Forum http://www.rationalisme.org et http://zartregu.blogspot.com (le crocodile paroissial)

"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul", Rafael Eliyahu
Nous sommes le 11 Aoû 2020, 08:09

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 149 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Auteur Message
MessagePosté: 07 Mar 2005, 17:06 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
Topic de contributions pour réfuter avec humour et arguments les contre-vérités des mutantes. le texte ci dessous est extrait de cette page des mutantes, http://lesmutants.site.voila.fr/BCF16303.htm
Comme vous l'observez, le bureau de contre-falsifications scientifiques des mutantes s'attaque à des articles du Figaro. C'est ça leur science. Amusez-vous à réfuter ce qui est en bleu, les webmasteuses en feront une jolie page synthétique, d'autres pages viendront s'ajouter.
Bon job, résultats garantis, les mutantes sont des orgueilleuses. ces nlles pages seront publiées sur un site clone : lesmutaconnes.net, et passeront par mailing-list aussi. D'accord les admins ?

Les différences homme-femme, vues par Le Monde
Rapport du Bureau des Contre-Falsifications, le 16 février 2003.

Objet : Article de Catherine Vincent, " Homme-femme : ce qui fait la différence ", paru dans Le Monde, 15 février 2003.

Contexte : Catherine Vincent critique deux best-sellers de psychologie populaire sur les différences entre les sexes (Allan et Barbara Pease : Pourquoi les hommes n’écoutent jamais rien et les femmes ne savent pas lire une carte routière, Paris, First-Edition, 1999 ; Pourquoi les hommes mentent et les femmes pleurent, Paris, First-Edition, 2002). Ces ouvrages de vulgarisation comportent effectivement de nombreuses approximations. Mais dans sa critique, Catherine Vincent commet à son tour quelques erreurs.


Falsification n°1
Catherine Vincent écrit : "Plus personne ne le conteste aujourd’hui : il n’existe aucune relation entre le poids du cerveau et les aptitudes intellectuelles".

1. Vérité des mutantes
C’est exactement l’inverse. Posée pour la première fois par G. Cuvier, l’existence d’une corrélation positive entre la taille du cerveau et l’intelligence a été établie dès la première moitié du XXe siècle. Une méta-analyse de 32 études portant sur le rapport entre taille du cerveau et QI montre des corrélations certes faibles, mais toujours positives (0, 21 sur 45.000 enfants et 0,17 sur 6.000 adultes). Dans les années 1990, l’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle a permis des mesures plus précises. Entre 1994 et 1997, huit études ont été réalisées sur un échantillon de plus de 400 adolescents et jeunes adultes sains. Toutes ont trouvé une corrélation positive (plus forte) entre QI et taille du cerveau (moyenne : 0,44). Cf. pour une synthèse : Rushton, J.P., Ankney C.D. 1996. Brain size and cognitive ability ; correlations with age sex, social class and race. Psychonomic Bulletin and Review, 3, pp. 21-36. Aucun manuel sérieux de psychométrie ne nie donc aujourd’hui cette réalité, même si la faiblesse de la corrélation et l’imprécision du trait mesuré ne disent pas grand chose sur le fonctionnement neurologique de la capacité cognitive générale.


Falsification n°2 :
Catherine Vincent écrit : "Pour expliquer les différences observées entre hommes et femmes, certains évoquent le rôle des hormones sexuelles […] L’influence de ces hormones sur les fonctions cognitives est toutefois loin d’être prouvée ".

2. Vérité des mutantes
Le rôle des hormones sexuelles sur le fonctionnement du cerveau, notamment sur l’asymétrie hémisphérique, a été amplement démontré depuis plus de trente ans chez l’animal comme chez l’homme. Pour s’en tenir aux capacités cognitives humaines, dès 1976, O.D. Creutzfeldt et ses collègues ont montré les variations d’activités électriques du cerveau féminin en fonction du cycle menstruel. En 1983, H. Nyborg a montré la corrélation entre réussite aux tests spatiaux et périodes du cycle, résultats confirmés par E. Hampson et D. Kimura en 1988, puis D. Bibaxi en 1995. En 1986, H. Gordon et P. Lee ont montré la corrélation entre taux hormonal (gonadotrophines, oestrogènes) de chaque sexe et différences d’aptitude aux tests verbaux et spatiaux. Leurs résultats ont été retrouvés en 1990 par D.L. Robinson et K. Kertzman. Pour une synthèse récente à ce sujet : V.L. Bianki, E.B. Filippova, ‘Sexual Dimorphism of Interhemispheric Asymmetry in Humans’, in Sex Differences in Lateratization in the Animal Brain, 2000, Harwood Academic Publishers, pp. 1-18. Quant au rapport entre taux d’hormones sexuelles et différences de comportement (sexualité, agressivité), il a fait l’objet d’une littérature scientifique à ce point abondante qu’il est impossible de la résumer ici en quelques lignes.


Falsification n°3
Catherine Vincent écrit : " Sous notre calotte crânienne se cache une boîte noire, dont la complexité est telle qu’il est – pour le moment – impossible d’y démêler la part des gènes et celle de l’environnement, celle des hormones et celle de l’évolution. ".

3. Vérité des mutantes
L’argument de la complexité est vain, puisque la fonction de la science est précisément de décrire, expliquer, modéliser et prédire les phénomènes complexes. Quant à l’image de la " boîte noire ", cela date de la psychologie béhavioriste des années 1950… Il existe aujourd’hui plusieurs revues scientifiques internationales spécialisées dans la description intégrative (du gène à l’environnement) des traits, capacités et comportements complexes. Citons par exemple Behavioural Neurology, Brain, Behavior and Evolution, Brain and Cognition, Brain and Mind, Functionnal Genomics, Functional Neurology, Gene Expression Patterns, Genes, Brain and Behavior, Journal of Cognitive Neuroscience, Journal of Integrative Neuroscience, Journal of Molecular Neuroscience, Neuropathology and Applied Neurobiology, Molecular Neurobiology, Molecular Psychiatry.


Conclusions du BCF
A partir d’un livre de psychologie populaire aux généralisations contestables, Catherine Vincent laisse entendre que la science n’a pas grand chose à dire sur les différences homme-femme. Il n’en est rien et l’exploration de ces différences du point de vue évolutionnaire, génétique et neurobiologique a au contraire connu sa plus grande progression au cours des 15 dernières années. Mais il est vrai que pour des raisons essentiellement idéologiques, une partie des fabricants d’opinion préfère s’en tenir à la dogmatique environnementaliste héritée d’un âge désormais révolu de la pensée.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mar 2005, 19:17 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 01 Mar 2005, 18:57
Messages: 140
Localisation: Montréal
Le point 2 c'est de la psycho cognitive rudimentaire... le problème c'est qu'ils poussent un fait à sa limite et l'utilisent pour prouver ce que eux veulent dire.

Par exemple on sait que les hommes ont une meilleure faculté d'orientation en trois dimensions, et de représentation en 2D d'objets 3D. Les femmes sembleraient avoir une meilleure capacité de synthèse. Mais on ignore pourquoi exactement... c'est dans l'éducation? les hormones? la structure du cerveau? l'ADN? Ou a-t-on évolué ainsi à cause d'une division du travail sexiste?

Moi je dirais que c'est culturel en bonne partie, en renforcé par une éducation encore quelque peu sexiste. En fait, je ne serais pas étonné qu'on découvre que j'ai tort et que mon exemple est bidon (ma copine excèle en maths!) Car au fond y a pas de quoi fonder une théorie sur une preuve aussi faible!

Bref ces idiots (pas les premiers à affirmer ces conneries!) devraient lire "Representation and Reality" de Hilary Putnam, un des principaux ouvrages qui défait le mythe du "cerveau = ordinateur".


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mar 2005, 21:12 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Fév 2005, 20:39
Messages: 313
Localisation: Madras
Salutations au Canada et à l'Europe,
Bonne initiative ! Quelques remarques de plus sur les passages en bleu des mutants eugénistes.

:arrow: Au point 1, les eugénistes se réfèrent sans hésiter à une thèse de G. Cuvier, datant selon eux (ou elles?) du XIXe siècle, et au point 3, leur seule argumentation est d'ironiser sur le behaviorisme, daté selon eux des années 1950 :
Citation:
Quant à l’image de la " boîte noire ", cela date de la psychologie béhavioriste des années 1950…


:arrow: Au point 1, d'abord je note la terminologie utilisée : taille au lieu de volume, de masse (ou de poids) :
Citation:
Une méta-analyse de 32 études portant sur le rapport entre taille du cerveau et QI montre des corrélations certes faibles, mais toujours positives (0, 21 sur 45.000 enfants et 0,17 sur 6.000 adultes).


A. Un cerveau d'homme pèse en moyenne 1 400 g., celui de la femme, 1 300, ce qui d'après leurs thèses donnerait une intelligence supérieure au genre masculin. (selon Broca, 1325 g. chez pour h, pour 1144 chez f)
B. Les eugénstes ne parlent pas dans cet article de proportion avec le poids corporel, et on se demande bien pourquoi. Proportionnellement au poids du corps, le cerveau féminin pourrait être plus lourd que celui de l'homme, ce qui donnerait entre 2 et 3 % de plus d'intelligence à la femme et contredirait le point A. Peut-être que non... mais en fait cela n'a aucune importance vu que la corrélation poids cerveau/QI est bien trop faible pour en tirer quoi que ce soit de substantiel.
:arrow: . Aucune trace dans leur pseudo argumentaire sur ces points A et B, relatifs au sexe, alors que c'est pourtant le sujet de la critique de leur page. Ces deux points A et B suffisent à écarter toutes les soi-disant études citées par les eugénistes mutants.

