

Citation:
Enfin on peut voir l'univers sans transcendance et avoir un regard enchanté sur l'univers, la manière de regarder quelque chose et la manière de penser à son fonctionnement sont deux choses différentes.
Regardes les astrophysiciens médiatiques, dans leur laboratoires ils ont face à eux des données des chiffres bruts de décoffrage rien de transcendant, celà n'empêche pas de le présenter sous un regard enchanté au public. Au travers de ton message on dirait que c'est toi qui a un regard fermé sur le rationalisme et le scepticisme, est ce des restes de la culture judéo-chrétienne que tu chéris tant ?


Je ne chéris pas le judéo-christianisme,je dis seulement qu'on est marqué par lui qu'on le veuille ou non ! Je t'imite a contrario, je pourrais te demander pourquoi tu le hais tant ce judéo-christianisme ?

Les astrophysiciens n'ont pas besoin de transcendance, quand on observe les étoiles, on a toujours les yeux collés au ciel, c'est leur job, normal qu'ils soient épanouis. En plus, ils vulgarisent et passent à la télé, il vont pas pleurer quand même !
En revanche, le scepticisme, ça c'est mon truc ! Je le suis naturellement ! La fréquentation d'athées miltants d'une connerie crasse m'a fait comprendre que trop de rationnalisme tuait le rationnalisme. Parce que le rationnalisme, je trouve ça très limité et dangereux quand c'est porté à un haut degré (la shoah est un exemple parfait de rationnalisme dans sa conception et son fonctionnement industriel).


Jean-Louis a écrit :

Citation:
C'est de la consistance et non de l'intégrisme qui fait que l'on ne croit pas en des balivernes un jour et que l'on se dise le lendemain matin en se levant " tiens et si ce joli conte de fée était véridique", et de ne garder la possibilité de changer d'opinion que si il y a vraiment une raison valable de le faire.



Je ne comprends ps ce que tu veux dire. La consistance ? C'est quoi ça ? Quid ? Une façon de penser ? Une ligne de conduite ? Une discipline ? Une doctrine ? Je ne vois pas où tu veux en venir !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 04:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2005, 17:58
Messages: 204
Mon putaing de Soleil, est-il douloureux ton stress ? Sont-ils aimables avec toi ?

Tu sais Soleil, citer 3 ou 4 philosophes en vrac, on peut tous le faire. Evite-nous à l'avenir ce genre de patacaisses. Cause plutôt comme tu parles, ou avec tes mains, ce ne sera pas moins efficace ni ridicule.
Le livre d'Onfray n'est pas encore distribué dans mon pays, on en parle dans tous les forums dits "Brights", et cela commence à devenir lassant... Est-ce toi aussi dans les autres forums ?

Et puis "ne pas te figer dans une pensée athée" ?
Mais de quoi tu causes benêt ? Il n'y a pas de pensée ni de philosophie athée dans ce topic : il y a des gens comme toi qui mélangent tout car leur esprit est incapable d'outrepasser ses schémas mentaux, et il y a ceux qui ne croient en rien, le savent, et s'amusent de l'incroyable bêtise des gens comme toi. C'est cela l'univers de ce topic. Quant au livre d'Onfray, c'est un accessoire que tu tiens dans tes mains, et rien d'autre...

Citation:
Donc le judéo-chritianisme existe, je l'ai rencontré dans mon inconscient collectif et c'est justement ce qu'en dit Onfray qui le dénonce. Il fait la distinction entre les athéismes chrétiens dont j'ai expliqué dans mon post précédent que c'était la morale judéo-chrétienne rendue immanente face à un athéisme athée.


... et visiblement tu n'en feras pas grand-chose.

Fais plutôt un effort pour comprendre que ce terme "judéo-christianisme" , même si Onfray l'utilise (et qu'est-ce que ça peut bien nous foutre ? il fait sa vie et moi la mienne) est un terme trop réducteur et directif pour définir une culture ou une civilisation. Et bien crétins sont tous les philosophes qui s'en servent pour étayer et s'y étaler dessus.
Crétins ? Oui, pourquoi me gênerais-je ? La formation des philosophes est de philosopher, et d'emballer tout cela sous forme de livre. C'est leur métier après tout ... :D

