Divers Sources et Rfrences Pétitions Liste de Diffusion Nous contacter Documents Liens Back home page FAQ Home Page Association FABULA Forums
Chapitres ¬
Sexe & Christianisme I
Sexe & Christianisme II
Magie & Satanisme I
Magie & Satanisme II
Dieu, le Mal et la Morale
Les Saints du Christianisme
Missionnaires
Église & Nazisme
Exploits Oecuméniques
• Film Rouge de l'Hindouisme
• Gourous et Réalités
• Beauté du Coran
• Femmes et Islam
• Révélations & Contradictions
• Embryons
• Coran, Message de Paix ?
• Mutilations et Circoncisions

Objectivement, force est de reconnaître qu'il n'y a aucune erreur scientifique dans ces célèbres révélations éparpillées parmi les versets du Coran. Tous les lettrés, docteurs de l'Islam et scientifiques du monde savent bien qu'il ne peut y en avoir... Évidence affirmée à corps et à cris, publiée et utilisée comme propagande sur l'origine divine du Coran. Notre éthique de rationalistes athées nous oblige nous aussi à l'admettre, vu que le Coran ne comporte aucune révélation ni donnée scientifique... Il n'y a strictement rien de scientifique dans le Coran !
Raf

La libre critique des religions est un droit fondamental à ne pas confondre avec racisme et xénophobie. Nous condamnons toute incitation à la guerre des cultures, des ethnies, des religions ; et invitons toutes les populations à l'entente civique, pacifique, laïque...

La Révélation de l'Embryon qui adhère ?
Introduction

Examinons et décortiquons, à l'abri de tout préjugé, une des plus célèbres révélations, ou attestation de la pré-connaissance qu'avait le Coran de la science moderne, et nous découvrirons rapidement les processus d'imposture utilisés. Des mystifications à plusieurs niveaux (interprétation, traduction, manipulation) que le croyant, avec sa fâcheuse tendance au mimétisme et à la facilité de la démagogie, va adopter sans rechigner. De grossières falsifications dont, malgré son amour de l'exactitude et de la raison (amour partagé par les athées) un musulman n'aura aucun scrupule à s'en satisfaire, s'en féliciter, s'en enorgueillir et à propager ; épaulé et encouragé qu'il est par son penchant vers la soumission et inclinaison à se rallier aux "avis autorisés".

Précisons tout d'abord que l'infaillibilité du Coran et véracité des paroles de Dieu, transcrites scrupuleusement dans le Coran, sont primordiales en Islam. Ces dogmes fondamentaux ne sont pas essentiels qu'aux fondamentalistes, mais à tout l'Islam. Pour s'en convaincre, un extrait de l'article ''Que disent-ils du CORAN ?'' par l'Assemblée Mondiale de la Jeunesse Musulmane (W.A.M.Y.) :
« Le prophète Mohammed et le message coranique
Pour tout dire, les érudits qui prétendent que Mohammed (que la paix et la bénédiction soient avec lui) est l'auteur du Coran soutiennent quelque chose d'humainement impossible. Un individu quelconque du VIème siècle de l'ère chrétienne aurait-il pu émettre des vérités scientifiques telles que celles que contient le Coran ? Aurait-il pu décrire l'évolution de l'embryon dans l'utérus avec autant de précision que dans la science moderne ?
D'autre part, peut-on logiquement penser que Mohammed (que la paix et la bénédiction soient avec lui) qui jusqu'à l'âge de 40 ans n'était connu que pour son honnêteté et son intégrité, aurait composé un livre dont la qualité littéraire reste inégalée, et dont l'équivalent n'a jamais été produit par aucun de ceux qui forment la cohorte des plus grands poètes et orateurs arabes ? Enfin, il est justifié de dire que Mohammed (que la paix et la bénédiction soient avec lui), surnommé "Al-Amin" (celui qui est digne de confiance) par ses contemporains, dont même les érudits non-musulmans continuent d'admirer l'honnêteté et l'intégrité, aurait apporté de fausses assertions et entraîné à sa suite des milliers d'hommes de caractère, honnêtes et intègres, capables d'établir une meilleure société humaine sur terre, avec des mensonges ? En vérité, tous ceux qui cherchent la vérité avec sincérité et impartialité trouveront que le Coran n'a pu être révélé que par Dieu, savant de tout chose.
»