Citation:
Aucun manuel sérieux de psychométrie ne nie donc aujourd’hui cette réalité, même si la faiblesse de la corrélation et l’imprécision du trait mesuré ne disent pas grand chose sur le fonctionnement neurologique de la capacité cognitive générale.


En réalité, les manuels sérieux de psychométrie c'est une invention des mutants. La psychométrie ce serait "l'ensemble des tests voulant "mesurer" les différents aspects du psy". Des tests pour ci ou pour cela, des tests valables ou sans aucune validité, des théories opposées et des méthodes d'évaluation, il y en a autant que de chercheurs. Cet ensemble confus est ce que l'on pourrait appeler "la psychométrie". Evaluer est le mot à retenir, un terme que n'utilisent pas les eugénistes. Ils manquent autant de méthodologie que d'objectivité.

Il n'y a pas plus de manuel sérieux de psychométrie qu'il n'y de manuel sérieux de "raciologie" ou "psychothérapie".
J'aimerais à ce propos que les mutants me citent et me donnent la référence d'un seul "manuel sérieux de psychométrie " (je n'ai jamais entendu parler de ça) et notamment qui donnerait du crédit aux études citées par les mutants : dont une "méta-analyse basée sur 32 études" (ni référence ni protocole, ni quoi que ce soit sur leur texte), qui établirait une relation entre taille du cerveau et intelligence, une valeur sur individu et non entre espèces !??
Est-ce une méta-analyse de Rushton ?

La référence des mutants au point 1, Rushton, parlons de leur REFERENCE. Rushton est mondialement connu pour son adhésion au racisme eugéniste le plus clair et net. Rushton est un canadien présentant les plus typiques travers racistes d'une population blanche, foncièrement suprémaciste. Son travail ne vise qu'à tenter de démontrer la supériorité de la "race" blanche sur la "race" noire.

Un petit extrait d'interview de Rushton, parue dans Canadian Magazine :
<< Selon mon expérience, un bon Chinois, c'est comme un bon Indien : il n'y en a pas. Mais, pour l'instant, ils contribuent à régler le problème du manque de servantes en Colombie-Britannique. .. sans eux, l'entretien ménager serait impossible. >>

Encore au sujet de la référence et source des eugénistes mutants, Rushton:
<< En 1989, la communauté scientifique s'est soulevée contre les propos du professeur Phillippe Rushton qui lors d'une conférence de l'Association américaine pour l'avancement des sciences, à San Francisco, avait prétendu avoir découvert une preuve génétique démontrant que les Noirs sont moins respectueux des lois que les blancs et il avait déclaré que la génétique expliquait la variation des taux de criminalité entre les blancs et les noirs. >>

C'est ce genre de propos qui ont rendu mondialement célèbre le triste Rushton. Puis la parution quelques années plus tard de son livre, tellement absurde et orienté racisme, qu'il n'a de crédibilité et n'est utilisé comme référence que pour appuyer des idéologies racistes.

Si vous consultez Rushton sur internet, vous tomberez sur une multitude de sites prônant la suprématie de la race blanche.
Rushton est leur référence "scientifique" préférée, mais pas exclusive.
Les eugénistes mutants n'ont pour références "scientifiques" que des personnalités mondialement connues adhérant aux thèses racistes et eugénistes, à la crédibilité = 0.
Exception Hamilton, dont la contribution aux théories de l'évolution sont nombreuses ce qui lui donne un peu de crédit de nos jours, mais ses théories sont aussi très controversées, ou clairement réfutées de nos jours.

(Ne te sens pas visé Libresansdieu, je sais que tu es canadien: c'est purement fortuit si leur source est un tristement célèbre raciologue canadien.)

Il y a beaucoup d'autres incohérences et stupidités à soulever dans leur courte "contre-falsification", et dans toutes leurs autres pages, tellement que je m'arrête là pour aujourd'hui.
Je vous laisse continuer, et au plaisir de voir ces pages publiées sur internet.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 07 Mar 2005, 23:40 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 01 Mar 2005, 18:57
Messages: 140
Localisation: Montréal
Je me vois plus comme Québécois :wink:

Au fond, ce que font les mutants, c'est de la phrénologie!!!

Manuel sérieux??? Le truc c'est justement ça. Dire "aucun manuel sérieux ne serait pas d'accord avec moi. Votre manuel n'est pas d'accord avec moi? Alors il n'est pas sérieux."


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Mar 2005, 08:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 14:00
Messages: 1658
Localisation: Terre( troisième planète du système Sol)
Correlation "taille" du cerveau et intelligence à l'intérieur d'une espèce.

Avec des arguments comme celà,on peut facilement prouver qu'un saint bernard est 25x plus intelligent qu'un jack russel!!


Point 2

Sexuallité et aggressivité font partie des fonctions cognitives?
C'est surement pour celà que leurs réponses à nos critiques prennent toujours l'aspect d'une bordée d'injure!C'est leur manière de réfléchir!

Exercice plus qu'intéressant.merci Gino pour l'idée!
Pas trop le temps d'approfondir pour le moment mais je m'y attelerai.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Mar 2005, 10:47 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Salut,

Bon, j'ai pas accès à grand chose pour le moment mais je me suis divertie en regardant comment jeter cette "noble cause" plus bas que Terre.

Un certain JP Rushton y est enscensé, comme le fait remarquer Singh, je voudrais en rajouter une couche.
On retrouve entre autre sa trace sur un site dont le nom laisse rêveur... eugenic.net où il est question d'eugénisme humanitaire. La bibliographie complète de ce monsieur est sur sa homepage ainsi que sont email, au besoin. On remarquera avec quelle élégance, toute la page est vérouillée.
Il occupe un poste dans le département de psychologie à l'Université of Western Ontario. Son job consiste à faire le lien entre la théorie et les mesures observées entre différents individus. Très scientifique.

Image
L'habit ne fait pas le moine. On ne va pas attaquer le personnage pour ça.
(si vous avez photoshop, essayez de lui faire des petites moustaches)

C'était la mise en condition. Ca se gâte maintenant.
L'article synthétique fondamental qu'elles nous propose (le Rushton, J.P., Ankney C.D. 1996) a été publié dans le Psychonomic bulletin & review, un des six journaux publiés par la Psychonomic Society. Je me demande si les majuscules se justifient. Enfin bref, en recherchant un peu on trouve que cette société fait la promotion d'articles "scientifiques" en psychologie :wink: et autres disciplines apparentées. Elle cite texto que ses membres sont qualifiés pour conduire et superviser des recherches scientifiques, blablahblah minimum de qualification sont des PhD, patatipatata... tout ça pour faire croire à une respectabilité de ces journaux. Ca marche, puisque les mutantes les prennent pour des articles de scientifiques de qualité. Elles ne feraient pas la différence entre un rouleau de papierQ et un article peer-reviewed.

Aucun de ces six journaux n'est peer reviewed.
Ces articles ne valent rien, scientifiquement.

Ca pourrait valoir autant que la gazette de l'amicale des joueurs de boules de St Raphael dissertant sur la recette du coca-cola, rien de plus.

C'est presque incroyable, à peine on fouille superficiellement, l'édifice montre des signes d'insalubrité flagrante.

Continuons l'investigation...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Mar 2005, 16:31 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Bravo à tous, et merci en particulier à Bibi youyoul pour son "investigation", ce sera repris sur les nlles pages.
Super chouette.On va bientôt passer à un autre chef-d'oeuvre des mutants, une autre page.

Après en avoir terminé avec celle-ci. a +
(la contribution de tous est la bienvenue, c'est pour une bonne cause)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Mar 2005, 16:49 
Photosynthétique
Photosynthétique

Inscription: 26 Jan 2005, 15:31
Messages: 128
Je veux juste rappeler quelques points:
- une correlation ne montre pas de relation de cause à effet.
Pour illustrer ceci, un prof de stat nous donnais l'exemple de la forte correlation entre la baisse du taux de natalité en Alsace dans les années 70 et la baisse du nombre de couple de cigognes dans le même temps. Doit-on en déduire que ce sont bien les cigognes qui amènent les bébés? :wink:
- une correlation entre 0,1 et 0,2, c'est vraiment très très faible. Peut-on en déduire quelque chose de sérieux?
Ne peut-on pas penser que dans quelques cas extrèmes, un cerveau plus petit entraîne une diminution de ses capacités? Et que si l'on enlève ceux-ci, plus aucune corrélation ne pourrait être mise en évidence?
- le poids et la taille du cerveau n'est pas simplement lié à des facteurs héréditaires.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 08 Mar 2005, 17:32 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Salut à tous,
aux points soulevés sur cette soi-disant "corrélation précise entre ratio poids cerveau/intelligence à l'intérieur d'une espèce ", et non causalité, tout semble dit, et en effet, Renard le précise : des cas extrêmes peuvent être expliqués par une quelconque pathologie ou anomalie, par ex., ou par une malnutrition, et de plus, des chiffres sur des études de tranches de population ne peuvent être strictement symétriques/identiques, ce serait une première mondiale.
Dans tous les cas, leur "démonstration" (car avec les mutantes, chaque texte est censé appuyer leurs thèses eugénistes) ne tient pas debout, et les "méta-analyses" en question, soi-disant scientifiques, ne le sont pas: ce sont des conneries.
Quand bien même une corrélation aurait été trouvée - et non pas causalité - (sur une moyenne des moyennes ? pondérée ?? tenant compte de quels critères ?), et ils avancent une causalité gratuite : taille => QI. Et puis elle serait contradictoire avec d'autres des "thèses" exprimées par les mutantes sur d'autres pages de leur site.
Une contradictoire et obsessionnelle stupidité, une de plus... on ne peut mieux faire que les mutantes :

1. Si la masse du cerveau était corrélée comme elles le prétendent à l'intelligence (mesurée bien entendu par le test QI dont les mutantes sont des inconditionnelles - déjà là c'est un a priori plus que discutable)
2. Si l'origine ethnique était corrélée à l'intelligence, héréditaire, comme les mutantes l'affirment ailleurs dans leur site (les populations d'Afrique noire sont pour les mutantes les plus bêtes du monde... )

=> Et bien cela devrait être retrouvé dans le volume du cerveau des noirs africains, qui devrait être par conséquent plus faible que celui des autres populations, dixit leurs thèses...
Or ce que l'on constate chez les populations subsahariennes est qu'elles ont la plus grande diversité morphologique connue chez l'humain, allant des plus petits, les pygmées, aux plus longilignes populations d'individus ; des plus frêles aux plus costauds individus de la population humaine. Avec le volume crânien qui va avec...
Bref, tout individu est utilisable, soit les 6 milliards d'individus, pour réfuter les thèses de ces putains de racistes à la gomme.
Ces chantres du tout génétique et de l'intelligence héréditaire à 80 %, mesurable et quantifiable à des niveaux de 0,4 %, sont de parfaits imbéciles.