J'ai été plus influencée par la musique de Jim Morrisson, par les lectures scolaires de Tom Sawyer, des Schtroumpfs, par les épopées et les contes des mille et une nuits que par ces mythes "judéo-chrétiens" que tu tiens à nous faire encaisser comme ce qui définirait ou influerait le plus ma culture. Ma culture a une grande part de télévisuel, d'influences parentales, et de jeux avec mes copines.
Donc mille fois non, désolée. Sans y accoler les autres influences qui doivent être juxtaposées, des dizaines voire des centaines d'influences aussi fortes et persistantes que cet héritage dont tu te prévaux, le "judéo-christianisme", celui-là n'est qu'une maladroite étiquette, inexacte et tendancieuse. Incomplète aussi, trop incomplète pour avoir la moindre valeur.
Ce n'est pas très malin d'insister dans cette voie...
On dit aussi que l'espoir fait vivre, tout le monde dit cela. Et même si Onfray s'évertuait à le répéter, pourtant je n'en croirais rien.

Ciao, toi comprendre dans petite tête qu'il ne s'agit pas de nier des influences mais de refuser un terme qui se réduit à seulement 2 influences choisies, et réduirait "notre" culture à seulement deux paramètres ?
C'est diot ! Ceci dit, continue à poster ici, tu es le bienvenu. C'est gratuit et le ridicule ne tue pas.

:icon_44: WELCOME SOLEIL !!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Soleill
MessagePosté: 21 Fév 2005, 04:08 
Avatar de l’utilisateur
Je tenais à signaler une nouvelle fois (et c'est la dernière) que je ne me fais pas l'avocat du judéo-christianisme !

Bon sinon, Surya_Kastra tu as raison le judéo-christianisme c'est trop réducteur. Et d'ailleurs si je te suis biens, tout ce que je dis n'a pas de fondement et comme les Schroumpfs ont beaucoup plus compté pour toi et pour notre civilisation encore plus... là, on discute plus trop, moi ça me la coupe en quatre ma petite tête ! Onfray est un crétin. Nietzsche, tu connais pas apparemment, donc je laisse tomber. Et puis je suis un bênet donc... la discussion s'arrête là. Sinon Tom Sawyer, ils l'ont fait en dessin animé aussi, non ? t'as pas la la cassette ? Tu pourrais te la passer en boucle, non ?

Je me demande juste une chose pourquoi as-tu eu la bonté de te pencher sur mon cas ? Car ta réponse est vraiment agréable, c'est celle d'un mec ouvert qui n'a pas du tout l'air aigri et encore moins agressif. Tu es bien dans la vie, épanoui et tout ? (Au fait ça marche sexuellement ?) Non je dis ça comme ça ... T'aurais en tout cas besoin de faire pleurer popol. Ne t'excite plus sur moi comme ça... je n'en vaux vraiment pas la peine ! E-t puis ça doit être frustrant devant un PC !



Et bien et bien, quelle (non) surprise ! Il suffit de t'envoyer une petite accroche bien ficelée et tu dévoiles ipso facto ta facette d'ignare. Match du premier coup. O comme je m'aime.

Il est donc évident que Tom Sawyer n'est pour toi qu'un dessin animé. Alors que pour moi c'est une oeuvre remarquable de Mark Twain, dont les aventures avec son ami Hucklebery Finn, en pleine période de guerre de sécession, sont une dénonciation fine et humoristique de cette horreur que fut l'esclavage.
Mark Twain usa de tout son talent, de dérision et sens de l'humour, pour dénoncer subtilement l'esclavagisme à travers ses romans. Et cela avec les risques que comportait, à son époque, de se rire du "blanc" pour défendre la "négritude" dans un état sudiste. Et tout en finesse svp.

Mes compliments donc pour ton manque de culture. Je m'en doutais déjà, merci de confirmer avec pareille élégance.

ps : Nietzsche j'en suis une modeste fan. J'ai lu l'antéchrist, ainsi parla zarathoustra, ecce homo, et quelques autres. Et alors ? Mais j'ai aussi lu tous les albums des schtroumpfs. Qui dans ce monde n'a pas lu tout cela ?
Vas-tu nous faire un flan de tes lectures ?
Oh ouiii ! J'en redemande.

