Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 19 Sep 2020, 05:34

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 203 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Dessins de mahomed
MessagePosté: 02 Fév 2006, 16:47 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Photos et BD de mahomet

http://www.zombietime.com/mohammed_imag ... index.html
http://www.jesusandmo.net/page/3/
Image
http://eur.news1.yimg.com/eur.yimg.com/ ... 301739.jpg
http://permanent.nouvelobs.com/dossiers ... lmans.html

CARICATURES DE MAHOMET
La polémique gagne la France

Le Conseil français du culte musulman comme le MRAP considèrent la publication des dessins
du prophète par France Soir comme une "provocation".

La Une de France Soir mercredi 1er février


L e président du Conseil français du culte musulman (CFCM) Dalil Boubakeur a qualifié mercredi 1er de "vraie provocation" la publication par France Soir des caricatures parues dans le journal danois Jyllands-Posten, considérées dans de nombreuses communautés musulmanes comme attentatoires à l'image du prophète Mohamed.
"C'est odieux, nous désapprouvons totalement cela, c'est une vraie provocation vis-à-vis des millions de musulmans en France", a déclaré Dalil Boubakeur, également recteur de la grande mosquée de Paris, alors qu'il participait à une réunion du bureau du CFCM. "Cet acte fomenté par des cercles racistes et xénophobes met une nouvelle fois en exergue l'islamophobie envers les musulmans et leur religion", a-t-il poursuivi.
Dalil Boubakeur a ajouté qu'il recevrait jeudi à 10h00 l'ambassadeur du Danemark en France qui lui en a fait la demande. Parmi les composantes du CFCM, la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF) et l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) ont annoncé qu'elles étudiaient le lancement d'une procédure judiciaire.



Le président de la FNMF, Mohamed Bechari, a accusé France Soir de vouloir "régler ses problèmes financiers sur le dos des musulmans".

"Une supplique"

De son côté, Ghaleb Bencheikh, présentateur de l'émission sur l'islam du dimanche matin sur France-2 et président de la Conférence mondiale des religions pour la paix, a lancé "une supplique au sens des responsabilités".
"Nous sommes résolument et viscéralement attachés à la liberté d'expression", a-t-il dit, "toutefois nous appelons, pour des raisons éthiques, au respect fondamental de ce qui fonde les croyances des uns et des autres, quels qu'ils soient".
"On aura toujours des opportunistes, des sermonnaires doctrinaires qui sautent sur ce genre de comportements pour aggraver la situation", a poursuivi Ghaleb Bencheikh soulignant qu'en France "les esprits commencent à peine à s'apaiser après ce qui s'est passé à la mosquée de Clichy en novembre".

Chrétiens et juifs s'associent

Le père Jean-Marie Gaudeul, responsable du Secrétariat pour les relations avec l'islam, s'est également ému de cette publication soulignant que "notre société est bâtie sur le respect de l'autre: le désaccord peut construire, la dérision tue".
"Je veux bien que l'on s'affronte sur des principes, pas que l'on cherche à se moquer délibérément des références de l'autre: qu'il s'agisse de vie privée ou de religion, chacun a le droit au respect", a-t-il expliqué.
"Nous condamnons cette bassesse de très mauvais goût", déclare Mgr Pierre Whalon, évêque de l'Eglise épiscopalienne (anglicans américains) pour l'Europe.
Côté protestant, le pasteur Jean-Pierre Molina, président d'un jury oecuménique de la bande dessinée, rappelle qu'"en principe, le rire a tous les droit, (...) mais cela ne veut pas dire qu'il est loisible à quiconque de débiter des insultes qui atteignent brutalement de pauvres gens dans leur foi".
"Que signifie traiter par le mépris les valeurs des autres? Le christianisme est depuis longtemps la tête de Turc dans les médias.
Là il s'agit de l'islam, sur lequel reposent d'énormes tabous dans la société française: en revanche, si cela ouvre un débat c'est intéressant", poursuit le pasteur.
Côté juif, le rabbin Michel Serfaty, co-président de l'Amitié judéo-musulmane de France (AJMF), pense que "c'est de la provocation inutile, une maladresse dont on se passerait volontiers". Pour lui, "même les musulmans "laïcs" ne vont pas rire. Et cela va-t-il contribuer à une meilleure compréhension de l'islam? Je ne le crois pas".
Au Consistoire central, le responsable de la communication, André Cohen, souligne que "c'est un concept qui est caricaturé", alors qu'"il y a une dignité à respecter" et que "les généralités ne sont jamais bonnes pour ce qui touche au monde des croyances".

"Certains sont drôles, d'autres moins"

France-Soir a expliqué qu'il avait choisi d'illustrer avec la reproduction intégrale de ces dessins la polémique qui enfle depuis leur première parution "non par goût gratuit de la provocation, mais parce qu'ils constituent l'objet d'une controverse d'ampleur mondiale qui n'a rien de moins pour enjeu que l'équilibre et les limites mutuelles, en démocratie, entre le respect des croyances religieuses et la liberté d'expression".
Selon France-Soir, "ces douze dessins peuvent apparaître anodins, de mauvais goût, insultants ou pertinents", mais leur publication "qui visait précisément à tester les limites de la liberté d'expression au Danemark, a suscité une vague d'indignation et de colère dans le monde musulman".
Dans son éditorial, le journal précise qu'"il n'y a dans les dessins incriminés aucune intention raciste, aucune volonté de dénigrement d'une communauté en tant que telle. Certains sont drôles, d'autres moins, voilà tout. Et c'est pour le démontrer que nous avons choisi de les publier".
France-Soir dénonce de même l'intolérance des "Frères musulmans, Syrie, Jihad islamique, ministres de l'Intérieur des pays arabes, Conférence islamique" qui somment les "citoyens de sociétés démocratiques et laïques, de condamner une douzaine de caricatures jugées offensantes pour l'islam".
"Non, nous ne nous excuserons jamais d'être libres de parler, de penser, de croire ... Puisque ces docteurs auto-proclamés de la foi en font une question de principe, il faut être ferme. Clamons le autant qu'il le sera nécessaire, on a le droit de caricaturer Mahomet, Jésus, Bouddha, Yahvé et toutes les déclinaisons du théisme. Cela s'appelle la liberté d'expression dans un pays laïque", affirme encore l'éditorialiste du journal.

"Responsabilité"

Pour sa part, le quai d'Orsay affirmait mercredi que cette publication n'engage "que la responsabilité du journal".
"Les caricatures publiées ce jour dans France-Soir n'engagent que la responsabilité du journal qui les a publiées", a dit le porte-parole du des Affaires étrangères, Jean-Baptiste Mattéi.
"Le principe de liberté de la presse, que les autorités françaises défendent partout dans le monde, ne saurait être remis en cause", a-t-il ajouté lors du point de presse quotidien du ministère.
"Il doit s'exercer dans un esprit de tolérance et dans le respect des croyances et des religions".
A noter que les dessins ont été publiés à travers la presse européenne: en Espagne, le quotidien national ABC (droite) et le quotidien catalan El Periodico (gauche) ont reproduit les dessins satiriques. En Italie, La Stampa illustre un article factuel sur le sujet avec un des dessins les plus polémiques, montrant Mahomet coiffé d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée. En Suisse, le quotidien populaire Blick a publié mardi deux des dessins incriminés et La Tribune de Genève compte publier les caricatures dans son édition de jeudi
Le quotidien allemand Die Welt (conservateur) est le seul grand journal à reproduire en "Une" une des caricatures danoises.