=> Combien d'exceptions souffre leur règle "quantifiable" sur le ratio ?? Des millions d'exceptions.
=> Combien d'exceptions souffrent à la règle de la "surface au carré et volume au cube" ? Aucune : tous les objets la confirment.

Doublés qu'ils sont de parfaits illettrés dans leur dogme favori : une simple petite explication neurologique suffirait à balayer les principales thèses de ces défenseurs de "l'intelligence en plus grande proportion héritée" : on sait depuis déjà plusieurs décennies que "le cognitif" se forme et se perfectionne grâce à des axones qui se ramifient et entrent en contact avec les dendrites d'autres neurones. Ces contacts forment les synapses.
Ces synapses peuvent changer de forme lorsqu'elles sont actives, se diviser en 2 pour mettre des jeux de connections renforcées. Etc.
Les pianistes font cela en renforçant par l'étude du piano leur réseau de connections d'aptitudes "musicales" ; on fait pareil avec les zones consacrées du langage écrit rien qu'en écrivant dans ce forum, en étudiant, etc. etc.

Il est reconnu depuis belle lurette que, autant la mémoire que les autres aspects du cognitif - dont l'intelligence n'est une résultante subjective -, font partie du très clairement "acquis", avec une moindre part d'héréditaire. Et dont il est pour l'instant bien difficile de donner des chiffres plus précis.

L'exemple des quelques enfants-loups sans aucun contact avec l'éducation humaine démontre bien que leur retard intellectuel est dû non pas à des facteurs héréditaires mais (non) acquis.

En lisant leur site, on s'aperçoit qu'un des dogmes sine qua non et récurrent de leur idéologie est de donner telle importance à la part d'héréditaire (concernant l'intelligence) et telle à l'acquis : selon les eugénistes, 80 % d'héréditaire pour 20 % d'acquis...

Or c'est absurde de tenter de quantifier ainsi: pour le cerveau comme pour la musculature humaine, et comme pour bien d'autres paramètres "histologiques", l'acquis est bien entendu primordial dans la mesure où sans l'acquis les tissus en question seraient tout simplement insuffisamment développés.
Notre musculature est "faible" à la naissance, disons "minimaliste", et c'est l'effort quotidien qui lui donnera un certain tonus minimum.
Au-delà de la "normalité" musculaire de maintien du corps, et grâce à l'entraînement, on DEVIENT musclé ou très musclé. Les tissus du cerveau fonctionnent plus ou moins de la même manière, en créant et en renforçant des connexions, et c'est tout aussi valable pour les "souvenirs" mémorisés, les aptitudes acquises par notre cerveau, après - bien entendu -, les aptitudes héritées qui font notre espèce. Tout le monde a déjà observé ce qu'est devenue la musculature d'un mollet après 2 mois de plâtre...
Loin de moi l'idée de vouloir présenter le bébé humain comme une créature sans préadaptations ni facilités mentales héréditaires...

Complément d'argument contre cette stupidité eugéniste de << l'intelligence quasi uniquement héréditaire>> : la mémoire qui fait elle aussi partie du cognitif, les défenseurs du test QI ne peuvent le nier.
Or les thèses des eugénistes ne rentrent jamais dans le détail chimique ou biologique de ce qui est connu en neurologie :
- ils se limitent à se référer aux résultats d'études des plus "discutables" ou carrément partisanes à leur thèse; mais dont ils ne donnent aucune explication biologique.
- se limitent donc à des "résultats" chiffrés, sous apparence scientiste, interprétée à leur sauce sans aucun sens critique, sans aucune argumentation autre que d'insultantes et vaseuses affirmations péremptoires : c'est du pur scientisme revisité et sans aucune méthode ;
- se limitent en fait à citer des termes, termes valables qu'ils ne maîtrisent pas, et ne servant qu'à suggérer qu'ils en sauraient plus qu'ils n'écrivent...
- se limitent à citer Dawkins, Popper, Darwin + quelques eugénistes notoires contemporains...
- Et comble du ridicule, au point 3, ces pingouins eugénistes "argumentent" leur "contre-falsification" (mdr) d'un article (non proposé sur la page) critiquant deux livres... Par une liste de revues* de neurobiologie, et 3 phrases extraites de l'article.

(*) Des revues que ces mutantes citent mais qu'elles n'ont jamais feuilletées de toute leur putain de misérable vie de malheureuses et haineuses racistes. :icon_29: Ces mutants appellent ça le "bureau des contre-falsifications".

Les mutantes eugénistes sont du 100 % pur bluff. Une des manifestations physiologiques du cognitif dans l'apprentissage s'explique par ceci: le glutamane libéré dans la synapse par un neurone activateur, capté par au moins 2 types de récepteurs connus du neurone postsynaptque, AMPA et NMDA. Sous l'effet de la glutamate, le récep. AMPA ouvre un canal laissant passer les ions sodium présents dans la fente synaptique. Ces ions provoquent une dépolarisation électrique du neurone qui ouvre un autre canal commandé par le NMDA, et ce sera cette fois-ci des ions calcium qui pénètrent le neurone. Et de là partira un signal chimique et électrique vers les autres neurones, et ainsi de suite...

Ce qui précède est une partie de l'observation physiologique de l'acquis (ou environnemental) dans l'apprentissageet fixation dans la mémoire chez le rat ADULTE, démontré par Laroche, du CNRS.
Cette explication fait partie de l'acquis, et c'est par cette chimie que certains acquis se fixent durablement dans notre mémoire, durant plusieurs mois.

Jamais au grand jamais on ne lira la moindre tentative d'explication partielle du moindre processus biologique ou génétique du cerveau dans le site des mutantes... Et pourquoi cela, par manque d'espace html dans leur site ? Tu parles… Tout simplement parce que leurs sources sont des magazines anglosaxons à deux dollars, de psychogogologie appliquée mal vulgarisée.

Question aux mutantes eugénistes néo-racistes : comment appelle-t-on communément le processus que l'on a surligné en bleu ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 15:41 
Glorbs
Glorbs
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 02 Fév 2005, 09:02
Messages: 780
:D

Je suis allé fuilleter le sitr anglophone donné par Baba yaga, http://www.eugenics.net

et bééé, puréééé ! bravo Baba yaga, on l'avait annoncé dans nos commentaires mais sans faire de recherches, et toi tu es tombée pile dessus. c'est justement la principale source d'où les mutantes eugénistes francophones pompent leurs textes. parcourez notamment cette page-ci : http://www.eugenics.net/papers/jprnr.html

dans cette page est écrite l'intégralité des arguments psychométriciens débiles du site lesmutants.net , on y retrouve les chiffres donnés par Rushton, on y retrouve tout en fait. y compris les insultes et diffamations (en anglais)contre Stephen J Gould, qui s'était à l'époque opposé vivement aux thèses racistes et non scientifiques de ces eugénistes.

cette opposition à Gould elle est aussi traduite au français sur la page des mutants, qui se gardent bien de citer la source de chacune de leurs pages, elles préfèrent s'en "glorifier" et donner des bouquins comme références. les marres ! :D le ridicule ne tue pas.

Je mets tous les liens ci-dessous afin que chacun puisse vérifier.
Bravo vraiment Baba, excellent travail. on l'avait annoncé après avoir lu leurs ridicules réponses et leurs confusions dans le site des brights de France : ces mutantes sont de simples adhérentes à ces thèses racistes, sans connaissance d'aucune sorte, et tout leur site n'est que traductions de textes anglophones. tu las confirmé aujourd'hui.

http://lesmutants.site.voila.fr/BCF240502.htm
http://lesmutants.site.voila.fr/BCF310502.htm

Dans ces deux pages, en réponse à des articles de presse française parlant de Gould, les mutantes se servent de phrases et arguments texto traduits en français, tirés du site http://www.eugenics.net
Il faut le lire pour le croire.

autre détail, pour webmonfrere : Tu dis plus haut que
Citation:
Ces chantres du tout génétique et de l'intelligence héréditaire à 80 %, mesurable et quantifiable à des niveaux de 0,4 %, sont de parfaits imbéciles.