Suchi


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 04:09 
Avatar de l’utilisateur
Je comprends pas trop le but de tes interventions. Tu casses pour casser ? Si tu as un grief contre moi, argumente, au lieu de balancer des saloperies qui n'ont aucun intérêt tant pour toi que pour moi ! Je comprends que l'on accepte pas le judéo-christianisme parce qu'apparemment c'est ce qui te mets dans tout tes états... mais honnêtement, je ne vois pas comment définir en terme civilisationnel, notre culture occidentale. Tu dis on ne peut pas la réduire à deux termes. à deux paramètres, je le sais bien. Tu dis, je ne me reconnais pas dans ce terme réducteur. très bien ! Mais qu'est-ce que tu proposes d'autres ? Le monde occidental a une histoire dont la source provient de là... Je ne comprends pas tes griefs. Surtout quand comme toi ce n'est pas pour y adhérer, mais bien au contraire pour en faire la critique.


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 04:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Fév 2005, 17:58
Messages: 204
D'abord, parce que ta culture n'est pas la mienne, idiot ! Je suis née en Asie, j'y ai vécu toute ma vie.
Ensuite "le monde occidental" est un terme aussi absurde que celui de judéo-christianisme.
Ensuite, si tu ne vois pas comment définir ta culture, demande à ta mère qui t'expliquera mieux que moi ton inculture.
Et pour finir j'ai autre chose à faire que de répondre à tes bêtises, je suis occupée en ce moment.

Tu attendras demain.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 04:31 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 20 Fév 2005, 15:48
Messages: 57
Ah ben petite crétine au cervelet minuscule, je ne pouvais pas le savoir que tu étais Asiatique ! Fallait le dire dés le début au lieu de me parler des Schtroumpfs et de m'injurier. Sache par ailleurs que je m'en branle de ta réponse. Je voulais juste entamer une discussion sur ce sujet-à, le judéochristianisme, sur justement sa validité... mais bon comme apparemment, je n'obtiens que des injures, va te faire mettre et bien profond.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Techniques de discussion
MessagePosté: 21 Fév 2005, 15:15 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Mon pauvre Soleil, quand on veut lancer une conversation sur le "judéo-christianisme" on ne commence pas par un abracadabresque et pitoyable premier post, tel celui que tu posas (voir en haut de page).
On procède plutôt ainsi : << Bonjour m'sieurs dames ! J'aimerais discuter du "judéo-christianisme", ça vous dit ? >>

Tu t'y prends très mal aussi pour parler aux asiats, espèce de nouille. Pour se faire apprécier des asiats au curry, on fait comme ça : << Suchi, ôte ta petite culotte et viens te poser sur mes genoux, je vais te punir, vilaine ! >>
.. et la vilaine asiat accourt docilement pour se faire fesser.

T'es une nullité absolue Soleil, excuse-moi d'insister.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 15:42 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 20 Fév 2005, 15:48
Messages: 57
La nullité absolue se casse pour toujours et ne viendra plus perturber votre forum. Un forum où l'injure facile et le dénigrement systématique semble être la matière principale des posts. Je ne vois pas trop d'ailleurs de différence comportementale entre un bright et imam. Ce ne sont ici (en plus des jurons) que fatwas et menaces dogmatiques qui ont été lancés à mon encontre. Je ne comprends pas trop l'intérêt de rester entre vous et de ne pas écouter un discours différent pour tenter d'y répondre en toute honnêteté. C'est un comportement, excusez du peu, complétement irrationnel de petits égos sadiques qui auraient cartonné en portant l'uniforme de la Gestapo en d'autre temps ! N'ayant pas une vocation de cobaye ou de bouc émissaire, je décroche ce forum de mes favoris et je vous jette dans le néant du Net ! Pour moi les Bright (en tout cas ceux qui m'ont injurié sur ce forum) resteront toujours des sectaires sans intérêt.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 16:12 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Allons mon vieux, reste et ouvre un nouveau topic sur le judéo-christianisme, on va être sérieux pour en discuter avec toi.

Y a pas de mal à se marrer un peu voyons ! Considère ctout cela comme un bizutage et bienvenue. :fr:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 17:01 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
Cher Soleil,
J'ai essayé de tout lire, mais autant de banalités mélangées à autant de clichés et d'affirmations sans fondement, je n'en peux plus.
Dès le début, tu hérisses :

"Quant au terme incroyant, je trouve ça aussi vide que le terme nihiliste. c'est un peu stupide comme attitude, l'incroyance ou le nihilisme, c'est très limité. Et puis Dieu, en tout cas, l'idée de Dieu est aussi intéressante. Je trouve que la rejeter est aussi une attitude de fermeture. Donc l'agnosticisme ?"