L'ambassadeur syrien au Danemark rappelé

La Syrie a rappelé son ambassadeur au Danemark "pour s'informer des mesures prises par le gouvernement danois" après la publication des caricatures, a annoncé mercredi l'agence officielle Sana. "Ce comportement consitue une violation des principes sacrés de centaines de millions d'Arabes et de musulmans", a ajouté l'agence.
Par ailleurs, des témoins ont fait savoir que l'ambassade du Danemark à Damas a été évacuée durant plus d'une heure, après une fausse alerte à la bombe.
Ces témoins ont aperçu des diplomates et le personnel sortir de l'ambassade, alors que des voitures de pompiers s'étaient rendus sur place.
A l'ambassade du Danemark, on s'est refusé à tout commentaire.
Par ailleurs le vice-ministre norvégien des Affaires étrangères, Raymond Johanssen, a présenté mercredi des excuses au chef de la diplomatie libanaise, Fawzi Salloukh.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Fév 2006, 19:27 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 03 Sep 2005, 11:30
Messages: 13
un débat entre Mouloud AOUNIT, secrétaire général du Mrap qui dénonce la provocation et le message islamophobe des caricatures,
et
Philippe VAL directeur de Charlie Hebdo qui pour lui "l'expression de la liberté est toujours une provocation contre ceux qui ne veulent pas qu'on la prenne".

sur france 2 : http://jt.france2.fr/13h/# puis cliquez à droite sur "polémique du 13 heures sur les caricatures de mahomet"

Les prophetes n'etant pas des choses serieuses ils n'engagent que ceux qui y croient.
Mais effectivement il y a une islamophobies rempante et dangereuse qu'il faut combattre. Mais certainement pas par la censure.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Fév 2006, 19:40 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
C'est le racisme qu'il faut continuer à combattre, pas l'islamophobie.

J'aime pas l'islam ni les religions, c'est des merdes qui me font un peu peur. J'exprime ça donc je suis islamophobe, et alors ?
L'islam est une merde, j'ai le droit de l'exprimer. Le cas échéant j'exprime aussi ma cristianophobie, c'est aussi mon droit et mon intégrité.

En quoi c'est rampant et à combattre, tu peux expliquer ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Fév 2006, 19:47 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
Mouloud AOUNIT est un spécialiste et "bon connaisseur" en blasphème, il n'en est pas à son coup d'essais

http://bix.enix.org/index.php/2005/02/1 ... it-derappe

il s'est réajusté le lendemain vu le tollé que cela à provoqué

il s'incrit dans un mélange entre racisme et antireligieux, amalgames bien utile pour l'Islam mais extrèmement pégorant pour la lutte contre le racisme

le fait de metre le racisme à toutes les sauces le banalise

les calotins aussi jouaient les victimes et le jouent encore ,mais il n'ont pas l'argument raciste


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Fév 2006, 19:57 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
Mais qu'est ce qu'il vient faire le soit disant laïc mouloud dans cette histoire? aprés ses vociférations pour la nourriture halal l'année dernière, il vient encore se faire le porte parole des positions intégristes.

Tunnel, si par l'islamophobie rampante et dangereuse tu sous entends celle des blancs chrétiens d'extrême droite, servant de cache sexe à un racisme ou de la xénophobie, tu as peut être raison, mais ce n'est pas de ça dont il s'agit dans cette histoire, le principal problème dans cette histoire c'est l'extrême droite musulmane, c'est à dire les intégristes.
D'ailleurs c'est bien clair dans certaines caricatures qui ont été diffusées.
Le but du journal danois c'était de tester la liberté d'expression vis à vis de l'islam, et on a vu ce que ça a donné.
Le plus inquiétant dans cette histoire c'est de voir que le président du CFCM n'a pas voulu prendre ses distances vis à vis des réactions les plus extrémistes comme en palestine. C'est pas comme ça qu'il vont faire diminuer l'islamophobie.
Quand on se prétend porte parole d'une religion de paix comme devant l'ambassadeur du danemark le minimum c'est de montrer sa tolérance et de condamner toute action violente.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Fév 2006, 20:10 
Ver de vase
Ver de vase

Inscription: 03 Sep 2005, 11:30
Messages: 13
OUi je suis d'accord avec toi orangino dans le sens pur du terme. On peut etre judéophobe sans etre anti-sémité...
Quand je parle d'islamophobie ce n'est pas vis à vis de la religion mais vis à vis des gens.
Pourquoi rampant ? parce que le racisme ordinaire est sous-jacent et que le populisme est médiatiquement attrayant... Parce que les médias sont à la recherche de scandale d'émotions fortes et que le populisme lui va bien.
Pourquoi combattre ce rassisme ordinaire ? parce que cela va à l'encontre de l'humanisme. Je veux bien "combattre" les religions les religieux mais pas les croyants.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Fév 2006, 20:15 
Avatar de l’utilisateur
Bonjour,
Ce qui est véritablement scandaleux dans toute cette triste affaire, c'est la propagande insidieuse faite par les journaux à l'islam et à son prophète. Le coran est réputé source de toute connaissance (comme la bible, d'ailleurs...) et mahomet source de toute sagesse. C'est des trucs qu'on dit comme ça et c'est pas trop grave mais quand nous voyons jusque sur ce forum une prétendue photo d'époque du mec de la Mecque suggérant sournoisement qu'il aurait inventé la poudre, nous nous insurgeons au nom des chinois, voire des indiens (d'Inde), voire encore des Nobel qui seraient, eux, en droit de porter le chapeau... Assez de manipulations culturelles introduisant de fausses idées avec le manque d'élégance qui caractérise la sodomie centripète, assez! par pitié pour les enfants de nos amis déjà ignares!
A part ça, le rétablissement du délit de blasphème ne me semble pas bien grave comparé au fait que l'intégrisme rend chaque jour hommage aux 2 + grands penseurs de ce temps, Pavlov -"si tu fais mal suffisamment à bon escient, tu feras avec l'inconscient du conscient bien pensant..."- et Mao -"le pouvoir est au bout du fusil..."-
Et pis, c'est p'têt ben la faute à Cabu, auteur en 2002 d’un crayonné dans Charlie Hebdo représentant Mahomet en mafieux, un verre de cognac à la main et parrain de l’élection de « Miss sac à patates »… et qui prétend audacieusement: "Pour moi, toute religion est débile..." ou encore de l'hebdomadaire "Shihane", jordanien, qui a reproduit 3 des caricatures, "pour que les gens sachent contre quoi ils se révoltent..." (y savaient pas, les pauvres, y voulaient zigouiller tout le monde sans savoir pourquoi, c'est anormal ?) et dont le rédacteur en chef écrit "Qu’est-ce-qui porte plus préjudice à l’islam, ces caricatures ou les images d’un preneur d’otage qui égorge sa victime devant les caméras ou encore un kamikaze qui se fait exploser au milieu d’un mariage à Amman ? "
S'attaquer à la religion et à ses symboles, c'est s'attaquer à l'opium, l'Angleterre est sûrement derrière...


Haut
  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Fév 2006, 20:28 
New friend
New friend

Inscription: 23 Jan 2006, 20:25
Messages: 4
Localisation: Ile de France
Je suis tout à fait d'accord avec Jean Louis, j'ai vu le président du CFCM au journal national de France 3, et je suis restée sur le cul.

C'est incroyable qu'un gars qui est censé parler au nom des musulmans de France n'ait pas le recul necessaire afin de prononcer face au caméra un discours qui vaille la peine d'être écouter, en disant que c'était de l'ordre de la "diffamation", un mot qui selon moi n'a aucun rapport avec la religion.