Mais non ! t'es encore en dessous de la réalité, ces chantres de l'imbécilité comme tu dis ne font que répéter dans toutes leurs pages un dogme eugéniste qu'ils ont religieusement pompé du site http://www.eugenics.net, et qui en fait déclame ceci :

<< ...concluent à une importance prépondérante des gènes, et non de l’environnement (héritabilité variant en moyenne de 40-50 % à 5 ans jusqu’à plus de 80 % à l’âge adulte). >>

Tu as bien lu, t'as pas la berlue : les mutantes affirment sans hésiter que l'héritabilité de l'intelligence augmente avec l'âge, c'est-à-dire que de 50/50 à l'enfance, on arriverait à 80 % de prépondérance du génétique à l'âge adulte par rapport aux facteurs écologiques, ou environnementaux.

vaut mieux en rire qu'être mort de rire : Les mutantes sont des bouffonnes, on leur a fait bien grand honneur avec ces pages.
Ciao à tous et encore bravo.
c'était vite expédié et très complémentaire, avec chacun son petit apport.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 19:54 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Salut,

Moi je dis chapeau, démolition en régle de leur site de merde ! Putain quelle volée de bois vert pour ces taré(e)s ! Reste plus qu'à diffuser un peu sur le net !

Mais pour avoir recherché un peu sur google en tapant quelques mots clès comme "cerveau et sexe", c'est pas croyable le nombre de sites à la con pseudo scientifiques qui déblatèrent les mêmes conneries dont le seul soubassement est sexiste ou raciste. La diffusion des idioties est exponentielle, en vérité je vous le dis ben y a du taff !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: L'avis des idiots
MessagePosté: 09 Mar 2005, 20:13 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Libresansdieu a écrit:
Le point 2 c'est de la psycho cognitive rudimentaire... le problème c'est qu'ils poussent un fait à sa limite et l'utilisent pour prouver ce que eux veulent dire.


Que signifie "pousser un fait à sa limite" ? Rien. Un fait est un fait. Une fois établi, on l'interprète.

*

Libresansdieu a écrit:
Par exemple on sait que les hommes ont une meilleure faculté d'orientation en trois dimensions, et de représentation en 2D d'objets 3D. Les femmes sembleraient avoir une meilleure capacité de synthèse. Mais on ignore pourquoi exactement... c'est dans l'éducation? les hormones? la structure du cerveau? l'ADN? Ou a-t-on évolué ainsi à cause d'une division du travail sexiste?


Vu que le meilleur score moyen des hommes à la rotation spatiale et des femmes à la fluence verbale se retrouve dans tous les âges, toutes les classes, toutes les ethnies, etc., il y a de fortes probabilités que cela tienne à leurs cerveaux et à leurs gènes.

*

Libresansdieu a écrit:
Moi je dirais que c'est culturel en bonne partie, en renforcé par une éducation encore quelque peu sexiste. En fait, je ne serais pas étonné qu'on découvre que j'ai tort et que mon exemple est bidon (ma copine excèle en maths!) Car au fond y a pas de quoi fonder une théorie sur une preuve aussi faible!


Toi tu dis ce que tu veux, c'est le principe du café du commerce. (Apparemment, le déterminisme environnemental te paraît acceptable, le déterminisme biologique inacceptable. Curieuse façon de raisonner).

*

Libresansdieu a écrit:
Bref ces idiots (pas les premiers à affirmer ces conneries!) devraient lire "Representation and Reality" de Hilary Putnam, un des principaux ouvrages qui défait le mythe du "cerveau = ordinateur".


Putnam, n'est-ce pas l'abruti qui a noirci des pages entières sur les cerveaux dans une cuve ? (Genre de conneries improductives où excelle une certaine philo analytique américaine, cf. aussi l'autre brêle qui s'interroge sur ce que cela fait d'être une chauve-souris, Nagel je crois).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 20:34 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Singh a écrit:

A. Un cerveau d'homme pèse en moyenne 1 400 g., celui de la femme, 1 300, ce qui d'après leurs thèses donnerait une intelligence supérieure au genre masculin. (selon Broca, 1325 g. chez pour h, pour 1144 chez f)
B. Les eugénstes ne parlent pas dans cet article de proportion avec le poids corporel, et on se demande bien pourquoi. Proportionnellement au poids du corps, le cerveau féminin est plus lourd que celui de l'homme, ce qui donnerait entre 2 et 3 % de plus d'intelligence à la femme et contredirait le point A.
:arrow: . Aucune trace dans leur pseudo argumentaire sur ces points A et B, relatifs au sexe, alors que c'est pourtant le sujet de la critique de leur page. Ces deux points A et B suffisent à écarter toutes les soi-disant études citées par les eugénistes mutants.


a) La plupart des études corrigent en fonction du sexe (ainsi que d'autres critères formant des biais : nutrition, pathologies, etc.) ;
b) La taille du cerveau montre une corrélation positive faible quoique constante, comme indiquée, ce qui signifie qu'elle intervient peu dans le score au QI (on sait par exemple que les cerveaux masculins et féminins présentent des différences d'organisation plus importantes pour comprendre les différences cognitives entre les sexes).

Singh a écrit:
:arrow:
Citation:
Aucun manuel sérieux de psychométrie ne nie donc aujourd’hui cette réalité, même si la faiblesse de la corrélation et l’imprécision du trait mesuré ne disent pas grand chose sur le fonctionnement neurologique de la capacité cognitive générale.


En réalité, les manuels sérieux de psychométrie c'est une invention des mutants !
La psychométrie ce serait "l'ensemble des tests voulant "mesurer" les différents aspects du psy". Des tests pour ci ou pour cela, des tests valables ou sans aucune validité, des théories opposées et des méthodes d'évaluation, il y en a autant que de chercheurs. Cet ensemble confus est ce que l'on pourrait appeler "la psychométrie". Evaluer est le mot à retenir, un terme que n'utilisent pas les eugénistes. Ils manquent autant de méthodologie que d'objectivité.

Il n'y a pas plus de manuel sérieux de psychométrie qu'il n'y de manuel sérieux de "raciologie" ou "psychothérapie".
J'aimerais à ce propos que les mutants me citent et me donnent la référence d'un seul "manuel sérieux de psychométrie " (je n'ai jamais entendu parler de ça) et notamment qui donnerait du crédit aux études citées par les mutants : dont une "méta-analyse basée sur 32 études" (ni référence ni protocole, ni quoi que ce soit sur leur texte), qui établirait une relation entre taille du cerveau et intelligence, une valeur sur individu et non entre espèces !??


La psychométrie désigne l'ensemble des mesures utilisées en psychologie expérimentale et psychologie différentielle. Si tu cherches un manuel dans ces domaines, va sur Amazon.

A un certain degré de mauvaise foi, il est à peu près inutille de discuter. Il te suffit d'affirmer : rien de ce qui est psychologique n'est quantifiable ni mesurable. Et tu retournes cultiver ton jardin en te disant avec satisfaction que tous les hommes sont décidément égaux.

Singh a écrit:
:arrow: La référence des mutants au point 1, Rushton, parlons de leur REFERENCE. Rushton est mondialement connu pour son adhésion au racisme eugéniste le plus clair et net. Rushton est un canadien présentant les plus typiques travers racistes d'une population blanche, foncièrement raciste. Son travail ne vise qu'à tenter de démontrer la supériorité de la "race" blanche sur la "race" noire.

Un petit extrait d'interview de Rushton, parue dans Canadian Magazine :
<< Selon mon expérience, un bon Chinois, c'est comme un bon Indien : il n'y en a pas. Mais, pour l'instant, ils contribuent à régler le problème du manque de servantes en Colombie-Britannique. .. sans eux, l'entretien ménager serait impossible. >>

Encore au sujet de la référence et source des eugénistes mutants, Rushton:
<< En 1989, la communauté scientifique s'est soulevée contre les propos du professeur Phillippe Rushton qui lors d'une conférence de l'Association américaine pour l'avancement des sciences, à San Francisco, avait prétendu avoir découvert une preuve génétique démontrant que les Noirs sont moins respectueux des lois que les blancs et il avait déclaré que la génétique expliquait la variation des taux de criminalité entre les blancs et les noirs. >>

C'est ce genre de propos qui ont rendu mondialement célèbre le triste Rushton. Puis la parution quelques années plus tard de son livre, tellement absurde et orienté racisme, qu'il n'a de crédibilité et n'est utilisé comme référence que pour appuyer des idéologies racistes.

Si vous consultez Rushton sur internet, vous tomberez sur une multitude de sites prônant la suprématie de la race blanche.
Rushton est leur référence "scientifique" préférée, mais pas exclusive.
Les eugénistes mutants n'ont pour références "scientifiques" que des personnalités mondialement connues adhérant aux thèses racistes et eugénistes, à la crédibilité = 0.
Exception Hamilton, dont la contribution aux théories de l'évolution sont nombreuses ce qui lui donne un peu de crédit de nos jours, mais ses théories sont aussi très controversées, ou clairement réfutées de nos jours.


1. Rushton n'est pas le seul à avoir montré la corrélation entre QI et taille du cerveau (va sur PubMed, fais une recherche "brain size + IQ" et lis).

2. La question pertinente est :
a) Rushton publie-t-il des travaux dans des revues scientifiques peer-reviewed ?
b) Ces travaux sont-ils contestés après publication ?
La réponse à a) est oui; la réponse à b) est non (du moins, je n'ai pas lu de constestations scientifiques à base factuelle).
Donc, les idées de Rushton n'annulent pas ses contributions au sujet concerné (qui ne sont pas les études raciales). Ce n'est pas parce que Crick et Watson ont soutenu des idées clairement eugéniques que ce n'étaient pas de grands scientifiques. Désolé, la morale n'a rien à avoir avec la science.