Si tu ne comprends pas toi-même l'idiotie de ce paragraphe, c'est que ton cas est grave.

<<Je trouve ça aussi vide que...>>
Quand un pseudo-intellectuel commence une phrase comme ça, je sais déjà qu'il ne dira que des conneries : tout le monde se fiche de ce que TOI tu "trouves", tu t'es jamais dit ça ?

<<On ne croit pas à rien...>> : Deux grosses conneries en trois mots.
1) C'est une affirmation pure et simple.
2) incroyant signifie NE PAS croire à quoi que ce soit, et pas croire à rien.

<<c'est très limité. >> Désolé, mon petit vieux, mais c'est "croire" qui "limite" - encore une affirmation gratuite, c'est-à-dire un discours nul.

<<Et puis Dieu, en tout cas, l'idée de Dieu est aussi intéressante>>
Non, pas du tout, il y a des tas de gens qui "trouvent"' que c'est complètement con.

La rejeter est une attitude de "fermeture" ? Et pourquoi donc ? Et comment puis-je rejeter ce que je ne connais pas ? (ça, il faudra bien que tu nous expliques).
<<Donc, l'agnosticisme ?>> En matière de croyances religieuses, l'agnosticisme est une attitude bien plus proche de l'attitude religieuse que de l'athéisme : c'est aussi nul.

Et puis, ton "héritage" ! "qu'on le veuille ou non" - "c'est un fait"
Comme tout le début, voilà encore un discours Kto, dont tu sembles effectivement avoir reçu un solide morceau "d'héritage", et il t'en est resté plus que quelque chose.
Un "héritage", c'est quelque chose que j'accepte comme legs d'un mort.
Je peux aussi le refuser
Jusqu'à nouvel ordre, le judéo-christianisme n'est pas mort.
Et aussi, j'en ai rien à cirer des merdes qu'il nous aurait laissées.

C'est vrai que c'est un "fait historique" que l'église Kto a dominé manu militari une grande partie du monde: ça laisse des traces. Dans ma ville, il y a plein d'églises. C'est sûr, et alors ?
Tu peux me donner un bel exemple d'un "héritage judéo-chrétien" que nous partagerions tous ?

Le ton insultant que tu as pris envers ceux qui mettaient le doigt sur tes conneries ne te va pas du tout et puis, le sectaire, avec toutes tes affirmations gratuites et tes "raisonnements de Kto, ça serait pas plutôt toi.
<<fatwas et menaces dogmatiques qui ont été lancés à mon encontre>>
T'as un gros problème, toi !
T'as intérêt à te frotter un peu la cervelle à l'encaustique pour qu'elle devienne "bright" !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 20:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4065
Salut Eclipse de Soleil !

"Au fait les mots contemplation et émerveillement sont des termes religieux..."

Faut pas me citer pour sortir une bêtise juste derrière Soleil ! C'est religieux depuis quand les mots d'"émerveillement" et de "contemplation" ? Depuis que tu l'as décrété ainsi que tu as décrétés que la raison était une croyance ? Moi je pensais que c'était un état physiologique que tente de décrire un mot. C'est toi qui oriente cette sensation vers le domaine religieux. Ben on a pas fini de nager dans la merde si tout est croyance dans notre discussion !

L'Humanisme, un athéisme chrétien selon ta pseudo réflexion, si tu aimes les formules c'est bien pour toi, mais je ne soulignais pas l'analogie de contenu entre Humanisme et christianisme mais leur même vice à se vouloir Universel et donc LA Vérité révélée auto centrée sur l'Homme qui génère les mêmes tares comportementales...

Quant à l'héritage judéo-chrétien comme socle de la civilisation européenne, beuh c'est même pas réducteur, c'est juste stupide et orientée comme lecture historique. Ce concept est un fourre-tout bien commode pour éviter de se creuser les neurones. Y a d'autres moteurs fondateurs et d'autres apports culturels tout aussi important ! Puis quelles valeurs hein je te le demande ? Les trois images pitoyables de l'idéalogie chrétienne (enfer, paradis, curés) que la grande majorité des individus avaient reçu de l'Eglise dans les campagnes lors des messes en latin alors que les gens ne parlaient que des dialectes régionaux ? Beuh trop long pour tout décortiquer ici, c'est pour cela que c'est trés facile d'avancer l'argument Judeo-chrétien qui est vide de sens et qui se référe à une analyse intellectuelle extrêment restreinte entre personnes, parait il, cultivées...