Je trouve ça énorme qu'on en arrive même à renvoyer, foutre à la porte à coup de pied serait l'expression la plus juste, du directeur de France Soir, par son propriétaire qui est Franco-égyptien (je ne sais pas si ça joue, ou s'il a eu réellement peur des réaction) et qui semble-il a complètement zapper ce qu'on appelle communément la liberté d'expression, ce qui veut dire que ce pauvre gars s'est fait limoger sans aucune raison valable!

Vraiment du n'importe quoi. Moi ça me fait réellement peur, c'est alarmant!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 02 Fév 2006, 21:34 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Aoû 2005, 16:37
Messages: 656
Localisation: par ci par là
dans un forum communautaire important ou toutes les sensibilités sont représentées, les musulmans ont été touchés par ces carricatures, j'ai observé pas mal d'appels à ce que les chef de pays arabes fassent pression sur l'état danois pour incliner la presse
=> ce qui dénotte une faible connaissance de ce qu'est la liberté de presse, particuliérement dans le nord de l'Europe
quelque musulman modernistes ou athées ont tenté d'expliquer la chose

mais
Citation:
relis encore l histoire des l islam pour savoir ce que étaient les sorts de ceux qui ont insulter le prophets au mains des compagants de Prophets des hommes dans le vrais sense de mot ..et non pas des hypocorites qui font plus de calcule envres l occident que de sentiment envers notre prophets Mohammad sala Allaho aleihi wa salam lance des discourts hypocrites avec le langue de l occident afin de plaire au kouffar et déçevoir Allah swt.. !

Déshonorez la oumma de Mohammed c est face à Allah swt et non pas face au kouffar de l occident et c est rester chez soi et ne rien faire envers des insultes envers notre cher Prophet mohammed sala Allaho alehi wa salam


Citation:
ils cherchent la tombe car ils sont plus envie de vivire dégniment et respecter cette terre de Allah et son messager .. et vont la trouver incah Allah bientôt .
tombe phyiques ou psychique peut import le plus important qu ils vont bien avoir une leçon pour ce qu ils sont fait a notre prophet


Citation:
Al hamdo li Allah que on a encore des hommes musulmans dans le vrais sense de mot,ces deux journalsites danoise.. qu ont fait ca incha Allah auront le même sort que ce regisseur hollondais Theo van Gogh
avant deux ans .. !


j'ai à plusieurs reprises donner des liens internes aux sujets à des musulmans pour leur demander ce qu'il pensaient de ces interventions dans ce même sujet, tout ceci sans réponse

c'est cela le plus grave, même si l'auteur de ses posts était un provocateur, personne pour contrer cela ? Non , seuls des posts continuellement pour crier sur les journalistes racistes ou sans respect

jai été virré du forum : motif pour me calmer soit disant
les 2 sujets sur ce théme ont été supprimés



Le sujet n'est pas évident à traiter, je pense que le problème principal vient du fait que la communauté musulmane se sent perpétuellement agressée et en cela renforce un sentiment communautaire , l'individu dans tout cela, du fait solidaire se laisse embarqué dans le m'importe quoi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Fév 2006, 08:13 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Ageasse:

Citation:
Le sujet n'est pas évident à traiter, je pense que le problème principal vient du fait que la communauté musulmane se sent perpétuellement agressée et en cela renforce un sentiment communautaire , l'individu dans tout cela, du fait solidaire se laisse embarqué dans le m'importe quoi


Le problème principal n'est pas là!

Le grand rabin de France, J Sitruk vient d'appuyer la protestation muslim en disant "partager la colère des musulmans"

Dalil Boubaker a aussi dénoncé ces caricatures et a reçu l'ambassadeur du Dannemark qui a présenté ses excuses (ça, ça me fait râler sec).

Ils connaissent pourtant la liberté de la presse en Europe Occidentale, eux!

Des éveques s'y mettent et l'église orthodoxe russe itou.


Le problème n'est pas vraiment ce caricatures (pas terribles au demeurant) mais un conflit majeur entre la liberté d'expression et le respect des croyances.

L'affiche parodiant "la cène" de L de Vinci à bel et bien été interdite (envoyé spécial sur "la 2" hier soir) et de telles réactions d'indignation se reproduiront de plus en plus souvent.

"Le CRS arabe" de Coluche et le sketch sur les juifs de P Desproges seraint interdits aujourd'hui sous prétexte qu'il ne faut pas choquer les croyances.

Petit-a-petit, on assiste à une érosion de cette liberté d'expression qui a été si difficile à acquérir.

C'est un combat extrèmement important et ce qui me fait le plus peur, ce sont les réactions des gouvernements "occidentaux" qui "cherchent une solution à la crise"(putain, quelle crise?) et adoptent un profil bas pour ne pas froisser ces pays musulmans qui, de leur côté, n'admettraient pas une minute qu'on se mèle de leur vision des droits de l'homme (et surtout, de la femme) et de leur conception de la liberté.

Les pays ne punissant pas le blasphème sont râres(voir la condamnation de l'écrivain Autrichien en Grèce pour ses caricatures du Krst) et je parie ce que vous voulez que la France ne mettra pas 10 ans avant de sortir une loi du même type que celle de l'Espagne interdisant la critique des religions.

Et puis, à la fin, personne n'oblige les muslims à les regarder, ces dessins!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Fév 2006, 12:43 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Citation:
Tunnel : OUi je suis d'accord avec toi orangino dans le sens pur du terme. On peut etre judéophobe sans etre anti-sémité...
Quand je parle d'islamophobie ce n'est pas vis à vis de la religion mais vis à vis des gens.

Alors n'utilise plus ce terme, pitiééé ! utilise celui-là par exemple : musulmanophobe, ok ?
Comme ça les rampants dont tu parles sont des musulmanophobes. Et les gens comme moi pas racistes pour un sou, continuent à être islamophobes sans qu'on les emmerde car c'est UN HUMANISME que d'être islamophobe.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Fév 2006, 14:43 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 27 Jan 2006, 14:35
Messages: 20
Blasphèmes en europe: 2 poids, 2 mesures, la belle hypocrisie.
Je vous propose de lire l'article ci-dessous sur les différentes perspectives (2 poids - 2 mesures) concernant le blasphème en europe, montrant clairement l'hypocrisie qui règne dans bcp d'Etats qui aujouurd'hui se disent choqués de cette réaction.
Un pays démocrate, prétendant que tout le monde est traité sur le même pied d'égalité quelque soit sa confession, ne peut pas de l'autre côté protéger une religion contre les critiques et de l'autre jeter une autre religion aux lions (je parle du Royaume-Uni dans ce cas). Par cette méthode on fait le lit des islamistes, qui pourront dire:"Regardez autour de vous, vous êtes musulmans donc votre religion n'est pas protégée comme celle des autres. Rejoignez-nous !" Et l'europe pourra d'un côté s'en orgueillir d'avoir une liberté d'expression et de l'autre condamner le Mal représenté par les musulmans. Belle tromperie en fait qu'est cette vision manichéenne.
Même la Cour européenne des droits de l'homme protège les Etats qui condamnent le blasphème.
Je pense qu'on peut être heureux de vivre en France qui est l'une des rare exceptions en europe, même si ce droit est menacé, comme on l'a vu dans les dernières affaires (ex:La Cène de Girbaud ).
On ne peut pas d'un côté protéger Rushdie et condamner le blasphème quand il ne s'agit pas de l'islam. Comment dans ce cas ne pas deviner que des islamistes ne s'engouffrent pas dans la brèche ! Au moins il ne faut pas leur donner cette occasion même si leur réaction n'aurait pas été différente. En revanche, le citoyen européen de confession musulmane aurait, lui, compris que toutes les religions sont traitées de la même manière.
Faudrait que qqn explique à cet intégriste de Boubakeur qu'il vit en France et non dand un pays où on condamne le blasphème !