3. C'est amusant comme les soi-disant "esprits libres" de ce lieu sont les véhicules de tous les préjugés ambiants.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 20:57 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Baba_yaga a écrit:
L'article synthétique fondamental qu'elles nous propose (le Rushton, J.P., Ankney C.D. 1996) a été publié dans le Psychonomic bulletin & review, un des six journaux publiés par la Psychonomic Society. Je me demande si les majuscules se justifient. Enfin bref, en recherchant un peu on trouve que cette société fait la promotion d'articles "scientifiques" en psychologie :wink: et autres disciplines apparentées. Elle cite texto que ses membres sont qualifiés pour conduire et superviser des recherches scientifiques, blablahblah minimum de qualification sont des PhD, patatipatata... tout ça pour faire croire à une respectabilité de ces journaux. Ca marche, puisque les mutantes les prennent pour des articles de scientifiques de qualité. Elles ne feraient pas la différence entre un rouleau de papierQ et un article peer-reviewed.

Aucun de ces six journaux n'est peer reviewed.
Ces articles ne valent rien, scientifiquement.
[...]

Continuons l'investigation...


Décidément, ce Ruhston vous fascine...

Si vous voulez "continuer votre investigation", je vous conseille comme à votre collègue de taper "brain size + IQ" dans la base de données internationales PubMed (qui ne rassemble, sauf erreur, que des articles "peer-reviewed").

Comme vous êtes honnête, vous viendrez ici publier les conclusions de votre investigation (on dit d'ailleurs enquête en bon français). Vous répondrez notamment à cette question précise : ce salaud de Rushton est-il le seul chercheur à prétendre que l'on peut trouver une corrélation positive entre la taille du cerveau (ou d'une partie du cerveau) et le QI ?

PS : il est à noter que l'étude Rushton et Ankey (1996) rapporte des corrélations moindres que celles que l'on trouve habituellement dans la littérature. Elle concerne il est vrai 45.000 enfants et 6.000 adultes, alors que bcp de travaux se font sur des échantillons bien plus faibles (notamment lorsque la mesure est opérée par imagerie à résonance magnétique ou tomographie computérisée).

Malgré vos cris de vierges effarouchées, personne ici ne procède comme le bon sens et l'honnêteté intellectuelle l'exigent : avancer des études valides qui montrent une corrélation nulle entre les deux variables dont nous parlons. Au lieu de cela, c'est procès d'intention et chasse aux sorcières. Minable.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 20:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Mon pauvre Charles Muller a force de servir d'éponge pour essuyer la merde eugéniste qui colle au cul du site des mutants, t'as muté en éponge, bah c'est donc bien normal.

Dis donc pauvre taré, c'est cela que tu appelles de la contre-argumentation ? Mais t'as pas honte grand débile génétiquement non modifié de venir étaler ces pitoyables réponses devant le travail fourni par WMF et les autres ?

Putain si on enlève les "citations" de tes posts, il ne reste que quelques phrases stupides sans aucun intérêt. T'es un plouc Charles Muller, un sacré plouc ! On le sait que tu sais jouer avec google, faudrait maintenant que tu apprennes à déchiffrer ce que tu lis. Mais vu la couche que tu te tapes je comprend mieux tes penchants vers la génétique mutante... Pas croyable un navet pareil.

Va vite te cacher au fond de ton trou à rat, comme le dit gino, les gens d'ici te font trop d'honneur...

T'es qu'un abruti de croyant en fait, doublé d'une saleté de raciste. Et c'est bien là la seule corrélation indiscutable qui apparaît à l'étude de tes posts et de tes tics.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 20:59 
Dressé
Dressé

Inscription: 25 Jan 2005, 11:51
Messages: 231
Localisation: Région parisienne
Charles Muller a écrit:
C'est amusant...


Rions ensemble alors. C'est ça leur riposte ?

Impressionnant :D .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 21:03 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Renard a écrit:
Je veux juste rappeler quelques points:
- une correlation ne montre pas de relation de cause à effet.


Tout à fait exact. Mais il ne faut pas oublier de préciser : si les corrélations ne sont pas toujours des causes, elles ont toujours des causes.

Renard a écrit:
- une correlation entre 0,1 et 0,2, c'est vraiment très très faible. Peut-on en déduire quelque chose de sérieux?


A nouveau exact, la corrélation est faible. Je pense pour ma part que l'on ne peut pas en déduire grand chose. Si ce n'est que l'assertion "il n'existe aucun rapport entre taille du cerveau et QI" est factuellement fausse. Donc, autant éviter de la répéter comme le font bon nomre d'auteurs et journalistes.


Renard a écrit:
Ne peut-on pas penser que dans quelques cas extrèmes, un cerveau plus petit entraîne une diminution de ses capacités? Et que si l'on enlève ceux-ci, plus aucune corrélation ne pourrait être mise en évidence?


Si. Raison pour laquelle les études écartent les sujets atteints de microcéphalie. (Sur les grands nombres, les microcéphales à petits QI modifient peu les moyennes).

_________________
Mutants über alles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 21:07 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
He ho grand connard,

évite nous les copies collés surtout si c'est pour dire "exact" et deux mots plus tard, nous asperger de ta merde mentale !

Fais un post compact, argumenté et détaillé au lieu de faire le pitre !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 21:21 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
C'est cela tes réfutations Gogol ? Hé ho, évite à l'avenir de nous expédier vers Pubmed pour étayer la validité d'un prof raciste, hein .... Car justement, les seules références du sujet précis que vous plaidez, ici et dans votre site, c-à-dire la hiérarchie intellectuelle entre "blancs-jaunes-noirs" sont celles de Rushton, que l'on retrouve sur Pubmed... Et cela ne peut que se retourner contre votre stupidité, et confirmer nos objections.

C'est pas très intelligent de procéder de cette manière. Voici un commentaire sur pubmed, en tapant "Brain size + IQ"

1: Curr Anthropol. 2001 Feb;42(1):69-95.
How "Caucasoids" got such big crania and why they shrank. From Morton to Rushton.

Lieberman L. Central Michigan University, USA.

In the 19th century measurements of cranial capacity by Morton and others supported a "Caucasoid>Mongoloid>Negroid" hierarchy of intelligence. This continued through most of the 20th century but was challenged by a nonhierarchical view originating with Boas. Beginning in the 1980s Rushton correlated cranial and IQ measurements and presented a hierarchy with "Mongoloids" at the top. Each of these periods relates to its social context: the 19th-century hierarchy paralleled the height of European world domination; the nonhierarchy of the 20th century reflected world wars, worldwide depression, and the breakup of empires; the "Mongoloid>Caucasoid>Negroid" hierarchy followed the economic success of several Asian nations. Morton's cranial ranking was the result of his sampling error and his acceptance of the hierarchical thinking of his time. But how is it possible for Rushton to support the M>C>N ordering while using the data of several anthropologists who have rejected racial hierarchies on empirical grounds? The answer to this question involves a critique of Rushton's use of the race concept, his aggregation of diverse populations into three traditional races, his claim to explain differences in "cultural achievements" on the basis of variation in brain size, and a number of other problems. The study concludes by nothing that the major consequence of these hierarchies is the apparent justification for the exploitation of those at the bottom. >>


Evite-nous ça à l'avenir, grand dadais !! T'es aussi prévisible qu'un hanneton. Ce n'est pas parce qu'un article ou auteur est référencé ou cité sur pubmed qu'il a une valeur indiscutable à nos yeux ! Tous les scientifiques contre vos âneries sont eux aussi référencés sur pubmed, abruti. Te faut-il le lire ici pour comprendre ta stupidité ??

Charles Muller a écrit:
(on sait par exemple que les cerveaux masculins et féminins présentent des différences d'organisation plus importantes pour comprendre les différences cognitives entre les sexes).

Ni de sexuation prénatale ni post-natale du cerveau humain n'a été démontrée clairement. Encore moins clairement, dans quel sens vont les différences d'organisation, puisque l'acquis par le cerveau modifie sa structure. Les simples différentes pression sociales et éducatives exercées sur les femmes, peuvent expliquer des différences.

Dis donc, pour un chantre des hiérarchies racistes selon les aptitudes intellectuelles, t'as pas bien malin.
Et arrête de POMPER les argumentations de ton propre site, abruti ! Au mot près... Putain d'incapable.

Citation:
a) La plupart des études corrigent en fonction du sexe (ainsi que d'autres critères formant des biais : nutrition, pathologies, etc.) ;
b) La taille du cerveau montre une corrélation positive faible quoique constante, comme indiquée, ce qui signifie qu'elle intervient peu dans le score au QI (on sait par exemple que les cerveaux masculins et féminins présentent des différences d'organisation plus importantes pour comprendre les différences cognitives entre les sexes).

Tu te fous de nos là aussi ou quoi ? La plupart des études(Lesquelles ?) corrigent (QUOI ?)en fonction du sexe ? Ainsi que la plupart des critères ? nutrition, etc. ??????
La plupart, cela signifie combien de critères à corriger ?

=> Des éléments ! On veut des éléments, pas des références à des Rushton et Morton.

Citation:
b) La taille du cerveau montre une corrélation positive faible quoique constante, comme indiquée, ce qui signifie qu'elle intervient peu dans le score au QI.