Nietzsch le bougre, je le lis avec plaisir, mais entre nous, tu trouves raisonnable de passer son temps et sa vie à pareille entreprise ? Fallait le faire, il l'a fait en son temps, mais maintenant hein soleil ... Ca vaut la peine de se démener comme un dément pour démolir un concept aussi débile que dieu ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 21 Fév 2005, 20:45 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Jan 2005, 00:24
Messages: 6953
Ouarffff, je viens de comprendre un truc sur Soleil en lisant vos réponses.

Je comprenais pas pourquoi ce crétin s'acharnait à répéter cette même sortie en guise de réponse : "Moi non plus j'aime passss!!!" .
Chaque fois que l'un d'entre nous lui objectait que "judéo-christianisme" est un terme sans "valeur" aucune (ou toute autre formulation synonyme), ce marathonien de la connerie en a systématiquement compris que l'on refusait ce terme car on n'aime pas les religions... :lol: :lol: :lol:
Non non, Soleil, t'étais encore à côté de la plaque !

=> Indépendamment du fait, évident, que l'on n'aime pas les religions abrahamesques ni + ni - que les autres, tu as tout confondu. Il y a au mois 2 sens au mot valeur, la valeur qualitative (affective) par rapport au concept en question, et sa valeur scientifique (historico-culturelle) comme objet à traiter. C'est cette dernière valeur que l'on récuse, autant Yohanan que Jean Foutre Premier, que Suchi ou moi-même, et tous ceux qui ont traité avec toi.

Tout s'explique mieux tu vois ? Tu es un sacré con qui capte que dalle à rien, à qui il sera bien difficile de faire comprendre pour quelle raison on nie sa terminologie.
Avec un contaminé comme toi, il serait bien difficile d'aborder quoi que ce soit au-dessus du caca catho de tes talons : on te confronterait à chaque fois à des problèmes sémantiques que le pipi de bénitier engluant ton esprit t'empêcherait d'intégrer facilement.

R.I.P. pour des discussions intéressantes cher ami, c'est bien regrettable. Ce n'est pas par vantardise que je te le souligne.

Désires-tu autre formulation ? A tes souhaits : T'es un pauvre chrétienisé mec, ton héritage culturel t'a niqué ta p'tite cervelle. Il faut dégraisser à l'acide avant de prétendre en discuter.


Haut
 Profil  
 
MessagePosté: 24 Fév 2005, 19:23 
Dressé
Dressé

Inscription: 14 Fév 2005, 11:13
Messages: 172
Pour mon premier message, j'aimerai avoir vos avis sur ces questions :
L'homme et le rat ont t ils une mission ?
La conscience est elle utile ?
Le big crunch est il bright ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 24 Fév 2005, 21:50 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
ton trouduc est-il propre ?
l'homme et le rat ont-ils une queue ?
la chèvre et le mouton auront-ils des enfants ?
le bouc et la brebis ont-ils des enfants ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Je suis un bright
MessagePosté: 24 Fév 2005, 23:12 
Dressé
Dressé

Inscription: 14 Fév 2005, 11:13
Messages: 172
bon je reconnais que mes questions n'ont pas de sens. Je remercie orang outang de me l'avoir fait sentir. Mon titre était "je suis un bright, quoi de plus naturel " ou "quoi de surnaturel".
Les brights sont des naturalistes. et selon la définition des brights les naturalistes considerent que la réalité est gouvernée par des lois naturelles. Dans ce cas donc, ce n'est pas Dieu qui établit les règles mais c'est la Nature. Dieu...La Nature...
Dans ce cas, quelle est la différence ?
Ne devrait-on pas dire : La réalité est gouvernée par des lois (point)
Des lois sont établies. C'est indéniable.
Mon approche est celle d'un Bright agnostique.
Agnostique, mais je me soigne. C'est le sens de mon adhésion au mouvement Bright


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 07:54 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Nadamas

Si tu commence à confondre dieu et nature,on va rapidement se prendre les pieds dans le tapis pour des raisons de définition.