Blasphème: des perspectives différentes?

Dirk Voorhoof, Professeur à l’Université de Gand

Source: http://www.laicite-laligue.org/laligue/laicite-laligue/rubriques/mieux_comprendre/passion/blaspheme/blasphemecal.pdf

D’une manière générale, blasphémer ou se moquer de Dieu et de l’Église ne sont plus de ce temps, le blasphème étant davantage associé à un anticléricalisme suranné du XIXe siècle. Nous sommes un peuple civilisé: se moquer des sentiments religieux de quelqu’un est considéré au minimum comme un manque de politesse, une provocation inutile.

Nous savons qu’en tournant en dérision les sentiments religieux d’un autre, nous risquons de le blesser, de le vexer. Blasphémer et ridiculiser la religion catholique romaine est déplacé. La religion juive n’est plus la cible des railleries depuis plus de cinquante ans car cette attitude est tout à fait politiquement incorrecte.
Mais lorsqu’on se gausse de l’islam, lorsqu’Allah, le Prophète ou le Coran font l’objet d’une présentation grossière ou offensante, la situation est quelque peu différente. Il semble tout à coup être permis de le faire puisqu’on évoque, dans le cas contraire, la censure et la restriction de la liberté d’expression. Lorsque le 14 février 1989, l’ayatollah Khomeiny a jeté l’anathème (fatwa) sur le livre de Salman Rushdie Les Versets Sataniques, un mouvement de protestation a secoué l’Europe. La liberté d’expression artistique était foulée aux pieds.
Où ces musulmans fanatiques puisaient-ils le droit de réduire la liberté d’expression au nom de leur religion? La réaction suscitée en Europe par l’affaire Rushdie et ensuite, par les difficultés rencontrées par Taslima Nasrin en raison du prétendu sacrilège commis dans ses livres, s’est apparentée à un rejet radical de cette forme d’intolérance religieuse et à un hymne à la valeur occidentalo-libérale par excellence de la liberté d’expression. Nombre d’auteurs européens et américains, de Prix Nobel, de philosophes et autres «meneurs d’opinions» ont pris la défense de Salman Rushdie et de Taslima Nasrin, et ont voué aux gémonies cette attaque perpétrée par le fanatisme musulman contre la liberté d’expression.

Apparemment, il y a deux poids, deux mesures. Le blasphème est considéré comme incorrect dans notre culture judéo-chrétienne, mais, à première vue, il doit être permis de blasphémer contre l’islam. En revanche, au moment où l’Europe a réagi contre la condamnation des Versets Sataniques de Rushdie, on s’imaginait qu’une mesure de censure fondée sur le blasphème était impensable en Europe. La liberté d’expression garantit en effet que chacun puisse exprimer son avis dans n’importe quel domaine, émettre des critiques sur la religion d’un autre, et même railler les idées et la religion d’autrui. Mais cette perspective est-elle conforme à la réalité? Ne peut-on imaginer que l’Europe censure ou sanctionne des opinions ou des formes artistiques qui doivent être considérées comme blasphématoires?
La jurisprudence de la Cour européenne de Strasbourg montre parfaitement que le blasphème n’a pas été sanctionné uniquement dans les périodes obscures de l’histoire européenne ou à quelques milliers de kilomètres à l’est de l’Europe. Cette jurisprudence montre clairement que le blasphème peut donner lieu aujourd’hui dans l’espace juridique européen profane, à des sanctions ou à des mesures de censure. Il est étonnant qu’il n’y ait pas eu en Europe de réaction virulente à cette situation.


L’Institut Otto Preminger contre l’Autriche

Le premier arrêt de la Cour européenne dans ce domaine remonte au 20 septembre 1994 et concerne la saisie du film du cinéaste allemand Werner Schroeter «Le concile d’amour» (1981), une adaptation cinématographique de la pièce de théâtre du même nom d’Oskar Panizza, écrite en 1894. À la fin du siècle dernier, cette pièce de théâtre avait valu à l’auteur des poursuites pénales du chef de blasphème. Le film commence par une référence au procès ouvert à l’époque contre Panizza. Puis suit, en guise d’illustration, la pièce de théâtre en question. Dans «Le concile d’amour», Dieu le Père, la Vierge Marie et Jésus-Christ ont ourdi au Ciel, avec Satan, un complot contre l’humanité qui menait une vie dissolue. Dieu (le Père) est présenté sous les traits d’un homme vieux, sénile et blasphémateur. Marie fait des avances au diable. Dans une scène terrestre, le pape est représenté entouré de nonnes nues. Le film se termine par une scène de tribunal dans laquelle l’auteur de la pièce de
théâtre, Oskar Panizza, est condamné, il y a donc cent ans, du chef de blasphème. L’ironie est évidente: un film qui veut mettre en question les poursuites pour cause de blasphème, fait lui-même l’objet de poursuites pour le même motif.
Le film a été saisi en Autriche sur plainte de l’évêque. Les cours et tribunaux autrichiens ont estimé que le film était blasphématoire et menaçait l’exercice de la liberté de culte en Autriche. La Cour européenne qui répond, en sa qualité d’instance judiciaire suprême, du contrôle du respect des droits de l’Homme en Europe, n’a pas vu dans la saisie et la confiscation du film une violation de la liberté d’expression. Selon la Cour, le film pouvait receler une menace pour la liberté de culte en Autriche. Plus précisément, elle a jugé que la saisie et la confiscation du film étaient «nécessaires dans une société démocratique», précisant que la religion catholique romaine est la religion «de l’immense majorité des Tyroliens». Selon la Cour, la programmation du film avait un caractère public, de sorte que l’annonce et le contenu du film pouvaient être blessants pour le public. Elle argumentait ensuite: «en saisissant le film, les autorités autrichiennes ont agi pour protéger la paix religieuse dans cette région et pour empêcher que certains se sentent attaqués dans leurs sentiments religieux de manière injustifiée et offensante».
Des critiques prudentes ont été formulées ici et là contre cet arrêt, mais elles ont été à peine entendues. Certains ont estimé qu’il s’agissait d’un «faux pas» de la Cour européenne, qui serait corrigé dans la future jurisprudence. Cette illusion a toutefois été réduite à néant lorsque, peu de temps après, la Cour européenne de Strasbourg s’est prononcée dans une nouvelle affaire de blasphème et de censure, Un cas britannique, qui concernait à nouveau un film jugé blasphématoire.