Votre idéologie est avant tout d'établir une hiérarchie héréditaire et raciste des capacités intellectuelles entre les "races" ; une hiérarchie qui serait quantifiée et démontrée, entre autres, par le poids moyen du cerveau.
La hiérarchie que propose Rushton est établie selon ses conceptions antédiluviennes et ses préjugés sur les 3 "races" qui feraient l'humanité. Divisons qu'il a un peu adaptées à la sauce américaine, c'est à dire que les divisons selon ta révérence Rushton reflètent typiquement la mentalité raciste étasunienne où les "latinos" sont une "race" :lol:, les "blancs" une autre, les "juifs" une troisième... :lol: et les "noirs", les "jaunes", les deux autres :
Citation:
This result has been corroborated many times since 1980, and by every available technique. And these findings are in line with the (by now) accepted IQ results: the average IQ scores for ``African,'' ``Latino,'' ``White,'' ``Asian,'' and ``Jewish'' Americans are 85, 89, 103, 106, and 115, respectively. Of course, whether these differences are the result of genetic or environmental influences, and whether (or to what extent) they are remediable by purposeful action -- these remain matters of dispute.

Par quels éléments BIOLOGIQUES peux-tu étayer les divisions de ton idole Rushton ?
Et étaye, quels différents groupes ethniques ont été utilisés par Rushton, pour établir la race "noire" ?
A-t-il pensé à mettre les bantous, les nilotiques, les massaïs, les afro-américains dans leur proportionnalité
Son étude de "crânes" (au fait, de crânes ou de cerveaux ?) a-t-elle tenu compte des disparités géographiques et biologiques de cet ensemble de peuplades appelés les "noirs" ? Les "jaunes" ?

Es-tu au parfum du protocole de ces "méta-analyses" psychométriciennes de Rushton que tu cites dans toutes les pages de ton site ?
Oui ? Peux-tu alors nous donner des détails clairs et précis, avec tes propres mots, sur la manière dont Rushton à établi des critères harmonieux et représentatifs pour ses méta-analyses statistiques des populations divisées en 5 "races" ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 21:32 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Pour un webmaster, je te trouve singulièrement injurieux. Je diagnostique un complexe d'infériorité (et une intelligence très moyenne).

webmaster a écrit:
Dans tous les cas, leur "démonstration" (car avec les mutantes, chaque texte est censé appuyer leurs thèses eugénistes) ne tient pas debout, et les "méta-analyses" en question, soi-disant scientifiques, ne le sont pas: ce sont des conneries.


Merci d'expliquer en quoi ce sont des conneries au lieu de répéter ce que tout le monde dit sans le moindre iota de base factuelle.

webmaster a écrit:
1. Si la masse du cerveau était corrélée comme elles le prétendent à l'intelligence (mesurée bien entendu par le test QI dont les mutantes sont des inconditionnelles - déjà là c'est un a priori plus que discutable)
2. Si l'origine ethnique était corrélée à l'intelligence, héréditaire, comme les mutantes l'affirment ailleurs dans leur site (les populations d'Afrique noire sont pour les mutantes les plus bêtes du monde... )


Je ne me souviens pas que nous ayons soutenu le point 2. Mais comme cela m'intéresse, j'irai fouiller.

webmaster a écrit:
Or ce que l'on constate chez les populations subsahariennes est qu'elles ont la plus grande diversité morphologique connue chez l'humain, allant des plus petits, les pygmées, aux plus longilignes populations d'individus ; des plus frêles aux plus costauds individus de la population humaine. Avec le volume crânien qui va avec...


Tous les raisonnements cités portent sur des moyennes et ne sont évidemment pas réfutables par un cas particulier (mais rassure-toi, le temps viendra où nous pourrons individualiser ce genre d'analyses). Je puis dire que les rottweiler sont en moyenne des chiens plus agressifs que les chihuaha, même si tu me montres un rottweiler très doux et un chihuaha féroce.

webmaster a écrit:
Doublés qu'ils sont de parfaits illettrés dans leur dogme favori : une simple petite explication neurologique suffirait à balayer les principales thèses de ces défenseurs de "l'intelligence en plus grande proportion héritée" : on sait depuis déjà plusieurs décennies que "le cognitif" se forme et se perfectionne grâce à des axones qui se ramifient et entrent en contact avec les dendrites d'autres neurones. Ces contacts forment les synapses.
Ces synapses peuvent changer de forme lorsqu'elles sont actives, se diviser en 2 pour mettre des jeux de connections renforcées. Etc.
Les pianistes font cela en renforçant par l'étude du piano leur réseau de connections d'aptitudes "musicales" ; on fait pareil avec les zones consacrées du langage écrit rien qu'en écrivant dans ce forum, en étudiant, etc. etc.


Certes, mais que se passe-t-il si des différences génétiques influent sur le nombre de neurones, axones, dendrites et synapses, la vitesse de leur formation et de leur connexion, la proportion des neurotransmetteurs émis et capturés, etc. ? Les différences d'intelligence sont précisément des différences dans le fonctionnement cérébral normal que tu décris.

Avec ta logique, il suffirait que chaque enfant suive un cursus intensif de musique pour devenir un Mozart ou de mathématiques pour devenir un Einstein (ou de football pour devenir un Zidane, etc.). Débile.

webmaster a écrit:
Il est reconnu depuis belle lurette que, autant la mémoire que les autres aspects du cognitif - dont l'intelligence n'est une résultante subjective -, font partie du très clairement "acquis", avec une petite part d'héréditaire. Et dont il est pour l'instant bien difficile de donner des chiffres plus précis.


C'est tellement reconnu que n'importe quel manuel de génétique du comportement ou de psychobiologie affirme le contraire. Personne aujourd'hui n'estime sérieusement que l'héritabilité de l'intelligence est inférieure à 0,5 chez l'enfant, 0,7-0,8 chez l'adulte. Cite-moi donc tes sources, grand savant.

webmaster a écrit:
pour le cerveau, comme pour la musculature humaine, et comme pour bien d'autres paramètres "histologiques", l'acquis est bien entendu prépondérant, dans la mesure où sans l'acquis les tissus en question seraient tout simplement insuffisamment développés.
[...]Loin de moi l'idée de vouloir présenter le bébé humain comme une créature sans préadaptations ni facilités mentales héréditaires...


Ah bon ? On avait cette impression, pourtant. Si tes propos étaint exacts, les enfants adoptés devraient avoir le même QI que leur parents adoptifs. Ce n'est pas le cas. Pourquoi donc ?

webmaster a écrit:
Complément d'argument contre cette stupidité eugéniste de << l'intelligence quasi uniquement héréditaire>> : la mémoire qui fait elle aussi partie du cognitif, les défenseurs du test QI ne peuvent le nier.


C'est un des facteurs, mais pas le plus corrélé au facteur g. Les tests de QI type Weschler ou Raven la font peu ou pas intervenir.


webmaster a écrit:
Les mutantes eugénistes sont vraiment du 100 % pur bluff. Une des manifestations physiologiques du cognitif dans l'apprentissage s'explique par ceci: le glutamane libéré dans la synapse par un neurone activateur, capté par au moins 2 types de récepteurs connus du neurone postsynaptque, AMPA et NMDA. Sous l'effet de la glutamate, le récep. AMPA ouvre un canal laissant passer les ions sodium présents dans la fente synaptique. Ces ions provoquent une dépolarisation électrique du neurone qui ouvre un autre canal commandé par le NMDA, et ce sera cette fois-ci des ions calcium qui pénètrent le neurone. Et de là partira un signal chimique et électrique vers les autres neurones, et ainsi de suite...

Question aux mutantes eugénistes néo-racistes : comment appelle-t-on communément le processus que l'on a surligné en bleu ?


Cela ressemble à une description simplifiée de la loi de Hebb (potentialisation à long terme) que l'on appelle communément la mémorisation.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 21:37 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Orang_outan a écrit:
autre détail, pour webmonfrere : Tu dis plus haut que
Citation:
Ces chantres du tout génétique et de l'intelligence héréditaire à 80 %, mesurable et quantifiable à des niveaux de 0,4 %, sont de parfaits imbéciles.

Mais non ! t'es encore en dessous de la réalité, ces chantres de l'imbécilité comme tu dis ne font que répéter dans toutes leurs pages un dogme eugéniste qu'ils ont religieusement pompé du site http://www.eugenics.net, et qui en fait déclame ceci :

<< ...concluent à une importance prépondérante des gènes, et non de l’environnement (héritabilité variant en moyenne de 40-50 % à 5 ans jusqu’à plus de 80 % à l’âge adulte). >>

Tu as bien lu, t'as pas la berlue : les mutantes affirment sans hésiter que l'héritabilité des gènes augmente avec l'âge, c'est-à-dire que de 50/50 à l'enfance, on arriverait à 80 % de prépondérance du génétique à l'âge adulte par rapport aux facteurs écologiques, ou environnementaux.

vaut mieux en rire qu'être mort de rire


Je ne suis pas sûr d'être très heureux que tu ne sois pas mort (de rire). Si tu savais ce que signifie le mot "héritabilité", tu ne serais pas très étonné que celle-ci varie. Mais comme tu l'ignores, tu t'esclaffes comme un gros con.

_________________
Mutants über alles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 21:41 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Ce que je ne peux pas admettre de la part d'un apprenti en psychométrie raciste, branché eugénisme, est qu'il déforme mes propos ou ceux des autres, ni ne prête des propos à autrui qu'ils n'ont pas écrits.

Citation:
Personne aujourd'hui n'estime sérieusement que l'héritabilité de l'intelligence est inférieure à 0,5 chez l'enfant, 0,7-0,8 chez l'adulte. Cite-moi donc tes sources, grand savant.