Si je reprends ton mode de raisonnement,on peut également dire:"Ma femme me dit que je baise comme un dieu,j'existe donc,comme je suis dieu,dieu existe"

On va pas loin comme ça!

Je considère le dieu que je nie comme une entité consciente et incréee.
La "nature" est selon moi un ensemble de phénomènes incluant tant le big-bang que la petite réaction physiologique qui me fait avoir envie de pisser à l'instant en passant par la photosynthèse et le dernier tsunami.

Il n'y a rien de surnaturel la dedans.

Quand je parle de "croire en dieu", c'est une croyance c'est -à-dire quelque-chose où la raison n'a pas sa place, qui ne peut s'expliquer mais seulement s'admettre sans plus de réflexion.

Dans mon esprit,un agnostique est quelqu'un qui se demende si il n'y aurait pas un être supérieur à l'origine de tout puisque tout n'est pas explicable à l'heure actuelle.
Est-ce la même définition que la tienne?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 13:30 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
<<Ne devrait-on pas dire : La réalité est gouvernée par des lois (point)
Des lois sont établies. C'est indéniable. >>
On voit bien que tu es agnostique.
C'est du déisme, ce que tu racontes !
C'est jusqu'à nouvel ordre l'humain qui écrit des "lois" de l'univers.
Prétendre qu'elles sont "établies" relève d'un croyance curieuse : nous les changeons cobstamment.
Enfin, bon, t'as aussi bien le droit d'être agnostique que croyant, hei, mais ne considère pas comme "intolérant" chaque fois que quelqu'un critiquera ton attitude.
Tes capacités de "résonnement" on en a déjà eu qiuemques beaux exemplaires...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 14:25 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Moi je te verrais plutot pantheiste


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 14:53 
Dressé
Dressé

Inscription: 14 Fév 2005, 11:13
Messages: 172
<<C'est jusqu'à nouvel ordre l'humain qui écrit des "lois" de l'univers>>

L'humain écrit les lois comme un peintre décrit la nature. Ecrites ou pas, les lois existent en tant que réalité perceptible. La loi sur l'évolution n'a pas attendu Darwin pour exister pas plus que la loi sur la gravitation n'a attendu Newton.
Alors Agnostique ? Deiste ? Panthéiste ? Paganiste ?
Merci pour toutes ces étiquettes.
Je garderai "Bright" s'il vous plait puisque est Bright toute personne qui se déclare Bright. Avec ma sensibilité profondément sceptique.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 15:03 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Bright est une étiquette fourre-tout qui ne veux rien dire en fait à part que le surnaturel n'a pas de place dans ta vision de l'univers.

Agnostique est l'étiquette que tu accoles toi-même à ce terme "bright"

Les autres étiquettes qui te sont collées(c'est des post-it,tu peux les enlever facilement)ne le sont que par le manque de définition que tu donne à ta "conviction"

Que signifie "agnostique" pour toi?

NB:J'essaie pas de t'emmerder,j'aimerais juste qu'on soit surs du sens des termes que nous employons.(c'est pas l'inquisition,ici!)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 15:05 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
yohanan a écrit:
C'est jusqu'à nouvel ordre l'humain qui écrit des "lois" de l'univers. Prétendre qu'elles sont "établies" relève d'un croyance curieuse : nous les changeons cobstamment.


Peut être voulait il dire que la physique est établie et n'a pas attendu l'humain pour se mettre en marche dans l'univers. Maintenant, l'explication humaine ou ces lois c'est l'homme, oui.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 16:22 
Dressé
Dressé

Inscription: 14 Fév 2005, 11:13
Messages: 172
J'entends agnostique au sens étymologique du terme : Pas de connaissance.
Nous pouvons débattre indéfiniment sur le "comment" des lois mais le "pourquoi" nous échappe. Nous pouvons toujours approfondir la connaissance. Mais la vérité est hors de portée.
C'est comme vouloir dater le big bang (puisque Lord Dralnar en parlait). Le naturaliste parlera de 15 milliard d'années. OK mais n'y a t il pas là, un arrière goût créationniste ?...
L'agnostique fera remarquer que le temps n'a pas de signification au moment du big bang et qui est vain de vouloir le dater. Pas de datation donc pas de création. CQFD.
Alors ? qui lave plus bright ? Le naturaliste athée ou l'agnostique ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 16:45 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Allo Nahdamas,