L’affaire Wingrove contre le Royaume-Uni

L’arrêt date du 25 novembre 1996 et porte sur une décision du Conseil britannique de classification cinématographique (British Board of Film Classification - BBFC). Celui-ci avait refusé d’accorder une licence pour la distribution du film vidéo Visions of Ecstasy, une production vidéo du cinéaste londonien Nigel Wingrove. Le court-métrage s’inspire de la vie de sainte Thérèse d’Avila (XVIe siècle) et dévoile les fantasmes érotiques d’une jeune nonne avec, notamment, le personnage du Christ crucifié. Le BBFC refusait de délivrer une licence de distribution estimant que la diffusion publique de la vidéo risquait de blesser les sentiments de croyants chrétiens. Le Video Appeals Committee (VAC), une forme d’instance d’appel pour la contrôle cinématographique, a confirmé le caractère blasphématoire du film et a refusé la classification. Cette décision a empêché la diffusion du film vidéo au Royaume-Uni. La Cour européenne n’a pas levé non plus cette mesure de censure.
Deux particularités caractérisent cet arrêt Wingrove:
- D’abord, il est curieux de noter que, pour une fois, la Cour européenne ne part pas de la formule standard dans laquelle elle souligne chaque fois que l’article 10 de la Convention européenne offre aussi une protection aux opinions et idées qui heurtent, choquent ou inquiètent, en faisant toujours référence à l’importance du pluralisme, de l’esprit d’ouverture et de tolérance qui caractérisent une société démocratique. Alors que ces principes constituent toujours le socle sur lequel la Cour bâtit son raisonnement pour apprécier «la nécessité dans une société démocratique» d’une immixtion incriminée de l’État, la Cour, dans l’arrêt Wingrove, met précisément l’accent sur le droit de tout un chacun de ne pas être blessé dans ses sentiments religieux.
- Ensuite, il est étonnant que la Cour européenne des droits de l’Homme n’envisage pas les conséquences du fait que le blasphème au Royaume-Uni soit seulement sanctionné lorsqu’il porte sur la foi chrétienne et, plus précisément, sur la foi telle qu’elle est proclamée par l’Église anglicane.
Dans une plainte contre Les Versets Sataniques de Salman Rushdie, soumise en 1991 à la Divisional Court, le juge a décidé que le blasphème n’est punissable en Grande-Bretagne que s’il est dirigé contre le christianisme. La plainte déposée contre le livre de Salman Rushdie au motif qu’il blasphème l’islam a donc été rejetée parce que la loi britannique ne protège pas les autres religions. S’agissant d’une loi qui vise seulement à protéger certaines conceptions religieuses, la croyance chrétienne en l’espèce, et qui ne s’applique pas à l’égard d’autres conceptions religieuses, par exemple, la religion islamique, il est difficile de prétendre que cette loi est nécessaire dans une société démocratique, pluraliste. Dans le cas Wingrove, on a donc appliqué en fait une loi discriminatoire, ce qui est déjà contraire en soi à la Convention européenne qui assure en effet la jouissance des droits et des libertés, sans distinction aucune, fondée notamment sur la race, la couleur, la langue, la religion, les opinions politiques ou toutes autres opinions. Dans le cas d’une loi discriminatoire qui protège exclusivement une religion privilégiée, on peut difficilement soutenir que cette loi est nécessaire dans une société démocratique.


Deux arrêts contestables

Les mesures de censure contre ces deux films et l’application de la législation pénale pour cause de blasphème en Autriche, d’une part, et au Royaume-Uni, d’autre part, n’auraient certainement pas attiré l’attention en Belgique si les mesures de censure respectives n’avaient pas été soumises à la Cour européenne de Strasbourg. Le fait que la Cour ait jugé
dans les deux cas que les mesures préventives contre ces films étaient «nécessaires dans une société démocratique», a conféré en effet une dimension européenne à ces mesures de censure. La norme suprême du droit européen en matière de liberté d’expression (artistique) –l’article 10 de la Convention européenne– et la plus haute juridiction compétente dans ce domaine –la Cour de Strasbourg–, ne s’opposent donc pas à pareille forme d’immixtion de l’État dans la liberté d’expression, fondée sur le droit pénal.
On a nettement l’impression qu’avec ces deux arrêts, la Cour européenne est aux antipodes du principe qu’elle n’a eu de cesse de proclamer dans d’autres arrêts en ce qui concerne la liberté d’expression et d’information en Europe, à savoir qu’il doit y avoir place pour des opinions et des informations qui peuvent être blessantes ou gênantes. Dans une autre jurisprudence de la Cour, celle-ci énonce même que la liberté d’expression implique aussi qu’elle peut être exercée avec une pointe d’excès ou de provocation. Dans le passé, la Cour européenne a toujours souligné que, sans le choc des idées, il n’y a pas de pluralisme, de tolérance et d’ouverture d’esprit. Et sans ces garanties, il n’y a pas non plus de société démocratique. Les deux arrêts de la Cour concernant la liberté d’expression et le blasphème sont vraiment très éloignés, tout compte fait, de cette perspective de base...

Texte paru dans Espace de Libertés Magazine du Centre d’Action Laïque. Belgique. Série Document, n°5, novembre 2000, consacré à la liberté d'expression.
Il est la traduction d’une version abrégée de: D. Voorhoof, «De vrijheid van expressie en blasfemie. Enkele beschouwingen bij de jurisprudentie van het Europees Hof voor de Rechten van de Mens in verband met filmcensuur en godslastering», X., Liber Amicorum Michel Hanotiau, Bruxelles, Bruylant, 2000, 425-443.
Voir aussi D. Voorhoof, «De vrijheid van kunstexpressie en blasfemie. Het
Europees Hof in een dubieuze rol», Samenleving en Politiek 1997/4, 22-29.
http://www.laicite-laligue.org


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 03 Fév 2006, 16:37 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
spartakiste a écrit:
Blasphèmes en europe: 2 poids, 2 mesures, la belle hypocrisie.

On peut, en effet, legitimement se poser la question: personne ne s'emeut de cette representation honteuse du FSM!

Pyne Duythr

/via m.martin.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Fév 2006, 14:04 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4217
Excellent !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Fév 2006, 22:50 
Mister Universe
Mister Universe

Inscription: 27 Jan 2006, 14:35
Messages: 20
Aujourd'hui, dans le quotidien "Radikal" à Istanbul:

Image


-tu peux exploiter ma religion, tout le monde le fait...
-tu peux en faire un moyen d'exploitation, et même des pays le font...
-tu peux tuer, faire des masssacres en son nom, et nous faisons ça...
-mais tu ne peux pas la caricaturer!!!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 04 Fév 2006, 23:26 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
C'est vraiment exellent ,Nobel.

Cela résume , en plus, tellement bien la situation!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Fév 2006, 17:42 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 15:44
Messages: 585
salut
http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0 ... 567,0.html

""Djamel avance : "Ces journalistes ont allumé le feu. C'est pire que du racisme, ça va au-delà. Ils ne pouvaient pas ignorer qu'en dessinant le prophète, ils allaient déchaîner la colère. On ne touche pas à Muhammad."
"""


:roll:

pire que le racisme?? :shock:

il faut ètre tout simplement raciste pour sortir une telle débilité
et soutenire l'esclavage dans l'islam.

carricaturont mes amis


mais j'ai bien peut que tout s'emflame.

ce qui me fais bien rire ce sont c'est putain de catho
vous avez pas vue la video d'une bonne soueur entourer de kamikase pour dire je suis avec vous !! ?
la pauvre elle n'était pas bien à l'aise entourer d'homme armée comme ça

il arrète pas de ce taper dessus et la il sont solidère n'importe quoi !!! :twisted:
bon ok il veule viré les catho dans le bon consentement des rabins et de des évèque.

:roll:

le danmark n'avait pas d'escuse a donnée.


je veus plein de carricature de toute religion confondu il faut que cella fleurisse sur le net.


http://www.lemonzoo.com/funny_videos/64 ... osama.html


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 05 Fév 2006, 20:01 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Salut tout le monde,
Nlle page sur caricatures et blasphème :

http://www.rationalisme.org/french/blaspheme_6.htm

Merci à Zartregu et Nobel pour les images !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Fév 2006, 01:46 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 21:48
Messages: 1240
De rien ! Peut-être un petit espace entre "a" et "h" et entre "i" et "t" pour plus de lisibilité.

Je viens de tomber sur la page suivante, elle contient de nombreuses images et caricatures de Mahomet (souvent assez inintéressantes).

http://www.zombietime.com/mohammed_image_archive/

A la fin, un dessin d'un gars qui a eu la même idée que moi...