T'as des hallus Mignotonne d'âneries ? L'héritabilité est le résultat d'un calcul de variance pour une population dans un certain contexte à un certain moment. Exprimer ainsi des chiffres ne signifie rien.
J'avais écrit exactement ceci : "Il est reconnu depuis belle lurette que, autant la mémoire que les autres aspects du cognitif - dont l'intelligence n'est qu'une résultante subjective -, font partie du très clairement "acquis", avec une moindre part d'héréditaire.
Et dont il est pour l'instant bien difficile de donner des chiffres plus précis.


Et j'ai ajouté un exemple signifiant pour démontrer que, sans éducation aucune, un enfant ne peut dépasser un certain seuil. Il "reste" intellectuellement déficient, comme les quelques rares exemples d'enfants sauvages l'ont démontré, ou d'enfants ayant vécu enfermés toute leur enfance... Leur "intellect héréditaire" n'ayant jamais pu compenser leur déficit environnemental et éducatif.
Je n'ai proposé aucun chiffre dans mes posts, je ne suis pas aussi stupide que toi.

Et à propos de Mozart, pauvre lamentable ramassis de transferts jésuitiques, peux-tu savoir ce que serait devenu Mozart sans un père musicien qui lui enseigna la musique ?
Il serait peut-être devenu le mignon Amadeus, aux facultés indéniables pour la musique et les maths, mais qui ne sut jamais jouer du piano. C'est avec des "si" et un Mozart que tu veux démontrer tes âneries chiffrées ?

C'est quoi ces exemples que tu donnes ? Qu'as-tu compris de nos propos, que l'on croit à la génération spontanée de la matière grise ? T'es encore plus une loque que je ne pensais mon pauvre vieux.

nota bene : je vais bouffer moi, continue à écrire et ne déforme plus une seule fois les propos d'autrui. Tu n'es pas autorisé à le faire. Pas une racaille raciste comme toi.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 21:51 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Ce soir Guignol nous fait le grand numéro !

Pauvre taré, la cause que je défend, mais de quoi tu parles, tu te lis un peu, tu ne réponds à rien ici, tu n'écris que QI, QI ,QI ! Tu ne réponds à rien, t'es juste bon à être insulté comme une merde ici.

Je portais une libre appréciation sur ton travail de nazillon. Tu veux que je réfute quoi de tes thèses de merde pauvre con ? Tes problèmes d'ordures cérébrale, je ne suis pas payé pour les ramasser.

Tu réponds point par point tu dis ? Mais tu te fous de qui pauvre attardé ?

Le seul truc qui éclabousse pour le moment, c'est toi quand les autres te marchent dedans. Pitoyable Yorkshire qui se prend pour un Pitbull !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 22:01 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
webmaster a écrit:
Votre idéologie est avant tout d'établir une hiérarchie héréditaire et raciste des capacités intellectuelles entre les "races" ; une hiérarchie qui serait quantifiée et démontrée, entre autres, par le poids moyen du cerveau.


Non, on ne s'intéresse pas aux races, on s'intéresse aux individus. Qu'un con soit noir, blanc ou jaune, il sera toujours un con. Même si tu es un magnifique aryen, tu es indiscutablement un con : donc je ne te défendrai pas ta pauvre gueule.

C'est toi qui depuis le début est obsédé par Rushton, et non moi. Mais jje vais lire attentivement ses travaux sur les races afin d'avoir un avis pertinent (car contrairement à certains, je juge un auteur en le lisant et non en lisant que ce qu'autres en disent - cela me semble une base de la libre-pensée, d'ailleurs).

*

Rien à voir, mais quand je te lis, j'ai l'impression de te voir postillonner. Calme-toi un peu, reprends ton souffle, évite de mettre le mot "raciste" toutes les deux lignes. Et surtout, essaie de réfléchir avant d'écrire plutôt qu'après.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 22:09 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Pour MutaCon,

C'est quoi le Quotient Intellectuel ? Tu peux expliquer un peu ce que c'est et ce que cela est sensé mesurer ?

Ensuite tu vas tranquillement essayer de m'expliquer en quoi la baleine avec son cerveau de 10 litres est moins bête que toi ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 22:09 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
webmaster a écrit:
Ce que je ne peux pas admettre de la part d'un étudiant en psychologie raciste, branché exclusivement psychométrie, est qu'il déforme mes propos comme une racaille...

Citation:
Personne aujourd'hui n'estime sérieusement que l'héritabilité de l'intelligence est inférieure à 0,5 chez l'enfant, 0,7-0,8 chez l'adulte. Cite-moi donc tes sources, grand savant.


C'est quoi ces chiffres sans préciser quoi que ce soit ? T'as des hallus Mignotonne d'âneries ?


Je précisai : va donc lire un manuel de génétique du comportement. Je renouvelle mon conseil (je ne vais pas passer ma soirée à te donner des références scientifiques que tu as la flemme de rassembler).

webmaster a écrit:
J'ai écrit exactement ceci : "Il est reconnu depuis belle lurette que, autant la mémoire que les autres aspects du cognitif - dont l'intelligence n'est qu'une résultante subjective -, font partie du très clairement "acquis", avec une moindre part d'héréditaire.
Et dont il est pour l'instant bien difficile de donner des chiffres plus précis.


Et j'ai ajouté un exemple signifiant pour démontrer que, sans éducation aucune, un enfant ne peut dépasser un certain seuil. Il "reste" intellectuellement déficient, comme les quelques rares exemples d'enfants sauvages l'ont démontré, ou d'enfants ayant vécu enfermés toute leur enfance... Leur "intellect héréditaire" n'ayant jamais pu compenser leur déficit environnemental et éducatif.

Et à propos de Mozart, pauvre lamentable ramassis de transferts jésuitiques, peux-tu savoir ce que serait devenu Mozart sans un père musicien qui lui enseigna la musique ?
Il serait devenu le mignon Amadeus, pauvre abruti, aux facultés indéniables pour la musique et les maths, mais qui ne sut jamais jouer du piano.


Tu es plus con que je ne le craignais. "Sans éducation aucune", un enfant ne peut certainement pas faire grand chose. Il se trouve que nos sociétés ne sont pas composées d'enfants loups, mais d'individus ayant à peu près la même éducation. Or, à éducation égale, ces individus diffèrent. Pour des raisons biologiques. C'est aussi simple que cela (ils diffèrent aussi bien dans le lycée le plus pourrave du 93 que dans le lycée le plus huppé du 16e).

webmaster a écrit:
Ne déforme plus une seule fois les propos d'autrui mon pôvre bidet. Tu n'es pas autorisé à le faire. Pas une racaille raciste comme toi.


C'est hélas ton cerveau qui déforme tes propos. "Ordure de bidet" (c'est comme cela que l'on communique ici, je crois).


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 22:14 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Jan 2005, 09:45
Messages: 2054
Localisation: Aix-les-tantes (Pyrénées Orientales)
Citation:
Mais je vais lire attentivement ses travaux sur les races afin d'avoir un avis pertinent (car contrairement à certains, je juge un auteur en le lisant et non en lisant que ce qu'autres en disent - cela me semble une base de la libre-pensée, d'ailleurs).

Les travaux de RUSHTON sont cités comme sources et référence dans plusieurs pages de ton site lesmutants.net... Dont notamment la page en question dans cette discussion.
:D Et tu écris ici que tu vas lire ces travaux ? Tu ne les avais donc pas encore lus si je comprends bien ?
=> Tu as donc bel et bien pompé toutes tes argus d'une page internet anglophone. Celle qui est linkée au-dessus.

Les marres, les marres. Hé bouffon, tu vas t'y mettre quand à réfuter nos objections sans les transformer à ta sauce ? On sait tous lire, guignol ! On a même parcouru ton site.
Citation:
Or, à éducation égale, ces individus diffèrent. Pour des raisons biologiques. C'est aussi simple que cela (ils diffèrent aussi bien dans le lycée le plus pourrave du 93 que dans le lycée le plus huppé du 16e).

Ca c'est évident, espèce de nouille !
Ce qui l'est moins est la corrélation, - en fait vous insinuez clairement une causalité, entre ethnies (races pour vous), intelligence, volume du cerveau au niveau individuel (tu précises au-dessus que seul l'individu compte pour toi...) ... Et tu fais tout cela en 3 lignes, en proposant des études complètement bidon portant sur... des moyennes statistques entre des populations. :D
- Et en précisant ailleurs (ci-dessus) que l'éducation serait la même pour tous
- Et en insinuant par d'autres mots que cette éducation et formation, cet acquis environnemental, serait une notion quantifiée (où ça ? comment ?) négligeable...
- Et ailleurs, plusieurs fois dans tes argus et avec les mêmes mots, tu affirmes que l'héritabilité de l'intellect augmente avec l'âge.

Tout cela sans l'ombre d'un début de raisonnement ni d'élément en quoi que ce soit... Le fait est que tu n'es même pas fichu de comprendre les nuances de nos remarques, tant tu es obnuilé par tes croyances en des thèses que tu avoues ici n'avoir même pas lues.
Dis donc le mutagène, tu veux ridiculiser combien de temps encore tes glorieux ancêtres ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 22:16 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Pitié ce mec (mutamerde) se fout de nous, il en profite pour placer son idéalogie raciste de merde, je propose le saccage sans ménagement pour ce con !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 22:19 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Jean Foutre Premier a écrit:
Pour MutaCon,

C'est quoi le Quotient Intellectuel ? Tu peux expliquer un peu ce que c'est et ce que cela est sensé mesurer ?


Non, là je ne peux pas parce que je vais boire un bon vin à votre santé.