Il n'y a rien d'arrière ni d'avant goût de créationisme en estimant le temps qui nous sépare du BB. C'est la meilleure théorie dont on dispose pour le moment. Mais je ne pense pas que quelqu'un se soit risqué à spéculer avant ce phénomène. Mais, si la nucléosynthèse sonne aussi créationiste, bah c'est incontournable. Il faut faire plus confiance aux avancées de la cosmochimie que des contes de fées poussièreux.
Enfin, tu fait comme bon te semble.
Les étiquettes ont toujours une face pile.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 16:52 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
Si tu prenais les gens pour moins cons que tu ne veux bien les considérer, tu verrais que ta banalité :

<<J'entends agnostique au sens étymologique du terme : Pas de connaissance. >>

n'est pas un monopole des "agnostiques"
Toi et tes sens "étymologiques" : les gens évoluent, les mots aussi.

<<Nous pouvons toujours approfondir la connaissance. Mais la vérité est hors de portée. >>
ça, c'est bien de l'agnosticisme pur. OK.
Pour ça, évidemment, il faut bien croire qu'il y a une "vérité", et le "pourquoi" est bien une question de croyant. La poser implique qu'il y en ait un, de "puorquoi".
Il y a bien une raison, bordel, à notre présence sur cette terre, non ?
Il n'y a aucune "raison" à ça, mais c'est le résultat d'un enchaînement de faits, et il n'y a rien, mais absolument rien qui te dit que les choses n'auraient pas pu se développer autrement.

Et il faut pas toujours prendre les autres pour des cons : <<la loi sur la gravitation n'a attendu Newton.>> Parce que tu crois que je pense le contraire ? Je veux simplement dire que c'est pas nécessairement la bonne, que l'expérience m'apprend qu'il y a de la gravitation, que je peux simuler (par des lois que j'invente) celle-ci, mais je ne suis pas du tout sûr d'abord qu'elle est parfaitement correcte ni qu'elle est partout la même, ni même s'il y a seulement une seule "loi" qui conviendrait pour tout et partout.

<<L'agnostique fera remarquer que le temps n'a pas de signification au moment du big bang >> Encore une fois tu crois que c'est réservé aux agnostiques ? Ce sont les "créateurs" de cette théorie qui te disent : dans cette théorie, le temps n'a plus de signification au moment du big-bang".
Si maintenant l'agnostique nous dit que c'est comme ça, tant mieux pour lui. Je préfère personnellement la deuxième (et la bonne) explication..Je ne vais pas aller plus loin mais te laisser sur ton "flop" :

<<Pas de datation donc pas de création. CQFD. >>

Le CQFD est remarquable...

Maintenant je te concède que c'est une bonne argumentation pour les croyants qui utilisent le BB pour "démontrer" qu'il y a bien dû y avoir un créateur, mais au point de vue "raisonnement" il y a un truc qui "cloche"


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 17:09 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Nadamas a écrit:
Mais la vérité est hors de portée.



Nadamas tu n'es ni agnostique ni panthéiste tu es X-Filien

P.S. : Désolé c'est pas un forum humoristique mais j'ai pas resisté.

P.P.S. : Tout à fait d'accord avec Yohanan le question du pourquoi est typiquement celle d'un croyant. L'agnostique dira qu'il s'en fout et l'athée qu'il n'y en a pas...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 17:52 
Dressé
Dressé

Inscription: 14 Fév 2005, 11:13
Messages: 172
Pas d'accord avec Gael. L'agnosique ne dit pas qu'il s'en fout.
Il envie les croyants car leur foi résoud bien des choses.
Il envie les athées car leurs certitudes sont réconfortantes.
Mais définitivement non, il ne s'en fout pas.

D'accord avec Yohanan. Le CQFD est prétentieux et il y a quelque chose qui cloche dans mon raisonnement.
Mais ne sentez vous pas que quelque chose cloche dans tous les raisonnements ?
Que quelqu'un me donne un raisonnement imparable et je me prosterne à ses pieds. Et puis on ferme le forum...
Mais je suis preneur de tous les raisonnements qui clochent.
En compilant tous les raisonnements qui clochent, ont touchera peut être, un jour, au sentiment sublime de la certitude.