Message assez révélateur du fondamentalisme inhérent à l'Islam, de son incapacité à admettre autre chose que l'Islam. Pour combattre cet obscurantisme, il faut donc critiquer le Coran. Il faut critiquer l'Islam !*
(* Toute notre sympathie pour Taslima Nasreen et tous les courageux musulmans de par le monde qui osent critiquer leur religion)

 

 

La Révélation de l'Embryon qui adhère ?
Coran, Sourate 23, versets 12 à 14

12
13
14

Une Révélation ???
Extrait de Marc Aurèle, Les Stoïciens - IIme siècle après J.C. « Il projette une semence dans la matrice et se retire, c'est une autre cause qui la prend pour produire l'embryon et le faire arriver à terme, semblable à celui de qui il vient » ...
Cette révélation du Coran n'en est donc pas une, mais elle est tout de même examinée en détail car elle représente la typique imposture par des interprétations ou des traductions erronées et tendancieuses, ne visant qu'à faire croire que le Coran décrit, dans ses moindres détails, l'ontogenèse de l'homme (ou le développement embryonnaire), malgré et en dépit du texte original, et malgré que des connaissances élémentaires sur l'embryon fussent déjà intégrées par l'Homme depuis des siècles...

 

A. Voici d'abord une traduction très fidèle à l'original :

Coran, Sourate 23, versets 12 à 14
12. Nous avons créé l'homme d'une quintessence de "boue".
13. Puis, nous le plaçâmes en tant que goutte de sperme dans une enceinte sûre
14. Puis nous avons transformé la goutte de sperme en un caillot de sang (Alaqa) (1). Puis nous avons transformé le caillot de sang en bouillie. Puis, nous avons transformé la bouillie en os. puis, nous avons revêtu les os de chair, (etc.)

B. Puis une traduction très en vogue actuellement :

Coran, Sourate 23, versets 12 à 14
12. N
ous avons certes créé l'homme d'un extrait d'argile,
13. Puis Nous en fîmes une goutte de sperme dans un reposoir solide (3).
14. Ensuite, Nous avons fait du sperme une adhérence (quelque chose qui s'attache) ; et de l'adhérence Nous avons créé un embryon (2); puis, de cet embryon Nous avons créé des os et Nous avons revêtu les os de chair. Ensuite, Nous l'avons transformé en une toute autre création. Gloire à Allah le Meilleur des créateurs !

(1). Alaqa : Les dictionnaires de Wehr et d'Abdel-Nour n'indiquent, pour le nom féminin singulier Alaqa, que les sens de « caillot » et de « sangsue » ; encore aujourd'hui, ce mot recouvre ces deux sens en Afrique du Nord
(2). Embryon : Bien évidemment, ce mot est une libre réactualisation du mot bouillie écrit dans la sourate en arabe.

Questions théologiques:
Pourquoi ce mot "caillot de sang" dans le verset original ?
Pourquoi avoir intentionnellement traduit le mot "caillot de sang" en "adhérence" ?
Pourquoi ce mot "bouillie" dans le verset original ?
Pourquoi avoir intentionnellement traduit de mot "bouillie" en "embryon" ?

Toute personne intéressée par les bébés et la physiologie humaine sait pertinemment qu'il n'existe aucun stade où le foetus est un caillot de sang. Tout au plus en a-t-il l'apparence, de visu ! Actuellement, l'idée que l'embryon aux premières semaines n'est que du "sang coagulé" est encore fort répandue au Maroc. Une cause à effet ou une réminiscence de croyances ancestrales ?

C. Une dernière traduction de Muhammad Asad, publiée en 1980, fait encore plus fort :

Coran, Sourate 23, verset 14
14. Puis, de la goutte de sperme Nous avons créé un germe cellulaire ; puis, du germe cellulaire Nous avons créé une pâte embryonnaire, puis Nous avons créé à l'intérieur de cette pâte embryonnaire des os et Nous avons revêtu les os de chair
... (etc.)