Pour ne pas te laisser idiot (au cas où tu meures dans la soirée), disons rapidement :
a) que l'intelligence (ou capacité cognitive générale) est le facteur commun à l'oeuvre dans plusieurs capacités cognitives spécifiques (raisonnement, vitesse de réaction, capacité verbale, rotation spatiale, mémoire, etc.) ;
b) que l'intelligence ainsi définie est une capacité (qui se mesure en psychologie) et non une aptitude (qui ne se mesure pas en psychologie), c'est-à-dire que l'on est plus ou moins capable de réusir dans des tâches cognitives données ;
c) que les tests de QI sont conçus pour mesurer ces différents facteurs et en déduire un score global d'intelligence (que l'on appelle désormais capacité cognitive générale ou facteur g, pour éviter d'interminables et stériles discussions sur la polysémie du mot "intelligence") ;
d) que ce score au QI est positivement ou négativement corrélé à toutes sortes d'autres données (la taille du cerveau, dont nous parlons, mais aussi la réussite scolaire, universitaire et professionnelle, pour un exemple de corrélation positive, ou la criminalité, pour un exemple de corrélation négative).

Bon appétit.

_________________
Mutants über alles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 22:46 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Dis moi MutaCrétin,

Peut-on corréler le QI avec la taille de la bite ou le fait d'avoir des éjaculations précoces ?

Crois bien que cela m'intrigue fortement et que c'est vraiment sans aucune ironie que je formule cette question. En effet, si je suis bien ton raisonnement (dont je ne sais plus si c'est un facteur commun ou spécifique, ou une capacité ou encore une aptitude), avec un fort QI on a généralement une grosse tête (un gros cerveau ? ben oui la nuance est de taille quand même !). De là j'en suis venu à me demander si une grosse tête n'avait pas tendance à absorber plus de sang que la moyenne et par pure logique déductive (merci papa maman) il y aurait moins de sang à envoyer pour irriguer la queue !

Ma théorie est donc la suivante, un gros QI entraînerait une petite bite ! A-t-on des études sur le sujet ? Pour l'éjaculation précoce, c'est un peu la même démarche, une grosse tête aurait du mal à maintenir la pression et l'évacuation se ferait encore une fois par le pénis, dés qu'il entre en érection.

Vois tu Mutapetitebite, il y a là une vraie étude à mener, quel protocole suggéres-tu pour la mener à bien ?

Dans l'attente de tes suggestions.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 22:58 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Encore moi, décidement tu as éveillé mon QI Mutacrotte !

Voilà, en lisant ton dernier post, je me suis demandé si toi même tu avais déjà passé un test de ces fameux QI et si tu avais déjà sorti ton double décimétre pour mesurer ta queue. Si oui, tu serais bien aimable de m'indiquer les mesures observées.

PS : part bien de la base du pénis en appuyant avec la régle et tire bien sur le gland avec tes doigts. Euh si t'es une fille, on pourrait corréler avec la longueur des ongles non ou des cheveux ?

Moi la mesure donne cela :

QI = 27
Bite = 22

J'invite les lecteurs à poster leurs propres valeurs ici, je me lance dans une corrélation sauvage !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 23:10 
Défioliant
Défioliant
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Jan 2005, 22:50
Messages: 4204
Zut encore moi ! Ben dis donc mon QI augmente de minute en minute !

Je voulais aussi que tu reviennes un peu sur un truc que je ne capte pas très bien encore :

Quelle est la différence entre "aptitude" et "capacité" ? Oh ne crois pas que je veuille t'ennuyer avec cela, mais vois-tu ma cognition étant toute récente, il me faut l'alimenter avec de nouveau objets de connaissance.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 23:37 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Jean Foutre Premier a écrit:
Ce soir Guignol nous fait le grand numéro !

Pauvre taré, la cause que je défend, mais de quoi tu parles, tu te lis un peu, tu ne réponds à rien ici, tu n'écris que QI, QI ,QI ! Tu ne réponds à rien, t'es juste bon à être insulté comme une merde ici.

Je portais une libre appréciation sur ton travail de nazillon. Tu veux que je réfute quoi de tes thèses de merde pauvre con ? Tes problèmes d'ordures cérébrale, je ne suis pas payé pour les ramasser.

Tu réponds point par point tu dis ? Mais tu te fous de qui pauvre attardé ?

Le seul truc qui éclabousse pour le moment, c'est toi quand les autres te marchent dedans. Pitoyable Yorkshire qui se prend pour un Pitbull !


Pour répondre aux seules questions de ton message :
a) je souhaite que tu répondes au point que vous avez prétendu contre-falsifier ;
b) je me fous de ta gueule.

Ce que je suis en train de démontrer, mon gros pitbull, c'est l'incapacité totale des membres de ce forum à mener un débat contradictoire.

_________________
Mutants über alles


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 23:50 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
webmaster a écrit:
Citation:
Mais jje vais lire attentivement ses travaux sur les races afin d'avoir un avis pertinent (car contrairement à certains, je juge un auteur en le lisant et non en lisant que ce qu'autres en disent - cela me semble une base de la libre-pensée, d'ailleurs).


Les travaux de RUSHTON sont cités comme sources et référence dans plusieurs pages de ton site lesmutants.net... Dont notamment la page en question dans cette discussion.

:D Et tu écris ici que tu vas lire ces travaux ? Tu ne les avais donc pas encore lus si je comprends bien ?

=> Tu as donc bel et bien pompé toutes tes argus d'une page internet anglophone. Celle qui est linkée au-dessus.


Je parle des travaux sur les races, qui te passionnent tant. Je viens de commannder son bouquin là-dessus, on verra après.


webmaster a écrit:
Les marres, les marres. Hé bouffon, tu vas t'y mettre quand à réfuter nos objections sans les transformer à ta sauce ?
On sait tous lire, guignol ! On a même parcouru ton site.


Bravo, tu as au moins fait une chose intelligente dans ta vie.

(Sinon, tu inverses les rôles : c'est à vous de me montrer que les chercheurs ayant étudié le rapport taille cerveau / QI ont conclu à l'absence de corrélation. Tu ne peux pas le montrer parce que c'est faux. Alors t'es là comme un con à faire diversion).

webmaster a écrit:
Citation:
Or, à éducation égale, ces individus diffèrent. Pour des raisons biologiques. C'est aussi simple que cela (ils diffèrent aussi bien dans le lycée le plus pourrave du 93 que dans le lycée le plus huppé du 16e).


Ca c'est évident, espèce de nouille !
Ce qui l'est moins c'est la corrélation, - en fait vous insinuez clairement une causalité, entre ethnies (races pour vous), intelligence, volume du cerveau au niveau individuel (tu précises au-dessus que seul l'individu compte pour toi...) ... Et tu fais tout cela en 3 lignes, en proposant des études complètement bidon portant sur... des moyennes statistques entre des populations. :D


Tu viens de me dire que les individus élevés dans des milieux équivalents diffèrent par leur seule biologie ("c'est évident", précises-tu). Eh bien nous sommes d'accord. S'ils diffèrent pour raison biologique dans le domaine de l'intelligence, cela a à voir avec leur cerveau (même si toi, à titre personnel, tu raisonnes avec tes pieds). Et comme leur cerveau est construit par des gènes, tu sembles d'accord pour dire que des différences de gènes aboutissent à des différences d'intelligence.


webmaster a écrit:
- Et en précisant ailleurs (ci-dessus) que l'éducation serait la même pour tous
- Et en insinuant par d'autres mots que cette éducation et formation, cet acquis environnemental, serait une notion quantifiée (où ça ? comment ?) négligeable...
- Et ailleurs, plusieurs fois dans tes argus et avec les mêmes mots, tu affirmes que l'héritabilité de l'intellect augmente avec l'âge.


(Mais que veut-il dire ??)

Oui, l'héritailité augmente avec l'âge (pour une raison évidente : plus nous vieillissons, moins le milieu influe sur notre cerveau : comparez la plasticité cérébrale d'un enfant de 5 ans et d'un vieilllard de 95 ans, vous comprendrez peut-être)

Je ne suis pas ici pour vous donner un cours de science. Si tu n'es pas au courant des protocoles de quantification en génétique des populations, apprends-les. Et parle ensuite de ce que tu sais.

webmaster a écrit:
Tout cela sans l'ombre d'un début de raisonnement ni d'élément en quoi que ce soit... Le fait est que tu n'es même pas fichu de comprendre les nuances de nos remarques, tant tu es obnuilé par tes croyances en des thèses que tu avoues ici n'avoir même pas lues.


Si, si, j'ai remarqué une nuance : certains me traitent de raciste, d'autres de nazi. Mais tous m'amusent, sans nuances.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message:
MessagePosté: 09 Mar 2005, 23:54 
Ratonneur

Inscription: 09 Mar 2005, 16:34
Messages: 49
Jean Foutre Premier a écrit:
Pitié ce mec (mutamerde) se fout de nous, il en profite pour placer son idéalogie raciste de merde, je propose le saccage sans ménagement pour ce con !


Tantôt tu veux me censurer, tantôt tu me poses des questions. C'est le double bind pour ton webmaître (vire-le mais laisse moi lui répondre).

Si tu veux mon humble avis, la censure serait le meilleur moyen de ne pas exposer votre ridicule aux visiteurs (ceux qui n'appartiennent pas à la secte du lac Léman). Ce serait aussi, sans doute, le meilleur hommage que vous puissiez faire à la libre-pensée noyée au fond dudit lac.

_________________
Mutants über alles


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Ce sujet est verrouillé, vous ne pouvez pas éditer de messages ou poster d’autres réponses.  [ 149 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante

Heures au format UTC + 1 heure [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Powered by phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par: phpBB-fr.com