P.S. à Gael : Excellent le coup du X-filien. Il faut que je le retienne.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 18:35 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
<<Il envie les athées car leurs certitudes sont réconfortantes. >>
Mais quelles certitudes, bordel de merde à la fin ? Comment peut-on se refuser à la compréhension la plus simple en répétant sansarrêt la même connerie : il n'y a que le croyant qui a des certitudes.
Mais je te vois venir : avoir la certitude qu'on n'a pas de certitudes est aussi une certitude - bravo, je connais depuis longtemps.
j'ai une répo,se à ça, mais comme t'es un peu énervant, on va te chatouiller encore un peu, OK ?

"quelque chose qui cloche dans ton raisonnement " ? Mais il ne tient pas la route, tout simplement.

<<Mais définitivement non, il (l'agnostique) ne s'en fout pas. >>
Parce qu'il peut envisager la possibilité qu'il y ait un "pourquoi", ce qui le relie indéfectiblement aux croyants.

Tu imagines la réponse d'un athée à qui on demande "croyez-vous que dieu existe ?"

Je te laisse la réponse de l'agnostique...
Je te jure que, dès que tu auras donné ta réponse, je te donne la mienne !

PS :
Pour le BB, il y a même des croyants en dieu qui arrivent à se démerder parfaitement avec ce "pas de temps"...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 18:47 
Dressé
Dressé

Inscription: 23 Fév 2005, 23:28
Messages: 258
Localisation: Chez moi
Pas d'accord avec Adamas.

Je suis athée et en cela je me caractérise par :

- Aucune certitude.

Quand à l'agnostique je réitère qu'il s'en fout, c'est même la définition de l'agnosticisme.

Je te conseille ce lien : http://atheisme.free.fr/Atheisme/Agnosticisme.htm

En raccourcissant bien : le divin est tellement eloigné de l'humain que c'est pas mes affaires.

Et je vais donner la même réponse qu'à Soleil sur la phrase :

"avoir la certitude qu'on n'a pas de certitudes est aussi une certitude"

"la non-richesse n'est pas une richesse" ça va pas plus loin


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 19:03 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
L'agnosticisme est la philosophie du "peut-être".
Si cela convient bien pour des choses ou des concepts "possibles", cette attitude ne convient plus pour des choses que l'on peut prouver "impossibles" (ça ne peut pas être) ou pour des concepts présentant des caractéristiques contradictoires.
Si on demande à un agnostique s'il existe un cercle carré, il ne répondra pas "peut-être"...

La réponse de plusieurs "agnostiques" à la question "croyez-vous que dieu existe" est très révélatrice (et m'a toujours bien fait rigoler).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 19:06 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 31 Jan 2005, 15:39
Messages: 417
PS :

<<Que quelqu'un me donne un raisonnement imparable et je me prosterne à ses pieds. Et puis on ferme le forum... >>

Des "raisonnements imparables", je puis t'en donner des tonnes.
Huile bien tes rotules et astique le plancher...
Et je ne pense pas non plus que c'est à toi de fermer ce forum...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 25 Fév 2005, 22:41 
Dressé
Dressé

Inscription: 14 Fév 2005, 11:13
Messages: 172
Gael : Je me suis rendu a ulien que tu m'as donné. Voilà ce que jy lit :

"Dieu étant inconnaissable, l'agnostique ne peut se prononcer sur son existence et considère donc qu'il est inutile de lui rendre un culte ou de se soumettre à une morale révélée qu'il aurait dictée aux hommes."

Culte inutile. Pas de soumission.

Il n'y est nulle part écrit que l'agnostique se fout de savoir si le divin existe.

En revanche, j'y ai lu cette définition prosaïque qui est assez proche de ce que je ressent :

"Il me semble assez évident qu'il n'y a pas de Dieu. Cependant je ne peux pas le prouver rationnellement. Je me situe donc comme agnostique du point de vue purement rationnel, tout en étant athée au fond de moi même, d'un point de vue subjectif."

Yohanan : j'attends toujours que tu me tiennes un raisonnement imparable....

Pour finir, j'ai la désagréable impression que l'on ne peut échapper à l'une de ces deux étiquettes : croyant ou incroyant.
Mon discours sceptique me fait passer pour un croyant aux yeux d'athées comme vous. Nul doute que je passerais pour un incroyant sur un forum dédié à Yahvé...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 255 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 8  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com