Dedans, une affirmation intéressante si elle est vraie : dans un fascicule distribué par des imams Danois dans un voyage au moyen-orient, il aurait été rajouté trois faux dessins beaucoup plus choquants que les 12 originaux danois (1, 2, 3).

  • Mahomet avec un museau de cochon
  • Musulman sodomisé par un chien
  • Mahomet avec des cornes de diable et le sexe à l'air
La page web spécule que ce sont surtout ces contrefaçons qui ont servi à exciter les musulmans du monde.

Un lecteur qui habite un pays concerné pourrait-il confirmer ou réfuter cette affirmation ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Fév 2006, 20:36 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
Le journal danois affirme la même chose qu'il y a eu des caricatures qu'ils n'ont pas publié qui ont circulées au moyen orient chez les musulmans. Et de plus ils dit qu'ils n'auraient pas autorisé la publication de ces caricatures, qui seraient plus offensantes que celles publiées.
http://www.jp.dk/meninger/ncartikel:aid=3527646

Personnelement la première fois que j'ais vu des caricatures c'est dans le JT, ils montraient une sorte de cahier avec une caricature par page, sur les pages visibles il y avait d'un côté la caricature la plus fameuse avec le turban-bombe, et une autre caricature que je n'ais pas revu parmis les 12 caricatures danoises.
Apparement ce serait certains musulmans danois qui seraient à l'origine de ces trois caricatures.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 06 Fév 2006, 22:42 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 12 Jan 2006, 17:40
Messages: 47
Localisation: sibérie sub-saharienne
j'ai tellement déblatéré sur d'autres forums sur le sujet que mes doigts en sont malades...

partout les religions dans leur internationale voudront réduire la liberté pour se soumettre à leurs dogmes fascisants.

ensuite, comme toujours, il y a les athées (irrespectueux, rascistes, ceciphobes et celaphobes, etc. etc.) et les gens respectueux.

mare de ces conneries ambulantes et de la culpabilisation grossière et primaire.

au passage, le MRAP peut finir à la poubelle. il surfe pour récupérer le soutient des enturbanés? en voila qui mélange tout et qui tentent de nous culpabiliser en assimilant caricatures de muhhamad - islamaphobie (qui quand elle est athée est légitime) - rascisme anti musulmans/anti arabes.

si je veux crier au ciel que j'emmerde leur connerie de religion c'est mon droit. comme le leur de déblattérer des inepties arriérées dans leur lieu de cultes quelconque.

mais l'inquisition internationale est là.

_________________
"il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries, que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente." proverbe Shadok.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2006, 00:26 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
ce soir il y a une émission sur la 2 au sujet des caricatures.
Il n'y a que mouloud anouit qui fait l'équivalent entre certaines caricatures et le racisme, il se l'ait fait remarqué par plusieurs participants.
Et le meilleur c'est une femme musulmane qui nous fait la pub pour l'islam :
"l'islam signifie paix"
"dans le coran il n'y a rien qui apelle au racisme ni à la guerre"
Si dire que tous les musulmans sont des terroristes est du racisme , il devrait en être de même en disant que (tous) les mécréants sont des voleurs et des pervers.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2006, 00:36 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Citation:
Si dire que tous les musulmans sont des terroristes est du racisme , il devrait en être de même en disant que (tous) les mécréants sont des voleurs et des pervers.

Mouloud Anouit est un gros naze, on est tous au courant.

Par contre, dire que << tous les musulmans sont des terroristes >> est une autre grosse nazerie Jean-louis, si tu permets l'expression. Comme tu le dis toi-même, les mécréants ne sont pas tous des voleurs et des pervers, pas plus que les musulmans ne sont tous des terroristes...

<< Tous les musulmans sont des terroristes >> est bel est bien un amalgame.
La connerie de Mouloud Anouit n'est pas d'avoir prétendu cela, il a prétendu que cette image du prophète avec un turban TNT était un message d'amalgame entre islam et terrorisme. C'est lui qui commet l'amalgame à son tour en amenant le terme de "racisme".

Par contre, il se réfère à quelques lois bien spécifiques sur incitation à haine et discriminations fondées sur l'appartenance à une religion, dont notamment celles-ci (je les ai sur mon presse-papier):

L'article 24 de la loi du 29 juillet 1881 punit d'un an d'emprisonnement et de 45.000 euros d'amende ceux qui auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l'égard d'une personne ou d'un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.

L'article 225-1 définit la discrimination comme une distinction opérée entre les personnes « à raison de leur origine, de leur sexe, de leur situation de famille, de leur apparence physique, de leur patronyme, de leur état de santé, de leur handicap, de leurs caractéristiques génétiques, de leurs moeurs, de leur orientation sexuelle, de leur âge, de leurs opinions politiques, de leurs activités syndicales, de leur appartenance ou de leur non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée.


La justice française va sans doute le débouter de toutes manières, et c'est tant mieux. La liberté d'expression ne doit pas s'abaisser aux pressions de minorités religieuses.
On nuance les amis, on nuance svp ! Sinon ont tombe dans les travers des religieux liberticides...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2006, 02:48 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2005, 03:28
Messages: 459
Dieu est amour! Les religions ne sont qu'amours!

C'est ce que nous rabâchent à longueur de journée toutes les autorités religieuses du monde entier. Ils nous ressassent tous les jours que Dieu fait (sic) que toutes les religions (et surtout la leur précisent-ils) ne sont que pures et cristallines amours dans notre beau ciel étoilé. Et tous les croyants de toutes les religions du monde entier de gueuler bien fort la même chose: Dieu est amour! Les religions ne sont qu'amours!

Mais cet épisode nous montre encore une fois que les religions ne sont que haines, que haines basses et glauques. Elles l'ont montré pendant des siècles et maintenant elles essayent de se recouvrir d'un vernis d'amour mais ce vernis s'effrite au premier accroc.

Dans cette affaire (comme dans toutes les affaires religieuses) je ne sais pas qui a commencé.
Le Monde, le 18 octobre 2005 déjà, écrivait:
Citation:
Cette affaire montre la dégradation au Danemark de la situation des musulmans. "Le Parti populaire danois (DF, extrême droite, 13,2 % aux élections législatives de février), qui est un soutien indispensable, au Parlement, pour le gouvernement libéral-conservateur, ne manque jamais de mettre de l'huile sur le feu.

http://atheisme.free.fr/Revue_presse/In ... nemark.htm

Je ne sais pas jusqu'à quel point le Danemark (engagé au côté des USA en Irak) est un pays voulant défendre le monde chrétien. On lit:
Citation:
Au Danemark, l'Église nationale, c'est-à-dire l'Église évangélique luthérienne bénéficie également de l'impôt cultuel. Selon les communes, il varie entre 0,39 % et 1,5 % du revenu imposable, et constitue presque 80 % des ressources de l'Église nationale. Celle-ci reçoit également une subvention du ministère des Affaires ecclésiastiques. D'un montant équivalent à 550 millions de francs en 1998, cette subvention correspond à un peu plus de 10 % des ressources.

http://www.senat.fr/lc/lc93/lc930.html

Mais je ne me fais pas de soucis: Beaucoup de judéo-chrétiens ont déjà aiguisé leurs armes. Ils sont prêts à la croisade au nom de leur Thora ou de leurs Evangiles afin de faire rendre gorge aux orgueilleux musulmans qui veulent les islamiser.