L'intention de "forcer" ce verset pour le faire coïncider avec les connaissances actuelles de l'embryologie est évidente mais sans espoir : quelle que soit la traduction, la chronologie décrite dans ce verset est fausse car les os se forment après la chair : les muscles sont déjà présents plusieurs semaines avant que ne soient formés des os calcifiés. Chez un nouveau-né, le squelette est constitué essentiellement de cartilages et non d'os, cette calcification se fera ensuite progressivement et le squelette ne sera complet qu'à la fin de l'adolescence, voire plus tard !
« Huit semaines après la fécondation apparaît le cartilage des côtes, et des muscles se forment. A ce stade on note aussi l'ossification de la base des côtes, ossification qui s'étend progressivement jusqu'au cartilage, vers le quatrième mois. Dès la huitième semaine après la conception, les muscles opèrent des petits mouvements, bien que ce ne soit que vers dix ou douze semaines que ces mouvements soient beaucoup plus perceptibles.*»
(*) cité du Dr T.W. Sadler, docteur es-sciences, professeur associé du département d'anatomie de l'Université de la Caroline du Nord, et auteur de Langman's Medical Embryology).

Précisons aussi que :
- Les cellules musculaires "ne sont rien d'autre" que des cellules contractiles qui chez l'embryon se développent bien avant leur spécialisation en tissus musculaires.
- Dès la 4me semaine s'établit la circulation foeto-placentaire qui fait appel au rôle moteur des cellules contractiles.
- Dès la 4me semaine le cœur bat déjà, même s'il est encore en ébauche, et déjà le sang circule…
- Pour permettre la calcification et la croissance des cartilages et du futur système osseux du bébé, il faut que le sang et les "lymphes" circulent et l'irriguent. Les tissus contractiles (les muscles) sont donc une étape préalable sine qua non pour que croissance et calcification soient possibles. Donc un cœur (des muscles) permettant la circulation sanguine doivent obligatoirement précéder le système osseux...

L'explication coranique est par ailleurs erronée et incomplète :
- C'est la réunion d'un spermatozoïde et d'un ovule (les 2 gamètes) qui constitue le commencement de la grossesse
- Un seul spermatozoïde suffit pour féconder l'ovule. Une goutte de sperme en contient une dizaine de millions. (4)
- En admettant que reposoir solide (3) signifiât utérus, c'est encore une erreur biologique. Cette description sans fécondation ne fait pas le distinguo entre trompes, ovaires, ovules, et ne révèle que le manque de connaissances qu'avaient les gens de cette région à cette époque. Ce que l'on ne peut leur reprocher.

Question théologique:
On ne peut exiger d'Allah qu'il donne des détails médicaux complets, mais pourquoi alors donnerait-il une chronologie totalement fausse et incomplète qui ne fait qu'induire en erreur ?

Des révélations anatomiques empiriques, équivalentes ou supérieures à celles du Coran, peuvent vous être fournies par le boucher de votre quartier. Lors de la fête du mouton des milliers de bêtes sont dépecées dans chaque ville pour le repas traditionnel, il est dès lors normal pour celui-ci de dépecer des femelles porteuses, à tous les stades embryonnaires...

Essayez de deviner lequel de ces Alaqa n'est pas humain :

Celui-ci Celui-ci ? Celui-là ?

D. Une traduction qui tente de résoudre le problème de la goutte de sperme... :

Coran, Sourate 23, verset 14
14. Nous avons fait de l'éjaculation (4) une adhérence ; de l'adhérence Nous avons fait une masse flasque. De la masse flasque Nous avons fait le squelette, et Nous avons revêtu le squelette de chair
... (etc.)

... Mais qui ne résoud pas celui, très embarrassant, des os recouverts par la chair...

Fort de cette impossibilité à transformer la réalité en révélations divines, et plutôt que d'y renoncer, le célèbre Docteur Buccaille, fervent défenseur de la thèse de l'origine divine du coran, rejette toutes les traductions précédant la sienne (ha bon, laquelle ?). Il affirme que : " Leurs traductions sont à peine compréhensibles " (..) " Les traducteurs précédents se sont trompés "...
Parions que la traduction qu'il recommanderait s'il était lingüiste serait bien évidemment celle transcrite au point C, ou quelque chose de similaire. Une chose qu'il n'a pu faire vu qu'il ne maîtrisait pas l'arabe à l'époque de la publication de son célèbre livre...