Mais de l'autre côté les faucons musulmans n'ont pas voulu laisser impuni ce sacrilège contre leur prophète Pébéhessel adoré. Et ils ont réussi assez facilement (en exagérant même quand il le fallait comme le suggère Zartregu) à monter la rue musulmane contre l'occident judéo-chrétien qui veut leur mort.
Et je ne me fais pas de soucis non plus: Beaucoup de musulmans sont déjà prêts pour le djihad afin de venger leur mignon.

Et pour le moment la grande majorité des croyants de tous bords se mettent d'accord pour dire que l'ennemi c'est la liberté d'expression, la laïcité et l'athéisme!

Et quand ils auront vaincu leur ennemi commun ils pourront s'entrégorger entre eux sans vergogne. On vient de faire un grand pas en avant vers la prochaine guerre, la guerre de religion mondiale. Je sais bien que beaucoup diront "Inch Allah!" ou "A Dieu Vat!". Moi j'ai peur qu'il soit trop tard et qu'on vienne de dépasser la ligne de non retour.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2006, 07:56 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Haddock

Moi aussi, j'ai peur mais pas de la même chose que toi.

Je n'ai pas peur actuellement d'une guèrre de religion car je vois plutot une connivence entre les monothéismes dans cette affaire.

J'ai peur justement que tous les religieux se mettent ensemble contre la laïcité afin de l'éliminer. (après, on verra bien);

Je pense déjà que les muslims ont gagné, dans cette histoire.

En effet, même si il est évident que les manifs violentes dans le monde muslims ne sont que des mises en scène organisées par l'un ou l'autre gouvernement ayant grand besoin de distraire le monde de l'attention qui est portée sur eux(surtout la Syrie), si il est ridicule de prendre en compte les protestations d'une dictature comme l'Arabie Saoudite, et si les manifestations "spontanées" vécues dans les capitales occidentales ne sont que le reflet de l'agitation(très bien organisée et téléguidée) d'une minorité d'une minorité (la majorité des muslims européens s'en fout),le résultat est tout de même acquis.

Plus aucun média traditionnel n'osera dorénavant publier de tels dessins ou critiques.

Pas besoin d'une loi les interdisants; les journalistes s'auto-censureront de peur de réveiller de nouveau une telle haine.


Je pense que la liberté d'expression va subir un net arret et que le seum moyen de diffuser de telles critiques restera le net qui est incontrolable.

Heureusement qu'il reste encore ce moyen. Imaginez que cette affaire se passe il y a 10 ans.....

L'autre question qui peut se poser est de savoir combien de temps permettrat-on au net d'être comme cela indépendant?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2006, 09:11 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 19 Sep 2005, 19:13
Messages: 132
Lord Dralnar a écrit:
Je pense que la liberté d'expression va subir un net arret et que le seum moyen de diffuser de telles critiques restera le net qui est incontrolable....

L'autre question qui peut se poser est de savoir combien de temps permettrat-on au net d'être comme cela indépendant?


Mais il ne l'est déjà plus !

Google et la Chine s'entendent sur la censure de son moteur de recherche

Censure du google chinois, d'autres réactions sur internet actu


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2006, 18:42 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Salut, je me demande une chose.
Est-ce que les chinois ne peuvent pas se connecter sur d'autres moteurs que google.cn ? Comment se fait dans ce cas la censure ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2006, 20:27 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
salut web , c'est mouloud anouit qui a parlé du lien entre tous les musulmans et le terrorisme et que c'est ça qui constituait l'incitation à la provocation à la haine raciale. Peut être que pour la plainte il l'a présenté différement, mais dans l'emmission c'est comme ça qu'il a expliqué.
Personnelement je trouve aussi la proposition stupide et apparement plus de 90% des auditeurs d'une émission de RMC auquel il était invité aussi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Fév 2006, 20:40 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 15:44
Messages: 585
ça me désole de voire que des enfants soient impliquer dans ces manifestations.

http://www.lemonde.fr/web/vi/0,47-0@2-3 ... 567,0.html


IL n'y a t'il pas une justice à mettre en place? pour abus de pouvoir religieux ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2006, 00:05 
Yes Sir ! Sir !
Yes Sir ! Sir !

Inscription: 24 Jan 2005, 23:28
Messages: 375
tiens il n'y a pas la séquence où les gamins brulent un drapeau danois dessinés sur une feuille de papier, sous les encouragements de la maitresse. :roll:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2006, 11:32 
I don't feel well
I don't feel well

Inscription: 12 Jan 2006, 17:40
Messages: 47
Localisation: sibérie sub-saharienne
je vous trouve bien irrespectueux de leur croyance.

c'est dans leur foi d'embrigader les enfants et de les envoyer se faire sauter dans un lieu public.

voyons... soyez tolérants...

_________________
"il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries, que mobiliser sa connerie sur des choses intelligente." proverbe Shadok.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2006, 13:18 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2005, 03:28
Messages: 459
Je te remercie, Lord Dralnar, d'avoir bien résumé ce que j'ai voulu dire:

D'abord, union des trois religions monothéistes contre la liberté d'expression, la laïcité et l'athéisme. Mais ça, c'est principalement au niveau de la France et quand ils vont vouloir s'y mettre, ils n'en feront qu'une bouchée. Quand les trois grandes religions se mettront d'accord pour nous écraser, avec l'aide des politiciens, ils le feront d'une pichenette.
Actuellement, l'immense majorité des gens, même en France qui est un pays qui se prétend laïc, disent "la liberté d'expression, je suis entièrement d'accord MAIS …". Et bien NON! Il n'y a pas de MAIS à la liberté d'expression! Sinon même Franco, Pinochet, Staline ou Hitler auraient dit, tous en chœur : "La liberté d'expression, on est tous d'accord MAIS …".
Que Bush dise que dans le domaine de la religion il faut borner la liberté d'expression, ça ne m'étonne pas. Mais nos politiciens Français disent maintenant la même chose et là c'est dangereux.

En France tout a commencé avec la célèbre loi dite "loi Gayssot" que la quasi unanimité des Français ont acceptée sans moufter. Cette loi a été une énorme erreur.
Prenons le racisme: Qu'un type pense qu'il vaut mieux embaucher un blanc à un noir parce que tous les noirs seraient fainéants, il a le droit de le penser puisque de toute façon on ne peut pas interdire aux gens d'être con. Il a même le droit de le dire parce que dans notre société tout le monde et même les cons ont le droit de s'exprimer (c'est ça la liberté d'expression). Et c'est là, dans les écrits qu'il faut intervenir en lui opposant nos idées. Par contre, c'est simple, il n'a pas le droit de le faire.
Prenons le négationnisme: On ne peut pas intervenir dans le cerveau des gens pour qu'ils ne soient pas négationnistes. Et si certains historiens négationnistes veulent faire des bouquins, il faut qu'ils aient le droit de le faire (c'est ça la liberté d'expression). C'est aux autres historiens de les contrer aux niveaux des faits. Et pour l'antisémitisme, qui y est souvent lié, c'est la même chose. Liberté d'expression totale! C'est à nous à les contrer aux niveaux des paroles. Car là on voit très bien ce qu'il se passe:
Les musulmans et les chrétiens sont en train de s'engouffrer dans la brèche que cette loi Gayssot a créée.

Mais là, on a parlé de la France qui est un petit pays un peu particulier avec sa laïcité. Au niveau mondial, la laïcité, souvent ils ne savent pas ce que c'est. Parfois ils n'ont même pas de mots dans leur langue pour traduire "laïcité".
Ce qu'ils veulent au niveau mondial, c'est en découdre entre eux, c'est-à-dire entre les judéo-chrétiens d'un côté et les musulmans de l'autre. Mais là, ils n'ont pas de soucis, il n'y pas de laïcité au niveau du monde. Ils peuvent tout de suite en venir aux mains et ils commencent déjà à le faire en Afrique, en Asie, au Proche Orient ou au Moyen Orient.
En France, ils ont aussi envie de se battre. Il n'y a pas de raison qu'ils n'aient pas le droit de s'entretuer joyeusement à cause de cette maudite laïcité. C'est pour ça que tous les croyants vont d'abord supprimer cette laïcité qui les emmerde et après ils pourront participer au grand casse-pipe général qui se prépare.
Et en France d'ailleurs le combat contre l'athéisme a déjà commencé. Vous avez vu ce qu'il s'est passé avec le Chevalier de la Barre
http://www.laicite1905.com/
Et personne n'a protesté!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2006, 15:15 
I, Robot
I, Robot
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Sep 2005, 07:15
Messages: 1838
haddock a écrit:
En France tout a commencé avec la célèbre loi dite "loi Gayssot" que la quasi unanimité des Français ont acceptée sans moufter. Cette loi a été une énorme erreur.

"Tout a commence" mon cul! J'aime pas la loi Gayssot parce qu'elle ne complete pas le droit francais en ciblant le probleme reel: la tromperie deliberee (delit inexistant dans le droit francais, contrairement au droit d'autres pays europeens comme l'Italie: c'est en effet sur la base de l'existence juridique de ce delit que Cascioli a pu porter plainte contre le cureton de son bled). Or, c'est a mon humble avis dans ce sens qu'il aurait fallu completer - rationnellement et raisonnablement - le droit francais: cela aurait consitue une sorte d'extension de la notion de publicite mensongere et aurait donc permis d'intervenir dans les cas qui tombent sous le coup de cette completion juridique-la comme s'il s'agissait de proteger et de defendre les droits et les interets du consommateur. Cela etant dit, vouloir attribuer un role de catalyseur anti-laique a cette loi, comme tu l'as fait, est on ne peut plus infonde. Encore faudrait-il l'avoir lue... Pour ta gouverne, voici ce qu'elle dit en substance (article 24bis): "Seront punis des peines prevues par le sixieme alinea de l'article 24 ceux qui auront conteste, par un des moyens enonces a l'article 23, l'existence d'un ou plusieurs crimes contre l'humanite tels qu'ils sont definis par l'article 6 du statut du tribunal militaire international annexe a l'accord de Londres du 8 aout 1945 et qui ont ete commis soit par les membres d'une organisation declaree criminelle en application de l'article 9 dudit statut, soit par une personne reconnue coupable de tels crimes par une juridiction francaise ou internationale [...]". Que l'on soit d'accord ou non avec son contenu - d'ailleurs, ce n'est pas la question ici -, ou est-il question de laicite?

Citation:
Prenons le racisme: Qu'un type pense qu'il vaut mieux embaucher un blanc à un noir parce que tous les noirs seraient fainéants, il a le droit de le penser puisque de toute façon on ne peut pas interdire aux gens d'être con. Il a même le droit de le dire parce que dans notre société tout le monde et même les cons ont le droit de s'exprimer (c'est ça la liberté d'expression). Et c'est là, dans les écrits qu'il faut intervenir en lui opposant nos idées. Par contre, c'est simple, il n'a pas le droit de le faire.

Ca, c'est pas la loi Gayssot - qui n'est en fait que l'ajout de l'article 24bis a la loi que je m'apprete a citer -, c'est la loi Pleven (1972/1990): elle sanctionne l'incitation a la haine et a la discrimination envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur origine, de leur appartenance ou de leur non-appartenance a une ethnie, une nation (terme d'utilisation delicate), une race (terme qu'il faudrait bannir parce qu'inconsistant) ou une religion determinee. C'est pas du tout pareil, isn'it. A quelques details pres, l'esprit de cette loi est d'ailleurs formellement commun a la juridiction de la plupart des pays europeens et se situe dans la droite ligne de la Charte europeenne des droits de l'homme. Notons au passage que le "blaspheme" n'est pas une discrimination au sens de la loi Pleven, bien que des juristes - et des juges - particulierement pervers ont pu, peuvent et/ou pourraient la detourner en ce sens. Lorsqu'elle n'est pas sollicitee abusivement, la loi Pleven a sa raison d'etre: ce n'est pas en expliquant a un employeur raciste que les noirs ne sont statistiquement pas plus faineants que les blancs que tu previens un acte (suppose) qu'il a deja commis et que tu repares le tort (suppose) subi - c'est la finalite penale d'une sanction - par la victime. La tolerance et le respect par l'information est une oeuvre educative et preventive de longue haleine - elle est d'ailleurs en partie illusoire, mais necessaire -, mais en aucun cas elle n'est suffisante lorsqu'il s'agit d'intervenir "en temps reel" sur les problemes concrets rencontres quotidiennement (embauche, location ou achat d'un appart', etc.) par un trop grand nombre d'individus.

En conclusion, affirmer comme tu l'as fait que:

Citation:
Les musulmans et les chrétiens sont en train de s'engouffrer dans la brèche que cette loi Gayssot a créée.

est un non-sens. La loi Gayssot, tout comme la Pleven, n'ont strictement rien a voir avec les intrusions spiritualistes dans une societe formellement laique comme la France ni meme avec l'affaiblissement tangible de l'idee de laicite. Bien que le droit soit en grande partie une question d'interpretation - c'est ce qui va se passer en France lorsqu'il faudra traiter les plaintes deposees a l'encontre des caricatures incriminees en invoquant tres probablement la loi Pleven... je pense (j'espere) d'ailleurs que les plaignants vont etre deboutes! -, faut pas dire n'importe quoi histoire d'assoir une these bancale.

Quoi qu'il en soit, ici - = cas des caricatures incriminees -, le probleme semble plus d'ordre geopolitique que strictement religieux: l'hypothese la plus probable est qu'il s'agit d'une manipulation des "foules" (au plus quelques dizaines de milliers d'individus?) savamment orchestree par un certain nombre de pays moyen-orientaux - Syrie, Iran, Palestine, etc. - dont le but est double: mettre au second plan certains problemes internes et faire pression sur l'Europe. Les integristes ne sont probablement meme pas les marionnettistes de service.

Pyne Duythr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2006, 17:09 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Juil 2005, 03:28
Messages: 459
Tu as raison Pyne Duythr Marx. J'ai un peu mélangé la loi Pleven et la loi Gayssot.
http://www.phdn.org/negation/gayssot/24bis.html

Mais pourquoi a-t-on fait une loi contre les écrits des négationnistes? Ca m'échappe! Il faut faire des lois lorsque c'est absolument nécessaire. Il faut combattre les négationnistes avec des idées mais pas leur interdire de parler. Avec cette loi on a mis le doigt dans l'engrenage car cette loi est une sorte de délit de blasphème c'est-à-dire de propos outrageants passibles de la loi.
En effet ceux qui contestent la Shoah blasphèment. Donc les antisémites blasphèment. Donc les islamophobes et les christanophobes blasphèment. Voilà pourquoi avec cette loi ont a mis le doigt dans l'engrenage alors qu'elle n'était absolument pas indispensable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Fév 2006, 20:02 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 15:44
Messages: 585
http://books.dreambook.com/rahoui/islam.html

c'est touchant :roll: :lol:

sinon avez vous acheter charlie hebdo?? de ce 8 février
j'ai bien peur que ça hatise plus les flammes.


j'ai dailleur trouver ce ci.
http://www.globenet.org/transversales/grit/misrahi.htm


puis

http://www.a7fr.com/Default.aspx?tabid= ... cleId=1775


http://www.prochoix.org/freretariq/charlie.html


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 203 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com