E. Quelques versets qui " confirment" les connaissances médicales du Coran, ou plutôt des hommes de l'époque :

Coran, Sourate 40, verset 67
67. C'est Lui qui vous a créés de poussière, puis de sperme, puis de caillot de sang (Alaqa) ; puis Il vous fait sortir bébé pour qu'ensuite vous atteignez vos pleines forces et qu'ensuite vous deveniez vieux, - or tel parmi vous est achevé d'abord - et que vous atteignez un terme dénommé. Et peut-être comprendriez-vous ?

Coran, Sourate 22, verset 5
5. Ho, les gens ! Si vous êtes en doute au sujet de la résurrection, eh bien, c'est Nous qui vous avons créés de poussière, puis de sperme, puis de caillot (Alaqa), puis de chair, formée aussi bien qu'informe, - pour tout vous expliquer - et Nous déposons dans les matrices ce que Nous voulons, jusqu'à un terme dénommé ; puis Nous vous faisons sortir bébés pour qu'ensuite vous atteigniez vos pleines forces. Tel d'entre vous est achevé ; tel d'entre vous est reconduit jusqu'au plus vil de l'âge de sorte qu'après avoir su il ne sait plus rien

On ne peut que le constater : Le Coran s'acharne à affirmer que l'embryon n'est que du sang coagulé.
Terminons dès lors en beauté avec un texte traduit du grec, écrit par un vrai médecin, Claude Galien, né en 131 après J-C. Galien est réputé comme le plus grand médecin après Hippocrate. On retrouve dans ce texte un bonne partie des affirmations - grossièrement plagiées près de 5 siècles plus tard - par Mahomet. Comparons-le avec la sourate 23 : 12-14 que nous avons épluchée plus haut...

« Mais reprenons à nouveau la description à la première formation de l'animal, et afin de rendre notre description ordonnée et claire, divisons la création du foetus en quatre périodes de temps. La première est celle dans laquelle, comme nous le voyons dans les avortements et les dissections, la forme du sperme a le dessus. A ce stade, même Hippocrate le merveilleux n'appelle pas la forme de l'animal un fœtus, comme nous l'avons entendu dans le cas du sperme vidé au sixième jour, il l'appelle toujours du sperme.

Mais quand il a été empli de sang, et que le cœur, le cerveau et le foie sont toujours inarticulés et informes, mais ont dès lors une certaine solidarité et une taille respectable, c'est la deuxième période ; la substance du fœtus a la forme de la chair et plus la forme du sperme. En conséquence, vous verriez qu'Hippocrate n'appelle plus cette forme "sperme" mais, comme il a été dit, "fœtus".

La troisième période suit lorsque, comme il a été dit, il est possible de voir les trois parties principales clairement comme une sorte de détour, une silhouette en quelque sorte, de toutes les autres parties. Vous verrez la conformation des trois parties principales plus clairement, celle des parties de l'estomac plus faiblement, et bien plus, celle des membres. Plus tard ils forment des "brindilles", comme le dit Hippocrate, indiquant par ce terme leur similarité avec des branches.

La quatrième et dernière période est au stade où toutes les parties des membres ont été différenciées et, à ce stadem Hippocrate le merveilleux n'appelle plus le fœtus un embryon mais déjà un enfant ; ainsi lorsqu'il dit qu'il tressaute et bouge comme un animal déjà entièrement formé… Le temps est venu pour la nature d'articuler les organes précisément et d'amener toutes les parties à la formation finale. Ainsi elle fait croître la chair sur et autour des os, et en même temps… elle crée à l'extrémité des os des ligaments qui les lient les uns aux autres. Et sur toute leur longueur elle place autour d'eux de fines membranes appelées periostéales sur lesquelles elle fait croître la chair. »

[texte de Claude Galien, traduit du grec]

Que reste-t-il encore debout de cette révélation divine ? Absolument rien, même les erreurs chronologiques de la sourate 23 étaient déjà écrites dans ce texte... Et pour un croyant dans ces révélations du Coran, un goût amer dans la bouche ; la sensation de s'être fait berner par Allah ?
Si nous concluions provisoirement par la révélation la plus extraordinaire du Coran (Sourate 11.7) :

" Et c'est Lui qui a créé les cieux et la terre en six jours, alors que Son Trône était sur l'eau " (Pouet-pouet)

Rafael T. & Meriem M,
(avec l'aimable participation de Marmatamax et de Thomas Zartregu).

 

***

Association FABULA
Association FABULA
e-mail:
contact
Informations:
www.rationalisme.org